les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jean-Jacques Cordonnier (Obélix)

Aller en bas 
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7733
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Jean-Jacques Cordonnier (Obélix)   Dim 24 Avr 2016 - 19:13

Individu surnommé qui fut proche (membre?) du WNP.

Ami de Michel Libert et de Jean-paul Dauphin.

Il serait mort en 1993 dans un accident de voiture :

A Maldegem, dimanche [4 juli 1993], vers 7 heures, une voiture dans laquelle se trouvaient quatre personnes a raté un virage et percuté un pilier d'éclairage. Trois des passagers de la voiture sont morts: un Anderlechtois de 23 ans, Yannick Stoefs, un habitant de Rhode-Saint-Genèse de 26 ans, Stephane De Ginst, et un autre Anderlechtois de 27 ans, Jean-Jacques Cordonnier. Le quatrième passager, Pierre Berrevoets (27 ans), d'Elsene, est très grièvement blessé.

La particularité de cet accident réside dans la découverte, au milieu des décombres, de drapeaux nazis, bombes lacrymogènes, armes blanches, cassettes diverses. On se rappelera que Yannick Stoefs, qui conduisait le véhicule, était membre du groupement d'extrême droite Assaut et avait été placé sous mandat d'arrêt en mars 1992 pour appartenance à une milice privée, transport et port d'armes prohibées, coups volontaires, associations de malfaiteurs...

Source : bendevannijvel.com




_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
bernarddeboussu



Nombre de messages : 1103
Localisation : BORINAGE
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Jean-Jacques Cordonnier (Obélix)   Dim 24 Avr 2016 - 21:27

@Michel,

C'est effectivement dans cet accident que perdirent la vie trois militants du mouvement ASSAUT,
dont le leadership était assuré par Hervé VAN LAETHEM (né le 17.02.65 à ETTERBEEK), domicilié à SCHAERBEEK et actuel président du mouvement NATION.

Après dissolution du mouvement ASSAUT, HVL se tournera sans succès vers le FN de Daniel FERET, puis flirtera quelque temps avec le FNB de Marguerite BASTIEN et finira par fonder le mouvement NATION toujours en vie à ce jour.

HVL fut militaire de carrière (sous-officier au 12ème de Ligne, à SPA) d'où il démissionnera.
Certains s'étonnèrent sur des "irrégularités" commises par lui, notamment en matière de militantisme extrémiste (ce qui est plutôt proscrit pour un militaire de carrière) ainsi que de sombres histoires de bizutage qui auraient mal tournés...
Il travailla jusqu'en fin 2012 auprès de sociétés fiduciaires et financières, dont la dernière en date fut EULER HERMES EUROPE SA, Avenue des Arts, 56, à 1000 BRUXELLES.
Depuis novembre 2012, il semble émarger au chômage.
Il mène de nombreuses actions au cœur du mouvement NATION et de mouvements étrangers similaires en Europe... study
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13682
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Jean-Jacques Cordonnier (Obélix)   Mer 10 Jan 2018 - 13:13


Voir aussi "L'affaire Astérix" :

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t331p25-l-affaire-asterix#104594


Quatre messages de Michel Libert...

_ _ _ _ _


En parcourant le fil en référence, une évidence m'a interpellé.

Il y avait au sein du WNP, deux membres dont l'identification me revient.

Le nom du premier est Cordonnier. Le second, son ami fidèle/complice dans la vie, je ne m'en rappelle plus mais il était surnommé "Astérix" (uniquement un surnom, et non son nom code au sein de la structure). Mais celui-ci, plutôt très maigrichon et peureux, était loin de ressembler à un garde du corps.

Par contre, le nom de François Ertrijckx m'était inconnu jusqu'à la lecture du fil du sujet. Mais, par contre, je me souviens catégoriquement qu'un proche contact/collaborateur de Paul Latinus (donc dans une sphère adjacente ou au sein de la GAP) était un individu qui était justement garde du corps de Plastic Bertrand et avait suivi des cours dans un des clubs de JF Calmette.

Etait-ce le même personnage ? ... ou y-aurait-il eu un autre body-guard ? ... Voilà une nouvelle question pouvant être posée.

_ _ _ _ _


Nouvelle réflexion ... Nouveau lien ?

Paul Latinus entretenait des liaisons très fermes avec un nommé Jacques Genevois. Celui-ci apparaît dans le schéma que j'ai remis au juge Lyna. Il était un des contacts permanents dans le cadre d'une collaboration avec la Gendarmerie portant sur le combat du trafic de drogues, pour autant que mes souvenirs ne me trompent.

Est-ce la même personne ? ... Un homonyme ?

_ _ _ _ _


Autres éléments concernant Cordonnier et son camarade (dont je ne me rappelle toujours pas le nom, désolé).

Ils ont été suspendu de toute action au WNP suite à des successifs non respects de procédures et protocoles ayant mis la structure en péril potentiel.

J'ai appris plus tard qu'ils avaient alors rejoins Christian Elnikoff et sa sphère.

Il me semble en avoir informé Joseph Kausse.

_ _ _ _ _


Si mes souvenirs ne me trahissent pas, le nommé Cordonnier aurait été assassiné.

Pouvez-vous me confirmer la chose ainsi que les éléments éventuels à ce sujet ?


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13682
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Jean-Jacques Cordonnier (Obélix)   Mer 10 Jan 2018 - 13:16


Il y a un fil de discussion sur Christian Elnikoff.

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t735-elnikoff-christian?highlight=elnikoff

Voir notamment ce qui concerne Jacques Borsu.


Revenir en haut Aller en bas
frederic lavachery



Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 24/10/2010

MessageSujet: Re: Jean-Jacques Cordonnier (Obélix)   Mer 10 Jan 2018 - 13:35

HERVE a écrit:

Voir aussi "L'affaire Astérix" :

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t331p25-l-affaire-asterix#104594


Quatre messages de Michel Libert...

_ _ _ _ _


En parcourant le fil en référence, une évidence m'a interpellé.

Il y avait au sein du WNP, deux membres dont l'identification me revient.

Le nom du premier est Cordonnier. Le second, son ami fidèle/complice dans la vie,  je ne m'en rappelle plus mais il était surnommé "Astérix" (uniquement un surnom, et  non son nom code au sein de la structure). Mais celui-ci, plutôt très maigrichon et peureux, était loin de ressembler à un garde du corps.

Par contre, le nom de  François Ertrijckx  m'était inconnu jusqu'à la lecture du fil du sujet. Mais, par contre, je me souviens catégoriquement qu'un proche contact/collaborateur de Paul Latinus (donc dans une sphère adjacente ou au sein de la GAP) était un individu qui était justement garde du corps de Plastic Bertrand et avait suivi des cours dans un des clubs de JF Calmette.

Etait-ce le même personnage ? ... ou y-aurait-il eu un autre body-guard ? ... Voilà une nouvelle question pouvant être posée.

_ _ _ _ _


Nouvelle réflexion ... Nouveau lien ?

Paul Latinus entretenait des liaisons très fermes avec un nommé Jacques Genevois. Celui-ci apparaît dans le schéma que j'ai remis au juge Lyna. Il était un des contacts permanents dans le cadre d'une collaboration avec la Gendarmerie portant sur le combat du trafic de drogues, pour autant que mes souvenirs ne me trompent.

Est-ce la même personne ? ... Un homonyme ?

_ _ _ _ _


Autres éléments concernant Cordonnier et son camarade (dont je ne me rappelle toujours pas le nom, désolé).

Ils ont été suspendu de toute action au WNP suite à des successifs non respects de procédures et protocoles ayant mis la structure en péril potentiel.

J'ai appris plus tard qu'ils avaient alors rejoins Christian Elnikoff et sa sphère.

Il me semble en avoir informé Joseph Kausse.

_ _ _ _ _


Si mes souvenirs ne me trahissent pas, le nommé Cordonnier aurait été assassiné.

Pouvez-vous me confirmer la chose ainsi que les éléments éventuels à ce sujet ?



Jacques Genevois, un type sympa, était indic de la PJ pour les trafics d'œuvres d'art, notamment. Il était l'âme damnée de Jean-Pierre Leurquin.
Revenir en haut Aller en bas
Merovingien



Nombre de messages : 361
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Re: Jean-Jacques Cordonnier (Obélix)   Mer 10 Jan 2018 - 16:12

HERVE a écrit:
Si mes souvenirs ne me trahissent pas, le nommé Cordonnier aurait été assassiné.

Pouvez-vous me confirmer la chose ainsi que les éléments éventuels à ce sujet ?

S'il s'agit bien de la même personne il n' a pas été assassiné mais il est décédé à la suite d'un accident de voiture.

A Maldegem, dimanche [4 juillet 1993], vers 7 heures, une voiture dans laquelle se trouvaient quatre personnes a raté un virage et percuté un pilier d'éclairage. Trois des passagers de la voiture sont morts: un Anderlechtois de 23 ans, Yannick Stoefs, un habitant de Rhode-Saint-Genèse de 26 ans, Stephane De Ginst, et un autre Anderlechtois de 27 ans, Jean-Jacques Cordonnier. Le quatrième passager, Pierre Berrevoets (27 ans), d'Elsene, est très grièvement blessé.

La particularité de cet accident réside dans la découverte, au milieu des décombres, de drapeaux nazis, bombes lacrymogènes, armes blanches, cassettes diverses. On se rappelera que Yannick Stoefs, qui conduisait le véhicule, était membre du groupement d'extrême droite Assaut et avait été placé sous mandat d'arrêt en mars 1992 pour appartenance à une milice privée, transport et port d'armes prohibées, coups volontaires, associations de malfaiteurs...


Source: Le Soir | 5 juillet 1993
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13682
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Jean-Jacques Cordonnier (Obélix)   Mer 10 Jan 2018 - 16:42


Extraits de ce qu'on appelle "dossier Pinon" (mais qui n'est sans doute qu'une version "expurgée") :

https://fr.scribd.com/document/347861708/Pinon-WikiLeaks-Press




(...)



(...)

_ _ _




(...)



(...)

_ _ _




(...)



(...)


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean-Jacques Cordonnier (Obélix)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Jacques Cordonnier (Obélix)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean-Jacques Vélasco s’exprime enfin !
» Jean Jacques Velasco: J'ai parlé des ovnis avec Lionel Jospin et Mitterrand
» Les confessions de Jean-Jacques ROUSSEAU.
» Jean-Jacques Rousseau (1754), Discours sur l’origine de l’inégalité parmi les hommes
» Le contrat social de Jean-Jacques Rousseau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: