les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Mer 6 Juil 2016 - 8:31

Extrait :



.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Mer 6 Juil 2016 - 11:53

Revenir en haut Aller en bas
lrnt



Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 23/04/2015

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Mer 6 Juil 2016 - 21:02

Un jour, on nous dira que les tueries du Brabant étaient l’œuvre de gendarmes d'extrême-droite aujourd'hui décédés, ayant fomenté un complot pour renforcer l'État. On nous expliquera qu'ils échappèrent aux enquêteurs grâce à leur implication dans les services de gendarmerie. Et voilà, l'affaire des tueurs du Brabant sera enfin élucidée !
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Mer 6 Juil 2016 - 21:06


N'oubliez pas qu'une commission rogatoire va être envoyée aux USA. Ce n'est pas rien comme décision.

Revenir en haut Aller en bas
lrnt



Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 23/04/2015

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Mer 6 Juil 2016 - 23:03

C'est vrai ! On verra !
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Ven 7 Oct 2016 - 17:56


Un message de Hubert Delmotte à Joël Lhost, posté sur le forum à leur demande ...




Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 522
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Ven 7 Oct 2016 - 20:35

Au sein de la police et de la justice belge, on gêne forcément quelqu'un comme dans toute organisation. Les gens recherchent de l'avancement, un salaire plus élevé, une reconnaissance hiérarchique. Cela ne signifie pas pour autant qu'il y a complot pour étouffer la vérité. Les moyens employés peuvent gêner simplement pour des questions de jeu d'acteur.

Il était très logique que ce brave enquêteur et aussi Lionel Ruth soient mis de côté, à un moment ou à un autre.

Le problème objectif dans cette affaire est le manque d'éléments matériels. Les enquêteurs sont sans doute passés à côté   d'éléments clés. Trente ans plus tard, il est difficile de remonter le pente.
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Sam 8 Oct 2016 - 19:15

Gol + nébuleuse + TBW ?
Gol <> nébleuse + TBW?
Gol + nébuleuse 1 <> TBW + nébuleuse 2?
Gol + nébuleuse 1 + TBW1 <> TBW2 + nébuleuse 2 ?
...
nébuleuse (1, 2, ...) = Atlas? E.D.? AESP? ...
Revenir en haut Aller en bas
oro



Nombre de messages : 2
Age : 41
Localisation : Woluwe-Saint-Pierre
Date d'inscription : 13/03/2014

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 9 Oct 2016 - 1:56

Concernant Joël Lhost:

Dans le livre "Les tueries du Brabant" de Mottard et Haquin, chapitre 3 - l'affaire WNP, il est écrit:

"L'équipe Massart a également transmis aux services compétents de la Sûreté des documents dont il apparaissait qu'un agent de la Sûreté de l'Etat avait transmis au WNP des informations sur l'organisation de ce service d'Etat, des noms d'agents et même le nom d'un informateur."

Il y a d'autres exemples, comme les séances d'instruction cagoulées, qui montrent que Albert Raes et Christian Smets avaient tendance à minimiser la dangerosité et l'intelligence des groupuscules qu'ils tentaient d'infiltrer. Pour appâter et mettre en confiance ces "zozos" d'extrême droite, il est facile d'imaginer que la Sûreté a transmis des informations qui, pour elle, étaient secondaires et negligeables, mais qui pouvaient être présentées qui confidentielles et gages de confiance.

Quand la direction de la nébuleuse FJ/WNP a pris conscience que ces informations n'étaient transmises que pour éteindre leur méfiance, cela a dû être la douche froide. Dossogne & co ont dû ressentir un sentiment de trahison et de mépris. Pour se venger, quoi de plus naturel que d'instrumentaliser les informations "sournoisement" transmises, parmi lesquelles le nom et le protocole de contact de Joël Lhost auraient pu figurer.

Il faut noter aussi que Lhost a fait son service militaire sous les ordres de Bougerol. Et que par après Bougerol a développé une relation personnelle très énigmatique (enfin pour moi) avec Dossogne, sur base sans doute de leur anti-communisme viscéral.

Est-ce que Bougerol avait connaissance du rôle de Lhost en tant qu'informateur de la Sûreté? Il aurait lui aussi pu transmettre l'information à Dossogne.


Quand Joël Lhost dit qu'il était 'en mission pour les services secrets belges et américains', ce soir des attaques de Braine et Overijse, ne pourrait-on pas ré-examiner les faits bruts de son 'ordre de mission', sans tout de suite en déduire que c'était une nouvelle demande de Rémy ou Cassidy? "le 27 septembre 1985, Lhost raconte qu'un rendez-vous lui a été fixé au "Maisières"" Mais via quel moyen de communication. Commet Lhost pouvait authentifier l'origine de la demande? "il y reçoit alors une malette contenant un emetteur radio" donnée par un visage connu? ou un inconnu a laissé un paquet au barman?



Concernant Hubert Delmotte,

Je me suis toujours demandé comment Nicolas de Kerchove avait osé téléphoner au responsable de l'enquête sur Mendez pour décréter que "le dossier n'avait rien à voir avec les tueurs du Brabant". L'histoire de Hubert Delmotte est un deuxième élément qui montre le rôle du cabinet de Gol pour tenter de lever le pieds sur la piste de l'extrême-droite.

Je reprends deux expressions de Delmotte qui ne me semblent pas bien analyser ce qui s'est passé dans la tête de Gol

-J'ai toujours été persuadé que ni Gol ni Dusquesne n'ont quoi que ce soit à voir avec la décision du parquet (de le rétrograder)

-Je pense que Gol s'est approché de la vérité sur les Tueries mais qu'il a dû juger que cette vérité  pourrait causer d'énormes remous.

Et je propose une explication alternative du comportement étonnant du ministre de la Justice:

Après les attaques de Braine et Overijse, Gol est à 200% concentré sur la traque des tueurs, comme toute la gendarmerie, la police judiciaire, la Sûreté, ... les snipers sont sur les toits des Delhaize. Près du ring, des voitures rapides de la police sont prêtes à monter à la moindre alerte. L'heure n'est pas à la compromission.

Mais après Alost, c'est la douche froide, le découragement. Les TBW avaient un message à faire passer: Ils sont forts, ils peuvent frapper où ils veulent.

Incroyablement, il suffit de quelques intermédiaires pour établir une communication confidentielle entre le ministre de la justice et l'organisateur des TBW:

Gol - de Kerchove - Bougerol - Dossogne - Bouhouche

Que demande Gol? que cela cesse

Que demande Bouchouche? qu'on reconnaisse qu'il est plus intelligent que ses ex-collègues? qu'on reconnaisse que c'était une erreur de la Sûreté d'avoir voulu infiltrer et détruire le WNP? une erreur de la Justice d'avoir mis en prison les leaders du FJ?

Bien sûr Dossogne et Bouhouche ont beau jeu de se présenter comme des pions dans une nébuleuse qui les dépasse. Sûrement qu'ils ne permettent pas à Gol de clairement les identifier. Si ils tombent, 20 autres prendront leur place pour reprendre le combat. La police belge n'a aucune chance d'anticiper quels seront cette nouvelle vague de combattants. Et les enfants innocents continueront à tomber sur les parking de Belgique.


Bref, il suffit à Gol d'oser un peu baisser la tête....pour obtenir un cessez-le-feu.

Ses phrases qui pouvaient paraître énigmatiques prennent alors tout leur sens:

-si je suis bien informé, les tueries sont finies

-Il faut parfois prendre des décisions difficiles, des décisions qui vont à l'encontre de ses propres idées. Pour éviter d'autres drames.

On comprend pourquoi Gol utilise tout le temps l'expression "nébuleuse" et non plus "bande" ou "organisation"
On comprend le sens de la discussion entre Raes et de Kerchove à la Maison du Cygne à propos de Bougerol.
On comprend pourquoi Duquesne a fait pression sur sa femme pour rétrograder Delmotte avec interdiction de se mêler du dossier des TBW.
On comprend pourquoi de Kerchove se permet de prendre son téléphone sur le dossier Mendez.
On comprend l'expression de Bouhouche à l'enterrement de Mendez: De toute façon, c’est le Brabant wallon que vous cherchez? Ne vous tracassez pas. Il n’y aura plus rien ».
On comprend aussi pourquoi Dedecker se sent encore obligé après 30 ans de venir à la tv juste pour soutenir la piste des prédateurs et demander d'arrêter de perdre son temps avec la piste de l'extrême-droite.

Le top management du prl de l'époque partage en effet un secret d'Etat, pas très glorieux, mais ils pensent quand-même avoir agi pour le bien commun, pour le moindre sang versé.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 9 Oct 2016 - 10:01


Citation :
On comprend pourquoi Duquesne a fait pression sur sa femme pour rétrograder Delmotte avec interdiction de se mêler du dossier des TBW

je ne pense pas:

le 8 mars 1989 ni gol ni duqesne étaient encore ds le gouvernement
car c'était wathelet déjà

et le commissaire en chef qui a fait la note était socialo probalement (archives le soir> les annees de..)

difficile à voir que avec un gouvernement ps-cvp un ministre de la justice catho authorise un ex ministre plp via un autre plp/proc  de faire pression sur un commissaire ps de faire ce note pour retrograder son meilleur element.

je pense plustôt au début des affaires Raes

Raes est interrogé par Lacroix et aussi Hennart fait perquisition en cette periode là qui suit je pense.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 9 Oct 2016 - 10:23

relisez votre timeline,

il y a enormement de choses  qui se passent en cette periode là une des 20 exemples:

Citation :
Samedi 11 mars 1989
Tueries: la piste noire
qui revient de Termonde
La piste noire suivie déjà par les gendarmes de Wavre avant les tueries de septembre et novembre 1985 dans les Delhaize de Braine, Overijse et Alost, revient donc depuis quelques mois dans le dossier de l'attaque de Tamise en septembre 1983, comme l'ont confirmé jeudi le juge Troch et le substitut Acke de Termonde.

Cette piste, émaillée de rapports de la B.S.R. de Wavre qui enquêtaient sur l'attaque de l'armurerie Dekaise en septembre 1982, établissait des connexions entre des trafiquants internationaux, des extrémistes de droite, des agents de la Sûreté et des gendarmes.

Plus d'un enquêteur observe avec surprise que c'est au moment où Termonde «retravaille» cette piste que Martial Lekeu, ex-gendarme disparu depuis août 1984 et installé en Floride, choisit de parler.
Les rapports de la B.S.R. de Wavre, principalement le dernier, daté du 14 août 1985, faisaient notamment référence à un trafiquant d'armes travaillant avec des agents de la Sûreté et un ancien de la C.I.A. spécialisé dans le terrorisme. Outre les noms d'une série d'étrangers (un Britannique, un Canadien, des Libanais chrétiens...) figuraient aussi les noms de vingt-sept truands belges dont des membres des bandes de De Staercke et de Patrick Haemers dont on apprenait vendredi soir que le juge Freddy Troch devrait l'entendre dans le cadre de l'enquête sur la tuerie du Delhaize d'Alost (8 morts le 9 novembre 1985). Le dernier rapport se fondait aussi sur une liste de gendarmes ou d'anciens gendarmes suspects parmi lesquels «tombaient» les noms de Bouhouche, Beijer, Martial Lekeu et d'autres passés par la B.S.R. de Bruxelles ou par la Légion mobile (notamment par le groupe Diane).
Mutations en série
Ces gendarmes étaient soupçonnés d'être impliqués dans les attentats à la gendarmerie en 1981 (la bombe dans la Peugeot de la B.S.R., la fusillade chez le major Vernaillen et le vol des armes du groupe Diane) mais aussi dans certains faits liés aux tueries du Brabant. Par la suite, notamment dans le cadre des enquêtes sur la mort du chef du W.N.P. Paul Latinus et sur l'assassinat de Mendez, les premiers soupçons s'affinèrent, d'autres connexions apparurent notamment avec des extrémistes du W.N.P. Des documents saisis chez des membres du W.N.P. par la P.J. de Bruxelles ainsi que chez Buslik, l'ami américain de Bouhouche, confirmaient ces soupçons.
Pour avoir piégé leur rapport d'août 1985 en vue de déceler l'origine de fuites éventuelles, leurs auteurs perdirent leur qualité de B.S.R., furent mutés et interdits à vie dans les districts de Nivelles et de Wavre, tandis que d'autres gendarmes, qui à Wavre et ailleurs avaient participé à cette enquête, firent aussi l'objet de mutations. Ils gardent aujourd'hui la conviction d'avoir été les victimes de leur obstination à suivre cette piste noire qui resurgit aujourd'hui dans le dossier de Tamise, instruit par le juge Troch de Termonde.
Entre les attaques chez Dekaize à Wavre en 1982 et à la fabrique de gilets pare-balles de Tamise en 1983 revenait le nom du même trafiquant d'armes lié à la Sûreté et à l'ancien de la C.I.A. Dans son agenda figurait aussi les téléphones d'un commissaire (décédé) de la Sûreté et d'un «journaliste» Syrien dont la voiture avait servi à l'attaque chez le major Vernaillen en 1981, et qui fut un des financiers du W.N.P.
On vient aussi de se rendre compte aussi qu'à la fin des années septante, Martial Lekeu, encore à la gendarmerie, habitait dans l'immeuble voisin de celui où vivait Paul Latinus, boulevard Mettewie, avant la création du W.N.P.
Les enquêtes de Termonde sur la centaine d'attaques attribuées à la bande De Staercke étaient déjà revenues vers Bruxelles, le Brabant wallon et le Hainaut avec le recel de titres et des vols de videos aux GB de Waterloo et de Haine en 1985. Le nom de Jean Bultot apparut alors, puisque les voleurs, arrêtés et condamnés, désignèrent Bultot comme le commanditaire des vols dont le produit de la revente était destiné à alimenter la caisse de Forces nouvelles, ont-ils dit. Bultot, interrogé au Paraguay, l'a évidemment nié.
Voilà le canevas de la piste noire. Bultot est parti pour le Paraguay au lendemain de l'arrestation de Bouhouche (remis en liberté l'an dernier), Buslik est reparti aux Etats-Unis l'an dernier, Lekeu y est aussi, sans que l'on puisse dire pourquoi il a décidé de quitter la Belgique le 20 août 1984 ni pour quelle raison précise il s'est mis à parler la semaine dernière à notre confrère de La Dernière Heure de son appartenance à un groupe de militaires et de gendarmes qui préparaient un coup d'Etat passant par ces séries noires d'attaques et de tueries...
RENÉ HAQUIN.

il se passe enormement de choses ds la presse, commissions , recherches

et je pense que on a essayer de calmer les jeux de manipulations
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 9 Oct 2016 - 12:39


Il y a des choses très intéressantes dans les trois derniers messages.

Lekeu, Bultot, Buslik se sont comportés de façon suspecte. Il devrait encore être possible de poser des questions à Buslik mais cela ne semble pas être une priorité. Pourquoi ?

Salesse et Nitelet sont aussi très suspects... Ne peut-on rien obtenir de leur part ?

Le parcours du substitut Acke de Termonde devrait retenir l'attention car sa mort est entourée de mystère.

La phrase suivante est intéressante :

" Les rapports de la B.S.R. de Wavre, principalement le dernier, daté du 14 août 1985, faisaient notamment référence à un trafiquant d'armes travaillant avec des agents de la Sûreté et un ancien de la C.I.A. spécialisé dans le terrorisme. "

Voir :

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t1698-l-enquete-de-la-bsr-de-wavre?highlight=Wavre



Revenir en haut Aller en bas
oro



Nombre de messages : 2
Age : 41
Localisation : Woluwe-Saint-Pierre
Date d'inscription : 13/03/2014

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 9 Oct 2016 - 12:46

D'accord pour revoir ma ligne du temps et la succession des nominations aux différents ministères,
mais alors je ne comprends pas la phrase "J'ai toujours été persuadé que ni Gol ni Dusquesne n'ont quoi que ce soit à voir avec la décision du parquet".
C'est bien que Delmotte considère qu'ils étaient en position d'avoir une influence sur le parquet, mais qu'ils n'en ont pas usé.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 9 Oct 2016 - 13:26


Jean Gol était très proche de Georges Gutelman dont la compagnie aérienne fut notamment active dans Iran-Contra.

Voir

http://www.dhnet.be/actu/faits/de-l-aviation-a-la-prison-51b7cb22e4b0de6db98e86ad

Georges Gutelman a même été lié à HSBC :

http://www.lesoir.be/781334/article/economie/2015-02-08/hsbc-georges-gutelman-et-pierre-salik-deux-cas-belges

Voir aussi :

http://www.haaretz.com/israel-news/the-makings-of-history-operation-georges-1.295453



Dernière édition par HERVE le Dim 9 Oct 2016 - 13:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 9 Oct 2016 - 13:29

j'ai fait qqs recherches hier soir ds les archives du soir et je les ai mis sur site les années

bizarre est que delmotte a discuté avec son collègue Perillieux avant de contacter le CBw

et ce Periilleux était en 1984 à bruxelles Pj (voir archives le soir)


je suppose qu'il a eu echo aussi des derives extr droite à la pj comme à la gendarmerie .

en tous cas il se passe des drôle de choses pendant cet periode dec 1988 -mai 1989

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 9 Oct 2016 - 13:37

vu les discussions raes -proc depretre il y a une possibilité que Raes avait une influence ds les parquets via bruxelles?

-pour Gutelsman: la firme d'aviation a été monté entre Gutelsman et GOL , etant etudiant encore mais je n'ai aucune idee si gol est resté là dedans ou était simple actionnaire!

Gutelsman , du au transport des falashas , semble avoir perdu des lignes rentables pour la mecque et a eu ds des problèmes financiers avec sa flotte.

il a passer qqs temps en tôle et là il avait bizarrement des protections d'un des compagneros en tôle (qui ont fait le bijouterie deville>voir mort de BVD)

après être liberé il a du les aider à son tour ?  qoui que ils ont ecrit un bouqin bizarre : les protocole de...ou qqs chose de ce genre.


Dernière édition par K le Dim 9 Oct 2016 - 13:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 9 Oct 2016 - 13:42

quand delmotte est allé au CBW il y avait ds la reunion aussi de Vro.

bon copain de Finné mais bizarrement il ne croit pas à ces histoires de coups d'état (perpetuelles)

et peu apres il part pour la 23 -ieme brigade où il devient chef
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 9 Oct 2016 - 13:44


A ne pas oublier non plus : les analogies avec l'Italie ...

https://www.youtube.com/watch?v=pVEEZWyzkJk





avec le rôle de "Ordre nouveau" ...

"structure occulte liée aux services secrets italiens et américains"

et

"En Vénétie, les militants d' Ordre nouveau ... entraient et sortaient de certaines bases américaines et ils étaient traités presque comme des alliés."

Voir notamment ce qui concerne Pino Rauti...

https://tempspresents.com/2013/05/31/pino-rauti-extreme-droite-italienne-guillaume-origoni/

(...) Ordine Nuovo sera le berceau idéologique pour le Nord de l’Italie de l’extrême droite extra-parlementaire. Par l’intermédiaire de ses antennes disséminées dans le Nord du territoire ( la présence de l’extrême droite extra-parlementaire dans le sud et le centre est assurée par la structure de Stefano Delle Chiaie : Avanguardia Nazionale. Les deux groupes ont conclu une partition du territoire à l’exception de Milan où sont présentes les deux entités), Ordre Nouveau recrute, forme, agrège.

(...) Rauti veut construire un « ordre de croyants et de combattants »[5]. In fine, on retrouvait des membres de ON dans les structures clandestines des réseaux OTAN (Gladio, le Stay Behind[6] italien) ou plus indirectement au service de pacte atlantique (Nuclei di Difesa Dello Stato[7] du Colonel Amos Spiazzi entre autres)[8] (...)

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 9 Oct 2016 - 13:53

je préfère pas charger le bateau avec des analogies c'est deja assez compliqué de comprendre les choses qui se passent en // en belgique

pour delmotte même c''est assez simple car il connait le contenu de son rapport adapté en 1989 et c'est ces déclarations au CBW qui ont eu des effets negatifs sur son carrière.

mais c'est aussi possible que on lui reproche de croire et repeter des histoires de cowboy's et de jouer cavalier seul.(sans connaitre le proc.)
Revenir en haut Aller en bas
ginlo



Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 27/05/2014

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 9 Oct 2016 - 14:03

@ K, dans les pv de la CBW du 14/04/2014 d'Hubert et de moi le 06/06/14, il n'y à jamais été question de Ministre en Fonction A.Duquesne et Jean Gol, mais de personnages politiques influents, point barre.

Pour François Périlleux,(collègue et ami) ils se rencontraient aux moins 2 à 3 fois par mois soit à Bruxelles, à Liège....et le téléphone
existait, et ils se rencontrent encore aujourd'hui .....en tant que retraité devant une bonne pinte.
Ne pas chercher midi à quatorze heures.

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 9 Oct 2016 - 14:12

pour l'histoire de lekeu il faut savoir que la commission rogatoire n'est pas alle voir lekeu a orlano mais ilssont aller a atlanta ds un consulat belge et cest lekeu qui a fait un deplacement de plus de 500 km pour y aller semble- t- il  ?

lekeu avait un membre de famille ala sureté mais aussi un membre à orlando : à confirmer


en cherchant sur mon pc:  je trouve deux anciens scan d'un bouqin


et regarde on parle de ce P de la police judiciaire de liege

il se peut que ce P est simplement le collegue P que on connait !!!!!!!!!!!

Citation :
Qui est Martial Lekeu? A la
BSR de Bruxelles, il était le col-
lègue d'individus tels que Ma-
dani Bouhouche, Robert Beijer
et Christian Amory   tous les
trois inquiétés dans l'enquête
sur les tueurs du Brabant En
1978, Lekeu s'est installé dans
les Ardennes et en avril 1984 il
a quitté la gendarmerie pour
devenir un nomme d'affaires
prospère à Bastoqne II accor-
dait des prêts et irvoulait mon-
ter un service d'ambulances. Et
puis subitement, au cours de
l'été 1984, il est parti avec sa
famille. Disparu sans laisser
d'adresse En traversant la
France, sa femme et ses enfants
pensaient qu'ils allaient en Is-
raël, où Lekeu prétendait avoir
d'excellents contacts dans toutes
sortes de services secrets. Mais
finalement ils se sont retrouvés
en Floride, avec un visa touris-
tique Comment s'y est-il pris?
Personne ne le sait, mais il a
réussi à rester aux Etats-Unis
avec sa famille, où il a com-
mencé à travailler comme indi-
cateur et provocateur pour la
douane américaine. Jusqu'en
1989, Lekeu a mené la belle vie
aux Etats-Unis, mais des nou-
velles alarmantes sont alors ar-
rivées de Belgique, transmises
par son ami P., un membre de
la police judiciaire de Liège qui
était resté en contact avec Le-

keu. P. avait appris à l'ex-gen-
darme que son nom avait été ci-
te dans l'enquête sur les tueries
du Brabant.

Le juge d'instruction Troch
avait fait publier une déclara-
tion faite par un gangster
bruxellois, qui faisait dans le
trafic de drogue, au sujet d'un
de ses amis, un homme de l'en-
tourage de Patrick Haemers.
Selon ce gangster bruxellois,
son ami aurait participé à l'at-
taque de l'entreprise Wittock-
Van Landeghem à Tamise, où
les tueurs avaient volé des gilets
pare-balles, ainsi que du siège
Colruyt de Nivelles. Lui-même et
son ami avaient apporté
quelques armes et vestes pare-
balles à un gendarme habitant
les Ardennes. Et Troch avait ap-
pris que ce gendarme des Ar-
dennes n'était autre que Martial
Lekeu.
Lekeu s'affola, et par l'inter-
médiaire de P il prit contact
avec la cellule Delta du )uge
d'instruction Troch. Il voulait
que la justice belge écoute sa
version des faits.
Version qu'il
raconta également à quelques
journalistes.
En 1989, nous avons rencon-
tré Martial Lekeu dans le hall du
Holiday Inn de l'aéroport a'Or-
lando en Floride Lekeu ne nia
pas qu'il savait l'une ou l'autre
chose sur les lueurs du Brabant,
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7284
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 9 Oct 2016 - 14:17

à ginlo:

c'était plus simple de dire que c'est Périlleux qui connaissait bien Lekeu

alors pourqoui il n'est pas aller lui même voir le CBW et delta ?
pourqoui se cacher derrière Delmotte ?
Revenir en haut Aller en bas
ginlo



Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 27/05/2014

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 9 Oct 2016 - 15:15

@Périlleux à été instructeur à la Gendarmerie , ne connaît plus les dates exacts +/- fin 70 et à connu Lekeu là, et ne voulait " surtout pas parler à un Gendarme", mais à un PJ, c'est aussi simple, mais Prérilleux connaissait le dossier perdu au Palais de Justice de Liège
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 548
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 9 Oct 2016 - 15:33

Finalement je me demande si toute cette histoire de WMP n'es pas nom plus de l'enfumage ...
ques que cella  apporte dans l'enquête tueries:   
Les déclarations de Libert sur les renseignement Grand magasin.  Peux être quelque fais en rapport avec la 1er vague : les Golfs 1 retrouvées à Hourpe, pratiquement dans les jardin de Bougrol et Mercier.

Ne pas oublie le voyage de N.B. Aux USA. Et pas avec n'importe qui.
ne pas oublier qu'il est propriétaire de la Thomson qui a tiré a Vielsam et qui à permis d'armé CCC.
Et dans une moindre mesure A.D.

Je ne vois pas le WNP avoir un rôle important dans l’organisation et dans la stratégie de la tension international. si ce n'ai celui de délinquance local.
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Dim 9 Oct 2016 - 17:06


Vu les similitudes entre le WNP et les réseaux "stay-behind" (parrainage, etc), on peut se demander si le WNP n'y avait pas une place... Après tout, Paul Latinus obéissait aux ordres de la DIA et il admirait le SACEUR Alexander Haig (IEPS, Moon, SHAPE, etc) à qui Ted Shackley (CIA, Cercle, etc) avait présenté Licio Gelli (P2).

Dans ses lettres écrites en détention, Aldo Moro reprochait à Giulio Andreotti d'être proche des services secrets et des Américains. Or, certains services secrets italiens étaient aux ordres de la P2.

Giulio Andreotti était présent à la réunion suivante à la résidence Rockefeller :

https://fr.scribd.com/document/241043341/DNSA-00334-Kissinger-Violet

Il était aussi à la conférence tenue à l'abbaye de Royaumont (plusieurs Belges étaient présents).

Si la liste des membres du SDRA VIII était publiée, je suis certain que l'on retrouverait beaucoup de noms déjà cités dans ce forum.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16   Aujourd'hui à 21:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Hubert Delmotte, Soir mag 2/3/16
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Prières du soir à Jésus...à Dieu...
» PLEURS DU SOIR BEBE DE 3MOIS
» Saint Hubert et commentaire du jour "Heureux celui qui participera au repas..."
» Infos ce soir: parents contre le manque de remplaçants!
» le ciel de se soir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Magistrats et enquêteurs-
Sauter vers: