les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Wavre, 30 septembre 1982

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
guy mayeu



Nombre de messages : 1423
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mar 29 Mai 2018 - 19:03

Daniel Dekaise pleurniche quand il dit que de victime, il est devenu un suspect. . .

Citation Dupont-Ponsaers :

Citation :
A vingt-sept ans, DDK est une certaine forme du génie belge qui sourit plus qu’il ne s’étonne d’apprendre qu’on a retrouvé des armes passées entre ses mains chez Jean-Marc Rouillan et Nathalie Menigon, les chefs historiques du groupe terroriste français d’Action Directe

C'est évident que ce n'est pas la réaction d'un honnête homme, et encore moins celle d'une victime de faits violents !


Cordialement,
_________________________________________________________________________________

Qui a donné l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là ?
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1423
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mar 3 Juil 2018 - 19:19

Citation killersbrabant :  

Citation :
Signalement des auteurs

Auteur 1: Homme 1m75 ou 1m80, 35 ans, corpulence moyenne, cheveux châtains, moustache.

Auteur 2: Homme 1m75 30-35 ans, corpulence moyenne, cheveux noirs, sourcils épais, moustache (voir portrait-robot).

Auteur 3: Homme 1m70, 40 ans, trapu, corpulence forte, cheveux châtains clairs.


Il n'y a pas de grands dans l'histoire. . .Etant donné qu'il est impossible de se rétrécir
Il est ou géant ? Tueur ?


Cordialement,
_________________________________________________________________________________

'' Encore une affaire que, faute de mieux, on va ranger sous la large et complaisante bannière
des tueries du Brabant Wallon! ''
( Robert Beijer )
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1282
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mar 3 Juil 2018 - 20:02

Bonjour,
Des Ingrams ne sont déjà pas des armes comme les autres. Lorsqu'on y applique un silencieux encore moins. A quel usage peuvent-elles servir? Pas à des forces de polices ni à des militaires. Je doute de leur utilité même pour des commandos ou des tankistes. Éventuellement une garde rapprochée pas trop regardante aux dégâts collatéraux pourrait s'en servir. Le seul cas d'un tel emploi (de pistolets-mitrailleurs ; Beretta) que je connais est celui des Cabinieri notamment pour protéger les juges ennemis de la mafia. Qu'est-ce que les Phalangistes auraient pu en faire? Le 9 para est inapproprié au combat de rue vu la distance d'engagement. A fortiori le 9 mm court l'est encore plus. Peut-être pour la protection de la famille Gemayel. C'est pas Michel Aoun qui nous le dira.
Hypothèse : comment sanctionner un gouvernement ami qui ne respecterait pas un accord secret? Par une action de représailles contre le peuple du pays dont le gouvernement est fautif, masquée sous l'apparence d'actes criminels "ordinaires".
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 957
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mar 3 Juil 2018 - 22:51

Etienne a écrit:
Bonjour,
A quel usage peuvent-elles servir? Pas à des forces de polices ni à des militaires.
Très prisé par les unités antiterroristes et spécialement prisé pour les interventions dans un environnement étroit comme les avions (les détournement d'avion ont étés très en vogue à une certaine époque).
Je pense que le Groupe d'intervention de la Gendarmerie nationale française (GIGN) en avaient ainsi que les israéliens..

Citation :
Hypothèse : comment sanctionner un gouvernement ami qui ne respecterait pas un accord secret?
On la leur enfonce "profonde" par derrière (avec ou sans vaseline, c'est laissé à votre meilleure convenance)
A la suite de quoi 21 casques bleus français et treize observateurs militaires de l'ONU ont servit de "bouclier humain" aux serbes Laughing
Ca sert à rien de massacrer la populace, ils s'en fichent Wink
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1282
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mer 4 Juil 2018 - 1:53

Bonjour Cheshire cat,
Dans mon hypothèse c'est le gouvernement belge qui aurait failli et les tueries seraient les représailles.
Cela expliquerait pourquoi la Justice ne fait pas la lumière.

Les casques bleus sont souvent mal placés et employés comme "force" d'interposition. Sans véritable protection. Parfois comme en Afrique aujourd'hui il s'agit bien de combattants. Quelques fois ils observent au lieu d'agir comme les casques bleus hollandais à Srebrenica. Parfois ils voient mais ne disent rien et permettent à des méchants de l'emporter comme au Liban lorsqu'ils ont assisté à la création des sous-terrains dont les accès débouchaient aux pieds de leur miradors et qui ont grandement aidé à la victoire du Hezbollah en lui permettant de prendre à revers les soldats de Tsahal.
Des soldats de la paix dit-on des casques bleus.
Tout dépend de la définition de ce mot.

Les Serbes ont fait des choses terribles mais ils sont attaqués sur leur sol. Peut-être un jour seront nous aussi bombardés par une coalition lorsque lassés de voir la société qui nous a vu naître disparaître au profit d'un état régi par des lois importées, nous aurons aussi versé dans l'abomination faute de solution pacifique.

Parfois il faut tuer le cultivateur qui nourrit le soldat.
Sans force productive aucune armée ne tient.

Je me souviens que Prouteau estimait que le calibre 357 magnum était inadapté car trop létal. Le vent a dû changer de direction.
Revenir en haut Aller en bas
Manicon



Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 02/05/2018

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mar 4 Sep 2018 - 17:12

Tant chez Dekaise qu'à Tamise, les truands sont venus chercher des objets dont certaines spécificités n'étaient connues que de très peu de personnes.

Les enquêteurs ont-ils listés les personnes ou cercles de personnes au courant :

- Des silencieux ultra performants mis au point par Dekaise sur ses armes
- De la technologie kevlar des gilets par balles mis au point par Wittock-Van Landeghem

Un forumeur avisé a-t-il des informations à ce sujet?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
avatar

Nombre de messages : 7910
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Dim 30 Sep 2018 - 13:24

Une pensée pour Claude Haulotte, abattu il y a aujourd'hui 36 ans....

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1282
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Dim 30 Sep 2018 - 14:19

Un homme courageux.
Pas prêt à affronter seul de surcroît des tueurs "roués".
Aujourd'hui cela se passerait comment?
A Charleroi, les policiers manquent d'entraînement à tel point que théoriquement ils ne pourront bientôt plus porter leurs armes.
Heureusement il y aurait maintenant des policiers avec casier judiciaire qui eux pourraient avoir plus d'efficacité. Le feu pour combattre le feu?
On pourrait aussi donner la peine alternative d'assurer la protection armée des policiers désarmés, aux braconniers gaumais.
Revenir en haut Aller en bas
Limir



Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 23/11/2017

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Dim 30 Sep 2018 - 15:50

Malheureusement trop bonne description ....
Anecdote: Lorsque je les ai appelés dernièrement pour des traces d'intrusions dans mon jardin, ils sont arrivés armés jusqu'aux dents. L'un d'eux a soigneusement marché dans les traces et nettoyé le vieux téléphone (?!) que les intrus y avaient laissé.
Ils m'ont reproché de ne pas les avoir avertis des alertes précédentes. Lorsque je leur ai décrit les "curieuses réactions" de policiers dans ce dossier, cause de mon silence (plus personne ne parle, cela diminue les statistiques des infractions), ils m'ont promis qu'avec eux ca allait changer. Ils allaient me rappeller dans la semaine.
Je n'ai plus rien entendu depuis lors ...
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1282
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Dim 30 Sep 2018 - 21:48

Pourquoi des policiers détruiraient des indices sinon pour protéger les coupables. Des potes, des indics, des collègues ou eux-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 763
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Lun 1 Oct 2018 - 0:11

Ou pour l'argent ou par chantage
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
Clint Eastwood

avatar

Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 08/02/2018

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mer 17 Oct 2018 - 12:49

DEKAISE qui aurait connu BOUHOUCHE et MENDEZ - cités comme ses probables agresseurs -, a prétendu qu'il n'aurait pas reconnu ses agresseurs.
Se pourrait-il que DEKAISE ait été "complice" du vol ?
Il a sans doute été indemnisé par un assureur.
Il aurait ainsi fourni des armes contre une espèce d'alibi - une agression avec mort de flic à la clef - et aurait par là-même pu justifier d'éventuels retards envers ceux qui sont souvent présentés comme des acheteurs libanais de silencieux à réaliser ?


Revenir en haut Aller en bas
Manicon



Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 02/05/2018

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mer 17 Oct 2018 - 13:06

Clint Eastwood a écrit:
DEKAISE qui aurait connu BOUHOUCHE et MENDEZ - cités comme ses probables agresseurs -, a prétendu qu'il n'aurait pas reconnu ses agresseurs.
Se pourrait-il que DEKAISE ait été "complice" du vol ?
Il a sans doute été indemnisé par un assureur.
Il aurait ainsi fourni des armes contre une espèce d'alibi - une agression avec mort de flic à la clef - et aurait par là-même pu justifier d'éventuels retards envers ceux qui sont souvent présentés comme des acheteurs libanais de silencieux à réaliser ?



Je n'y crois guère car le coup de crosse qu'il a reçu lors de l'attaque aurait pu lui être fatal…
Revenir en haut Aller en bas
Manicon



Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 02/05/2018

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mar 20 Nov 2018 - 22:13

Tiens, je suis passé cet après-midi par Wavre et notamment la N4... Détail con :

L'itinéraire de fuite, à 300m de l'ancienne BSR, il y a un… passage à niveau!

Risqué pour une fuite…
Etonnant que cette préparation soit l'œuvre d'un binôme qui rentre à l'ESI comme dans une église ou qui vole 30.000.000 en lingots à Zaventem, trouvez-vous pas?
Revenir en haut Aller en bas
Roulio

avatar

Nombre de messages : 465
Localisation : Ixelles
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mar 20 Nov 2018 - 23:24

Mise à jour ci-dessous


Ci-précédemment,
Manicon a écrit:
Tiens, je suis passé cet après-midi par Wavre et notamment la N4... Détail con :

L'itinéraire de fuite, à 300m de l'ancienne BSR, il y a un… passage à niveau!

Risqué pour une fuite…

Etonnant que cette préparation soit l'œuvre d'un binôme qui rentre à l'ESI comme dans une église ou qui vole 30.000.000 en lingots à Zaventem, trouvez-vous pas?

> Bonjour, bonsoir Manicon,

Tout à fait. À mon sens ils doivent avoir tenu compte des horaires de passage des trains.
À condition d'être bien renseigné et de bien calculer son coup ('Dekaise' n'a pas du prendre plus de cinq 'bonnes' minutes je pense), ce passage à niveau pouvait même passer de désavantage à tout le contraire, à condition que les barrières s'abaissent peu après le franchissement  des voies pas les malfrats...

Imaginer qu'ils n'aient pas tenu compte de cet obstacle, moi je ne le peux pas.

>>> Mais j'y pense, il ne faut pas non plus penser que braqueurs et poursuivants éventuels auraient attendu sagement que les barrières se relèvent. Dans une telle situation 'd'urgence', après s'être assurés que le train ne leur 'fonce' pas dessus (passage à proximité d'une gare donc trains à prévoir comme roulant à faible allure) malfaiteurs ou gendarmes auraient contourné les barrières.


Dernière édition par Roulio le Mar 20 Nov 2018 - 23:36, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
CQB241



Nombre de messages : 292
Localisation : Brabant Wallon
Date d'inscription : 11/04/2014

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mar 20 Nov 2018 - 23:32

Roulio a écrit:
Ci-précédemment,
Manicon a écrit:
Tiens, je suis passé cet après-midi par Wavre et notamment la N4... Détail con :

L'itinéraire de fuite, à 300m de l'ancienne BSR, il y a un… passage à niveau!

Risqué pour une fuite…

Etonnant que cette préparation soit l'œuvre d'un binôme qui rentre à l'ESI comme dans une église ou qui vole 30.000.000 en lingots à Zaventem, trouvez-vous pas?

> Bonjour, bonsoir Manicon,

Tout à fait. À mon sens ils doivent avoir tenu compte des horaires de passage des trains.
À condition d'être bien renseigné et de bien calculer son coup ('Dekaise' n'a pas du prendre plus de cinq 'bonnes' minutes je pense), ce passage à niveau pouvait même passer de désavantage à tout le contraire, à condition que les barrières s'abaissent peu après le franchissement  des voies pas les malfrats...

Imaginer qu'ils n'aient pas tenu compte de cet obstacle, moi je ne le peux pas.

Je me suis fait la même réflexion en refaisant la route …
https://www.youtube.com/watch?v=vZ3cLoCrB5Y
Revenir en haut Aller en bas
Manicon



Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 02/05/2018

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mar 20 Nov 2018 - 23:47

Idéalement, il faudrait connaitre la fréquence à l'époque de la ligne Ottignies-Leuven et relier ça aux heures consignées par Sartillot et Campine.

Tenir compte de l'heure de passage serait culotté de leur part, pour en tirer avantage. Ce serait extrêmement aléatoire.
Quid de la ponctualité des trains en 1982... Inutile de vous dire qu''en 2018 il faudrait être fou pour s'y tenir lol!
Revenir en haut Aller en bas
glen



Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mer 21 Nov 2018 - 0:56

Et si le policier Hulotte n'avait pas laisser les clefs sur le contact du combi, la rue était bloquée...
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 595
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mer 21 Nov 2018 - 8:33

Bonjour,

J'avais déjà évoqué cette histoire de passage à niveau il y a quelque temps. Je trouvais, et je trouve encore stupide d'avoir pris le risque de se retrouver coincé par les barrières du PN (intégrales à l'époque ?).
Le problème n'est certainement pas de connaître ou pas les horaires SNCB, car seuls ceux des trains de passager sont connus (et fréquents) sur cette ligne. L'inconnue, ce sont les trains de marchandises et les automobilistes qui fréquentent le coin savent de quoi on cause. Il m'est arrivé de rester coincé à cet endroit de trrrrès longues minutes.

Alors comment expliquer cette direction de fuite ?
- L'instinct, on a tendance à changer de direction vers la gauche?
- L'obligation absolue de remonter la N4 jusqu'à un point de RV/ une safe-house/etc
- Ou ils sont tellement cons qu'ils n'ont même pas envisagé un itinéraire de repli alternatif (ce que confirme le positionnement aberrant de leur véhicule.

Frédéric a essayé de lancer un fil de discution sur les compétences des TBW. Je trouve cette idée intéressante. Personnellement, en dehors de leur audace et de leur réactivité ultraviolente, je ne leur en trouve aucune. Tactiquement, ce sont des klettes. Et ne me chantez pas le refrain qu'ils ont toujours eu le dessus sur les forces de l'ordre, si cela se reproduisait aujourd'hui, ils n'auraient pas été plus loin que la place des Nations à Maubeuge .
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1282
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mer 21 Nov 2018 - 8:46

Bonjour C.P.,
Je n'en suis malheureusement pas aussi sûr.
Les policiers des années 10 ne sont pas mieux formés. Ils subissent des pertes. Ils doivent rester sur le qui-vive. Bientôt il faudra organiser les services de façon à ce que les équipes se couvrent mutuellement. Faudra engager massivement et les doter d'armes collectives pour leur assurer un volume de feu.
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1282
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mer 21 Nov 2018 - 8:49

Dans le temps les gens réglaient leur montre au passage du train.😗
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 595
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mer 21 Nov 2018 - 10:41

Ouais, les montres étaient précises à 5 minutes près !🤔
Revenir en haut Aller en bas
Manicon



Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 02/05/2018

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mer 21 Nov 2018 - 11:42

C.P. a écrit:
Bonjour,

J'avais déjà évoqué cette histoire de passage à niveau il y a quelque temps. Je trouvais, et je trouve encore stupide d'avoir pris le risque de se retrouver coincé par les barrières du PN (intégrales à l'époque ?).
Le problème n'est certainement pas de connaître ou pas les horaires SNCB, car seuls ceux des trains de passager sont connus (et fréquents) sur cette ligne. L'inconnue, ce sont les trains de marchandises et les automobilistes qui fréquentent le coin savent de quoi on cause. Il m'est arrivé de rester coincé à cet endroit de trrrrès longues minutes.

Alors comment expliquer cette direction de fuite ?
- L'instinct,  on a tendance à changer de direction vers la gauche?
b]- L'obligation absolue de remonter la N4 jusqu'à un point de RV/ une safe-house/etc [/b]
- Ou ils sont tellement cons qu'ils n'ont même pas envisagé un itinéraire de repli alternatif (ce que confirme le positionnement aberrant de leur véhicule.

Frédéric a essayé de lancer un fil de discution sur les compétences des TBW. Je trouve cette idée intéressante. Personnellement, en dehors de leur audace et de leur réactivité ultraviolente, je ne leur en trouve aucune. Tactiquement, ce sont des klettes. Et ne me chantez pas le refrain qu'ils ont toujours eu le dessus sur les forces de l'ordre, si cela se reproduisait aujourd'hui, ils n'auraient pas été plus loin que la place des Nations à Maubeuge .

Pour moi, il s'agit aussi de l'hypothèse la plus probable car elle explique aussi la fusillade du Koldam. "Merde, on est à 5 min de la planque et la R4 est toujours à notre cul".

Je suis d'avis depuis plus d'un moment que leur violence froide et leur "culot" leur ont souvent conféré un statut qu'ils ne méritent pas. Je suis aussi d'avis que s'ils sont passé entre les mailles du filet à Alost, c'est parce qu'au sein même des forces de l'ordre, leur violence brute, a fait peur.


Revenir en haut Aller en bas
glen



Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mer 21 Nov 2018 - 12:40

Quand on regarde Wavre et qu'on aligne les coups de bol qu'ils ont eu c'est stupéfiant.

-L'agent Hulotte aurait pu toucher mortellement un des agresseurs lors de la confrontation devant Dekaize.
-Dans le combi de ce même agent, ils auraient pu être plusieurs. La confrontation aurait pu prendre une autre tournure.
-Si Hulotte n'aurait pas laisser les clefs du combi sur le contact, la rue était bloquée et avec tout les témoins présent, on n'ose présumer de ce qui aurait pu se passer.
-Ils n'ont pas du tenir compte du passage à niveau. Impossible de régler un timing aussi précis, sachant ne pas savoir comment l'hold-up allait se passer à la minute près, ni se baser sur la circulation dans la rue (feu rouge intersection rue de Bruxelles et N4, et vu l'étroitesse de la rue, impossibilité de dépasser).Donc possibilité que le passage à niveau soit fermé.
-Lors de la fusillade au Koldam, un des 2 gendarmes auraient pu toucher mortellement un des agresseurs.
-Une des balles a endommager le radiateur. Pas assez apparemment car les agresseurs ont pu continuer leur chemin.
-Une autre balle aurait pu faire éclater le pare brise ou une deuxième balle aurait pu éclater complètement le radiateur, immobilisant la voiture en plein milieu de la circulation. Là encore on ne peut imaginer la suite des opérations.

Alignés les unes après les autres, toutes ces probabilités ne se sont pas produites alors qu'elles ne sont pas si farfelues que ça.
Mais non, malgré que rien ne s'est passer comme ils le pensaient, ils s'en sortent malgré tout.
Et ce scénario s'est encore passé plus tard à plusieurs reprises.
Revenir en haut Aller en bas
Manicon



Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 02/05/2018

MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   Mer 21 Nov 2018 - 13:25

Que ce soit du pur hasard ou éventuellement une volonté planifiée; dans un cas comme dans l'autre, cela ébranle les certitudes probabilistes.

Finalement, n'est-ce pas cette succession de chance qui distingue, toute chose étant égale par ailleurs, les criminels jamais coincés et ceux qui payent ou ont payé leurs actes derrière les barreaux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wavre, 30 septembre 1982   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wavre, 30 septembre 1982
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» 10 septembre 1982 - Echec Ariane 1 L5 - MARECS-B, SIRIO-2
» Accueil des PCSI par les spés le 3 septembre
» samedi 28 septembre
» Révélation d’un ange déchu, lors de l’Exorcisme du 21 septembre 1982
» Video d'une tornade en formation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Wavre, 30 septembre 1982-
Sauter vers: