les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 carton jaune pour De Decker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Dim 9 Oct 2016 - 16:57


Réaction d'Armand De Decker après le décès d'Antoine Duquesne

http://video.lesoir.be/video/x13qj3e

"Comme Daniel Ducarme, c'était un ami"

Publiée le
Par Le Soir
Vue 58 fois
Durée : 3 min. 22 sec.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Sam 5 Nov 2016 - 13:47


Dans "Le Soir" et sur Mediapart, il y a un dossier sur Armand De Decker et le "kazakhgate" ...

Voir aussi :

http://www.lalibre.be/actu/belgique/kazakhgate-armand-de-decker-est-intervenu-aupres-du-ministre-de-la-justice-dans-l-affaire-chodiev-581d80c6cd70fb896a651cd9

Kazakhgate : Armand De Decker est intervenu auprès du ministre de la Justice dans l'affaire Chodiev

Publié le samedi 05 novembre 2016 à 07h51 - Mis à jour le samedi 05 novembre 2016 à 08h05

L'ancien président du Sénat et ancien ministre Armand De Decker (MR) a bien joué un rôle central dans l'affaire de corruption liée au milliardaire belgo-kazakh Patokh Chodiev, rapportent samedi Le Soir et les titres Sudpresse.

Le Soir et le site d'information français Mediapart ont pu se procurer une série de pièces des procédures judiciaires belge et française relatives à une affaire de corruption où apparaît le nom d'Armand De Decker (MR).

Ce dernier est intervenu auprès du ministre de la Justice de l'époque Stefaan De Clerck (CD&V) et de son cabinet, en compagnie de Me Catherine Degoul, l'avocate de Chodiev, pour améliorer la situation judiciaire du milliardaire.

Selon les pièces de l'enquête, l'ex-président du Sénat s'est notamment revendiqué de l'Elysée - alors dirigé par Nicolas Sarkozy -, et a expliqué cette intervention occulte par l'intérêt qu'avait la France de mener à bien une transaction aéronautique avec le Kazakhstan.

Deux jours plus tard, la proposition de loi sur la transaction pénale, dont bénéficiera Chodiev, est déposée.

Pour mener à bien ces interventions, Armand De Decker a perçu plus de 740.000 euros d'honoraires pour 350 heures déclarées comme prestations d'avocat, prestations qu'aucune pièce de procédure judiciaire ne confirme.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Sam 5 Nov 2016 - 14:11


https://www.mediapart.fr/journal/france/051116/kazakhgate-comment-lelysee-de-sarkozy-manipule-le-pouvoir-belge

Kazakhgate: comment l'Elysée de Sarkozy a manipulé le pouvoir belge

5 novembre 2016 | Par YANN PHILIPPIN ET ALAIN LALLEMAND (LE SOIR)

L’enquête judiciaire sur le Kazakhgate met gravement en cause l’ancien président du Sénat belge Armand De Decker. Se présentant comme « l’avocat de l’Élysée » sous Nicolas Sarkozy, il a mené, moyennant 740 000 euros, un intense lobbying au plus haut niveau de l’État belge pour éviter un procès à trois oligarques kazakhs, afin de faciliter une vente d’hélicoptères Airbus pilotée par l’ex-président français et ses conseillers sur fond de pots-de-vin présumés.

Après l’affaire du financement libyen de sa campagne de 2007, une autre enquête judiciaire pour corruption se rappelle au bon souvenir de Nicolas Sarkozy. En 2011, lorsque ce dernier était président de la République, l’Élysée s’est bien livré à un lobbying occulte en Belgique afin d’y faire annuler le procès de trois oligarques kazakho-belges, afin que le Kazakhstan achète 45 hélicoptères à Airbus, sur fond de soupçons de pots-de-vin par le géant de l’aéronautique et de rétrocommissions versées à des proches de Sarkozy. C'est ce qu'établissent plusieurs pièces issues des enquêtes judiciaires belge et française, que Mediapart et le quotidien belge Le Soir ont pu consulter, ainsi que des témoignages recueillis par les deux médias.

Pour mener à bien ce trafic d’influence présumé, l’Élysée a fait appel à Armand De Decker, ancien président du Sénat belge devenu avocat. Selon plusieurs témoignages accablants recueillis par les policiers, celui qui se présentait à Bruxelles comme « l’avocat de l’Élysée » a rencontré le ministre belge de la justice – un dimanche à son domicile ! – juste avant le dépôt du projet de loi qui a permis aux oligarques d’échapper au procès. L’intéressé, qui dément avoir usé de son influence, a reçu la bagatelle de 740 000 euros d'honoraires, selon lui pour ses prestations d’avocat. Sauf que les enquêteurs n’ont trouvé aucun document attestant de la réalité de ses prestations.

L’affaire, révélée il y a quatre ans par le Canard enchaîné, est résumée dans une note confidentielle de juin 2011 adressée par Jean-François Étienne des Rosaies, alors conseiller de Nicolas Sarkozy, au numéro 2 de l’Élysée Claude Guéant. Il explique qu’en 2009, le dictateur kazakh Noursoultan Nazarbaïev a demandé à Sarkozy, en échange de 2 milliards d’euros de contrats pour la France (dont les hélicos d’Airbus), de tirer d’affaire son ami Patokh Chodiev et ses deux associés, propriétaires du géant minier ENRC, poursuivis en Belgique pour faux, usage de faux, blanchiment et association de malfaiteurs.

Nicolas Sarkozy a manifestement accepté le marché. Une cellule ad hoc, supervisée par son conseiller Étienne Des Rosaies, a été créée au Château fin 2009. C’est l’Élysée qui a choisi l’avocate niçoise des oligarques, Catherine Degoul. Laquelle a recruté deux confrères belges. Étienne des Rosaies a précisé sur procès-verbal que c’est lui qui a eu l’idée d’embaucher un an plus tard Armand De Decker, lequel venait de quitter la présidence du Sénat pour enfiler la robe. À en croire Étienne des Rosaies, ce pilier du Mouvement réformateur (l'équivalent belge des Républicains) n'a pas seulement été choisi pour ses compétences juridiques. Catherine Degoul recherchait « un parlementaire ou un homme politique » pour renforcer son équipe belge, a indiqué l'ex-conseiller de Sarkozy aux enquêteurs français.

Dans sa note à Claude Guéant, Étienne Des Rosaies explique que c’est grâce à l’influence de De Decker que l’équipe de l’Élysée a réussi à faire voter une loi belge élargissant l'usage de la « transaction pénale », une disposition extrêmement favorable qui permet de solder les poursuites de façon secrète, sans reconnaissance de culpabilité. C'est ce qui a permis aux oligarques d’échapper au procès et à la prison, en échange d’une amende de 21 millions d’euros. « J’ai obtenu le soutien déterminant d’Armand De Decker, qui nous a apporté l’“adhésion” [du] ministre de la justice » pour faire voter cette loi, écrit l’ex-conseiller de Nicolas Sarkozy.

La procédure belge, transmise il y a quelques mois aux juges d’instruction français Guillaume Daïeff et Roger Le Loire, confirme cette version. Il y a par exemple cet épisode pour le moins surprenant. Le 20 février 2011, seulement deux jours après que la justice a renvoyé les inculpés Chodiev et consorts devant le tribunal, Armand De Decker obtient un rendez-vous avec le ministre de la justice de l'époque, Stefaan De Clerck, un dimanche, à son domicile de Courtrai.

Sa consœur française Catherine Degoul l’a accompagné… sur ordre du conseiller de Nicolas Sarkozy qui supervisait la cellule de sauvetage des oligarques ! « C'est Étienne des Rosaies qui m'a dit : “Il faut que vous alliez avec M. Armand De Decker, il faut que vous alliez avec lui voir le ministre de la justice belge” », a déclaré l’avocate française au policier et à la magistrate belge qui l’ont interrogée le 2 juin dernier à Paris, en présence des juges d’instruction français.

« À la demande de M. Armand De Decker, un rendez-vous a été convenu chez moi avec cette avocate. La raison de ce rendez-vous était de demander mon éventuelle intervention dans [le] dossier Chodiev », a confirmé le ministre aux enquêteurs. De Decker nous répond qu’il ne se souvient plus de « l’objet de cette rencontre » : « Ce doit être une question de procédure. Je n’ai pas du tout le souvenir d’un truc important. »

Il poursuit pourtant son lobbying. Deux jours plus tard, le mardi 22 février, Armand De Decker et Catherine Degoul se sont présentés, sans rendez-vous, au cabinet du ministre de la justice. C'est à propos de cette seconde rencontre que les pièces de la procédure belge sont assassines. Le chef de cabinet et le conseiller qui les ont reçus ont indiqué sur procès-verbal que De Decker s’était présenté comme… « l’avocat de l’Élysée » !

L’un des collaborateurs du ministre a précisé aux policiers que « le but de cette visite était de demander à M. Stefaan De Clerck de donner une injonction positive au Parquet de Bruxelles afin qu'une transaction pénale soit donnée dans le cadre du dossier Chodiev. […] M. Armand De Decker a précisé que l'intervention de l'Élysée était liée à l'octroi d'un marché en matière aéronautique entre le Kazakhstan et la France ». Deux jours plus tard, la proposition de loi qui allait permettre à Chodiev et ses associés d’échapper à leur procès était déposée à la Chambre, l'Assemblée nationale belge…

L'ancien ministre (il a quitté son poste en décembre 2011) et ses ex-conseillers ont pourtant assuré sur procès-verbal avoir refusé la demande de Me De Decker. « Je lui ai répondu que je ne voulais ni ne pouvais intervenir », a dit Stefaan De Clerck. « Je n'ai sûrement pas invoqué l'Élysée, sûrement pas », nous indique pour sa part Armand De Decker. Mais il est de nouveau atteint de trous de mémoire sur la réunion : « Je ne sais plus sur quoi cette visite portait. Cela ne portait pas sur la loi de transaction pénale. »

Mais Stefaan De Clerck, qui a accepté de nous répondre, se souvient très bien de l'épisode. Et confirme point par point ses déclarations aux enquêteurs. Lorsqu'Armand De Decker est venu chez lui à Courtrai, c'était bien pour discuter « de l'élargissement de la transaction pénale », qui était alors dans les tuyaux. De Clerck réaffirme qu’il a refusé d’intervenir. Mais « comme je ne travaillais pas dans ce dossier, je lui ai dit qu'il faudrait s'informer auprès de mon chef de cabinet afin de savoir s'il y a encore des avancées. Je pense que cela a été l'élément qui a poussé M. De Decker à aller voir mon chef de cabinet » deux jours plus tard. Degoul et De Decker « sont venus au cabinet sans me prévenir, sans que je le sache, et je n'étais pas présent lors de la seconde rencontre », assure-t-il.

Le témoignage de l'ancien ministre met à mal la défense des deux avocats. Catherine Degoul et Armand De Decker ont assuré qu'ils ignoraient à ce moment que la loi allait être modifiée – au bénéfice de facto de leurs clients. Leur version est également fragilisée par un document ne figurant pas aux dossiers judiciaires, que Le Soir et Mediapart se sont procuré. Il s'agit du mandat obtenu par Catherine Degoul pour défendre ses clients kazakhs.

Dans ce document signé le 15 mars 2011, mais négocié bien avant cette date, les oligarques écrivent que Me Degoul les a « informés d'un brouillon de nouvelle législation sur la transaction qui pourrait être obtenue auprès du bureau du procureur ».

Les enquêteurs ont recueilli d’autres éléments troublants. Catherine Degoul ne mentionnait pas Armand De Decker par son nom dans ses mails avec les hommes de Sarkozy. « On l'appelait notre ami. Il ne fallait pas qu'il apparaisse », a-t-elle précisé.

Il y a aussi de lourds soupçons sur la rémunération de l’ancien président du Sénat. C’est Catherine Degoul qui a reçu 7 millions d’euros en brut d'honoraires des oligarques, puis qui s'est chargée de payer les avocats belges. Les deux premiers ont touché 1,5 million d’euros chacun, et De Decker 740 000. Or, l’ancien président du Sénat est le seul des trois qui n’a pas fourni de time sheet, le document qui justifie chaque heure facturée. C’est aussi le seul dont le nom n’apparaît nulle part dans les conclusions déposées ni dans les procès-verbaux d'audience.

Armand De Decker nous affirme avoir « travaillé aux conclusions que je relisais, je donnais mon avis », mais ne les signait pas. Il rappelle être « allé s'expliquer chez le bâtonnier », à qui il a fourni une time sheet de 350 heures, et « qui a bien compris que mes honoraires étaient normaux ». Dont acte. 350 heures à 740 000 euros, cela représente tout de même 2 114 euros de l'heure.

Reste un dernier paiement qui va faire grand bruit outre-Quiévrain. En janvier 2012, Catherine Degoul a versé 25 000 euros vers le compte du Fonds d'entraide Prince et Princesse Alexandre de Belgique, une fondation caritative dont l'administratrice n'est autre que la princesse Léa de Belgique, fille de l’ancien roi Léopold III.

L’avocate a indiqué aux policiers belges avoir payé à la demande d’Armand De Decker, qui est « le conseiller de l'association de la famille royale » : « Je pense que cela lui permettait de ne pas apparaître comme un donateur officiel, vu son ancienne position de président du Sénat belge. » Catherine Degoul « raconte des conneries intégrales », nous répond l’intéressé, qui affirme que tout s’est réglé entre l’avocate et la princesse.

Mise en examen en France pour « corruption d’agents publics étrangers » et « blanchiment en bande organisée », Catherine Degoul semble avoir été ébranlée par cette affaire. Dans les semaines qui ont suivi son audition du mois de juin à Paris par les enquêteur belges, l'avocate basée à Nice a écrit aux juges d’instruction pour leur annoncer qu’elle avait démissionné du Barreau, qu’elle n’avait plus d'argent pour assurer sa défense… et qu’elle ne souhaitait plus avoir d’avocat ! Contactée par le biais de son ancien conseil, elle ne nous a pas répondu.

À ce stade de l’enquête, Nicolas Sarkozy ne risque pas grand-chose judiciairement, faute de preuve démontrant qu’il a personnellement ordonné la rocambolesque opération belge. Il pouvait toutefois difficilement l’ignorer, puisque l’opération était suivie par plusieurs de ses conseillers, dont son fidèle secrétaire général Claude Guéant. Et l’affaire est peu glorieuse pour un ancien chef de l’État en pleine campagne pour tenter de le redevenir.

Deux de ses proches (l’ex-conseiller Jean-François Étienne des Rosaies et l’ex-sénateur UDI Aymeri de Montesquiou) ont été mis en examen pour corruption, pour avoir perçu plusieurs centaines de milliers d’euros de rétrocommissions présumées liées à l’affaire belge et au contrat des hélicos d’Airbus. Les juges d’instruction français s’intéressent enfin au groupe aéronautique, dont le siège français a été perquisitionné en février. Comme l’avait révélé Mediapart, Airbus a donné son feu vert de principe au paiement de 12 millions d’euros de pots-de-vin au premier ministre kazakh… au travers de sociétés offshore des trois oligarques que l’Élysée a tirés d’affaire en Belgique.

Revenir en haut Aller en bas
aga



Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 07/02/2013

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Sam 5 Nov 2016 - 17:58

Bonjour,

la princesse Léa de Belgique, fille de l’ancien roi Léopold III ????????

Veuve du prince Alexandre : Oui, mais fille de Léopold III ??
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Sam 5 Nov 2016 - 19:11


Une erreur dans l'article en effet ...

Quant au site du journal "Le Monde", il s'est trompé pour la photo d'Armand De Decker...

Ceci dit, il faudra être attentif aux suites.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Lun 7 Nov 2016 - 8:06


Le dossier du journal "Le Soir" des 5 et 6 novembre 2016 est sur

https://www.scribd.com/document/330251142/Le-Soir-5-novembre-2016-Kazakhgate

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Lun 7 Nov 2016 - 8:40


Quelques photos mondaines intéressantes :

https://www.scribd.com/document/330253513/Photos-mondaines

(Léa et Alexandre de Belgique, de Liedekerke, de Briey...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Lun 7 Nov 2016 - 8:57





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Lun 7 Nov 2016 - 9:00





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Lun 7 Nov 2016 - 9:03




Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Jeu 10 Nov 2016 - 12:21


http://www.levif.be/actualite/belgique/kazakhgate-quand-armand-de-decker-dejeunait-avec-claude-gueant/article-normal-571475.html

Kazakhgate: quand Armand De Decker déjeunait avec Claude Guéant

Thierry Denoël

Journaliste au Vif/L'Express

10/11/16 à 11:10 - Mise à jour à 11:41

Source: Le Vif/l'express

Armand De Decker roulait-il pour l'Elysée ? Un déjeuner à Paris, début 2011, avec Claude Guéant, l'ancien ministre français de l'Intérieur et proche de Sarkozy, semble l'attester. Révélations.

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Jeu 10 Nov 2016 - 13:13


Maintenant je me pose des questions sur l'avocat général :

(...)   Reste un mystère, lié à la signature de la transaction pénale (23 millions d'euros) accordée au trio comme porte de sortie. Elle a eu lieu le 17 juin 2011, au parquet de Bruxelles, entre les concernés et l'avocat général Patrick De Wolf     (...)

_ _ _

promu entretemps au siège de la cour d’appel (conseiller…)
.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Jeu 10 Nov 2016 - 20:15


D'autres photos intéressantes :



Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Lun 14 Nov 2016 - 7:23


http://www.lalibre.be/actu/belgique/kazakhgate-la-transaction-penale-chodiev-elaboree-par-les-avocats-de-la-defense-58295334cd70fb896a6974a5

Kazakhgate: la transaction pénale "Chodiev" élaborée par les avocats de la défense

Belga Publié le lundi 14 novembre 2016 à 07h04 - Mis à jour le lundi 14 novembre 2016 à 07h05

Le pouvoir judiciaire a accepté le principe d'une transaction pénale dans le dossier "Chodiev et consorts" en dépit de l'opposition de l'exécutif et du législatif, ressort-il des nouvelles révélations publiées par Le Soir lundi.

Selon les déclarations de Catherine Degoul, avocate française de M. Chodiev, devant le parquet de Paris et une commission rogatoire d'enquêteurs belges, la défense a envoyé un projet de transaction pénale ainsi qu'un projet de réquisitoire à l'avocat général. Le 2 mai 2011, Stefaan De Clerck, alors ministre de la Justice, envoie un courrier au collège des procureurs généraux demandant d'attendre que la loi réparatrice quant à l'élargissement de la transaction pénale soit publiée avant de conclure un accord dans ce cadre. La transaction pénale "Chodiev et consorts" a été scellée le 17 juin 2011, soit près de deux mois avant l'entrée en vigueur de la loi de réparation, le 11 août.

Selon Catherine Degoul, la transaction pénale ainsi que le réquisitoire de l'avocat général ont tous les deux fait l'objet d'un projet rédigé par les avocats de M. Chodiev, parmi lesquels figure Armand De Decker, et envoyé à Patrick De Wolf, l'avocat général dans ce dossier.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Mar 15 Nov 2016 - 5:54


Un avis juridique :

http://www.justwatch.be/Justwatch.be/Blog/Artikelen/2016/11/14_kazakhgate_la_loi.....html

Kazakhgate : la loi est morte, vive la loi

14 november 2016

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Mar 15 Nov 2016 - 6:01


http://www.lavenir.net/cnt/dmf20161114_00914894

L’affaire Chodiev vire à l’affaire d’État(s)

05h00 - Belga

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Ven 18 Nov 2016 - 8:38


http://www.levif.be/actualite/belgique/kazakhgate-l-affaire-agusta-du-mr/article-normal-574093.html

Kazakhgate: l'affaire Agusta du MR ?

Thierry Denoël

18/11/16 à 06:11 - Mise à jour à 07:46

Dans le volet belge du dossier Chodiev, c'est surtout Armand De Decker qui est dans la ligne de mire. Mais, avant son audition de ce lundi 21 novembre par le MR, les libéraux francophones devraient se rappeler que d'autres membres de leur formation ont été cités dans le sillage de l'ancien président du Sénat. Le parti tout entier semble de plus en plus concerné par ce scandale d'Etat.

(...)

Lors de ce déjeuner, le dossier kazakh a bien été évoqué, selon l'avocate Catherine Degoul, qui assurait la défense de Chodiev. Le mail précise qu'à l'occasion du déjeuner, De Decker a remis à Guéant une fiche de la Sûreté de l'Etat belge sur un individu "V.", car il souhaitait la collaboration de la DCRI (Renseignement français). Ce "V." n'était autre que Eric Van de Weghe, un businessman bruxellois sulfureux qui avait auparavant collaboré avec les Kazakhs avec qui il était désormais en froid, en tout cas pour certains d'entre eux. Van de Weghe était le client d'une avocate qu'Ibragimov voulait engager, mais l'équipe de défense autour des Kazakhs y voyait un conflit d'intérêt.

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Sam 19 Nov 2016 - 9:43


http://www.lalibre.be/actu/belgique/kazakhgate-un-mail-assure-que-reynders-vanackere-et-de-clerck-etaient-au-courant-582f45afcd70735194a3d5b9

Kazakhgate : un mail assure que Reynders, Vanackere et De Clerck étaient au courant

BELGA Publié le vendredi 18 novembre 2016 à 19h26 - Mis à jour le vendredi 18 novembre 2016 à 19h27

(...)

_ _ _ _ _


http://www.lalibre.be/actu/belgique/kazakhgate-l-implication-de-la-princesse-lea-de-belgique-evoquee-58300087cd70735194a41ad3

Kazakhgate: l'implication de la princesse Léa de Belgique évoquée


Belga Publié le samedi 19 novembre 2016 à 08h35 - Mis à jour le samedi 19 novembre 2016 à 09h20

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Sam 19 Nov 2016 - 11:27


http://www.lesoir.be/1371401/article/economie/2016-11-19/princesse-lea-belgique-pourrait-etre-impliquee-dans-kazakhgate

La princesse Léa de Belgique pourrait être impliquée dans le Kazakhgate

Belga
Mis en ligne il y a 59 minutes

Une transaction de l’avocate de Chodiev vers le Fonds d’Entraide Prince et Princesse Alexandre de Belgique sème le doute.

(...)

_ _ _


http://www.lesoir.be/1371455/article/economie/2016-11-19/kazakhgate-armand-decker-percu-741846-euros

Kazakhgate: Armand De Decker a perçu 741.846 euros


A.L.
Mis en ligne il y a 43 minutes

Un mail envoyé en 2011 à un ancien conseiller de Nicolas Sarkozy confirme le montage du Kazakhgate.

(...)

Le mail se termine par la communication des numéros de téléphone d’Armand De Decker, comme une suggestion de l’ex-préfet au ministre Guéant : appelez-le pour le remercier.

D’ailleurs, neuf jours plus tard, dans la note « très confidentielle » divulguée dès 2012, Etienne des Rosaies y reviendra auprès de Guéant : « Il me semble important que vous puissiez nous recevoir mardi ou mercredi avec le ministre d’Etat Armand De Decker, que l’Etat français oubliera de remercier, et Catherine Degoul. »

Ces remerciements prendront la forme qu’on sait : 741.846,55 euros versés sur les comptes privé et professionnel d’Armand De Decker, et qui sont aujourd’hui sous enquête de l’OCRC mais aussi, pour partie, du fisc belge car tout n’aurait pas été correctement déclaré.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Sam 19 Nov 2016 - 11:34


http://www.rtl.be/info/belgique/politique/dedecker-reynders-et-maintenant-la-princesse-lea-de-nouveaux-noms-sortent-dans-le-kazakhgate-868269.aspx

De Decker, Reynders et maintenant... la princesse Léa: de nouveaux noms sortent dans le Kazakhgate

Publié le 19 novembre 2016 à 10h20

(...)

_ _ _ _ _







Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Dim 20 Nov 2016 - 17:26


http://www.rtl.be/info/magazine/c-est-pas-tous-les-jours-dimanche/le-kazakhgate-un-des-plus-grands-scandales-d-etat-qu-ait-connu-la-belgique-derriere-armand-de-decker-il-y-a-probablement-tout-un-systeme--868566.aspx

Le kazakhgate, "un des plus grands scandales d’Etat qu’ait connu la Belgique": "Derrière Armand De Decker, il y a probablement tout un système"

Publié le 20 novembre 2016 à 14h11

(...)

_ _ _

Voir aussi :

http://www.rtbf.be/auvio/detail_a-votre-avis?id=2160910

Si le néerlandais n'est pas un problème :

http://deredactie.be/cm/vrtnieuws/videozone/programmas/dezevendedag/2.47610?video=1.2823269

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Dim 20 Nov 2016 - 18:40


http://www.rtbf.be/info/belgique/detail_armand-de-decker-exclu-de-toutes-ses-fonctions-au-sein-du-mr?id=9459791

Armand De Decker a été mis en congé de "toutes ses fonctions au sein du MR"

Suite au tollé soulevé par l'affaire Chodiev, le Mouvement Réformateur a hâté l'audition en interne du principal mis en cause dans ce dossier: Armand De Decker.

Ce dernier n’exerce plus aucune fonction interne au parti a fait savoir le parti libéral qui a finalement procédé à l'audition de l'ancien président du Sénat à l'abri des caméras et des micros ce dimanche. Les médias ont en effet été pris de court par cet agenda inattendu.

Un communiqué du MR, publié sur Facebook, donne les détails:

"Le Président du Conseil de Conciliation et d'Arbitrage du MR, François-Xavier de Donnea, à la demande du Président du MR, Olivier Chastel, a entendu Armand De Decker et son conseil, Maître Michèle Hirsch, dans le cadre du dossier dit 'Chodiev', ce dimanche 20 novembre 2016.

Lors de cette audition, le Président du Conseil de Conciliation et d’Arbitrage et Armand De Decker ont rappelé que le principe de séparation des pouvoirs devait être préservé en toute circonstance et qu'il convenait de laisser la justice faire son travail.

A l'issue de cette audition et en concertation avec le Président du MR, Olivier Chastel, vu la tempête médiatique qui entoure l’affaire "Chodiev", il a été convenu qu’Armand De Decker se met en congé de toutes ses fonctions internes au sein du Mouvement Réformateur et de ce fait, ne s'exprime plus au nom du MR.

Par ailleurs, le Président du Conseil de Conciliation et d’Arbitrage a invité Armand De Decker à introduire une demande d'avis confidentiel à la Commission fédérale de déontologie sur le caractère déontologique de ses interventions dans ce dossier.

Le Président du Conseil de Conciliation et d’Arbitrage a rappelé qu’en cas d’inculpation ou de levée d’immunité parlementaire, les mandataires MR se sont engagés à se mettre en congé ou à démissionner de leurs mandats.

Le Président du Conseil de Conciliation et d’Arbitrage prendra toute autre initiative utile au vu de l’évolution du dossier".

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Dim 20 Nov 2016 - 18:51


http://www.lalibre.be/actu/belgique/armand-de-decker-un-gentleman-victime-de-sa-fascination-pour-les-honneurs-582f6537cd70d913edce21f0

Armand de Decker, un gentleman victime de sa fascination pour les honneurs

Mathieu Colleyn Publié le dimanche 20 novembre 2016 à 17h14 - Mis à jour le dimanche 20 novembre 2016 à 17h15

Qui, de près ou de loin, sait qui est Armand De Decker n’éprouve aucune peine à imaginer les tourments qui sont actuellement ceux du bourgmestre d’Uccle. Le libéral a fait de son image policée, faite de droiture et de probité, un passeport politique, diplomatique, mondain même. Le voici emporté par la lame sulfureuse du "Kazakhgate". Le scandale vient irrémédiablement gâcher une fin de carrière qu’il avait évidemment rêvée autrement. Dans les couloirs feutrés de la politique, ceux de droite comme ceux de gauche, peu croient pourtant à un Armand De Decker succombant aux sirènes de l’argent mal acquis. Non pas qu’il soit complètement insensible à une monnaie sonnante et trébuchante (certains de ses mandats passés en témoignent) mais, à dire vrai, son implication dans l’épisode kazakh est plus volontiers attribuée à sa propension à se faire bien voir des puissants qu’à l’appât du gain. Désormais méfiant à l’égard de la presse, M. De Decker n’a pas souhaité rencontrer "La Libre" pour alimenter le présent portrait.

Attaché à la monarchie

Qu’à cela ne tienne, le "bel Armand", on le connaît un peu. Voici près de 40 ans qu’il promène son mètre nonante sur la scène parfois ubuesque de la politique belge. De la scène, il eut d’ailleurs très tôt le goût, comme cofondateur (avec son frère écrivain Jacques et Albert-André Lheureux) du théâtre schaerbeekois de "l’Esprit frappeur", marquant ses jeunes années à l’athénée royal Fernand Blum.

Schaerbeekois donc, Armand De Decker est né en 1948 d’une mère enseignante et d’un père artiste peintre, qui fut le seul à avoir fait poser le roi Baudouin. Portraitiste reconnu, Luc De Decker avait notamment dessiné le billet de 20 francs et une série de timbres, rapporte également Jacqueline Rousseau, épouse d’Armand De Decker. C’est peut-être à cette source paternelle que celui-ci a puisé son attachement viscéral à la monarchie, "seul système politique qui convienne à la Belgique", confirme Mme De Decker. Et, partant, à l’unité du plat pays

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Dim 20 Nov 2016 - 18:54


https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_impots-eludes-contradictions-un-extrait-du-dossier-judiciaire-enfonce-armand-de-decker?id=9459761

Impôts éludés, contradictions: un extrait du dossier judiciaire enfonce Armand De Decker

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Dim 20 Nov 2016 - 19:57


https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_impots-eludes-contradictions-un-extrait-du-dossier-judiciaire-enfonce-armand-de-decker?id=9459761













Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Aujourd'hui à 10:39

Revenir en haut Aller en bas
 
carton jaune pour De Decker
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sommes nous déjà cuits.......................................
» Carton rouge pour tout le monde
» Drap jaune pour pantalons et gilets de gendarmes 1er Empire
» Contractuel et pole emploi
» UN SAINT POUR L'ANNEE!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Magistrats et enquêteurs-
Sauter vers: