les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Synthèse des faits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Frédéric



Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 11/05/2012

MessageSujet: Synthèse des faits   Ven 3 Nov 2017 - 23:38

Les échanges sur ce forum développent des hypothèses peu crédibles et s'éparpillent un peu.
La vérité n'est pas forcément si compliquée à retracer. Voici ci-dessous mon hypothèse globale, visant à synthétiser.

En 1982, C.B est bien à l'origine de la bande de gangsters qui a terrorisé la Belgique pendant plusieurs années. Il dispose alors d'un savoir-faire notamment lié aux armes, d'un réseau. Il voue un ressentiment vis à vis de l'Etat belge depuis son exclusion de la brigade Diane et ses ressources matérielles d'alors sont modestes. Il s'associe avec un petit groupe d'individus, un blond de grande taille, un homme plus âgé, et bientôt un homme aux cheveux noirs d'origine hispanique, connu pour son maniement des armes et son caractère psychotique. La rencontre se fait dans le cadre d'un club de tir des alentours de Bruxelles, lors de stages d'initiation à la méthode Cooper.

C'est C.B qui vole l'Austin le 10 mai 1982, destiné à procurer un moyen de locomotion discret au groupe. Ce groupe commet une série de hold-up sanglants entre 1982 et 1983 avec deux ou trois de ces quatre individus. Il y a deux individus de grande taille. Le roulement des deux individus de grande taille permet de se constituer un alibi. C'est le tueur d'origine hispanique qui est l'origine des agressions dans les auberges. Il connait depuis longue date Van Camp et lui voue un ressentiment. C.B ne participe pas aux attaques contre les auberges. Le 1 décembre 1983, le blond de grande taille est blessé à la jambe par le bijoutier Szymusik et le groupe est contraint de stopper ses méfaits. Ce blond sera aperçu par un témoin, un pêcheur, les jambes repliées dans un véhicule.

C.B possède des contacts avec le milieu d'extrême droite. Les échanges se font dans des lieux anonymes (restaurant, ...). Il croise en 1985 la route d'un individu intégré à une organisation fascisante qui lui propose contre rémunération d'étendre la portée de ses méfaits. Cet individu mystérieux a pour objectif de déstabiliser l'Etat belge. Le quatuor est réactivé. Les trois hold-ups sont planifiés très soigneusement, après analyse des chemins de repli, des systèmes de surveillance mis en place. Motivés par une prime importante, les trois gangsters, dont C.B, commettent des attaques délibérément meurtrières contre des belges ordinaires. Un dernier hold-up a lieu à Alost, à un endroit particulièrement bien connu par C.B puisqu'il y travaille comme policier. Le quatuor cesse ensuite ses opérations, comme décidé avant le dernier hold-up.

Martial Lekeu soupçonne des confrères, dont C.B d'être mêlé à cette affaire et prend la fuite aux USA. Bouhouche n'a pas participé aux tueries mais a très vite découvert que C.B est mêlé à ces opérations. C.B, sous pression, informé de la progression de l'enquête, jette les armes dans le canal 10 jours avant les plongées de novembre 1986, dans le but de clôturer l'enquête. Il ne se doute pas que les progrès de la science permettront trente ans plus tard de dater avec précision la date de dépôt des armes, et de remonter jusqu'à lui. Des regrets tardifs et le sentiment d'être soupçonné par certains, le font sombrer dans l'alcool et lui font avouer sur son lit de mort sa participation aux tueries.
Revenir en haut Aller en bas
Feu Follet

avatar

Nombre de messages : 741
Age : 51
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Synthèse des faits   Sam 4 Nov 2017 - 3:07

Petit bémol: rien ne prouve à ce stade que CB était à la manoeuvre dans la première vague, et s'il l'était, rien ne prouve qu'il en était aux commandes.

Votre synthèse a son intérêt bien sûr, mais je pense que les faits brut ne parlent pas d'eux-mêmes. Je pense que CB est un exécutant motivé de la seconde vague, mais pas un cerveau, en tout cas pas le chef de la bande, si tant est qu'il n'y en ait qu'une...
Revenir en haut Aller en bas
perplexe



Nombre de messages : 630
Date d'inscription : 20/02/2013

MessageSujet: Re: Synthèse des faits   Sam 4 Nov 2017 - 12:16

Belle synthese qui, bien que corroborant la these de la vague unique, a laquelle je n'adhere pas, a le merite de mettre en evidence le caractere rocambolesque de la version,non pas officielle, mais celle qu'on a voulu nous presenter. Ceci recentre le debat
Revenir en haut Aller en bas
dcmetro



Nombre de messages : 314
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: Synthèse des faits   Lun 6 Nov 2017 - 0:41

Tres interessant Frederic,

Avez vous une idée précise de l'hispanique ?

Pourquoi CB aurait'il choisi de se cagouler a Braine et Overijse et de se découvrir, mème grimé, dans le patelin ou il bosse et ou il a de sérieuse chances de croiser une connaissance
Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 11/05/2012

MessageSujet: Re: Synthèse des faits   Mer 8 Nov 2017 - 8:48

Je n'ai pas de réponses à toutes les questions que l'on se pose légitimement. Toutefois quelques certitudes : une bande unique depuis l'origine jusqu'à son terme, qui connait bien la région, les routes, les armes, qui écoute les forces de l'ordre (scanner ou équivalent évident). Un groupe organisé, entraîné et soudé, prêt à tirer et à tuer. Un blessé assez sérieux quasi-certain dans ce groupe par le bijoutier lui même abattu : l'individu de grande taille et blond possible. Lors du dernier hold-up, la bande était de toute évidence sous pression, avec des supermarchés sous surveillance policières et de plus des caisses vidées selon Delhaize plus régulièrement, donc des sommes récoltées en baisse. Le principe même du hold-up est étrange. La quête du butin n'explique pas tout. Il y a une volonté de défier l'ordre établi tout particulièrement lors du dernier hold-up, ultra-violent. Un commanditaire tout à fait possible en 1985, mais il aura pris soin d'effacer toutes traces.

Enfin, si comme je le pense plusieurs individus de grande taille ont agi à différents moments pour se forger des alibis, il peut être très difficile de trouver des preuves irréfutables.

Aucune idée pour l'hispanique : il ressemblerait physiquement à Ocana selon le PR 4. Tout est possible, ce sujet n'est pas à ma portée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Synthèse des faits   

Revenir en haut Aller en bas
 
Synthèse des faits
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les méfaits des régimes
» Dossiers: Faits insolites en Ufologie
» Méthodologie de la synthèse
» Image de synthèse: Un OVNI filmé au sud de North Bay, Ontario, Canada.
» Synthèse: les différentes formes d'ovni dans les témoignages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Les axes exploités :: Autres pistes-
Sauter vers: