les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vissers et Vanruyskensvelde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
CharlyN
Invité



MessageSujet: Vissers et Vanruyskensvelde   Mar 27 Mar 2007 - 13:06

Il s'appelait Edmond Vissers, elle, Maria-Louiza Vanruyskensvelde. Il était né en 1928, elle en 1927. Il gagnait de temps en temps sa vie comme photographe. Elle plaçait des annonces dans les journaux pour se prostituer et elle recevait «chez elle». C'est-à-dire: dans une caravane bancale du camping La Hetraie à Sint-Joris-Weert, Oud-Heverlee. Là, trouvaient refuge des gens qui ne pouvaient pas suivre l'augmentation rapide des loyers à Bruxelles. On avait du mal à dire si les cabanes étaient des caravanes, des chalets, ou des caravanes transformées en chalets. C'était ce genre de camping. Les corps de Vissers et de Vanruyskensvelde ont été découverts le matin du 3 février 1985. Vissers avait été achevé d'une balle dans l'oeil gauche et une derrière l'oreille. Il tenait encore dans une main une cigarette qui n'avait pas été allumée et dans l'autre, un briquet. Tout indiquait qu'il devait connaître l' assassin. Il s'est avéré plus tard qu'il s'était écoulé presque une demi-heure entre le meurtre de Vissers et celui de sa femme. On devait avoir pointé une arme sur elle, pendant tout ce temps, pour discuter. A un moment donné, la vieille prostituée a du tenté de s'enfuir. Les policiers de Louvain arrivés les premiers sur les lieux l'ont déduit de la balle qui lui avait traversé le dos et des traces de sang sur la porte de la caravane. Ils ont constaté que son corps avait ensuite été traîné dans la caravane. Plus tard, on a fait le rapprochement entre la façon dont le couple a été exécuté et celle dont Juan Mendez, l'ingénieur de la FN, a été assassiné un an plus tard. Avec Mendez, on revient au dossier des Tueurs du Brabant, car il y a des raisons de penser, aujourd'hui encore, qu'il leur livrait des armes. La technique du coup de feu derrière ou dans l'oreille, de préférence avec des balles explosives, était enseignée à quelques fanatiques d'extrême-droite dans un des clubs de Practical Shooting, au début des années 80. Les anciens gendarmes de la BSR Amory, Bouhouche et Beijer étaient eux aussi membres de ces clubs et disposaient de ce type d'armes et de munitions. Le policier louvaniste Robert Bruelmans, qui a mené l'enquête, a encore vu d'autres liens possibles. Auprès des habitants du camping, il a appris qu'en 1983, Edmond Vissers était co-gérant d'un sex-club au boulevard Général Jacques à Etterbeek, tout près du quartier général de la gendarmerie. Vissers avait pour «mission» de prendre en douce des photos des participants aux partouzes; il n'a cependant jamais dit pourquoi, ni pour qui il le faisait. Personne ne savait vraiment pour quelle raison il avait été un jour banni du beau monde bruxellois. Par contre, il était connu qu'il avait toute une collection de négatifs de l'époque et qu'il les conservait précieusement. Quand on a perquisitionné sa caravane après le double meurtre, tout était sens dessus dessous. Bruelmans a encore constaté d'autres choses qui rendaient ces meurtres inhabituels. L'attitude des autres résidents du camping. Ce n'est que vers 10 heures du matin que l'exploitant, Jean-Marie V., a prévenu la police. Mais il déclare par la suite qu'il a entendu les coups de feu «entre 2 et 3 heures du matin». Pourquoi n'a-t-il donc pas donné l'alerte à ce moment-là ? Son chalet se trouvait juste à côté de celui de Vissers et Vanruyskensvelde. Dans le chalet, la police a trouvé une carte de visite. Celle d'une petite armurerie à Ixelles, exploitée par Robert Darville. En 1985, Darville n'était pas encore très Connu dans le milieu bruxellois. Il n'est devenu célèbre que lorsqu'on l'a identifié comme l'armurier de la bande de Patrick Haemers et Philippe Lacroix, dans le sillage de l'enquête sur l'enlèvement de l'ancien premier ministre Paul Vanden Boeynants. En 1985, seuls quelques policiers connaissaient Darville, comme un des habitués du Jonathan, le club bruxellois des « partouzes à la confiture ».

( Source « Dossiers X » D De Conninck MJ Van Heeswyck A. Bulté p 258-259 )
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Vissers et Vanruyskensvelde   Mar 27 Mar 2007 - 16:24

CharlyN a écrit:
Il s'appelait Edmond Vissers, elle, Maria-Louiza Vanruyskensvelde. ( Source « Dossiers X » D De Conninck MJ Van Heeswyck A. Bulté p 258-259 )
Je pensais faire un commentaire jusqu'au moment ou j'ai vu "Source "Dossiers X".
Revenir en haut Aller en bas
CharlyN
Invité



MessageSujet: Re: Vissers et Vanruyskensvelde   Mar 27 Mar 2007 - 18:15

Dommage. Mais une certaine rigueur ( et facilité de lecture pour les participants ) m'obligent à citer les sources.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7135
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Vissers et Vanruyskensvelde   Mar 27 Mar 2007 - 18:20

Sale affaire quand même...

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
CharlyN
Invité



MessageSujet: Re: Vissers et Vanruyskensvelde   Mar 27 Mar 2007 - 18:26

Oui, sale affaire qui me semble-t-il n'a eu que peu d'écho ! Et, même si je suis en pétard avec les auteurs du livre, je pense qu'il est utile que si sources il y a, il faut les mentionner. Ceci permet, aux intervenants d'aller éventuellement piocher plus avant, en tous cas d'être certain que je ne tire pas ces éléments d'un chapeau.
Revenir en haut Aller en bas
undercover

avatar

Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Vissers et Vanruyskensvelde   Mar 27 Mar 2007 - 18:28

On tourne dans la meme vase...
Revenir en haut Aller en bas
CharlyN
Invité



MessageSujet: Re: Vissers et Vanruyskensvelde   Jeu 29 Mar 2007 - 12:02

Suite - Où l'on reparle de gendarmes et de partouzes

… Il est aussi arrivé quelque chose de bizarre au registre dans lequel le gérant, Jean-Marie Y., inscrivait les noms de tous les visiteurs. Début 1997, l'antenne Neufchâteau trouve deux versions de ce registre au greffe de Louvain: un original et une photocopie. La copie a été faite par le juge Decoux lui-même, dans les jours qui ont suivi le crime, pour pouvoir étudier le registre sans devoir manipuler l'original. Il apparaît à présent que Sur cet original, plusieurs noms ont été effacés au Tipp- Ex et remplacés par d'autres. Personne ne sait comment une chose pareille a pu se produire. Il semble que c'est la gendarmerie qui a rendu le registre au gérant avant qu'il soit à nouveau saisi par la police ou la PJ. Decoux ne s'inquiète pas davantage de cet incident. «Toute cette affaire baignait un peu dans l'énervement de la guerre des polices», se souvient-il. L'énervement a une explication. Un des suspects du double meurtre s appelle M.D. et il est gendarme. Plus, c'est un confident du colonel Gérard Lhost. L'enquête révèle que, selon certains témoignages, M.D. doit être le demier- ou l'avant-demier- à avoir vu Maria-Louiza Yanruyskensvelde vivante. Ce soir-là, M.D. est entré au camping vers 20 heures. Plusieurs résidents du camping en témoignent. Mais rares Sont ceux qui l'ont vu repartir. Interrogé, M.D. déclare que c'était à minuit dix et un témoin le confirme. Qu' allait-il faire dans la caravane du Couple ? M.D. dit qu'il a répondu à une annonce dans un joumal, mais qu'il a trouvé que la prostituée, qui avait cinquante-sept ans, était «un peu vieille». Apparemment, il lui a fallu plus de quatre heures pour s'en rendre compte.

Un des noms effacés du registre original et toujours présent Sur la copie est celui d'un gendarme, ami de M.D. Il s'agit de M.H... M.H. a donc été au camping, au moins une fois, et quelqu'un devait avoir intérêt à effacer les traces de son passage. Le nom de M.H. apparaît encore dans ce dossier, pour une autre raison. Il est l'alibi de M.D. pour le double meurtre, qui a eu lieu entre «2 heures et 3 heures du matin». Il affirme en effet que M.D. est arrivé chez lui vers I heure du matin. Les péjistes ont la nette impression que les deux gendarmes ont accordé leurs versions. Une impression encore renforcée par la perquisition à leur domicile respectif. «En général, les gens sont outrés quand on débarque chez eux et qu'on les emmène pour être entendus», dit un des enquêteurs de l'époque. «Ce n'était pas le cas de ces deux-là. On voyait très clairement qu'ils avaient été prévenus.» Un mois après le meurtre, M.H. prend sa retraite. Jusque-là, il faisait partie du Groupe Dyane -lui aussi. Une partie de la collection de photos de Yissers a été retrouvée en 1989 lors d'une perquisition chez l'exploitant du camping, Jean-Marie V. On ne sait pas très bien ce que cette montagne de négatifs faisait là. Tout indique que la collection devait être beaucoup plus importante.
….
Il ne faut pas beaucoup d'imagination pour replacer le meurtre du vieux couple de partouleurs dans cette zone d'ombre policière du début des années 80, faite de sexe, de chantage et de corruption. Le gardien du camping La Hetraie était un ancien maton de la prison de Saint-Gilles, que dirigeait Jean Bultot à l'époque. Un des chalets était occupé par le frère d' Achille Haemers. Haemers senior lui-même venait souvent au camping. Un des péjistes qui travaillait sur l'enquête a été retrouvé trois ans plus tard avec trois balles dans la tête. La justice a conclu au suicide. Après les perquisitions chez M.H. et M.D., un seul enquêteur, le policier Robert Bruelmans, continuait à penser que les deux gendarmes pouvaient être impliqués. Dans les années qui ont suivi, il a eu des ennuis avec ses supérieurs, il a vu ses initiatives systématiquement contrées dans ce dossier. Il a finalement dû quitter la police et prendre un congé de maladie.

(même source que post 1 )
Revenir en haut Aller en bas
undercover

avatar

Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Vissers et Vanruyskensvelde   Ven 30 Mar 2007 - 12:27

Sources crédibles???
Revenir en haut Aller en bas
CharlyN
Invité



MessageSujet: Re: Vissers et Vanruyskensvelde   Ven 30 Mar 2007 - 12:38

BR dis que non. Cela n'engage que lui. Chacun donne le crédit qu'il veut aux sources. Je les ai citées. A vous de voir.
Revenir en haut Aller en bas
lucetluc

avatar

Nombre de messages : 31
Age : 55
Localisation : Tubize
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: information   Ven 30 Mar 2007 - 16:16

Question pour BR
Lors de votre mission de gendarme, avez vous eu à interpeller un certain
Vandeuren qui etait milicien dans la levée de 1981 et qui devait normalement faire son service à ELSENBORN
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Vissers et Vanruyskensvelde   Ven 30 Mar 2007 - 16:59

CharlyN a écrit:
BR dis que non. Cela n'engage que lui. Chacun donne le crédit qu'il veut aux sources. Je les ai citées. A vous de voir.
M. CharlyN
Je vous remercie de rappeler que “cela n’engage que moi” et je profite de l’occasion pour vous dire que je ne prétends nullement connaître tout sur tout et que je peux me tromper de bonne fois, surtout quand il s’agit de mémoire. Toutes ces affaires sont si vieilles et il y a eu déjà tellement de choses depuis.
Cependant, j’ai, comme tout le monde, des certitudes basées sur l’expérience de mon métier et sur la participation parfois directe à certaines affaires (Non, PDB, pas les TBW!). Quant au machiavélisme des divers médias, là, je peux certainement parler d’expériences!
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Vissers et Vanruyskensvelde   Ven 30 Mar 2007 - 16:59

lucetluc a écrit:
Question pour BR
Lors de votre mission de gendarme, avez vous eu à interpeller un certain
Vandeuren qui etait milicien dans la levée de 1981 et qui devait normalement faire son service à ELSENBORN
Franchement, comment pourrais-je me rappeler si c’était le cas. Je suis désolé mais je ne sais pas vous répondre. J’ai interpellé tant de gens! Oui, je me souviens de certains noms, si ce sont des affaires marquantes. Mais dans ce cas, cela ne me dit absolument rien!
Revenir en haut Aller en bas
lucetluc

avatar

Nombre de messages : 31
Age : 55
Localisation : Tubize
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: information   Ven 30 Mar 2007 - 19:06

lucetluc a écrit:
Question pour BR
Lors de votre mission de gendarme, avez vous eu à interpeller un certain
Vandeuren qui etait milicien dans la levée de 1981 et qui devait normalement faire son service à ELSENBORN

Franchement, comment pourrais-je me rappeler si c’était le cas. Je suis désolé mais je ne sais pas vous répondre. J’ai interpellé tant de gens! Oui, je me souviens de certains noms, si ce sont des affaires marquantes. Mais dans ce cas, cela ne me dit absolument rien!
il avait dans ce temps là, des attaques de stations service à main armée dans le secteur bruxellois et n'avait pas frois aux yeux
Revenir en haut Aller en bas
undercover

avatar

Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Vissers et Vanruyskensvelde   Ven 30 Mar 2007 - 21:35

Citation :
des certitudes basées sur l’expérience de mon métier

Rappelez nous votre nombre d'années de service?
Effectivement une grande expérience professionnelle./.. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Vissers et Vanruyskensvelde   Sam 31 Mar 2007 - 4:44

undercover a écrit:
Citation :
des certitudes basées sur l’expérience de mon métier
Rappelez nous votre nombre d'années de service?
Effectivement une grande expérience professionnelle./.. Very Happy
10 ans à la Gd! Cela me parait suffisant pour parler d'expérience professionnelle et ajoutes-y encore 5 ans dans le privé! Plus quelques autres années….
Je vous rappelle aussi que la quantité ne fait pas la qualité. J’ai un ami trompettiste qui a fait 30 ans à la musique de la Gd et un autre qui a usé ses culottes dans les bureaux administratifs! Fameuse expérience de gendarme!
Revenir en haut Aller en bas
undercover

avatar

Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Vissers et Vanruyskensvelde   Sam 31 Mar 2007 - 9:53

Citation :
10 ans à la Gd!
Moins la formation, moins la legion mobile....Cela diminue et ne fait pas une grande experience comme vous semblez le dire.

Maintenant cela ne veut rien dire, je suis d'accord. Sauf que c'est une petite carrière à la gendarmerie. POur le boulot de détective, c'est un autre boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Vissers et Vanruyskensvelde   Sam 31 Mar 2007 - 15:08

undercover a écrit:
Citation :
10 ans à la Gd!
Moins la formation, moins la legion mobile....Cela diminue et ne fait pas une grande experience comme vous semblez le dire.

Maintenant cela ne veut rien dire, je suis d'accord. Sauf que c'est une petite carrière à la gendarmerie. POur le boulot de détective, c'est un autre boulot.
Puisque vous le dites!
Revenir en haut Aller en bas
kiki mendez



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Vissers et Vanruyskensvelde   Mar 3 Juin 2008 - 23:55

source: 10.591
1/10/96
PJ BXL
BOGAERT

Il (nihoul) a rencontré MARIE-CLAIRE la patronne au DOLO
Quand elle boit elle se d éshabille
Elle vit avec PEPE = DERIJCKE Pierre-Paul un intime de Jean BULTOT
PEPE exploitait aussi le JONATHAN
Il y a des appartements au dessus du COCOBEACH
Un des locataires ressemble à LELIEVRE



note perso:
marie claire ex de haemers avec lequel elle a un fils
cocobeach visité par bande haemers et bultot
Revenir en haut Aller en bas
kiki mendez



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Vissers et Vanruyskensvelde   Mer 4 Juin 2008 - 0:24

(PV 1639/BJ/96). Ce témoin est l’ex-femme du dénommé Corvilain, pédophile notoire, lequel a toujours nié toute implication dans cette affaire et n’a d’ailleurs jamais été inculpé par Neufchâteau. Elle raconte : « Je veux maintenant parler des relations qui existent entre mon mari Roland Corvilain et les gens qui apparaissent ces derniers jours souvent à l’écran comme suspects (...) Au troisième étage, Frantsevitch Serge avait créé une firme qui portait le nom de Logitel (...) Cette firme avait plusieurs actionnaires dont Corvilain et la mère de Frantsevitch. Au cours de cette période, il y a plusieurs personnes qui sont passées par là. Vous me demandez les noms : sans hésiter, je sais vous donner les noms suivants : Achille Haemers, Robert Darville ; un certain K., ainsi qu’une personne qu’on appelait “l’homme” et qu’à l’écran je reconnais formellement comme étant Nihoul, Jean-Michel (...) J’ai été témoin d’une conversation entre Nihoul, Haemers et Frantsevitch à propos de chevaux (...) Il s’agissait de jeunes chevaux blancs et bruns, chers mais bons et jeunes. Frantsevitch devait aller voir les chevaux dans un pays du bloc de l’Est (...) Cela ne s’est pas fait parce que quelque chose n’était pas en ordre, j’entendais que sinon, ils se feraient arrêter à l’aéroport. J’ai également entendu que Nihoul s’est fort énervé à ce sujet (...) Avec ce que j’ai entendu à la TV, il est clair qu’il ne parlait pas de chevaux mais de jeunes enfants (...) Vous me soumettez une photo de Marc Dutroux, vous remarquez que je commence à pleurer et vous me demandez pourquoi. Je ne sais plus le cacher. Dutroux a été chez nous plusieurs fois (3 ou 4)... Il avait à chaque fois un entretien avec Corvillain-Frantsevitch-Nihoul. Une fois, Dutroux était accompagné d’une femme, Martin Michèle »
Revenir en haut Aller en bas
kiki mendez



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Vissers et Vanruyskensvelde   Mer 4 Juin 2008 - 15:01

je suis très positivement étonné par l'afflux inespéré et grandiose des membres, ces vrais fermeurs de portes devant l'Eternel, ô gloire, qui cherchent astucieusement des pistes intéressantes en tournant autour de parkings usés jusqu'à la corde.
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Vissers et Vanruyskensvelde   Mer 4 Juin 2008 - 21:31

kiki mendez a écrit:
source: 10.591
1/10/96
PJ BXL
BOGAERT

Il (nihoul) a rencontré MARIE-CLAIRE la patronne au DOLO
Quand elle boit elle se d éshabille
Elle vit avec PEPE = DERIJCKE Pierre-Paul un intime de Jean BULTOT
PEPE exploitait aussi le JONATHAN
Il y a des appartements au dessus du COCOBEACH
Un des locataires ressemble à LELIEVRE



note perso:
marie claire ex de haemers avec lequel elle a un fils
cocobeach visité par bande haemers et bultot

Je pensais que la patronne du Dolo s'appelait précisément...Dolores B., la compagne de Michel F. un français. Faux?
Revenir en haut Aller en bas
nervien



Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: Vissers et Vanruyskensvelde   Mer 4 Juin 2008 - 22:09

MARIE-CLAIRE rencontrée "au Dolo", pas la patronne du Dolo.
Revenir en haut Aller en bas
la hêtraie



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 06/03/2009

MessageSujet: tueurs du brabant camping la hêtraie   Ven 6 Mar 2009 - 20:49

conclusion de suicide par la justice avec 3 balles dans la tête ? Faut vraiment être maladroit ou vouloir se rater les deux premières fois pour faire croire à un meurtre !
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 475
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Vissers et Vanruyskensvelde   Lun 18 Nov 2013 - 2:14

CharlyN a écrit:
Suite  - Où l'on reparle de gendarmes et de partouzes

… Il est aussi arrivé quelque chose de bizarre au registre dans lequel le gérant, Jean-Marie Y., inscrivait les noms de tous les visiteurs. Début 1997, l'antenne Neufchâteau trouve deux versions de ce registre au greffe de Louvain: un original et une photocopie. La copie a été faite par le juge Decoux lui-même, dans les jours qui ont suivi le crime, pour pouvoir étudier le registre sans devoir manipuler l'original. Il apparaît à présent que Sur cet original, plusieurs noms ont été effacés au Tipp- Ex et remplacés par d'autres. Personne ne sait comment une chose pareille a pu se produire. Il semble que c'est la gendarmerie qui a rendu le registre au gérant avant qu'il soit à nouveau saisi par la police ou la PJ. Decoux ne s'inquiète pas davantage de cet incident. «Toute cette affaire baignait un peu dans l'énervement de la guerre des polices», se souvient-il. L'énervement a une explication. Un des suspects du double meurtre s  appelle M.D. et il est gendarme. Plus, c'est un confident du colonel Gérard Lhost. L'enquête révèle que, selon certains témoignages, M.D. doit être le demier- ou l'avant-demier- à avoir vu Maria-Louiza Yanruyskensvelde vivante. Ce soir-là, M.D. est entré au camping vers 20 heures. Plusieurs résidents du camping en témoignent. Mais rares Sont ceux qui l'ont vu repartir. Interrogé, M.D. déclare que c'était à minuit dix et un témoin le confirme. Qu' allait-il faire dans la caravane du Couple ? M.D. dit qu'il a répondu à une annonce dans un joumal, mais qu'il a trouvé que la prostituée, qui avait cinquante-sept ans, était «un peu vieille». Apparemment, il lui a fallu plus de quatre heures pour s'en rendre compte.

Un des noms effacés du registre original et toujours présent Sur la copie est celui d'un gendarme, ami de M.D. Il s'agit de M.H...  M.H. a donc été au camping, au moins une fois, et quelqu'un devait avoir intérêt à effacer les traces de son passage. Le nom de M.H. apparaît encore dans ce dossier, pour une autre raison. Il est l'alibi de M.D. pour le double meurtre, qui a eu lieu entre «2 heures et 3 heures du matin». Il affirme en effet que M.D. est arrivé chez lui vers I heure du matin. Les péjistes ont la nette impression que les deux gendarmes ont accordé leurs versions. Une impression encore renforcée par la perquisition à leur domicile respectif. «En général, les gens sont outrés quand on débarque chez eux et qu'on les emmène pour être entendus», dit un des enquêteurs de l'époque. «Ce n'était pas le cas de ces deux-là. On voyait très clairement qu'ils avaient été prévenus.» Un mois après le meurtre, M.H. prend sa retraite. Jusque-là, il faisait partie du Groupe Dyane -lui aussi. Une partie de la collection de photos de Yissers a été retrouvée en 1989 lors d'une perquisition chez l'exploitant du camping, Jean-Marie V. On ne sait pas très bien ce que cette montagne de négatifs faisait là. Tout indique que la collection devait être beaucoup plus importante.
….
Il ne faut pas beaucoup d'imagination pour replacer le meurtre du vieux couple de partouleurs dans cette zone d'ombre policière du début des années 80, faite de sexe, de chantage et de corruption. Le gardien du camping La Hetraie était un ancien maton de la prison de Saint-Gilles, que dirigeait Jean Bultot à l'époque. Un des chalets était occupé par le frère d' Achille Haemers. Haemers senior lui-même venait souvent au camping. Un des péjistes qui travaillait sur l'enquête a été retrouvé trois ans plus tard avec trois balles dans la tête. La justice a conclu au suicide. Après les perquisitions chez M.H. et M.D., un seul enquêteur, le policier Robert Bruelmans, continuait à penser que les deux gendarmes pouvaient être impliqués. Dans les années qui ont suivi, il a eu des ennuis avec ses supérieurs, il a vu ses initiatives systématiquement contrées dans ce dossier. Il a finalement dû quitter la police et prendre un congé de maladie.

(même source que post 1 )
Edition :

M.D. = Michel Denoncin
M.H. = Michel Hubeaux

?
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 475
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Vissers et Vanruyskensvelde   Lun 18 Nov 2013 - 16:13

Christian Amory pourrait peut-être nous éclairer ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vissers et Vanruyskensvelde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vissers et Vanruyskensvelde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Explorer les affaires connexes aux tueries du Brabant? :: Autres affaires-
Sauter vers: