les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Wavre, 30 septembre 1982

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 33, 34, 35, 36, 37, 38  Suivant
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 11984
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mar 21 Juin 2016 - 17:58




(...)



(...)

Note :

Licio Gelli a été invité à cette "inauguration" (janvier 1981).

Il logeait chez Philip Guarino :

https://en.wikipedia.org/wiki/Philip_Guarino

He was a long time friend of Michele Sindona, Paul Peter Rao, Frank Stella[4][5] and Licio Gelli.[6]

(...)

In 1973, with the permission of then-Grand Master, Antoine Zdrojewski, and Swiss Prior Alfred Zappelli, Guarino founded the "U.S. Priory" of the Ordre Souverain et Militaire du Temple de Jérusalem (OSMTJ), which in English was called the "Supreme Military Order of the Jerusalem Temple." [10][11][12][13]

Prior to Michele Sindona's arrest and conviction in 1980, Guarino is alleged to have "coordinated" efforts to save him. It has been claimed that Guarino was linked to the U.S. Secret Service and Cosa Nostra, and on behalf of those organizations, was trying to rehabilitate Sindona.[14]

(...)

Guarino also hosted Gelli at Reagan’s 1981 Inauguration, introducing him to distinguished guests.[16]

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11984
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mer 22 Juin 2016 - 9:45

La Repubblica delle stragi impunite
Par Ferdinando Imposimato






Essai de traduction :

C'est surprenant, mais dans les histoires tragiques de Kennedy et Moro se retrouvent les mêmes figures, liées à la mafia et à la franc-maçonnerie, comme le gouverneur du Texas, John Connally, et son bras droit Philip Guarino. Mais qui était John Connally, l'homme que les journaux du monde entier ont immortalisé à côté de JFK abattu dans l'attaque à Dallas ? Connally était le gouverneur de l'Etat du Texas, dominé par les pétroliers, des ennemis acharnés du président. Guarino, cependant, était un prêtre défroqué d'origine americano-sicilienne, un maçon lié à la CIA, à  Cosa Nostra et au Pentagone, l'ennemi de Kennedy comme de Moro.
(...)

_ _ _


La suite est aussi dans le livre de Philip Willan :

Puppetmasters: The Political Use of Terrorism in Italy

Par Philip Willan

(...) In a letter to Guarino dated 28 August 1979, Gelli wrote : "I would also like you to let me know as urgently as possible whether the candidate you support is General Alexander Haig : as you know, we are able to help both through the Italian press, to influence Italo-Americans and Italians resident in your country, and through other channels, as well as economically. (...)

_ _ _

Réponse de Philip Guarino :

"Cher, très cher Gelli, je me réjouis de vous rencontrer ... Carter et Kennedy font un gâchis dans le Parti démocrate. Pour l'instant, il est incontestable que Reagan va gagner la Maison Blanche."

_ _ _


Les documents confirment l'opposition claire de Gelli et de Guarino aux Kennedy et à leurs politiques progressistes. (...)

_ _ _

Sur John Connally :

https://fr.wikipedia.org/wiki/John_Bowden_Connally
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Ven 15 Juil 2016 - 11:13

il y a du nouveau

http://anneesdeplomb.topdiscussion.com/t2913-une-arme-ds-la-meuse#45026


sur wavre et alost


dupont sur les duponts ?
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11984
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Ven 15 Juil 2016 - 11:17


http://www.dhnet.be/actu/faits/tueries-du-brabant-une-arme-recherchee-dans-la-meuse-5787d599357086b3e0d0d419

Tueries du Brabant, une arme recherchée dans la Meuse

Alors que l’enquête ne mobilise plus que quatre policiers, le procureur De Valkeneer est catégorique : "Stopper ? Certainement pas !"

Gilbert Dupont Publié le vendredi 15 juillet 2016 à 08h52 - Mis à jour le vendredi 15 juillet 2016 à 08h58

Selon nos informations, la Cellule d’enquête sur les tueries du Brabant est réduite à un effectif historiquement le plus bas. Depuis le 1er juillet, elle qui disposait encore de neuf enquêteurs en novembre 2015, n’en compte plus que quatre. En outre, la Cellule Brabant ne comporte plus d’enquêteurs néerlandophones - or 17 des 28 victimes des faits dits du Brabant wallon ont en réalité été tuées en région flamande.

En Flandre précisément, des familles des victimes, parlant de non-sens et de gaspillage d’argent, ont déjà demandé, fin d’année passée, que l’enquête s’arrête. "Stopper, c’est certainement non", déclare à la DH le procureur général Christian De Valkeneer. Joint en Espagne, De Valkeneer concède qu’il "faudra cependant procéder dans les semaines qui viennent à une évaluation" (sur les moyens d’enquête). Et cette évaluation "se fera avec la police fédérale".

Quel avenir pour l’enquête sur les tueries ? Si Christian De Valkeneer dit clairement que la justice ne jette pas l’éponge, parler d’"évaluation" annonce une enquête à effectifs réduits. Depuis le 1er juillet, l’enquête policière n’a plus de chef à proprement parler.

Il est vrai que pour quatre hommes, ce n’est pas indispensable. Le commissaire Gilles Quinet, qui l’avait dirigée depuis 2010, est à la pension. Et son collègue Jean-Luc Monseur qui lui avait succédé début 2016 a rejoint à son tour le 30 juin le clan des retraités.

Deux des quatre restants ont moins de cinq ans d’ancienneté dans le dossier. Et un départ prochain est annoncé. Bref, sauf renforts , l’enquête sur le plus grand mystère criminel belge de l’après-guerre (28 victimes assassinées), ne mobilisera plus que trois enquêteurs.

Ceux-ci ont le soutien des magistrats. Et ils travaillent. Ils ont récemment exécuté une commission rogatoire (avec audition de témoin) en France. En Belgique, un armurier a été perquisitionné. Et selon nos informations toujours, des fouilles à la recherche d’une arme ont été menées dans la Meuse à hauteur de Lustin (Profondeville). Ce devoir d’enquête a dû être interrompu. L’arme recherchée n’a pas été trouvée. D’autres fouilles sont prévues.

Côté piste, c’est volte-face à 180 degrés. Les enquêteurs de 2016 tournent le dos aux théories d’il y a dix ans sur lesquelles travaillait l’ex-chef d’enquête Lionel Ruth (de concert avec la profileuse belge Danièle Zucker) jusqu’à son écartement en 2010.

L’explication actuelle des tueries du Brabant ? Les enquêteurs reviennent à concevoir une sorte d’organisation criminelle complexe à plusieurs niveaux imbriqués de rouages de commandement et d’exécutants, chaque rouage n’ayant pas forcément compris le rôle qui lui était attribué. Dans cette explication d’une "hydre criminelle", des acteurs appartenaient à des services officiels de type police, gendarmerie, etc., et ceux-ci ont à tout moment pipé les dés et englué l’enquête en la manipulant.

Et c’est ce que deux prochains articles vont montrer. Avec des exemples d’interventions choisis à dessein parmi les premiers faits attribués aux tueurs - Armurier Dekaise, à Wavre, en 1982 - et les derniers - tuerie d’Alost, novembre 1985.

Revenir en haut Aller en bas
Ben



Nombre de messages : 58
Localisation : Antwerpen
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Ven 15 Juil 2016 - 11:21

Quel est le lien avec Wavre?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bendevannijvel.com
dim



Nombre de messages : 1670
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Ven 15 Juil 2016 - 11:23

Et selon nos informations toujours, des fouilles à la recherche d’une arme ont été menées dans la Meuse à hauteur de Lustin (Profondeville).

Profondeville > Arbre > dr. Michel Noël study
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Ven 15 Juil 2016 - 11:29

http://www.dhnet.be/actu/faits/tueries-du-brabant-une-arme-recherchee-dans-la-meuse-5787d599357086b3e0d0d419
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Ven 15 Juil 2016 - 11:34

on va voir ds les deux prochaines articles ce que Dpont va faire monter de ces tiroirs ou a t-il.
ramassé les poubelles de la CBW après que les deux derniers chefs ont vidé leurs tiroirs pour partir à la retraite ?



Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11984
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Ven 15 Juil 2016 - 14:06


Je propose d'utiliser un autre fil de discussion pour l'article de ce jour et les suivants ...

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t2855-stopper-certainement-pas#91827

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11984
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Dim 17 Juil 2016 - 15:15


Dekaise a réfléchi au concept de l'attaché-case intégrant une arme à feu.

Paul Barril (GIGN) a fait de même :

http://www.pdfarchive.info/pdf/B/Ba/Barril_Paul_-_Missions_tres_speciales.pdf






Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11984
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Lun 18 Juil 2016 - 15:06


Un lecteur attentif me demande de publier ce qui suit ...
























Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mar 19 Juil 2016 - 12:03

celui qui a posé les questions était un débutant ds ces dossiers car il ne posait pas les questions de ce qui c'est passé par après avec Campinne ,Sartillot et d'autres gendarmes et officiers de Wavre.

Ni une question sur les temoins de Wavre, koldam et les évènements du lundi de Nivelles , affaire latinus etc

Ni la question pourqoui ces gendarmes blessés ne se sont pas mis en avant comme victime aussi et comme cela ...., après que les lois étaient changés sur l'access aux dossiers pour les victimes ,
après l'affaire Dutroux ,
ils auraient pu avoir la force de demander une copie du dossier eux aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Feu Follet

avatar

Nombre de messages : 709
Age : 51
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mar 19 Juil 2016 - 16:36

Merci à vous K, de me rappeler ce détail qui n'est pas aussi anodin qu'il en a l'air.  Il faudrait sans doute vérifier quel était le délai de prescription civile en 1982 pour les faits pénaux...

Je trouve interpelant les ennuis disciplinaires que certains gendarmes de Wavre ont subi pour avoir fait leur travail...
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11984
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mar 29 Nov 2016 - 19:21


Pour information : il est question de Robert Keith Gray à partir de 2:35' dans la vidéo suivante :

https://www.youtube.com/watch?v=Q3gHGtgvPL0

(Dr. Judith Reisman)





On voudrait vraiment savoir dans quelles affaires Robert Keith Gray était mêlé en Belgique, sa spécialité semblant être le chantage (pédo-) sexuel ...


Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 597
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mar 29 Nov 2016 - 20:16

-
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
guy mayeu



Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mer 7 Déc 2016 - 14:43

bonjour à tous,

une question qui me trotte en tête depuis un moment, c'est le passager à l'arrière,
le ''sosie'' de Madani bouhouche. . .QUELLE ETAIT SA FONCTION PENDANT LE BRAQUAGE?

il était là pour faire quoi? je ne pense pas que c'était le pilote, il ne rentre pas dans le commerce
quand on entends daniel dekaize, ils étaient 2, pourtant sur le site killersbrabant il est écrit ''3 individus pénètrent dans l'armurerie''.
pour moi la fonction de l'individu reste floue?

alors, rentré ou pas?
est-il resté à l'arrière tout le temps?
si pas rentré, pas conduit, il faisait quoi? il était peut être là pour reconnaître quelqu'un?

cordialement


Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mer 1 Fév 2017 - 15:26

Article du Soir 1/10/1982



Fusillades, jeudi matin à Wavre et à Hoeilaart

Un policier tué et deux gendarmes blessés en service, trois autres personnes également hospitalisées, dont une sans doute victime d’une fracture de crâne: tel est le lourd bilan de l’attaque d’une armurie du centre de Wavre, perpétrée jeudi avant midi par trois (ou quatre) truands, dont toutes les forces de polices et de gendarmerie du Royaume disposent d’un signalement précis.

Il est 10h25. Une figure bien connue de Wavre, que tout le monde appelle familièrement ‘Arturo’ se rend compte que quelques chose d’anormal se passe à l’armurie située rue de Bruxelles, à l’angle de la rue de l’Hôtel, anciennement ruelle du Grand Tour. Elle est exploitée depuis quatre ans par M. Daniel Dekaise.

‘Arturo’ se précipite au garage Fiat, qu’exploite M. Edouard Nimegers, à une centaine de mètres de là. Le 901 est aussitôt alerté, tandis que trois employés du garage, MM. Jacques Liégois, Eric Van Pée et Jean-Marie Descampe se dirigent vers l’armurie.

Ils rencontrent par hasard, une camionnette de police au volant de laquelle se trouve M. Claude Haulotte, lequel distribue des convocations électorales. Agé de trente-trois ans, marié sans enfant, il est entré dans la police en mars 1971 et est domicilié 63, chemin de Vieusart, à Louvragnes, Wavre.

“Fais gaffe, ils sont armés, lui lâche Jacques Liégois, qui vient de l’avertir de l’agression en cours. M. Haulotte n’hésite pas. Il arrête son véhicule au milieu de la rue de Bruxelles, dégaine son arme (un GP 9mm dont le chargeur contient neuf cartouche), longe les habitations et arrive devant l’armurie.

Que se passe-t-il alors? Les agresseurs – deux ou trois ? – ont-ils été alertés par un comparse resté au volant d’une voiture? On l’ignore. Toujours est-il qu’ils sortent après avoir blessé à coups de crosse l’exploitant, ainsi que deux clients, MM. Gérard Gradaki et Cyrille Seykens.

Les coups de feu claquent. Le tir est nourri, même si on ne retrouve surplace que trois douilles et une cartouche. M. Haulotte, vide son chargeur mais il tombe, grièvement blessé.

Avant de prendre place dans leur voiture, les gangsters tirent encore sauvagement deux balles. Le véhicule prend la direction de Bruxelles en emprentant la RN 4. A peine a-t-il parcouru cinquante mètres qu’il passe devant le district de gendarmerie, d’où sortent deux véhicules de la BSR: l’un prend la direction de Namur, l’autre celle de Bruxelles. Cette dernière piste est la bonne.

La voiture est occupée par l’adjudant-chef (depuis dimanche dernier …) Roland Campine, quarante-neuf ans, de Wavre, et le premier maréchal des logis, Bernard Sartillot, quarante-deux ans, de Dion.

Ils sont en relation téléphonique avec le dispatching de la gendarmerie. Après quelques centaines de mètres, ils sont dépassés par une voiture suspecte, une Audi 80 de couleur bleue, qui avale évidemment bien plus rapidement que leur petite voiture banalisée la longue côte menant aux antennes de la RTBF.

M. Campine a la présence d’esprit de relever le numéro de la plaque. Il la transmet au capitaine Kensier, commandant du district, qui coordonne les opeerations et qui se rend compte aussitôt que cette plaque ne correspond pas avec la voiture de son propriétaire.

Peu après les gendarmes repèrent les occupants de la voiture (onleesbaar) finisent (onleesbaar)la plaque française de leur véhicule. La pousuite reprend en directioin de Hoeilaart et, à l’occassion d’un ralentissement de la circulation, les gendarmes se rapprochent et décident d’intervenir.

Les coups de feu claquent à nouveau, mais les forces de l’ordre doivent baisser pavillon. L’adjudant-chef Capine s’écroule, blessé par balles au ventre et à la jambe gauche; M. Sartillot est atteint d’une décharge de chevrotine dans le dos. Tous deux seront transportés à la clinique Sainte-Elisabeth, à Uccle, où leurs jours ne paraissent pas en dangers.

Les signalements

Les enquêteurs ont recueilli des témoignages intéressants qui devraient permettre, sans tarder, la confection de portrait-robots. Les bandits opéraient à trois ou quatre. L’incertitude provient du fait que certains sont tentés de croire qu’un acolyte se trouvait au volant de l’Audi bleue et que ce serait lui qui aurait lâchement abattu de dos le policier.

Ces signalements ne concernent donc que les truands qui sont sortis de l’armurie en emportant un lourd sac en plastique rempli d’armes de poing, dont M. Dekaise était spécialiste.

Le premier: corpulence moyenne, trente ans, 1m75. Type méditerranéen, grosse moustache noire, perruque noire coupée à la Jeanne d’Arc, sourcls noirs et épais. Il portait une veste trois quart bleu anthracite et un pantalon bleu foncé.

Le deuxième: corpulance mince, (onleesbaar) ans, 1m70, teinte plus claire, sans moustache, cheveux châtain clair, veston chiné de ton beige.

Le troisième serait de corpulence forte, pas très grand, visage rond, cheveux noirs, type méditerranéen.

Repérage la veille?

Un dernier témoignage, celui de M. Pierre Steinbach, un Français installé à Wavre depuis moult années: “Mercredi apres-midi, vers 15 heures, je me trouvais rue Lambert Fortune. Je me souviens très bien avoir noté la présence d’une voiture Audi bleue à plaque française. Je n’ai évidemment pas jugé opportun de relver le numéro minéralogique mais je suis formel: ce véhicule est le même que celui à bord duquel les gangsters ont opéré ce jeudi.”

De là à supposer qu’il s’agissait d’une manoeuvre de repérage, il n’y a qu’un pas, que certains enquêteurs paraissent disposés à franchir.




_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mer 1 Fév 2017 - 15:57

ce mr. Steinbach (antiquair) est décédé il y a qqs années.Il a du habiter
juste à côté du resto italien ds la rue de bruxelles .

et il  a probalement été voir au fenêtre  ce rim- ram devant sa porte ds la rue de bruxelles si il était ala maison !


S' il a vu le santana /audi avec une plaque française ds la rue derrière qqs jours avant je veux bien croire ce témoignage.

question est si les autres jours de la semaine les TBW étaient aussi garés ds la rue de bruxelles presque devant sa porte comme le jour de l'agression car cela implique qu'ils attendent un moment spécifique ?


merci à Mero pour cet article sur BVN  il y a deux jours

cela met hors circuit ARTURO ,cet ex- légionnaire témoin principal.


c'est pas lui qui aurait déclaré le lendemain que il connait bien le profil N.A. vu son service à la legion et que c'était pas des N.A. ?


ds la description on ne trouve pas de géant ce qui confirme que ds l'aff. dekaize ll'equipe des TBW n'a  rien à voir avec des attaques suivants  .

on ne parle pas non plus de "moustache bavaroise avec des rouflaqettes"
comme ds D&P ? mais de

Citation :
Type méditerranéen, grosse moustache noire, perruque noire coupée à la Jeanne d’Arc, sourcis noirs et épais.
allez , boubou en perruque " voil Jeannette  d'Arc" d'Alost !
Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mer 1 Fév 2017 - 21:49

A mon avis, Bouhouche n'a rien à voir la dedans. Voler des bouteilles n'était pas son truc : trop de risques pour trop peu.

Méditérranéen : sud ou nord de la Méditerranée ? Ce n'est pas la même chose.

Il faut chercher -> dans le milieu du commerce d'alcool.
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mer 1 Fév 2017 - 23:46


@ K,

à croire que c'est l'enquête qui a réuni 2 équipes en unifiant le vol de l'Austin, celui de la Santana et

Dekaize au reste des tueries. . .

et aussi : le holdup chez Dekaise se déroulait un jour de marché, pas vraiment le meilleur jour pour

travailler tranquille. . .ils attendaient surement quelque chose, quelqu'un, le facteur ''départ'' de

l'opération n'a pas l'air de dépendre d'eux.

@ Frédéric,

concernant Bouhouche je pense la même chose. . . mais voilà ce qui arrive quand on prête sa voiture

à des ''collègues'' assoiffés une veille de 15 aout. . .c'est possible aussi.


CORDIALEMENT








Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Jeu 2 Fév 2017 - 9:11

si on lit "Maubeuge" et les conneries qui sont racontés sur le nombre de bouteilles volées ,c'est clair que des gens qui connaissent même pas pas le poids d'une bouteille de champagne ,seront écoutés avec plaisir.

pour moi Maubeuge c'est la confrontation avec la police française
comme test , comme "défie".

Dinant aussi est un defie contre "Pourtois" car ils ont laissé une arme de chasse éfficace et cher ds l'étalage juste à côté du Faul.

Pour autant que je n'ai pas lu le pv des gendarmes françaises je ne crois rien des histoires des centaines de bouteilles

20 cartons de six bouteilles p.e. oui,

les autres sont volées ou cassées par les TBW ,voisins et les enqueteurs avant que le proprio en vacance est arrivé qui a pu aussi grossir les dégats pour l'assurance.


si on connait d'autres vols par exemple de vol d'un camion plein de sigarettes cela rapporte des millions et le vol des 20 cartons de champagne : pea- nuts et surtout le magasin n'est pas loin de la gendarmerie > trop de risque pour être pris pour si peu de valeur .

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Jeu 2 Fév 2017 - 9:20

Citation :
ils attendaient surement quelque chose, quelqu'un, le facteur ''départ'' de

l'opération n'a pas l'air de dépendre d'eux.

exemples

>changement d'étalage cfr l'arme avec silencieux ds le comptoir en verre
>enregistrement des 5 ingrams de Pourtois ds le registre de l'armurier le matin même
(ou cetait après l'attaque?)
>le passage d'une voiture de police par hasard.
> le passage de H. ds la voiture de police par hasard.
> arrivé d'un client
> signe exterieur inconnu (cfr radio jet)

...
> le prix du champagne en hausse !
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Jeu 2 Fév 2017 - 9:28

Citation :
à croire que c'est l'enquête qui a réuni 2 équipes en unifiant le vol de l'Austin, celui de la Santana et

Dekaize au reste des tueries. . .

en tout cas c'est pas Schlicker ni Depretre car ils ont longtemps tenu Wavre separé des affaires TBW.

et Dery n'a pas mis tout ensemble  en octobre 1983 quand on a commencé de parler d'une bande des TBW.


certaines disent que des analyses ballistiques ont avant Ronquieres mis tout ensemble .

je ne les connais pas.

qui en sait plus ?date ?


j'ai lu que c'est Dekaize qui est appelé en renfort pour identifiés les armes sciées en pièces de Ronquieres en decembre 1986 qui a fait le lien ?


qui en sait plus ?

En plus en janvier 1987 on lui a demandé de faire une nouvelle liste des armes volées . La quatrième version ?

il n'y avait  pas de bouteilles de champagnes sabrées à Ronquieres ? dommage
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11984
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Dim 19 Fév 2017 - 16:11


Sur Robert K. Gray :

https://www.cia.gov/library/readingroom/search/site/%22Robert%20K.%20Gray%22

https://www.cia.gov/library/readingroom/search/site/%22Robert%20Keith%20Gray%22

Par exemple :

https://www.cia.gov/library/readingroom/docs/CIA-RDP89-00244R000200260025-0.pdf

https://www.cia.gov/library/readingroom/docs/CIA-RDP86M00886R002000060011-5.pdf

_ _ _

Voir aussi :

https://www.cia.gov/library/readingroom/docs/CIA-RDP90-00845R000100170002-7.pdf








Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Lun 20 Fév 2017 - 12:29

personne ne sait si les archives de


https://en.wikipedia.org/wiki/Bureau_of_Alcohol,_Tobacco,_Firearms_and_Explosives

devienent public aussi au USA ? après 25 ans ...

comme cela on peut savoir si les ingram ont été frauduleusement exportés avec taraudages pour silencieux.
 (taraudages differentes entre les modèlles )

donc armurier importateur averti ...

comme le cercle d'investisseurs avertis


c'est TRUMPmadit  comme papamadit en FRANCE ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wavre, 30 septembre 1982
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 34 sur 38Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 33, 34, 35, 36, 37, 38  Suivant
 Sujets similaires
-
» 10 septembre 1982 - Echec Ariane 1 L5 - MARECS-B, SIRIO-2
» Accueil des PCSI par les spés le 3 septembre
» samedi 28 septembre
» Révélation d’un ange déchu, lors de l’Exorcisme du 21 septembre 1982
» Video d'une tornade en formation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Wavre, 30 septembre 1982-
Sauter vers: