les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La signature du crime

Aller en bas 
AuteurMessage
DuMort



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 14/02/2018

MessageSujet: La signature du crime   Mer 14 Fév 2018 - 20:06

Bonjours à tous et à toutes.

M'intéressant à cette affaire étrange depuis des années, je me permet de partager mes pensées (dire que je partage mes conclusions serait assez déplacé, cette affaire étant loin d'être 'classée).

L'affaire des Tueurs du Brabant est un étrange mélange des genres.

Savoir faire de truand et amateurisme confondant. Connaissance tactique et manque de professionnalisme flagrant. Larcins sans beaucoup d’intérêts et ultra-violence...

Ce dernier point n'a rien d'un sous produit barbare.

Tuer un autre être humain n'a rien de simple.

La plupart des criminels violents tuent assez peu. Même les militaires ont du 'mal' à entrainer correctement leurs troupes pour s'assurer qu'elles emploieront la violence 'légale' quand on leu demandera.

Très peu de psychopathes à pulsion violente deviendront des tueurs en série ou des tueurs de masse. Cela demande une volonté, un désir, et une habitude que l'on doit forcer.

Je ne parle pas d'effectuer une violence sociale à un autre être humain (humiliation, passage à tabac), mais bel et bien d'être présent quand on le détruit, volontairement.

Contrairement à ce que l'on pense généralement, tout un conditionnement psychologique, social, mais aussi biologique nous en empêche. C'est pourquoi la plupart des meurtres sont passionnels (fait sous le coup d'une émotion violente: peur, colère etc)

Je vous recommande à ce propos de vous référer aux travaux de Dave Grossman, un des consultants de l'armée américaine qui s'est intéressé au phénomène

On pense un peu vite qu'il suffit de relâcher les barrières sociales, morales pour commencer à pouvoir tuer à volonté'. En fait, non.

Il faut une désensibilisation spécifique, ou un entrainement spécifique. (Ou encore, comme souligné plus haut, une puissante émotion compatible avec l'usage d'une arme)

En criminologie, on appelle 'signature' les éléments présents non nécessaire à la réalisation d'un crime, mais important pour le ou les criminels. (pour des raisons psychologiques ou autres)

Ici, tuer était manifestement une signature. Et probablement, un des 'bénéfices' attendus par les tueurs. 'Aller au carton'.

Ce qui est tout de même très spécifique, la plupart des braqueurs n'aimant pas plus que cela faire usage de leurs armes. Ou tuer des enfants.

Avant de partir vers Gladio, les Stay behinds ou les services spéciaux, passons un coup du rasoir d'Occam.

Si le but était de tuer 'avec bénéfice' il y avait des moyens plus simples, moins dangereux (pour eux) et plus efficace de le faire.

Un groupe terroriste (même sous faux drapeau) aurait signé son forfait. (ne serait-ce que pour désigner un faux coupable). Et surtout, ces groupuscules étant tout sauf 'étanche', tout finit par se savoir....

Sans compter que des 'services spéciaux' nous auraient sortis des coupables idéaux.

Ce n'est pas impossible, mais c'est tout de même sacrément improbable.

Si on essaie de poser un regard 'neutre' sur cette affaire, en gardant le profil initial en tête, on peut avoir des éléments de comparaisons avec d'autres affaires comportant un 'modus operandis' comparable.

Un groupe de marginaux rencontrant un 'gourou' (pas forcément religieux) les amenant en définitive à une série d'actions personnelles dont la violence est en fait le vrai fond.

On peut penser à la Famille Manson, au final tragique du Temple Solaire, ou aux micro milices politico/religieuses se livrant au grand banditisme en Afrique...

Comme dans l'expérience de Milgram ou de Standford une personne investie d'une Autorité impose une série de taches destinées à déresponsabilisé un subordonné, puis à l'investir d'un Pouvoir, sans responsabilité (sauf envers Lui ou le groupe lui même)

On a du mal à s'imaginer à quel point ce type de processus est puissant.Dans le cadre de l'expérience de Milgram, de parfaits quidams se sont retrouvés à torturer à mort de parfaits inconnus (en fait des acteurs) à coup de chocs électriques.

Dans l’expérience de Standford, des étudiants 'classiques' se sont peu à peu transformés en garde chiourne sadiques.

Cependant, pour que ce genre de manipulation s'inscrive dans le temps (en non dans le cadre d'une expérience) il faut non seulement impliquer, mais désensibiliser progressivement et volontairement son récipiendaire.

Pour aguerrir une troupe, on ne la lance pas au combat. On l'endoctrine, on lui fait accomplir des missions de peu d'importance, on lui fait punir quelques 'traitres'. On la félicite. On soude les liens. On lui donne des responsabilités. Et on recommence.

Il y a un important effet d'entrainement. Pour préciser ma pensée. ce qui fait la différence entre une milice et une troupe militaire n’est pas nécessairement l'équipement ou la tactique.

Des militaires vont mettre le minimum nécessaire pour un maximum d'efficacité, dans le but de remporter la victoire et de rentrer chez soi. Pour une milice, la victoire est le prétexte de pillage, exactions, 'cartons'. C'est cela le vrai but, mais ce n'est possible qu'avec le prétexte adéquat.

Tout dépend donc de la volonté initiale sous tendant leur 'entrainement'. et bien sûr, de la personne qui en est à l'origine.

Si l'hypothède 'à la Manson' est juste, je vois plutôt un "Bonot" d'extrème droite, rêvant d'une revanche et d'exploits sanglants, et motivant/endoctrinant son groupe de pauvres types dans ce sens... avec le prétexte de se faire du fric au passage.

Plutôt avec un passif 'militaristique' que militaire, parce que ses 'exploits' sont plus 'mâlins' (et chanceux) que vraiment 'bien pensés'. Et que le rôle de la violence est plus prépondérant que celui d'un résultat évident.

Donc, mon hypothèse tourne plutôt autours d'une mélange, finalement assez décevant, d'une 'filière boraine' et d'un 'practical shooter' charismatique.

D'une montée en puissance de petits criminels minables se montant le bourrichon sous la houlette d'un gourou, et repoussant progressivement toute limite. Jusqu'à la mort du 'mentor' en question, abattu par un gendarme.

Les rescapés, petit 'clan' criminel probablement familial, se seraient alors mis 'au vert', se sont débarrassés d'un maximum de preuves incriminantes....puis seraient probablement retournés à leurs anciens savoir faire. Petit trafics, vols de voiture. Peut être prison. Et omerta.

J'ai bien conscience que cette hypothèse est très décevante. Elle part du principe que la plupart des criminels sont des minables, et que même s'ils commettent des forfaits hors de l'ordinaire, ils restent des minables.

Et que hélas, il ne faut pas reprocher au machiavélisme de l'Etat ce qui peut s'expliquer par l'incurie de ses services. Rasoir d'Occam, une fois de plus.

Cadavres exquis, chantages, déstabilisation, terrorisme... Ce sont des choses qui existent. Qui sont utilisées. Les victimes de cette atrocités mériteraient un complot de grande ampleur pour expliquer, donner un sens à la tragédie de leurs disparition.

Mais je crains que l'explication de branquignoles sous l'influence d'un salaud sanglant soit très vraisemblable.

Dean Corl, Patrick Dihls et tant d'autres 'monstres' ont su entrainer de parfaits crétins 'innocents' dans leurs crimes. De nombreux leaders de guérilla font de même.

De nombreux 'enfants soldats' sont retournés à un semblant de vie 'normale' une fois débarrassé de leur 'leader'. De nombreux disciples de Manson n'ont plus jamais fait parler d'eux. Et ne témoignent pas.

Qui prouve que j'ai raison ? Rien. C'est une hypothèse. Elle ne sera probablement pas populaire.

MAis c'est ce à quoi la 'signature' si particulière de ce crime, sanglante et maladroite, me fait penser.

Note: désolé, je ne peux pas publier de liens pour étayer mon argumentation avant 7 jours.
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: La signature du crime   Mer 14 Fév 2018 - 20:34

Je suis impatient. Entretemps vivez. Aérez vos méninges. Rencontrez des humains. Gaffe toutefois aux gourous
Revenir en haut Aller en bas
falco



Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 25/11/2017

MessageSujet: Re: La signature du crime   Jeu 15 Fév 2018 - 9:44

Revenir en haut Aller en bas
falco



Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 25/11/2017

MessageSujet: Re: La signature du crime   Jeu 15 Fév 2018 - 9:47

Revenir en haut Aller en bas
DuMort



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 14/02/2018

MessageSujet: Re: La signature du crime   Jeu 15 Fév 2018 - 10:52

Oui, j'ai longtemps privilégié ce genre d'hypothèse, moi aussi.

Je n'ai aucune illusion sur la nature humaine, ou sur la bienveillance de la politique de haut niveau.

Utiliser/susciter des groupes terroristes par intermédiaire pour faire avancer ses projets. Cela s'est vu, et cela se voit encore.

( affaire George Bess...)

Ce qui ne 'cadre' pas, dans le cas qui nous préoccupe. Les 'services' ont les moyens d’arrêter les 'méchants' après coup, et/ou de nous présenter des coupables vraisemblables (pigeons).

Si en plus ils sont morts et qu'on retrouve des 'preuves matérielles', c'est une affaire vite classée.

C'est ainsi qu'on manipule l'opinion, qu'on fait tomber des gouvernements, qu'on vote des lois...

Laisser pourrir aussi longtemps ne profite pas à grand monde.
Revenir en haut Aller en bas
espiritu pampa



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 07/02/2015

MessageSujet: Re: La signature du crime   Jeu 15 Fév 2018 - 13:05

@ DuMort

Faudrait p-ê mettre à jour votre liste de tueurs en série.

Ne "voyant" pas qui sont les autres, je n'ai vérifié que pour Patrick Dils (et non Dihls comme vous l'écrivez). Il s'agit d'un erreur judiciaire phénoménale. Indemnisée. Lisez le lien suivant :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Dils
Revenir en haut Aller en bas
DuMort



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 14/02/2018

MessageSujet: Re: La signature du crime   Jeu 15 Fév 2018 - 13:42

Tout à fait. ma maudite dyslexie a encore fait des siennes. Je voulais parler de Francis Heaulmes (le routard du crime), qui a embringué un certain nombre de personnes dans ses meurtres, sans qu'aucune n'ait été condamnée par la suite.

Dils a probablement été condamné pour l'un des meurtres de Heaulmes, et n'était nullement complice, lui.

Méa Culpa, maxima culpa.
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1013
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: La signature du crime   Jeu 15 Fév 2018 - 15:06

Bonjour Dumort,

vous avez écrit :

Citation :
Je voulais parler de Francis Heaulmes (le routard du crime), qui a embringué un certain nombre de personnes dans ses meurtres, sans qu'aucune n'ait été condamnée par la suite.

Si, certains de ses complices ont été jugé et condamnés, Michel Guillaume par exemple.


Cordialement,
_________________________________________________________________________________

QUI A DONNE L'ORDRE DE LAISSER ALOST SANS DEFENSE CE JOUR LA ?
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: La signature du crime   Jeu 15 Fév 2018 - 17:36

Bonjour DuMort,

Je dois dire que j'adhère assez à votre raisonnement. Je pense, sans avoir la prétention d'en connaître plus que les éminents membres de ce forum qui suivent ces affaires depuis si longtemps, qu'il y a eu manipulation des faits à postériori, et que les médias ont été les vecteurs essentiels de cette manipulation. Mais nous savons tous que les médias sont inféodés aux politiques, ou bien, est-ce l'inverse?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La signature du crime   

Revenir en haut Aller en bas
 
La signature du crime
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» niveau de classe dans la signature
» Signature : image bannière ou proverbe sous ses posts
» avortement.. crime.. assassinat....
» signature de CDD
» comment insérer des smileys dans la signature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: LES TUEURS: INDICES, PROFILAGE, PORTRAITS ROBOTS... :: Profilage criminel-
Sauter vers: