les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Wavre, 30 septembre 1982

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 20 ... 34  Suivant
AuteurMessage
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Jeu 20 Déc 2007 - 8:35

jack a écrit:
Le fameux rapport confidentiel de Bihay daté du 18/03/1985 donne des infos dans le domaine du terrorisme "pouvant intéresser le GIA."
GIA créé en ......1992 par des anciens combattants en Afghanistan.
Etonnant , non ?

Voila un parfait exemple de ...méconnaissance. Les abréviations GIA ne correspondent pas à votre interprétation...
Etonnant, non ?
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Jeu 20 Déc 2007 - 8:38

billbalantines a écrit:
michel a écrit:
michel a écrit:


Il constitue une « synthèse des auditions et renseignements
obtenus » concernant l’agression chez l’armurier
Dekaise. La thèse défendue dans ce rapport est, d’après son
intitulé, manifestement la suivante : « Recherches concernant
le fait que l’agression aurait eu lieu dans le cadre d’un
trafic d’armes. » Ce trafic aurait consisté en ce que Dekaise
avait, à la demande d’un armurier connu — qui collaborait
probablement avec d’autres —, entamé la fabrication de
silencieux spéciaux, que, d’une manière ou d’une autre, (une
partie de) l’acompte avait disparu(e) et que :
« l’organisation aurait envoyé des hommes de main chez
Dekaise pour « lui donner une leçon » et emporter le prototype
Beretta pour fabrication par un autre artisan. »

L'explication serait-elle ici? Est-on certain que le Beretta volé est un prototype? Ce prototype fut-il retrouvé ailleurs par la suite? La clef du mystère se trouve-t-elle dans le rapport BSR?

Il y a la phrase entendue par les témoins sur place 'Ok, on a ce qu'on cherche...' signal du départ. Mais pourquoi ce prototype aurait-il été à la portée du premier venu au comptoir du magasin??? C'est un peu gros, non? Dekaise aurait pris le risque de laisser 'traîner' son prototype?
Sinon, intéressant le rapport BSR de Wavre. J'ai un autre 'auteur' qui évoque le lien entre les bulgares et les phalangistes. Un peu contre-nature en apparence, mais d'après mon auteur, le parti communiste libanais lui-même serait intervenu auprès des 'bulgares' pour qu'ils arrêtent de vendre des armes aux phalangistes!!! car tôt ou tard ces armes allaient servir contre eux (les communistes). Si c'est exact, c'est intéressant comme info. Mais comment vérifier?

Il y a certainement moyen...
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Jeu 20 Déc 2007 - 8:42

billbalantines a écrit:
CharlyN a écrit:
undercover a écrit:
Je suivais le débat sur les initiales ici et sur l'autre site. N'y a t il pas un minimum à connaitre pour vouloir comprendre ? Où du moins la réelle volonté d'apprendre ?
Je m'en vais donc retourner à mes chères études face à tant de science car, même si je ne suis pas visé, je ne vois pas le rapport entre la fabrication de silencieux et un mystérieux voyage touristique en Belgique d'un financier de la plaine de la Beka. Ainsi je n'abuserai pas trop de ma carte de membre à vie du forum !

Charly, vous n'êtes pas sans savoir qu'à cette époque les échanges 'drogues contre armes' sont pratiquement la règle... On évite de mobiliser des liquidités, surtout qu'on a de la marchandise à profusion. La plaine de la Beeka, c'est des quantités quasi illimitées de cames au service des seigneurs de la guerre (comme aujourd'hui en Afghanistan du reste). Et l'on pratique comme entre pays communistes autrefois, la 'compensation',
autant de cames vaut autant de kalachnikov...ou FAL, etc...
D'où j'imagine, l'intérêt de la visite du 'financier' en Belgique. Il vient 'solder' les comptes ou redéfinir les 'accords'... Under, un peu plus...
La société 'Nutribel', c'était pas des enfants de choeurs... ?

Bill, je suis content de l'effort que vous faites à comprendre plutot que de viser l'homme (ou la femme???).
Je ne vous en dirai pas plus. Sauf que les "services" avaient ordre de ne pas intervenir.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7025
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Jeu 20 Déc 2007 - 8:51

undercover a écrit:
jack a écrit:
Le fameux rapport confidentiel de Bihay daté du 18/03/1985 donne des infos dans le domaine du terrorisme "pouvant intéresser le GIA."
GIA créé en ......1992 par des anciens combattants en Afghanistan.
Etonnant , non ?

Voila un parfait exemple de ...méconnaissance. Les abréviations GIA ne correspondent pas à votre interprétation...
Etonnant, non ?

GIA : groupe interforces antiterroriste et non pas groupe islamique armé.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Jeu 20 Déc 2007 - 9:42

Merci Michel...
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7025
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Jeu 20 Déc 2007 - 9:57

billbalantines a écrit:
michel a écrit:
La carcasse de la santana fut retrouvée drève des Tumuli.

En 1987, des enquêteurs découvrent dans un box loué par Bouhouche une Toyota qui avait été volée en octobre 1981 à un chauffeur d'une firme de parfum. Le contenu de la Toyota (caisses de parfums) fut découvert quelques jours après le vol à la...drève des Tumuli.

Faudrait donc en savoir plus sur le contexte du vol de cette camionnette de Paris XL... qui? pourquoi? Et donc qui avait comme habitude d'abandonner ses larcins à la drêve du Tumuli...

La camionnette Toyota fut volée à Bruxelles. Quel est l'intérêt de voler un tel véhicule? On notera qu'on retrouvera en forêt avec les caisses du parfum le siège passager du véhicule.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7025
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Jeu 20 Déc 2007 - 10:04

On a dit que l'armurier avait très mal pris le fait que la BSR de Wavre découvre qu'il entretenait des relations avec des phalangistes libanais. Le rapport parlementaire fait mention d'un étrange épisode :

Et enfin, on raconte que M. Dekaise, qui considérait
manifestement les inspecteurs de la BSR de Wavre comme
d’insupportables gêneurs, a tenté de les écarter de l’enquête
sur les tueurs avec l’aide de l’ex-gendarme Beyer. Le
stratagème, raconte-t-on, était le suivant : M. Beyer remettait
à de M. Dekaise une enveloppe de la gendarmerie
contenant le canon d’un revolver; ensuite, M. Beyer s’arrangeait
pour qu’un autre gendarme rende visite à
M. Dekaise; ce dernier remettait ensuite l’enveloppe à ce
gendarme en précisant qu’il l’avait reçue des inspecteurs
de la BSR; le gendarme en question faisait immédiatement
rapport sur cet incident, ce qui déclenchait une enquête
interne contre les inspecteurs de la BSR de Wavre; cette
enquête innocentait les inspecteurs, mais apparemment, le
procureur du Roi Deprêtre n’en utilisait pas moins cet
incident pour se débarrasser de ces inspecteurs de la
BSR

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Jeu 20 Déc 2007 - 10:34

Par quel hasard, Robert Beijer se trouvait-il encore dans les parages .
Pour autant bien sur que cette histoire soit vraie.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7025
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Jeu 20 Déc 2007 - 10:58

billbalantines a écrit:
La société 'Nutribel', c'était pas des enfants de choeurs... ?

Nutribel qui faisait des affaires avec la kintex et qui était fréquentée aussi par le trafiquant Willy Van Baelen.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Jeu 20 Déc 2007 - 11:09

Henry a écrit:
Par quel hasard, Robert Beijer se trouvait-il encore dans les parages .
Pour autant bien sur que cette histoire soit vraie.

Je pense que monsieur BR, monsieur D et les flics de wavre ne risquent pas d'etre des amis. Le temps n'y changent pas grand chose, il suffit de relire les intervention de BR sur le sujet, lorsqu'il défend monsieur D.

Tout cela a t il une signification ?
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Jeu 20 Déc 2007 - 11:19

michel a écrit:
On a dit que l'armurier avait très mal pris le fait que la BSR de Wavre découvre qu'il entretenait des relations avec des phalangistes libanais. Le rapport parlementaire fait mention d'un étrange épisode :

Et enfin, on raconte que M. Dekaise, qui considérait
manifestement les inspecteurs de la BSR de Wavre comme
d’insupportables gêneurs, a tenté de les écarter de l’enquête
sur les tueurs avec l’aide de l’ex-gendarme Beyer. Le
stratagème, raconte-t-on, était le suivant : M. Beyer remettait
à de M. Dekaise une enveloppe de la gendarmerie
contenant le canon d’un revolver; ensuite, M. Beyer s’arrangeait
pour qu’un autre gendarme rende visite à
M. Dekaise; ce dernier remettait ensuite l’enveloppe à ce
gendarme en précisant qu’il l’avait reçue des inspecteurs
de la BSR; le gendarme en question faisait immédiatement
rapport sur cet incident, ce qui déclenchait une enquête
interne contre les inspecteurs de la BSR de Wavre; cette
enquête innocentait les inspecteurs,
mais apparemment, le
procureur du Roi Deprêtre n’en utilisait pas moins cet
incident pour se débarrasser de ces inspecteurs de la
BSR

Comme je l'avais argumenté face à BR et contrairement à ce qu'il disait; rien n'a pu etre reproché aux enquêteurs. Malgré cela , les pistes n'ont pas continuées...Cela ne vous rappelle rien CharlyN ?

Bien sur , ces enqueteurs (la plupart morts) ne se défendront pas face à l'insolence d'un magistrat devant les caméras. Ils n'ont pas eu , non plus, l'occasion de se défendre, ni même d'argumenter.
La justice veut que la parole soit prise en dernier par les suspects. Ici , on suspecta ces enquéteurs des pires choses. A bon entendeur...

Kintex, Kintex ??? Cela me dit quelque chose... Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7025
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Jeu 20 Déc 2007 - 11:27

undercover a écrit:
billbalantines a écrit:
michel a écrit:
michel a écrit:


Il constitue une « synthèse des auditions et renseignements
obtenus » concernant l’agression chez l’armurier
Dekaise. La thèse défendue dans ce rapport est, d’après son
intitulé, manifestement la suivante : « Recherches concernant
le fait que l’agression aurait eu lieu dans le cadre d’un
trafic d’armes. » Ce trafic aurait consisté en ce que Dekaise
avait, à la demande d’un armurier connu — qui collaborait
probablement avec d’autres —, entamé la fabrication de
silencieux spéciaux, que, d’une manière ou d’une autre, (une
partie de) l’acompte avait disparu(e) et que :
« l’organisation aurait envoyé des hommes de main chez
Dekaise pour « lui donner une leçon » et emporter le prototype
Beretta pour fabrication par un autre artisan. »

L'explication serait-elle ici? Est-on certain que le Beretta volé est un prototype? Ce prototype fut-il retrouvé ailleurs par la suite? La clef du mystère se trouve-t-elle dans le rapport BSR?

Il y a la phrase entendue par les témoins sur place 'Ok, on a ce qu'on cherche...' signal du départ. Mais pourquoi ce prototype aurait-il été à la portée du premier venu au comptoir du magasin??? C'est un peu gros, non? Dekaise aurait pris le risque de laisser 'traîner' son prototype?
Sinon, intéressant le rapport BSR de Wavre. J'ai un autre 'auteur' qui évoque le lien entre les bulgares et les phalangistes. Un peu contre-nature en apparence, mais d'après mon auteur, le parti communiste libanais lui-même serait intervenu auprès des 'bulgares' pour qu'ils arrêtent de vendre des armes aux phalangistes!!! car tôt ou tard ces armes allaient servir contre eux (les communistes). Si c'est exact, c'est intéressant comme info. Mais comment vérifier?

Il y a certainement moyen...

Voilà une bonne base de travail pour les historiens...

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7025
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Jeu 20 Déc 2007 - 11:30

michel a écrit:
billbalantines a écrit:
michel a écrit:
La carcasse de la santana fut retrouvée drève des Tumuli.

En 1987, des enquêteurs découvrent dans un box loué par Bouhouche une Toyota qui avait été volée en octobre 1981 à un chauffeur d'une firme de parfum. Le contenu de la Toyota (caisses de parfums) fut découvert quelques jours après le vol à la...drève des Tumuli.

Faudrait donc en savoir plus sur le contexte du vol de cette camionnette de Paris XL... qui? pourquoi? Et donc qui avait comme habitude d'abandonner ses larcins à la drêve du Tumuli...

La camionnette Toyota fut volée à Bruxelles. Quel est l'intérêt de voler un tel véhicule? On notera qu'on retrouvera en forêt avec les caisses du parfum le siège passager du véhicule.

Les enquêteurs ont pensé que cette toyota aurait servi de véhicule-relais lors de l'attentat contre Vernaillen.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Jeu 20 Déc 2007 - 12:08

undercover a écrit:
... rien n'a pu etre reproché aux enquêteurs. Malgré cela , les pistes n'ont pas continuées...Cela ne vous rappelle rien CharlyN ?
Là, oui, ça me dit qque chose ...
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Jeu 20 Déc 2007 - 13:27

undercover a écrit:
Henry a écrit:
Par quel hasard, Robert Beijer se trouvait-il encore dans les parages .
Pour autant bien sur que cette histoire soit vraie.

Je pense que monsieur BR, monsieur D et les flics de wavre ne risquent pas d'etre des amis. Le temps n'y changent pas grand chose, il suffit de relire les intervention de BR sur le sujet, lorsqu'il défend monsieur D.

Tout cela a t il une signification ?
Vous vous êtes lancé dans des explications boiteuses et qui ne tenaient pas la route.
Pour ne pas devoir revenir sur vos élucubrations très imagées et défendre à tout prix votre hypothèse des complots, vous n'hésitez pas à mentir ouvertement.
Belle exemple d'honnête intellectuelle !
J'ai écrit la vérité et la stricte vérité sur cette affaire, affaire que j'ai vécue personnellement, pas comme vous!
Evidemment, je suis un repris de Justice...
Tandis que vous, le bon citoyen anonyme qui a besoin de ce forum pour se faire "mousser un peu", vous, vous êtes évidemment au-dessus de la masse, vous qui connaissez tout et avez un avis sur tout, vous êtes bien évidemment le seul à dire la vérité.
Pauvre saucisse va !
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Jeu 20 Déc 2007 - 13:31

michel a écrit:
.... La camionnette Toyota fut volée à Bruxelles. Quel est l'intérêt de voler un tel véhicule? On notera qu'on retrouvera en forêt avec les caisses du parfum le siège passager du véhicule.
Non Michel, pas vous quand même!
Cette camionnette dont vous parlez a été retrouvée dans le boxe 179 du la rue du Beau Site et il ne manquait aucun siège !
Quand à l'intérêt possible d'un tel véhicule... ? N'avez-vous jamais pensé à un sous-marin ?
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Jeu 20 Déc 2007 - 13:36

Décidément,...vous etes vraiment....prévisible.

Je n'en sais pas autant que vous, mais je sais ce qui a été reproché aux flics de wavre. Je connais le contenu intégral de ce dossier et cela ne correspond à rien de vos certitudes sur le sujet.
Vous dites :
"j'ai vécue personnellement, pas comme vous!"
C'est bien sur inexact. Vous n'avez jamais eu acces aux dossiers ouverts à charge de ces flics. Donc ...

Mais le brouillard arrange bien les choses.
Revenir en haut Aller en bas
jack



Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Jeu 20 Déc 2007 - 18:32

undercover a écrit:
jack a écrit:
Le fameux rapport confidentiel de Bihay daté du 18/03/1985 donne des infos dans le domaine du terrorisme "pouvant intéresser le GIA."
GIA créé en ......1992 par des anciens combattants en Afghanistan.
Etonnant , non ?

Voila un parfait exemple de ...méconnaissance. Les abréviations GIA ne correspondent pas à votre interprétation...
Etonnant, non ?

Je n'ai jamais prétendu connaitre quoi que ce soit.
Je vous lis tous avec plaisir , et si je ne comprends pas, je pose des questions.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7025
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Ven 21 Déc 2007 - 8:21

B.R. a écrit:
michel a écrit:
.... La camionnette Toyota fut volée à Bruxelles. Quel est l'intérêt de voler un tel véhicule? On notera qu'on retrouvera en forêt avec les caisses du parfum le siège passager du véhicule.
Non Michel, pas vous quand même!
Cette camionnette dont vous parlez a été retrouvée dans le boxe 179 du la rue du Beau Site et il ne manquait aucun siège !
Quand à l'intérêt possible d'un tel véhicule... ? N'avez-vous jamais pensé à un sous-marin ?

L'info vient d'un article de René Haquin. Je prends note qu'elle est erronée. Mais ce n'est qu'un détail. La vraie question reste la suivante : comment se fait-il que les tueurs abandonnent leur véhicule à l'endroit même où les caisses de parfum furent laissées?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7025
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Ven 21 Déc 2007 - 9:02

Pour revenir aux phalanges, Dekaise négociait avec plusieurs Libanais : Kalil Moussalem, George Kassis, Pierre Attala et Youssef Chebib. Ceux-ci étaient en relation avec un autre trafiquant : Antoine Harrouk.

Il faudrait tenter d'en savoir plus sur ces hommes.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7025
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Ven 21 Déc 2007 - 14:04

Des inscriptions manuscrites, trouvées près de la clinique du Dr Derscheid, un mois après la découverte de la voiture de marque Santana (soit après attaque Dekaise) mots marquants : Comte, Wauthier-Braine, Sart…lez, 74, ANU.75.. , Pilori avec en surcharge « gendarmerie à côté » :

voir : http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/elements-materiels-f4/papiers-t70.htm

Le terme ANU75 renvoie peut-être vers une troupe scout.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7025
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Ven 21 Déc 2007 - 14:37

Pour mieux connaître les phalanges libanaises :

Les Phalanges libanaises (الكتائب اللبنانية Al Kataëb Al Lubnaniyya) ont été fondées en 1936 par Pierre Gemayel, George Naccache (journaliste) et Charles Hélou (ces deux derniers quitteront rapidement la formation). Le mouvement s'oppose alors à la présence de la France au Liban.

Les Phalanges s'inspirèrent du fascisme italien et espagnol, prônant le nationalisme et le protectionnisme économique. Durant les années 1936 à 1943, le parti phalangiste s'illustre dans des combats de rue pour la souveraineté du Liban et de sa majorité chrétienne (à l'époque), face aux musulmans.

Toutefois, elles collaborèrent brièvement avec le groupe sunnite al-Najjadah en 1943 pour obtenir l'indépendance.

Les phalanges font prévaloir une idéologie nationaliste et protectionniste, se réclamant des anciens Phéniciens, l'un des premiers peuples du Liban, plutôt que des Arabes. Bien que laïc (comme le parti Baas), les phalanges sont un mouvement principalement maronite. Cette formation politique, soutient un Liban à dominance chrétienne.
Sommaire
[masquer]

* 1 Les phalanges après l'indépendance
* 2 Les phalanges dans la guerre civile
* 3 Les phalanges après la guerre
* 4 Références
* 5 Liens externes

Les phalanges après l'indépendance [modifier]

L'afflux de réfugiés palestiniens en 1948 est considéré comme une menace par le mouvement (de même que la majorité des libanais) en raison de la modification de la délicate balance communautaire au pays du Cèdre, car les musulmans seraient alors plus nombreux. La formation tente de s'opposer à l'implantation des réfugiés sur le sol libanais et à la montée en puissance de l'organisation terroriste de l'OLP (après 1967), qui s'emparent de Beyrouth. Les Phalanges constitueront une des principales milices libanaises à partir des années 70. Alors que son père Pierre Gemayel reste nominalement à la tête des Kataeb, son fils Béchir crée fin 1970 les Forces libanaises qui, peu à peu, englobent les autres milices chrétiennes.

Les phalanges dans la guerre civile [modifier]

En 1975, le mouvement revendique 80 000 adhérents. En 1982, alors qu'Israël envahit le Liban afin de chasser l'OLP de Beyrouth, Béchir, leader de fait des Phalanges, est élu président, soutenu par sa communauté. Mais il est assassiné le 14 septembre 1982. Son frère Amine Gemayel est élu à sa place. Dans la nuit du 16 au 17 septembre, une unité phalangiste dirigée par Elie Hobeika pénètre dans les quartiers de Sabra et Chatila et tue de 700 à 3500 personnes, principalement des Palestiniens, afin de reprendre contrôle de la capitale du pays[1].

Pierre Gemayel meurt en 1984. Elie Karamé lui succède alors (1984-86) suivi de Georges Saadeh (1986-98). Le parti prend alors ses distances avec la Syrie, mais se rallie aux accords de Taëf de 1989 qui instaurent la IIe République libanaise. Amine Gemayel et quelques-uns de ses amis s'y opposent et partent en exil après la nomination d'un gouvernement militaire présidé par Michel Aoun. Peu après intervient la signature de l'accord de Taëf que Amine Gemayel dénonce. La nomination du nouveau gouvernement ne plaît guère aux Forces Libanaises qui mettent la main sur les institutions socio-économiques instaurées par le président sortant Amine Gemayel et l'oblige à quitter le Liban en octobre 1988.

Les phalanges après la guerre [modifier]

Au sein du parti, les divisions s'accentuent à propos de la présence syrienne. Le chef du bureau politique, Boutros Khawand est enlevé le 5 septembre 1992. Selon Human Rights Watch, il aurait été incarcéré dans la prison militaire de Mezze à Damas, et par la suite transféré au centre de détention de Tadmur.

Après la mort de Georges Saadeh, c'est Mounir al-Hajj qui prend la tête du parti en mars 1999, peu après l'élection d'Émile Lahoud à la présidence de la République. Hajj essaye de promouvoir un réalignement du parti sur Damas. Mais cette politique est fortement combattue en interne. Son alliance aux législatives de 2000 avec le ministre de l'Intérieur pro-syrien Michel Murr cause du tort à Hajj. Murr lui avait proposé de figurer sur sa liste du Metn aux côtés de membres du parti social nationaliste syrien, favorable à l'annexion du Liban par la Syrie, et qui avait combattu les Forces libanaises pendant la guerre civile. Cependant Hajj est battu et ne peut accéder au gouvernement.

À cette occasion, il est démis de la présidence des Phalanges. Dès lors, deux candidats entrent en lice : Amine Gemayel rentré de son exil en juillet 2000 et Karim Pakradouni. Ce dernier est élu à la tête du parti le 4 octobre 2001, grâce à de fortes ingérences syriennes dans le processus électoral interne, et provoque une scission entre militants pro-Gemayel et pro-Pakradouni.

Le 21 novembre 2006, Pierre Amine Gemayel, ministre de l'Industrie et fils de Amine Gemayel, est assassiné à la veille de l'autorisation par l'ONU de la mise en place d'un tribunal international pour juger les auteurs de l'assassinat du premier ministre sunnite Rafic Hariri.

Le 19 septembre 2007, un attentat à la voiture piégée a coûté la vie au député Antoine Ghanem, membre du bureau politique du parti, juste avant les élections présidentielles.


Source : wikipédia

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7025
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Ven 21 Déc 2007 - 14:39

Septembre 82 est un mois important dans l'Histoire dans ce mouvement.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Ven 21 Déc 2007 - 15:58

Il y a une personne qui pourrait aider sur ce domaine, mais je ne sais pas si elle se trouve en Europe pour le moment.
A voir le jour où l'on travaillera sérieusement ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Ven 21 Déc 2007 - 16:43

michel a écrit:
Des inscriptions manuscrites, trouvées près de la clinique du Dr Derscheid, un mois après la découverte de la voiture de marque Santana (soit après attaque Dekaise) mots marquants : Comte, Wauthier-Braine, Sart…lez, 74, ANU.75.. , Pilori avec en surcharge « gendarmerie à côté »

J'en profite pour rééditer ma question posée au temps où ma désinscription fut effective :

Anonymou
Invité
Sujet: Re: identification photo restes de golf Mar 17 Juil - 23:46
--------------------------------------------------------------------------------
Tut tut tut, j'ai demandé si qq'un avait connaissance du meurtre d'un garagiste à Wauthier-Braine. Tjrs pas eu de réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Aujourd'hui à 2:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Wavre, 30 septembre 1982
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 34Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 20 ... 34  Suivant
 Sujets similaires
-
» 10 septembre 1982 - Echec Ariane 1 L5 - MARECS-B, SIRIO-2
» horoscope du 27 septembre
» Accueil des PCSI par les spés le 3 septembre
» samedi 28 septembre
» Révélation d’un ange déchu, lors de l’Exorcisme du 21 septembre 1982

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Wavre, 30 septembre 1982-
Sauter vers: