les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Hammarskjöld

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CS1958



Nombre de messages : 2762
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Hammarskjöld   Jeu 28 Sep 2017 - 2:04

Le Figaro, ce jour.

D'après un rapport confidentiel des Nations unies, dont Le Figaro a pu consulter un résumé détaillé, les circonstances de la mort, en 1961, du secrétaire général d'origine suédoise ne sont pas accidentelles. L'avion du haut fonctionnaire aurait été abattu.


Le crash de l'avion qui a causé la mort du secrétaire général des Nations Unies ne serait pas accidentel, d'après un rapport du juge tanzanien Mohamed Chande Othman, chargé par l'organisation en février 2017 de rouvrir l'enquête initialement classée en 1962. Un rapport remis le 9 août dernier à l'actuel secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, fait état de «nouveaux éléments», fournis notamment par les gouvernements américain, anglais et belge.

Selon l'abstract du document (ou sommaire exécutif) qu'a pu consulter Le Figaro, le Douglas DC-6 «Albertina», immatriculé SE-BDY et disparu peu après minuit, le 18 septembre 1961, dans la jungle nord-rhodésienne (Zambie, de nos jours), près du bourg de Ndola, a «très probablement» été victime d'une attaque aérienne de la part d'un agresseur non-identifié. Chande Othman, nommé «personnalité éminente» par Guterres après avoir présidé un premier panel d'expert sur la question en 2015, se félicite que Washington et Londres, en particulier, reconnaissent désormais avoir disposé naguère de moyens d'écoute technique et de «renseignement humain» autour de Ndola... après avoir farouchement nié toute présence immédiate durant plus d'un demi-siècle.


Hammarskjöld, ainsi que les 15 autres passagers, auraient péri dans le Douglas DC-6

Alors qu'il était en route pour Ndola, située tout près de la frontière katangaise, Hammarskjöld, ainsi que les 15 autres passagers, ont péri dans le Douglas DC-6, intentionnellement abattu par un autre avion près de leur destination, au-dessus de la jungle nord-rhodésienne (actuelle Zambie). Le diplomate suédois, à la tête de l'ONU depuis 1953, était parti en mission «de la dernière chance», aux confins du Katanga, cette riche et irrédentiste province minière du Congo, pour négocier le retour de celle-ci dans le giron de Léopoldville (actuelle Kinshasa) avec le président katangais Moïse Tshombé, dont la petite armée était encadrée par quelques centaines de mercenaires occidentaux. Une fin d'autant plus tragique que le diplomate onusien, architecte du concept de «diplomatie préventive», pensait pouvoir ramener la paix au Katanga, malgré les violents combats opposant forces katangaises et casques bleus.

Les dernières conversations dans le cockpit

Alors que deux enquêtes menées en 1962 par la Rhodésie du nord avaient privilégié la thèse de l'erreur de pilotage, une commission de l'ONU avait rendu un verdict moins affirmatif, cette même année. La thèse d'une bavure avait également été soulevée par des anciens collaborateurs de Hammarskjöld et vétérans de la mission ONUC au Congo, comme George Ivan Smith et Conor Cruise O'Brien, en 1992. Ces deux hommes, convaincus de la thèse du complot, s'appuyaient sur le témoignage d'un diplomate français, Claude de Kémoularia, auquel un ancien pilote de chasse belge dénommé Beukels se serait confié en 1967, évoquant une terrible «bavure» après une tentative de détournement aérien. Il se serait agi, selon cet individu, de contraindre Hammarskjöld à se poser à Kolwezi, et entendre les doléances des responsables de l'Union minière du Haut Katanga, ce consortium anglo-belge finançant la petite entreprise sécessionniste de Tshombé. Beukels, disparu par la suite des écrans-radars, demeure un des fils rouges de l'enquête. Interrogée, la Belgique dit n'avoir pas retrouvé trace de cet individu. Claude de Kémoularia est décédé en 2016 à Paris.


Le juge mandaté par l'ONU demande l'accès aux interceptions radio

En 2011, l'enquête méticuleuse de la britannique Susan Williams, auteur du livre Qui a tué Hammarskjöld? remet sur la table la thèse de l'assassinat et persuade l'ONU de relancer l'enquête. En juin 2015, un panel d'experts indépendants convoqué par Ban ki-moon, le prédécesseur d'Antonio Guterres, et confié à Chande Othman, estimera qu'il existe assez de «nouveaux éléments» pour que l'ONU reprenne la main, après une étrange létargie de cinquante-cinq ans.

Une douzaine de témoins noirs, négligé en 1962 par le régime ségrégationniste du Nord-rhodésien Roy Welensky, certifient avoir vu des lueurs dans le ciel, au moins un autre avion en embuscade derrière l'Albertina, et des mouvements de troupes dans la jungle autour de l'épave, des heures avant la découverte officielle de celle-ci par un avion d'observation. En outre, l'«Albertina» a-t-il communiqué avec la tour de contrôle de Ndola juste avant de s'évanouir dans la nature? Et si oui, la tour n'ayant conservé aucun enregistrement, les «grandes oreilles» américaines, anglaises ou nord-rhodésiennes, ont-elles intercepté ces échanges, qui détaillent (faute de boîte noire) potentiellement les derniers instants du DC-6? C'est ce qu'affirment deux anciens de la NSA (National Security Agency, renseignements technologiques), Charles Southall et Paul Henry Abram, témoins acoustiques du drame depuis de lointaines stations d'écoute, mentionnés par le rapport, mais superbement ignorés par leurs propres autorités. Southall, aujourd'hui décédé, et Abram, interrogé par Le Figaro, affirment avoir assisté, stupéfaits, à la destruction de l'appareil par des agresseurs surgis du diable vauvert.

«Sur la base de toutes les informations que nous avons entre les mains, écrit Chande Othman, il est plausible que le crash aérien ait été causé par une attaque ou une menace externe, soit directement et physiquement sur le DC-6 entraînant sa chute, soit par une distraction momentanée des pilotes» relative à l'irruption d'un autre appareil.

Bien que le juge tanzanien qualifie de «décisive» la divulgation de tels enregistrements audio, les États-Unis et la Grande-Bretagne se refusent depuis 2015 à ouvrir leurs archives, invoquant des questions de «sécurité nationale». «Nous sommes parvenus à un moment où les gouvernements ont déclassifié des documents jadis top secrets sur cette époque, bien conscients qu'ils se rapportent à des événements, et un monde, depuis longtemps révolus, conclue le rapport. Un élan collectif visant à encourager les États-membres concernés au premier chef à identifier les données relatives à ce tragique incident (…) nous autoriserait à compléter le puzzle, avant que ne s'estompe définitivement la mémoire de ceux qui ont péri à bord du vol SE-BDY».
Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2056
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Hammarskjöld   Jeu 28 Sep 2017 - 3:07

Si je fais un parallèle avec les tueries, j'en déduis que nous avons encore +/- 25 ans à attendre avant de connaître une vérité sous le prétexte que certaines informations pourraient compromettre la sécurité nationale.
Ce fait de guerre où le secrétaire général de l'ONU perdit la vie était pratiquement admis depuis des décennies et je pense même depuis le début mais on ne pouvait pas le dire comme bien d'autres saloperies exécutées par nos dirigeants aux ordres.
Cela conforte mon idée que l'on ne devait jamais prolonger le délai de prescription qui n'a pour seule conséquence que de laisser la chape de plomb s'épaissir.
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 698
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Hammarskjöld   Jeu 28 Sep 2017 - 5:37

Affligeant...

D'où l'importance des lanceurs d'alertes

@Henry : encore faut-il pour cela avoir une majorité de pommes vertes dans nos dirigeants

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hammarskjöld   Jeu 28 Sep 2017 - 9:46

putain ,on parle de DAG !


je sort de mon hibernage

il y a deux mois j'ai mis plein de info's sur la ligne "CAMS"

il avait demarré le foundation "DAG Hammersjould" et a un des fêtes  des gens avait fait un reportage.

qqs semaines après pol Cams était abattu !


les journalistes( amateurs) ont chié ds leur froc car ds la presse on parlait de lien avec le brabant wallon !

et par hasard ses gens venait aussi ds le resto qui peut bien avoir jouer un rôle au debut et à la fin des histoires des tbw ...

bon retour a Dag

personne ne s'y interessait ici sur site

la foundation nétait rien d'autre que du miel sur la barbe de qqs ambassadeurs et presidents africain a qui on offrait une peinture et qqs décorations

en échange on filait une nomination de consul de senegal ? à pol Cams  ce qui lui facilitait le trafic avec la valise diplomatique.


même mort les jackalls tournaient autour du tombe de DAG.

ceux qui veulent étudier les affaires vont bien trouver qu'il est rentré ds le sol
en angalis :"controlled flight into the ground"

mais plein d' histoires de complots peuvent être trouvé autour


finalement si vous aviez trouver le n° de chassis des trois premières fougas livrées au katanga vous alliez trouver aussi l'endroit à Paris : la maison Potiez : on a detourné une livraison des 3 suivant fougas commandées par la belgisque pour les livrer demontées en avion cargo  'seven seas" amerloc aux katangais et ses pilotes belges vrais et fausses .(puis polonais)

le premier vol avec un fouga avec tsombe aux commande duo atterisait et la foule remplissait la piste

estomaquée que l'avion ne s'arrête pas sec :et la foule coupé en deux < fortement endommagé

le deuxième a volé ds les lignes hautes tension
puis le troisieme seul restant a bien bombardé mitraillé et détruit qqs avions de onu sur le sol et casques bleus irlandais


attention on trouve des milliers de pages et je pense que les gens ici vont s'endormir.

les six fougas suivant sont enmenées de la france à brazza en bateau puis retournerons plus tard en bateau à anvers et sont cachées pendant 40 ans à melsbroek en container car ils n'existent pas

trouve aussi l'aerodrome improvisée entre elisabeth-ville ligne droite vers la frontière rhod -zambien près de ndola > rayon d'action suffisant pour abattre l'avion de Hammerjould mais
dommage pour les complotistes c'est pas comme cela >qu'il est scratché autrement ....

j'espère que c'est pas trop long

saljout
Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2056
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Hammarskjöld   Jeu 28 Sep 2017 - 17:22

Hoho a écrit:
Affligeant...

D'où l'importance des lanceurs d'alertes

@Henry : encore faut-il pour cela avoir une majorité de pommes vertes dans nos dirigeants

En effet, mais les pommes vertes sont en générale débutantes dans ce monde et restent souvent le doigt sur la couture.
Après, c'est une autre histoire car le contact des pommes corrompues altère leur enthousiasme et elles se fondent dans le milieu.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hammarskjöld   Jeu 28 Sep 2017 - 19:43

tout ce qu'a écrit le Figaro est pipo  mais allez , cela alimente  le feu des complotistes . Mort de rire

les communications sur ces freq radio d'aviation ne passent pas le horizon  de l'avion dependent de la hauteur 100-500 km

https://fr.wikipedia.org/wiki/Propagation_des_ondes_radio

par contre les freq radio entre les bases -airfield étaient en ondes courtes et la distance  de propagation depend des couches d'air specifiques dans l'atmosphère qui se créent dépendant de la temperature.

General Aviation Frequencies
Firefighting emergency air tactics....................118.925 Mhz
Firefighting emergency air tactics.................... 118.95
Firefighting emergency air trafic control........... 119.95
EMERGENCY..........................................……. 121.5
Ground control................................………....... 121.6
Ground control..............................………......... 121.65
Ground control...............................………........ 121.7
Ground control................................………....... 121.75
Ground control...............................………........ 121.8
Ground control...............................………........ 121.85
Ground control................................………....... 121.9
Flight service (private aircraft).........…….......... 121.975
Flight service (Flight Watch) ...........…........….. 122.0
Flight service (Aircraft transmit)........…............ 122.1
Flight service (Aircraft transmit).............…….... 122.15
Flight service (common enroute)................... .. 122.2
Balloons...........................................…………... 122.25
Flight service.................................……..…....... 122.3
Flight service...................................………….... 122.35
Flight service..................................…………..... 122.4

etc

USB/HF Airband Frequencies Africa –
AFI  General:          2851, 2878, 3419, 3425, 3467, 4657, 5493, 5517, 5652, 6559, 6574, 6673, 8894, 8903, 11300,11330, 13273, 13288, 13294, 17961

et specifique par exemple:

Kinshasa  2878, 5493, 8903, 13294  KHz
Brazzaville 2878, 5493, 6559, 8903, 13294, 8873
Bujumbura 8903, 13294
Harare  8879, 3682, 6915, 8849, 8861
Lubumbashi 8903



Informez vous auprès des amateurs radio pour la propagation de ces frequences specifiques .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hammarskjöld   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hammarskjöld
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AUTRES AFFAIRES CRIMINELLES :: Autres grandes affaires criminelles-
Sauter vers: