les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nouvelles fouilles (Patrick Pilarski)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
CS1958



Nombre de messages : 2753
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Nouvelles fouilles (Patrick Pilarski)   Dim 30 Juil 2017 - 0:38

Cher Monsieur, je vous relis avec énormément d'attention comme le justifie votre propos.
1. Vous parlez de l'affaire Vernaillen;
2. Très logiquement, vous parlez de Beyer plus X plus Y dans la même fournée ;
et, en bout de course vous nous dites :Et les fouilles, une autre diversion.

donc, j'essaye de vous comprendre mais j'ai quand même beaucoup de difficultés. Je suis convaincu que j'aurai à nouveau le plaisir de vous lire très prochainement. Soyez assuré de mes sentiments les plus cordiaux.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11782
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Nouvelles fouilles (Patrick Pilarski)   Dim 30 Juil 2017 - 6:07


http://www.dhnet.be/actu/faits/tueries-du-brabant-des-affaires-de-coucheries-derriere-les-fouilles-des-etangs-d-adinkerke-597b5fb2cd70d65d250af746

Tueries du Brabant: des affaires de coucheries derrière les fouilles des étangs d’Adinkerke

Gilbert Dupont Publié le samedi 29 juillet 2017 à 19h39 - Mis à jour le samedi 29 juillet 2017 à 19h41

Les enquêteurs cherchent deux riot guns, un pistolet-mitrailleur et le 7,65 mm qui ont tué seize clients de Delhaize en 1985.

D’une certaine manière, pourrait-on dire, deux affaires de coucheries se cachent derrière les fouilles en cours dans ces trois étangs à Adinkerke pour retrouver quatre armes, les deux riot guns, le pistolet-mitrailleur et le 7.65 mm utilisés en 1985 par les tueurs du Brabant aux Delhaize d’Overijse, Braine-l’Alleud et Alost (au total, seize tués). La première : un certain Pilarski fut l’amant de Maud Sarr. Quant à la seconde, c’est l’affaire des ballets roses qui a fait fantasmer et alimenté les thèses complotistes.

En pleine psychose dans les années 1990 autour des tueries du Brabant, Maud Sarr, une prostituée, affirma avoir participé à des ballets roses en compagnie de politiciens et de mineurs. Cette prostituée avait pour amant Patrick Pilarski. En prison, Pilarski aurait fait des confidences sur les armes d’Alost. En 2005, ce codétenu rapporte les confidences à un policier de Furnes. Ce sont ces confidences qui provoquent ces fouilles commencées lundi à Adinkerke, en juillet 2017. Et c’est ce lien sulfureux - Pilarski-Maud Sarr-ballets roses-armes des tueurs d’Alost - qui émoustille.

Le codétenu affirme que Pilarski lui a dit qu’après les avoir cachées chez son père habitant à Adinkerke, celui-ci, pour le protéger, craignant la perquisition, se serait débarrassé des armes d’Alost en les jetant dans un des étangs derrière la maison.

À la cellule Brabant wallon, c’est le commissaire Vos qui traite l’information vers 2005. Eddy Vos entend le père Pilarski et l’on peut supposer que les choses n’auraient pas traîné si le résultat avait été concluant.

Ce n’est pas ce qui se passe vraiment puisque l’on ne se rend sur place qu’en 2009, pour des fouilles sommaires.

Et au printemps 2017, la décision est prise d’engager des moyens lourds à Adinkerke de façon à "fermer les portes", selon l’expression du procureur du Roi de Charleroi Pierre Magnien.

Sage décision bien sûr, la question étant plutôt de savoir pourquoi avoir attendu si longtemps dans cette enquête sur vingt-huit assassinats.

Entre-temps le père Pilarski est décédé. Patrick Pilarski, qui aurait 57 ans, a disparu il y a dix ans, mystérieusement, apparemment dans un coup qu’il préparait au Soudan.

La presse flamande le présente comme un truand bruxellois fameux. À Bruxelles et en Wallonie, des policiers trouvent que c’est faire trop d’honneur à une "petite frappe" qui, avec deux hold-up dans une station Texaco à Keerbergen et un bureau des postes à Kampenhout, n’arrive pas à la cheville des Haemers et autres Habran. Un enquêteur : "Pilarski en tueur du Brabant ? Incroyable. Et les tueurs (qui ont fait un sans-faute) iraient confier leurs armes à quelqu’un comme lui ? Gros, gros, gros doutes." Mais qui sait ?

Lundi passé, l’ex-codétenu de Pilarksi témoignant à la VRT, dans son magazine Terzake, supposait que "la moitié des membres de la bande sont encore vivants" et prétendait que "beaucoup de gens sont nerveux maintenant que l’on fouille", semblant indiquer ainsi ou bien une certaine proximité qui ne manque pas d’interpeller, ou bien de la mythomanie pure, comme celle des centaines de mythos qui ont nui à l’enquête et enfumé ce dossier depuis ses débuts en 1982.

Pour un enquêteur, l’erreur fondamentale a été d’enquêter sur des hypothèses énergivores et chronophages, en oubliant ce qui fait la réussite des enquêtes criminelles qui aboutissent, l’analyse des faits et l’analyse des indices.

Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 700
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: Nouvelles fouilles (Patrick Pilarski)   Dim 30 Juil 2017 - 10:41

Il y a forcément une part d'affabulation (type ballets roses), mais la piste doit être traitée sérieusement, car il y a des éléments concordants avec les individus recherchés.
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2753
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Nouvelles fouilles (Patrick Pilarski)   Dim 30 Juil 2017 - 11:10

HERVE a écrit:

http://www.dhnet.be/actu/faits/tueries-du-brabant-des-affaires-de-coucheries-derriere-les-fouilles-des-etangs-d-adinkerke-597b5fb2cd70d65d250af746

Tueries du Brabant: des affaires de coucheries derrière les fouilles des étangs d’Adinkerke

Gilbert Dupont Publié le samedi 29 juillet 2017 à 19h39 - Mis à jour le samedi 29 juillet 2017 à 19h41

Les enquêteurs cherchent deux riot guns, un pistolet-mitrailleur et le 7,65 mm qui ont tué seize clients de Delhaize en 1985.

D’une certaine manière, pourrait-on dire, deux affaires de coucheries se cachent derrière les fouilles en cours dans ces trois étangs à Adinkerke pour retrouver quatre armes, les deux riot guns, le pistolet-mitrailleur et le 7.65 mm utilisés en 1985 par les tueurs du Brabant aux Delhaize d’Overijse, Braine-l’Alleud et Alost (au total, seize tués). La première : un certain Pilarski fut l’amant de Maud Sarr. Quant à la seconde, c’est l’affaire des ballets roses qui a fait fantasmer et alimenté les thèses complotistes.

En pleine psychose dans les années 1990 autour des tueries du Brabant, Maud Sarr, une prostituée, affirma avoir participé à des ballets roses en compagnie de politiciens et de mineurs. Cette prostituée avait pour amant Patrick Pilarski. En prison, Pilarski aurait fait des confidences sur les armes d’Alost. En 2005, ce codétenu rapporte les confidences à un policier de Furnes. Ce sont ces confidences qui provoquent ces fouilles commencées lundi à Adinkerke, en juillet 2017. Et c’est ce lien sulfureux - Pilarski-Maud Sarr-ballets roses-armes des tueurs d’Alost - qui émoustille.

Le codétenu affirme que Pilarski lui a dit qu’après les avoir cachées chez son père habitant à Adinkerke, celui-ci, pour le protéger, craignant la perquisition, se serait débarrassé des armes d’Alost en les jetant dans un des étangs derrière la maison.

À la cellule Brabant wallon, c’est le commissaire Vos qui traite l’information vers 2005. Eddy Vos entend le père Pilarski et l’on peut supposer que les choses n’auraient pas traîné si le résultat avait été concluant.

Ce n’est pas ce qui se passe vraiment puisque l’on ne se rend sur place qu’en 2009, pour des fouilles sommaires.

Et au printemps 2017, la décision est prise d’engager des moyens lourds à Adinkerke de façon à "fermer les portes", selon l’expression du procureur du Roi de Charleroi Pierre Magnien.

Sage décision bien sûr, la question étant plutôt de savoir pourquoi avoir attendu si longtemps dans cette enquête sur vingt-huit assassinats.

Entre-temps le père Pilarski est décédé. Patrick Pilarski, qui aurait 57 ans, a disparu il y a dix ans, mystérieusement, apparemment dans un coup qu’il préparait au Soudan.

La presse flamande le présente comme un truand bruxellois fameux. À Bruxelles et en Wallonie, des policiers trouvent que c’est faire trop d’honneur à une "petite frappe" qui, avec deux hold-up dans une station Texaco à Keerbergen et un bureau des postes à Kampenhout, n’arrive pas à la cheville des Haemers et autres Habran. Un enquêteur : "Pilarski en tueur du Brabant ? Incroyable. Et les tueurs (qui ont fait un sans-faute) iraient confier leurs armes à quelqu’un comme lui ? Gros, gros, gros doutes." Mais qui sait ?

Lundi passé, l’ex-codétenu de Pilarksi témoignant à la VRT, dans son magazine Terzake, supposait que "la moitié des membres de la bande sont encore vivants" et prétendait que "beaucoup de gens sont nerveux maintenant que l’on fouille", semblant indiquer ainsi ou bien une certaine proximité qui ne manque pas d’interpeller, ou bien de la mythomanie pure, comme celle des centaines de mythos qui ont nui à l’enquête et enfumé ce dossier depuis ses débuts en 1982.

Pour un enquêteur, l’erreur fondamentale a été d’enquêter sur des hypothèses énergivores et chronophages, en oubliant ce qui fait la réussite des enquêtes criminelles qui aboutissent, l’analyse des faits et l’analyse des indices.


La Meuse.BE, pour rappel 2013:

Maud Sarr, la prostituée des «ballets roses», a séquestré un ex-client durant 2 ans
Rédaction en ligne
Aujourd’hui âgée de 65 ans, la prostituée Maud Sarr s’était fait connaître en pleine psychose autour des tueurs du Brabant. Dans une interview pour la VTM (notre photo), elle affirmait avoir participé à des « ballets roses » en compagnie de politiciens et de mineurs. Elle est aujourd’hui jugée à Marche-en-Famenne pour une affaire particulièrement sordide.
« On croit avoir tout vu. Et pourtant, quand on examine ce que des humains sont capables d’infliger à leurs semblables, on est toujours stupéfaits. » Les propos de l’avocat de la partie civile résument bien toute l’horreur du calvaire enduré par George. Pendant deux ans, ce septuagénaire a été retenu prisonnier dans une habitation de Marche. C’est une perquisition menée en 2012 dans le cadre d’une enquête relative à des petites annonces à caractère proxénète qui a révélé l’enfer auquel le vieillard était voué.
Dans ses excréments
Ce jour-là, les policiers retrouvent le malheureux, grelottant et à peine vêtu, condamné à vivre entouré de ses propres excréments, dans une cuisine glacée. La description que les enquêteurs font de l’endroit donne froid dans le dos. Une place à l’odeur nauséabonde, des seaux d’excréments et un lit de plastique placé à 30cm d’une chaise percée, remplie à ras-bord. Un clapier fétide dont le pauvre vieux ne pouvait s’échapper. D’un côté, une porte dont on avait enlevé la poignée intérieure. De l’autre, un chenil gardé par un chien féroce. Au moment de sa libération, George se trouve dans un état pitoyable. L’œil crevé, recouvert d’eczéma, et atteint d’hyperglycémie, il est transporté en ambulance. C’est là qu’il éclate en sanglots. «  Merci de m’avoir tiré de cet enfer,  » déclare-t-il aux enquêteurs.
La prostituée des « ballets roses »
La principale responsable de cette odieuse détention n’est autre que Maud Sarr, une prostituée qui avait défrayé la chronique dans les années 90 en révélant l’existence de prétendus ballets roses entre des politiques et des mineurs. Elle est aujourd’hui poursuivie devant le tribunal correctionnel de Marche pour séquestration et privation de soin. Le parquet réclame jusqu’à 2 ans ferme pour elle et son fils, qui auraient perçu la pension de la victime pendant sa séquestration.
Tous les détails sur cette affaire dans La Meuse Luxembourg de ce jeudi 17 octobre et dans notre édition numérique.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Nouvelles fouilles (Patrick Pilarski)   Dim 30 Juil 2017 - 20:07

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Nouvelles fouilles (Patrick Pilarski)   Dim 30 Juil 2017 - 20:09

Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 700
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: Nouvelles fouilles (Patrick Pilarski)   Dim 30 Juil 2017 - 20:33

Il est évident que cette prostituée sait si son ex-amant fait partie ou non des TBW (emploi du temps forcément connu), et si oui, quels sont les autres membres.

Serait-elle la personne aperçue par plusieurs témoins (sujet évoqué par ailleurs, notamment par Michel et Bernard Deboussu) ?


Dernière édition par Frédéric le Dim 30 Juil 2017 - 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 700
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: Nouvelles fouilles (Patrick Pilarski)   Dim 30 Juil 2017 - 20:47

Le sujet ballet roses est très probablement une invention qui rappelle les déclarations de la prostituée qui a tenté d'incriminer Dominique Baudis (lequel n'avait rien à voir) dans une affaire de tueur en série. Le principe est de diminuer sa propre responsabilité et de reporter celle-ci sur la société.

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/les-dessous-de-l-affaire-baudis_495280.html
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2753
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Nouvelles fouilles (Patrick Pilarski)   Dim 30 Juil 2017 - 21:31

Quand on voit plus haut les exactions de Sarr, on peut se dire que Pilarski ne devait pas être triste non plus !!! J'imagine qu'elle doit être entendue ou a été entendue par les enquêteurs...
Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 700
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: Nouvelles fouilles (Patrick Pilarski)   Lun 31 Juil 2017 - 12:58

Des exactions qui s'apparentent effectivement à des actes de prédation, dont sont incriminés les TBW.

Un logiciel spécialisé comme Anacrim permettrait de recouper avec précision tous les faits connus avec les éléments liés à ces suspects. A mon avis, il y en a pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7264
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Nouvelles fouilles (Patrick Pilarski)   Dim 6 Aoû 2017 - 10:53

Dans le carnet de Willy acke, on trouve une allusion à Patrick Pilarski à la date du 14/2/1990.

https://fr.scribd.com/document/328811252/Carnet-de-Willy-Acke

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Nouvelles fouilles (Patrick Pilarski)   Dim 6 Aoû 2017 - 20:25

cette page contient d'autres noms et des noms de BAR's
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 694
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Nouvelles fouilles (Patrick Pilarski)   Lun 7 Aoû 2017 - 0:09

Autres occurences de Pilarski




décodage / traduction svp ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Nouvelles fouilles (Patrick Pilarski)   Lun 7 Aoû 2017 - 10:43

ensemble?

allez  mets sa ds google traduction !

dossier andries ....

saar maud ....cbw...

zie o.a   p.v. .... van .....  

° PARIS  - ième  13.06.1948

5002 NAMUR  saint servais ?

Rue de gembloux 311


werkte in RED MILLS --> Flussen  SERGE ?
                                     J.Clades?
                                    (Camelia)  ---< son surnom?
                                     Alex Pajoi  ?

pooier was miletic micha zivomir ou nir


cela suffit pour avoir des lanternes rouges ......

si qqun connait red mills on ? peut continuer avec ce flussen ... ...
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Nouvelles fouilles (Patrick Pilarski)   Lun 7 Aoû 2017 - 11:18

par hasard en relisant le bout de rapport godbille de hervé ici:

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t832p125-acke-willy

20.5.87   c'est un date ds les bouts de rapport godbille qui font reference à un telex INTERPOL sur trafic de faux /volés cheques


il est marquant que 19.06.87 deux semaines après cette Date Maud saar se tire de Pilarski ,parce que il l'oblige à faire des cheques faux/volés (texte ala fin)
ou il est arreté et elle prend le poudre d'escampettes avec son bebe !


il se peut donc que pilarski connaissait le monde cité ds God
--------------
pilarski polonais? et le pooier zivomir aussi à namur ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Nouvelles fouilles (Patrick Pilarski)   Lun 7 Aoû 2017 - 11:32

il y a un texte illisible comme

Citation :
was werkingsgebonden ? BND français om inlichtingen te krijgen


on parlait juste avant sur drogues livrées au prostitués

il se peut que Saar donnait des info's au BND francais ?  on échange de liberté de travail ds la prostitution  ?
Revenir en haut Aller en bas
Merovingien



Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Re: Nouvelles fouilles (Patrick Pilarski)   Mar 8 Aoû 2017 - 8:54

K a écrit:
il y a un texte illisible comme

Citation :
was werkingsgebonden ? BND français om inlichtingen te krijgen

Non K, la phrase écrite est: "was werkmethode BND François om info te krijgen", en français donc: "était une méthode de travail BND François pour obtenir des infos"
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Nouvelles fouilles (Patrick Pilarski)   Mar 8 Aoû 2017 - 11:37

c'est mieux !

aviez vu une idee sur les bars à namur avec ce flussen ?
Revenir en haut Aller en bas
romeo



Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Nouvelles fouilles (Patrick Pilarski)   Lun 14 Aoû 2017 - 21:59

Tueries du Brabant et fouilles à Adinkerke: Mme Pilarski parle
ABONNÉS GILBERT DUPONT Publié le lundi 14 août 2017 à 09h49 - Mis à jour le lundi 14 août 2017 à 09h50


11
FAITS DIVERS"Mon mari, qu’on appelait le Viking était un psychopathe dangereux, un taré fini à qui il manquait une case", confie l’épouse du truand.
"Mon mari ne m’a jamais parlé des tueurs du Brabant, pas une fois. Cela dit, se serait-il confié ? Patrick Pilarski, à qui j’ai été mariée, est un fou intelligent, un taré à qui il manque une case, un psychopathe extrêmement dangereux." Fin juillet, une " nouvelle " piste (encore qu’apparue en 2005) était suivie dans l’enquête sur les tueries du Brabant, avec des fouilles entreprises dans des étangs à Adinkerke à la recherche d’armes ayant servi lors des tueries. Selon un informateur de la police, un certain Patrick Pilarski, dont il fut le codétenu, lui aurait confié qu’il avait été en possession des armes utilisées aux Delhaize de Braine-l’Alleud, Overijse et Alost (16 tués entre septembre et novembre 1985) et que son père aurait jetées dans les étangs.

Nous avons parlé ce week-end à Marianne qui fut l’épouse, entre 1994 et 1996, du truand Patrick Pilarski (c’est le prénom Marianne qui est tatoué sur l’avant-bras de Pilarski). Pilarski, qu’on appelait, dit-elle, "le Viking". Un grand (plus d’1 m 85) dont elle retient surtout l’"extrême violence". À tel point que, alors même que Pilarski a complètement disparu de la circulation et serait mort vers 2005 au Soudan, Marianne continue, douze ans plus tard, de se cacher, de crainte que Pilarski, qu’elle croit capable de tout, ne retrouve sa trace. Marianne a si peur de la violence de Pilarski que cette femme de 55 ans, originaire de Charleroi vit, ou plutôt se cache, à l’étranger et ne remet plus les pieds en Belgique. "Une brute, dit-elle, un chancre, un asocial, une machine à détruire, un type sans une once d’humanité, manipulateur et parfaitement capable d’avoir mis en scène sa propre mort pour qu’on cesse de le chercher
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11782
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Nouvelles fouilles (Patrick Pilarski)   Mar 5 Sep 2017 - 13:17


http://www.focus-wtv.be/nieuws/speurders-zoeken-opnieuw-naar-wapens-bende-van-nijvel

Speurders zoeken opnieuw naar wapens Bende van Nijvel

05/09/2017

(...)

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelles fouilles (Patrick Pilarski)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelles fouilles (Patrick Pilarski)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» De nouvelles fouilles pour percer le mystère de Stonehenge
» Bordeaux : nouvelles fouilles au Palais Gallien
» Ovni-ufo Nouvelles archives du MOD britannique
» (3e) Recherche nouvelles du XXe siècle "liées" à l'histoire...
» Henri Troyat, "Les Eygletière", des nouvelles "Le carnet vert", "Les mains" et autres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: les suspects-
Sauter vers: