les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Defense Intelligence Agency (DIA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Mer 17 Aoû 2016 - 14:26







Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Mer 17 Aoû 2016 - 14:37





(...)



(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Mer 17 Aoû 2016 - 14:41






(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Mer 17 Aoû 2016 - 14:53







Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Mer 17 Aoû 2016 - 15:02







Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Mer 17 Aoû 2016 - 15:11






(...)



(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Mer 17 Aoû 2016 - 15:20








Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Mer 17 Aoû 2016 - 16:25

et 1 copier-coller de plus, courage, bientôt 11.000............ Sleep
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Mer 17 Aoû 2016 - 16:59


Il ne faut pas oublier que l'implication de la Defense Intelligence Agency (DIA) est maintenant une certitude. Ce qui devrait étonner, c'est qu'il a fallu autant de temps pour créer un fil de discussion à son sujet.

Dans les articles ci-dessus, on apprend notamment que Edwin Wilson avait au moins un ami à la DIA.

Edwin Wilson et Ted Shackley se connaissaient très bien (voir ce qui concerne la "secret team" de Ted Shackley).

Ted Shackley n'est pas n'importe qui et cela vaut aussi la peine de creuser ce qui le concerne.

http://www.thejohnfleming.com/gladio.html

Early 1970s  Meeting between Alexander Haig and Licio Gelli

In an interview the ex-Nato operative said that Ted Shackley, the CIA's
deputy station chief in Rome, "fixed a meeting between Alexander Haig and
Gelli at the US embassy in Rome in the early 1970s, when Haig was President
Nixon's Chief of Staff. "Money" he said was then filtered to Stay Behind
or Gladio with the blessing and knowledge of both Haig and the then head
of the US National Security Council, Henry Kissinger.  Their aim was to
prevent a communist takeover at all costs.

_ _ _

Il n'y aura très probablement pas de coopération de la part des autorités américaines (cela serait la meilleure solution pour tout le monde mais ... ). Il faut donc chercher seuls ce qui concerne leurs services secrets ... et le "Safari club".

_ _ _

En feuilletant deux livres de Joseph J. Trento, je retrouve des passages intéressants :


The secret history of the CIA
par Joseph J. Trento
(2001)
Page 369

One of Helm's greatest tactical successes had been in keeping the paramilitary side of United States covert activities under the aegis of the Defense Intelligence Agency (DIA). "This is how he kept his tunic clean", Robert Crowley explained. "The CIA-DIA partnership was one of many ways the CIA hid the dirtiest and most vile of its operations. It gave the Agency deniability." In 1975, when Senator Frank Church's Select Committee held its hearings on CIA transgressions, many Americans believed they were learning all there was to know about the CIA's "family jewels", its darkest secrets. But the real dark secret is how the CIA became the public whipping boy while military secrecy was used to protect even more damaging operations.

For Helms, the DIA arrangement meant no decrease in power. He was very much the director of central intelligence - the person who oversaw all U.S. intelligence activities, not just the CIA. The other intelligence agencies deferred to him.


Prelude to Terror
par Joseph J. Trento
(2005)
Page 42

The CIA allowed Wilson to continue to capitalize on his reputation as an influential man with Congress by letting him expand his business fronts. Wilson formed Consultants International and set up an office on K Street Northwest, next to Washington superlobbyist Robert Keith Gray. It did not take Wilson long to court business from the Nationalist Chinese on behalf of Gray.

Note : pour en savoir plus, il faut consulter l'ouvrage de Susan B. Trento, son épouse : "The Power House".

_ _ _

La DIA agissait donc pour que la CIA puisse garder "ses mains propres". En outre, Edwin Wilson connaissait bien Robert Keith Gray qui a joué un rôle important dans l'affaire Dekaise.

Il faudrait savoir comment Edwin Wilson a rencontré Armand Donnay (trafiquant d'armes) en Belgique et en quoi consistait sa surveillance du trafic portuaire entre Anvers et Cuba.

Pour rappel, Edwin Wilson a d'abord été chargé du monde syndical ... et a pu rencontrer Irving Brown, Robert Solborg, André Moyen, David Dubinsky, Félix Przedborski ...

Robert Solborg a été attaché militaire ... c'est un chemin tout tracé vers la DIA ...

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Mer 17 Aoû 2016 - 19:59


Dans

La machine de guerre américaine
Par Peter Dale Scott
(2010-2012)
Page 230

Trento écrit que Shackley était soutenu par le Safari Club du Shah d'Iran et par Richard Helms, ambassadeur américain en Iran. Le chef officiel du bureau de la CIA en Iran "se plaignit à maintes reprises que Helms semblait lancer ses propres opérations de renseignements en dehors de l'ambassade" et que des vétérans de la CIA, qui avaient travaillé sous les ordres de Shackley "formaient une organisation d'espionnage secrète au sein des services de renseignements américains officiels."


Dans

La route vers le nouveau désordre mondial
Par Peter Dale Scott
(2007-2010)
Pages 102-103

Trento avança plus tard qu'Adham, son successeur le prince Turki ainsi que leur agence saoudienne, le GID (ou Mukhabarat), finançaient les opérations secrètes hors registres de la CIA à travers le monde. Cela incluait le soutien d'une présumée "CIA privée" proche de Bush et dominée par d'anciens hommes de la CIA tels qu'Ed Wilson, Theodore Shackley (qui servit comme directeur adjoint associé aux opérations de Bush) et Tom Clines. Sans l'ombre d'un doute, la brève période au cours de laquelle Bush servit comme directeur de l'Agence centrale de Renseignement fut marquée par les opérations clandestines menées par des agents "franc-tireurs" comme Wilson, travaillant de concert avec Shackley. "Sous-traiter" et "délocaliser" devinrent des dispositifs permettant d'échapper aux nouvelles procédures de supervision établies après le Watergate par la commission sénatoriale Church (...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Jeu 18 Aoû 2016 - 9:21


Edwin Wilson a été proche de Robert K. Gray (celui de l'armurerie Dekaise).

Avec la confirmation que Edwin Wilson a travaillé pour l'AFL en Europe avant 1963.


The Power House
Par Susan B. Trento
(1992)






Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Jeu 18 Aoû 2016 - 9:40


https://books.google.be/books?id=sOYDAAAAMBAJ&pg=PT21&lpg=PT21&dq=edwin+wilson,+belgium&source=bl&ots=cm_9LmpV3U&sig=KWsIgrOND1iFh88eCOB3RAU_0_o&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwj89bXDuMrOAhWpD8AKHexoCsYQ6AEIWTAI#v=onepage&q=edwin%20wilson%2C%20belgium&f=false


Mother Jones Magazine
févr. 1984 - mars 1987






Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Jeu 18 Aoû 2016 - 9:49

Edwin Wilson a été arrêté en 1982 et son (ses) procès a (ont) duré deux ans.

http://www.nytimes.com/2012/09/23/us/edwin-p-wilson-cia-operative-with-cloak-and-dagger-life-dies-at-84.html?_r=0

Sur Armand Donnay, associé de Edwin Wilson pour le projet de prolifération en Libye, il faut relire :

http://www.grip.org/sites/grip.org/files/DOSSIERS_NOTES_ET_DOCUMENTS/ND-007.pdf










_ _ _


Voir aussi ce qui concerne Armand Donnay, Belgonucléaire et la Libye (en néerlandais) sur

http://www.lucbarbe.be/sites/default/files/boek/files/Belgie-en-de-bom.pdf

.


Dernière édition par HERVE le Jeu 18 Aoû 2016 - 10:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
frederic lavachery



Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 24/10/2010

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Jeu 18 Aoû 2016 - 10:19

Hervé : MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA) Hier à 14:59 Sélectionner/Désélectionner multi-citation Répondre en citant

Il ne faut pas oublier que l'implication de la Defense Intelligence Agency (DIA) est maintenant une certitude. Ce qui devrait étonner, c'est qu'il a fallu autant de temps pour créer un fil de discussion à son sujet.

Je n'ai pas le temps de lire la masse des documents mis en ligne par Hervé. Ce qui devrait étonner aussi, c'est le traitement qu'à connu sur le forum le livre de Gérald Damseaux. Hervé gratte par le haut et Gérald par bas. Croiser les deux me paraît inévitable. Je suis très surpris de lire page 353 du bouquin que pour la Sûreté, les CCC seraient des trostkystes. Je n'imagine pas la police du SHAPE de l'époque attribuer la prose Carette -Sassoye à des trostskystes. C'était à l'évidence du germano-stalinien. Damseaux le démontre : la Sûreté est une intégration de bêtise, de carriérisme et de mesquinerie. Et il pose la question, notamment à propos de CCC : est-ce un hasard ? Ironie superbe, ce non hasard conduira par hasard à l'arrestation des 4 CCC ! Le surréalisme est bien la marque de ce pays.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Jeu 18 Aoû 2016 - 10:31


Sauf erreur de ma part, Gérald Damseaux reconnaît lui-même qu'il n'avait pas entendu parler de la DIA avant de venir sur le forum.

Dans l'interview de Christian Smets

https://sites.google.com/site/tueriesdubrabant/interviews/interviewchristiansmets

on peut lire :

- Que pensez-vous du DIA (créé sous/par Lyman Lemnitzer) ? Paul Latinus a affirmé qu'il travaillait pour le DIA. Quelqu'un comme Jacques Monsieur devait aussi être en contact avec le DIA (et bien entendu les renseignements militaires belges). Quelles auraient pu être les relations entre la CIA et le DIA ? Que faisait la Sûreté dans tout cela ?

Si vous voulez parler de la D.E.A. (Drugs Enforcment Administration), voyez plutôt la police ou la gendarmerie. La Sûreté de s’occupait pas vraiment de drogues… et quoi encore ? Elle n’y faisait donc absolument rien du tout. Je sais que Latinus l’a affirmé mais il disait tant de choses. Est-ce vrai ???

_ _ _


Cette interview récente semble montrer que Christian Smets ne savait pas encore ce qu'était la DIA !

Je trouve cela assez incroyable puisque Paul Latinus avait lui-même affirmé qu'il avait été recruté par la DIA. Nous savons aussi depuis plusieurs années que Guillaume Vogeleer travaillait pour le DIA à son arrivée en Asie ... et Jacques Monsieur (SDRA) a plus que probablement travaillé lui aussi pour la DIA.

Comment la Sûreté de l'Etat pouvait-elle ignorer que la DIA était active en Belgique ?

La "revue de la presse américaine" au début de ce fil de discussion ne couvre que l'année 1982. Il serait fastidieux de faire de même jusqu'en 1985 mais il est clair que la DIA était connue, même si publiquement il était surtout question des POW/MIA, de la formation des attachés militaires et des activités ("High frontier" ou "guerre des étoiles") de Daniel O. Graham (ancien directeur de la DIA).

Revenir en haut Aller en bas
frederic lavachery



Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 24/10/2010

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Jeu 18 Aoû 2016 - 11:05

HERVE a écrit:

Sauf erreur de ma part, Gérald Damseaux reconnaît lui-même qu'il n'avait pas entendu parler de la DIA avant de venir sur le forum.

Dans l'interview de Christian Smets

https://sites.google.com/site/tueriesdubrabant/interviews/interviewchristiansmets

on peut lire :

- Que pensez-vous du DIA (créé sous/par Lyman Lemnitzer) ? Paul Latinus a affirmé qu'il travaillait pour le DIA. Quelqu'un comme Jacques Monsieur devait aussi être en contact avec le DIA (et bien entendu les renseignements militaires belges). Quelles auraient pu être les relations entre la CIA et le DIA ? Que faisait la Sûreté dans tout cela ?

Si vous voulez parler de la D.E.A. (Drugs Enforcment Administration), voyez plutôt la police ou la gendarmerie. La Sûreté de s’occupait pas vraiment de drogues… et quoi encore ? Elle n’y faisait donc absolument rien du tout. Je sais que Latinus l’a affirmé mais il disait tant de choses. Est-ce vrai ???

_ _ _


Cette interview récente semble montrer que Christian Smets ne savait pas encore ce qu'était la DIA !

Je trouve cela assez incroyable puisque Paul Latinus avait lui-même affirmé qu'il avait été recruté par la DIA. Nous savons aussi depuis plusieurs années que Guillaume Vogeleer travaillait pour le DIA à son arrivée en Asie ... et Jacques Monsieur (SDRA) a plus que probablement travaillé lui aussi pour la DIA.

Comment la Sûreté de l'Etat pouvait-elle ignorer que la DIA était active en Belgique ?

La "revue de la presse américaine" au début de ce fil de discussion ne couvre que l'année 1982. Il serait fastidieux de faire de même jusqu'en 1985 mais il est clair que la DIA était connue, même si publiquement il était surtout question des POW/MIA, de la formation des attachés militaires et des activités ("High frontier" ou "guerre des étoiles") de Daniel O. Graham (ancien directeur de la DIA).


Que Gérald Damseaux n'ait pas entendu parler de la DIA ne disqualifie pas son bouquin, bien au contraire.

Voilà le message que je lui ai envoyé ce matin :

J'en suis à la page 379. Stupéfiant une fois de plus. Tu l'annonces depuis pas mal de pages : cette affaire des CCC est suspecte.

Deux choses, dans l'immédiat mais il faudra reprendre ton bouquin page par page pour en tirer une analyse du pays que personne encore n'a faite.

1 - Tu poses la question américaine à deux ou trois reprises : Buslick et Lequeux. Je ne peux pas concevoir que les USA aient pu louper l'analyse des services belges de sécurité et de renseignement. La police du SHAPE sait en juillet 80 que je suis inscrit depuis mai à la fac de droit de l'ULB ! J'ai découvert, je ne sais plus comment ni quand (probablement début des années 80), que le SHAPE faisait plancher des universitaires sur la sociologie vivante de chaque village de Belgique. Autrement plus intelligent que d'entretenir des stay behind, sauf que ces dangereux zozos pouvaient former un écran de fumée d'autant plus efficace qu'une fois découvert, on n'irait pas gratter plus profondément. Simple hypothèse.

2 - La phraséologie de Carette - Sassoye n'aurait jamais dû être prise pour de la prose trotskyste. C'était du stalinien cul-de-fer pur jus. Il y avait quatre sources de gauchisme (donc, à la gauche du PCB) : les maos, les stals nostalgiques, les troskos et les anars. Plus quelques hybridations (maos-anars étant la plus curieuse). Dans le contexte de l'Ostpolitik de Brandt et des accords d'Helsinki, il me paraissait évident que Carette roulait au mark stalinien, comme Action Directe, mais en nettement moins crétin. J'ai eu des échanges avec Frédéric Oriach. A pleurer de connerie, ce type. Carette, en 82 ou 83, m'a imprimé une brochure dans laquelle je faisais une analyse du projet de réforme du code pénal pondu par la commission Vanderpoorten, en 78 ou 79. J'arrivais à la conclusion que tu exposes page 351 :
" Moralité : cette nouvelle loi, qui veut encadrer les activités de la Sûreté, permettra dans l'avenir de poursuivre toute personne dérangeante. ". Une Sûreté intelligente aurait dû te placer dans un bureau d'études stratégiques. Mais l'intelligence de la Sûreté ne se trouvait-elle pas ailleurs qu'à la Sûreté : même pas au gouvernement mais plutôt au sommet de je ne sais quelle loge, voir outre-atlantique ?


J'ai posé, dans le bouquin mal écrit avec ce pauvre Jean Nicolas, les bases d'une recherche croisée sur l'histoire de nos institutions contemporaines et de l'histoire de la criminalité organisée, en la plaçant dans l'axe d'analyse des traités secrets sur l'uranium signés à Londres par Pierlot et Spaak. Tant dans la documentation DIA que dans le récit de Damseaux, je retrouve cet axe d'analyse.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Jeu 18 Aoû 2016 - 11:43


Avec le témoignage de Joël Lhost, l'implication de la DIA ne fait plus de doute (ainsi que celle du SDRA mais celui-ci semble avoir été aux ordres de la DIA).

Il y a encore plusieurs points qui méritent d'être étudiés.

L'un d'entre eux rejoint peut-être ce que vous dites sur le nucléaire... Cela touche directement la prolifération puisqu'il s'agit de la "bombe islamique" tant désirée par l'Arabie saoudite.

Je vois au moins deux voies possibles (qui ne s'excluent pas) : via la Libye (voir Edwin Wilson et Armand Donnay) et/ou via le Pakistan (voir Abdul Qadeer Khan et ses contacts en Belgique). La Belgonucléaire pourrait avoir joué un rôle dans ces deux scénarios. D'où l'importance d'en savoir plus sur les frères Van de Voorde ... qui étaient associés à Jacques Fourez dans SOVEC. Il y a des liens avec Eurosystem Hospitalier...

Cette prolifération a peut-être été "tolérée" par les USA... mais je doute que les responsables l'admettent.

Un autre point est celui des (éventuels) "chantages sexuels". Difficile de discerner la vérité en surfant sur internet mais vous pourriez par exemple être intéressé par :

https://www.mail-archive.com/ctrl@listserv.aol.com/msg110361.html

(...)  Frank Terpil told author Jim Hougan that Ed Wilson was
doing sexual blackmail for CIA using Ton Sun Park and
his Georgetown Club in the "Watergate era". That would
bring Singlaub's KCIA money into it, which might just
be Wilson, Shackley and Singlaub's Laos heroin funds
laundered.  (...)

Outre ses activités dans la création de sociétés-écrans pour la CIA, Edwin Wilson pourrait bien avoir été un organisateur de chantages sexuels (y compris en Belgique ? )

En outre, ce même Edwin Wilson pourrait bien avoir été lié à des trafics de drogue (en Belgique aussi ? ) :

https://wikispooks.com/wiki/Edwin_P._Wilson

(...)  Edward Cutolo testified that Edwin Wilson was present at a lot of CIA drug deals in Panama and that he was also aware of other arenas of deep state drug trafficking.[2]  (...)

https://books.google.be/books?id=tftW9A5cUNsC&pg=PA13&lpg=PA13&dq=%22edwin+Wilson%22,+drug&source=bl&ots=s_HTbtnRlE&sig=U-yeRY2Xqs98DpNng_0766QgOHY&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwi19Pu-2MrOAhWGKsAKHT7CCzcQ6AEIIzAB#v=onepage&q=%22edwin%20Wilson%22%2C%20drug&f=false

Drugging America: A Trojan Horse, 2nd Ed.
Par Rodney Stich

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Jeu 18 Aoû 2016 - 12:17


Un autre extrait de "The Power House" de Susan B. Trento :






_ _ _


Quand on voit se développer un tel lien entre un service de renseignement et de grosses entreprises privées, on repense à Milpol de André Moyen (Société Générale et Brufina) ... et aux liens entre Paul Vanden Boeynants et ITT (à l'époque de la construction de la fameuse tour).

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Jeu 18 Aoû 2016 - 12:53


Dans le même livre :

"The Power House" de Susan B. Trento

Page 255





Cette fois, le lien avec le WNP est clair...

Dans le schéma de Michel Libert :





Dans le livre de René Haquin ("Des taupes dans l'extrême-droite") :




(...)



(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Jeu 18 Aoû 2016 - 13:09


https://books.google.be/books?id=87IzRZnd_UYC&pg=PA11&lpg=PA11&dq=%22International+reporting+and+information+systems%22,+IRIS&source=bl&ots=k86Y8B0hCE&sig=1i7ppkNVSUeviZ0WnX7AoIWwXGc&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjci6ug4srOAhWJL8AKHe4bCJUQ6AEIGzAA#v=onepage&q=%22International%20reporting%20and%20information%20systems%22%2C%20IRIS&f=false


Computerworld 7 déc. 1981





_ _ _


Voir aussi :

https://www.washingtonpost.com/archive/politics/1983/04/10/high-tech-gamble-high-stakes-loss/5c9b3c00-58a2-4eee-b834-2857649add58/

.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Jeu 18 Aoû 2016 - 16:22






_ _ _






_ _ _






_ _ _







_ _ _









Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Jeu 18 Aoû 2016 - 16:57






_ _ _

http://www.legacy.com/obituaries/courierpostonline/obituary.aspx?pid=159179525

.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Jeu 18 Aoû 2016 - 17:09








Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Jeu 18 Aoû 2016 - 17:24








(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Jeu 18 Aoû 2016 - 19:41


http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/interview-d-annie-lacroix-riz-sur-114346#nh1-10

Interview d’Annie Lacroix-Riz sur la Synarchie

(...)

La synarchie s’était étoffée depuis 1922 mais son noyau dirigeant restait étroit : en octobre 1937, « les milieux cagoulards » confièrent aux Renseignements généraux que c’était « un Comité secret économique, composé de 30 membres », dont Lemaigre-Dubreuil (maître du groupe Lesieur et autres huiles, dont la Société générale des huiles de pétrole), qui avait chargé certains sicaires de leur propre organisation d’exécuter (le 25 janvier précédent) le (petit) synarque russe Navachine [10].

(...)

[10] Renseignements généraux de la Préfecture de police (RGPP), 8 octobre 1937, dossier Moreau de la Meuse, archives de la Préfecture de police (APP), BA, 1903, Cagoule. Sur Navachine, Choix, index.

_ _ _

Il est beaucoup question de Lemaigre-Dubreuil dans l'autobiographie de Robert Murphy. Il y a de bonnes raisons de penser qu'il y avait une convergence philosophique entre eux (une convergence qui devait également exister avec André Moyen et peut-être aussi avec le père Félix Morlion).

Voir :

http://www.ina.fr/video/CPB86006785

(on cite aussi Navachine)

http://laplumeetlerouleau.over-blog.com/article-4310289.html

http://laplumeetlerouleau.over-blog.com/article-4310344.html

(...) A la Cagoule, on est organisé.

Le secret est de rigueur : pseudonymes et mots de passe caractérisent évidemment l’identité clandestine de membres entre lesquels, pour plus de sécurité, le cloisonnement est obligatoire, ce qui participera largement de la difficulté de la police à pénétrer l’intégralité de l’organisation. Toute entrée d’un nouveau membre dans l’organisation conduit celui-ci à prêter serment et la sanction naturelle de toute traîtrise est la mort. Léon Jean-Baptiste et Maurice Juif, par exemple, achetaient des armes pour le compte de l’organisation. Quand celle-ci s’aperçoit que les deux hommes touchaient des commissions de la part des fournisseurs pour leur bénéfice personnel, elle fait disparaître les deux hommes (respectivement en juin 1936 et février 1937) (...)

.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Defense Intelligence Agency (DIA)   Aujourd'hui à 13:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Defense Intelligence Agency (DIA)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» defense renard...
» DEFENSE des ANIMAUX et de L'ENVIRONNEMENT #11
» DEFENSE des ANIMAUX et de L'ENVIRONNEMENT #13
» Vidéo documentaire: Ovni secret defense
» Des nouvelles des chats de la defense.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Organisations-
Sauter vers: