les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vers la vérité?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Henry

avatar

Nombre de messages : 2209
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Dim 6 Aoû 2017 - 15:32

Je ne connais pas la réponse de Pierre mais il est certain que tous ces faits ont créé un climat de tension dans le pays et que les tueries de septembre et novembre 1985 en ont été l'apothéose.
je rappelle aussi que dans le mois d'octobre de la même année se déroulait dans notre pays, des élections législatives.
Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 792
Age : 42
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Dim 6 Aoû 2017 - 16:49

S'il y a eu implication d'une officine dans les faits de 1985, elle émane de quelques individus qui n'ont pas tracé par écrit leurs actions. 35 ans après les faits, il est impossible de découvrir la vérité. De plus, le secret défense a pour objectif de protéger pour de bonnes raisons des services ou des individus qui ont agi légalement pour défendre leur pays, et il n'est pas question d'investiguer sans éléments concrets.

Par contre, découvrir les opérationnels qui ont agi reste possible pour la cellule d'enquête, à condition de découvrir de nouveaux éléments matériels et d'avoir des preuves.
Revenir en haut Aller en bas
lesommetdumonde



Nombre de messages : 164
Localisation : brabant-wallon
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Dim 6 Aoû 2017 - 17:16

Frédéric.

Je pense également qu'une analyse drastique des faits pourrait éclaircir pas mal de chose.
Mais il y a un problème de taille, la police (cbw) n'est pas la justice.
Retrouver des preuves cela me semble utopique, reste d'éventuels témoignages.
Il faut travailler sur ce que nous avons à disposition.
Une chose est certaine il n'y aura plus aucune condamnation.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12251
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Lun 7 Aoû 2017 - 13:53


Nous abordons la complexité de ces dossiers avec nos connaissances et nos expériences... mais il faut se garder des idées pré-conçues (consciemment ou pas).

J'ouvre une parenthèse relative à l'enlèvement et à l'assassinat de Aldo Moro en 1978. Il y a une commission parlementaire italienne qui se penche sur le dossier et elle trouve des choses intéressantes.

Il y a bien entendu les brigades rouges... mais il semble que le financement de ces dernières ait été en partie assuré par de grosses fortunes, dont les frères Franchetti. Intéressant de noter que Giorgio Franchetti a été marié à Anne Lippens ... cousine de Maurice Lippens. Quant à Mario Franchetti, il a épousé une certaine Ann Milliken qui semble avoir eu des liens avec les renseignements militaires américains. On peut par ailleurs se demander pourquoi il n'y a pas eu d'enquêtes sérieuses sur HYPERION à Paris et EUROLOGOS à Zaventem ... où se sont retrouvés des "anciens" des brigades rouges.

A noter qu'en faisant des recherches sur les lieux de détention de Aldo Moro, on arrive à des cardinaux très conservateurs du Vatican (Egidio Vagnozzi par exemple), probablement liés à la CIA, ainsi que des membres de Gladio et des personnes liées au complexe militaire américain (Tumpane).

Par ailleurs, sur les photos prises lorsque le corps de Aldo Moro a été retrouvé, on reconnaît au moins un membre de la mafia.

Tout cela pour dire que si on aborde le problème en partant des faits et des détails concrets, on peut être tout-à-fait perdu : est-ce la mafia ? est-ce Gladio ? est-ce l'extrême-gauche ? est-ce le Vatican ?

Il faut aussi s'intéresser à la politique internationale de l'époque et aux jeux de pouvoir en pleine guerre froide.

Un élément commun aux différents groupes cités semble être l'anti-communisme. Les "stay-behinds" étaient particulièrement chargés de la lutte contre le communisme. Je suis persuadé qu'en Belgique comme en Italie, ces "stay-behinds" remontaient très haut. Certains "stay-behinds" n'ont fait que du renseignement et de l'exfiltration... mais il semble bien qu'il y a eu des "gladios noirs" (en Italie en tout cas).

Les "têtes pensantes" des "stay-behinds" étaient à l'OTAN et à la DIA... parfois en lien direct avec le complexe militaro-industriel (Lyman Lemnitzer et John K. Singlaub à l'American Security Council par exemple). En Belgique, cela conduit directement au général Robert Close (OTAN, etc) dont deux amis inséparables étaient Jacques Jonet et Armand De Decker (sans oublier Henri Simonet ... et Karel de Lombaerde du WNP). Il faut rappeler aussi l'amitié entre Lyman Lemnitzer et Léopold III. Guy Weber et Robert Close étaient par ailleurs proches d'Argenteuil.

D'où l'importance du témoignage de Joël Lhost qui remonte directement au SHAPE et à la DIA.

Un documentaire qui peut nous permettre d'avancer sur ce qui s'est passé en Italie est :

https://www.youtube.com/watch?v=D_20B-SBxjg&t=342s

On apprend qu'il y a eu un véritable pacte entre l'Etat italien et la mafia (tout-à-fait illégalement). Un ministre de l'intérieur est sur le banc des accusés. Cela suscite évidemment des soupçons envers Giulio Andreotti et Silvio Berlusconi, à la fois chefs de l'Etat et mafieux. Giulio Andreotti était un proche du père dominicain belge Félix Morlion, considéré actuellement comme ayant été un agent de la CIA.

Que penser de certaines personnes que l'on retrouve à l'abbaye de Royaumont : Giulio Andreotti, Robert Close, Jacques Jonet, Monique Garnier-Lançon, Jean Violet ... à l'invitation de la Milice de Jésus-Christ (voir Jean Bougerol, Bernard Mercier, etc) et plus particulièrement de Carlo Pesenti (que l'on retrouve dans le "Cercle Pinay-Violet").

Dans le dossier belge, on présente souvent l'alternative suivante : grande criminalité ou piste politique ... alors qu'il n'y a aucune raison de les opposer.

D'ailleurs, l'avocat Jean-Paul Dumont (extrême-droite, JBJ, etc) était proche de Sergio Ferrari, soupçonné d'être un haut placé de la mafia belgo-luxembourgeoise (dossier Panda)... jamais inquiété à ma connaissance ...

Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 3175
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Lun 7 Aoû 2017 - 20:03

Hervé, dans votre "alternative" d'avant dernière ligne, vous oubliez les prédateurs (psychopathes).Etaient-ils instrumentalisés dans le cadre d'une politique de la terreur ou non ? Je pense à la première vague surtout. Soyons exhaustifs... Smile
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12251
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Mar 8 Aoû 2017 - 9:42


Il y a beaucoup de choses que je n'ai pas citées mais qui peuvent se rattacher au reste.

Pour l'Italie, il est intéressant de traduire

http://www.antimafiaduemila.com/home/di-la-tua/237-vedi/66550-via-d-amelio-2017-le-verita-di-ferdinando-imposimato.html

Pubblicato: 24 Luglio 2017

et de diffuser la photo suivante :



Il s'agit de l'ouverture en 1962 de l'usine de Permaflex à Frosinone, dont Licio Gelli (P2) était le directeur. Le prélat est Alfredo Ottaviani, très proche de Egidio Vagnozzi (ils apparaissent tous les deux dans le dossier Aldo Moro)... à côté de Giulio Andreotti...


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12251
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Mer 9 Aoû 2017 - 15:16

Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 3175
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Dim 17 Sep 2017 - 16:35

ginlo a écrit:
@lesommetdumonde, je vois que vous ne connaissez pas, j'ai été auditionné par la CBW,  tous confondu  
6 jours et quelles que heures, des confrontations avec mes employeurs du SDRA 8, dont le Colonel ULLENS, le Colonel John  CASSIDY de la DIA etc...

Des articles de la presse, +/- 7ou 8 Sud presse - Soir Magasine - Libre Belgique JT de RTL, rien n'ai jamais sorti de la " JUSTICE" parce que, il y a eu manipulation de l'enquête et cela depuis le début ?j'ai été engagé par la S.E. en 1983 et depuis lors, je n'ai cessé de me battre, en compagnie d'un Commissaire Divisionnaire de Liège (Hubert Delmotte) qui a été mi au placard en  1989 pour avoir fait une réunion à Charleroi , avec le Juge Lacroix et son équipe, concernant mes déclarations de 1984, et fait à l'époque pour le Procureur Général GIET, et ce dossier avais disparu du Palais de Justice de Liège,  hélas pour lui il en avait tenu une copie.

Voilà pourquoi, ce document est depuis ce jeudi dans les mains de personnes de confiances à la CBW.


"concernant mes déclarations de 1984" ???
Pourquoi vous retrouve t'on en septembre 85 dans des faits de Braine et Overijse ?
Revenir en haut Aller en bas
ginlo



Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 27/05/2014

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Lun 18 Sep 2017 - 16:50

@cs1958 bonjour,

ben oui, j'ai d'abord été contacté par la S.E.en janvier 1983 pour infiltrer l'extrême gauche(le groupuscule des CCC était déjà en construction) je devais donc commencer par le début = PTB...Ligne Rouge...Asbl 22 mars...etc cela prend du temps...

En mars 1984, c'est le SDRA8 qui me contact à la demande de la DIA Shape le Colonel John Cassidy pour des repérages dans la région du Sud de Bruxelles, je crois que c'est claire, non??
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 3175
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Lun 18 Sep 2017 - 18:55

ginlo a écrit:
@cs1958 bonjour,

ben oui, j'ai d'abord été contacté par la S.E.en janvier 1983 pour infiltrer l'extrême gauche(le groupuscule des CCC était déjà en construction) je devais donc commencer par le début = PTB...Ligne Rouge...Asbl 22 mars...etc cela prend du temps...

En mars 1984, c'est le SDRA8 qui me contact à la demande de la DIA Shape le Colonel John Cassidy pour des repérages dans la région du Sud de Bruxelles, je crois que c'est claire, non??

Bonsoir Ginlo, merci de me répondre.
En fait, je me suis peut-être mal exprimé. Ou alors j'ai peut-être mal compris. Ce que je veux dire, c'est que dès 1984, vous semblez vous épancher auprès de l'autorité judiciaire, de manière officieuse, sur vos activités au sein des services. Toutefois, vous acceptez une nouvelle mission en septembre 1985, cette fois-ci, pour le compte des services américains et non plus belges et vous franchissez à nouveau cap.
Par ailleurs, pour une raison que je ne m'explique pas ,alors que la rubrique est pourtant particulièrement fournie ; je veux parler de celle appelée « les suspects », il n' a pas de sous-rubrique sur "Cassidy".C'est probablement une lacune.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
ginlo



Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 27/05/2014

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Lun 18 Sep 2017 - 20:43

Tout à fait juste, il faut comprendre que la CBW a travaillé plus d'un an pour le retrouver au sein du Shape, après des portraits robots complexes et ils ont réussi grâce au N° de téléphone codé (Mer E.Renard) inspecteur principal, et je l'en remercie ici.
Pour l'épanchement, je me suis confié à Hubert Delmotte parce que nous étions amis depuis 1983 dans un autre contexte et vu la tournure des evènements, j'ai demandé son aide, ce qu'il a fait, avec les conséquences que vous connaissez.
Pour les américains (DIA), il y avait une collaboration sans faille avec le SDRA8 , dont le Colonel Ulens Rémy, cette relation figure dans le PV de la confrontation avec lui, à la CBW et prouvée.
Voilà, je suis a votre disposition pour d'autres renseignements.
A+
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 3175
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Lun 18 Sep 2017 - 21:27

Merci de votre franchise Ginlo. Elle vous honore. Pour Hubert Delmotte, il a probablement perdu une occasion de vous aider à sortir de ce bourbier. Au nom de quoi le juger après tout ? Cassidy n'est peut-être pas son vrai nom. Une référence à la "mythologie US". Qui détient l'annuaire de West Point ? Sad
Bon courage à vous et restez comme vous êtes.
Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 792
Age : 42
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Mar 19 Sep 2017 - 21:29

Si vous dites vrai, cet individu Cassidy aurait agi pour son propre compte ou d'un petit groupe (derrière la façade du Shape), et aurait manipulé en 1985 un certain nombre d'individus recrutés par des intermédiaires eux-mêmes manipulés. Ce n'est pas du tout impossible, et cela expliquerait bien des choses (le secret, etc...).
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 3175
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Mar 19 Sep 2017 - 22:13

Bonsoir Frédéric, comme vous, et bon nombre des membres de ce forum, nous nous posons légitimement un certain nombre de questions. Je pense que la restriction mentale serait la pire des choses pour nous par rapport à la vocation de ce forum. Par après, chacun fait son tri.
Il y a ceux qui dépassent l'entendement, le raisonnable, et ce qui est plausible.
Quel est notre but finalement ? D'abord, soyons clairs, s'engager sur l'hypothèse Cassidy n'est pas neutre. Personnellement, je n'ai jamais caché mes préventions en la matière. Je garde pour autant une oreille attentive car je ne suis pas psychorigide.
Je pense que votre questionnement est très intéressant. En définitive, à suivre ce raisonnement, sommes-nous dans le cadre d'une stratégie à grande échelle ou d'un cerveau fêlé ? Avec à la clé des relais peu reluisants, marginaux pour certains, mercenaires pour d'autres, instrumentalisés par nature.
Je ne pas entrer dans une logique qui a priori n'est pas la mienne. Je me dis simplement qu'il y a des échelons et qu'il y a une certaine manière une voie hiérarchique. Cela exclut  le caractère officiel. Nous entrons donc dans le domaine des officines. Nous entrons donc aussi et surtout dans l'opacité et le caractère invérifiable. Si vous n'intégrez pas le paramètre de la géopolitique, et je pense uniquement à la manifestation de la vérité, vous faites effectivement fausse route à mon avis et j'ai bien compris votre raisonnement qui me parait tout à fait estimable.
Pour autant, soyons clairs. Prendre la responsabilité de la mort de 28 innocents, est-ce bien raisonnable ? Est-ce que les États-Unis d'Amérique auraient pris un tel risque avec une constante ; de bon sens, la possibilité un jour que la vérité éclate et là, nous sommes au-delà du séisme. Une simple défaillance humaine. Un écart totalement anodin. Un moment d'égarement. Et voici que nous aboutissons à un scandale innommable. Soyons raisonnables. Soyons cartésiens. La vérité réside probablement dans un procès-verbal totalement anodin. L'humilité est une vertu. Je pense que c'est Michel qui avait mis sur le forum le sujet relatif au rasoir d'Okham.
Voilà, je suis un peu long, comme d'habitude. J'essaie d'être didactique. Chacun en pensera ce qu'il voudra.
Revenir en haut Aller en bas
lrsn



Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 15/08/2017

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Mar 19 Sep 2017 - 23:32

CS1958 a écrit:

Pour autant, soyons clairs. Prendre la responsabilité de la mort de 28 innocents, est-ce bien raisonnable ? Est-ce que les États-Unis d'Amérique auraient pris un tel risque avec une constante ; de bon sens, la possibilité un jour que la vérité éclate et là, nous sommes au-delà du séisme. Une simple défaillance humaine. Un écart totalement anodin. Un moment d'égarement. Et voici que nous aboutissons à un scandale innommable.

Citation :
Au Salvador, les escadrons de la mort ne tuent pas simplement les gens. On les décapite, on place leurs têtes sur des piques et on garnit ainsi le paysage. La police salvadorienne ne tuait pas seulement les hommes, elle coupait leurs parties génitales et les fourrait dans leurs bouches. Non seulement la Garde nationale violait les femmes salvadoriennes , mais elle arrachait leurs utérus et leur en recouvrait le visage. Il ne suffisait pas d’assassiner leurs enfants, on les accrochait à des barbelés jusqu’à ce que la chair se sépare des os, et les parents étaient forcés de regarder.

Voici ce que racontait le prêtre Daniel Santiago, au sujet des escadrons de la mort dans son pays. Ces escadrons étaient supervisés par Steve Casteel, qui travailla à la la DEA (DEA qui, dit en passant, était présente en Belgique et collaborait avec le BND). Cette opération portait le nom d' "Option Salvador". À côté de cela, les tueries du Brabant sont "propres". Cela ne veut pas dire que les "Américains" sont derrière ces tueries... Cet exemple - un parmi d'autres - vise à montrer que certains Américains peuvent encourager et soutenir la barbarie, avec la plus grande impunité. (On retrouvera Steve Casteel en Irak dès 2003...)

http://www.liberation.fr/planete/2005/01/12/le-pentagone-et-l-option-salvador_505838
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 3175
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Mer 20 Sep 2017 - 0:28

Tout d'abord, vous faites visiblement implicitement référence à la théologie de la libération. C'est visiblement votre source. Oui, effectivement, celle-ci a été quelque chosed' immensément estimable mais qui s'en souvient aujourd'hui ? Voici donc l'Eglise près du peuple, en harmonie (mais est-ce aussi simple ?) avec les forces marxistes. Petit problème quand même derrière cela ; l'URSS. Vous savez comme moi que celui qui a perdu a toujours tort. Pour autant, n'existait-il pas une source d'espérance ? Naïveté de ma part ? Peut-être.
Reste le constat froid de la simple gestion du risque. Finalement, le Salvador n'est pas la Belgique. Mon raisonnement est simple. Je ne pense pas qu'il soit dénué de pertinence. Nous nous sommes longuement préoccupés de la raison pour laquelle, en l'occurrence, dans le milieu du banditisme aucune information a priori n'était sortie. Milieu interlope. Indicateurs. En tout cas, cela n'a visiblement abouti sur rien. Mais disposons-nous seulement de la copie la procédure ? Évidemment non. Nos hypothèses sont bâties sur du sable.
Raisonnons en parallèle. L'hypothèse mercenaire. L' hypothèse d'une immixtion étrangère en pays allié, dans un contexte dans lequel tout peut basculer. La présence américaine est loin de faire l'unanimité. Le président Mitterrand disait que les pacifistes étaient à l'ouest et que les missiles étaient à l'est. Tout peut donc basculer du jour au lendemain. Or, voici qu'un immense risque pointe à l'horizon. Une opération préparée, programmée, avec en perspective un risque calculé qui ne peut absolument pas exclure l'impondérable. Le grain de sable dans une machine censée bien huilée. Le risque est énorme. Incommensurable. D'un seul coup, en cas de problème, c'est toute l'alliance atlantique qui s'écroule. Rien ne transparaît à nouveau.
Vous évoquez visiblement l'hypothèse d'un dérapage de certains éléments incontrôlés. Pour autant, cela se passe au sein du SHAPE avec visiblement un agent commun avec les services spéciaux belges. Un doute. Une supputation. On déroule la pelote. Et on aboutit un énorme scandale. Surtout que vous en conviendrez avec moi, le type de personnel auquel on a affaire dans ce genre de circonstances pose un certain de problèmes en matière d'équilibre pour rester mesuré. En plus, très concrètement, il ne s'agit pas d'effacer les traces dans le cadre d'une prise de pouvoir dictatorial. Il reste toujours le danger des contre-pouvoirs et notamment de la presse, voire d'une opposition radicale possiblement bien informée.
Il s'agit là d'un exercice de haute voltige. Poser des bombes et assassiner de-ci delà des représentants de l'ordre apparaît nettement plus cohérent et conforme d'ailleurs à la stratégie de la tension telle que développée en Italie.
N'oublions pas non plus en toile de fond la guerre d'influence et la capacité par définition d'instiller le doute et par voie de conséquence d'utiliser la désinformation.
Je soumets à votre sagacité ce qui n'est nullement parole d'évangile Very Happy
cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
lrsn



Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 15/08/2017

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Mer 20 Sep 2017 - 1:37

CS1958 a écrit:
L' hypothèse d'une immixtion étrangère en pays allié, dans un contexte dans lequel tout peut basculer. La présence américaine est loin de faire l'unanimité. Le président Mitterrand disait que les pacifistes étaient à l'ouest et que les missiles étaient à l'est. Tout peut donc basculer du jour au lendemain. Or, voici qu'un immense risque pointe à l'horizon. Une opération préparée, programmée, avec en perspective un risque calculé qui ne peut absolument pas exclure l'impondérable. Le grain de sable dans une machine censée bien huilée. Le risque est énorme. Incommensurable. D'un seul coup, en cas de problème, c'est toute l'alliance atlantique qui s'écroule. Rien ne transparaît à nouveau.
Vous évoquez visiblement l'hypothèse d'un dérapage de certains éléments incontrôlés. Pour autant, cela se passe au sein du SHAPE avec visiblement un agent commun avec les services spéciaux belges. Un doute. Une supputation. On déroule la pelote. Et on aboutit un énorme scandale. Surtout que vous en conviendrez avec moi, le type de personnel auquel on a affaire dans ce genre de circonstances pose un certain de problèmes en matière d'équilibre pour rester mesuré. En plus, très concrètement, il ne s'agit pas d'effacer les traces dans le cadre d'une prise de pouvoir dictatorial. Il reste toujours le danger des contre-pouvoirs et notamment de la presse, voire d'une opposition radicale possiblement bien informée.
Il s'agit là d'un exercice de haute voltige. Poser des bombes et assassiner de-ci delà des représentants de l'ordre apparaît nettement plus cohérent et conforme d'ailleurs à la stratégie de la tension telle que développée en Italie.
N'oublions pas non plus en toile de fond la guerre d'influence et la capacité par définition d'instiller le doute et par voie de conséquence d'utiliser la désinformation.
Je soumets à votre sagacité ce qui n'est nullement parole d'évangile Very Happy
cordialement.

Je pense que vous raisonnez en honnête homme, sans prendre en compte la monstruosité de notre système et de certains de ses dirigeants, dont quelques-uns peuvent être qualifiés de génies du mal... On peut en effet parler de naïveté. Je dis cela sans mépris, je vous l'assure... Je ne connais pas la vérité sur les tueries du Brabant, mais je sais qu'il n'est pas très difficile, dans nos démocraties, de commettre les pires méfaits quand on fait partie de services secrets ou d'autres organisations mafieuses... Vous parlez des contre-pouvoirs : hélas, les journalistes n'ont plus le niveau et sont endoctrinés dès l'université. Ceux qui sortent du lot peuvent facilement être mis sous pression - la première étant la pression économique... Sans oublier les traitres qui, eux, vendent consciemment leur plume. Quant à l'opposition radicale, il est très facile d'y savoir ce qui s'y dit, et d'y semer la zizanie si elle devient trop informée et trop dangereuse... Il existe quelques ouvrages sur les services secrets et leurs méthodes, et ceux-ci ne lèvent sans doute qu'un petit coin du voile... Mais cela suffit déjà à se faire une petite idée de ce qui se passe dans les coulisses de la démocratie. Encore faut-il vouloir s'informer et abandonner quelques illusions au passage.

Citation :
D'un seul coup, en cas de problème, c'est toute l'alliance atlantique qui s'écroule.

C'était plus ou moins l'argument d'Armand De Decker. Interrogé par un journaliste de Paris Match sur les tueries du Brabant, il avait répondu qu'il ne s'agissait pas du tout d'un complot de l'OTAN, car la révélation d'un tel complot lui aurait été fatale... Finalement, M. De Decker est peut-être un honnête homme lui aussi ?

Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 894
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Mer 20 Sep 2017 - 10:09

De Decker semble connaître la vérité, si il peut affirmer qu'il ne s'agissait pas d'un complot... Il doit l'avoir eu de son pote Michel
Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 792
Age : 42
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Mer 20 Sep 2017 - 19:10

Il est évident que les Etats-Unis n'ont rien à voir la dedans. Plutôt quelques types cinglés, dont l'un pouvait avoir un bureau au Shape (pas forcément colonel d'ailleurs, peut-être simplement sergent). Le "Cassidy" aurait passé un temps considérable (de 1983 à 1985) à sonder les milieux marginaux, et aurait activé en 1985 (juste avant des élections) plusieurs équipes (compartimentées). Si l'un des recrutés parle, il est accusé d'être un menteur, ceci étant d'autant plus facile qu'il s'agit d'un délinquant.

Il est évident que cette piste a fait l'objet d'investigations, mais dont nous ne savons rien.

Mobile des tueries de 1985, dans ce cas-là : argent + idéologie d'extrême droite.
Revenir en haut Aller en bas
pami75



Nombre de messages : 433
Date d'inscription : 23/04/2013

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Mer 27 Sep 2017 - 17:30

Frédéric a écrit:
Il est évident que les Etats-Unis n'ont rien à voir la dedans. Plutôt quelques types cinglés, dont l'un pouvait avoir un bureau au Shape (pas forcément colonel d'ailleurs, peut-être simplement sergent). Le "Cassidy" aurait passé un temps considérable (de 1983 à 1985) à sonder les milieux marginaux, et aurait activé en 1985 (juste avant des élections) plusieurs équipes (compartimentées). Si l'un des recrutés parle, il est accusé d'être un menteur, ceci étant d'autant plus facile qu'il s'agit d'un délinquant.

Il est évident que cette piste a fait l'objet d'investigations, mais dont nous ne savons rien.

Mobile des tueries de 1985, dans ce cas-là : argent + idéologie d'extrême droite.

Dans cette hypothèse d'autres mobiles possibles.
Le fameux "ventre mou" de l'OTAN.
Des milliers de pacifistes manipulés par l'URSS (selon les milieux OTAN) pour empêcher la modernisation des missiles
Il faut laisser en selle la coalition de centre-droit (et les "fidèles" du pacte atlantique dont Jean Gol et ses amis)
Et le cas échéant faire porter le chapeau à 'l'extrême-droite", ou "l'extrême-gauche" selon les opportunités du moment (cfr: CCC et Bomeleer)
Mais tout cela bien entendu dans le cas d'une implication du "Shape" via ses fusibles.
Car d'autres pistes existent et elles n'ont jamais été réfutées totalement puisqu'il n'y a aujourd'hui aucune vérité judiciaire.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12251
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Mer 27 Sep 2017 - 18:44


"les Etats-Unis" est une expression que je n'utiliserais pas mais le témoignage de Joël Lhost me semble très solide.

L'implication de Faez al-Ajjaz comme financier du WNP me fait plutôt penser au "Safari Club" (dans lequel Alexandre de Marenches avait une place importante) et à ceux qui ont été écartés lors de la présidence de Jimmy Carter avec Stansfield Turner à la tête de la CIA : des gens comme John K. Singlaub et la "Secret Team" autour de Ted Shackley ... Ils ont tout fait pour que Jimmy Carter perde les élections ("Billygate", etc) et ont prospéré sous Ronald Reagan et Bill Casey. N'oublions pas que John K. Singlaub (grand ami du général Robert Close) était à l'ASC avec Lyman Lemnitzer (sous lequel Robert Close a servi au SHAPE)... l'ASC étant le complexe militaro-industriel. Il faut relire ce qui concerne le projet Northwoods...

Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 3175
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Mer 27 Sep 2017 - 18:58

J'ai énormément de respect à l'égard de Jimmy Carter. Il s'agit d'un homme qui à mon sens a une armature chrétienne et probablement puritaine. En revanche, j'aimerais avoir votre opinion sur la personne qui peut être a été son âme damnée en l'occurrence Zbigniew Brzeziński, Kissinger sous couverture démocrate. False flag ?
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12251
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Jeu 28 Sep 2017 - 10:15


Zbigniew Brzeziński est difficile à cerner. C'est un "géostratège" qui s'est vanté d'avoir "augmenté la probabilité" que l'URSS envahisse l'Afghanistan. Il y a des ressemblances avec Henry Kissinger en effet.

Autre personnage complexe : Mouammar Kadhafi... Alexandre de Marenches ne l'aimait manifestement pas (à l'époque du conflit au Tchad) ... mais il aurait financé la campagne électorale de Nicolas Sarkozy. Comprenne qui pourra.

Mouammar Kadhafi m'intéresse notamment à cause de Edwin Wilson (qui a été - au début en tout cas - un ami de Ted Shackley). Edwin Wilson a été en poste en Belgique (près du port d'Anvers) et a eu pour associé un marchand d'armes de la région liégeoise (Armand Donnay).

http://www.grip.org/sites/grip.org/files/DOSSIERS_NOTES_ET_DOCUMENTS/ND-007.pdf

https://nl.wikipedia.org/wiki/Armand_Donnay

Edwin Wilson connaissait très bien Robert Keith Gray que l'on retrouve à l'armurerie Dekaise. Je me suis déjà demandé comment quelqu'un comme Robert Keith Gray pouvait connaître les armuriers belges... c'est peut-être via Edwin Wilson.

Il y a eu des ressemblances entre Edwin Wilson et Irving Brown... ce qui laisse penser que Edwin Wilson a pu connaître André Moyen. Irving Brown avait des contacts avec la mafia de Lucky Luciano, comme le fameux Etienne Léandri, un proche de Charles Pasqua (et toutes les personnes impliquées dans le volet français du "kazakhgate" ont été liées à Charles Pasqua).

D'où une autre hypothèse : y avait-il des liens entre les services secrets militaires, l'extrême-droite et la mafia ? Cela me semble possible et rejoindrait ce que suggère le rapport PANDA sur la mafia belgo-luxembourgeoise quand il cite l'amitié entre l'avocat Jean-Paul Dumont et Sergio Ferrari.

André Moyen a manifestement été quelqu'un d'important, notamment dans la mise en place des réseaux "stay-behind". Il est considéré actuellement comme le commanditaire de l'assassinat de Julien Lahaut. A mon avis, il connaissait Robert Murphy qui était ambassadeur des USA en Belgique à cette époque. N'oublions pas que André Moyen a créé la filiale belge de la société Securitas au sein de laquelle il devait y avoir des complices de Patrick Haemers.

André Moyen était un ami de Jean Militis (voir l'interview de Militis par Guy Bouten) qui était lui-même un ami de Robert Close (voir l'autobiographie de ce dernier où il est écrit "Mon ami, le colonel Jean Militis").

Je vais arrêter là. Cela fait beaucoup de monde mais nous restons toujours dans le même "sillon", celui de l'anti-communisme de la guerre froide, incluant notamment des professionnels des services secrets et des trafiquants d'armes... jusqu'à William Casey et Adnan Khashoggi (très proche du "Safari Club" et décédé en juin 2017).

Quand je fais des organigrammes, Robert Close est à un point central. Espérons que son grand ami Armand De Decker nous en dira plus un jour.

Revenir en haut Aller en bas
lrsn



Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 15/08/2017

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Jeu 28 Sep 2017 - 10:36

CS1958 a écrit:
J'ai énormément de respect à l'égard de Jimmy Carter. Il s'agit d'un homme qui à mon sens a une armature chrétienne et probablement puritaine. En revanche, j'aimerais avoir votre opinion sur la personne qui peut être a été son âme damnée en l'occurrence Zbigniew Brzeziński, Kissinger sous couverture démocrate. False flag ?

En parlant d'âme, certains disent que le visage en est le reflet... Ce fut bien le cas pour Brzezinski.
Il faut écouter certaines de ses déclarations, disponibles sur YoutTube, et relire quelques-uns de ses livres, notamment Le grand échiquier, publié en 1997. C'est un livre qui reste d'une étonnante actualité (cf. Ukraine, par exemple.) On y trouve un passage troublant : à la fin, Brzezinski explique que sa stratégie de conquête de l'Eurasie, pour contrer la Chine et la Russie et contrôler le monde - "quiconque contrôle ce continent, contrôle la planète", écrit-il - sera difficile à justifier aux yeux du grand public américain, qui est opposé à la guerre, et qui est trop diversifié pour aboutir à un consensus en matière de politique étrangère... Sauf en cas de menace extérieure directe de grande envergure...

Citation :

« De plus, la société américaine devenant de plus en plus multiculturelle, elle éprouve davantage de difficultés que par le passé à trouver un consensus sur les questions de politique étrangère, sauf en cas de menace extérieure directe de grande envergure. […] En l’absence de défi de ce type, la société américaine aura sans doute plus de mal à aboutir à un consensus en matière de politique étrangère

Le 11 septembre 2001, soit quatre ans après la publication de ce livre, les terroristes d’Al-Qaïda attaquèrent les États-Unis de façon assez spectaculaire. La « menace extérieure directe de grande envergure », devint soudainement réelle, et poussa les États-Unis à réagir, en allant combattre le terrorisme en Afghanistan et en Irak, avec le soutien d’une bonne partie de la population… Bref, la partie d’échec eurasienne pouvait sérieusement commencer !

Bien avant le 11 septembre 2001, Brzezinski participa à l’  « Opération Cyclone », une opération connue également sous le nom « Programme afghan ». Cette opération, initiée par le président Carter dont il était le conseiller, était une manœuvre secrète de la CIA consistant à armer les moujahidines afghans pour transformer l’Afghanistan en un Vietnam pour les Soviétiques. Accusé par un journaliste d’avoir participé au développement de l’islamisme pour lutter contre l’URSS, Brzezinski assuma totalement son rôle dans cette affaire : « Qu’est-ce qui est le plus important au regard de l’histoire du monde? Les talibans ou la chute de l’empire soviétique? » Cette « Opération Cyclone » fut à l’origine de l’émergence d’un certain Oussama Ben Laden…

Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 3175
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Vers la vérité?   Jeu 28 Sep 2017 - 18:19

Beau travail Irsn. Évidemment, je ne suis pas là pour distribuer les bons points et les mauvais points. En fait, ma question n'était pas neutre. Je n'ignore pas que le présent kart était en quelque sorte une soucoupe volante dans le milieu de Washington D.C.
en fait, depuis pas mal de temps n'est-ce pas, il existe une focalisation sur les milieux conservateurs. Cela me paraît au demeurant tout à fait logique.
De mon côté, j'ai une vision des choses par rapport aux tueries du Brabant wallon qui, le moins qu'on puisse dire, n'est pas dans cette veine.
Passons outre l'opinion de chacun.
Au-delà de la dénonciation de milieux conservateurs ou ultraconservateurs, nous entrons dans une logique politique pour ne pas dire géopolitique.
Or, j'observe comme tout un chacun qu'il existe une réelle connivence au sein des élites. C'est en quelque sorte l'alpha et l'oméga de la démocratie bourgeoise.
A aucun moment, sauf de manière elliptique (affaire Cools) il n'est question du revers de la médaille dans cette logique des élites ; en l'occurrence votre parti socialiste (Agusta,Willy Claes (SP), nommé entre-temps secrétaire général de l'OTAN, Guy Coëme (PS francophone). Je ne parle même pas d'un Satan de scandales supposés mettant en cause à tort ou à raison un certain nombre de personnalités dont le point d'ancrage institutionnel était Namur).
Nous sommes probablement bien loin des tueries du Brabant.
Si nous considérons qu'il s'agit en l'occurrence d'une affaire d'État, premier postulat et second postulat ; du petit monde de la politique avec toutes ces concessions réciproques, de droite ou de gauche, n'était pas permis de se poser un certain nombre de questions ?
Certes, me répondrez-vous qu'il existe en quelque sorte une certaine forme de vérité procédurale : le schéma Latinus. Le schéma Libert. Faut-il considérer que sur la base de ces deux seuls éléments, Ite missa est ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vers la vérité?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vers la vérité?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» L Esprit de Vérité vous guidera vers la Vérité tout entiere
» « Quand il viendra, lui, l'Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité toute entière »
» « Quand il viendra, lui, l'Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité tout entière »
» Saint Bernardin de Sienne et commentaire du jour "L''Esprit de Vérité vous guidera vers la vérité tout entière"
» « Lui, l'Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité tout entière »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Les axes exploités :: Autres pistes-
Sauter vers: