les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Jeu 20 Oct 2016 - 9:51


Sur la bande Haemers-Lacroix :


Traduction : (Patrick Haemers) "J'ai prétendument eu une entreprise informatique, la firme SOBEX." Elle était liée avec le groupe Biorim (qui est entré en discrédit en 1989 pour fraude et évasion fiscale), le  laboratoire médical du noble Fernand Ullens de Schooten. Ullens de Schooten était au château de Bonlez à Chaumont-Gistoux, le village où Haemers et Tyack ont vécu pendant un certain temps.


http://bendevannijvel.com/daders/bende-haemers/

(...)

Toen hij, zijn vrouw Denise en zijn vriend Axel Zeyen in oktober 1989 in Recife in de gevangenis van de Braziliaanse Policia Federal zaten, verklaarde Le Grand Blond in een interview: “Ik heb jarenlang veel geld verdiend als posseur, als geldsmokkelaar. Ik bracht het zwart geld van Belgische en Franse burgers naar het buitenland. Ik nam geld en deviezen mee naar Luxemburg, Zwitserland, Liechtenstein en Jersey, en deponeerde het daar op geheime bankrekeningen.”

“Je moet de knepen kennen om niet door de douane te worden gepakt. Ik kende die. Ik was heel goed. Ik had een dekmantel, ik had zogezegd een informaticabedrijf, de firma Sobex.” Die was verstrengeld met het Biorim concern, het in 1989 wegens fraude en belastingontduiking in opspraak gekomen klinische laboratorium van edelman Fernand Ullens de Schooten. Ullens de Schooten betrekt het kasteel van Bonlez in Chaumont-Gistoux, het dorp waar Haemers en Tyack nog een tijd hebben gewoond.

“Ik kan de namen niet vrijgeven van de mensen voor wie ik werkte. Dat is uitgesloten. In België stelde het niet veel voor: slagers, advocaten, winkeliers, dokters. In Frankrijk werkte ik voor veel belangrijkere mensen. Maar ik heb nooit opdrachten uitgevoerd voor Vanden Boeynants en zijn entourage.” In 1986 had Haemers bij zijn eerste arrestatie al een soortgelijke verklaring aan de politie afgeleverd. Maar niemand nam die ernstig. Ze werd beschouwd als een slappe smoes waarmee hij de beschuldiging probeerde te pareren dat de miljoenen cash die toen bij hem thuis werden gevonden, afkomstig waren van overvallen op geldtransporten. Op dat moment een logische conclusie.

(...)

.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Jeu 20 Oct 2016 - 10:27


L'occasion de relire

https://www.scribd.com/document/263249927/Olof-Palme-Tueurs-Du-Brabant

et de se souvenir de Elio Ciolini qui a travaillé pour René Paulus de Châtelet...


.
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 547
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Jeu 20 Oct 2016 - 17:04

Dans son livre Tyack confirme qu'il fessait pence t'elle des allez/retour en Belgique.
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Ven 21 Oct 2016 - 11:01


Un "Ullens de Schooten" au SDRA montrerait que ce dernier employait aussi des grosses fortunes belges ... et parfois des nobles.

C'était la clientèle de la "Caisse privée" et nous savons que Patrick Haemers transportait parfois leurs fonds vers l'étranger.

Il utilisait la couverture d'une soi-disant firme informatique qui était liée à Biorim, la société de Fernand Ullens de Schooten (Biorim fut impliquée dans une énorme fraude).

Par ailleurs, Securitas (dont la filiale belge fut créée par André Moyen) était liée au Cercle des Nations. Securitas a fait des affaires avec PDG de Benoît de Bonvoisin (un proche de André Moyen) et avec le service de sécurité de la commission européenne (Gérard Lhost y était déjà ?)

J'ai toujours pensé que la bande Haemers-Lacroix devait disposer d'informations venant de personnes haut placées chez Securitas. Selon Jan Flour, le butin était destiné à l'extrême-droite. En tout cas, Patrick Haemers se sentait très bien protégé par "l'organisation".

Il faudrait demander aux historiens qui ont éclairé le rôle de André Moyen dans l'assassinat de Julien Lahaut de poursuivre leurs recherches après 1951.

Je pense aussi qu'ils devraient regarder vers les USA et notamment vers Robert Murphy, ambassadeur des USA en Belgique lors de l'assassinat.

Robert Murphy a joué un rôle diplomatique important. Son parcours ressemble un peu à celui de Douglas MacArthur II et ils se connaissaient probablement. Il ne faut pas oublier que Douglas MacArthur II a fait un petit passage en Belgique vers 1948, bien avant de devenir ambassadeur dans notre pays (vers 1961).

Douglas MacArthur II était proche de Paul Vanden Boeynants et de Jean Josi. Il est probable qu'il connaissait André Moyen. Douglas MacArthur II était aussi proche de Michel Relecom (qui entretenait une correspondance avec Ronald Reagan).

.
Revenir en haut Aller en bas
ginlo



Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 27/05/2014

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Ven 21 Oct 2016 - 13:11

Qui, connaît une Loge Maçonnique à Mons, très dynamique ???
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Ven 21 Oct 2016 - 13:18


Il y en a certainement une en lien avec le SHAPE.

Il faut rappeler que Lyman Lemnitzer était franc-maçon, ce qui ne l'empêchait pas d'être proche de Léopold III.

Il a même inauguré un temple à Paris. Je crois que c'était d'obédience GLNF qui a dérivé vers l'affairisme et a été au centre de nombreux procès.

http://survie.org/francafrique/article/cia-et-inities-le-temple-et-ses

(...)    La GLNF va décoller au lendemain de la Seconde Guerre mondiale avec « l’installation du siège de l’Otan à Paris » et l’arrivée de « milliers de militaires américains, canadiens et britanniques, souhaitant pratiquer la maçonnerie de leur pays. »

Indice significatif : « L’actuel siège européen de la franc-maçonnerie américaine se situe toujours à Heidelberg, QG des forces alliées occupant l’Allemagne après la Seconde Guerre mondiale. » Dans les trois premières stratégies atlantistes (nucléarisation, stay behind, finance parallèle), la plupart des acteurs européens vont appartenir à des obédiences reconnues par les Anglo-Saxons.   (...)

Voilà comment des hommes comme Pierre Falcone, impliqué dans la fameuse affaire de vente d’armes à l’Angola, se constituent des réseaux internationaux sans difficulté, grâce à des frères recommandés par la GLNF en fonction de leurs besoins. [...] Voilà pourquoi [...] de nombreux agents des services de renseignements extérieurs sont membres de la GLNF. »

Nous reviendrons sur Pierre Falcone : ce n’est pas un homme d’affaires ordinaire, il vit aux États-Unis, est en lien avec la famille Bush, vend des armes dans des pays où les groupes pétroliers américains ont de considérables intérêts. La GLNF peut aider...

Mais retournons en Suisse. L’on se souvient que le futur patron de la CIA, Allen Dulles y avait mijoté le stay behind dès 1942, redessinant les frontières idéologiques de l’Europe. Ce n’est pas un hasard. La Suisse est un bastion européen de la franc-maçonnerie “régulière”. De 1848 à 1914, tous les présidents de la Confédération ont appartenu à la Grande Loge Suisse Alpina. À partir de 1914, « il y eut toujours une majorité de membres au sein du Conseil fédéral qui fut ou membre de la Franc-maçonnerie, ou sous influence directe de cette dernière. »   (...)


_ _ _ _ _


Par ailleurs :

http://www.de-sede.net/index.php/2-non-categorise/4-pourquoi-je-ne-suis-pas-franc-macon

(...)   C'était le cas pour la trop fameuse loge italienne P2 dont le Grand Maître Licio Gelli, après avoir travaillé successivement pour les fascistes italiens, pour les nazis et pour la CIA, parvint à contrôler les postes clé des services secrets et du haut commandement, à se faire des amis dans la presse, dans la grande industrie, dans la banque, dans la Mafia italo-américaine et au Vatican, et profita pour fomenter des attentats, des provocations et des tentatives de putschs contre la République italienne.

Je sais qu'on a contesté la régularité maçonnique de la P2. Pourtant, Gelli avait été reçu au Grand Orient d'Italie en 1965 par le Grand Maître de l'époque, Gamberini, membre du parti social-démocrate et grand ami du général américain Lemnitzer, commandant suprême de l'OTAN de 1963 à 1969, lui aussi maçon. Si je ne me trompe, il était donc habilité à conférer des initiations. Et en 1974 c'est le Grand Maître Salvini qui chargea Gelli d'organiser la P2. Il faut savoir que, si le Grand Orient d'Italie avait été mis hors la loi sous le fascisme, il existait aussi une Maçonnerie de tendance fasciste surnommée la Maçonnerie Noire, dont le théoricien était l'ésotériste Julius Evola et qui était représentée par la Sérénissime Grande Loge Nationale. Il faut savoir aussi qu'au lendemain de la guerre c'est la Maçonnerie américaine, par l''intermédiaire de Frank Giliotti, conseiller en chef de l'OSS, organisme qui deviendra la CIA, qui remit en selle la Maçonnerie italienne et qui présida, en 1960, à l'unification du Grand Orient et de la Sérénissime Grande Loge, de sorte que les fascistes, sous diverses étiquettes "spiritualistes" entrèrent massivement dans la Maçonnerie réunifiée. Ainsi, la P2 ne provient nullement d'une génération spontanée.   (...)



Revenir en haut Aller en bas
lrnt



Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 23/04/2015

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Ven 21 Oct 2016 - 23:23

Des membres de la P2 étaient membres du Bilderberg, le Bilderberg qui était la création de maçons du rite écossais. À mon humble avis, il est difficile de comprendre toutes affaires sans prendre en compte l'existence de ces réseaux qui infiltrent les institutions, et relient des personnalités importantes en toute discrétion... (sans tomber dans l'antimaçonnisme primaire non plus, il y a des gens très valables en maçonnerie.)
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Sam 22 Oct 2016 - 11:38

Je mets ça ici...

http://www.rtl.be/info/magazine/science-nature/jusqu-a-la-moitie-des-constats-de-deces-mentionnent-une-cause-erronee-861345.aspx

La proportion devait être encore plus importante il y a 30 ans
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Aujourd'hui à 9:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Prières du soir à Jésus...à Dieu...
» PLEURS DU SOIR BEBE DE 3MOIS
» Saint Hubert et commentaire du jour "Heureux celui qui participera au repas..."
» Infos ce soir: parents contre le manque de remplaçants!
» le ciel de se soir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Magistrats et enquêteurs-
Sauter vers: