les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 carton jaune pour De Decker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 15  Suivant
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Lun 17 Nov 2014 - 14:16

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20141113.OBS4997/le-mysterieux-magot-de-balkany-l-africain.html

Le mystérieux magot de Balkany l'Africain

Publié le 16-11-2014 à 17h59

La République centrafricaine soupçonne le député-maire de Levallois d'avoir empoché plusieurs millions de commissions occultes dans l'affaire Uramin. Révélations sur celui qui fut l'émissaire officieux de Sarkozy sur le continent

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Lun 17 Nov 2014 - 14:44








http://www.lemonde.fr/le-magazine/article/2013/09/08/a-la-poursuite-du-diamantaire-beny-steinmetz_3471716_1616923.html

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Mar 18 Nov 2014 - 2:45


http://www.planet.fr/politique-cigares-passeport-diplomatique-et-millions-dissimules-les-juteuses-affaires-de-patrick-balkany-en-afrique.731729.29334.html

Cigares, passeport diplomatique et millions dissimulés : les juteuses affaires de Patrick Balkany en Afrique

Publié par Romain Herreros    le Lundi 17 Novembre 2014 : 16h10

(...)

Auditionné par le juge Van Ruymbeke, Georges Forrest (homme d’affaires belge et magnat des concessions minières cité dans l’affaire Uranim) reconnait avoir versé 5 millions de dollars à Patrick Balkany via un compte domicilié à Singapour en sa qualité d’"apporteur d’affaires". Cette commission aurait été versée en marge de la transaction d’une société minière en Namibie selon Georges Forrest. Or, nulle déclaration en France de cette très lucrative activité de la part de Patrick Balkany.

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Mar 18 Nov 2014 - 12:08


http://www.mediapart.fr/journal/france/171114/sarkozy-kadhafi-la-verite-qu-ils-veulent-etouffer?page_article=1

Notre dossier: l'argent libyen de Sarkozy

Sarkozy-Kadhafi : la vérité qu’ils veulent étouffer

17 novembre 2014 | Par Edwy Plenel

La confirmation judiciaire des soupçons de financement de l’ancien président de la République française Nicolas Sarkozy par la dictature libyenne du défunt Mouammar Kadhafi est une nouvelle d’importance. Révélée par Mediapart il y a trois jours, elle est pourtant absente des fils d’agence et de toutes les chaînes d’information en continu. Afin de secouer cette injustifiable indifférence, nous publions l’intégralité du document ignoré par la plupart des médias.

(...)

_ _ _


La Libye reste mystérieuse pour moi ... ses liens avec l'extrême-droite européenne ne font pourtant pas de doute.

http://www.cryptome.org/2012/01/cercle-pinay-6i.pdf





Voir aussi :

http://testi-italiani.it/licio_gelli

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Ven 21 Nov 2014 - 10:45


http://www.liberation.fr/societe/2014/11/19/kazakhgate-escale-a-l-ile-de-man_1146529

Kazakhgate : escale à l’île de Man

Yann PHILIPPIN et Thierry DENOËL * 19 novembre 2014 à 19:46

La justice a retracé une partie des rétrocommissions présumées en marge d’une vente d’hélicoptères à Astana. Au cœur de l’affaire, une avocate niçoise, Catherine Degoul, qui a créé des sociétés offshore.

La justice piste l’argent du «Kazakhgate». Selon nos informations, qui confirment et complètent celles du Monde, l’enquête menée par les juges Roger Le Loire et René Grouman a mis au jour de possibles commissions via des sociétés écran, en lien avec la vente par la France de 45 hélicoptères Eurocopter au Kazakhstan en 2010-2011.

Les magistrats soupçonnent que pour faciliter ce contrat, l’Elysée serait parvenu à faire changer une loi belge afin d’éviter à l’oligarque Patokh Chodiev, grand ami du président kazakh, une condamnation pour corruption outre-Quiévrain. C’est ce que décrit Jean-François Etienne des Rosaies, qui était à l’époque conseiller équestre du président Sarkozy. Dans une note confidentielle, il se présente comme le «coordonnateur» de l’opération belge, à laquelle participait l’avocate niçoise Catherine Degoul, choisie par Chodiev sur les conseils de l’Elysée. Au final, la loi a bien été modifiée, ce qui a permis à l’oligarque de solder son affaire via une transaction financière avec la justice en juin 2011. Me Degoul a été mise en examen pour «corruption d’agents publics étrangers» et «blanchiment en bande organisée» en septembre.

Comme l’ont révélé dans leur livre les journalistes du Monde Gérard Davet et Fabrice Lhomme (1), elle aurait reconnu lors de sa garde à vue que le contrat des hélicoptères était conditionné à une intervention pour sauver Chodiev en Belgique. Les policiers de l’Office central de répression de la grande délinquance financière ont découvert que Chodiev lui aurait versé 7,5 millions d’euros, à l’automne 2011, dont Me Degoul aurait redistribué 5 millions en espèces. Les enquêteurs cherchent à vérifier si ces billets ont servi à corrompre des personnalités belges et/ou kazakhes.

De source proche de l’enquête, le reste de l’argent aurait notamment servi à récompenser Etienne des Rosaies, à hauteur d’environ 1 million d’euros. Coïncidence : il a acheté un haras dans le Calvados pour 402 000 euros en octobre 2011, juste après avoir reçu les fonds. Catherine Degoul lui a viré directement 300 000 euros. Le solde serait passé par un montage beaucoup plus discret, via les sociétés Interco LLC (installée sur l’île de Man) et Antigone Holdings (immatriculée aux îles Vierges britanniques). Deux structures offshore liées à un citoyen belge, Guy Vanden Berghe (sa femme est actionnaire d’Interco). Cet ingénieur à la retraite de 71 ans, qui partage sa vie entre Uccle (une banlieue chic de Bruxelles) et un petit village de Dorgogne, a lui aussi été mis en examen.

«Objection». Selon nos informations, Catherine Degoul et Guy Vanden Berghe se connaissent depuis au moins dix ans. Ils apparaissent en effet dans une autre société de l’île de Man, Envol LCC. Envol et Interco ont été créées par les mêmes holdings, Targus Investments et Targus Holdings Ltd, immatriculées aux Seychelles. L’avocate est l’une des directrices d’Envol, tandis que Guy et son épouse en sont actionnaires. Un détail devrait attirer l’attention des enquêteurs : les actionnaires ont demandé la dissolution d’Envol en 2011. Mais les autorités de l’île de Man, pourtant a priori peu regardantes, s’y sont opposées, en raison d’une «objection» toujours pas résolue à ce jour.

Au début des années 2000, Catherine Degoul était une habituée de l’île de Man, où elle a créé cinq sociétés différentes. Nous avons retrouvé l’homme qui a guidé ses premiers pas dans ce paradis fiscal, situé entre l’Irlande et la Grande-Bretagne. «Elle m’a demandé de l’aider à créer des sociétés à l’île de Man, raconte-t-il. C’était très fermé à l’époque, il fallait parler anglais et avoir de la patience, ce qu’elle n’avait pas. Je suis allé avec elle sur place, je l’ai fait déjeuner avec des banquiers et je l’ai introduite auprès d’Ocra Ltd, une société spécialisée dans la création de structures offshore.» A quoi servaient ces sociétés ? «Elle les créait pour des clients à elle, surtout basés en Côte-d’Ivoire, d’autres aux Etats-Unis, se souvient notre témoin. Ils voulaient mettre leurs biens à l’abri à cause de changements de la législation fiscale, ainsi que de l’agitation politique à l’époque en Côte-d’Ivoire.»

Ambiguïtés. Ce familier de l’île de Man indique n’avoir rien vu d’illégal, mais raconte avoir mis fin rapidement à sa collaboration avec Catherine Degoul et s’être retiré des sociétés où il apparaissait. «J’ai vite compris que l’argent était sa principale motivation, et qu’elle était prête à faire beaucoup de choses pour ça. Il y avait des ambiguïtés dans son discours, elle se contredisait. Donc je n’ai pas voulu rester plus longtemps. De toute façon, elle n’avait plus besoin de moi…»

Catherine Degoul a-t-elle demandé à Guy Vanden Berghe de l’aider à verser les rétrocommissions présumées du Kazakhgate suite à leur collaboration à l’île de Man ? Contactée via son cabinet, l’avocate n’a pas donné suite. Tandis que Guy Vanden Berghe, joint brièvement au téléphone, nous a raccroché au nez. Nous aurions pourtant aimé lui parler de Man, mais aussi du Luxembourg. Selon nos informations, le retraité belge a immatriculé le 8 décembre 2009 au Grand-Duché la société Omgadi, et l’a dissoute dès le 23 décembre 2010. Curieusement, cette structure a donc été active seulement un an, pendant la période du «Kazakhgate».

(1) «Sarko s’est tuer», Stock.

* Nous avons réalisé cette enquête en collaboration avec l’hebdomadaire belge «le Vif», qui a révélé plusieurs éléments du Kazakhgate en 2013.

Yann PHILIPPIN et Thierry DENOËL *

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Ven 21 Nov 2014 - 12:09


Sarko s'est tuer
Par Fabrice Lhomme,Gérard Davet















http://blog.lesoir.be/wikileaks/2011/01/22/wikileaks-nouvelle-connexion-mafieuse-pour-le-belgo-kazakh-fatakh-chodiev/

http://enews.fergananews.com/news.php?id=1982

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Ven 21 Nov 2014 - 16:40


Il y a deux pages consacrées au "kazakhgate" dans "Le Vif" actuellement en kiosques (21-27 novembre 2014).

L'argent du milliardaire belgo-kazakh a transité via des sociétés de plusieurs paradis fiscaux, dans lesquelles on retrouve un intermédiaire ucclois : Guy Vanden Berghe, 71 ans, ingénieur à la retraite... associé depuis plusieurs années à Catherine Degoul et mis en examen à Paris en septembre dernier.

Selon les journalistes du Monde, Catherine Degoul a admis devant les enquêteurs que l'achat des hélicoptères avait bien été conditionné à des interventions auprès des autorités belges au profit du milliardaire kazakh.

A mon avis, cela réduit à néant la défense d'Armand De Decker (qui connaissait bien Catherine Degoul).

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Sam 22 Nov 2014 - 18:46


Guy Vanden Berghe ...

Y a-t-il un lien avec la personne dont il est question dans :

http://archives.lesoir.be/apres-dix-ans-d-enquete-le-denouement-judiciaire-est-pr_t-19960628-Z0C9E3.html

APRES DIX ANS D'ENQUETE, LE DENOUEMENT JUDICIAIRE EST PROCHE,LES "OBUS DE JERSEY" EN ROUTE VERS LES ASSISES?

DU BRULLE,CHRISTIAN

Page 15

Vendredi 28 juin 1996

Après dix ans d'enquête, le dénouement judiciaire est proche

Les «obus de Jersey»
en route vers les assises ?


La vaste affaire de corruption liée à l'achat d'obus par l'armée belge a franchi une étape importante hier. Bientôt un procès en assises ?

L'enquête sur les pots-de-vin (400 millions de francs) versés voici une dizaine d'années à l'occasion d'une commande d'obus par l'armée belge est bouclée. Jeudi, le dossier des «obus de Jersey», une appellation qui fait référence aux deux éléments clés de cette affaire de corruption (les obus et l'argent occulte qui a transité par des comptes en banque de la célèbre île anglo-normande), est venu devant la chambre du conseil de Bruxelles en vue du règlement de procédure. Le parquet réclamait le non-lieu pour deux des personnes citées dans ce dossier : Petrus Celi, un retraité, et Guy Meex, un militaire. La chambre du conseil a suivi le substitut Steppé, mais a étendu le non-lieu à cinq autres suspects : Roger Malève, un fonctionnaire, Raymond Steynen, un retraité, Auguste Vercauter, Roger Verhaeghe et Jean-Pierre Neusy, trois militaires de carrière. Le parquet pourrait aller en appel de cette décision.

Pour les huit autres personnes poursuivies dans cette affaire, aucune décision n'a été prise. En effet, la chambre du conseil a estimé que le dossier qui était soumis à son examen relevait d'une juridiction supérieure. L'ordonnance renvoie donc l'affaire au procureur général, lequel devra décider de la suite à lui réserver devant la chambre des mises en accusation.

Au terme de cette procédure, l'affaire pourrait aboutir devant la cour d'assises ou redescendre devant un tribunal correctionnel.

Le sort des huit derniers prévenus reste incertain. Il s'agit de Johan Lampaert, un garagiste; Joël De Smet, ancien directeur de cabinet du ministre de la Défense nationale Freddy Vreven (en 1985) et actuel «patron» de l'Institut géographique national; Jaak De Wachter, inspecteur des Finances; Maurits Barrez, un militaire, tout comme Guy Vanden Berghe, André Vandenheende, Charles Van Ham et Daniel Bauwens.

L'affaire remonte à 1985 lorsque l'armée belge se porte acquéreur de 114.000 obus et de 113.500 détonateurs pour un montant de 6,8 milliards auprès de la firme américaine General Defence International (GDI). A l'origine de la transaction se trouve un rapport favorable rédigé par deux officiers, dont le commandant Vandenheede. Après approbation du marché par les Finances, le contrat est signé par le ministre de la Défense de l'époque, Freddy Vreven. Très vite, la colère gronde du côté des candidats évincés. Une plainte est déposée par la firme néerlandaise Eurometaal qui dénonce le paiement de pots-de-vin. Derrière GDI se trouve en réalité la société General Defence Corporation (GDC)... représentée par un garagiste de Ledegem, Johan Lampaert, dénoncé par la firme néerlandaise pour corruption.

En novembre 1986, le dossier est mis à l'instruction chez le juge Bulthé qui arrête le garagiste. Celui-ci passe aux aveux, est relaxé et... s'envole «illico» pour un long exil en Thaïlande.

Au début des années 90, l'enquête livre de nouveaux résultats. A Jersey, les autorités permettent de démonter le mécanisme du versement des pots-de-vin. Un mandat d'arrêt international lancé en 1994 contraint Lampaert à quitter la Thaïlande. Via les Pays-Bas, il sera finalement livré à la justice belge le 9 avril dernier. Son extradition a croisé la procédure qui était en cours devant la chambre du conseil et qui devait décider du renvoi ou non des suspects devant les tribunaux.

Le 25 avril, le président de la chambre du conseil décidait de rouvrir le dossier pour permettre de nouvelles auditions et de nouveaux devoirs.

Johan Lampaert confirma rapidement l'existence des pots-de-vin mais refusa de dire à qui ces 400 millions de «commissions» ont bénéficié. Les comptes de Jersey finirent par parler. Ils révéleront notamment que le commandant André Vandenheede, ancien responsable ajoint du service d'achat de l'armée (SAA) figurait parmi les bénéficiaires. Ce dernier, tout en admettant avoir reçu plusieurs dizaines de millions, refusa de préciser l'usage de cet argent. L'ordonnance rendue hier parle sans détour d'une «retraite dorée en Espagne». Il y avait été appréhendé en 1994 à la suite d'un mandat d'arrêt international.


CHRISTIAN DU BRULLE
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Dim 23 Nov 2014 - 6:41


Alfred Vreven ...

De 1981 à 1985, il fut ministre de la Défense nationale (gouvernement Martens V).

http://blog.seniorennet.be/angeltjes/archief.php?ID=1050438

(...)  Dat alles scheen aan Vreven voorbij te gaan, want op Landsverdediging bleek onder zijn bewind de frivole Pak de Poen mentaliteit van VDB geruisloos teruggekeerd te zijn. Cadeaus en enveloppes waren direct opnieuw in zwang, om het ludiek uit te drukken.

Het obussencontract

De minister zelf zou in de loop van zijn mandaat een bedrag van 25000 euri ontvangen hebben van een bedrijf dat in ruil voor deze gift opgenomen werd in een tijdelijke vereniging die een woonwijk ontwierp voor het Amerikaanse personeel van de luchtbasis van Florennes.  Een speciale Kamercommissie vond echter geen grond voor deze beschuldigingen en Vreven werd  met rust gelaten.

Waar het echt grondig mee fout liep, was de zogenaamde obussenaffaire. In maart 1985 bestelde Freddy bij de Amerikaanse firma General Defence Corporation 144.000 granaten voor 168 miljoen euro. (wij rekenen de BEF van die tijd om).

Er was echter een veel goedkopere aanbieding, deze van het Nederlandse Eurometaal die gewoon terzijde geschoven werd. De geruchtenmolen werd op gang getrokken en er werd een onderzoek ingesteld, waarbij de FBI werd ingeschakeld, die vaststelde dat 10 miljoen euro als commissieloon gestort was. € 175.000  kwam terecht op rekening van een Ledegemse garagist, Johan Lampaert, via een nevenbedrijf van General Defence. De kabinetschef van Vreven, kolonel Joël de Smet zou   € 1,25 miljoen ontvangen hebben en waar de rest van de 10 miljoen terecht is gekomen, werd nooit ontdekt. Veertien medewerkers van de ministeries van landsverdediging en economische zaken werden beschuldigd van oplichting, schriftvervalsing en omkoping. Economische zaken was toen in handen van de CVP-er Mark Eyskens.

De miljoenen zijn foetsie, het geheugen van de ex-minister ook

Tijdens het proces in 1996 werd Vreven als getuige opgeroepen maar de ex-minister werd compleet door zijn geheugen in de steek gelaten.  Precies zoals hij tijdens zijn ministrieel mandaat nooit op de hoogte was van het regeringsbeleid en zijn onwetendheid verstopte achter melige grapjes. Intussen was hij door zijn partij gelost.  De rechtbank veroordeelde Lampaert (die in Bangkok opgepakt werd) voor het opstrijken van € 150.000 en een andere kolonel dan De Smet, namelijk ene Vandenheede voor het aanvaarden van € 1.25 miljoen.

Het vonnis werd in beroep bevestigd maar in 2003 verbroken door het Hof van Cassatie. Iedereen ging vrijuit. Freddy Vreven was intussen in maart 2000 op 63-jarige leeftijd overleden. Zijn echtgenote volgde hem in 2005.

Mark Eyskens wiens diensten zwaar verstrengeld zaten in deze obussenaffaire, werd nooit verontrust door een onderzoek.    (...)

_ _

http://www.altermedia.info/france-belgique/justice/copains-et-coquins_577.html

Publié le octobre 8, 2003

Une absolution de plus.

La cour d’appel de Bruxelles a déclaré la prescription dans l’affaire dite « des obus de Jersey » qui remonte à 1985 et concerne la livraison à l’armée belge de 144.000 obus par l’entreprise américaine GDC (General Defense Corporation). Pour obtenir ce marché, la GDC avait versé des pots-de-vin pour un montant de quelque 400 millions d’anciens francs belges (environ 10 millions d’euros) dont on ne sait toujours pas où ils ont abouti.

Pour le découvrir, la cour d’appel voulait entendre divers témoins dont l’ancien trésorier du PVV (renommé VLD depuis) Leo Goovaerts, Annemie Neyts et Guy Verhofstadt. Seule la ministre Annemie Neyts s’est présentée devant la cour. Le Premier ministre Guy Verhosfstadt, à l’époque Président du PVV, s’est fait excuser.

Le ministre de la Défense de l’époque, Freddy Vreven (PVV) avait été mis en cause dans cette affaire. Toutefois, seul Johan Lampaert, garagiste et lampiste qualifié « homme d’affaires » pour l’occasion, était soupçonné avoir agi comme intermédiaire et avait été reconnu coupable en première instance pour corruption active et faux en écriture. Il n’avait toutefois été condamné à aucune peine. (AMIBe, source : Belga)

_ _


Ministres de la Défense

(...)

70. Charles Poswick Gouvernement Vanden Boeynants I PRL 19 mars 1966 – 17 juin 1968
71. Paul Vanden Boeynants Gouvernement Gaston Eyskens V PSC 17 juin 1968 – 20 janvier 1972
72. Paul Vanden Boeynants Gouvernement Gaston Eyskens VI PSC 20 janvier 1972 – 26 janvier 1973
73. Paul Vanden Boeynants Gouvernement Leburton I PSC 26 janvier 1973 – 23 octobre 1973
74. Paul Vanden Boeynants Gouvernement Leburton II PSC 23 octobre 1973 – 25 avril 1974
75. Paul Vanden Boeynants Gouvernement Tindemans I PSC 25 avril 1974 – 11 juin 1974
76. Paul Vanden Boeynants Gouvernement Tindemans II PSC 11 juin 1974 – 4 mars 1977
77. Paul Vanden Boeynants Gouvernement Tindemans III PSC 3 juin 1977 – 20 octobre 1978
78. Paul Vanden Boeynants Gouvernement Vanden Boeynants II PSC 20 octobre 1978 – 3 avril 1979
79. Paul Vanden Boeynants Gouvernement Martens I PSC 3 avril 1979 – 16 janvier 1980
80. José Desmarets Gouvernement Martens II PSC 23 janvier 1980 – 18 mai 1980
81. Charles Poswick Gouvernement Martens III PLP 18 mai 1980 – 22 octobre 1980
82. Frank Swaelen Gouvernement Martens IV Frank Swaelen 22 octobre 1980 – 6 avril 1981
83. Frank Swaelen Gouvernement Mark Eyskens Frank Swaelen 6 avril 1981 – 17 décembre 1981
84. Alfred Vreven Gouvernement Martens V CVP 17 décembre 1981 – 28 novembre 1985
85. François-Xavier de Donnéa Gouvernement Martens VI PLP 28 novembre 1985 – 21 octobre 1987
86. François-Xavier de Donnéa Gouvernement Martens VII PLP 21 octobre 1987 – 9 mai 1988
87. Guy Coëme Gouvernement Martens VIII PS 9 mai 1988 – 29 septembre 1991
88. Guy Coëme Gouvernement Martens IX PS 29 septembre 1991 – 7 mars 1992
89. Leo Delcroix Gouvernement Dehaene I CVP 7 mars 1992 – Démissionné 1994
90. Karel Pinxten Gouvernement Dehaene I CVP 1994 – 1995
91. Melchior Wathelet Gouvernement Dehaene II PSC 1995
92. Jean-Pol Poncelet Gouvernement Dehaene II PSC 3 septembre 1995 – 12 juillet 1999

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Dim 23 Nov 2014 - 11:08


Cela vaut la peine de relire ce que Jean-Luc Dehaene a écrit sur la crise des missiles...

Memoires
Par Jean-Luc Dehaene








(...)

(la suite est sur GoogleBooks)




Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Lun 24 Nov 2014 - 8:42


Une personne bien informée me dit que les deux "Guy Vanden Berghe" ne sont pas les mêmes ...

C'est donc une porte qui peut se fermer.

Cela n'enlève bien entendu rien à l'intérêt de l'enquête sur les commissions et rétrocommissions du "kazakhgate".



Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Lun 24 Nov 2014 - 17:37


http://www.levif.be/actualite/international/kazakhgate-ou-sont-passes-les-5-millions/article-normal-354615.html

Kazakhgate : où sont passés les 5 millions ?

Thierry Denoel    Journaliste au Vif/L'Express

24/11/2014 à 12:34

Source: Le Vif/L'Express

Nouvelles révélations dans le dossier Sarkozy-Chodiev-De Decker : les enquêteurs français suspectent des commissions occultes. L'argent du milliardaire belgo-kazakh a transité via des sociétés de plusieurs paradis fiscaux, dans lesquelles on retrouve un intermédiaire belge. Et cinq millions d'euros ont été mystérieusement retirés par l'avocate de Chodiev.





Le Kazakhgate met en scène le président Sarkozy qui, pour pouvoir vendre des hélicoptères français au Kazakhstan en 2011, aurait manigancé un incroyable complot visant à accélérer, la même année, l'adoption par le Parlement belge de la transaction pénale élargie. But de la manoeuvre : permettre au milliardaire belgo-kazakh Patokh Chodiev, qui était intervenu à l'Elysée dans d'autres marchés importants avec le pouvoir d'Astana, d'échapper juste à temps à un procès public devant le tribunal correctionnel de Bruxelles pour y répondre de corruption dans le scandale Tractebel (fin des années 1990).

Selon une note révélée par Le Canard Enchaîné, l'Elysée aurait mis en place une cellule très discrète, début 2010. A sa tête, Jean-François Etienne des Rosaies, un obscur chargé de mission du cabinet Sarkozy, et Catherine Degoul, une énergique avocate niçoise, accoutumée à fréquenter l'Elysée. Défendant Chodiev à partir de ce moment-là, cette dernière a réuni une équipe d'avocats à Bruxelles, parmi lesquels Armand De Decker, alors vice-président du Sénat, qui venait de retrouver sa toge noire à bavette blanche.

Le libéral belge affirme avoir exercé son métier de conseiller et nie avoir influencé le travail parlementaire. Quoiqu'il en soit, au final, la transaction pénale élargie aux délits financiers a été adoptée en avril 2011, après bien des pressions en commissions de la Chambre et du Sénat. Le 17 juin, Chodiev signait un accord avec le parquet général de Bruxelles, en s'acquittant de 23 millions d'euros contre l'extinction des poursuites pénales à son égard. Un mois plus tard, la France passait les contrats "hélicoptères" avec le gouvernement kazakh.

En octobre dernier, les journalistes du Monde, Gérard Davet et Fabrice Lhomme, ont révélé que Catherine Degoul et Etienne des Rosaies avaient été mis en examen. Ils expliquent que les limiers de l'Office central de répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) ont découvert d'importants mouvements de fonds douteux : en 2011, l'avocate a reçu plusieurs versements de Chodiev, soit au total 7,5 millions d'euros. Une partie a servi à rétribuer officiellement les avocats belges. Etienne des Rosaies, lui, a reçu, en tout, un million d'euros : 306 000 euros ont été virés sur son compte, le 5 octobre 2011. Selon nos informations qui confirment celles du Monde, il aurait reçu le reste via des paradis fiscaux. Catherine Degoul aurait, par ailleurs, retiré cinq millions d'euros en espèces.

A quoi ont-ils servi ? A corrompre quels agents publics étrangers (selon les termes de la mise en examen de Me Degoul) ? Ce qu'on sait, c'est que, pour rétribuer discrètement des Rosaies de la plus grosse part de ce qui lui était réservé, l'avocate aurait utilisé des structures enregistrées à l'île de Man et dans les îles Vierges britanniques, dans certaines desquelles on retrouve le nom d'un intermédiaire belge : Guy Vanden Berghe, 71 ans, ingénieur à la retraite. Il a, lui aussi, été mis en examen à Paris, en septembre.

Par Thierry Denoël, avec Yann Philippin de Libération

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Ven 5 Déc 2014 - 13:52


http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2014/12/05/kazakhgate-nazarbaiev-nie-avoir-demande-quoi-que-ce-soit-a-sarkozy_4535243_3216.html

« Kazakhgate » : Nazarbaïev nie avoir « demandé quoi que ce soit » à Sarkozy

Le Monde.fr avec AFP | 05.12.2014 à 12h49 • Mis à jour le 05.12.2014 à 13h35

(...)


Revenir en haut Aller en bas
pami75



Nombre de messages : 428
Date d'inscription : 23/04/2013

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Ven 5 Déc 2014 - 19:06

HERVE a écrit:

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2014/12/05/kazakhgate-nazarbaiev-nie-avoir-demande-quoi-que-ce-soit-a-sarkozy_4535243_3216.html

« Kazakhgate » : Nazarbaïev nie avoir « demandé quoi que ce soit » à Sarkozy

Le Monde.fr avec AFP | 05.12.2014 à 12h49 • Mis à jour le 05.12.2014 à 13h35

(...)


Un petit coup de pouce à la campagne de "retour" de Sarkosy. De la part d'un Nazarbaiev reconnaissant...
Risible quand on connait la chronologie de cet épisode peu glorieux pour la Belgique
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Sam 6 Déc 2014 - 11:01


Un autre ami de Nicolas Sarkozy et Patokh Chodiev : Patrick Balkany (lui aussi issu de la nébuleuse Pasqua) ... lié à Georges Forrest...

Sur ce dernier, proche de Louis et Charles Michel :

http://www.liberation.fr/grand-angle/2006/09/13/monsieur-forrest-une-mine-d-investissements_51100

http://www.liberation.fr/monde/2006/11/18/droit-de-reponse-du-groupe-forrest-et-de-m-george-forrest_57699

http://economie.jeuneafrique.com/regions/afrique-subsaharienne/18852-rd-congo-les-empires-belges-se-transmettent-de-pere-en-fils.html

http://congobelgique.blogspot.be/2007/07/louis-michel-et-george-arthur-forrest.html

_ _


http://www.demorgen.be/opinie/wat-de-onderhandelaars-absoluut-gemeen-hebben-is-zelfgenoegzaamheid-a2079944/

(...) En er is Congo als gemeenschappelijke navelstreng. Louis en Charles meer met het regime, Pierre eerder met economische projecten en het bankwezen, als rechterhand van de Belgische entrepreneur Georges Forest.

Big business.

De Michels mochten altijd graag eens langskomen in Lubumbashi voor een Forestaperitiefje. Zowel Louis als Pierre heeft een eindeloos arsenaal aan netwerken in de voormalige kolonie en, meer algemeen, in internationale kringen. (...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Jeu 11 Déc 2014 - 19:35





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Mar 16 Déc 2014 - 14:53


Pièces à conviction - Affaire Areva : 3 milliards en fumée

https://www.youtube.com/watch?v=TYvtm5RhEeo

Diffusé sur France 3 le mercredi 10 décembre 2014







Revenir en haut Aller en bas
Willy-Nilly



Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Mar 16 Déc 2014 - 23:28

AREVA: adresse Place Valérie G d'E, ça sent les avions renifleurs, version uranium, avec des montants corrigés pour l'inflation. Balkany, Sarkozy...ça rime.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Jeu 18 Déc 2014 - 22:04


A noter aussi que George Forrest est franc-maçon (Grand Orient).

Il est très probable que Patrick Balkany soit à la GLNF

http://survie.org/francafrique/article/cia-et-inities-le-temple-et-ses

(...)  Les affairistes du néogaullisme affluent : les Jean-Claude Méry, Jacky Chaisaz, Francis Guillot, Henri Montaldo, Michel Mouillot, Michel Pacary, Francis Poullain, Jean-Paul Schimpf, Didier Schuller, Christian Schwartz, Flatto Sharon... Si l’on connaît leurs noms, c’est qu’ils ont été au plus apparent : les marchés publics, l’immobilier, la construction... Mais les frères de la GLNF contrôlent aussi la Françafrique, le lobby de l’armement, une bonne partie de l’industrie nucléaire et pétrolière, de la finance, des jeux, paris et casinos : si l’on additionne les marges non officielles dégagées dans l’ensemble de ces secteurs, on atteint au bas mot la vingtaine de milliards d’euros par an. Du grain à moudre, une masse de manœuvre... protégés par le contrôle de grands médias et une forte implantation dans la haute magistrature.  (...)

_ _

Une GLNF qui était soutenue par Lyman Lemnitzer ... c'est-à-dire celui qui était à l'origine de la DIA et qui soutenait l'opération Northwoods.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Sam 10 Jan 2015 - 20:57


http://wikispooks.com/ISGP/organisations/Cercle/1984_07_Cercle_Bonn_meeting.pdf






A noter :





Arnold Silver n'est pas un inconnu. Il a notamment été actif au Luxembourg.

_ _ _


http://wikispooks.com/ISGP/organisations/Cercle/1982_06_Cercle_Wildbad_Kreuth_meeting.jpg





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Mar 24 Fév 2015 - 20:52


http://www.lalsace.fr/actualite/2015/02/24/les-juges-demandent-la-levee-de-l-immunite-du-senateur-montesquiou

«Kazakhgate»

Les juges demandent la levée de l’immunité du sénateur Montesquiou


Aujourd'hui 19:15 , actualisé à 19:20

(...)

Revenir en haut Aller en bas
g.damseaux



Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 31/07/2014

MessageSujet: carton jaune pour De Decker   Mer 25 Fév 2015 - 9:34

Moi je trouve que nous ne sommes pas mal dirigés en Wallonie :

Si on reprend l'actualité récente : ( rien qu'au parlement wallon )

un gars légèrement trompé par sa femme qui règle le problème à Ostende...
un gars qui trouve malin de draguer des jeunes garçons dans des toilettes de station service ...
et en cerise sur le gâteau, un prévaricateur, concussionnaire, qui soudoie les proches du pouvoir congolais...

On peut dire que nous sommes servis !
rien d'étonnant à constater que nos divers parlementaires n'interpellent jamais l'exécutif sur la non résolution d'énigmes judiciaires ... on a le sentiment que chacun traîne sa casserole, et qu'il ne souhaite dès lors pas voir la justice montrer un zèle dérangeant !
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Mer 25 Fév 2015 - 10:02


En page 6 de "La Libre" de ce matin, il est question (sans le nommer) de Patokh Chodiev et de Johannes Sittard (Alferon Management) ...

Pathok Chodiev ... naturalisé belge à cause de Serge Kubla et impliqué dans le scandale Tractebel à l'origine du "kazakhgate" ... un scandale dans lequel on retrouvait Van De Weghe et Christian Amaury (des proches de Robert Beijer)

http://archives.lesoir.be/delilez-un-dossier-reyniers-bis-frappe-la-pj-codifier-l_t-20000816-Z0JKEN.html

(...)  M. Van De Weghe. C'est un personnage qui irrite généralement les policiers parce que, s'il a été parfois suspect, il n'en est pas moins aujourd'hui vierge de toute condamnation. Et qu'il a par ailleurs, en tant que lobbyman, accès aux plus grandes carrures criminelles (ou non) de l'establishment eurasien. Les magistrats et policiers qui le décrivent comme un homme dangereux - ses opposants rabachent le fait réel qu'il a pour chauffeur l'ex-gendarme Christian Amaury - oublient qu'il fut un allié précieux des douanes américaines dans l'opération «Stellar». Il s'agissait alors de délivrer sous couverture de «vrais faux» visas américains à des mafieux ukrainiens, devenus depuis lors des éléments centraux des «diamants de la guerre» qui éclaboussent la Sierra Leone. Tout cela se passait avenue Louise à Bruxelles...

Bref, si M. Van De Weghe agace, il est souvent extrêmement bien renseigné (...)








Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Mer 25 Fév 2015 - 12:58



http://www.lacapitale.be/1221622/article/2015-02-24/serge-kubla-est-en-prison-tout-demarre-avec-un%E2%80%A6-assassinat-presume

Publié le Mercredi 25 Février 2015 à 10h36

Serge Kubla est en prison: tout démarre avec un… assassinat presume !

André Balthazart

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Mer 25 Fév 2015 - 15:45





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: carton jaune pour De Decker   Aujourd'hui à 10:35

Revenir en haut Aller en bas
 
carton jaune pour De Decker
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sommes nous déjà cuits.......................................
» Carton rouge pour tout le monde
» Drap jaune pour pantalons et gilets de gendarmes 1er Empire
» Contractuel et pole emploi
» UN SAINT POUR L'ANNEE!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Magistrats et enquêteurs-
Sauter vers: