les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 9 Oct 2016 - 17:17


Ce qui suit pourrait intéresser Hubert Delmotte ...

Réaction d'Armand De Decker après le décès d'Antoine Duquesne :

http://www.dailymotion.com/video/x13qj3e_deces-d-antoine-duquesne-comme-daniel-ducarme-c-etait-un-ami_news

http://video.lesoir.be/video/x13qj3e

"Comme Daniel Ducarme, c'était un ami"

Publiée le
Par Le Soir
Durée : 3 min. 22 sec.

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 9 Oct 2016 - 17:48

Citation :
@Périlleux à été instructeur à la Gendarmerie , ne connaît plus les dates exacts +/- fin 70 et à connu Lekeu là, et ne voulait " surtout pas parler à un Gendarme", mais à un PJ, c'est aussi simple, mais Prérilleux connaissait le dossier perdu au Palais de Justice de Liège

P. a du connaitre Lekeu avant que l'affaire BND éclate !

après juillet 1975 et avant novembre 1977 au BSR  sauf si c'était à sa formation de gendarme donc avant 1974 ou comme instucteur de TIR !

car

Citation :
>>>Martial Lekeu se dit un ancien du groupe antiterrorisme Diane. Exact, mais La Dernière Heure omet de préciser qu'il n'y est resté qu'un mois, pendant l'été 1974, à l'époque où se constituait le groupe. Il venait du 5e groupe mobile et fut affecté ensuite au contrôle des trains pendant environ un an, avant d'entrer à la B.S.R. de Bruxelles en juillet 1975 pour la quitter en novembre 1977 après des ennuis dus à une réputation de violent et à des problèmes familiaux. Il passa ensuite en brigade et quitta volontairement la gendarmerie en avril 1984, alors qu'il était en poste à Vaux-sur-Sûre.

et

Citation :
Chambre des Représentants de Belgique
SESSION ORDINAIRE 1989-1990
30 AVRIL 1990
ENQUETE PARLEMENTAIRE

sur la manière dont la lutte contre le banditisme et le terrorisme est organisée


(...) En janvier 1979,le 1er maréchal des logis, François Raes, qui avait travaillé au B.N.D., avisa le colonel Andrianne, qui avait été à plusieurs reprises son supérieur, de ce qui se passait au B.N.D.

(...) En avril 1979, ne percevant aucune réaction de la hiérarchie, l'adjudant Goffinon et François Raes seront reçus par le colonel Majerus, auquel ils rapportent les éléments négatifs qu'ils connaissent.

(...) Le 7 juin 1979, François Raes écrit au général Beaurir et attire une fois de plus l'attention de l'état major sur les agissements du B.N.D.
Le 9 juillet 1979, l'état-major répondra à Raes qu'il est au courant des faits.
Le l l juillet 1979, le major Bruggeman reçoit Raes à l'intervention de l'adjudant Louis, ancien chef de la B.S.H..Bruggeman lui demande de faire rapport et de ne s'adresser qu'à ses supérieurs ou de se taire. Raes fait rapport le lendemain.
Le 16 juillet 1979, le rapport de Raes est transmis au Lt. Col. Haesaerts.
Le 27 août 1979, Raes qui ne perçoit toujours aucune réaction de l'état-major, est reçu par M. Peytier, 1er substitut du procureur du Roi à Bruxelles, qui traite les affaires relatives au trafic de drogues. Le même jour , l'adjudant Goffinon ira porter à M.Peytier une copie du rapport établi par Raes le 12 juillet.
Le 28 août 1979, M. Peytier interroge longuement Raes et dresse procès-verbal de cette audition.
Le 13 septembre 1979, le Lt. Col. Haesaerts dresse un procès-verbal (n'' 383) par lequel il transmet, enfin, au Procureur du Roi de Bruxelles une copie du rapport rédigé par Raes le 12juillet.

(...) Le colonel Majerus situe son entretien avec Raes au mois de mai 1979. Il a fait de cet entretien une note détaillée qu'il a transmise à l'état-major. Il attire l'attention de celui-ci sur la gravité des accusations qu'il estime fondées. Il y émet en outre une série de considérations
relatives aux enquêtes en cours et, plus précisément, sur l'affaire Farcy-Vienne; il note le
comportement étrange de certains membres de la gendarmerie dans cette affaire et notamment de François qui insiste pour ne pas pousser cette enquête à fond.

De ce qui précède, on peut déduire que les prévenus dans l'affaire Farcy-Vienne savaient bien des choses sur Iecomportement de certains enquêteurs de la BSR et on ne peut oublier que le major Vernaillen devait, début novembre 1981, se rendre à Karachi pour en ramener Vienne, qui semblait au courant des agissements suspects de certains membres de la gendarmerie.

La note du colonel Majerus, établie en mai 1979 ne fait que confirmer les déclarations de Vernaillen et d'autres membres de la gendarmerie sur les raisons qui ont pu motiver l'attentat contre le major Vernaillen en l'empêchant de pousser plus à fond les investigations dans cette affaire et éviter ainsi, par réaction, des révélations douloureuses.

(...) Las d'attendre une décision et s'estimant brimé, M. Raes va démissionner le 20 avril 1982, 6 jours après le prononcé dans l'affaire François. Cette démission est acceptée le 1er juillet 1982.

9. Réflexions

a) L'affaire « François» et son corollaire l'affaire « Raes » ont avec celles de l'attentat contre le major Vernaillen, de l'attentat contre un véhicule de la BSR et du vol au préjudice de l'ESI un premier point commun ; la gendarmerie est intimement mêlée à ces évènements. Elle en est soit la victime directe, étant visée dans la personne de certains de ses officiers et enquêteurs, ou dépouillée d'un stock important d'armes modernes, soit indirecte par l'implication de certains de ses membres dans une affaire de trafic de drogues ou encore par les soupçons qui, en ce qui concerne les attentats et le vol, (...)



le gendarme Raes déclare devant les comm. aussi qqs part que Lekeu était un pot de colle :


Citation :
......

M. le Président.- Je ne sais pas si Monsieur Laurent a terminé.
M. Raes.- Ce qui m'a semblé drôle avec Dekaise, excusez-moi, Monsieur
c'est que Dekaise a été attaqué, cela me semble une"fausse"attaque.
Il est certainement mêlé à d'autres personnes. La gendarmerie
se rend aussi chez Dekaise, ce n'est pas logique non plus. c'est mon
humble avis.
M. le Président.- C'est un des premiers dossiers que l'on étudiera.
C'est bien que vous nous donnez ces informations.
De heer De Rycke.- Blijkbaar had Lekeu buiten zijn werkuren ook
contacten met de DEA. Waren er nog mensen die xx hadden in die
groep en zo ja, kunt U ons dan uitleggen en ons verduidelijken
waarom de vlucht naar Amerika zo gemakkelijk is: wat is uw standpunt
daarover ?
De heer Raes.- Wat betreft de contacten met de DEA buiten de diensturen,
wel de Amerikanen zochten die contacten met iedereen. Pour
parler de la boxe, il désirait toujours m'accompagner et rencontrait
souvent quelqu'un qu'il connaissait à Anvers ou à Liège. Et il proposait
même de boire un verre dans le café où le coup de fil a été
donné pour les attentats.
Je ne crois pas que ce soit lui car,
il était membre, il y avait un drug opera. Pour eux il y avait
toujours un moyen de trouver quelqu'un. Par exemple les nombreuses
fois qu'il m'a accompagna à la boxer on est revenu que deux à trois
fois ensemble. Il faisait la même chose avec l'APG, avec la Sûreté,
il était très liant et n'avait rien d'autre à faire. Il n'avait
pas de travail ici. Il se rendait dans le café où le SAC se réunissait
"Le Platte Steen" à Bruxelles à 100 mètres de l'entrée de la
police de Bruxelles.
Au-dessus, il y avait une salle, j'y allais
au moins 1 à 2 fois par mois pour y rencontrer ces gens là. Ils
avaient ainsi une documentation terrible.
De heer De Rycke.- In de Commissie is er nogal verbazing geweest
vele van d
dat de mensen die men  zocht op één, twee, drie Zuid-Amerika of
Californië konden binnengaan.
De heer Raes.- Dat is gemakkelijk, voor Zuid-Amerika maar niet
Voor Californie...


donc Platte Steen ,  local du SAC près de la police judiciaire


circulez  ....rien à voir
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 9 Oct 2016 - 18:52

Cahier 8,annexe II :

L., parent de Lekeu
CA55 - FA II - JI Troch (Termonde) - 19.07.1989 - *22
L., fonctionnaire à la Sûreté de l’Etat, est entendu par le
juge d’instruction Troch le 19 juillet 1989.
L. est apparenté à Martial Lekeu
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 9 Oct 2016 - 18:53

Citation :
Mercredi 6 septembre 1989
L'ancien gendarme
Lekeu interrogé
à Atlanta

Les juges d'instruction Jean-Claude Lacroix (Charleroi) et Freddy Troch (Termonde), accompagnés par le premier substitut Acke du parquet de Termonde, se sont rendus la semaine dernière aux Etats-Unis pour y interroger Marcel Lekeu, l'ancien gendarme de la BSR de Bruxel-les expatrié en Floride et qui, à deux reprises cette année, a fait des déclarations sur les tueries du Brabant et sur Latinus à nos confrères de La Dernière Heure puis de Panorama.
Sur certains points importants, il leur a donné des explications divergentes. Lekeu, qui n'est l'objet d'aucune inculpation, a accepté de faire le déplacement d'Orlando (Floride) à Atlanta (Géorgie) pour y être entendu au consulat général de Belgique.
Interviewé en février par La Dernière Heure, Martial Lekeu, 43 ans, disait avoir participé à certaines actions qui s'inscrivaient dans le cadre d'une tentative de coup d'Etat en Belgique.
Il affirmait avoir travaillé à la fin des années septante «pour un puissant service étranger, ami de la Belgique», identifié comme étant peut-être la DEA américaine (Drug Enforcement Administration). Ancien de la section stupéfiants de la BSR de Bruxelles, Lekeu avait évidemment eu des contacts à Bruxelles avec des agents américains de la DEA. Dans l'interview qu'il a donnée plus récemment à Panorama, il laisse entendre que ce «puissant service étranger» serait plutôt le Mossad, le service secret israélien, qui se serait inquiété de la création de cellules néo-nazies à la gendarmerie à la fin des années septante.
Lekeu dit aussi avoir surveillé l'ancien Premier ministre Vanden Boeynants ainsi que le baron de Bonvoisin. De même qu'il affirme avoir été chargé déjà en 1977 de s'intéresser à Paul Latinus et c'est pour cette raison qu'il était devenu son voisin au boulevard Mettewie à Molenbeek. Toujours selon Lekeu, Latinus aurait été éliminé sur décision de ce service, en avril 1984, de même que ce sont des agents de ce service qui auraient jeté dans le canal à Ronquières les deux sacs d'armes des tueries, repêchées par les enquêteurs du juge Troch en novembre 1986. L'ancien gendarme s'est aussi expliqué sur les raisons pour lesquelles il a choisi de quitter la Belgique et de s'installer en Floride.
Il avait fait l'objet d'une notice au «bulletin central de signalements»: le juge Troch souhaitait l'entendre comme témoin plus particulièrement dans le cadre du dossier de l'attaque de la fabrique de gilets pare-balles de Tamise en 1982, dans laquelle l'impliquait un truand bruxellois. Mais aucune inculpation n'est lancée contre l'ancien gendarme, ce qui permet de penser que son témoignage, sans doute intéressant, n'apporte jusqu'ici pas de clé essentielle sur le mystère des tueries du Brabant.
Après les déclarations faites par Lekeu à la presse, il était logique que les juges d'instruction Lacroix et Troch prennent sa déposition. Officiellement, Lekeu n'a pas été interrogé sur le dossier Latinus, mais on peut imaginer qu'hors procès-verbal, il en ait été officieusement question aussi, même s'il n'y a plus de juge en charge de ce dossier. Rappelons qu'un non-lieu rendu par la chambre du conseil de Nivelles fin 1986 avait clôturé l'affaire sur le thème du suicide mais que récemment le ministre de la Justice Melchior Wathelet a invité le parquet général à le rouvrir, aux fins d'examiner si les déclarations faites à la commission parlementaire d'enquête, notamment par les juges d'instruction Schlicker et Lyna, pouvaient receler des éléments nouveaux justifiant le renvoi du dossier à l'instruction. On n'en est pas là, mais les récentes déclarations de Lekeu à Panorama posent évidemment certaines questions...
R. Hq.


enfin , là , c'est plus clair que c'est les articles de dupont qui ont eu comme suite que delmotte/P est allé voir le CBW

Delta et Lacroix ne sont que partis 6 mois plus tard
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 16 Oct 2016 - 9:33


Interpellation du sénateur Leclercq sur les troubles aux laminoirs de Jemappes :















Revenir en haut Aller en bas
ginlo



Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 27/05/2014

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 16 Oct 2016 - 14:20

Ce document, a été perdu pendant 34 ans dans le méli-melo des archives du Sénat, et c'est grâce à Philippe Engels que nous l'avons récupéré, il y 2 mois, ce document est quand même le reflet de l'état d'esprit à l'époque d'une Gendarmerie dont la dominance sur tout le pays était à la limite de la désobéissance à ces statuts et je dirai même plus de l'ignorance des ordres reçus du pouvoir civil donc "d'une sorte de prise en main lente mais certaine dans les années futures" de l'Etat de Droit en Belgique, et c'est ce qui a faillit arriver,non??

De plus je voudrais quand-même dire, que dans le droit de réponse de Mer le Ministre Ferdinand Nothombe, les noms des Responsables de District ( Colonel Breyer) , du Commandant de place (Major Christian Harzée) et du Lieutenant Colonius et de l'Adjudant Leroy, ne sont nommés dans la réponse au Sénateur Leclercq.

N'oublions pas non plus que cette "interpellation" date du 16 décembre 1982 et que le Colonel Breyer, n'a jamais été tenu au courant de ces évènements alors qu'il était notre principal négociateur depuis le début soit +/- début novembre et que comme par hasard, il décède dans " un ACCIDENT" de voiture le 22 décembre 1982 sur la N 4 vers Martelange.

Et que le Sénateur Robert Leclercq instigateur de cette "interpellation", décède lui aussi dans "un ACCIDENT" de voiture dans la nuit du 01 février 1983 à 01h30 du matin, il est tout à fait naturel de rapprocher ces 2 faits, ce genres de coïncidences posent encore aujourd'hui beaucoup de questions. Joël Lhost.
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 16 Oct 2016 - 16:47

Pour Robert Leclercq, il s'agirait d'un accident frontal, d'après ce qu'il est écrit ici : http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t1338-harzee-christian

Comment expliquer un assassinat par frontal ?
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1388
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 16 Oct 2016 - 18:53

Nous avons sous les yeux un nombre incalculable de trames démontrant de façon indiscutable l"union d'individus exécrant le communisme jusqu'au fanatisme.
Bien ou mal, bons ou méchants; essayons de ne pas juger en fonction de nos sensibilités personnelles.

D'un côté des marionnettistes ultra-friqués, de l'autres des "aventuriers" (le terme générique est vaste, mais il est  difficile à sérier en fonction de...   ou de...  telle opération. Un seule sigle évocateur: WACL !); boys-scouts ou mercenaires ?...   Question épineuse, puisqu'on y trouve les deux...   en fonction des manipulations.

Je ne cesse de m'émerveiller devant l'insensé  travail de taupe (au sens noble du terme) de notre ami HERVE...   mais je constate qu'il a laissé de côté (pas encore découvert ? Hors de propos ?) les autres affinités d'un personnage on ne peut plus controversé dans le devenir de l'Europe d'après guerre; Irvin Brown !...   œuvrant fatalement, tout au moins à ses débuts, sous les ordres d'un omniprésent Allen Dulles...   futur directeur de la CIA (voir sa bio sur Wikipédia) avait commencé à tisser la toile durant les années de guerre, y compris avec ses anciens correspondants Allemands.

La CIA ne fut que l'une des nombreuses agences américaines...   la plus active, sans doute, la plus sulfureuse, surement...   mais pas forcément la plus efficace. Or, il est aisé de constater que JAMAIS les services extérieurs américains n'ont fait montre d'un flair sensible pour le recrutement de leurs alliés dans la lutte anti-communiste (pour appel, en dépit du désaveu -élimination pure et simple ?- des propositions de Georges Patton de "pousser jusqu'à l'Oural") les USA, est-il nécessaire de le rappeler, considéraient l'Europe comme le futur terrain de manœuvre de la troisième guerre mondiale jugée par leurs stratèges "inévitable"...   voire carrément souhaitable par les lobby militaro-industriels déjà largement gavés par la WWII et le plan Marshall.

L'union avec les malfrats les plus impliqués dans le crime de haute volée appartient aux racines même de l'histoire Américaine. Le rôle des gangs, puis de la Mafia n'a rien d'un mythe. L'extension de ces procédés perdure depuis toujours...   Ainsi la collusion avec les trafiquants d'armes de Tanger pour le maintien d'une "loupe" sur le bassin méditerranéen se voit-elle confirmée en sa prolongation...   avec le pacte "signé" avec les Guérini juste après guerre, histoire de briser les grèves sur les docks et favoriser la bonne marche du plan Marshall.

Le copinage des "services" américains et de leurs satellites européens avec le monde de la scélératesse appartient juste à...  une affinité de fait. Les nécessités du moment, d'un "marché". L'un manipulant l'autre au gré des tribulations "historiques" que nous livrent les exégètes du banditisme... rarement les biographes et autres chercheurs politiques.

www.dailymail.co.uk/news/article-3271482/Did-CIA-Director-Allen-Dulles-order-hit-JFK-New-book-makes-astonishing-claims-chief-spy-undermined-betrayed-president-served.htm
Revenir en haut Aller en bas
bernarddeboussu



Nombre de messages : 1114
Localisation : BORINAGE
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 16 Oct 2016 - 20:32

@michel-j:

Excellents commentaires pleins de lucidité comme toujours!

@Hoho:

La mort du Sénateur LECLERCQ pourrait être antérieure à cet accident de voiture...comme vous pourrez le lire dans l'article du SOIR MAGAZINE comportant le témoignage de la filleule du Sénateur... Filleule qui était médecin à l'époque et s'étonna de "l'absence de sang" alors que le choc avait été d'une violence inouïe, ce qui laisse supposer que le Sénateur serait mort AVANT ledit "accident"....
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 16 Oct 2016 - 20:50

bernarddeboussu a écrit:
@michel-j:

Excellents commentaires pleins de lucidité comme toujours!

@Hoho:

La mort du Sénateur LECLERCQ pourrait être antérieure à cet accident de voiture...comme vous pourrez le lire dans l'article du SOIR MAGAZINE comportant le témoignage de la filleule du Sénateur... Filleule qui était médecin à l'époque et s'étonna de "l'absence de sang" alors que le choc avait été d'une violence inouïe, ce qui laisse supposer que le Sénateur serait mort AVANT ledit "accident"....
Qui conduisait la voiture dans ce cas ?
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1388
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 16 Oct 2016 - 21:32

Le film (lien) et cent fois plus "parlant" que mes commentaires, Bernard...   à voir impérativement pour qui veut se forger une opinion du degré de manipulation régnant sur l'Europe durant les années de plomb....  Avec la complicité d'une partie de la GD et des services dévoyés.

Mince !...   Je viens juste de constater que j'ai effectué un doublon avec HERVE...   puisque nous recommandons le même film sur 2 posts différents.

Désolé Hervé...   mais c'est totalement fortuit !... C'est en suivant un de vos fils recommandé que je suis tombé sur ce film aussitôt visionné avec le plus grand intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
ginlo



Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 27/05/2014

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Lun 17 Oct 2016 - 12:46

@ Hoho, c'est juste, mais des policiers bien aguerris ayant fait une longue carrière, nous ont bien expliqués, les moyens possibles pour déguiser ce genre d' "Accident".(surtout avec une voiture automatique)

De plus, une chose que nous n'avons pas parlé, cela c'est produit( il sortait d'un café " Le Caltex") peut-être drogué( Caltex -accident 500m) à 01h du matin, et qui est arrivé 1er sur les lieux, notre Major Harzée, avant la Brigade de Gendarmerie
la plus proche, lui ce trouvait à Mons à 10 kms, lui Commandant le District de Mons était encore en tenue, ou il c'est habillé très vite+le trajet, impossible en moins de 30min tout compris, de plus en arrivant il a demandé au Sergent des pompiers où se trouvait les affaires personnelles du Sénateur= le porte document du Sénateur, qui comme par hasard, n'a jamais été retrouvé, (témoin Mme Hostedael) sa filleul, et par contre pas de descente du Parquet pour la mort d'un Sénateur, pas d'autopsie, pas de prise de sang pour analyse toxicologique, dossier médical disparu, cela fait quand même beaucoup de choses, non.... de plus un élément nouveau, viens d'arriver n'est-ce pas Bernard.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Lun 17 Oct 2016 - 13:34


Sur Christian Harzée :

http://www.bendevannijvel.com/forum/viewtopic.php?id=1540

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Mar 18 Oct 2016 - 9:31


"SudPresse" du 2 mars 2016 :




_ _ _ _ _


Cela vaut la peine de se pencher sur "l'ancien officier du SDRA-8 Rémy Ulens".

Il s'agit plus probablement d'un dénommé "Ullens" et peut-être un "Ullens de Schooten".

On ne peut exclure que celui qui se faisait appeler "colonel Rémy" n'était pas colonel ... On peut aussi avoir des doutes sur son prénom.


_ _ _ _ _


La famille Ullens de Schooten a régulièrement fait la une de la presse, pour des raisons variées.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_Ullens_de_Schooten

Deux noms en particulier : Guy Ullens de Schooten Whettnall et Fernand Ullens de Schooten.


Sur Guy Ullens de Schooten Whettnall :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Guy_Ullens

https://en.wikipedia.org/wiki/Guy_Ullens

http://www.purepeople.com/article/photos-cecilia-et-richard-attias-des-vacances-de-stars-sur-un-bateau-de-reve_a11733/1


Sur Fernand Ullens de Schooten (Biorim) :

http://archives.lesoir.be/fraude-dans-la-biologie-clinique-cinq-des-treize_t-19891123-Z02556.html?queryand=FRAUDE+DANS+LA+BIOLOGIE+CLINIQUE&firstHit=10&by=10&when=-1&sort=dateasc&pos=10&all=47&nav=1


_ _ _ _ _


Une recherche sur les sites de généalogie montre que pour trouver un point commun entre "Guy" et "Fernand", il faut remonter à

François Ullens
(1769-1819)
Aumônier d'Anvers

Il a épousé

Marie-Thérèse Cornelissen de Schooten
(1769-1843)

Ce couple a eu deux garçons : Joseph Ullens (1792-1859) et Florent Ullens (1804-1886)

Guy Ullens de Schooten Whettnall est un descendant de Joseph Ullens

Fernand Ullens de Schooten est un descendant de Florent Ullens

En détail :

Joseph Ullens (1792-1859, conseiller provincial d'Anvers) ... Herman Ullens (1825-1895, bourgmestre de Mortsel) ... Charles Ullens de Schooten (1854-1908, gendre du baron Edmond Whettnall, https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Ullens_de_Schooten ) ... Jean Ullens de Schooten Whettnall(1897-1950,  http://gw.geneanet.org/antterli?lang=fr&p=jean&n=ullens+de+schooten+whettnall ) ... Guy Ullens de Schooten Whettnall (1935 à San Francisco ...)

et

Florent Ullens (1804-1886) ... Godefroid Ullens (1844-1893) ... Ferdinand Ullens de Schooten (1878-1951,    http://geneall.net/en/name/1098929/ferdinand-ullens-de-schooten/ )... Godefroid Ullens de Schooten (1908-1993, http://geneall.net/en/name/1091263/godefroid-ullens-de-schooten/) ... Fernand Ullens de Schooten (1932 ...)


Il faut noter le passage de "Ullens" à "Ullens de Schooten" et l'adjonction du nom "Whettnall" en 1928

.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Mar 18 Oct 2016 - 9:44



Le dossier Nihoul: les enjeux du procès Dutroux
Par Herwig Lerouge





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Mar 18 Oct 2016 - 10:41


Trois "Ullens de Schooten" comme directeurs !


http://www.abattoir.be/en/discover-our-team





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Mar 18 Oct 2016 - 11:38


Pour information, on peut lire ce qui concerne la famille "Ullens de Schooten" dans :

L'Eventail - Magazine d'art de vivre

www.eventail.be/

L'Eventail Magazine, l'art de vivre haut de gamme depuis 1887

Notamment en cherchant sur :

http://digistore.bib.ulb.ac.be/2015/ELB-AVB-a0126-1907-1908-000-1.pdf





L'occasion de relire ce qui concerne Charles Verpoorten :

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t2710-verpoorten-charles?highlight=Charles

Voir aussi :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Ullens_de_Schooten

https://www.delcampe.net/en_GB/collectables/announcements/obituary-notices/zeelhem-zelem-isabelle-whetnall-epouse-ullens-de-schooten-1868-1901-nieuwenhoven-doodsbrief-d-oultremont-190476414.html

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5556149/texteBrut

LA VIE MONDAINE

On annonce le mariage de la baronne Isabelle Whetnall, fille du baron Edmond Whetnall, sénateur pour Hasselt (Belgique) avec M. Charles Ullens de Schooten, membre de la Chambre des représentants pour Anvers. La baronne Whetnall est la nièce du comte John d'Oultremont, grand maréchal de la cour de Belgique. et du baron Whetnall, ministre de Belgique près du Saint-Siège,

https://www.delcampe.net/fr/collections/faire-part/mariage/faire-part-mariage-ullens-de-schooten-charles-baronne-isabelle-whettnall-chateau-de-schooten-1893-387156519.html





Dans la famille, il y a le château de Schoten (Anvers) ... et il y a aussi eu

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Cambron_(Belgique)

(...)  La famille Ullens de Schooten, descendant du général Édouard Duval de Beaulieu de Blaregnies, conserva le château de Cambron jusqu’en 1993.

La famille Dombs rachète le château aux Ullens en 1993 et y fonde le parc animalier Paradisio, renommé Pairi Daiza en 2010  (...)


_


... mais le plus urgent est sans doute d'en savoir plus sur ce "colonel Rémy" ...

.
Revenir en haut Aller en bas
bernarddeboussu



Nombre de messages : 1114
Localisation : BORINAGE
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Mar 18 Oct 2016 - 14:47

@HERVE:

Excellentes recherches!

Qui pourrait nous dire l'âge approximatif de ce "Colonel Rémy" au moment des faits? scratch
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Mar 18 Oct 2016 - 16:50


De la part de Joël Lhost :

Pour Rémy

1/ à l'époque +/- 45 ans, 1m75, corpulent +/- 80 k cheveux gris tirés très fort vers l'arrière, barbichette grise
°, visage joufflu, parle un français très " noblesse limite parisien"

2/ 2015, + de 75 ans, mais ne les parait pas, cheveux gris tirés vers l'arrière même que 1984, barbichette grise, amaigri de + de 20 kg donc paraît + grand
costume gris "Armani" et cravate noir et chemise blanche et toujours ce français parfait, même trop, portrait robot de juillet 2014 sûr à 90%, prestance militaire irréfutable, et donne une impression de dominateur en permanence et de mépris pour les autres, qui étaient dans le bureau , voilà

Revenir en haut Aller en bas
bernarddeboussu



Nombre de messages : 1114
Localisation : BORINAGE
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Mar 18 Oct 2016 - 17:11

@HERVE:

Probablement "Major" au moment des faits ou fraîchement promu "Lieutenant-colonel"...

Peu d'officiers "barbus" à l'époque mais peut-être pas dans certains corps ou services où l'on peut se permettre quelques "fantaisies"...

Perso, j'aurais dit qu'il parlait un français très correct mais quant à son allure ... très BRITISH! Wink
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Mar 18 Oct 2016 - 19:02


Une parenthèse historique :





Une descendante de la famille de Bassompierre (Martine, veuve de Jacques Jonet) :

http://www.forgottenpeople.org/interview-with-baroness-martine-jonet-de-bassompierre/

Avec Robert Close :





Avec Michel Verhulst (à gauche sur la photo)





Bernard Mercier et Michel Verhulst :





Robert Close, Jacques Jonet et Armand De Decker :


https://fr.scribd.com/doc/296558107/Robert-Close-Photos




.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Mar 18 Oct 2016 - 21:49













Plus récent ... et en lien avec la Suède !















.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Mer 19 Oct 2016 - 10:08


Le lien entre la famille Ullens de Schooten et la Suède est fort, via la reine Astrid, première épouse de Léopold III.

Charles-Albert Ullens de Schooten-Whettnall (frère de Guy, celui des raffineries tirlemontoises) a épousé Madeleine Bernadotte (nièce de la reine Astrid)


https://fr.wikipedia.org/wiki/Guy_Ullens

Guy Ullens est le fils du baron Jean Ullens de Schooten Whettnall, diplomate, et de Marie-Thérèse Wittouck. Il est également le neveu de l'ambassadeur Édouard Ullens de Schooten Whettnall. Son frère, le comte Charles-Albert Ullens de Schooten Whettnall (1927-2006), a épousé la comtesse Madeleine Bernadotte, fille du prince Carl Bernadotte et de Elsa von Rosen


https://fr.wikipedia.org/wiki/Carl_Bernadotte

Carl Bernadotte est le seul fils du prince Charles de Suède (fils du roi Oscar II) et de Ingeborg de Danemark (fille du roi Frédéric VIII de Danemark). Il a trois sœurs aînées, Margaretha qui épouse le prince Axel de Danemark, Martha qui épouse le futur roi Olav V de Norvège et Astrid qui épouse le futur roi Léopold III de Belgique. À sa naissance, Carl est le cinquième dans l'ordre de succession au trône suédois.

_ _ _

http://monarchies.onlinewebshop.net/Swedish_Royal_Family.htm#Notes

.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Mer 19 Oct 2016 - 11:26


Les familles Ullens de Schoten et de Liedekerke sont liées.

Voir par exemple :

http://www.funeraillesmichel.com/docs/Cte_de_LIEDEKERKE.pdf

(un document où apparaît aussi de Briey, ce qui fait penser à Van Zeeland et au coup d'Etat avorté de 1973)

Godefroy Ullens de Schooten est sans doute celui-ci :

http://geneall.net/fr/name/1112681/godefroy-ullens-de-schooten/

Il serait donc le neveu de

Fernand Ullens de Schooten * 13.12.1932

(Biorim)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Mer 19 Oct 2016 - 11:56


Autre document intéressant :

http://www.inmemoriam.be/fr/2011-03-21/baron-lhoist/((2))/?redirects=1#.WAc_3Dpf2Ul


Les Conseils d'Administration

de la Fédération des Chasseurs au Grand Gibier de Belgique

de l'Union professionnelle

du Royal Saint-Hubert Club de Belgique

Ligue des Chasseurs

du Conseil Cynégétique de la Haute-Lesse

du Royal Saint-Hubert Club de Belgique


ont la profonde tristesse de faire part du décès de leur Président et Vice-Président le


Baron LHOIST


né à Liège le 24 avril 1950 et décédé en Roumanie le 21 mars 2011.


_ _ _


(...)

Monsieur Philippe VERBEKE, ses fils,

et Madame Brigitte ULLENS de SCHOTEN,

Monsieur et Madame Francis BEER,

leurs enfants, beaux-enfants et petits-enfants,

Madame Patricia VERBEKE,

ses enfants, beaux-enfants et petits-enfants,

ses beaux-frères, belles-sœurs, neveux et nièces


(...)

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Sur Brigitte Ullens de Schooten :

http://www.ofthebox.be/brigitte-ullens-de-schooten/

http://www.prestigeguide.be/fr/intuition-agences-evenementiel-evenement-ceremonie-luxe-prestige-guide.html

Elle est la fille de Guy Ullens de Schooten Whettnall

On retrouve deux interviews récentes de son père sur :

http://www.brigitteullens.com/

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Les familles Lhoist, de Liedekerke et Ullens de Schooten aiment la chasse ...

.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Aujourd'hui à 9:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Prières du soir à Jésus...à Dieu...
» PLEURS DU SOIR BEBE DE 3MOIS
» Saint Hubert et commentaire du jour "Heureux celui qui participera au repas..."
» Infos ce soir: parents contre le manque de remplaçants!
» le ciel de se soir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Magistrats et enquêteurs-
Sauter vers: