les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Canal de Ronquières

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 18 ... 26  Suivant
AuteurMessage
Chronos



Nombre de messages : 870
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Ven 13 Avr 2018 - 0:49

Etienne a écrit:
Bonjour Chronos,
Quelles sont selon vous les causes de l'échec ou à tout le moins de l'extrême lenteur de l'enquête?

Les raisons sont multiples.

La principale tient au profil vraisemblable des auteurs de ces attaques : des messieurs tout le monde, sans passé judiciaire et n’ayant jamais évolué dans des milieux criminogènes, qui se sont mis à truander sur le tard, agissant en cercle fermé et en totale autarcie.

Ce genre d’individus, du manque de compétences dans le domaine et d’expérience, finissent généralement par se faire arrêter en flagrant délit. C’est ce qui aurait dû arriver à plusieurs reprises (Maubeuge, Wavre, Hoeilaart, Nivelles,…). Mais la détermination du trio (et plus particulièrement d’un de ses membres) préférant risquer leur vie que se faire arrêter, la chance (celle qu’aucun des 6 policiers ayant fait feu sur eux n’aie fait mouche) et le sous-équipement de la police de l’époque (armes bien souvent de trop faibles calibres) firent que cela ne se passa pas ainsi.

En absence d’arrestation en flagrant délit, sans dénonciation d’un proche et sans l’intervention d’un témoin miraculeux, des truands répondant à ce profil sont très difficilement identifiables.

La deuxième tient aux moyens technologiques de l’époque, sans aucune mesure avec les moyens actuels (caméras de surveillance de l’espace publique, antennes relais, prélèvements ADN,…). Des individus qui commettraient de nos jours de tels actes se feraient très vraisemblablement rapidement appréhendés.

Une autre raison réside dans le profil des candidats recrutés par la police : avant tout des hommes d’action. La police manque donc de "matière grise", de gens capables d’analyser les modes opératoires criminels et de diriger immanquablement les enquêtes dans la bonne direction.
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Ven 13 Avr 2018 - 7:33

Bonjour Chronos,
Merci pour votre réponse. Je ne partage pas cependant vos conclusions. Je doute que les auteurs n'aient jamais été précédemment confondus pour des faits moins graves. Avant de voler des boeufs on vole des oeufs. Sur la durée, avec un âge moyen de 40 ans en 85, la probabilité de se faire serrer est élevée à très élevée si on considère tous les auteurs -au moins trois. Je ne crois pas non plus que les gens portés sur l'action soient incapables de réflexion. A mon sens, le poids de la hiérarchie au sein de la gendarmerie ne devait pas être propice aux brainstormings. Ceci étant que les penseurs autorisés se situent dans la magistrature. J'emploie le pluriel même si quelqu'un comme Jean Deprêtre par son autoritarisme devait certainement empêcher l'expression d'idées. A mon avis, s'il s'agit des faits liés, il est impossible que leurs auteurs n'aient pas été suspectés, entendus voire même inculpés et jugés. L'échec de la Justice dans ce dossier est patent. Mais je suis convaincu que les auteurs de délits et crimes récurrents se font régulièrement prendre. Il n'est pas rare des gens ayant ce genre de vie en passent la moitié derrière les barreaux, souvent en plusieurs fois. Ils alternent les périodes de liberté et celles en prison. Ce qui pose la question de la faillite du système. La réinsertion s'apparentent souvent à un "au revoir, à très vite". Cela me fait penser à un pêcheur qui ferre régulièrement les mêmes poissons. Enfin, en ce qui concerne l'auteur que l'on nomme le tueur auquel on attribue pas moins de quelque vingt meutres des TBW, je ne peux pas croire qu'il ait commencé à tuer sur le tard. Un tel psychopathe à dû commencer à tuer jeune et ensuite prendre des vies régulièrement. On devrait pouvoir suivre son parcours en localisant les crimes non résolus. S'il s'agit d'une personne appartenant au monde des gens du voyage, il faut élargir le champ de vision car ces gens ne sont pas cantonnés ; leur vie n'est pas circonscrite dans un rayon de 50 kilomètres. Parfois se pencher sur un problème n'assure pas de sa résolution ; il faudrait au contraire faire plusieurs pas en arrière pour percevoir le schéma général.
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Ven 13 Avr 2018 - 23:11

Bonsoir Chronos,
A votre avis, pourquoi Nicolas Lebon vous a dit que vous devriez jouer au poker ? C'est curieux cette réminiscence. Les TBW sont-ils férus de poker? C'est bizarre ce suspect qui a réussi à vous convaincre de son innocence pour ces faits mais qui se moque gentiment de vous. Pourquoi ferait-il cela si ce n'est parce qu'il vous à bien eu. Entretemps il serait mort en Asie. Amusant même un plaque minéralogique citée dans le forum renvoie à un joueur de poker, australien. Rien à voir avec notre problème national. Car il s'agit bien d'un problème d'État. C'est bien notre système sociétal qui est ridiculisé. Selon vous, par trois ploucs sans support logistique, sans protection d'un réseau et bêtes à bouffer du foin, arriérés au point de tuer inutilement (sans effet positif sur le butin) et sans l'expression du moindre plaisir à tuer ou à nuire. Avez-vous été promu officier au moment de votre affectation au poste de chef d'enquête ou ce genre de fonction est-elle remplie par un sous-officier? N'avez-vous jamais douté des intentions de votre autorité de nomination? Etiez-vous la bonne personne pour réussir ou la bonne personne pour échouer? J'ai l'impression que beaucoup de policiers et magistrats ont protégé les tueurs et qu'involontairement en ce qui vous concerne vous les avez aussi protégés. Ça me rappelle un livre ancien dont le titre est Les gommes. Je ne souviens plus si le policier à qui il manquait un centimètre-carré de superfice frontale avait néanmoins mené à bien sa mission.
Trois idiots qui attaquent des commerces dans une zone en fin de compte peu étendue auraient dû avoir une chance inouïe pour s'en sortir. Étonnant aussi que ces trois idiots ne se soient jamais trahis par vantardise. S'il s'agissait effectivement de 3 prédateurs tarés, il n'auraient pu compter que sur cette chance invraisemblable, car qui protégerait de tels abrutis. Un parent qui lui serait normal et aurait pu accéder à un poste lui donnant ce pouvoir? J'en doute. Néanmoins la question est posée : un fonctionnaire ayant la possibilité d'empêcher le bon déroulement de l'enquête avait-il dans sa famille des débiles susceptibles d'avoir commis ces tueries?
L'impuissance à attraper des voleurs de poules ne vous fait-elle jamais douter de votre conviction?
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 533
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Sam 14 Avr 2018 - 7:54

@Chronos,

Donc, si j'ai bien compris, la preuve que l'arme repêchée à Ronquières était celle qui fut volée à Dinant c'est faite par défaut :

- N° de série illisible ou effacé (les 4 traits ou encoches visibles sur la photo????)
- 17 exemplaires produits par FAUL.
- 16 exemplaires retracés par les enquêteurs.

Par contre, je me pose toujours la question de savoir si elle a été utilisée, et surtout comment peut-on être certain? J'imagine que le fusil scié n'a pas pu être "testé", aurait-on retrouvé des "douilles" quelque part?

Sauf le témoignage de D. Dekaise qui identifié l'arme entière(?) après s'être pris quelques coups de crosse sur la tête, quelle certitude qu'elle ait tiré au Koldham? Les plombs extraits des Gendarmes Sartillot ou Campine? Ces plombs ont-ils subi une analyse balistique qui permette de dire avec certitude par quelle arme ils ont tirés?

Merci de m'éclairer sur ce point si possible.
Revenir en haut Aller en bas
falco



Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 25/11/2017

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Sam 14 Avr 2018 - 9:11


Bonjour Chronos,

Je ne comprends pas comment vous ne voyez pas de rapport entre armes démontées, percuteurs démontés. C'est pourtant du style Bouhouche et Mendez, ce qui les impliqueraient au niveau TBW.

Vous précisez que le n° du Faul était illisible. Il a donc du être limé.

Là je comprends encore moins, a-t-il été limé, oui ou non.

S'il a été limé, ne me dites pas qu'avec les moyens actuels, on ne sait pas identifier ce n° limé.

Donc de toute façon, un lien entre ce faul, dont on ne connait pas le n°, et les TBW, n'est qu'une supposition, et çà remet certaines choses en question.

Bien cordialement.



Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 870
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Dim 15 Avr 2018 - 1:01

Etienne a écrit:
Bonsoir Chronos,
A votre avis, pourquoi Nicolas Lebon vous a dit que vous devriez jouer au poker ? C'est curieux cette réminiscence. Les TBW sont-ils férus de poker? C'est bizarre ce suspect qui a réussi à vous convaincre de son innocence pour ces faits mais qui se moque gentiment de vous. Pourquoi ferait-il cela si ce n'est parce qu'il vous à bien eu. Entretemps il serait mort en Asie. Amusant même un plaque minéralogique citée dans le forum renvoie à un joueur de poker, australien. Rien à voir avec notre problème national. Car il s'agit bien d'un problème d'État. C'est bien notre système sociétal qui est ridiculisé. Selon vous, par trois ploucs sans support logistique, sans protection d'un réseau et bêtes à bouffer du foin, arriérés au point de tuer inutilement (sans effet positif sur le butin) et sans l'expression du moindre plaisir à tuer ou à nuire. Avez-vous été promu officier au moment de votre affectation au poste de chef d'enquête ou ce genre de fonction est-elle remplie par un sous-officier? N'avez-vous jamais douté des intentions de votre autorité de nomination? Etiez-vous la bonne personne pour réussir ou la bonne personne pour échouer? J'ai l'impression que beaucoup de policiers et magistrats ont protégé les tueurs et qu'involontairement en ce qui vous concerne vous les avez aussi protégés. Ça me rappelle un livre ancien dont le titre est Les gommes. Je ne souviens plus si le policier à qui il manquait un centimètre-carré de superfice frontale avait néanmoins mené à bien sa mission.
Trois idiots qui attaquent des commerces dans une zone en fin de compte peu étendue auraient dû avoir une chance inouïe pour s'en sortir. Étonnant aussi que ces trois idiots ne se soient jamais trahis par vantardise. S'il s'agissait effectivement de 3 prédateurs tarés, il n'auraient pu compter que sur cette chance invraisemblable, car qui protégerait de tels abrutis. Un parent qui lui serait normal et aurait pu accéder à un poste lui donnant ce pouvoir? J'en doute. Néanmoins la question est posée : un fonctionnaire ayant la possibilité d'empêcher le bon déroulement de l'enquête avait-il dans sa famille des débiles susceptibles d'avoir commis ces tueries?
L'impuissance à attraper des voleurs de poules ne vous fait-elle jamais douter de votre conviction?

Je n’ai jamais déclaré que les tueurs étaient des idiots (à noter que, contrairement à ce vous semblez penser, l’intelligence d’un individu ne se mesure pas à la valeur qu’il accorde à la vie d’autrui). Par contre, si vous croyez réellement que je suis la personne dont vous faites allusion, dans ce cas, moi, à votre place, je m’interrogerais très sérieusement sur mes capacités de déduction et de logique.

Surtout qu’en réponse à la question que vous veniez précédemment de me poser concernant d’après moi les causes de l’échec de l’enquête sur les tueries, j’avais pointé le manque de "matière grise" au sein de la police. Un argument que je n’aurais certainement pas avancé si j’avais eu un rôle prépondérant (ou même quelconque) au sein de la cellule d’enquête.
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 870
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Dim 15 Avr 2018 - 1:08

C.P. a écrit:
@Chronos,

Donc, si j'ai bien compris, la preuve que l'arme repêchée à Ronquières était celle qui fut volée à Dinant c'est faite par défaut :

- N° de série illisible ou effacé (les 4 traits ou encoches visibles sur la photo????)
- 17 exemplaires produits par FAUL.
- 16 exemplaires retracés par les enquêteurs.

Par contre, je me pose toujours la question de savoir si elle a été utilisée, et surtout comment peut-on être certain? J'imagine que le fusil scié n'a pas pu être "testé", aurait-on retrouvé des "douilles" quelque part?

Sauf le témoignage de D. Dekaise qui identifié l'arme entière(?) après s'être pris quelques coups de crosse sur la tête, quelle certitude qu'elle ait tiré au Koldham? Les plombs extraits des Gendarmes Sartillot ou Campine? Ces plombs ont-ils subi une analyse balistique qui permette de dire avec certitude par quelle arme ils ont tirés?

Merci de m'éclairer sur ce point si possible.

Aucune douille calibre 10 ne fut retrouvée, ni sur les lieux de la fusillade à Hoeilaart, ni dans la VW Santana calcinée (il aurait fallu pour cela que le truand recharge manuellement son arme). Toute analyse balistique est donc impossible et nul ne peut affirmer catégoriquement que c’est bien le Faul retrouvé dans le canal qui fut utilisé pour tirer sur le gendarme Sartillot.

Toutefois, la gerbe a dû indiquer aux experts que le fusil employé était doté d’un canon court. Et puisque Dekaise a effectivement reconnu le Faul à canon scié comme l’arme utilisée pour le frapper et que les 2 autres gangsters étaient eux équipés d’armes de poing, la logique voudrait que ce soit bien ce fusil qui servit lors de la fusillade.
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 870
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Dim 15 Avr 2018 - 1:17

falco a écrit:

Bonjour Chronos,

Je ne comprends pas comment vous ne voyez pas de rapport entre armes démontées, percuteurs démontés. C'est pourtant du style Bouhouche et Mendez, ce qui les impliqueraient au niveau TBW.

Mendez était un ingénieur commercial, pas un truand. Par ailleurs, le lien entre un collectionneur d’armes et le fait qu’on retrouve dans un sac immergé quelques armes démontées m’échappe complètement.

Quant à Bouhouche, je ne vois guère plus de lien entre le fait qu’il ait vraisemblablement remplacé le percuteur d’une de ses armes et la découverte dans un canal d’armes démontées. A cette époque, avec le service militaire obligatoire, les individus capables de démonter des armes se comptaient en Belgique au minimum en centaines de milliers.


falco a écrit:
Vous précisez que le n° du Faul était illisible. Il a donc du être limé.

Là je comprends encore moins, a-t-il été limé, oui ou non.

Si le numéro de série était illisible, c’est qu’il a selon toute vraisemblance été limé.


falco a écrit:
S'il a été limé, ne me dites pas qu'avec les moyens actuels, on ne sait pas identifier ce n° limé.

Il est probable effectivement que les techniques actuelles permettent l’identification du numéro de série. Mais quel serait l’intérêt de procéder à une telle analyse dès lors que la provenance de l’arme a déjà été retrouvée ?

falco a écrit:
Donc de toute façon, un lien entre ce faul, dont on ne connait pas le n°, et les TBW, n'est qu'une supposition, et çà remet certaines choses en question.

Raisonnement pour le moins étrange. Cette arme sans numéro de série lisible a été retrouvée dans les sacs contenant de nombreux autres objets volés par les tueurs. Elle a aussi servie à molester l’armurier Dekaise qui l’a formellement reconnue. Le lien est donc indiscutable.
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Dim 15 Avr 2018 - 14:05

Bonjour Chronos,
Merci pour votre réponse. Elle corrige en effet une de mes erreurs.
Je me souviens des paroles du PG Claude Michaux dont je ne doute ni de la compétence ni de l'intelligence, quant à la cause de l'échec.
A mon propos, à mon âge, je n'ai plus trop de doutes sur mes manquements. Il faut bien que je fasse avec.
Désolé de vous avoir pris pour un cuistre que j'espérais repentant.
Mais si vous n'êtes pas lui ou l'un d'eux d'où tenez-vous toutes ces informations?
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Dim 15 Avr 2018 - 15:27

Chronos,
Vous ne les avez pas traités d'idiots.
Ce sont mes mots. En fait je crois que ce sont des lâches doublés de dégénérés.
C'est pas malin de prendre de tel risques pour des butins parfois dérisoires. Pour quelques litres d'huile. Sans parler de la peine. Que d'efforts bien peu récompensés. Ploucs ils étaient, indigents ils finiront.
Quant à savoir si l'intelligence est liée au respect de la vie des autres, je dirais que de très nombreux acteurs économiques tarifient la vie humaine.
Beaucoup de psychopathes sont intelligents.
Il est possible que dans leur cas, l'absence de remords leur permet "'d'aller plus loin".
Dommage pour moi, je suis émotif.
Je crois que la valeur de la vie d'autrui relève de l'émotion. Demandez aux gens de sacrifier leurs enfants pour leurs dirigeants. La vie de nos proches compte bien plus à nos yeux que celle d'inconnus. Le législateur exonère d'ailleurs les parents de dénonciation.
La question peut aussi de poser de la sorte : combien de vies innocentes seriez-vous prêts à prendre en échange de celle de votre enfant?
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 14040
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Lun 16 Avr 2018 - 15:18


DE JONGHE - VAN BRUSSEL





_ _ _


Message de Cusmenne Claude ( Mer 14 Juil 2010 )

Robert Darville, membre bande Haemers, ce n'est pas contesté. Oui mais, lors de la perqui dans son box d'Uccle, des cartouches Légia 12, catalogue N°9ZP23 y furent découvertes, un lot fabriqué en Italie, la machine de Liège étant défectueuse. Les tueurs,se sont débarassés des munitions provenant du même lot , découvert dans le sac repêché à Ronquières en novembre 1986, sac souvenons nous, qui établit le lien avec toutes les "affaires". Darville à été marchand d'armes, on sait aussi, qu'il existe un lien Darville/Mendez/Bouhouche, et donc, le fait que des munitions qui proviennent du même lot, sont découvertes dans son box, n'est pas le fruit du hasard, c'est un lien manifeste. La question qui se pose: munition à usage personnel? Ou encore, a t'il fourni ce type de munition aux tueurs? Ou Darville a t'il eu affaire au même fournisseur? Ou a t'il fourni a qqn de son entourage, qui lui à fourni l'un des tueurs? Du boulot pour la CBW renforcée..!!

Revenir en haut Aller en bas
Denis



Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 25/10/2017

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Lun 16 Avr 2018 - 15:23

HERVE a écrit:

DE JONGHE - VAN BRUSSEL





_ _ _


Message de Cusmenne Claude ( Mer 14 Juil 2010 )

Robert Darville, membre bande Haemers, ce n'est pas contesté. Oui mais, lors de la perqui dans son box d'Uccle, des cartouches Légia 12, catalogue N°9ZP23 y furent découvertes, un lot fabriqué en Italie, la machine de Liège étant défectueuse. Les tueurs,se sont débarassés des munitions provenant du même lot , découvert dans le sac repêché à Ronquières en novembre 1986, sac souvenons nous, qui établit le lien avec toutes les "affaires". Darville à été marchand d'armes, on sait aussi, qu'il existe un lien Darville/Mendez/Bouhouche, et donc, le fait que des munitions qui proviennent du même lot, sont découvertes dans son box, n'est pas le fruit du hasard, c'est un lien manifeste. La question qui se pose: munition à usage personnel? Ou encore, a t'il fourni ce type de munition aux tueurs? Ou Darville a t'il eu affaire au même fournisseur? Ou a t'il fourni a qqn de son entourage, qui lui à fourni l'un des tueurs? Du boulot pour la CBW renforcée..!!


Intéressant, mais cet aveu doit être connu par la cellule. De toute façon, ce sont toujours les mêmes noms qui refont surface et rien n'évolue du côté des enquêteurs ...
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 14040
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Lun 16 Avr 2018 - 15:35


Je ne sais pas ce qui se passe chez les enquêteurs mais vous devriez relire les derniers messages du fil de discussion sur "L'organisation"... ainsi que le rapport DE JONGHE - VAN BRUSSEL, notamment les nombreux passages où il est question de "L'organisation", comme le suivant :




Ce qui concerne Serge Frantsevich est également intéressant.

Ce rapport est sur

https://www.scribd.com/document/376494746/DE-JONGHE-VAN-BRUSSEL-traduction-francaise

_ _ _

Michel Libert utilise aussi ce terme, par exemple dans la fiche Geschier :





Voici ce qu'il en dit :

_

Je ne me souviens plus de tous les détails du dossier mais il était communément convenu d'employer, en effet, la mention"Organisation" pour citer le chapiteau qui couvrait et ordonnait "globalement" nos activités. Pour rappel, personne, pas-même mon Papa, ses responsables et adjoints n'étaient au courant/au fait du nom officiel de cette toile d'araignée.

J'en reviens à une de mes conclusions sur lesquelles nous avons débattu. Seuls 9 responsables (modèle CSRS) étaient au courant de la véritable dénomination de l'Organisation qui devait être nécessairement double en usant d'un véritable "nom" et non d'une "qualité" comme "Stay-behind" et d'une articulation alphanumérique afin de l'inclure dans le panel international de défense piloté par les USA, seuls maîtres réels après Dieu, semble-t-il.

TC

ML

Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1410
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Mer 18 Avr 2018 - 14:53


Bonjour Chronos,

vous avez écris :

Citation :
Un sac poubelle n’est jamais totalement hermétique. L’eau y pénètre donc petit à petit.

Par ailleurs, si le sac est correctement noué, l’air présent à l’intérieur se retrouve prisonnier. Au fur et à mesure que l’eau remplit le sac (par le bas), l’air se compresse et forme une bulle d’air à l’intérieur du sac (dans la partie supérieure, l'air étant plus léger que l'eau). Lorsque l’air est compressé au maximum, l’eau n’arrive plus à pénétrer dans le sac.

Si le sac est rempli, les objets se trouvant dans la partie supérieure ne seront donc pas au contact direct de l’eau, même si le sac est entièrement immergé. Toutefois cette poche d’air deviendra de plus en plus petite car l’air s’échappe très lentement via le goulot du nœud (un peu comme pour un ballon gonflable).

Par conséquent, un objet se trouvant dans un sac immergé pourra être au contact direct de l’eau quelques jours ou quelques semaines alors qu’un autre objet se trouvant dans le même sac pourra lui être sous eau plusieurs mois.

Une expertise ne sera véritablement valable que si elle porte sur tous les objets s’étant trouvé dans le sac, ou à tout le moins les objets en métaux présentant les traces de rouille les plus importantes.

On ne peut plus d'accord avec vous!

Mais que penser de la trace ADN retrouvée au niveau du col sur un gilet pare balles ?
Si celui ci se révèle être exploitable, c'est qu'il n'a donc pas séjourné dans une atmosphère humide
durant une année, même coincé dans une poche d'air.


Cordialement Chronos,
_________________________________________________________________________________

Qui a donne l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là ?

Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Mer 18 Avr 2018 - 15:37

Bonjour Guy,
Je ne crois pas qu'un sac poubelle puisse être hermétique à moins peut-être de le fermer par thermosoudage.
Si vous mettez des objets dans un récipient ayant une ouverte et que vous l'immergez l'eau rentrera dans le récipient à moins de l'avoir placé de telle façon que l'ouverture soit vers le bas.
Dans ce cas de figure les objets vont précipiter vers l'ouverture et sortir du récipient ou au minimum être en contact avec le liquide qui immanquablement entrera dans le sac par capillarité. N'oublions pas que l'eau d'un canal ou même d'un de ses bras ou d'un bassin y relié n'est pas tranquille.
Pour moi, c'est clair l'eau à pénétré le sac et à entamé son travail de corrosion. A ne pas perdre de vue qu'à faible profondeur il y a de l'oxygène dans l'eau non constitutif de la molécule d'eau et que les réactions d'oxydoréduction se produisent.
Ma conclusion : la Juge Michel à raison, quelqu'un de bien (trop) informé a tenté de l'induire en erreur.
Fallait pas être trop fûté non plus pour espérer la rouler ainsi. On a un chance que cette affaire soit résolue car les tueurs et leurs protecteurs ne sont pas aussi malins qu'ils le pensent.
Le pourri en chef c'est le lieutenant-général. Qu'il soit Gudule ou son boss ça ne change rien.
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 533
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Mer 18 Avr 2018 - 16:08

@ DENIS & tous

Pour ceux qui l'ignorerait, la marque "ROBBE" est beaucoup plus connue pour ses modèles radiocommandés et accessoires pour la "petite aviation" que pour des "commandes à distance pour explosifs".

Pour ceux que cette matière explosive intéresse, je conseille la lecture du livre de Henry Forestier paru aux Presses de la Cité vers 1976.
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Mer 18 Avr 2018 - 17:10

Bien sûr à l'époque de l'immersion, Madame Michel n'était pas en charge de l'instruction. Qui l'était?
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 870
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Jeu 19 Avr 2018 - 0:47

Etienne a écrit:
Bonjour Chronos,
Merci pour votre réponse. Je ne partage pas cependant vos conclusions. Je doute que les auteurs n'aient jamais été précédemment confondus pour des faits moins graves. Avant de voler des boeufs on vole des oeufs.

Je vous invite à relire attentivement la liste des méfaits perpétrés par la bande :

- 14 août 1982 : vol avec effraction d’une épicerie (et fusillade avec la police française)

- 23 décembre 1982 : vol avec effraction d’une auberge (et meurtre du concierge)

A cela se rajoute la liste de grossistes en vin découverte dans la forêt de Soignes en octobre 1982.

Par conséquent, les tueurs avant de s’attaquer à des supermarchés (à partir de février 1983) étaient de toute évidence de simples voleurs de denrées (les vols de Maubeuge et Beersel étant les seuls cambriolages à l’actif de la bande qui nous sont connus, les autres s’étant vraisemblablement déroulés sans accroc).

Donc pour reprendre votre expression, avant de voler des bœufs, les tueurs du Brabant volaient bel et bien des œufs ! A moins de considérer de simples vols de victuailles comme de la grande criminalité.


Etienne a écrit:
Sur la durée, avec un âge moyen de 40 ans en 85, la probabilité de se faire serrer est élevée à très élevée si on considère tous les auteurs -au moins trois.

Cette probabilité ne dépend pas de l’âge du délinquant mais du nombre d’actes délictueux qu’il comment (plus il en commet, plus les probabilités qu’à un moment donné il se fasse appréhender sont grandes). Généralement les personnes qui deviennent des criminels évoluent dans des milieux criminogènes dès leur jeunesse. Dans ce cas effectivement, vous avez toutes les chances qu’à l’âge de 40 ans, elles aient déjà un casier judiciaire bien chargé.

Mais tous les individus n’ont pas le même parcours et il serait plus qu’hasardeux de penser que le profil d’un criminel répond de facto au schéma classique. Certaines personnes peuvent très bien avoir une vie tout à fait normale jusqu’à leur 30 ou 40 ans et se mettre à truander sur le tard, parce que l’occasion leur en est soudainement présentée ou / et parce qu’elles éprouvent des difficultés financières.

Les tueurs répondent selon toute vraisemblance à ce second profil. Leur incapacité à voler un véhicule sans clés et leur incapacité à se fournir en armes autrement que par le vol à un âge avancé sont autant d’éléments qui vont dans ce sens.

Des individus étant passés par la case prison se seraient faits des contacts derrière les barreaux et n’auraient normalement pas éprouvé pareils difficultés.

Par ailleurs, de nombreux indices suggèrent que les tueurs évoluaient en cercle fermé. Un mode de fonctionnement qu’on retrouve bien plus chez les primo-délinquants que chez les truands chevronnés.


Etienne a écrit:
Enfin, en ce qui concerne l'auteur que l'on nomme le tueur auquel on attribue pas moins de quelque vingt meutres des TBW, je ne peux pas croire qu'il ait commencé à tuer sur le tard. Un tel psychopathe à dû commencer à tuer jeune et ensuite prendre des vies régulièrement.  

Il faut savoir que la psychopathie est un trouble de la personnalité qui toucherait environ une personne sur cent.

Et que très peu de psychopathes finissent par devenir des assassins. Car pour se faire, il faut que le psychopathe évolue dans un environnement propice à commettre un meurtre et (ou) qu’à un moment donné apparaisse un élément déclencheur.

"Tueur" a donc très bien pu mener une vie (plus ou moins) normale jusqu’au jour où l’une de ses connaissances lui proposa de commettre des vols de victuailles. Etant sans travail et dans le besoin (il était déjà père d'une petite fille et sa femme attendait un second enfant), il accepta. Les premiers cambriolages perpétrés par la bande durent se dérouler sans accroc.

Arriva ensuite le vol de Maubeuge, le coup de téléphone passé par un voisin réveillé par le bruit, l’arrivée inopportune des 3 policiers français. Ce fût le déclic.

Etienne a écrit:
C'est pas malin de prendre de tel risques pour des butins parfois dérisoires. Pour quelques litres d'huile. Sans parler de la peine. Que d'efforts bien peu récompensés. Ploucs ils étaient, indigents ils finiront.

Parmi les traits de caractère présents généralement chez les psychopathes, on retrouve l’impulsivité, l’insouciance et la recherche de sensations fortes.

Il m’étonnerait dès lors que "Tueur" ait pu raisonner à un moment ou à un autre en terme de rapport risque / butin.

En réalité, les vols et hold-up, en plus d'améliorer sensiblement son niveau de vie et celui de sa famille, lui ont permis de laisser libre cours à ses pulsions meurtrières et de satisfaire ses besoins en sensations fortes.

Comprendre cela, c'est indéniablement comprendre le pourquoi des tueries.
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 870
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Jeu 19 Avr 2018 - 0:51

guy mayeu a écrit:

Bonjour Chronos,

vous avez écris :

Citation :
Un sac poubelle n’est jamais totalement hermétique. L’eau y pénètre donc petit à petit.

Par ailleurs, si le sac est correctement noué, l’air présent à l’intérieur se retrouve prisonnier. Au fur et à mesure que l’eau remplit le sac (par le bas), l’air se compresse et forme une bulle d’air à l’intérieur du sac (dans la partie supérieure, l'air étant plus léger que l'eau). Lorsque l’air est compressé au maximum, l’eau n’arrive plus à pénétrer dans le sac.

Si le sac est rempli, les objets se trouvant dans la partie supérieure ne seront donc pas au contact direct de l’eau, même si le sac est entièrement immergé. Toutefois cette poche d’air deviendra de plus en plus petite car l’air s’échappe très lentement via le goulot du nœud (un peu comme pour un ballon gonflable).

Par conséquent, un objet se trouvant dans un sac immergé pourra être au contact direct de l’eau quelques jours ou quelques semaines alors qu’un autre objet se trouvant dans le même sac pourra lui être sous eau plusieurs mois.

Une expertise ne sera véritablement valable que si elle porte sur tous les objets s’étant trouvé dans le sac, ou à tout le moins les objets en métaux présentant les traces de rouille les plus importantes.

On ne peut plus d'accord avec vous!

Mais que penser de la trace ADN retrouvée au niveau du col sur un gilet pare balles ?
Si celui ci se révèle être exploitable, c'est qu'il n'a donc pas séjourné dans une atmosphère humide
durant une année, même coincé dans une poche d'air.


Cordialement Chronos,
_________________________________________________________________________________

Qui a donne l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là ?



Bonjour Guy,

Une empreinte génétique se dissolve uniquement dans l’eau. Donc si le haut du gilet se trouvait dans une poche d’air, il est normal qu’elle n’ait pas été dissoute. Si tant est déjà que cette empreinte était bien présente lorsque les sacs furent repêchés car le gilet a dû faire par la suite l’objet de nombreuses manipulations.

A noter que la présence de cette empreinte contredit également les conclusions du rapport de l’INCC (qui conclut à une immersion d’un ou deux mois, alors qu’une empreinte est dissoute dans l’eau en moins de 2 semaines).

En définitive, une et une seule une explication concilie les témoignages et les différentes analyses : la mienne.

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8406
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Jeu 19 Avr 2018 - 8:27

Citation :
http://desembouage-circuit-de-chauffage.fr/symptome-embouage-chauffage/cause-embouage-circuit-chauffage

...

L'électrochimie des métaux

Le phénomène de corrosion peut-être augmenté/aggravé par la présence de matériaux métalliques différents dans l’installation, provoquant un phénomène de pile électrochimique, si certaines précautions n’ont pas été prises. Lorsque deux métaux différents sont en contact en présence d'un électrolyte, c'est-à-dire un fluide capable de transporter des électrons (courant électrique), un couple galvanique (ou pile électrochimique) est formé. La conséquence directe peut être une corrosion galvanique : un métal attaque l'autre. A l'origine de ce phénomène un courant électrique qui naît entre les deux métaux. Le processus suit toujours le même principe : le métal le plus noble attaque le métal le moins noble. Une échelle de noblesse des métaux, dite échelle galvanique, a ainsi été établie. Cette classification fait apparaître que parmi les métaux usuels le cuivre est le métal le plus noble et l'aluminium le moins noble.
Plus les métaux sont éloignés entre eux dans l'échelle galvanique et plus le phénomène de couple galvanique sera marqué. Concernant l'électrolyte, dans le cas de l'eau, plus la minéralisation sera importante et plus le phénomène sera accéléré. Une eau très acide ou très basique constitue un vecteur plus efficace du transport des électrons et favorise donc le processus de couple galvanique. De même le renouvellement de l'oxygène dans l'eau accélère le phénomène. En circuit fermé comme c'est le cas dans les circuits de chauffage, la minéralisation s'épuise naturellement et l'oxygène n'est pas renouvelé. Les principales caractéristiques de l'électrolyte, qui favorisent l'apparition d'un couple galvanique, sont donc absentes et les risques de corrosion galvanique sont quasiment inexistants. C'est pourquoi il est fortement recommandé de limiter le plus possible les apports d'eau dans les circuits de chauffage car ils représentent une source d'oxygène. A noter qu'il existe des adjuvants inhibiteurs d'oxygène.



1.ex :processus de couple galvanique :

chemie de votre cours a 16 ans

Ca Ba K Na mg Al Zn Fe Pb   etc  

etc n'est pas ds le tableau de Mendel Jeff Cooper


donc sans apport d' oxygène   nouvelle  la vitesse de oxydation diminue fortement  sinon votre circuit s'endommage


le ph de l'eau et l'oxygenation des rivières pollués  devait etre connu un peu a l'epoque.

mais si ces sacs étaient couvertes de boues en plus.


2. huile ds les metaux des armes :

j'ai eu l'occasion de aider un meccano agrégé  à stocker un moteur à piston pour une longue durée

je peux vous assurer que même nettoyé à l'essence des pistons en alumium et autres metaux ont absorbé entre les cristaux des metaux une quantité de huile !
En le chauffant avec une flamme ont voit le metal suér de l'huile  ce qui aide à son lubrification en temps normal ds le moteur tournant.

on peut donc s'approprier n'importe quel titre d'expert (Carme , Incc, allemand ou pekinois ) en armes huilés , retrouvés , 1 à 12 mois ds un sac plus au moins fermé ds de la boue  d'un canal

et en con clure ce que vous voulez .

en plus on a differentes armes en metals fereux , finis ou pas avec traitement nickel , ou anti- corrosion

(fosphatisation?) qui sont en contacts les uns sur les  autres  , créant des couples  galvaniques .


tout cela mène à ds rapports qui mènent à des condamnations comme celle au bûcher ds le moyen age.


------------

pour le DNA cela est autre chose mais je vais m'informer auprès un jeune qui a fini son stage ds ce milieu des recherches genetiques récemment

par contre je n'ai pas vue les gilets mais bien des cols de gilets , plusieures
même

je pensais qu' un échantillon DNA avait été trouvé sur un tâche de sang sur un gilet . si mainteant on a verifier les cols ???


d'ailleurs ces cols , si ils sont de tamise ? ils étaient ds des boites séparés de celles des gillet  ,non ? car

donc volés non attachées au gilets car ils fabriquaient de prototypes avec ou sans le col attachés?

et que faire avec le fait que certaines faits sur Tamise sont fausses comme a présence du SAAB dixit le sommet....

et que probablement ...Tamise ne devait pas être ajouté au liste TBW .


il y avait une commande pour vestes mais il y avait quatre autres producteurs .

Witt. avait fait venir en cachette le kevlar (fil ,)d'amerique et faisait produire le tissus avec une petite equipe avant l'ouverture de l'usine puis le coutûres étaient faites hors de l'usine ds un autre localité avant que ces vestes revienent pour être tester ds le TIR et labo à Tamise .

tout cela me fait penser des histoire comme la commande recente des avions de chasses nouvelles :

un producteur habitué à des livraisons lucratives se voit dépasser par les concurrents.

au dernier moment ils decident  de ratraper le retard et fabriquent d'urgence et en cachette un produit approprié avec l'aide des clients habituelles qui veulent bien garder leur % habituel de monnaie sous la table....

après l'attaque , personne ne sais rien , ni vu ni connu .
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8406
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Jeu 19 Avr 2018 - 9:30

Citation :
A cela se rajoute la liste de grossistes en vin découverte dans la forêt de Soignes en octobre 1982.

bien on apprend toujours qqs chose de nouveau en 2018


en 2017 c'était le fait que la voiture de VC était aussi vu sur le boulevard qui mène au basilique du cardinal

je pensais qu'il était vu que à jambes et namur
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1410
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Jeu 19 Avr 2018 - 14:26

Les grossistes en question ont-ils aussi été victimes de vol ou d'attaque ?



Cordialement,
_________________________________________________________________________________

Qui a donné l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là ?
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1410
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Jeu 19 Avr 2018 - 20:41

C'est très clair Chronos, mais si cette empreinte génétique se trouvait dans la poche d'air
que vous décrivez et qui est une réalité, elle ne se trouvait donc pas en contact avec l'eau,
mais bien exposée à l'humidité ambiante.

La question que je me pose est la suivante :

Combien de temps une empreinte génétique reste exploitable conservée dans un environnement humide ?


Cordialement,
_________________________________________________________________________________

Qui a donné l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là ?
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 870
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Dim 22 Avr 2018 - 2:57

guy mayeu a écrit:
Les grossistes en question ont-ils aussi été victimes de vol ou d'attaque ?



Cordialement,
_________________________________________________________________________________

Qui a donné l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là ?


En tout cas vraisemblablement pas le Pilori (grossiste en vin situé à Braine-le-Château) puisque l’établissement se trouvait à proximité d’un poste de gendarmerie et qu’après leur mésaventure de Maubeuge, la bande était devenue visiblement plus prudente.
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 870
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   Dim 22 Avr 2018 - 3:04

guy mayeu a écrit:
C'est très clair Chronos, mais si cette empreinte génétique se trouvait dans la poche d'air
que vous décrivez et qui est une réalité, elle ne se trouvait donc pas en contact avec l'eau,
mais bien exposée à l'humidité ambiante.

La question que je me pose est la suivante :

Combien de temps une empreinte génétique reste exploitable conservée dans un environnement humide ?


Cordialement,
_________________________________________________________________________________

Qui a donné l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là ?


A ma connaissance, à peine moins que si elle est conservée dans un environnement sec. En tout cas, seul le contact physique de l'eau la dissous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Canal de Ronquières   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Canal de Ronquières
Revenir en haut 
Page 10 sur 26Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 18 ... 26  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les lieux-
Sauter vers: