les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dauphin, Jean-Paul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ben



Nombre de messages : 46
Localisation : Antwerpen
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Dauphin, Jean-Paul   Mer 12 Nov 2014 - 12:04

Membre de WNP et responsable de GAP, nommé "le bancal". Vous trouvez plus d'informations ici: http://www.bendevannijvel.com/forum/viewtopic.php?id=1658
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bendevannijvel.com
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Dauphin, Jean-Paul   Mer 12 Nov 2014 - 12:47

lire latinus.pdf 750 pages sur wicki et lire aussi qqs pv des auditions entre autre celle  de Van Vinck


tout cela va éclarer les lecteurs  que c'est un scribe handicapé ,bombardé patron de la protection GAP de latinus qui n'existait pas car Latinus  se cachait apeuré chez son copain X:=J dixit sa femme H

ou courait a la gendarmerie pour porter plainte contre inconnus

mais allez

Citation :

un extrait d'un PV. ;



le pv 16/12/1985


c'est bien DUSSART qui a fait l'audition et pas Schlicker


DECES SUSPECT
En cause:
LATINUS Paul
Audition de :
DAUPHIN, Jean-Paul,donic
lié à OTTIGNIES,Avenue
des Villas 32

Rédigé suite apostille r
n° 140/84 du 31-7-85
de Mr Le Jugee d'Instruction
tion SCHLICKER de
Nivelles


Ce jourd'hui seize décembre ., mil
neuf cent quatre-vingt-cinq A lM5 heures;
Nous soussignés) DUSSART, Guy, ADC
de gendarmerie,
en résidence à BSR Wavre non rcvètu(s) de notre uniforme ;
Faisant suite à l'apostille rappelée en marge et
jointe au présent, entendons: . *
DAUPHIN, . Jean-Paul,employé, célibataire,né à BRUXELLES
le 1-10-54 et domicilié à OTTIGNIES, Avenue des
Villas n° 32, qui déclare:
"Je désire n'exprimer en'langue française; En dehors de d«



...
déclaration antérieure", j'apporte leo explications suivante
concernant le fichier et l'ordinateur du WNP. A mon arrive
au WNP, j'ai dû-, comme tous les autres, suivre les cours
déjà décrits, ensuite passer un examen. Par la suite, on
nous donnait une responsabilité et normalement il fallait
rentrer quatre personnes comme membre, ce que je n'ai pas
fait comme beaucoup d'autre6. J'ai entr-autre été respon6e
ble du GAP ( genre de protection rapprochée de LATINUS) a*
le nomme VAN VINCK. Je dois dire que je voyais très peu
VAN VINCK sauf aux grandes occasions. Bien qu'étant assez
proche de LATINUS, celui-ci ne se confiait pas à moi, je p
pense qu'il se confiait, dans l'ordre, à DELOMBAERDE,
SAUCEZ et LIBERT; ceci avant l'éclatement du KNP. Je n'ai
personnellement Jamais eu de contacts avec un Mr SKETS de
la sûreté. >( Lors de mes premières missions au WNP, il m'
était demandé des renseignements que je notais 6Ur ries
fiches. Celles-ci devaient, en principe, entrer dans un
ordinateur mais j'ignore si cela a été fait. Je me rappell


...
qu'un jour j'ai véhiculé Michel LIBERT jusqu'à la rue de
la Filature et qu'il est revenu à la voiture avec un
carton contenant l'ordinateur- Il a été placé rue Vandenschrick
à ST GILLES, appartement de Kichel LIBERT. Par la suite
le fichier est allé rue de Parme, rue de Rome pour ensuite
revenir rue Vanderschrick. Cette documentation se co mpocait
de deux fichiers, des petites fiches (nommée FR001) qui étaient''
des fiches nominatives et des plus grandes ( FR003) qui comprenaient
les renseignements ayant trait aux sociétés et mouvements.
J'ignore les raisons qui ont justifié ces divers déménagements
sauf le dernier lors de l'arrestation de Michel LIBERT.Je n'
étais pas présent lors de l'arrestation de LIBERT ni lors des
perquisitions de la PJ de Bruxelles, services de Ht MARNETTE et
de Mme Begon. Je sais que touo les fichiers ont été saisi/:
• T I
mais pas l'ordinateur, car je l'ai revu par après rue Vanderpchrick.





....

Je n'ai jamais entendu parler d'un flatt sis à IXELLES dénommé
le Mont Blanc. Les noirs de Adjudant PONCELET, BOUGEROL et THOMAS
ne me disent rien. J'ai connu un Dimitri au NNP mais j'ignore ci
6on nom est DOLGOFF. Je crois me souvenirque DELOMBAERDE m'aurait*'
parlé d'un coup de: téléphone que LATINUS aurait reçu dans la
soirée précédant sa mort. Soit au moment où il 60 trouvait au
café avec sa concubine. Que LATINUSaurait alors fait appel à un t
taxi parce que sa voiture se trouvait trop loin.*Il semblerait
donc que LATINUS soit parti rapidement pour une raison que j'ignore
DELOMBAERDE n'a parlé de cela quelques temps après l'enterrement
sans pouvoir préciser autre choee^.tfe n'ai rien d'autre à déclarer."
-(Après lecture persiste et signe au carnet).
Renseignements
Quelques jours après son audition DAUPHIN s'est présenté au bureau
et noua a remis le6 noms et adresses en sa possession , extrait
d'un agenda. Les renseignements communiqués figurent déjà au
dossier et sont sans intérêt pour l'enquête.
t , • Dont acte et clos.



un lecteur attentif qui a lu "Beetgenomen3 et les critiques sur cette inspecteur Bel_mondo de la PJ

va retrouver le nom de son assistante Be. qui semble plus tard parti avec LH à ISPRA?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Dauphin, Jean-Paul   Mer 12 Nov 2014 - 13:06

ce torpedo est lançé par l'antiquair


proche de la SGR et

devenu capitaine ds la reserve dixit un membre ici sur site

il était membre FJ avec Wey et Lamm au TIR a Ronq  (pendant le proces FJ ?) tandis qu'il était soi -disant  à l'école du Louvre

je doute fort qu'il a été inscrit  et present plus que qqs semaines en attendant la fin du proces FJ......


pourqoui donc il lance cette piste ds son pv d'audition...

pour égarer ?
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Dauphin, Jean-Paul   Mer 12 Nov 2014 - 13:24

Sur la page 2 du fil 'De Bende':

"Par ordonnance rendue le 25 août 1998, rep. 2015, par le juge de paix du canton de Woluwe-Saint-Pierre, le nommé Jean-Paul Dauphin, né le 1er octobre 1954, domicilié à 1340 Ottignies (Louvain-la-Neuve), avenue des Villas 32, résidant actuellement en la Résidence "Le Home Blomaert", à 1200 Bruxelles, rue Père Damien 5, a été déclaré inapte à gérer ses biens et a été pourvu d'un administrateur provisoire, étant Me B.P., avocat (…)"

Vérification faite, il n'existe pas de rue du Père Damien à Woluwe-St-Lambert (1200). Il existe bien une rue du Père Damien, mais à Evere (1140).

L'adresse correcte est vraisemblablement Avenue Père Damien 5, 1150 Woluwe-Saint-Pierre et correspond à une 'maison médicalisée' de l'Asbl 'Blue' dont le siège est situé à Perwez en Brabant wallon.

Selon les statuts de l'Asbl, "l'association a pour but de gérer des habitations destinées à héberger et prendre en charge des personnes avec antécédents psychiatriques ne nécessitant pas (ou plus) de soins en hôpital psychiatrique mais incapables de vivre seules"


http://www.saine.be/societe-blue-asbl-bruxelles-20807
http://kbopub.economie.fgov.be/kbopub/zoeknummerform.html?lang=fr&nummer=456876928&actionLu=Zoek
http://www.ejustice.just.fgov.be/tsv_pdf/2006/01/31/06024466.pdf
http://www.ejustice.just.fgov.be/tsv_pdf/2007/02/14/07026646.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Dauphin, Jean-Paul   Mer 12 Nov 2014 - 13:53

Une hypothèse qui me paraît intéressante émerge sur le fil Dauphin chez nos amis flamands (où on ne passe pas son temps comme certains ici à dénigrer ou insulter les autres membres du forum...) :

- les morceaux découpés de la plaque d'immatriculation de la Santana et des papiers déchirés auraient été retrouvés à proximité de la clinique Derscheid. La clinique aurait été un centre de revalidation pour des patients soignés en psychiatrie. (au même endroit, à côté de la clinique, se trouve en effet le Centre Hospitalier de Réadaptation et de Psychiatrie du Brabant Wallon, ainsi que je l'avais déjà souligné par ailleurs...)

- dans le livre de Hilde Geens: "Vandeuren m'a raconté ce qui était arrivé chez Dekaise. Il avait un ami rencontré dans un home pour mineurs. Cet ami était fou, il lui avait dit avoir un jour assassiné une jeune femme près de l'Hôtel Hilton. Vandeuren avait commis l'attaque sur l'armurerie avec lui ".

Ce qui expliquerait déjà certaines choses. Mais QUI manipulait ces jeunes, de toute évidence drogués et ayant des antécédents familiaux difficiles?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Dauphin, Jean-Paul   Mer 12 Nov 2014 - 15:05

.


Dernière édition par K le Mer 12 Nov 2014 - 17:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Dauphin, Jean-Paul   Mer 12 Nov 2014 - 16:43

Mais enfin K, personne ne dit que 'Bruno' et 'Guy' étaient à Derscheid !!!  Rolling Eyes

Il faut lire convenablement...pas en diagonale!

On parle ici de Dauphin...

Pour plus de détails, suivez le lien donné par Ben (en début de fil).
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Dauphin, Jean-Paul   Mer 12 Nov 2014 - 17:21

ds le livre de Hilde Geens c'est bien Delhuv ou Patrick Heynd (deville) qui raconte l'histoire du HILTON

pag (???)

c'est pas Bruno qui parle avec Hilde .
Revenir en haut Aller en bas
Ben



Nombre de messages : 46
Localisation : Antwerpen
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Dauphin, Jean-Paul   Mer 12 Nov 2014 - 17:25

Il ya quelqu'un qui a une photo de Dauphin?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bendevannijvel.com
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Dauphin, Jean-Paul   Jeu 13 Nov 2014 - 13:37

pour revenir au pv de Dauphin qui semble sincère :

Citation :
qu'un jour j'ai véhiculé Michel LIBERT jusqu'à la rue de
la Filature et qu'il est revenu à la voiture avec un
carton contenant l'ordinateur- Il a été placé rue Vandenschrick
à ST GILLES, appartement de Michel LIBERT. Par la suite
le fichier est allé rue de Parme, rue de Rome pour ensuite
revenir rue Vanderschrick. Cette documentation se composait
de deux fichiers, des petites fiches (nommée FR001) qui étaient''
des fiches nominatives et des plus grandes ( FR003) qui comprenaient
les renseignements ayant trait aux sociétés et mouvements.
J'ignore les raisons qui ont justifié ces divers déménagements
sauf le dernier lors de l'arrestation de Michel LIBERT.Je n'
étais pas présent lors de l'arrestation de LIBERT ni lors des
perquisitions de la PJ de Bruxelles, services de Ht MARNETTE et
de Mme Begon. Je sais que tous les fichiers ont été saisis
mais pas l'ordinateur
, car je l'ai revu par après rue Vanderschrick.


ceci est complètement en contradiction avec ce qui est noté pag 268 ds beetgenomen et cela vient du dossier

mais pour comprendre la doute que l"écrivaine a , il fait commencé avec pag 264

pag 268: un anonyme observateur voyait a un moment un homme de 60ans parfaitement vetu avoir le commando d'un groupe de jeunes charger dun maison a st gilles les archives WNP dans une voiture .l'homme a été identifie
....

Marnette l'avait trouvé interessant d'observer la maison mais il n'avait pas fait une perquisition tandis qu'il y avait une recherche contre le WNP comme milice privé
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Dauphin, Jean-Paul   Jeu 13 Nov 2014 - 19:08

ou ce stock de documents comme l'ordinateur a voyagé beaucoup entre ces adresses avant d'être perquisitionné .....on avait attendu que des données importantes était mis en sécurité en Flandre ? auprès d'un autre ancien du front de l'est un certain Fons J.

Revenir en haut Aller en bas
w424785



Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Dauphin, Jean-Paul   Jeu 13 Nov 2014 - 19:28

Fons jacobs, verzekeringsadvisseur Antwerpen
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Dauphin, Jean-Paul   Jeu 13 Nov 2014 - 19:52

study  http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t2425-geschier
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Dauphin, Jean-Paul   Jeu 13 Nov 2014 - 20:11

yep
donc pourqoui ce Jacobs aide ou commande les jeunes WNP faire le déménagement des fichiers WNP ds lesquelles il y a des fiches sur le même Geschier qui voyage avec ce Jacobs !

clairement il faut regarder les dates du cambriolage chez Geschier , ses fiches WNP
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Dauphin, Jean-Paul   Jeu 13 Nov 2014 - 21:14

fichier geschier final 24 jan 83
commande 26 juin 1982 et
execution 10 septembre 1982


Fiche Geschier
ANNEXE E
IDENT
IDENT
IOCNT
RRR
KKK
2401831205
VON SEREGSCHELDE
AN  DIFFUSION
TTTT
PXX
SICHE 444
DOSNR 2606821200 IDEM  GES
001 GESCHIERE
002 AMAND
003 PLANTIN MAURITUSLEI
004 2000 ANTWERPEN
010 MAN
011 POSIT
012 CODE SIX
014 GRADE FIVE
017 PREPA FOUR
018 DOSNR REF  WAGNER
003 SUP OG3   NR 107 BUS 4 APPT A2      / 6E ETAGE/
TTTl
ARARAR

[H SEREGSCHELDE
DIFFUSION

Plus loin 100982 voir bouqin
-------------




puis


>> 30 et 31 août et 1 et 5 septembre 83 Interrogatoire circonstancié de Marcel Barbier sur le WNP



(Temse (10 september 1983). — Tamise (10 septembre 1983).
(lekeu qui envoit carte de l’Espagne)

13 et 14 septembre 83 : Découverte et interrogatoire de Michel Libert concernant les vols de documents-télex au CTR d'Evere.Il nie les faits.
14 septembre 83 : Réquisition d'instruction judiciaire dans l'affaire des vols de documents-télex. Michel Libert est placé sous mandat d'arrêt.


(nivelles 17 septembre> lundi de nivelles)


Et aussi premier article de Haquin le 20 ds le soir sur WNP :
20 :09 :83 Le SOIR
(VOL de documents militaires secrets à l'état-major)

21 et 22 septembre 83 : Interrogatoire circonstancié de Paul Latinus concernant le WNP et les vols des documents-télex.

23 septembre 83 : Dénonciation par Paul Latinus à la police judiciaire des noms des auteurs du double meurtre de la Pastorale, à savoir Marcel Barbier et Eric Lammers


un lecteur attentif va savoir qui est iso presto partie en vacances d'alpinisme a ce moment là

on voit que Latinus time son declaration exactement quand il sait que lamm.  est partie


et exactement là , le J.I. Lyna écrit sur son convocation de L. et mentionne dessus comme motivation : la pastorale ET et autres faits graves ds le brabant wallon.

ce qu'elle a complètement oublié devant le comm 1 (cfr beetgenomen)

qui a tenu sa plume ?


Dernière édition par K le Jeu 13 Nov 2014 - 21:26, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Dauphin, Jean-Paul   Jeu 13 Nov 2014 - 21:19

je pense donc que ces déménagements in cessantes des dossiers du WNP ont  eu lieu après la pseudo querelle entre les frères barbiers le 16 aout 1983  avec Libert en fuite puis l'observation de policiers d'un demenagement sans que Libert est avec Jacobs  , puis la perquisition après l'arrestation de Libert.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Dauphin, Jean-Paul   Ven 14 Nov 2014 - 7:23

je reste encore sur l'dee que l'intervieuw je joue ds les environs de Beersel :

j'avais déjà:

source Willems ou H.G ?

Citation :
MICHEL LIBERT, BOY-SCOUT EN INTRIGANT

Voor de vakantie werd WNP-milltant Marcel Barbier veroordeeld voor een dubbele moord
Zijn medebeklaagde Eric , eveneens lid van de WNP, werd vrijgesproken.
Op dat geruchtmakende proces werd Michel Libert, WNP'er al» getuige gehoord.
Maar weldra (?) zal Libert zelf twee keer voor de rechter moeten
verschijnen. Een werkelijk onthullend portret.


Aan de vooravond van het losbarsten van het WNP-schandaal in de zomer van 1983
is de breuk tussen Michel Libert en Herman Wachtelaer onvermijdelijk geworden
.

Beiden kennen elkaar dan al enkele jaren.

-Eind jaren '70 richt Wachtelaer, een taxichauffeur uit Brussel, het obskure extreem-
rechtse klubje Union Nationale et -Sociale (UNS) op. Libert wordt er lid van en het
is in dit kader dat hij Paul Latinus, de maarschalk van de WNP, leert kennen.
Maar de UNS gaat al vlug ten onder aan interne strubbelingen.

- In 1980 sticht Wachtelaer een nieuwe organisatie, die pas op 18 april 1983 als vereniging zon-
der winstoogmerk zal opgericht worden.
Deze vereniging draagt de naam Yggdrasil - Levensboom - Arbre de Vie - -lrminsul,
vier verschillende woorden

In evenveel verschillende talen die hetzelfde betekenen.

Wachtelaer* groep ijvert voor een natuurlijke biologische levensopvatting, reden
waarom men zich bezig houdt met biologische landbouw op een lap grond In Haacht, een gemeente halverwege Mechelen
en Leuven. De groep telt eveneens een afdeling voor jongeren, die gevormd worden volgens de richtlijnen van Baden-Powell,
de stichter van de padvinderij. Een en ander spreekt Michel Libert wel aan. Hij houdt zich vrij intens bezig
met Keltische en andere mythologische toestanden. Deze belangstelling, die nogal Deze belangstelling, die nogal
algemeen is in bepaalde rechtsradikale kringen, heeft te maken met het zoeken
naar een eigen kulturcle identiteit voor een gespierd rechts Europa om een dam te
kunnen opwerpen tegen het materialisme dat vanuit de Sovjetunie en de Verenigde
Staten wordt gepropageerd. Bovendien is Libert een boy-scout In hart en nieren.
Op 12-jarige leeftijd is hij scout geworden en dat is hij anno nu, 17 jaar later, eigenlijk nog altijd. De oorspronkelijke
Idealen van Baden-Powell, die volgens Libert in de huidige padvinderij helemaal niet meer aan bod komen, zijn voor hem
dermate heilig dat hij de grondlegger van de scoutsbeweging tot in het uiterste als voorbeeld stelt. Evenals Baden-Powell,
die destijds werkte voor rekening van de Britse geheime dienst, speelt Libert graag spionnetje. Dat veronderstelt het gebruik
van allerhande kodenamen, weshalve Libert zich ook wel eens von Grafenberg,Wagner, Michel Leduc of Tamanoir laatnoemen.
Hij zegt tevens aan eenieder die het wil horen dat hij als informant de Staatsveiligheid.

In de jaren die de openbaring van de WNP-affaire vooraf gaan, heeft Libert In een IJssalon nabij
het Brusselse Zuidstation inderdaad gerëgeld kontakt met Joseph Kausse, een agent van de Belgische Sureté die in het Brussel-
se belast is geweest met het volgen van rechts-extremisttsche groeperingen. Kausse, alias Lapin, een relatie van de "Zwarte baron" de Bonvoisln, kwam op het proces tegen Barbier en Lammers getuigen tegen Christian Smets, zijn kollega bij de
Staatsveiligheid.

De hele WNP-affaire lijkt er trouwens op gericht Smets (en zijn baas, administrateur-generaal Albert Raes van de Staats-
veiligheid) -in diskrediet te brengen door de inlichtingendienst in verband te brengen met de dubbele moord. Smets geeft
toe dat hij in het kader van zijn infiltratie-opdracht bij de WNP kursussen in schaduwtechnleken heeft gegeven, maar dat
hij van de praktische oefening op de avond van de dubbele moord hoegenaamd niet op de hoogte is geweest. Libert ver-
klaart op 10 oktober 1983 dat die praktische oefening precies was opgezet om Smets te schaduwen.
-
Libert heeft niet alleen relaties met de Staatsveiligheid. Hij onderhoudt kontak kontakten met D. van de militaire veiligheids-
dienst SDRA. en met de rijkswachters G. en D.P. die deel uitmaken van de sektie (politieke) informatie van de Brusselse BOB.
Vooral laatstgenoemde BOB'er lijkt erg vertrouwd met het extreem-rechtse milieu in de hoofdstad.
Zo staat op 19 februari 1986 een voormalig militant van het Front de la Jeunesse foto's te nemen van betogers. Als de manifestanten de gelegenheidsfotograaf vriendelijk verzoeken om zijn filmpje af ie geven, wordt hij door D.P. in bescherming genomen. Als Libert in 1985 van oordeel is dal een aantal gewezen WNP-mllitanten een lastercampagne
tegen hem voeren, klaagt hij dat prompt aan in een brief aan de infosektle van de Brusselse BOB.



....

Heerszuchtig:

Libert probeert de organisatie van Wachtelaer naar zijn hand te zetten. Eerst beweegt hlj Karel De Lombaerde ertoe lid te
worden van de groep. De Lombaerde, die ooit als een held aan het Oostfront voor zijn idealen ging vechten, kan als voor-
beeld worden gesteld voor de jongeren,zo meent Libert.

foto

Wachtelaer weigert echter in te gaan op het verzoek van De Lombaerde. Libert
heeft inmiddels ook nogal wat invloed verworven bij een scoutsgroepering, die geregeld samenkomsten organiseert in Waals-
Brabant.

Dat wordt door Journalist Rene Haquin wereldkundig gemaakt in Le Soir van 6 oktober 1983. Dit bericht veroorzaakt opschudding bij de ouders van de kinderen, die aldus in verband worden gebracht met de WNP-affaire, dan al enkele weken in de belangstelling. Libert is trouwens ontzettend boos op Latlnus omdat die een journalist liet kennismaken met "zijn" scouts en de daaruit ontstane drukte.
Een aantal leden van de scoutsgroep zijn voordien op Initiatief van Libert enkele keren in de tuin van Wachtelaer in Haacht geweest, waar ook Latinus wel eens een bezoek bracht. Libert, verschrikkelijk heerszuchtig, eist de leiding op van de jongerenafdeling.

Dat wordt echter op 28 augustus 1983 op een algemene vergadering unaniem afgewezen. Tevens wordt beslist Libert uit de vereniging te stoten.



Twaalf dagen eerder, op 16 augustus 1983 ,staat WNP-militant Marcel Barbier met een revolver te zwaaien tijdens een straatruzie. Hij wordt door de politie gearresteerd. Tijdens een huiszoeking bij Barbier vinden de politieagenten onder andere geheime NATO-telexen, die gestolen blijken te zijn op het transmissiecentrum van de Generale Staf van "het leger. Op 13 september wordt Libert aangehouden als medeplichtige aan deze diefstal. Zeven dagen later publiceert René Haquin zijn allereerste artikel over de WNP-affaire In Le Soir.

Op 23 september biedt Paul Latinus zich spontaan aan bij kommissaris Marnette van de Gerechtelijke Politie te Brussel.


Aan de politieman onthult hij het bestaan van een tot dan toe onbekende militie, de WNP. Tegelijk duidt hij Barbier en Lammer» als de daders van de dubbele moord.
De opengebarsten etter heeft nu een naam :Westland New Post, waarvan volgens Latlnus de eigenlijke benaming Westland National Socialtsttschen Ordnung luidt.


Het minste van wat kan worden gezegd dat het gerecht zijn handen meer dan vol
heeft met de WNP-affaire.

Een eerste gerechtelijk dossier heeft betrekking op de straatruzie met Marcel Barbier.

Barbier is daarvoor op 30 oktober 1984 veroordeeld tot 22 maanden gevangenisstraf,
waarvan de helft met uitstel, evenals een geldboete van 12.000 frank* Er is ver-
volgens het dossier van de dubbele moord,dat op 25 mei 1987 wordt afgesloten met
de veroordeling van Marcel Barbier tot levenslange dwangarbeid en de vrijspraak
van Ertc Lammers.
Lammers werd nochtans al op 15 oktober 1985 veroordeeld tot 5 jaar gevangenis en 5 jaar ontzet-
ting uit zijn burgerrechten als medeplichtige aan een reeks diefstallen. Het is
overigens bij Lammers dat de politie een
kogelvrije vest heeft gevonden, die in
1983 gestolen werd in het bedrijf Wittock-
Van Landeghem ln Temse, een diefstal die
wordt toegeschreven aan de ongrijpbare
Bende van Nijvel. Lammers heeft gezegd
dat hij die vest - in feite een prototype,
want de uiteindelijke vorm van de vesten
was op het moment van de diefstal nog
niet af - gekocht heeft bij een voormalig
lid van het Front de la Jeunesse. Lam-
mers en zijn vader onderhielden ook kon-
takten met Jean Bultot, de inmiddels ge-
vluchte adjunkt-gevongenisdirekteur waar-
over al zoveel te doen is geweest. Er is
vervolgens het dossier van de "zelfmoord"
van WNP-leider Paul Latinus. Zijn ont-
zielde lichaam werd op 2C april 1984 ge-
vonden. Dit dossier is op 3 november 1986
afgesloten, zonder dat e



.....

Sujet: Re: Libert, Michel Ven 27 Avr 2012 - 20:20
________________________________________
après le 16 aout le PJ cherche Libert pour le vol des telex ;on ne le trouve pas , tiens et ici il disent qu'ils était ds un réunion WNP ou la réunion des scouts ?

Citation:

Een aantal leden van de scoutsgroep zijn voordien op Initiatief van Libert enkele keren in de tuin van Wachtelaer in Haacht geweest, waar ook Latinus wel eens een bezoek bracht. Libert, verschrikkelijk heerszuchtig, eist de leiding op van de
jongerenafdeling.

Dat wordt echter op 28 augustus 1983 op een algemene vergadering unaniem afgewezen. Tevens wordt beslist Libert uit de vereniging te stoten



je pense plustôt que cette réunion était pro-forma et Libert n'était pas présent.


je pense aussi que cette affaire peut être ala base du dispute entre les frères barbier > la bagarre ds la rue Edison , mais c'est pas clair du tout ce qui c'est passé là car certains infos me disent qu'il a tiré ds le pied d'un arabe et un autre dit qu'il a essayé d'arreter une voiture ds la rue : il a plus tard eu 2 ans pour cela ,quand mème ,c'est pas rien pour une bagarre entre frères.

qu'est ce qui c'est passé ce jour là et qui était present et qui a après volé le Passat au parking de VW ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Dauphin, Jean-Paul   Ven 14 Nov 2014 - 7:42

j'avais  deja lu cela et je pense que le photo sans Libert car arreté) est fait en waals BRABANT ds le local des scout qui s'y réunissent avant la publication ds le soir  le 6 octobre 1983 et c'est pour cela que Libert est faché sur Latinus : c'étais ses scouts !


entre la querelle avec Wachteler sur la tentative de reprise de libert sur l'organisation de Wachtelaer)peu avant le 16 aout ?

la fausse querelle du 16 aout 83 (troisième tentative d'auto 'explosion de WNP )entree les barbiers

-la réunion de l'organisation de Wachtelaer le 28 aout 82 on exclu Libert qui n'est pas présent > dailleurs de qoui on parle dans cet réunion generale ? ....des salades bio ?

l'exclusion de Libert n'est pas plustôt parce que la justice le cherche ?

et l'arrestation de Libert le 13 septembre 83 pour le vol de telex ...mais il est parti de l'armée depuis lurette comme Saucez


où Libert s'est caché , où il est arreté ou c'est simplement parce que il n'avait pas encore changé d'adresse?

et surtout pourqoui il se cache car il avait  déjà essayé d'orienté  les pompiers sur ces telex qqs mois plustôt après le feu ... qui lui ont rigolé au nez quand il leurs avait montré ces telex trouvé là en ds son ancien appartement
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Dauphin, Jean-Paul   Ven 14 Nov 2014 - 7:48

tout cela qui ce passe pendant l'été c'est l'OPERATION CATACOMBES , noté ds l'agenda de LIBERT et sur laquelle il ne veut rien dire dixit HG. pag 269

la querelle ARTIFICIELE entre les BARBIERS n'est qu'une phase là dedans


il y avait plusieures tentatives de faire sortir les lièvres  du WNP de leur trou.

-déjà en fevrier 1983 pendant un feu ds son bureau Libert avait tenté de alerter les pompiers :
il leurs prie-ait de téléphoner au commissaire LAPIN (= xxxx) de la sureté  ); mais les pompiers avaient pensé avoir affaire avec un FOU et s'étaient enfuit de cet illuminé !

- un mois après il y avait déjà un informant anonyme qui voulait prévenir la police judiciaire sur un organisation politique & mystique autour de  BARBIER et LiBERT

le jour après latinus trimbalait des infos sur WNP et affaire de sexo-politico, sur la sureté chez nouvel europe magazine

et

-finalement il a même contacté chez POURQOUI PAS un journaliste puis

encore un autre collègue.


finalement  cela reussit le 16aout 1983 et je pense meme que c'est GRACE au MARNETTe qui est de GARDe que cela prend de l'ampleur

ampleur si desiré pas Latinus et ...........MARNETTE ???

Marnette force((++) les déclarations de BARBIER sur pastorale (dixit mais a retrouver)

préparé & programmé pourtant d'avance par Lat.


Marnette (mœurs) force pendant la nuit le bureau d'un collègue(assasssinats)  qui s'occupe de ce meurtre, dossier enlisé et se approprie le dossier  et résolut en un tour de passe- passe cette affaire


TROP pré-FORMATTEE cette affaire   ,
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Dauphin, Jean-Paul   Lun 20 Juin 2016 - 15:41

Contrairement à ce que j'ai raconté ailleurs, le bancal n'est pas Elnikoff mais bien Dauphin.

Serait-ce lui le "géant boitant" des tueries???

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Dauphin, Jean-Paul   Lun 20 Juin 2016 - 16:19

Est-ce le Dauphin dont ont trouve trace sur enaos.net, clerc de notaire d'un certain Philippe Glibert ? Car ce dernier est cité à une reprise sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Dauphin, Jean-Paul   Lun 20 Juin 2016 - 17:52

Et bien je me réponds à moi-même, ce n'est pas lui (dates de naissances différentes) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dauphin, Jean-Paul   Aujourd'hui à 21:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Dauphin, Jean-Paul
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La géographie culturelle selon Dominique Crozat et Jean-Paul Volle (Montpellier III)
» Prière du médecin selon Jean-Paul II
» Le Pape Jean-Paul II croyait en GARABANDAL !!!!
» le chiffre 13 du regretté pape jean paul II
» Fête de la pureté de Marie - Jean Paul II devient Pape

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: les suspects-
Sauter vers: