les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 carton jaune pour De Decker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Mer 10 Fév 2016 - 8:43


Sur Kintex ...

Intelligences secrètes
Par Fabrizio calvi
(1988)








Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Mer 10 Fév 2016 - 10:48


http://www.franceinter.fr/emission-affaires-sensibles-uramin-le-scandale-cache-d-areva

l'émission du mardi 9 février 2016


Uramin : le scandale caché d’AREVA

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Mer 10 Fév 2016 - 11:50


Voici les documents de Wikileaks sur Kintex :

https://search.wikileaks.org/?q=Kintex

Par exemple :

https://wikileaks.org/plusd/cables/1976SOFIA00184_b.html




_ _ _


Voir aussi :

http://www.lemonde.fr/archives/article/1983/01/04/pour-lutter-contre-la-contrebande-d-armes-ankara-prone-la-discretion-envers-sofia_2838758_1819218.html?xtmc=kintex&xtcr=5

Pour lutter contre la contrebande d'armes Ankara prône la discrétion envers Sofia

LE MONDE | 04.01.1983 à 00h00 • Mis à jour le 04.01.1983 à 00h00 |

(...)  En revanche, en ce qui concerne les liens entre les membres éminents de la mafia turque et leurs contacts bulgares, surtout dans les affaires très lucratives de contrebande d'armes, les autorités policières, peu prolixes il est vrai, se déclarent en possession de plusieurs dossiers. Une partie des armes saisies ces dernières années aux contrebandiers turcs étaient, affirment-elles, sous emballage de la firme de réexportation bulgare Kintex  (...)

_ _ _


Dans les pays de l'Est aussi...

LE MONDE | 23.01.1985 à 00h00 • Mis à jour le 23.01.1985 à 00h00 | D. V.  

Il est sans doute un peu rapide d'affirmer, comme le fait l'Organe international de contrôle des stupéfiants, où les représentants des États socialistes ne tiennent pas à soulever un sujet quasi tabou dans leurs pays, que l'Europe de l'Est est épargnée par le phénomène de la drogue. Des articles de la presse attirant l'attention sur les dangers des drogues douces ou dures, les peines exemplaires infligées aux trafiquants ou aux consommateurs, les rapports de médecins et d'experts restés le plus souvent confidentiels, montrent assez que le problème se pose aussi dans cette partie du monde, sans parler de l'alcoolisme, qui a des conséquences médicales et démographiques très graves, notamment en URSS et en Pologne.

La Bulgarie est un point de passage très fréquenté par les trafiquants d'héroïne entre le Croissant d'or (Afghanistan, Pakistan, Iran) et l'Europe occidentale. Selon les Américains, l'agence officielle de voyages bulgare Kintex serait elle-même impliquée dans ce trafic. Par son intermédiaire, des armes s'échangeraient contre de la drogue avec les pays du Moyen-Orient.

En URSS, les soldats soviétiques servant en Afghanistan consomment eux-mêmes de l' " herbe " et en revendent quand ils rentrent en permission dans leur pays. Les Moscovites savent, d'autre part, que la place de l'Arbat est le rendez-vous favori des drogués et des revendeurs.

En Tchécoslovaquie, Rude Pravo, organe du PC, a récemment dénoncé l'augmentation de la consommation de marijuana. Mais, les drogues traditionnelles étant trop chères, les toxicomanes ont plutôt recours à des produits qu'ils fabriquent eux-mêmes à partir de médicaments usuels. La presse tchécoslovaque a donné une grande publicité, à la fin de l'année dernière, à la condamnation à mort d'un jeune drogué accusé de meurtre.

En Hongrie, enfin, les jeunes ont commencé à respirer de la colle dès la fin des années 60, et un rapport officiel, qui n'a pas été publié, indiquait, en mars 1984, que, selon une enquête réalisée auprès d'un millier de jeunes, 5 % d'entre eux avaient consommé de la drogue ou s'y adonnaient encore.

_ _ _


BULGARIE : vente d'armes à l'Irak.

LE MONDE | 10.09.1992 à 00h00 • Mis à jour le 10.09.1992 à 00h00

Le ministre de l'intérieur bulgare, M. Yordan Sokolov, a reconnu, mardi 8 septembre, que la firme bulgare Kintex (largement connue sous le régime communiste comme fournisseur d'armes aux pays classés terroristes) a vendu à l'Irak, entre décembre 1991 et mars 1922, du matériel militaire, notamment antiaérien et antichar, avec notamment la compagnie polonaise Tsenzin comme intermédiaire. M. Sokolov réagissait à des révélations de la presse citant les services secrets américains

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Mer 10 Fév 2016 - 12:37


L'avis d'un expert ... lecteur attentif ...


Une remarque sur Kintex concernant la période de la guerre froide (par opposition à la période post-guerre froide). Bien que je ne connaisse personnellement rien au sujet de cette société, et bien que je me doute que les services bulgares n'étaient pas des enfants de choeur, j'invite tout de même à prendre les précautions habituelles concernant les "révélations" du gouvernement américain à leur sujet.

Calvi cite comme source la DEA (or ces derniers ne se sont pas illustrés par une grande fermeté envers les trafiquants liés à la CIA en Asie et en Amérique Latine) ; quant aux documents américains obtenus par Wikileaks, je ne les ai pas lus mais je devine qu'ils restent marqués par le biais idéologique et les doubles standards de leurs auteurs.

Lorsque Calvi affirme que l'ampleur des réseaux de trafiquants liés aux Bulgares dépassait largement celle des autres services (y compris américains), je trouve que cela sent la fausse objectivité et le sensationnalisme à plein nez (soyons sérieux..., entre d'une part la CIA et les Bulgares, qui était le plus gros poisson en matière de trafics internationaux ?).

Pour en revenir au rapport de 1984 cité par Calvi (en 1988), on est dans les années qui suivent la tentative d'assassinat contre le Pape (1980) et la campagne de propagande sur la "Bulgarian Connection" n'avait pas encore vraiment pris fin. Je ne serais pas étonné que le rapport de 1984 ait été pondu sur commande.

Alfred McCoy a démontré comment, dans la période suivant la prise du pouvoir par Mao Zedong en 1949 (et avant le rapprochement sino-américain du début des années 1970), le gouvernement américain et le lobby taïwanais avaient faussement présenté la RPC comme le plus grand trafiquant d'héroïne et d'opium de la planète.

Sur la question du trafic d'armes, je n'ai pas d'opinion ... mais sur la question du trafic de drogue, je suis plutôt suspicieux et méfiant vis à vis de l'article de Calvi (je pense qu'il a visé le scoop plutôt que la rigueur journalistique). A l'époque la Bulgarie occupait dans les médias occidentaux une position similaire à la Corée du Nord aujourd'hui ou à l'Irak de Saddam Hussein après la guerre du Golfe: un bouc émissaire et un épouvantail ("état voyou" etc). Mais ce que dit Calvi sur Kintex et le trafic de drogue est peut-être au moins partiellement vrai.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Mer 10 Fév 2016 - 14:22


Il y a plusieurs articles au sujet de Kintex dans le New York Times.

Par exemple :

Evolution in Europe; Bulgaria to Share Arms Export Data

By CHUCK SUDETIC, Special to The New York Times

Published: August 2, 1990

SOFIA, Bulgaria, Aug. 1— The new director of a Bulgarian arms-export concern long presumed in the West to have supplied weapons to terrorist organizations said today that his company was willing to share with Western governments information on arms that might have ended up in terrorist hands.

The enterprise, Kintex, has for more than a decade been cited by Western intelligence agencies as a major conduit for arms to countries like Libya and to terrorist groups operating in Western Europe.

It has also been accused by United States Government agencies of trafficking in drugs, and it was named by some investigators as having been involved in the 1981 attempt to assassinate Pope John Paul II.

Denials in the Past

In the past, Kintex officials have denied any involvement in illicit dealings in arms, drugs or assassination plots, and some Western diplomats have expressed skepticism about the drug allegations.

Bulgaria's Communist Government, like most of the others in Eastern Europe, was caught up in the wave of political change that swept the region in late 1989. The longtime Communist dictator, Todor Zhivkov, was deposed in November, and the new Government agreed to hold free, multiparty elections. The Communist Party, renamed the Socialist Party, won a majority in Parliament in the elections, which were held in two rounds ending in June.

Today, the newly appointed general director of Kintex, Anton Saldjiiski, said in response to questions in an interview that the company had the records, including the serial numbers, of all weapons and ammunition it had exported to Warsaw Pact member nations and to countries like Libya, Syria and Iraq. Some of these nations are suspected of having transferred arms to the Palestinian Liberation Organization, the Irish Republican Army, the Red Army Faction and other groups.

(...)

The Western diplomats said today that it was likely that Kintex had dealt only with foreign governments, not directly with terrorist or insurgent groups, and that evidence linking the enterprise with drug trafficking was flimsy at best.

''It's entirely probable that Bulgarian arms wound up in terrorist hands after being delivered to another country, especially if one of the countries involved is Libya,'' a Western expert said. ''Kintex is a government company that deals with other governments and not directly with terrorist groups. But I would be surprised if they didn't know where the arms really went.''

''They're not asking a whole lot of questions,'' he said. ''These people are concerned about the bottom line, and in hard currency.''

According to some reports, Kintex's operations accounted for 10 percent of Bulgaria's hard-currency earnings during the 1980's.

(...)

_ _ _  


http://www.nytimes.com/1998/08/03/world/bulgaria-becomes-a-weapons-bazaar.html

Bulgaria Becomes a Weapons Bazaar

By RAYMOND BONNER  

Published: August 3, 1998

(...)

Advocates for greater controls on small-arms trade point out that so-called small arms and light weapons -- assault rifles, grenades, mortars -- have caused more death and destruction in the last 50 years than nuclear, biological and chemical weapons, which are the objects of international alarm and controls.

Bulgaria is not the only place where rebels and rogues shop. Arms manufacturers in Ukraine, Slovakia, Romania and Belarus are also major suppliers of weapons.

But at the moment, Bulgarian arms are the weapons of choice.

At the center of the trade are Kintex, the state marketing agency, and Arsenal, the country's largest arms manufacturer, which is also state-owned.

Founded by Bulgaria's secret police in the 1960's, Kintex has a history of dubious arms trading. During the Iran-Iraq war, the company sold to both sides.

Kintex ''offers so many models of Kalashnikov assault rifles'' that Jane's Infantry Weapons, the industry's authoritative guide, feels compelled to provide a summary. Altogether, Jane's lists 16 Bulgarian models, from the AKT-47, a training version of the original AK-47, to the AK-74, the latest version of the assault rifle, which was designed 50 years ago by Mikhail T. Kalashnikov for the Soviet Army.

All are made by Arsenal. Bulgarian officials boast that Mr. Kalashnikov has said Arsenal makes the highest quality Kalashnikov today. The company also manufactures the 9-millimeter Makarov pistol, which is often in the crates of weapons clandestinely shipped from here.

Kintex and Arsenal denied several requests for interviews.

Arsenal and Kintex, along with other Bulgarian weapons companies, are still largely in the hands of the men who ran them during the Communist days. In doing business today, they make use of the expertise and contacts they developed when Bulgaria handled Moscow's clients, including Libya, Iraq and Iran, and many African governments or guerrilla groups.

(...)

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Pour rappel, l'intérêt renouvelé pour Kintex vient de ce qui est dit de Jean-Paul Carteron et de ses contacts bulgares. Jean-Paul Carteron a travaillé pour "Papa Doc" et pour son fils ; il a été ambassadeur d'Haiti à l'ONU en 1985, ce qui lui a fourni un gros carnet d'adresses, notamment dans les pays de l'Est. Jean-Paul Carteron connaît Félix Przedborski. Il a créé le Crans Montana Forum en 1989 ; ce forum a dû quitter la Suisse pour Monte Carlo en 1995. Didier Reynders semble avoir un rôle non négligeable dans ce forum... (il est aussi mousquetaire d'Armagnac ... une création de Aymeri de Montesquiou - cité dans le kazakhgate - où l'on retrouve aussi Léa de Belgique, la veuve du prince Alexandre, un proche de Félix Przedborski).




Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Mer 10 Fév 2016 - 15:02


Selon un autre lecteur attentif, Kintex est comparable à IMES (Stasi) : le but premier était d'obtenir des devises ...

https://de.wikipedia.org/wiki/Imes

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Jeu 11 Fév 2016 - 11:33


Ce matin (11 février 2016), il y a un long article de Libération sur AREVA.

Pour rappel, sur le même sujet :

http://www.franceinter.fr/emission-affaires-sensibles-uramin-le-scandale-cache-d-areva

l'émission du mardi 9 février 2016

Uramin : le scandale caché d’AREVA

et

https://fr.wikipedia.org/wiki/UraMin

En page 5 de Libération, il est question de la société "Swala", que je ne connaissais pas.

Sur internet :

http://www.liberation.fr/france/2016/02/10/swala-un-exploitant-d-or-au-coeur-des-operations_1432506

Swala, un exploitant d’or au cœur des opérations

Par Emmanuel Fansten   — 10 février 2016 à 20:31

(...)

James Mellon et Stephen Dattels sont deux des principaux actionnaires d’Uramin, cette coquille vide vendue 1,8 milliard d’euros à Areva. Rappelons que dans ce dossier, Mellon et Dattels négociaient directement avec Daniel Wouters. Au-delà des soupçons de conflit d’intérêt, leur présence dans l’actionnariat de Swala soulève de nombreuses questions. Depuis quand les trois hommes se connaissaient-ils ? Daniel Wouters a-t-il sciemment dupé Areva en échange d’une rétribution ? Et sinon, pour quelle raison Mellon et Dattels ont-ils investi dans Swala ? L’intéressé devra très certainement s’en expliquer devant les juges d’instruction.

(...)

_ _ _


http://www.oldmasters.net/journal/jim-mellon-interview-spears-wms-magazine-issue-no-13/

‘Jim Mellon interview,’ Spears WMS magazine, Issue No. 13

(...)

My father is from Glasgow but my mother is from Edinburgh and I was born here and have always felt an affinity with the city. I have been coming to the ‘Fringe’ for about 15 years. I like the energy and enjoy good stand-up comedians.

Are you related to the Pittsburgh Mellon banking dynasty? A distant cousin. At the time of the potato famine in Ireland, I think around 1830, the Mellons left Ireland. They went to America and we came to Scotland. I used to correspond with the late Paul Mellon.

Your father is the retired diplomat, Sir James Mellon, who was Ambassador to Denmark, High Commissioner in Ghana and Consul General in New York. Do you think the constant moving explains your lifestyle now?

Probably. I like to stay on the move and never spend more than a couple of weeks in one place. Where is home then? I have houses scattered around, St Anton, Brussels, Edinburgh, but Ibiza and Isle of Man would have to be home.

(...)

_ _ _


https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Mellon

https://en.wikipedia.org/wiki/Mellon_family

"Gulf était l'un des instruments principaux de la fortune de la légendaire famille Mellon ; Gulf ainsi que la Mellon bank avait leur siège à Pittsburgh en Pennsylvanie".

_ _ _


https://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Scaife

(...)

(Richard Mellon) Scaife est particulièrement connu pour son soutien financier aux milieux conservateurs et libéraux et libertariens des États-Unis ainsi qu'à des organisations politiques d'extrême-droite durant les vingt dernières années. Il a apporté l'assistance financière à des causes conservatrices ou libérales aux États-Unis, surtout par des fondations privées, à but non lucratif, qu'il contrôlait : la Sarah Scaife Foundation, la Carthage Foundation et l'Allegheny Foundation et jusqu'en 2001, la Scaife Family Foundation, maintenant contrôlée par ses enfants, sa fille Jennie et son fils David. Scaife a aussi aidé à financer l'Arkansas Project, qui a entrainé la procédure d'impeachment du président Bill Clinton.

(...)

_ _ _


La famille Mellon a financé l'ISC de Brian Crozier.

_ _ _


Sur Brian Crozier :

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t2517-brian-crozier?highlight=crozier

Voir aussi :

V...: Enquête sur l'affaire des «avions renifleurs»

Par Pierre Péan

Brian Crozier a conseillé à Camus (OTAN) : "une campagne qui donnerait la frousse aux Européens pour resserrer leurs liens avec les Etats-Unis"


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Jeu 11 Fév 2016 - 12:29


Public Papers of the Presidents of the United States: George Bush, 1991
Par Bush, George








Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Jeu 11 Fév 2016 - 17:35


(vidéo)

http://www.lefigaro.fr/societes/2016/02/11/20005-20160211ARTFIG00052-areva-aurait-cache-des-informations-a-l-etat-lors-du-rachat-d-uramin.php

Areva aurait caché des informations à l'État lors du rachat d'Uramin

(...)



Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Jeu 11 Fév 2016 - 19:49


http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/affaire-areva-uramin-l-etau-se-resserre-autour-de-wouters-et-lauvergeon_1762827.html

Affaire Areva-Uramin: l'étau se resserre autour de Wouters et Lauvergeon

Par Sébastien Pommier, publié le 11/02/2016 à 18:35 , mis à jour à 18:48

(...)
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Ven 12 Fév 2016 - 15:49


Pour en revenir à Kintex ...

Extrait de

Noir canon
Par Georges Starckmann
(1992)












_ _ _


N'avons-nous pas un "Robert" qui pourrait être dans le schéma de Paul Latinus ?




_ _ _


Georges Starckmann parle du colonel Robert à la page 128 de son livre : il est l'adjoint du directeur de la Sécurité militaire, le général Thozet.

Voir :

http://rha.revues.org/1843

Le 10 novembre 1970, Alexandre de Marenches prend la direction du SDECE, tandis que le général Thozet devient directeur de la sécurité militaire et que Jean Rochet reste à la tête de la DST.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Ven 12 Fév 2016 - 21:32


Sur la famille Mellon :

http://www.projectcensored.org/inside-the-military-media-industrial-complex-impacts-on-movements-for-peace/

Sometimes the sensationalist and narrow media coverage of news is blamed upon the need to meet a low level of public taste and thereby capture the eyes of a sufficient market to lure advertisers and to make a profit. But another goal of cornering the marketplace on what news and views will be aired is also prominent. Billionaire Rupert Murdoch loses $50 million a year on the NY Post, billionaire Richard Mellon Scaife loses $2 to $3 million a year on the Pittsburgh Tribune-Review, billionaire Philip Anschutz loses around $5 million a year on The Weekly Standard, and billionaire Sun Myung Moon has lost $2 to $3 billion on The Washington Times. The losses in supporting conservative media are part of a strategy of ideological control. They also buy bulk quantities of ultra-conservative books bringing them to the top of the NY Times bestseller list and then give away copies to “subscribers” to their websites and publications. They fund conservative “think tanks” like Heritage and Cato with hundreds of millions of dollars a year. All this buys them respectability and a megaphone.

_ _

American War Machine: Deep Politics, the CIA Global Drug Connection, and the ...
Par Peter Dale Scott





Note : Anschutz a acheté le Weekly Standard à Rupert Murdoch en juin 2009 seulement.

Voir aussi :

https://en.wikipedia.org/wiki/The_Power_Elite

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Sam 13 Fév 2016 - 14:28



Dans la famille Mellon, il y a aussi Chris Mellon

CHRIS MELLON
Deputy Assistant Secretary of Defense for Command, Control, Communications and Intelligence

https://en.wikipedia.org/wiki/Christopher_Mellon

https://en.wikipedia.org/wiki/Mellon_family

https://www.linkedin.com/in/christophermellon1


_ _ _ _


http://www.dtic.mil/dtic/tr/fulltext/u2/a235154.pdf





_ _ _ _


Voir ce qui concerne "Mellon" dans :

https://books.google.be/books?id=Zs9-0PyCTJcC&pg=PA136&lpg=PA136&dq=unconventional+Warfare,+mellon&source=bl&ots=g-H-3tRtk5&sig=_gGWh6aHR8j6rz9z9iqEAk7FxSY&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwi34bX85_TKAhWrPZoKHV4XCJAQ6AEIHjAA#v=snippet&q=MELLON&f=false

Unconventional Warfare: Rebuilding U.S. Special Operation Forces
Par Susan Marquis




_ _ _

Voir

https://fr.wikipedia.org/wiki/William_Cohen

Après trois mandats à la chambre, William Cohen est élu en 1978 au Sénat des États-Unis. Il est réélu en 1984 et 1990. Il est alors membre de la commission des forces armées et de celle sur la sécurité intérieure (1979-1997) ainsi que de celle sur les services secrets (1983-1991 et 1995-1997). Il participa à l'origine de nombreuses lois relatives aux questions de défense nationale.


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Sam 13 Fév 2016 - 17:54









Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Dim 14 Fév 2016 - 7:57


Sur James Mellon :

http://astore.amazon.co.uk/ssw04-21/detail/1906465681

http://www.spearswms.com/its-going-to-the-dogs/

(...)

Q: Are you related to the Pittsburgh Mellon banking dynasty?

  A: A distant cousin. At the time of the potato famine in Ireland, I think around 1830, the Mellons left Ireland — they went to America and we came to Scotland. I used to correspond with the late Paul Mellon.

(...)

Q: You are also investing in commodities through Regent, which is now a mining investment company listed in Hong Kong, with your partner Steve Dattels, former finance director of Barrick Gold. Your start-up UraMin was sold in 2005 to Areva for $2.5 billion and now you are doing the same with Emerging Metals Ltd, which has a stake, via Kalahari Minerals, in the Extract Resources uranium deposit at Rossing South, which looks as if it could be the largest deposit ever found.

  A: Steve and I started UraMin in September 2005 with $100,000 split 50:50 over a drink at my pub in Notting Hill Gate. We sold it for $2.5 billion in September 2007 and shared $130 million. I took him out to celebrate at the Eiffel Tower restaurant. We are now doing similar with Emerging Metals Ltd (listed on London’s AIM market) with a stake in the (...)

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _


https://fr.wikipedia.org/wiki/Barrick_Gold

(...)  

La compagnie est accusée de pratiques douteuses en ce qui concerne l'environnement. Par exemple, elle aura probablement recours au cyanure pour extraire de l'or au lac Cowal[réf. souhaitée]; elle prévoit excaver des glaciers constitués d'eau relativement pure à Pascua Lama au Chili[réf. souhaitée] et elle a déversé, en 2004 et en 2005, au moins sept tonnes de mercure dans une mine près de la ville de Kalgoorlie-Boulder en Australie.[réf. souhaitée]
Elle a subi une poursuite judiciaire pour avoir, semble-t-il, manipulé le prix de l'or.[réf. souhaitée]


En avril 2008, Barrick Gold a mis en demeure Les Éditions Écosociété et les trois auteurs - Alain Deneault, Delphine Abadie et William Sacher - du livre Noir Canada, Pillage, corruption et criminalité en Afrique6, et a entamé une poursuite-bâillon en dommages et intérêts (5 millions $ pour dommages moraux compensatoires et un million à titre de dommages punitifs) au mois de mai, après que ces derniers eurent décidé de publier leur ouvrage quand même7.

(...)

_ _ _ _ _


https://en.wikipedia.org/wiki/Adnan_Khashoggi

Khashoggi along with Kamal Adham was one of the founders of the gold company Barrick Gold Corporation, established in 1983

https://en.wikipedia.org/wiki/Kamal_Adham

Kamal Adham (1929 – 29 October 1999) was a businessman and former director general of Saudi Arabia's Al Mukhabarat Al A'amah or the general intelligence directorate. He served as a royal counsellor to both King Faisal and King Khalid.

_ _ _ _ _


http://www.24hgold.com/francais/contributor.aspx?article=1070229708G10020

La Chaîne de l’Or, une histoire de la Barrick Gold Corp.

publié le 01 avril 2013

En septembre 2007, une des plus grandes mines jamais vues en Argentine a commencé à opérer à San Juan. Elle est si grande qu’elle traverse la cordillère et arrive jusqu’au Chili. L’histoire de la Barrick Gold Corporation (BGC) est connue. Cette compagnie compte dans ses rangs des personnalités telles George Bush père et le dictateur Suharto, ainsi que des fonctionnaires et des avocats du pouvoir à Washington, l’ancien président argentin De La Rúa, le banquier en fuite Puchi Rohm et, au début, le trafiquant d’armes international Adnan Khashoggi.

(...)

Revenir en haut Aller en bas
arthur29923



Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Lun 15 Fév 2016 - 6:30

PAR K:page 51
MessageSujet: Re: Vague d'attentats au Luxembourg Lun 1 Juil 2013 - 21:18 Sélectionner/Désélectionner multi-citation Répondre en citant

Citation :
Accompagné de Schneider et de Kemmer, Mille lui avait présenté, ainsi qu’à son ministre de la Justice Luc Frieden, les faits d’armes de Reuter lors d’un briefing en janvier 2006. Reuter avait donné un coup de main à l’ancien président du Congo-Brazzaville, Pascal Lissouba, alors en exil à Londres après avoir été chassé du pouvoir en 1997 par Denis Sassou Nguesso, pour ouvrir un compte auprès de Bayerische Landesbank Luxembourg. Cette ouverture, avec un dépôt de 150 millions de dollars, se fit au début des années 2000 par l’intermédiaire du banquier Alain Weber, selon les documents qui furent présentés en 2006. Le Srel se les était procurés d’une façon peu conventionnelle en explorant les recoins – peut-être même les poubelles – d’un appartement de Reuter plateau du Saint Esprit. Des centaines de pages y détaillaient les dessous de l’affaire Elf, ainsi que les commissions payées à des intermédiaires dans des juridictions exotiques. L’enquête Elf en France avait déjà été jugée et
rejugée, mettant en cause de nombreuses personnalités de l’establishment parisien, mais aussi deux intermédiaires d’origine irakienne et propriétaires du holding GMH au Luxembourg : Nadmhi Auchi et Nasir Abid. Ce dernier, avant de devenir le principal sponsor de Sandstone constituée par Frank Schneider après qu’il quitta le secteur public, deviendra auparavant une source importante de renseignement pour l’ex-chef des opérations. Schneider a écrit une note de service à son sujet en le présentant comme un proche de l’ancien Premier ministre CSV Jacques Santer. Nommé administrateur de GMH, ce dernier a tenté d’introduire Abid chez son successeur, Jean-Claude Juncker, lequel s’est toujours refusé au moindre contact avec un personnage qui fut abondamment cité dans l’histoire de la Mitterrandie.


http://www.lalibre.be/actu/politique-belge/le-job-sulfureux-de-marc-verwilghen-51b8fb2de4b0de6db9ca24a2

Politique belge

Tiens, qu’est donc devenu Marc Verwilghen, l’ancien président de la Commission Dutroux et ancien ministre Open VLD ? Selon l’édition de "Marianne Belgique" qui publie ce week-end tout un dossier sur le sujet, l’ancienne star politique des libéraux flamands fricote désormais avec un sulfureux personnage : le financier Nadhmi Auchi. Cet Irakien d’origine, finalement naturalisé Britannique, a bâti sa fortune comme intermédiaire dans le commerce des armes et du pétrole pendant la guerre Iran-Irak. Sa fortune est colossale : elle est estimée à 2,2 milliards de dollars.

Or, depuis 2010, Marc Verwilghen, qui s’est retiré de la vie politique à cette époque, fait partie du conseil d’administration de la General Mediterranean Holding (GMH), la société luxembourgeoise qui est au cœur de l’empire de Nadhmi Auchi. Plus précisément, l’ancien ministre belge est devenu conseiller juridique de la société pour les affaires concernant la commission européenne. C’est dans ce but qu’il est rentré comme administrateur de GMH et est rémunéré sur la base d’honoraires à la prestation.

Très bien. Mais le parcours du magnat de la finance internationale, qui n’hésite pas à recourir largement aux paradis fiscaux pour son business, est particulièrement chargé. Par exemple, Auchi et son bras droit, le businessman irakien Nasir Abid, ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Paris à quinze mois de prison avec sursis et deux millions d’euros d’amende pour "abus de biens sociaux" et "recel", dans le cadre de l’affaire Elf, le scandale politico-financier qui avait éclaté dans les années 90. Ou encore : Nadhmi Auchi a été jugé aux côtés de... Saddam Hussein pour complot visant à assassiner le Premier ministre irakien marxiste Abdul Karim Qasim en 1959.

La suite de sa "carrière" est fulgurante grâce au commerce des armes et aux contrats pétroliers avant la première guerre du Golde (1990-1991). Très vite, cependant, il est soupçonné dans diverses affaires. Notamment dans une affaire de vente de matériel militaire italien à l’Irak (en 1980).

Cette transaction lui a rapporté des millions de dollars de commissions présumées illégales et avait provoqué la mise sur pied d’une commission parlementaire en Italie. La liste des situations louches dans lesquelles on retrouve le nom de Nadhmi Auchi est encore longue

Question : comment Marc Verwighen, qui avait boosté sa carrière politique dans la foulée de la Marche blanche et de l’affaire Dutroux, est-il rentré dans le réseau du richissime financier ? "Marianne Belgique" fait remonter les contacts décisifs à 2010. Le libéral flamand est alors simple sénateur. Il rencontre en début d’année Nadhmi Auchi et son bras droit Nasir Abid. La rencontre se déroule en présence de Christine Defraigne (MR), qui préside alors la section Belgique-Egypte de l’Union interparlementaire, l’organisation mondiale des parlements nationaux. Marc Verwilghen la seconde.

C’est dans ce contexte que les deux sénateurs reçoivent Auchi et Abid pour discuter de la situation politique en Irak et au Moyen-Orient. Quelques jours à peine après cette entrevue, Marc Verwilghen entre au conseil d’administration de la General Mediterranean Holding et se retire de la vie politique belge.

Verwilghen dit ne rien savoir

Interrogé par un journaliste d’investigation de "Marianne Belgique" sur ses drôles de fréquentations, l’ancien ministre reste très évasif. Connaissait-il la condamnation de son client dans l’affaire Elf ? "J e ne sais rien du tout à ce sujet. Je n’ai pas été consulté par M. Auchi dans ce dossier. Vous m’apprenez des choses", répond-il. Pourquoi GMH a-t-elle recouru aux services de Marc Verwilghen en particulier ? Réponse de l’intéressé : "Demandez-leur." Pourquoi avoir invité M. Auchi au parlement en 2010 ? "Ça ne vous regarde pas, monsieur."

Celui qui est resté au sommet des sondages de popularité pendant de nombreux mois, au nord comme sud du pays, a aussi quelques paroles vraiment peu aimables sur la profession de journaliste "Les journalistes, je les connais. Je n’ai pas beaucoup d’estime pour votre profession et certainement pas pour le type de journalisme que vous pratiquez."
Revenir en haut Aller en bas
g.damseaux



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 31/07/2014

MessageSujet: Who's who :: Magistrats et enquêteurs : carton jaune pour De   Lun 15 Fév 2016 - 9:42

On ne peut pas dire que le passage du beau Marc a laissé un excellent souvenir au Ministère de a Justice, il avait réellement dépassé son seuil d'incompétence...
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Lun 15 Fév 2016 - 11:54

Eh oui, et pourtant en surfant sur la vague émotionnelle de l'affaire Dutroux, il avait suscité beaucoup d'espoirs.
Tous les mêmes et je le dis maintenant avec vigueur (il faut le temps de comprendre).
Revenir en haut Aller en bas
g.damseaux



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 31/07/2014

MessageSujet: Who's who :: Magistrats et enquêteurs : carton jaune pour De   Lun 15 Fév 2016 - 14:04

@ Henry : dans le début de la commission sur l'affaire Dutroux, il m'a fait bonne impression. Dès la confrontation entre la Juge Doutreye et le maréchal des logis , face aux contradictions des versions , et malgré ses airs outrés, il était clair que son but était d'enterrer la chose.... Même chose avec le responsable de Gie Carolo qui avait envoyé un minus habens faire une perquisition à Sart la Buissière, sans expliquer le motif bien précis, ni sur l'absence de de résultat exploité de la surveillance à partir du wagon de chemin de fer . Le beau Marc avait choisi de couvrir les "autorités" . Pourquoi avoir choisi un flamand pur jus pour mener des investigations sur des errements wallons ??
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Lun 15 Fév 2016 - 14:20

Les promesses des hommes politiques n'engagent que ceux qui y croient.
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1388
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Mer 17 Fév 2016 - 0:00

Ben v'là notre bon Henry qui cite Pasqua, à c't'heure ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Mer 17 Fév 2016 - 9:16

Merci pour l'info, je croyais ,que c'était de Coluche.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Jeu 18 Fév 2016 - 8:30



"Le Vif" actuellement en kiosques (n° 3371) :





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Jeu 18 Fév 2016 - 9:18


http://www.lexpress.fr/actualites/1/societe/affaire-balkany-les-juges-s-interessent-a-de-mysterieuses-fondations_1764928.html

Affaire Balkany: les juges s'intéressent à de mystérieuses fondations

Par AFP , publié le 18/02/2016 à 08:21 , mis à jour à 08:21

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Jeu 18 Fév 2016 - 14:47


https://www.youtube.com/watch?v=cW02YZfLR8E

Affaire Areva Uramin 3 milliards en fumée (scandale d'état)

Ajoutée le 17 févr. 2016


En 2007, Areva, leader mondial du nucléaire civil, achète Uramin, une petite société minière canadienne, pour 1,8 milliard d'euros. Mais rapidement, les gisements, situés notamment en Namibie et en République centrafricaine, se révèlent inexploitables. Depuis avril 2014, la justice enquête sur cette affaire et sur les 3 milliards d'euros investis par Areva, une entreprise détenue à 87% par l'Etat.

Les investigations doivent permettre d'identifier les responsables de ce fiasco, mais aussi de déterminer si cet argent a été détourné. En outre, quel a été le rôle d'Anne Lauvergeon, l'ancienne patronne d'Areva ? Et celui de l'Etat ? En plateau, l'enquête est suivie d'un débat animé par Patricia Loison.

Documentaire réalisé par Pascal Henry
Reportage Monter par Vincent Liger
Pièces à conviction, France 3





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Aujourd'hui à 0:11

Revenir en haut Aller en bas
 
carton jaune pour De Decker
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sommes nous déjà cuits.......................................
» Carton rouge pour tout le monde
» Drap jaune pour pantalons et gilets de gendarmes 1er Empire
» Contractuel et pole emploi
» UN SAINT POUR L'ANNEE!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Magistrats et enquêteurs-
Sauter vers: