les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Attentat contre Charlie Hebdo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
g.damseaux



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 31/07/2014

MessageSujet: Attentat contre Charlie Hebdo   Dim 11 Jan 2015 - 15:06

@ Hoho : chacun y met la signification qu'il veut y mettre.

( Il est cependant exact qu'utilisé comme adjectif derrière le substantif ''roi'' , cela désigne une façon de diriger proprement désagréable...)

Et je reviens vers la dérive sécuritaire, qui ne va pas manquer de se produire, pour maintenir mon propos : faisons l'inventaire des armes dont nous disposons pour lutter contre ces actes sanguinaires .
Et voyons ensuite s'il faut en ajouter encore d'autres restrictives de nos libertés.

@ Claude : visiblement vous ne m'avez pas lu, sans quoi il me semble que vous hésiteriez à renforcer les pouvoirs ( sans contrôle effectif ) de gens qui vous sont inconnus sauf au travers de discours lénifiants que personne ne remet en cause... sauf, par dérision, sous forme de l'une ou l'autre caricature.

Chacun est d'accord pour lutter contre l'hécatombe routière....
Une cause régulièrement mise en exergue : la vitesse excessive.
Réaction de la justice : les flashs routiers.
Et vous arrivez à la situation de gens obligés de payer de lourdes amendes pour avoir foncé à 140 ou + de nuit sur une autoroute déserte.
Or ces voies ont été construites pour que nous puissions y circuler ''en toute sécurité'' à 200 Km/h. ( Déclaration Ministre Olivier pour obtenir le lancement de l'emprunt ''fonds des routes'' devant notre parlement.)

Choisissez une belle période d'épais brouillard puis demandez aux Min. de l'Intérieur et de la Justice combien de PV ont été rédigés pour absence de feux de croisement.
Comparez avec le nombre d'autos croisées ce jour sans lumières ....

Dernier exemple : un motard puis qques mois + tard un automobiliste ont raté le virage devant chez moi, percutant façade et mon auto en stationnement.
Dans les DEUX cas, très jeunes conducteurs, dans les DEUX cas, pas de permis de conduire; dans le cas de l'auto : voiture ''empruntée''.
Dans les DEUX cas, tentative de délit de fuite.
Sanction de la justice : dans les 2 cas, classés sans suite. ( Or inaptitude à conduire)
Dernier cas, un camion manœuvre et recule dans clôture, fuit avec grillage accroché à pare choc. Chopé par mes soins . Sanction policière: PV : défaut d'assurance ET d'immatriculation. Sanction judiciaire : classé sans suite.

On donne pouvoir aux autorités pour lutter contre insécurité routière... elles utilisent ce pouvoir pour rançonner les citoyens honnêtes ( flashs) car si fausses plaques, véhicules volés, etc etc : sanction = 0000
( J'en parle à l'aise, il ne m'ont jamais eu ! ! ! )

Donner des pouvoirs, oui, mais contrôle réel quant à l'utilisation effective.

Revenir en haut Aller en bas
Claude Sunain



Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Re: Attentat contre Charlie Hebdo   Dim 11 Jan 2015 - 23:10

g.damseaux a écrit:
La sécurité ne me pose aucun problème... j'y ai participé.

Maintenant, je ne vois pas l'utilité pour un Président de la République de mettre sur écoute ses propres ministres, sauf d'avoir ''barre'' sur eux ( par chantage) pour les rendre plus obéissants...
Je ne vois pas non plus l'utilité pour un service de renseignement d'aller poser une bombe dans un navire de ''Green Peace'' pour l'empêcher de gêner des essais nucléaires dont chacun sait qu'ils sont médicalement très bénéfiques à la santé des populations locales.... et des militaires français désignés pour y participer !

Pour ce qui concerne les ''peuples martyrs'' ... c'est l'occasion de lire les journaux, la liste est longue, cher ami.

Si la sécurité ne vous pose aucun problème, allons directement au but ! La sécurité doit être renforcée peu importe qu'il y ait des dérives car il y en aura toujours tant que l'on peut déjouer des plans d'attentats !
Revenir en haut Aller en bas
Claude Sunain



Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Re: Attentat contre Charlie Hebdo   Dim 11 Jan 2015 - 23:11

Hoho a écrit:
Désolé de vous rectifier mais c'est bel et bien péjoratif comme terme.

Pouvez-vous développer votre réponse péjorative par rapport à quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Claude Sunain



Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Re: Attentat contre Charlie Hebdo   Dim 11 Jan 2015 - 23:18

[@ Claude : visiblement vous ne m'avez pas lu, sans quoi il me semble que vous hésiteriez à renforcer les pouvoirs ( sans contrôle effectif ) de gens qui vous sont inconnus sauf au travers de discours lénifiants que personne ne remet en cause... sauf, par dérision, sous forme de l'une ou l'autre caricature.
[/quote]

Si je vous ai lu, mais je pars du principe qu'on peut toujours faire mieux car ce n'est pas la première fois que pareille situation se produit et visiblement on n'a pas tiré les leçons des précédentes situations !
Revenir en haut Aller en bas
g.damseaux



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 31/07/2014

MessageSujet: Attentat contre Charlie Hebdo   Lun 12 Jan 2015 - 7:25

@ Claude : si vous partez du principe que l'on peut toujours faire mieux ... entièrement d'accord avec vous ... Commençons donc par faire mieux avec ce que nous avons déjà.

Faites moi un plaisir : résumez moi le chapitre CCC de mon book en une phrase, sur une ligne. Je suis réellement inquiet de voir si vous m'avez compris.
( Et nous ne sortons pas du contexte de la discussion : CCC= terrorisme. )
Revenir en haut Aller en bas
pami75



Nombre de messages : 428
Date d'inscription : 23/04/2013

MessageSujet: Re: Attentat contre Charlie Hebdo   Lun 12 Jan 2015 - 10:21

g.damseaux a écrit:
@ Claude : si vous partez du principe que l'on peut toujours faire mieux ... entièrement d'accord avec vous ... Commençons donc par faire mieux avec ce que nous avons déjà.

Faites moi un plaisir : résumez moi le chapitre CCC de mon book en une phrase, sur une ligne. Je suis réellement inquiet de voir si vous m'avez compris.
( Et nous ne sortons pas du contexte de la discussion : CCC= terrorisme. )


Je partage entièrement l'analyse de Gérald sur la dérive du sécuritaire.
Il s'agit d'un lobby comme beaucoup d'autres, et sa matière première est la peur.

D'où la contradiction objective: être efficace et arrêter les méchants ou siffloter et attendre qu'ils frappent pour exploiter le contexte créé et revendiquer des moyens supplémentaires.

C'est d'ailleurs le soupçon le plus lourd qui pèse sur l'ancienne gendarmerie en 1985, ils ont obtenu des moyens énormes en 86 juste après les tueries! Vous avez vu des gens sanctionnés pour incompétence notoire?

Il faut s'intéresser à la tendance aux accords de partenariats publi-privé que certains directeurs de boites privées (Securitas etc...) tentent de
développer pour assurer une plus grande sécurité des citoyens...
Des moyens considérables sont déjà alloués au secteur public sécuritaire. Avec quels ratios d'évaluation des résultats?

Taux d'élucidation des crimes graves en Belgique? Nombres d'attentats "déjoués"? Et révélés via les médias? (et donc arrestations des auteurs présumés et expulsions du pays ou prison?) Pas de chiffres communiqués... nada ! Pas de plans d'attentats déjoués?

Il faut croire sur parole ce que les "porte-parole" officiels des autorités racontent. De la "com" le plus souvent et de la mauvaise com pour justifier tantôt des allocations aux budgets et le plus souvent répondre à coté aux légitimes questions que posent les citoyens.

Pourquoi payer toujours + d'impôts pour des politiques absurdes. Et pas mal de gens du monde judiciaire sont du même avis je parle des politiques absurdes... genre augmenter les PV avec des flashs automatiques (et le lobby de ces équipements qui en parle?) et réduire les moyens de la justice en aval = résultat seuls ceux qui paient sont les pigeons les autres ne paieront rien faute de magistrats et de greffiers pour traiter les dossiers  !  

Trop facile le débat sur les moyens...
Je préfère ma liberté et le risque d'attentat qui l'accompagne.
Mais comme citoyen je demande des comptes aux gens que je paie (déjà !) pour me protéger !
Et je me demande pourquoi mon pays autorise des avions à bombarder des régions éloignées d'ici (avec les budgets afférents)
alors qu'il ne serait pas foutu d'assurer (faute de moyens !!! )  la mise hors circuit de ses ennemis intérieurs (les gens qui ne veulent pas vivre dans un cadre démocratique et donc ne respectent pas ses règles du bien vivre) !
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1388
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Attentat contre Charlie Hebdo   Lun 12 Jan 2015 - 12:02

Où les mots reconquièrent la sémantique; réflexion ! En plein accord avec vous Pami75.

Le problème des troupes n'est pas quantitatif, mais qualitatif.
Le souci ne repose pas sur le contenu de l'arsenal judiciaire actuel, mais sur la façon de s'en servir.
L'action ne se calculera pas sur l'aspect spectaculaire d'une riposte improvisée, mais sur les résultats dans le long terme.

La classe politique assoupie par l'angélisme du "politiquement correct" avait besoin d'un électrochoc... le plus urgent se résume désormais à une question; que va-t-elle en faire ?
Revenir en haut Aller en bas
pami75



Nombre de messages : 428
Date d'inscription : 23/04/2013

MessageSujet: Re: Attentat contre Charlie Hebdo   Lun 12 Jan 2015 - 12:36

michel-j a écrit:
Où les mots reconquièrent la sémantique; réflexion ! En plein accord avec vous Pami75.

Le problème des troupes n'est pas quantitatif, mais qualitatif.
Le souci ne repose pas sur le contenu de l'arsenal judiciaire actuel, mais sur la façon de s'en servir.
L'action ne se calculera pas sur l'aspect spectaculaire d'une riposte improvisée, mais sur les résultats dans le long terme.

La classe politique assoupie par l'angélisme du "politiquement correct" avait besoin d'un électrochoc...   le plus urgent se résume désormais à une question; que va-t-elle en faire ?


Je viens de lire les premiers éléments de réflexion de la rédaction de "Mediapart".
C'est déjà hallucinant ! Un reflet de l'état de la menace et de la manière dont les services font face.
Extrait ci-dessous. Je peux transmettre un abonnement de parrainage à ceux qui ne sont pas abonnés à Mediapart (1 mois gratuit)
Envoyez coordonnées adresse mail en MP

http://www.mediapart.fr/journal/france/100115/kouachi-coulibaly-le-reseau-terroriste-oublie-par-les-services-de-renseignement?page_article=1


" Les archives ont parlé. Dans les heures qui ont suivi l’attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo, la police a compris qu’elle avait un dossier pour remonter très vite aux assassins. L’oubli – délibéré ou non – de la carte d’identité de Saïd Kouachi, l’un des deux auteurs du massacre avec son frère Chérif, dans une voiture pendant leur fuite, le 7 janvier, a suffi. Le nom des Kouachi a aussitôt fait émerger le dossier de l’enquête antiterroriste ouverte en 2010 sur l’opération visant à faire évader de prison plusieurs chefs islamistes, parmi lesquels Smaïn Aït Ali Belkacem, l’artificier des attentats parisiens de 1995. La police a ainsi rapidement multiplié les perquisitions en région parisienne.

Déjà condamné en 2008 dans le dossier de la filière de recrutement djihadiste dite “des Buttes-Chaumont”, Chérif Kouachi avait été soupçonné, en 2010, d’avoir rejoint ce nouveau réseau chargé de l'évasion de Belkacem. Tout comme Amedy Coulibaly, mis en cause dans les assassinats de Montrouge et de la porte de Vincennes, ces 8 et 9 janvier. Actuellement recherchée pour son implication présumée dans les dernières actions, Hayat Boumeddienne, la compagne de Coulibaly, avait elle aussi été arrêtée, entendue et perquisitionnée dans cette même affaire.


Les frères Kouachi, Chérif et Saïd.
Alors que Kouachi a bénéficié d’un non-lieu à l’issue de l’instruction, Coulibaly a été condamné à cinq ans de prison, le 20 décembre 2013. Le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve a donc induit l’opinion publique en erreur en déclarant, vendredi, que « rien ne témoignait du fait » que les frères Kouachi et Amedy Coulibaly « pouvaient s'engager dans un acte de ce type. Leur situation n'avait pas été judiciarisée ».


En décembre 2013, huit autres membres du groupe de Kouachi et Coulibaly avaient écopé de peines allant de un à douze ans de prison. Un seul a fait appel : la figure centrale du réseau, Djamel Beghal, condamné en 2005 pour avoir nourri quatre ans plus tôt un projet d’attentat contre l’ambassade américaine à Paris. Il a été écroué puis assigné à résidence dans le Cantal. En décembre dernier, la peine de Beghal dans l’affaire des projets d’évasion a été confirmée par la cour d’appel de Paris. C'était il y a à peine plus d’un mois.

« Pas de preuves, et seules les convictions religieuses sont condamnées », s’est alors plaint Beghal sur son blog. Le dossier d’enquête auquel Mediapart a eu accès dans son intégralité laisse pourtant entrevoir l’existence d’un groupe armé, déjà prêt à envisager, outre des tentatives d’évasion, des « opérations martyres ». Six membres de ce groupe – dont quatre avaient purgé leurs peines – étaient en liberté à la veille de l’attentat contre Charlie Hebdo.


Dès le printemps 2010, les policiers antiterroristes mesurent très vite la dangerosité de ce réseau. Le 18 mai, ils découvrent lors d’une perquisition chez Coulibaly, alias « Doly », à Bagneux (Hauts-de-Seine), un lot de 240 cartouches de calibre 7.62 caché dans un seau de peinture, ainsi qu’un étui de revolver dans un placard. « Elles m’appartiennent, explique le suspect au sujet des balles. Il s’agit de cartouches pour kalach’. Je cherche à les vendre dans la rue. »

Amedy Coulibaly, mort vendredi lors de l’assaut du magasin HyperCacher porte de Vincennes, où quatre otages ont également péri, n’est pas un inconnu des services de police. Alors qu’il est employé chez Manpower, il a déjà été impliqué dans seize affaires de vols à main armée, violences et trafic de stupéfiants. Présenté comme un « islamiste rigoriste » en mai 2010 par la sous-direction antiterroriste (SDAT) de la police judiciaire, il minimise pourtant sa radicalité religieuse devant les enquêteurs lorsqu’il est entendu. « J’essaie d’avancer avec la religion mais je vais doucement », concède-t-il. Amedy Coulibaly présente alors Chérif Kouachi comme « un ami rencontré en prison », poissonnier en intérim.

Questionné sur ses liens avec « des vétérans du djihad », il admet en connaître un, Djamel Beghal. Coulibaly et Kouachi seront d’ailleurs présentés tous deux en juillet 2013 par le parquet antiterroriste comme des « élèves » de ce dernier. « Si vous voulez que je vous dise tous les terroristes que je connais, vous n’avez pas fini, je les connais tous : ceux des filières tchétchènes, des filières afghanes…, se plaît à fanfaronner Coulibaly devant les policiers, sur procès-verbal. Mais ce n’est pas parce que je les connais que ça fait de moi un terroriste. » Il se prétend même « pas d’accord avec les attentats (…) ne serait-ce que parce que je pourrais en être victime ». « Jamais de la vie je ne participerais à un attentat ou à quelque chose de si grave que ça », insiste-t-il devant le juge, quelques jours plus tard.

La réalité de l’enquête, pourtant, est tout autre. Des écoutes téléphoniques effectuées en mars et avril 2010 sur le portable de « Doly » montrent « sans ambiguïté », selon les enquêteurs, « sa foi radicale » et « l’emprise idéologique » exercée sur lui par Djamel Beghal. L’artificier des attentats de 1995, Smaïn Aït Ali Belkacem, le considère pour sa part comme un militant « fiable et déterminé ». « En plus, il est bien dans la religion, il est en dedans. Il est sérieux dans la religion », jugeait le terroriste islamiste durant une conversation téléphonique interceptée sur un portable utilisé clandestinement en prison.

L’analyse de l’ordinateur portable de Coulibaly fait par ailleurs apparaître des photos de lui posant devant un drapeau noir islamiste ; sur d’autres, on le voit en forêt, armé d’une arbalète, aux côtés de sa femme intégralement voilée. Au milieu de multiples témoignages de foi, les enquêteurs sont également tombés en arrêt devant différents clichés pédopornographiques, qu’ils retrouveront aussi en nombre dans l’ordinateur de Chérif Kouachi.

À cette époque, Kouachi et Coulibaly sont déjà les rouages d’un réseau bien rodé. « Djamel Beghal est le chef d’une cellule opérationnelle d’obédience “takfir” (nom d’une secte salafiste – ndlr) », résume ainsi un commandant de la SDAT dans un rapport de synthèse du 21 mai 2010. « Fédérés autour de donneurs d’ordres appartenant au mouvement takfir, les membres du réseau terroriste mis au jour par les investigations sont, pour la plupart d’entre eux, des malfaiteurs chevronnés, convertis à l’islam lors de séjours en prison », poursuit le policier, qui évoque « l’élaboration d’un projet terroriste dont le but était de procéder à l’évasion des frères incarcérés et dont la finalité était la commission d’une action de plus grande ampleur ».

« Je suis venu vous apporter le carnage »

La première étape consiste à fomenter l’évasion de Smaïn Aït Ali Belkacem, « la tête de réseau », et d’un autre militant islamiste, de la prison de Clairvaux (Aube), ainsi qu’à organiser la fuite de Djamel Beghal, alias “Abou Hamza”, alors assigné à résidence à Murat (Cantal). L’objectif final vise, selon la SDAT, « la réalisation d’une action terroriste de grande ampleur ». Cela ressort très clairement d’une conversation téléphonique entre Belkacem et Beghal, interceptée par la police le 22 avril 2010, à 12 h 22. « Moi, j’ai deux choses auxquelles je pense depuis longtemps. Une chose que je prépare pierre par pierre depuis des années pour pouvoir donner un bon coup après, comme on dit “parce qu’un coup avec une pioche vaut mieux que dix coups avec une binette”. Ça demande du temps car ce n’est pas une plaisanterie. Ce n’est pas un jeu », confiait Beghal.

Dans un courrier saisi, un autre membre du réseau, Fouad Bassim, écrit à un complice : « Fais ce qu’il faut pour m’aider à sortir et cette fois-ci, ce sera sans pitié dehors. » Condamné à huit ans de prison fin 2013, Bassim est actuellement en fuite, sous le coup d’un mandat d’arrêt.

Le mystère de ce dossier de 2010 reste la découverte de recettes de poison (du cyanure obtenu à partir de pépins de pomme) dans la cellule de Belkacem. L’expert en toxicologie mandaté par la justice avait confirmé, selon le jugement du tribunal de grande instance de Paris, « l’efficience du mode opératoire décrit dans les recettes ainsi que le caractère potentiellement létal du produit obtenu ». « Le plus redoutable serait de contaminer avec ce liquide un réseau d’adduction d’eau ou un circuit de fabrication alimentaire, ce qui pourrait rendre malades un grand nombre d’individus », pouvait-on encore lire dans le texte de jugement.

Les enquêteurs n’ont cependant pas pu corroborer l’existence d’un projet d’attaque plus concret à l’aide de ce poison. En revanche, le réseau n’a pas ménagé sa peine pour acheter des armes en Belgique et préparer activement les évasions des leaders islamistes. Un mot manuscrit trouvé chez un membre de la cellule, adressé à un complice, signale : « On a besoin de deux kalachs, de deux calibres, dix grenades. Essaye de faire au plus vite car on en a besoin. C’est à toi de parler avec le frère qui vend les armes. Mon frère ne connaît rien, alors négocie un prix bas. »

Même s’il a bénéficié d’un non-lieu, la justice ayant estimé n’avoir « pas assez d’éléments démontrant son implication » dans les projets d’évasion, Chérif Kouachi est cependant apparu au fil de l’enquête comme un membre actif du réseau. Étroitement surveillé par les policiers en avril 2010, il a rejoint Djamel Beghal dans le Cantal pendant une semaine, accompagné de deux autres islamistes déjà condamnés pour des faits de terrorisme.

Lors de ses onze auditions en mai 2010 par les policiers, Kouachi s’est montré obstinément mutique. « L’intéressé garde le silence et fixe le sol », ont noté jusqu’à l’agacement les enquêteurs de la SDAT. « Avez-vous conscience que votre refus à tout dialogue avec nous, y compris sur les choses les plus anodines, le refus d’effectuer une page d’écriture, le refus de regarder les photos qui vous sont présentées, le refus de vous alimenter, relève d’un comportement typique et habituellement constaté chez les individus fortement endoctrinés et appartenant à une organisation structurée ayant bénéficié de consignes à suivre durant une garde à vue ? », ont fait remarquer les policiers au futur auteur du massacre de Charlie Hebdo.

Les archives informatiques de Kouachi, elles, ont été plus bavardes. De nombreux textes – la plupart anonymes –, découverts dans son ordinateur ou sur des clés USB, témoignent d’un enrôlement djihadiste structuré. Il s’agit la plupart du temps de textes sur des opérations martyres et la conduite à tenir. Tous ont été téléchargés en 2009. (...) "



Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1388
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Attentat contre Charlie Hebdo   Lun 12 Jan 2015 - 13:06

Pas besoin de lire médiapart, Parmi... L'alerte a été donné il y a plus de 20 ans avec une sérieuse mise en garde... avec pour seul résultat une réflexion sur le "côté fasciste" d'une intervention préventive de la part des autorités !... Pourtant, à l'époque, le "tissage" pour les esprits primaires était déjà fortement entamé, style "nous vous abâtardirons par le ventre de vos femmes" et autres gracieusetés du genre, propagés par des "imams" de quartier, nuls en théologie mais sérieusement positionnés comme dealeurs.

Un constats d'échec ne sert à rien... sinon à tenter d'ouvrir les yeux des angélistes et autres bobos... mais l'ombre des "gouvernements forts" laisse planer des menaces bien plus lourdes que le terrorisme... celles d'une guerre à outrance véhiculée par des esprits aussi primaires que ceux qui ont lancé l'assaut... et qu'il est possible de contrer en y mettant "l'énergie" nécessaire... "adaptée"... car il n'est pas ici question (pour le moment) d'une guerre d'idéologie, mais de "stupides assauts menés par des esprits primaires"... manipulés toute fois par de vrais stratèges de l'horreur... ceux-là qu'il convient d'aller écraser sans pitié; là où ils se trouvent... avec ce spectre du "coût" en période de récession dramatique.
Revenir en haut Aller en bas
Claude Sunain



Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Re: Attentat contre Charlie Hebdo   Lun 12 Jan 2015 - 13:47

g.damseaux a écrit:
@ Claude : si vous partez du principe que l'on peut toujours faire mieux ... entièrement d'accord avec vous ... Commençons donc par faire mieux avec ce que nous avons déjà.

Faites moi un plaisir : résumez moi le chapitre CCC de mon book en une phrase, sur une ligne. Je suis réellement inquiet de voir si vous m'avez compris.
( Et nous ne sortons pas du contexte de la discussion : CCC= terrorisme. )

J'en conviens Gérald, et je respect votre point vu et les arguments que vous apportez. L'enquête des TBW est le point de départ d'un vaste dédale, où l'on ouvre des portes donnant accès à des divers chemins partant dans tous les sens !

Nous avons des compétences et des spécialités dans nos domaines et je respecte ça aussi et je vais me procurer votre livre "Les années noires vous intéressent ?" et le lire et j'espère pouvoir répondre à votre question et peut-être il m'apportera des éléments dont je n'avais pas connaissance ou tout simplement passé à côté ?

Je reste fidèle à mes opinions, tout en tenant compte des vôtres également.
Revenir en haut Aller en bas
g.damseaux



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 31/07/2014

MessageSujet: Attentat contre Charlie Hebdo   Lun 12 Jan 2015 - 15:52

Merci à Vous, Pami 75 .
Très bien ces infos de Mediapart qui, décidément, se refuse à bêler avec le troupeau.

Et je crains que l'on en apprenne encore d'autres dans le futur.

Je pense aux mémoires de Philby ( fonctionnaire anglais passé à l'Est ) qui disait que le fonctionnaire MI.5 stationnait sous ses fenêtres jusque 17 heures, qu'il vente, neige ou pleuve... pour rentrer au bureau après cette limite. Laissant Philby libre de sa soirée pour rencontrer son contact soviétique.
Il était dans le collimateur de MI.5 et sous surveillance toute la journée...

Ceci dit, la bêtise humaine est toujours sans limite : laisser des infos exploitables derrière soi alors qu' on a décidé d'un acte suicidaire est particulièrement stupide, espérons que ces informations seront utilisées intelligemment.
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1388
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Attentat contre Charlie Hebdo   Lun 12 Jan 2015 - 17:18

Une réaction sensée et ciblée est d'autant plus urgente que les cellules (métastases) françaises ayant fait preuve de leur efficacité vont désormais pouvoir prétendre au financement du cancer généralisé qui bénéficie des revenus (entre autres) du pétrole.

L'Europe cherche une cohésion après les 17 morts de la région parisienne... alors que Boko Haram vient d'en faire plusieurs milliers au nom de la même lecture perverse du Coran.

Au risque de paraître "hors sujet"... Nos dirigeants ne sont-ils pas en train de chercher une... "réponse forte"... "symbolique"... attestant d'une unité de vue et d'action à l'échelon européen ?

Une réaction notable qui devrait frapper tous les esprits (surtout les Français... même si certains anciens dirigeants y possèdent des intérêts considérables et les propriétés allant de paire); le Maroc a officiellement refusé sa participation à la marche pour région religieuse... donc; par communauté d'esprit avec les assassins plutôt qu'avec les adepte du monde libre... et le Maroc vit essentiellement des revenus touristiques générés par les... Européens.

A se souvenir au moment de décider de ses vacances... car si une prise d'otages européens avaient lieu au royaume Chérifien, devinez donc de quel côté pencherait "l'intérêt de l'Etat" Very Happy Very Happy Very Happy

Idem pour les ovations entendue en Algérie à la mémoire des assassins !

Je trouve que la Vox Populi devrait se faire entendre un tout petit peu plus auprès des autorités lorsqu'il est question de décider quels sont nos "pays alliés".
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Attentat contre Charlie Hebdo   Lun 12 Jan 2015 - 18:27

Je pense que tout le monde à compris.
On laisse entrer une souris dans la maison pour pouvoir acheter un chat.
Les tueries de Braine-Overisje ont eu lieu avant des élections législatives, la tuerie d'Alost a eu lieu pendant les négociations des partis.
Dans le courant de l'année, nous avons eu, le drame du Heizel, les attaques CCC, et des attaques de fourgon à tour de bras.
Que demande alors le peuple et qu'est-il prêt à accepter?
Revenir en haut Aller en bas
perplexe



Nombre de messages : 546
Date d'inscription : 20/02/2013

MessageSujet: Re: Attentat contre Charlie Hebdo   Mer 18 Fév 2015 - 11:47

Tout à fait de votre avis, Henry.
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Attentat contre Charlie Hebdo   Lun 4 Mai 2015 - 1:19

---
Comme une impression de déjà vu...


Trafic d’armes présumé de Claude Hermant: la piste Coulibaly se confirme

Publié le 03/05/2015

Citation :

(...)

...Claude Hermant était un informateur de la gendarmerie.

(...)

L’affaire a éclaté fin janvier, peu après les attaques terroristes. Après huit mois d’investigations, Claude Hermant, sa compagne, et un autre homme, sont mis en examen et écroués. Depuis, seul le premier reste en détention provisoire, les deux autres ayant été libérés. Selon deux sources différentes proches du dossier, « des éléments lourds » pèsent sur lui.

Depuis plusieurs années, il aurait remilitarisé « beaucoup » d’armes de guerre neutralisées provenant de pays de l’Est. « Elles ont ensuite été écoulées dans le milieu du grand banditisme, pas uniquement lillois. » Lors des perquisitions, de « nombreuses armes et munitions » ont été saisies.

Ce trafic présumé n’aurait pas servi qu’à alimenter des voyous. Dès fin janvier, nous évoquions l’hypothèse que certaines armes auraient été utilisées par Coulibaly, le terroriste de l’Hyper Cacher (attentat du 9 janvier à Paris). « C’est une piste très sérieuse, en bonne voie de confirmation. » Elle mène en Belgique, où « Claude Hermant avait des relations » dans le cadre de son réseau présumé. Rappelons que Coulibaly se serait procuré ses armes à Charleroi (B).
(...)
Âgé de 51 ans, Claude Hermant a un passé bien rempli dans les milieux « barbouzards » et d’extrême droite. Ancien membre de la sécurité du FN dans les années 90, il a aussi été mercenaire (Angola, Congo, Croatie). Au cours des dernières années, il s’est fait connaître dans la région en étant un leader de l’ex-Maison flamande de Lambersart.
(...)

Source: La Voix du Nord
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Attentat contre Charlie Hebdo   Lun 4 Mai 2015 - 1:58

Où il est question du charmant village de Wervik :

Publié dans Nord-Eclair le 06/06/2012:

La Maison flamande annonce sa fermeture (...)

Les dirigeants de la Maison flamande, Claude Hermant, ancien membre du service de sécurité du FN, et Luc Pécharman, ancien responsable du FN dans le Nord, sont restés injoignables hier. Mais la fermeture de l'association nationaliste, annoncée sur son site Internet depuis quelques jours, semblait confirmée. (...)

L'association nationaliste s'était installée en 2008 à Lambersart, dans un discret local. (...)

Si les dirigeants de l'association se défendent de soutenir des thèses illégales, ils n'en avaient pas moins secoué la polémique en organisant, le 26 juin 2010 à Wervik en Belgique, un concert auquel participaient des groupes aux références néonazies. (...)


Source: Nordéclair
---
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Attentat contre Charlie Hebdo   Lun 4 Mai 2015 - 2:20

billbalantines a écrit:

Je pense que le rôle de Fourez mérite d'être approfondi.
Je vais apporter ma modeste contribution.
J'ai surtout creusé le volet 'société' de Fourez.
La fréquentation des tribunaux de commerce fut un temps mon occupation de 'loisirs'
1. la sprl IFOMEN RC 403467
Constitution moniteur : 15/11/68 notaire Fernand LEFERE (30/10/68 - Bruxelles)
Jacques FOUREZ rue de Wervik,9 à MENIN (900 parts)
Jean BAERT technicien 130,A avenue LOUISE - 1050 (siège social d'IFOMEN)
(à noter qu'un Hubert BAERT est client du DOLO (du temps des atrébates = avant 85 ; lien de parenté?)
Capital : 1 million de FB

Il est question ici de Fourez, domicilié rue de Wervik à Menen (commune qui jouxte Wervik), mais aussi (encore) du Dolo, fréquenté par Nihoul.

On retrouve dans la confrérie des maîtres brasseurs (dont Nihoul fut le président), un certain Michel Hermant.

Un lien avec le Claude Hermant cité en relation avec Coulibaly, ou une simple homonymie...?

Autre coïncidence, Fourez était lié aussi à Marcel Castris, de la bande d'Albert Farcy, ancien proxénète à Lille, ville qui jouxte Lambersart (où l'on retrouve la Maison flamande de Claude Hermant).

scratch  scratch  scratch
---
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Attentat contre Charlie Hebdo   Lun 4 Mai 2015 - 9:16


Intéressant en effet ...

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/attaque-au-siege-de-charlie-hebdo/lille-une-figure-de-l-extreme-droite-soupconnee-d-avoir-fourni-des-armes-a-coulibaly_893505.html

Par Francetv info

Mis à jour le 04/05/2015 | 07:53 , publié le 03/05/2015 | 13:41

Lille : une figure de l'extrême droite soupçonnée d'avoir fourni des armes à Coulibaly

Selon "La Voix du Nord", la piste des attentats de Paris est "en bonne voie de confirmation" dans une enquête sur un trafic d'armes à Lille.

Il a été arrêté et écroué en janvier pour trafic d'armes. Mais les ennuis judiciaires de Claude Hermant, une figure de la mouvance identitaire (extrême droite) de Lille (Nord), pourraient prendre une tout autre tournure. La Voix du Nord rapporte dimanche 3 mai que les enquêteurs le soupçonnent d'avoir fourni des armes à Amedy Coulibaly, l'auteur de l'attaque contre l'Hyper Casher de la porte de Vincennes en janvier.

"Une piste très sérieuse"

"C’est une piste très sérieuse, en bonne voie de confirmation", explique la source du quotidien régional. Employé d'une friterie, cet ancien mercenaire - il a combattu au Congo, en Angola et en Croatie - remilitarisait depuis quelques années des armes d'Europe de l'Est, avant de les revendre. Il travaillait notamment avec un trafiquant de Charleroi (Belgique), où Amedy Coulibaly a acheté ses armes.

Les enquêteurs soupçonnent donc un lien, même indirect, entre les deux affaires. Selon la source de La Voix du Nord, Claude Hermant ignorait sans doute la destination finale de ses armes. "Dans ce genre de trafic, il y a toujours un ou des intermédiaires. Claude Hermant ne connaissait pas forcément la destination finale des armes. Ça montrerait en tout cas la porosité entre certains milieux islamistes et du banditisme", indique une source proche du dossier.

Informateur pour la gendarmerie

Claude Hermant, 51 ans, évolue depuis des années dans les milieux de "barbouzes" et d’extrême droite. Il a été membre de la sécurité du FN dans les années 1990 et s’est fait connaître dans la région en étant l'un des leaders de l’ex-Maison flamande de Lambersart. Ces derniers temps, il travaillait dans une friterie de Lille.

L'affaire se complique un peu plus car l'ancien barbouze était aussi un informateur de la gendarmerie. Cette dernière ne l'aurait cependant pas missionné pour ces trafics, précise le quotidien local.

Revenir en haut Aller en bas
arthur29923



Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: Attentat contre Charlie Hebdo   Sam 5 Mar 2016 - 13:47



Un autre individu est nommément cité par Mediapart, Patrick Halluent. Cet ingénieur belge devenu détective privé aurait importé pour son propre compte deux des armes d'Amedy Coulibaly. Il est par ailleurs désigné par Claude Hermant comme l'une des cibles de la gendarmerie, et l'un des acheteurs des armes importées par Seth Outdoor dans le courant de l'année 2014.

De son côté, Patrick Halluent qui n'a pour l'heure pas été mis en cause, décrit Hermant non comme un vendeur mais un acheteur important ; la barbouze aurait même été « son plus gros client » pour la période en question. (9b)

http://www.greffiernoir.com/charlie-hebdo-amedy-coulibaly-claude-hermant-kouachi-suvivalisme-seth-outdoor-bad-terrorisme

La 8e chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Liège se trouve confrontée, aujourd'hui, à une affaire de meurtre qui illustre l'échec de certaines libérations conditionnelles.

Sur le banc des prévenus se retrouve Eric Lammers, un gros calibre du banditisme belge, surnommé « la bête » dans le milieu en raison de sa violence. Il répond de son implication dans le meurtre d'un Liégeois, Eric Campana, lardé de dix coups de couteau par le principal inculpé, Georges Halluent.

http://archives.lesoir.be/-la-bete-au-tribunal_t-20060921-006E6G.html

Samedi 17 juillet 1999

MARCINELLE

Vol d'armes

et incendie

Jeudi, vers 23h30, un incendie a ravagé une maison de la rue Cliquet, à Marcinelle, appartenant à Patrick Halluent, qui est aussi collectionneur d'armes. L'incendie était criminel: des cambrioleurs, après avoir forcé le coffre, y ont dérobé un arsenal important composé d'armes de guerre, Uzis, riot-guns, pistolets et revolvers, avant de bouter le feu, sans doute pour maquiller leur vol. (F.M.)

WILRIJK

Deux carjackers
tabassent leur victime
Vendredi, deux individus cagoulés se sont attaqués à un homme qui lavait sa voiture devant sa maison. Les deux hommes ont tabassé leur victime avant de prendre la fuite avec son véhicule.

http://archives.lesoir.be/breves-societe_t-19990717-Z0H14X.html

Vendredi 16 juillet 1999

MARCINELLE

Vol au greffe

de Nivelles: armes retrouvées

Lundi, des ouvriers du MET avaient découvert au cours d'une opération de fauchage le long du R 3, le périphérique de Charleroi, et à hauteur de la sortie Marcinelle-Est, un étrange colis contenant plusieurs armes dont des riot-guns, une carabine, des armes de poing ainsi que des cartouches. Vérification faite, le lot faisait partie des armes dérobées dans la nuit du 21 juin au greffe correctionnel de Nivelles
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Attentat contre Charlie Hebdo   Dim 6 Mar 2016 - 23:41

Trouvé ceci sur le Net:



Citation :
  Derrière les armes de Coulibaly, le fiasco très secret des gendarmes
   
   21 SEPTEMBRE 2015 |  PAR KARL LASKE
   
   Selon les informations obtenues par Mediapart, des gendarmes lillois ont laissé filer les acheteurs des armes utilisées par Amedy Coulibaly lors des attentats de Paris. L’un d’eux, un Belge de 52 ans, acheteur d’un des fusils d’assaut utilisés contre les clients de l’Hyper Cacher, a été entendu le 21 avril dernier, sans être inquiété. Ce fiasco sur les armes vient s'ajouter à celui des défaillances des services de renseignement dans l'affaire des attentats de Paris.
   
   Des gendarmes lillois et un de leurs informateurs ont été au centre d’un trafic d’armes ayant permis d’alimenter Amedy Coulibaly, auteur de l’attaque de l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes. S’ils n’ont rien su de la destination des armes, ils semblent bien avoir laissé filer les acheteurs ou perdu leur trace. Leur position est suffisamment délicate pour qu’ils se retranchent, courant avril, derrière le secret défense.
   
   « Je tiens à préciser que je gère 30 sources, plus les enquêtes, c’est compliqué », a reconnu l’adjudant-chef Laurent B. devant des juges d’instruction lillois chargés de cette enquête sur un réseau de revente d'armes provenant de Slovaquie, le 2 avril 2015. Parmi ses 30 sources, le gendarme rattaché à la Section de recherche (SR) de la gendarmerie de Villeneuve-d’Ascq “gérait” un ancien militaire d’extrême droite, Claude Hermant, mis en examen pour trafic d’armes et incarcéré le 20 janvier.
   
   « Claude Hermant est informateur immatriculé depuis 2013 », a admis l’adjudant. L’ancien militaire, animateur de l’extrême droite identitaire lilloise, soutient de son côté s’être procuré des armes démilitarisées dans l’objectif d’infiltrer des réseaux mafieux, et ce, sous le contrôle strict de son officier traitant. Il a détaillé avoir ainsi « injecté » une quarantaine d’armes à une “cible“ prioritaire, liée au grand banditisme, courant 2014, sur instruction du SR de la gendarmerie.
   
   Or, comme Mediapart l’a révélé (lire ici notre article du 10 septembre), les autorités slovaques ont formellement identifié, dès le 14 janvier, les acheteurs des armes utilisées par Amedy Coulibaly. Un premier fusil d’assaut et deux pistolets semi-automatiques retrouvés dans le supermarché cacher ont été achetés par une société immatriculée au nom de la compagne de Claude Hermant. Un deuxième fusil d’assaut a été acheté par un ingénieur belge, Patrick Halluent. Ce dernier, qui faisait partie des “cibles“ livrées par Claude Hermant aux gendarmes, a été entendu en Belgique le 21 avril dernier, par le juge lillois Stanislas Sandraps, sans être inquiété.
   
   
   Lors de leurs auditions, les gendarmes ont confirmé avoir signalé à leur informateur leur « intérêt » pour ces ventes d'armes et la “cible”, mais ils ont refusé de communiquer aux juges lillois leurs “rapports de contact” avec Claude Hermant. Les magistrats ont donc demandé la déclassification de ces rapports au ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve, qui leur a répondu par la négative, le 30 juin, à la suite de l’avis défavorable de la Commission consultative du secret de la défense nationale (CCSDN).
   
   Ce fiasco sur les armes vient s'ajouter à celui des défaillances des services de renseignement dans l'affaire des attentats de Paris. Sorti de détention, en mars 2014, après avoir purgé trois ans de prison dans l'affaire de la tentative d’évasion de l’artificier des attentats de 1995, Amedy Coulibaly n'avait fait l'objet d'aucune surveillance par la suite. Quant aux écoutes téléphoniques visant les frères Saïd et Chérif Kouachi, elles avaient été interrompues à l’été 2014.
   
   Entre l’enquête lilloise ouverte pour trafic d’armes et l’affaire des attentats de Paris, les magistrats sont confrontés à un jeu de bonneteau procédural assez unique – qui les dépasse peut-être. Questionné par Mediapart, le parquet de Paris a soutenu qu’il n’y avait « pas de lien » « entre le protagoniste du dossier lillois, Claude Hermant, et Coulibaly ». De fait, ni Claude Hermant, ni le Belge Patrick Halluent, n’ont été questionnés sur le fait qu’Amedy Coulibaly ait obtenu les armes qu’ils s’étaient procurées auprès de la firme slovaque. Ces armes de guerre issues des stocks des armées de l'ex-Pacte de Varsovie sont vendues neutralisées, mais leur remise en état est assez simple techniquement.
   
   Le 21 avril, Patrick Halluent, un ancien ingénieur de 52 ans qui se fait passer pour détective privé, reconnaît lors de son audition avoir acheté des armes démilitarisées chez le slovaque AFG. L’enquête a fait apparaître qu’il en a acheté 174 entre le 18 juin 2013 et le 28 mai 2014. Les autorités slovaques, dans une note adressée à la direction centrale de la PJ, signalent l’achat par Halluent de 14 armes, dont l’un des fusils mitrailleurs CZ 58 retrouvés dans le supermarché cacher de la porte de Vincennes, le scellé « VINC/A005 », qu’il avait acheté à AFG le 13 janvier 2014.
   
   Face au juge Stanislas Sandraps, Halluent prétend que Claude Hermant était « son plus gros client ». « Je n’ai pas de liste des achats par client, assure-t-il. Je n’ai que la liste des clients. Je calculais une marge bénéficiaire de l’ordre de 100 à 200 euros par arme. Mes prix étaient très attractifs. » En juillet 1999 déjà, Halluent, décrit comme un « collectionneur d'armes », avait été victime d’un cambriolage suivi d’un incendie criminel. « Les cambrioleurs, après avoir forcé le coffre, y ont dérobé un arsenal important composé d'armes de guerre, Uzis, riot-guns, pistolets et revolvers, avant de bouter le feu, sans doute pour maquiller leur vol », signalait le quotidien belge Le Soir.
   
   ReponseBratisalva1
   
   Mais c’est le 7 mai 2014, dans le cadre d’une enquête ouverte à Liège, qu’une perquisition « amenait la découverte d’un canon de fusil prêt à être expédié ainsi que tout le matériel nécessaire à la remilitarisation des armes ». Alors qu’un autre suspect, Metin Karasular, qui s’est manifesté à Charleroi dès le 12 janvier pour révéler ses contacts avec Coulibaly au sujet de la vente d’une voiture, a été incarcéré durant quatre mois, Patrick Halluent parvient miraculeusement à passer entre les gouttes de l’antiterrorisme.
   
   ReponseCharleroi1
   
   La détention provisoire de Claude Hermant a été maintenue par le juge des libertés et de la détention à Lille, jeudi dernier. Gérant d’une friterie lilloise et d’un terrain de paintball, Claude Hermant, âgé lui aussi de 52 ans, avait révélé en juin 2001 les dérives du service d’ordre du Front national – le département protection et sécurité –, des trafics d’armes, déjà, et des provocations dans les quartiers. Entre 2008 et 2012, il a été l’animateur de la Vlaams Huis (Maison du peuple flamand), à Lambersart, puis de la Maison des identitaires de l’Artois. En mars 2013, c’est sur son terrain de paintball que les gendarmes prennent le premier contact avec lui, introduits par un douanier, Sébastien L., dont il est déjà l’informateur.
   
   « Salut Claude, nous sommes partants pour les dossiers que tu nous as présentés (armes-Charleroi) »
   
   Immatriculé par le service, l’ancien militaire apporte diverses “affaires” à la Section de recherche de la gendarmerie, et l’une d’elles, un trafic d’armes, lui vaut d’être rémunéré – 2 000 euros, selon les gendarmes – et aussi félicité par un commandant de l’unité de Villeneuve-d’Ascq, Damien B., le 21 mars 2014.
   
   « Le 18 février 2014, il nous parle d’une société qui s’appelle AFG en Slovaquie et qui serait susceptible de vendre des armes par le biais d’Internet », explique l’adjudant-chef B. Quelques noms sortent, dont « quelqu’un à Charleroi ». « Il nous dit qu’il va chercher, et nous sommes intéressés », admet le gendarme.
   
   Hermant prend contact avec le “détective” belge, et s’enquiert de ce qu’il peut lui fournir. « Une cible très intéressante et connue du grand banditisme est arrivée, a rapporté Hermant devant les juges. Samir L. était à la recherche d’armes. » La cible lui avait été « présentée par un jeune qui traîne sur le Bd de Metz ». « Il voulait de l’arme lourde, des kalachnikovs, des explosifs. C’était ce que je pouvais avoir. Je lui ai dit d’attendre une semaine et j’en ai rendu compte à M. B. [son officier traitant – ndlr ]. Il y a eu un mail et un rendez-vous physique à Decathlon. Je lui explique [que] la cible est venue me voir. Lui dit également que c’était une attaque de coffre-fort qui était prévue ; car Samir me l’avait dit. M. B. me donne le feu vert, me demande de bosser et d’obtenir les plaques d’immatriculation. »
   
   De nombreux mails – dont quelques extraits ont été dévoilés dans La Voix du Nord ici – témoignent de ces échanges. Le 7 mai 2014, Claude Hermant envoie un mail à Laurent B. Il résume ses recherches sur Patrick Halluent, qu’il présente comme “détective privé”.
   
   « Donc petit récap de ce matin. Rien d’illégal, ne vend que de la "neutra" [de l’arme neutralisée – ndlr] et refuse catégoriquement toute transformation et dit ne pas avoir les connaissances pour cela… on prend "neutra" ou rien.
   Fournisseur AFG. Slovénie [précise la mention du site internet – ndlr].
   Il touche au monde des collectionneurs et tireurs pas des voyous, après plusieurs mois à creuser, il n’a pas varié d’un pouce.
   Il donne volontiers un plan venant de N [un site internet – ndlr] où si on montre patte blanche le vendeur n’est pas hostile à donner de la pièce "op" [arme opérationnelle, il précise le nom du vendeur, et le lien – ndlr].
   Ce contact est connu des collectionneurs. 80 % de la clientèle de Patrick est française.
   En bossant dessus, je suis retombé sur un fusible à nous. Il serait bien de ne pas transmettre au belge cette info ou à gérer au mieux des intérêts des infiltrations. [...]
   Tiens-moi au courant de ce que vous faites avec les infos. Je serais ralenti si le fusible saute. »
   
   En réalité, le jour où ce mail est rédigé, Halluent subit une perquisition, qui montre qu’il a lui-même du matériel de remilitarisation. « Claude Hermant envoyait des personnes pour recueillir des informations, il n’y allait pas directement, c’est pour cela qu’il nous parlait de fusibles », a commenté l’adjudant-chef. Dans ce même mail au gendarme, Claude Hermant rend compte de ses premières recherches sur Samir L.
   
   « Pour notre coffre-fort, voilà les 2 immat :
   BW 5XXXX
   BX 9XXXX
   Si pas concluant, j’organise une autre surveillance, plus serrée pour récupérer plaque et modèle de voiture exact.
   J’ai Rdv ce w-e.
   Si on fait match montre-moi la fiche "pol" antropo de l’individu je te confirme la tronche.
   Te ferai un rapport détaillé ap le prochain RDV.
   Confirme réception et intention pour Patrick, Merci. »
   
   Le gendarme répond :
   « Merci Claude, les immat ne correspondent pas à des Maghrébins. Laurent »
   
    L’ancien militaire poursuit son infiltration, et livre effectivement des armes à “la cible” des armes qu’il a commandées lui-même à AFG.
   
   « Il y avait deux techniques, a détaillé Hermant aux juges. Soit j’avais recours à un réseau existant, et je le dirigeais vers ce dernier, soit j’injectais et cette solution a été prise vu la qualité de la cible. C’est M. B. qui m’a dit de faire comme ça. Samir L. est devenu une priorité de la SR et de moi. C’était dans l’année 2014. […] Je devais maintenir le contact pour qu’ils puissent remonter quelque chose de correct. Je lui injecte une quarantaine d’achats. Le listing était dans la clé USB et dans les rapports. Il y a eu des armes de poings et des armes longues. »
   
   « Nous n’avons jamais été au courant de tout ça, s’est défendu l’adjudant-chef B.. Si on nous avait parlé d’armes dans ces proportions, on aurait sauté dessus. C’était du pain bénit. Nous n’aurions jamais utilisé l’achat d’armes même neutralisées pour qu’il les revende dans le but d’infiltrer un trafic. »
   
   Hermant livre aussi des éléments sur un autre client d’AFG, qui commande des armes sous le nom de « Nicolas Sarkozette ». Ces armes « suivent un circuit de remilitarisation et finissent dans les quartiers », commente-t-il. « Je te vois rire mais ce n’est pas une blague. Amitiés. » L’informateur transmet la copie d’une carte d’identité et un bon de commande destiné à AFG, au nom de “Sarkozette”… Le gendarme affirme aux juges n’avoir « pas travaillé sur ces infos ». Les mails se poursuivent ainsi toute l’année 2014. « J’espère que vous avez eu le temps de travailler sur les infos données… note Hermant en octobre. C’est une petite usine de remise en état qui est en place. Un dénommé R… propose du matériel sur Lille sud […] Cela va du Scorpion à la Kalach et autres 9 mm para... »
   
   Le 20 novembre 2014, l’adjudant-chef, Laurent B., et un autre gendarme, David D., rencontrent leur source. Peu après, l’officier traitant envoie un mail à Hermant : « Salut Claude, nous avons vu avec notre hiérarchie, nous sommes partants pour les deux dossiers que tu nous as présentés (armes-Charleroi). » « Je pense qu’il s’agit d’AFG, a commenté Laurent B. Il y avait un client AFG à Charleroi. » Les gendarmes ont fait un point avec le lieutenant T., puis ils ont rédigé à cette occasion un nouveau « rapport de contact ». Mais il est classifié secret défense.


https://luttennord.wordpress.com/tag/claude-hermant/
Revenir en haut Aller en bas
lrnt



Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 23/04/2015

MessageSujet: Re: Attentat contre Charlie Hebdo   Sam 18 Juin 2016 - 3:04

Le Gouvernement a-t-il sciemment organisé les manifestations monstres « Je suis Charlie » de samedi 10 et dimanche 11 janvier en mettant ses concitoyens en danger ?

En moins de trois minutes, Lucien Cerise met en exergue les contradictions évidentes (une fois connues...) de la version officielle des attentats du 7 au 9 janvier 2015 à partir de la chronologie officielle dictée par les médias.

https://www.facebook.com/SpinOperations/videos/1110927498968164/
Revenir en haut Aller en bas
Claude Sunain



Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Re: Attentat contre Charlie Hebdo   Mar 19 Juil 2016 - 23:35

Claude Sunain a écrit:
Après les attentats du 11 septembre 2001 nous savions que rien ne serait plus pareil, car arriver à commettre de tels attentats aux Etats-Unis d'Amérique d'une ampleur sans précédent voulait tout dire !

Le pays de l'oncle Sam, où le budget de la défense en 2014 était estimé à 580 milliards de dollars et pour les 3 agences de renseignements et d'espionnages qui ont les plus gros budgets tels que, la CIA (14,7 $ milliards) la NSA ( 10,8 milliards $) et le NRO ( 10,3 $ milliards ) n'ont pu malheureusement empêcher ce qui devait arriver et nous faire prendre conscience que l'on n'est plus à l'abri nulle part !

Nous nous battons pas contre une armée régulière d'un pays, mais contre des terroristes ayant des camps d'entrainement situé au Moyen Orient dont les filières très connues du Yémen et de la Syrie où les djihadistes reçoivent un entrainement complet pour accomplir leur mission quand ils sont désignés.  

Nous devons être conscient, qu'il y a des cellules dormantes implantées dans tous les pays d'Europe qui gangrène chaque pays et qui attendent patiemment de passer à l'action !

Il est grand temps, que l'Europe change son fusil d'épaule en matière de sécurité car nous allons droit dans le mur et les organisations terroristes l'ont bien comprises et peuvent de facto agir plus aisément en Europe !

Il y a des changements importants à faire pour diminuer le risque d'attentat, car le risque 0 n'existe pas !

In fine, je pense que nous ne sommes pas encore au bout de nos surprises et l'on va très certainement encore nous prendre des attentats en Belgique et en France aussi !

En relisant les quelques lignes que j'avais écrites voilà 18 mois, j'aurais voulu avoir tort dans ce que je disais ! L'histoire n'a fait que confirmer ce que je pensais et malheureusement, la situation ne s'améliore guère ! Que du contraire, notre pays est gangrené et court à sa perte, si le gouvernement ne change pas sa façon de se battre contre les terroristes !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attentat contre Charlie Hebdo   Aujourd'hui à 0:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Attentat contre Charlie Hebdo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'attentat contre Charlie Hebdo
» Attentat contre Charlie Hebdo : 12 points étranges
» Attentat à Charlie Hebdo : 12 morts, les terroristes en fuite
» Poitiers : un professeur de philosophie suspendu après l'attentat contre Charlie
» "Implication de l'Elysée" dans l'attentat de Charlie selon Economiematin.fr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AUTRES AFFAIRES CRIMINELLES :: Autres grandes affaires criminelles-
Sauter vers: