les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 quelque part....il faut conclure...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Willy-Nilly



Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: quelque part....il faut conclure...   Dim 4 Jan 2015 - 9:58

@g.damseaux. Merci. Pourtant les renseignements donnés par Finné concernaient bien le coup de 81-82. Finné était l' informateur de la SE mais aussi de Vernaillen. Les noms cités dans ce dossier, entre autres: col Weber, Banque Copine.
La SE n'est pas intervenue? Venaillen s'est fait attaquer. Finné....Bizarre non?
Revenir en haut Aller en bas
g.damseaux



Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 31/07/2014

MessageSujet: quelque part il faut conclure   Dim 4 Jan 2015 - 11:01

La mini carrière politique de J. Militis ( que j'ai eu le plaisir de connaître en fin de service ) découle du désir des partis politiques de compter dans leurs rangs avant des élections des personnes connues , des noms qui ont fait du bruit dans les journaux, qui bénéficient d'une certaine sympathie dans la population.
Que ce soit une présentatrice de RTL, un journaliste de la RTBf, un entraîneur de football, ou un colon ayant réussi une opération de sauvetage, nombreux sont ceux qui ont été débauchés pour le potentiel de voix qu'ils étaient susceptibles d'apporter, et non pour leur potentiel de gestion.

Les problèmes surviennent souvent par la suite : nommer ministre un brave paysan sans formation, capable de signer des contrats en anglais sans s'inquiéter de leur contenu ( Cas connu de Francorchamps ) entraînant des dépenses pharaoniques... mais tout le monde s'en fout, et personne ne va au fond du problème ; la sanction de la responsabilité ministérielle.
Les agents de l'Etat ont ''une obligation de résultat'' mais les politiques se soutiennent merveilleusement pour organiser leur irresponsabilité.



Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7796
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: quelque part....il faut conclure...   Dim 4 Jan 2015 - 18:22

des coups , des Petits coups

36

73

81

85

87

puis rien ?

Revenir en haut Aller en bas
pami75



Nombre de messages : 429
Date d'inscription : 23/04/2013

MessageSujet: Re: quelque part....il faut conclure...   Dim 4 Jan 2015 - 21:45

Willy-Nilly a écrit:
@g.damseaux. Merci. Pourtant les renseignements donnés par Finné concernaient bien le coup de 81-82. Finné était l' informateur de la SE mais aussi de Vernaillen. Les noms cités dans ce dossier, entre autres: col Weber, Banque Copine.
La SE n'est pas intervenue? Venaillen s'est fait attaquer. Finné....Bizarre non?

Je pense qu'il y a confusion.
Finné a parlé à Vernaillen du projet de 1973 (selon ce dernier source : commission 1 (1988) audition Vernaillen).
Pour 81, c'est moins clair.
Il y a des projets de déstabilisation en France et Italie car risque de voir les cocos arrivés au pouvoir. Mais pas des "coups d'Etat" plutôt des OPS clandestines à l'américaine...en manipulant les extrémistes des deux bords. Très cons comme toujours dans ces cas-là mais "sincères".
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7796
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: quelque part....il faut conclure...   Lun 5 Jan 2015 - 8:27

je pense aussi que 81 est peu documenté

plustot 85 automne : avec Dussart qui reçoit des coups de téléphone des membres de opus dei issus des hautes sphères pour lui indiquer ce qui ce passe

en plus la télé hollandaise qui a fait un programme sur ces rumeurs de coup d'état en preparation
puis les changements a l'interieur de la gendarmerie fin 1985 dont parle aussi Postal

Lh. qui part plus tard vers fevrier 86bet qui est re-situer ds les services que six mois plus tard

trou expliqué par un congé sans solde ?


et 'lhistoire  ds cette dame qui avait entendu ds un "club" de sa patronne "r Livourne? :si vous saviez ce qui se passe" etc   qui en mene F? à s'informer aupres d'un ancien nazi habitant Beersel?

puis , puis


il y a plein d'histoires phantasques à dé-tricoter mais pour cela c'est cuit je pense


c'est comme le programme de gladio au télé ds laquelle on parle encore en novembre decembre 2014 du fameux Kramer dont le père aurait été agent secret en allemagne


tout le monde qui a suivi ce procès sait que cette affaire a été recherché et que c'était NUL

(si tout les mythomanes comme Kramer étaient mis en tôle  les parlements seraient vidés

peut être des travaux de jardinage obligatoires sont plus adaptés pour les raisoner.)

Ce programme sur gladio a été fait  au début du proces qui a duré 150 jours puis est mis en suspension
car tous les anciens têtes de la gendarmerie sont en recherche pour avoir saboté  le recherches
où même avoir été impliqué , ex representant Interpol compris !

attendons la suite , OSWALD et CONTER mènent la barque entre ces sables mouvantes d'une façon exemplaire .

(ds ce programme on laisse aussi faire un autre "roy lux" faire des déclarations .Nulle part on indique c'est lui   ,qui a introduit le FBI pour faire des  recherches les preuves materièles gardés ds les archives

et après c'est preuves sont disparus ...


ce programme télé sur gladio etc me semble une ultime tentative de diversion et cela me chagrine beaucoup  d'y voir des journalistes dont je ne doutais pas.

J'ai voulu regarder de près les noms des interviewés et la generique mais pour raison qui m'échappe ce programme est éffacé de mon digicorder par ma faute je pense

(il y avait le dessin des liens autour dekaise à déchiffrer plus facilement que sur la version du NET)
Revenir en haut Aller en bas
g.damseaux



Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 31/07/2014

MessageSujet: quelque part il faut conclure   Lun 5 Jan 2015 - 8:37

@ Willy Nilly : Je ne sais pas d'où vous tenez la certitude que Finné était informateur de la SE. Je puis vous affirmer que jusque fin octobre 1976, ce n'était pas le cas ( Date de fin de gestion du secrétariat 'infos'' )

Je crois au contraire, que Finné cherchait à fournir des informations ( lesquelles ? ) à un service de police ( n'importe lequel ) sans pour autant faire la démarche d'une audition dans un commissariat ou devant un fonctionnaire quelconque.

Dans cette optique là, un samedi matin, ( nous travaillions encore 5 et 1/2 J/Sem.) connaissant ma profession, il m'a abordé dans son agence du goulet de l'av. Louise pour me parler de dérives sexuelles de hauts personnages belges.
Deux problèmes : à l'époque , je ne fais pas de renseignement ( Fonction de secrétariat )
les faits de mœurs ne relèvent pas de la compétence SE

Donc je lui conseille de refiler ces éléments à l'un ou l'autre de ses clients P.J. ou Parquet de Bruxelles.

Restent maintenant ces interrogations :

Pourquoi m'avoir choisi , moi agent SE ??
avait il des faits précis à fournir ? ( Ce qu'il m'a raconté relevait de la ''rumeur '' )
a t il contacté un de ses clients ayant fonction d' OPJ ?
les infos qu'il détenait cadraient-elles avec l'affaire Pinon ?
ces éléments ( de 1976) justifient ils son assassinat en 1985 ???

Pour moi, cela reste un mystère.


Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7796
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: quelque part....il faut conclure...   Lun 5 Jan 2015 - 8:56

je pense que il était bon copain avec Pj Devro. mais aucune idée depuis quelle date



Devr a résolu l'affaire de Vlass. dixit ds son bouqin.

il parle aussi des infos reçus de la France qui ont aidé la sureté à les mettre sur la piste de Carette et cO
Revenir en haut Aller en bas
g.damseaux



Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 31/07/2014

MessageSujet: quelque part il faut conclure   Lun 5 Jan 2015 - 9:32

La SE n'a pas attendu des infos de la PJ ou d'ailleurs pour identifier les Zozos des CCC... dès après la parution du premier communiqué revendiquant leur action, le verbiage de celui-ci nous désignait Carette et ses copains...
De Vroom peut se glorifier de ce qu'il veut, les CCC sont affaire de la SE .... dans tous les sens du terme !!!! ( Cf récit.)
Revenir en haut Aller en bas
Willy-Nilly



Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: quelque part....il faut conclure...   Lun 5 Jan 2015 - 9:51

@g.damseaux. Merci. Finné a parlé du coup de 81: ' ce sont les mêmes acteurs qu'en 73'. Il n'était pas le seul a en parler d'ailleurs. Banque Copine était impliquée dans le trafic d'armes et était liée à la CCF (Van Wijck, Dandolo, cela va très loin...), on pourrait peut-être trouver les causes de ses embrouilles dans ce milieu? Bon, j'arrête.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7796
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: quelque part....il faut conclure...   Mar 6 Jan 2015 - 8:13

Citation :
on pourrait peut-être trouver les causes de ses embrouilles dans ce milieu?

j'ai lu qqs part que F avait fait des déclarations sur la situation de sa banque qui sont arrivées ds la presse à une date précise pendant la periode juste avant la failitte de cette societé

je ne l'ai jamais verifié


donc si on suit vos infos le groupe van wijck -Dandolo était déjà une année avant leur propre faillite (fevr 1983) mélangé avec la faillite de la banque copine ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7796
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: quelque part....il faut conclure...   Mar 6 Jan 2015 - 8:25

Si UBU est correcte F était gerant jusqu'en fin dec 1982

cela est en effet deux mois avant la failitte du groupe van wijck

mais c'est fautif je pense

timeline présumé

>>Ces opérations frauduleuses ont été mises à jour bien après, lors du scandale Copine, qui éclata en février 1982

ici déclarations de F  vers avril  1982


>démission


>>fin mars 1983 reprise par famibanque- citibanque


mais c'est vrai lien possible avec même banco ambriosiano


et par hasard j'avais fait le lien avec le dépot d'un passager à Zaventem par F le jour de sa mort avec le depart d'un membre de famille de Gelli qui était justekens à Luxembourg in cognito pour le holding ambriosanio

ce membre de famille de G est arreté à l'aeroport de Para.?  puis le JI lux  de cet affaire ambriosano part l'interroger là bas et justekens là , son bureau qui est commun avec le bureu du JI bommeleer explose .


après toute la gendarmerie lux qui a organisé l' observation de Geib.
ancien chef des gendarmes spec de lux )a soudainement tout oublié

ou n'était pas present ,
en vacances ou
en voie de retour depuis stage BKA
ou parti en stage de ping pong

en plus le patron Bourg de la gendarmerie guide des journalistes à travers les débris et jette les vrais enquêteurs arrivés sur place dehors . contamination et dérangement dune site de crime


tous sont sous enquète pour obstruction à minima et cet attentat au palais de justice est le point de discorde  là.

ce qui est frappant que le gendarme off T ala caisse de Overijse était aussi ds l'organisation de cet observation de Geib.


et il oublie le mentioner sa présence à Overijse devant les comm du parlement.

décidement il ne faut pas avoir une bonne mémoire

oublier cela sert une carrière.
Revenir en haut Aller en bas
Willy-Nilly



Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: quelque part....il faut conclure...   Mar 6 Jan 2015 - 9:10

Ambrosiano: voir Kredietbank, Almanij (et Karfinco, Fimo, Sasea, Fiorini, (Ciolini)-...toute la machine à sous des cathos, Sasea, Enim, ELF, renifleurs...)

http://www.bendevannijvel.com/forum/viewtopic.php?id=1054&p=2

De bank Copine waar Leon Finné werkte en eigendom was van onder andere Renaat Blijweert werd na haar faillissement in 1982 omgedoopt tot Sonages (Société Namuroise de Gestion). De basislocatie van de bank was Namen. De groep Copine bezat ook reisbureaus. Tot op vandaag is er in Namen, aan het station, nog steeds een reisbureau Copine.
Revenir en haut Aller en bas
g.damseaux



Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 31/07/2014

MessageSujet: quelque part il faut conclure   Mar 6 Jan 2015 - 9:18

Puisque ce problème de coup d'Etat avorté ''chipote'' pas mal de membres, mais qu'en dehors d'information diverses et fragmentaires, d'origines aussi diverses qu' aléatoires , nous n'avons pas d'éléments irréfutables, je vous soumets ma pensée à ce sujet;

au niveau légal, pour qu'il y ait complot il faut que celui-ci implique plusieurs personnes et qu'il y ait commencement d'exécution. ( Le simple fait que des gens se réunissent et en parlent n'est pas un complot .. il faut impérativement qu'ils passent à l'action.)

Dans cet ordre d'idée, un gouvernement se constitue sur base de la volonté populaire exprimée par le vote de chacun.
Faire l'impasse , ignorer, effacer un nombre ( même minime ) de votes exprimés constitue ''un coup d'Etat'' . ( Les votes pris en compte ne sont plus représentatifs de la volonté populaire )
Aux dernières législatives, le gouvernement en place a reconnu avoir ''perdu'' 2000 ( deux mille ) votes exprimés. Outre le fait qu'un nombre aussi rond me paraît suspect, je m'inquiète de l'absence de réaction, de sanction en cette occurrence.

En novembre 1985, le gouvernement Gol a rédigé un projet de Loi, à soumettre au Parlement, proposant de reporter les futures élections législatives SINE DIE, et ceci au motif de l'insécurité, de la situation ''insurrectionnelle'' que vivait la Belgique à ce moment.
L'arrestation des CCC a empêché le gouvernement de présenter le projet à la chambre.... ( Comprend mieux que nos héros soient restés dans l'ombre ..)
Ceci dit, pour l'instant, je ''taquine'' mon gouvernement en envoyant à certains de ses membres... mes bons vœux accompagnés de la suggestion de lire certaine littérature.
Ce genre de démarche , faite auprès des successeurs du ''bon roi Albert'' ( le petit fou du 6e étage) a déjà valu la mise à la pension d'un pourri, d'un de ses dévoués sbires.
On peut espérer que d'aucuns au sein de ce gouvernement vont prendre la mesure des dysfonctionnements ( soyons polis ) ayant régné au sein de la SE, et qu'ils en tireront d'utiles conclusions :
( Faire taire le connard... mais il est un peu tard pour cela )
Ou prendre des mesures de contrôle avant que cela ne re - dérape.

Si votre serviteur devient soudainement silencieux... vous aurez la réponse à cette alternative.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7796
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: quelque part....il faut conclure...   Mar 6 Jan 2015 - 12:37

Martens prenait peur aussi :

Citation :
Memoires Martens : Op het moment dat de Bende van Nijvel in Aalst terreur zaaide en mensenlevens verwoestte, reed ik op de autoweg Brussel-Oostende naar mijn appartement in Oostduinkerke om het weekend door te brengen. Ik had die dag alle redenen om in een optimistische stemming te verkeren. De formatiebesprekingen voor mijn zesde regering waren in een beslissende fase getreden en het zag ernaar uit dat we gauw een heruitgave van een christendemocratisch-liberale regering zouden kunnen installeren.
Mijn mijmeringen over de regeringsformatie werden echter bruusk afgebroken door een dringende telefonische oproep van Pol Van Stallen, mijn woordvoerder. ‘Premier,’ zo klonk het onheilspellend. ‘Zet bij uw aankomst in Oostduinkerke onmiddellijk de televisie aan. Je zult zien dat de Bende opnieuw een vreselijke aanslag heeft gepleegd. Er is sprake van acht doden. De rijkswacht heeft de daders niet kunnen vatten.’ Achteraf zou blijken dat Brussel er pas na drie kwartier in was geslaagd het algemeen politiealarm af te kondigen. Kostbare tijd was daardoor verloren gegaan. Kortom, men had daar op een onvoorstelbare manier geblunderd.127
De urgentie van de situatie drong pas goed tot me door toen ik in Oostduinkerke enkele persberichten doornam. De balans van de terreuraanslag was huiveringwekkend en de bevolking verkeerde in shock, temeer omdat de Cellules Communistes Combattantes in dezelfde week al vier bomaanslagen hadden gepleegd en bij een overval op een geldtransport twee doden waren gevallen. Hier moest krachtdadig worden opgetreden! Ik belegde meteen voor de volgende morgen een spoedvergadering van het nationale crisiscomité, met rijkswachtcommandant Bernaert en zes demissionaire ministers, waaronder minister van Binnenlandse Zaken Nothomb en minister van Justitie Gol. We concludeerden dat het zo niet langer kon. De situatie op vlak van criminaliteit was in ons land werkelijk onhoudbaar geworden. Er was sprake van een noodtoestand.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11887
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: quelque part....il faut conclure...   Mar 6 Jan 2015 - 12:42


Il est utile de rappeler que le coup d'état militaire au Chili et la mort de Salvador Allende datent du mardi 11 septembre 1973. Guillaume Vogeleer était présent.

Un projet de ce genre était déjà prévu en 1970...

Dans le cas chilien, la CIA et la DIA travaillaient de concert. Il est donc possible que Guillaume Vogeleer ait été au Chili sous les ordres de la DIA (vu qu'il travaillait pour la DIA à son arrivée en Asie).

Cela pourrait jeter un éclairage neuf sur la possible tentative en Belgique.

Il pourrait être intéressant de se pencher sur le cas de la famille de Liedekerke et notamment sur Maria Cuevas, épouse du comte Philibert de Liedekerke, dite KIKA au WNP. Quels étaient ses contacts au Chili ? Connaît-on les détails du voyage et du séjour de Paul Latinus là-bas ? Qui a-t-il rencontré ? Peut-être des gens de la DINA que l'on pourrait retrouver plus tard aux obsèques de Franco (auxquelles assistaient Degrelle, Bougerol, Mercier... comme représentant du BURAFEX - WNP ?)

Il ne faut pas oublier non plus Portenart, collaborateur d'Emile Lecerf (quels étaient les contacts de la seconde épouse de ce dernier ?).

Il semble que Portenart était également proche de Jean-Marie Charels et sans doute de Paul Teichman.

Paul Teichman a participé à la création du CADBA (comité d'action et de défense des Belges d'Afrique). Il a d'abord rallié le PSC. Il dirigeait Jeune-Europe et le MAC ("Mouvement d'action civique"), admirateur de l'OAS, avec feu Thiriart. A l'époque, Gérard Deprez ne semblait pas s'en inquiéter (je ne fais pas nécessairement le lien avec l'appartenance de Gérard Deprez à la loge maçonnique "Les Cabires" de la GLNF... quoique cela indique un lien particulier avec les "anciennes colonies"). Paul Teichman a ensuite rejoint le Parti Réformateur Libéral dans la commune d'Uccle.

A ma connaissance, Paul Teichman soutenait l'OAS, comme Luc Beyer De Rycke et Jean-Marie Charels (élu libéral schaerbeekois).

http://suffrage-universel.be/be/beel061030.htm

Pendant cette période, le plus fidèle allié de Nols, allant jusqu'à s'intégrer sur la liste N.O.L.S. ("Nouvelles orientations des libertés schaerbeekoises"), fut le PRL de Bernard Guillaume et Jean-Marie Charels (ancien militant d'extrême-droite)

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7796
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: quelque part....il faut conclure...   Mar 6 Jan 2015 - 12:51

en effet en Octobre 1985 Braine et Overijse
puis



Citation :


19 octobre 1985 : attentat contre un centre de recrutement de l'armée à Namur15

(G est en route vers lux : Boum +1

le 19 soir : boum+2  palais de justice

samedi matin retour boum + 3   > a- t- on essayé de mettre cela sur son dos aussi ?

• 20 octobre 1985 : cocktail molotov contre la voiture de Pierre Galand, chef du Comité national d'action pour la paix et le développement16

Novembre 1985

>>LE 04 NOVEMBRE 85 : attaque d'un fourgon des postes blindé sur le parking de la poste d'Ensival (Verviers). Les agresseurs font exploser le fourgon à l'aide d'une charge explosive. Deux agents des postes sont tués. Butin: 7 millions de francs.>H
Le 4 novembre 1985 : attaque fourgon à Verviers 9h05


mais aussi CCC :
• 4 novembre 1985 10h50 : attentat contre la Société générale des banques à Charleroi. Voiture piégée contre la banque Bruxelles-Lambert à Bruxelles (1 blessé)14.Etterbeek à l’aube
On tire sur les gardiens qui reconnait par apres carette :219 dynamite siu disant du carriere de ecausine pag 219
• 5 novembre 1985 : 0h30 attentat contre la Manufacter Hanover Bank à Charleroi et la 15h30 Kredietbank à Louvain14

07 :11 :85 Audition Barbier par Schlicker  il raconte il y a trois semaines Delombaerde a confirmér ce que t a été sur le papier orange que la mère de arbier a montré à son fils


>>Le manque d'information des victimes
A différents moments, la presse a relayé le mécontentement
des (familles des) victimes qui se plaignaient de
l'absence d'information de la part du parquet au sujet du
déroulement et de l'état d'avancement de l'enquête (298).
Lors d'une conférence de presse qui s'est tenue le 7 novembre
1985,
les victimes des attaques de Braine-l'Alleud et
d'Overijse, s'en sont plaintes explicitement ainsi que de la
tentative du procureur du Roi de Nivelles d'interdire à la presse d'encore parler du déroulement de l'enquête (299).
Par la suite, Me Graindorge, l'avocat de l'asbl « Familles
des victimes » a demandé que l'on modifie la loi pour permettre
aux parties civiles d'avoir accès au dossier, ce qui
n'est actuellement possible qu'après la clôture de l'instruction
(300).
Ce grief a été répété par un membre de la famille d'une
victime au cours de l'émission Panorama diffusée par la
BRTN le 2 novembre 1995
:
« ... (en tant que victime) je trouve qu'il n'est pas normal
de ne recevoir qu'une seule lettre en dix ans. (.. .) On ne nous
a plus jamais rien dit au sujet de l'enquête, de son état
d'avancement, de ce qui s'était réellement passé. »

Notons que, dans une motion adoptée par la Chambre
des représentants après le transfert des dossiers de Termonde
à Charleroi (301), on insiste également pour que les
victimes des faits délictueux soient informées correctement
et systématiquement au sujet du déroulement de
l'instruction (302).
IV.2.1.4. Les mauv....


15.11.1985:


Réunion au Cabinet du Ministre de la Justice.
Les propositions suivantes sont faites :
- faire garder les objectifs par des tireurs d'élite;
-utilisation d’helicoptères dans les zones menacées.

>>>Tindemans ontwaart er communisten en - in Vlaanderen - socialisten achter. Een man als oppositieleider Louis Tobback ligt hem niet, menselijk noch politiek, een antipathie die trouwens wederkerig was, en is. Of De Morgen en haar hoofdredacteur Paul Goossens: in principe te mijden. "18 november 1985: Ik sta vandaag een interview toe aan De Morgen over de conferentie van Genève, de ontmoeting tussen Gorbatsjov en Reagan. Mijn kabinetschef overtuigde me het te aanvaarden. 'U kunt niet blijven weigeren', was zijn mening. De redactie heeft beloofd correct te zijn en geen commentaar tussen mijn antwoorden te schrijven."


>>The Geneva Summit of 1985 was a Cold War-era meeting in Geneva, Switzerland. It was held on November 19 and 20, 1985, between U.S. president Ronald Reagan and Soviet General Secretary Mikhail Gorbachev. The two leaders met for the first time to hold talks on international diplomatic relations and the arms race.





je pense que Reagan est passé aussi en Belgique ? qqs part par là
Revenir en haut Aller en bas
Willy-Nilly



Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: quelque part....il faut conclure...   Mar 6 Jan 2015 - 13:26

g.damseaux a écrit:


1. au niveau légal, pour qu'il y ait complot il faut que celui-ci implique plusieurs personnes et qu'il y ait commencement d'exécution. ( Le simple fait que des gens se réunissent et en parlent n'est pas un complot .. il faut impérativement qu'ils passent à l'action.)


2. En novembre 1985, le gouvernement Gol a rédigé un projet de Loi, à soumettre au Parlement, proposant de reporter les futures élections législatives SINE DIE, et ceci au motif de l'insécurité, de la situation ''insurrectionnelle'' que vivait la Belgique à ce moment.

1. Considérons le recrutement de criminels/ jeunes délinquent par le WNP, FJ + recrutement de figures d' Extr-Dr voir les Groupes G et M, policiers, magistrats, SE...+ l'affaire Zwarts, comme un 'début d 'exécution'.
2. Est-ce la raison pour laquelle Bouhouche a dit après Alost / Mendez: 'il n'y aura plus rien' ? But atteint?
"C'est encore cette crapule de Gol qui est dans le coup". Donc opération Mossad-CIA-(SAC-DGSE)?
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11887
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: quelque part....il faut conclure...   Mar 6 Jan 2015 - 15:42


Un lecteur attentif me communique les réflexions d'un ancien commissaire de la police judiciaire ...

_ _ _


(...) Il ne s'agissait pas d'un coup d'état mais d'un rapport concocté par certains officiers de Gendarmerie qui utilisaient des termes très agressifs notamment vis à vis de la PJ et qui disait que, grâce à "la masse de leurs troupes" et grâce à "quelques chevaux de Troie introduits dans des citadelles imprenables notamment au Commissariat général et Interpol" ils seraient les seuls capables de faire tourner le pays en cas de troubles graves. Cela remonte aux environs de 1973 et c'est vrai que, à l"époque, ils avaient des représentants partout y compris à la RTB. Il n'était donc pas question de faire un coup d'état mais d'y faire éventuellement face. Dans tous les pays ou presque, la Gendarmerie a toujours voulu être le seul service policier. Ils avaient réussi en Grèce avec les colonels. Ils ont réussi chez nous avec la Police intégrée où ils occupent la quasi totalité des directions.

Je viens de lire un bouquin de l'ex commissaire divisionnaire français Le Taillanter, le chef de Borniche. Il y décrit les manoeuvres de la GD française pour supplanter les autres services. Mais la P.J. française a trouvé la parade ou plutôt elle a mis à profit une idée que j'avais développée lors d'un congrès des ̈PJ européennes, c'est à dire d'officialiser les équivalences de grades que tout le monde connaissait sauf nos propres syndicats. C'est ainsi que les inspecteurs sont devenus Lieutenant, les principaux Capitaines et les Inspecteurs divisionnaires, commandants. Et la gendarmerie n 'a pas osé accueillir cette masse d'officiers et d'officiers supérieurs issus de la PJ.

Revenir en haut Aller en bas
g.damseaux



Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 31/07/2014

MessageSujet: quelque part il faut conclure   Mar 6 Jan 2015 - 16:05

Voilà des informations qui aident à comprendre la nouvelle terminologie utilisée dans les feuilletons policiers français.
Pas bête, mais il fallait y penser... surtout que nous avons vu l'effet inverse chez nous, la Gie se dépêchant de façonner des ''commissaires'' pour occuper un maximum d'espace dans la police ''intégrée'' . ( J'aurais tant voulu ''intègre '' !! )
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11887
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: quelque part....il faut conclure...   Mer 7 Jan 2015 - 6:28


@g.damseaux

Que pensez-vous de

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t2476-interview-christian-smets

https://sites.google.com/site/tueriesdubrabant/interviews/interviewchristiansmets

Revenir en haut Aller en bas
g.damseaux



Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 31/07/2014

MessageSujet: quelque part il faut conclure   Mer 7 Jan 2015 - 7:56

bonjour Hervé,

J'en pense ... que la presse donne facilement la parole à ceux mis en cause, leur permettant de se justifier sans contradicteur.

( Comparativement : avez vous lu ne serait-ce qu'un écho à propos d'une prose récente ? )

Que Cricri a été formé par des jésuites.
Que sa dialectique a cette pointe d'onctuosité si reconnaissable.

Quant au contenu, vous connaissez sans doute ma position sur le sujet....
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7796
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: quelque part....il faut conclure...   Mer 7 Jan 2015 - 8:16

je viens de le relire mais dabord sur les coups d'états


date à ajouter comme prévue


Switzerland Geneva Attended Summit Meeting (November 19-21) with Soviet General Secretary Gorbachev.
Met also with Swiss President Furgler.   November 16-​21, 1985


Belgium Brussels Briefed North Atlantic Council on Soviet summit Present were the Heads of State and Government of Belgium, Canada, Denmark, Federal Republic of Germany, Italy, the Netherlands, Norway, Luxembourg, Portugal, Turkey, and the United Kingdom. November 21, 1985



les préparatifs de protection de ce visite de Reagan en Belgique et
les suites aux attentats du CCC et attaques securitas puis TBW


se soènt mélangées et certaines coups de téléphones à DUSSART par après ont été interpreté comme des agissements de préparation de coup d'état.? pour fin 1985 ce qui semble donc FAUSSE
resteè à expliquer les mutations à l'interieur de la gendarmerie

-------

retour à l'interview de Smets  


d'abord son periode à l'univ :


il semble donc formé par des jésuites , étudiant , syndicaliste étudiant ,puis avoir participé aux actions de 68  , professeur mais à peine 3 ans après il est off KRO dans l'armee  de l'air puis ...prolongations off pro , prof , puis sureté


vu que les off font des rappels il a pu rencontrer Latinus lors d'un manœuvre à GONS avant que latinus était presenté ala sureté vers 79
(periode où Latinus habitait au Mettewie avec Lekeu comme voisin)

Si Smets faisait des rappels , Gerald devait le faire aussi...

mais je doute fort que des gens de la sureté faisait des rappels.
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: quelque part....il faut conclure...   Mer 7 Jan 2015 - 8:55

g.damseaux a écrit:

J'en pense ... que la presse donne facilement la parole à ceux mis en cause, leur permettant de se justifier sans contradicteur.

Que les "maudits" puissent s'exprimer n'a rien de condamnable dans une société très (trop ?) policée ou "structurée"... Point d'angélisme cependant... les médias sont soumis aux mêmes lois du marché que n'importe quel commerçant... avec un chiffre d'affaire à réaliser pour boucler un budget... pas étonnant dès lors qu'ils traquent en permanence le scoop... ou la polémique.

Une individu poursuivi (à tort ou à raison) qui a compris ce système peut parfaitement l'utiliser... Si dans ses attributions antérieures la "manipulation" du-dit système était inscrite au programme de formation...

Comme le souligne Gérald, un micro tendu est tentant pour toute personne mise en cause... Accepter la contradiction devant des caméras relève d'une toute autre gageure... A laquelle refuseront de répondre les partis adverses car la démarche serait assimilée, pour l'accusation, à un aveu de faiblesse... SURTOUT si c'est le mis en cause qui réclame le débat.

Difficile de se forger une saine opinion sur foi des articles de presse.

Est-ce pour cette raison que tout les gros dossiers instruits en Belgique regorgent d'articles de presse consacrés au sujet ?... Tout au moins; ceux qui reprennent les théorie de l'accusation... alimentées par les incontournables "sources sures".

Au final... ne sommes-nous pas tous manipulés sous couvert sacré de la... libre information ?
Revenir en haut Aller en bas
g.damseaux



Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 31/07/2014

MessageSujet: quelque part il faut conclure   Mer 7 Jan 2015 - 8:58

@ K.

Détrompez vous cher ami, les INSPECTEURS de la SE, officiers de réserve, faisaient des rappels...
Pour ma part, au sein de la 12e brigade, 2e Ch.A deux rappels de 3 semaines en 1977 et 1979. et, jusqu'en 1979, de très nombreux rappels de W-E de maintien de niveau.
Dernier rappel au sein du 18e de Ligne, bataillon de province du Brabant, bilingue et folklorique....( Suis sorti du cadre rés. fin 1994 .)

Pour ce qui concerne Cricri : Off. de réserve U.D.A. ( unité de défense des aérodromes) , rempile à la fin de son service.
PUIS : là c'est moins clair : selon ce que j'en sais , un dérapage de sa part ( pas d'élément précis, voir dossier à la matricule) et est viré de l'ABL, remis comme plouc dans réserve et jamais rappelé.
( Selon ce qu'il a raconté -Est-ce vrai ?- il y aurait eu une soirée arrosée et il aurait poussé le colon dans une pièce d'eau, l'empêchant par la suite de reprendre pied sur le bord... )

Pour terminer, nous avions un off. supérieur ''Marine''de réserve ,
un ''Colon'' de rés. Chass. à Cheval , et un major rés. ( au moins ) au Ch. A. ayant la particularité d'habiter ...Bruges.
Tous inspecteurs. Aucun commissaire... à ma connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11887
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: quelque part....il faut conclure...   Mer 7 Jan 2015 - 9:25


Petit retour à l'interview de Christian Smets ...

Il note que les relations entre la Sûreté de l'Etat et l'Etat-Major de la gendarmerie étaient très mauvaises.

Il ne semble pas connaître la DIA ... vu l'évolution de l'enquête et les déclarations de "ginlo", cela peut surprendre.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: quelque part....il faut conclure...   

Revenir en haut Aller en bas
 
quelque part....il faut conclure...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nous sommes tous handicapés quelque part, non ?
» Ma fille est emétophobe
» IL EST NE LE DIVIN ENFANT quelque part dans le Monde....
» Continuer à travailler avec un collègue qui a la gastro
» L'impression de "déjà-vu"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Chronologie générale des faits-
Sauter vers: