les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La gendarmerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
nobody



Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: La gendarmerie   Sam 24 Mar 2007 - 14:43

Un axe d'enquete qui est souvent evité rapidement, c'est le corps de l'institution "gendarmerie".
On en parle souvent, mais on developpe peu. De l'institution, on passe à quelques cas isolés d'éléments deviants.

Qu'en est il?
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: La gendarmerie   Mer 4 Avr 2007 - 13:24

Il en est simplement qu'une partie de l'histoire, voir de l'explication se trouve de ce coté.
Ce n'est quand meme pas pour rien que l'on prit le risque de mettre sur ecoute des officiers supérieurs.
Dites, magnum(issime), vous qui savez beaucoup de choses. Connaissez vous le noms des officiers mis sur écoute?
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: La gendarmerie   Mer 4 Avr 2007 - 13:42

m...j'ai mis "s" à nom...vé etes fusillé?
Revenir en haut Aller en bas
james007



Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: La gendarmerie   Mer 4 Avr 2007 - 15:55

undercover a écrit:
Il en est simplement qu'une partie de l'histoire, voir de l'explication se trouve de ce coté.
Ce n'est quand meme pas pour rien que l'on prit le risque de mettre sur ecoute des officiers supérieurs.
Dites, magnum(issime), vous qui savez beaucoup de choses. Connaissez vous le noms des officiers mis sur écoute?

désolé Under... je ne connais pas le nom des Officiers mis sur écoute...
confused
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: La gendarmerie   Mer 4 Avr 2007 - 16:11

Ils ont été mis sur écoute par la police judiciaire (mais peu de personnes etaient au courant à l'époque). Le SGR avait également recu une liste d'officiers (12), si j'ai bon souvenir, lié à l'extreme droite.
Je pense que nous pourrions connaitre la main d'oeuvre des tueries en cherchant du coté du groupe M et du groupe G.
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: La gendarmerie   Mer 4 Avr 2007 - 21:46

B.R. a écrit:
undercover a écrit:
Ils ont été mis sur écoute par la police judiciaire (mais peu de personnes etaient au courant à l'époque). Le SGR avait également recu une liste d'officiers (12), si j'ai bon souvenir, lié à l'extreme droite.
Je pense que nous pourrions connaitre la main d'oeuvre des tueries en cherchant du coté du groupe M et du groupe G.
Il y en a qui se branlent en regardant JR dans Dallas ou encore Gloire Beauté etc… Je crois qu’ils perdent encore moins leur temps que vous!

Sur quel sujet, mon ami?
Revenir en haut Aller en bas
Eric



Nombre de messages : 88
Age : 58
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: La gendarmerie   Jeu 5 Avr 2007 - 7:12

C'est beau d'attaquer la Gendarmerie complète en y mettant qlques officiers dans l'extrême droite, deux trois sous-off dans des coups foireux et une pincée d'off et de sous-off mélangés dans des ballets de couleur
mais la réforme, elle a été faite pourquoi?????
Pour l'affaire DUTROUX????
Maintenant que C la politique qui gère, chapeaute et ordonne, je me pose la question....
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: La gendarmerie   Jeu 5 Avr 2007 - 10:02

Il s'agit de faits connus et reconnus.
Nous n'en sommes pas responsable.
Pour l'arrivée de la police fédérale, ce n'est pas du uniquement à l'affaire Dutroux. Relisez les conclusions des rapports parlementaire des tueurs, de la commission sur les milices privés et autres.

Pour les sous-officiers, vous parlez du groupe G; c'est également un fait établi ainsi que l'actuel groupe.
Désolé de vous gacher votre rève...
Revenir en haut Aller en bas
Marc



Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: La gendarmerie   Jeu 5 Avr 2007 - 10:47

Par Eric :

C'est beau d'attaquer la Gendarmerie complète en y mettant quelques officiers dans l'extrême droite, deux trois sous-off dans des coups foireux et une pincée d'off et de sous-off mélangés dans des ballets de couleur

Par Undercover :

Il s'agit de faits connus et reconnus.
Nous n'en sommes pas responsable.
Pour l'arrivée de la police fédérale, ce n'est pas du uniquement à l'affaire Dutroux. Relisez les conclusions des rapports parlementaire des tueurs, de la commission sur les milices privés et autres.

Pour les sous-officiers, vous parlez du groupe G; c'est également un fait établi ainsi que l'actuel groupe.
Désolé de vous gacher votre rève...

Pour Eric : +10

Pour Undercover : -10

Je crois plutôt que c'est vous qui rêvez. Vous êtres très expéditif dans votre raisonnement. On sent votre acharnement maladif. Ce n'est même plus un rêve, c'est de la débilité à 100 pour cent.

Ce n'est pas parce que quelques uns auraient (toujours au conditionnel) commis certains faits qu'il faut diffamer/calomnier tout le monde. Faits attention à ce que vous écrivez !

Pt réflexion : quand une caissière d'une grande chaîne de magasin commet un délit, pour vous c'est tout le personnel et la grande chaîne qui est en cause ?
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: La gendarmerie   Jeu 5 Avr 2007 - 10:57

Citation :
Ce n'est pas parce que quelques uns auraient (toujours au conditionnel) commis certains faits qu'il faut diffamer/calomnier tout le monde. Faits attention à ce que vous écrivez !

Allons, trouvez un endroit où je diffame la gendarmerie en tant que Corps.
Non, ce n'est pas parce 12 officiers étaient sur zoller que la gendamerie etait pourrie. Loin de là. D'ailleurs ce n'est pas parce que vous etes sous zoller, que vous etes malhonnete.
Mais les faits sont là. Alors si vous avez une explication, je suis preneur.
Peut etre qu'un juge d'instruction voulait savoir quel restaurant fréquentait ce beau monde, ou simplement si ils offraient des jouets à leurs bambins pour Noel...
Je n'en sais rien à vrai dire,...Mais ils étaient sous zoller.
Et cela ne s'arrète pas là, bien sur.

Mais en tant que flic, vous devez trouver cela normal? Peut etre avez vous une explication?

Et vous monsieur BR, au lieu de me préconiser des soins personnels, vous avez une idée?
Revenir en haut Aller en bas
james007



Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: La gendarmerie   Jeu 5 Avr 2007 - 11:20

Monsieur Marc,
j'imagine en vous lisant que vous êtes un bon petit soldat, heuuuuuuuuu pardon, un bon petit Gendarme...
Mais justement, ce lapsus est intéressant, et volontaire, bien sur...
Vous n'êtes plus militaire depuis ? Bien avant l'affaire Dutroux et la commission...
Je ne sais pas si la Gendarmerie était impliquée dans les TBW,
mais comme nous le lisons au fil de ce forum et comme celà est apparu dans l'enquête, des hauts gradés de la Gendarmerie ont fréquenté certaines personnes citées dans ce dossier.
Je ne citerai que le Général Beaurir ou Guydo Torres... (je ne parle même pas des caissières qu'étaient Beyer, Bouhouche ou Amaury...)
Le premier fréquentant l'auberge des 3 canards, entre autre, n'est autre que le patron de la Gendarmerie de l'époque...
Le second étant le patron de Nivelles, à l'époque également s'est tout de même retrouvé à Overijse pendant une attaque...
Nous sommes loin de la caissière qui impliquerait tout son magasin...
Ce qui est une évidence, c'est que la Gendarmerie prépare cette réforme des polices depuis plusieurs décénies, et le milieu des années 80 est une phase clef.
Renforcement de la structure par des recrutements de masse,
Apport et équippement de matériel nouveau... Curieusement, la gendarmerie s'équipe après 1985 de GOLF GTI et de Riot Gun...(après que ce matériel aut fait ses preuves lors des tueries) étrange ???
La Gendarmerie et son état major, préparent cette réforme ou cette unification des services de police en mettant tout en oeuvre pour en garder le contrôle absolu.
C'est ce qui a amené au méga foirage lors de l'affaire Dutroux ou la Gendarmerie a voulu élucider cette afire toute seule, mais s'est hélas plantée...
Dernière démonstration :
Preuve que la réforme des polices n'est pas le résultat de la commission Dutroux, mais qu'elle était préparée depuis longue date :
La démilitarisation de la Gendarmerie en 1993 ou 1994, je ne dsais plus exactement.
Celà est de toute façon antérieur à la commission.
Et c'était un passage obligé avant une réforme et une fusion des services !
CQFD...
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: La gendarmerie   Jeu 5 Avr 2007 - 11:26

Mais cela a t il une importance dans l'affaire des tueries?

Ce qui est dérangeant, c'est que la gendarmerie a mené , dirigé ou participé à l'enquete. Maintenant encore, nous retrouvons des anciens gendarmes, avec des anciens pejistes au sein de la cellule.

Dans le cas ou des officiers (supérieurs), auraient été impliqués d'une facon ou d'une autre dans cette histoire, comment la gendarmerie peut elle continuer à enqueter?
D'ailleurs comment pourrait on enqueter sur son propre corps (vu l'esprit corporatiste développé)?

La méthodologie administrative empéche que l'enquete soit efficace en cas d'implication de gendarmes.

Voilà une des raisons pour laquelle je préconise le changement des membres de la cellule.
Revenir en haut Aller en bas
james007



Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: La gendarmerie   Jeu 5 Avr 2007 - 11:34

undercover a écrit:
Mais cela a t il une importance dans l'affaire des tueries?

Ce qui est dérangeant, c'est que la gendarmerie a mené , dirigé ou participé à l'enquete. Maintenant encore, nous retrouvons des anciens gendarmes, avec des anciens pejistes au sein de la cellule.

Dans le cas ou des officiers (supérieurs), auraient été impliqués d'une facon ou d'une autre dans cette histoire, comment la gendarmerie peut elle continuer à enqueter?
D'ailleurs comment pourrait on enqueter sur son propre corps (vu l'esprit corporatiste développé)?

La méthodologie administrative empéche que l'enquete soit efficace en cas d'implication de gendarmes.

Voilà une des raisons pour laquelle je préconise le changement des membres de la cellule.

Je suis d'accord avec vous, Monsieur Under...
Celà peut avoir une certaine importance dans les TBW, si les protagonistes y sont mêlés... (piste parmi dautres)
Mais comme vous le dites, difficile d'enquêter objectivement sur soi-même !
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: La gendarmerie   Jeu 5 Avr 2007 - 11:55

Historique de la Gendarmerie
De la deuxième guerre mondiale à nos jours
• Au début de l’occupation en juin 40, le Commandant de la Gendarmerie oriente l’action du corps qui, privé de fait de son caractère militaire, se consacrera uniquement à ses tâches de police administrative et judiciaire. Beaucoup d’attention sera accordée à la circulation routière. En ce qui concerne les relations entre la Gendarmerie et l’occupant, celles-ci sont basées sur le principe suivant: application stricte et exclusive de la législation belge, refus de collaborer à la recherche et à l’arrestation des juifs, refus d’arrêter les réfractaires au travail obligatoire et les communistes....
• Dès le début de la guerre, les gendarmes veulent non seulement servir fidèlement et d’une manière légale le pays; mais ils offrent également leur aide à la population en général et aux résistants en particulier. Cette aide augmentera d’ailleurs encore au fil des années. •
• A partir de 1942, l’occupant réagit de manière inflexible. La Gendarmerie se voit imposer un ultimatum d’éloigner de ses rangs, les éléments qui «au lieu de veiller à la tranquillité publique, sèment désordre et insécurité ».
• A partir de ce moment, un grand nombre de gendarmes se voient relevés de leur fonction. Il s’ensuit que les anciens deviennent animés d’un réel esprit d’opposition à l’occupant.
La libération du territoire est pour la Gendarmerie le coup d’envoi pour mettre en oeuvre à la fois la réorganisation et l’inévitable épuration. Dans les années d’après guerre, il règne à la Gendarmerie un réel dynamisme. D’autres nouvelles unités voient le jour. La Gendarmerie n’est cependant toujours pas dotée d’une loi fondamentale alors que la Constitution prévoit pourtant une telle loi. Cette loi paraît le 2 décembre 1957. Elle confirme la mission traditionnelle de la Gendarmerie, son caractère militaire, son organisation territoriale, sa triple dépendance vis-à-vis du pouvoir exécutif, son devoir d’intervention d’initiative quand la perpétration de crimes mettent en danger la tranquillité publique, les personnes et les biens et elle confirme également son indépendance vis-à-vis des autorités administratives. En devenant elle-même une force indépendante (la 4ème), la Gendarmerie acquiert son autonomie par rapport à la Force Terrestre de l’armée. Sa compétence territoriale est étendue à l’ensemble du territoire du Royaume. Elle reçoit aussi l’autorisation de créer une ou plusieurs écoles.
Les Golden Sixties sont caractérisées par une augmentation remarquable du niveau de vie, mais aussi par une augmentation spectaculaire des phénomènes criminels graves (hold-up, trafic et consommation de drogue, terrorisme, etc.). La Gendarmerie réagit par la création du Bureau central des recherches (BCR), par l’installation d’un réseau radio par lequel toutes les unités peuvent être appelées en même temps et par l’usage des premiers chiens pisteurs.
A début des années quatre-vingts, la Gendarmerie connaît des problèmes graves. Ils sont d’une part de nature budgétaire et d’autre part la conséquence de la baisse de la durée du travail et parallèlement de l’élargissement et de l’augmentation des tâches. A côté d’une augmentation du nombre des services d’ordre et des interventions en matière de circulation, les besoins en protection continuent de croître, principalement à Bruxelles, qui est entre-temps devenue une des grandes capitales diplomatiques du monde. La criminalité organisée atteint à ce moment des sommets inégalés et présente une réelle menace pour la population. C’est la période des cellules communistes combattantes (CCC), des "Tueurs du Brabant", du hooliganisme (drame du Heysel). Pour faire front à tous ces problèmes, la Gendarmerie a puisé dans toutes ses possibilités et menace d’être submergée. Des mesures sévères sont prises telles que la réorganisation de plusieurs unités et l’amélioration des relations publiques.
En 1991, les "Accords de la Pentecôte" instaurent la démilitarisation de la Gendarmerie. Désormais la Gendarmerie sera un service de police général avec compétence sur l’ensemble du Royaume pour ce qui concerne la police administrative et judiciaire.
Ce changement de cap implique des modifications du statut du personnel, des principes de travail et l’adéquation des territoires des districts à celui des arrondissements judiciaires.
Le 01-01-1992, la Gendarmerie se révèle métamorphosée. En effet, la loi du 18-07-1991 relative à la démilitarisation de la gendarmerie transforme cette ancienne force militaire, jusqu’alors sous tutelle du Ministère de la Défense nationale (et co-tutelle des ministères de l’Intérieur et de la Justice) en un véritable service de police générale sous tutelle du Ministère de l’Intérieur (et co-tutelle du Ministère de la Justice). Une des raisons de cette démilitarisation de la gendarmerie est à rechercher dans la période difficile que la Belgique a connue dans les années ’80 (tueries du Brabant wallon, attentats des CCC, drame du Heysel…). Celle-ci a en effet poussé les autorités à prendre certaines mesures qui ont fait l’objet de la déclaration gouvernementale du 05 juin 1990, mieux connue sous le nom de "Plan de la Pentecôte".
Parmi les principales conséquences de cette mutation historique, nous retiendrons notamment :
• Une modification du statut du personnel qui devient civil et non plus militaire.
• La "scission" de la gendarmerie en un Corps opérationnel et un Corps administratif et logistique (Calog), ce dernier se composant de membres du personnel n’ayant pas le statut de gendarme.
• L’attribution complète de nos moyens, de notre personnel et de notre temps à nos missions de police, ayant perdu nos missions strictement militaires.
• Une réorganisation structurelle et une transformation des mentalités qui se basent sur la recherche d’un service de police efficient (proche de sa population et au service de ses autorités) et non plus sur une structure militaire.
La loi sur la fonction de police du 05 août 1992 est, elle aussi, une des conséquences du "Plan de la Pentecôte". Entrée en vigueur le 01-01-1993, celle-ci est une étape importante dans la redynamisation du paysage policier dans la mesure où :
• Elle détermine le cadre légal dans lequel la fonction de police doit être exercée et assumée.
• Elle définit les notions d’autorité et de direction sur les services de police. L’harmonisation des compétences et responsabilités des services de police ainsi que des autorités y est aussi une ligne de force.
• Elle rappelle les objectifs d’un service de police, à savoir protéger les droits et libertés individuels et contribuer au développement démocratique de la société.
• Elle définit clairement les cas d’usage de la contrainte.
• La coordination et la collaboration entre les services de police y sont promues.
• La sécurité juridique des policiers y est améliorée.
Ces deux lois vont avoir une influence considérable sur le fonctionnement de la Gendarmerie qui se veut résolument un service de police axé vers la communauté et qui, ce voulant, va travailler en premier lieu à son fonctionnement de base.
Elle va ainsi accentuer son attention pour le volet Fonction de police de base (FPB) en :
• S’attaquant aux problèmes locaux d’insécurité selon l’approche du community policing.
• Développant un mouvement "Fonction police de base et qualité" qui, au travers de projets au sein des différentes composantes de l’organisation, s’attache à résoudre des problèmes locaux de sécurité ou d’améliorer la qualité du service fourni aux clients externes ou internes.
• Redessinant la formation de base et continuée du personnel afin de préparer celui-ci aux nouveaux défis et à cette nouvelle manière de travailler.
• Adaptant sa structure afin de rendre la gendarmerie plus proche du terrain et de la population. Des échelons ont ainsi été supprimés, une plus grande autonomie a été donnée aux brigades, échelon de base de la gendarmerie, et les districts ont été réorganisés afin de correspondre au maximum aux arrondissements judiciaires.
• Rédigeant une "mission" au sein de laquelle se retrouve les valeurs de la gendarmerie. Cette "mission" doit guider tous les membres du personnel dans leurs actions.
Le volet Fonction de police spécialisée (FPS), ou celui qui s’intéresse aux phénomènes risquant de déstabiliser la société, connaîtra également des développemnts intéressants qui ont essentiellement trait au fonctionnement des brigades de surveillance et de recherche (coordination avec les brigades, sélection, etc.) et à celui du Bureau central des recherches (fonctionnement par programmes, etc.).
En ce qui concerne la coordination et la collaboration entre services de police, là aussi, la gendarmerie va s’inscrire dans les changements mis en oeuvre par le pouvoir législatif et exécutif, nous pensons ainsi :
• A la mise en place des "Zones interpolice" (ZIP) en 1995 qui voient collaborer, sur un secteur géographique déterminé, police et gendarmerie afin d’assurer la fonction de police de base dans sa totalité et en permanence.
• A la redéfinition de la relation bourgmestre-gendarmerie, le bourgmestre voyant, par une loi du 03-04-1997, son autorité sur la gendarmerie renforcée.
• A l’élaboration, en 1997, de directives organisant la collaboration et la coordination entre les services de police en ce qui concerne les missions de police judiciaire.
Depuis lors, bien de l’eau a coulé sous les ponts.
Les quatre partis de la majorité (CVP, PS, PSC, SP) se sont en effet mis autour de la table avec quatre partis de l’opposition (FDF, PRL, VLD, VU) afin de redessiner le paysage policier belge.
Cette négociation, surnommée "concertation octopus", a mené, le 23-05-1998, à un accord entre ces huit partis concernant la réforme des polices.
En synthèse, cet accord prévoit la création d’un service policier intégré, structuré à deux niveaux :
• Au niveau local, par la création dans chaque zone de police, d’une seule police chargée d’assurer toute la fonction de police de base.
• Au niveau fédéral, par une police qui assure les fonctions spécialisées et l’appui à la police local.
Les membres du personnel de la Gendarmerie trouvent une place dans cette nouvelle structure, aussi bien dans la police locale que dans la police fédérale.
source : http://www. polfed-fedpol.be/org/org_histo_gend04_fr.php
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: La gendarmerie   Jeu 5 Avr 2007 - 12:01

Citation :
Je suis d'accord avec vous, Monsieur Under...
Celà peut avoir une certaine importance dans les TBW, si les protagonistes y sont mêlés... (piste parmi dautres)
Mais comme vous le dites, difficile d'enquêter objectivement sur soi-même !
Exact.

J'ai voulu mettre l'historique officiel de la gendarmerie.
Vous remarquerez la collaboration de la gendarmerie avec l'occupant, de manière claire à partir de 42.
Je rappelle l'épisode de l'ecole de tervuren (cela a son importance)
On parle d'une épuration (quel terme...) à la fin de la guerre.
Mais on remarquera que les officiers ayant collaboré à l'école continueront leur parcours.
Mais comme le pape , leurs idées ont du changé?

Ma question, les officiers mis sous zoller ont il un lien avec les officiers sortis de Tervuren?
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: La gendarmerie   Jeu 5 Avr 2007 - 13:48

undercover a écrit:
Citation :
Je suis d'accord avec vous, Monsieur Under...
Celà peut avoir une certaine importance dans les TBW, si les protagonistes y sont mêlés... (piste parmi dautres)
Mais comme vous le dites, difficile d'enquêter objectivement sur soi-même !
Exact.

J'ai voulu mettre l'historique officiel de la gendarmerie.
Vous remarquerez la collaboration de la gendarmerie avec l'occupant, de manière claire à partir de 42.
Je rappelle l'épisode de l'ecole de tervuren (cela a son importance)
On parle d'une épuration (quel terme...) à la fin de la guerre.
Mais on remarquera que les officiers ayant collaboré à l'école continueront leur parcours.
Mais comme le pape , leurs idées ont du changé?

Ma question, les officiers mis sous zoller ont il un lien avec les officiers sortis de Tervuren?
Une petite liste des officiers sortis de Tervueren peut être? Sans préjuger de quoi que ce soit 'of course'.
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: La gendarmerie   Jeu 5 Avr 2007 - 14:26

Of course...
Si vous voulez des informations sur la droite, aller à gauche et vice versa.
Monsieur Debruyne, ne pourriez vous trouver cela? La liste des officiers sortis entre 1942 et 1949? Ou quelqu'un d'autre?

Je pense que les parties civiles pourraient obtenir la liste des 12, sans trop de probleme.
On a également parlé de cette liste, lors de la découverte de listing chez Dossogne. Le journaliste ayant sorti l'affaire est Gilbert D. Je pense qu'il pourrait nous aider pour ce point?
Revenir en haut Aller en bas
Eric



Nombre de messages : 88
Age : 58
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: La gendarmerie   Ven 6 Avr 2007 - 20:12

Beau déballé undercover mais malheureusement celà ne prouve absolument rien.
pourquoi ne pas avoir fait une réforme de la sureté de l'Etat, du monde politique et des gardiens de prisons
Je voulais dire simplement par mon intervention que lorsqu'on veut battre son chien on finit toujours par trouver le bâton.
A force de relire les différents postes des tueries, je m'aperçois que personne n'est dans la mesure de trouver quoi que ce soit, qu'il s'agisse des enquêteurs ou autre.
Si qui que ce soit avait envie de faire croire que les tueries ont été préparées par le Pape, il y serait parvenu...
Et la réforme ne changera rien à ces différenrtes affaires criminelles même si elles recommençaient aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: La gendarmerie   Ven 6 Avr 2007 - 20:19

Eric a écrit:
Beau déballé undercover mais malheureusement celà ne prouve absolument rien.
pourquoi ne pas avoir fait une réforme de la sureté de l'Etat, du monde politique et des gardiens de prisons
Je voulais dire simplement par mon intervention que lorsqu'on veut battre son chien on finit toujours par trouver le bâton.
A force de relire les différents postes des tueries, je m'aperçois que personne n'est dans la mesure de trouver quoi que ce soit, qu'il s'agisse des enquêteurs ou autre.
Si qui que ce soit avait envie de faire croire que les tueries ont été préparées par le Pape, il y serait parvenu...
Et la réforme ne changera rien à ces différenrtes affaires criminelles même si elles recommençaient aujourd'hui.
Mille fois d'accord pour ce constat rationnel et objectif!
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: La gendarmerie   Ven 6 Avr 2007 - 20:29

Citation :
Beau déballé undercover mais malheureusement celà ne prouve absolument rien.
"Si on met le nez dans la merde, on ne voit que la merde. Si tu recules de 10 metres, tu remarques que tu es dans un parc magnifique et qu'un chien vient de chier"

On ne peut pas trouver d'élément qui démontrent que le pape connaissait les victimes, meme en cherchant bien.
On ne peut pas démontrer que NIxon soit venu buter les victimes.

Mais on peut démontrer que certaines se connaissaient;
que certaines connaissaient des personnes d'extreme droite considérées comme très dangereuse;
on peut démontrer qu'à cette époque, il n'est pas ridicule de dire que quelques "zozo" aient pensé à renforcer l'etat voir à lui donner une leçon;
Il n'est pas incensé que de penser que le groupe G et M pouvaient aider à ce genre d'operation;
Il n'est pas ridicule de penser qu'il y ait eu au minimum une complicité passive dans les évènements (ce qu'on appelera plus tard, un estompement des normes);

etc...

Je rappelle monsieur Eric, que l'historique n'est pas de moi, mais de la police fédérale. Je rappelle que je ne fais que mettre des faits, je n'en conclus rien, j'analyse les possibilités.

Vous voulez me mettre une étiquette, mais j'essaye de donner que des faits, ensuite on peut extrapoler et essayer d'en faire une analyse.
Le fait, c'est que contrairement à ce qui a été dit, la gendarmerie portait très a droite, et qu'il n'etait pas dérangeant d'etre d'extreme droite, si cela etait discret. Que plusieurs personnes se soient directement posées des questions, que des tentatives de mesures aient été prises puis avortées, etc...
Cela fait beaucoup de hasard, de coincidences, d'estompement, etc...et cela m'amene à me poser des questions, que cela plaise ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Eric



Nombre de messages : 88
Age : 58
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: La gendarmerie   Ven 6 Avr 2007 - 20:37

Je ne veux certainement pas vous mettre d'étiquette ondercover
je lis simplement que vous avez décidé, par des regroupements que la Gendarmerie était de droite et que la droite a voulu faire des exemples
Je tiens à signaler que beaucoup de faux-c.. sont également de droite, sans être à la Gendarmerie
que d'autre faux-c.. ont profité de cette criminalité pour régler des comptes afin de ne pas se salir ou de salir leur parti ou groupement ou famille et que ces gens là (Monsieur) sont très content de laisser croire que la Gendarmerie est pourrie et qu'il faut absolument une réforme pour nettoyer celà même si cette réforme coute des milliards et qu'elle nous remet au même point...
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: La gendarmerie   Ven 6 Avr 2007 - 20:46

Eric, je suis en partie d'accord.
Je ne dis pas qu'aujourd'hui, tout est parfait.
Je ne dis pas que le corps en tant que tel est responsable de telle ou telle chose. Mais qu'il y ait eu à l'intérieur de celui ci la gangrene, ne fait aucun doute.
Ne mélangeons pas tout.

Je peux vous expliquer l'historique et ce qui a amené la démilitarisation, voir la reforme, mais nous ne sommes pas sur le bon fil pour ca.
" tout n'est pas blanc, tout n'est noir,..."
Revenir en haut Aller en bas
Eric



Nombre de messages : 88
Age : 58
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: La gendarmerie   Sam 7 Avr 2007 - 6:11

undercover a écrit:
Eric, je suis en partie d'accord.
Je ne dis pas qu'aujourd'hui, tout est parfait.
Je ne dis pas que le corps en tant que tel est responsable de telle ou telle chose. Mais qu'il y ait eu à l'intérieur de celui ci la gangrene, ne fait aucun doute.
Ne mélangeons pas tout.

Je peux vous expliquer l'historique et ce qui a amené la démilitarisation, voir la reforme, mais nous ne sommes pas sur le bon fil pour ca.
" tout n'est pas blanc, tout n'est noir,..."

Là je suis un plus d'accord avec vos propos.
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: La gendarmerie   Jeu 17 Mai 2007 - 10:53

Citation :
...la Gendarmerie est pourrie...

Non, pas du tout. Mais elle defendait des valeurs...ses valeurs
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: La gendarmerie   Jeu 17 Mai 2007 - 12:21

Je vise effectivement des groupes de gendarmes et non la sacro sainte Gendamerie. Quoi qu'elle n'a pas été toujours très claire en tant que Corps institué. Non?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La gendarmerie   Aujourd'hui à 1:25

Revenir en haut Aller en bas
 
La gendarmerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gendarmerie d'Espagne
» En 1954, le 12/12 à 22 h 05 gendarmerie de l'Yonne, brigade de Saint-Sauveur
» Colloque..Police et gendarmerie dans l'Europe napoléon.
» REGARDIN (de) (Jean) - Capitaine - GENDARMERIE IMPÉRIALE
» observation engin volant allier et declaration gendarmerie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: DIVERS :: Les inclassables-
Sauter vers: