les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Croyances erronées au sujet des tueries.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
guy mayeu



Nombre de messages : 1410
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Mar 19 Juin 2018 - 13:58

@Chronos,

Il n'y a, pour moi, aucune ressemblance entre Juan Mendez et le tueur.




De plus monsieur Sartillot est resté de trop longues secondes les yeux dans les yeux de son agresseur que pour se tromper à ce point.
Comme vous le dites, à chacun son avis.

PS : Par contre, le beau-père de Blanc-bec. . .Est très ressemblant. . .Même des années après. . .Et nous savons vous et moi que vous ne vous basiez pas uniquement sur une ressemblance avec un P.R. dans les recherches que vous aviez effectué, il y a d'autres éléments en votre possession. Mais c'est un autre débat.


Cordialement Chronos,
_________________________________________________________

Qui a donné l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là ?
Revenir en haut Aller en bas
deach



Nombre de messages : 429
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Mar 19 Juin 2018 - 18:08

Si je peux me permettre les TBW étaient bien plus que 3
Je ne me base que sur des témoignages "fiables" et concrètement ça ne semble pas la même équipe pour Braine et Overijse qu'à Alost
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8406
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Mar 19 Juin 2018 - 19:55

Citation :
Mais peut-être êtes vous de ceux qui considèrent que les écrits de personnages tel que Bouten ou Wolf sont des sources d'informations plus fiables que des documents officiels de la gendarmerie.

j'ai pas l'honneur de les connaitre personnelement mais toute l'oeuvre vaut ce qu'il represente: leur opinion vu leurs recherches et je doute que vous en aviez faites à cet époque là , comme Wolf par exemple.

(Wolf a fait beaucoup de recherches ds une autre enquête et les a fort défendus devant le tribunal !
chapeau sur une longue ligne)

si les docs de la gendarmerie et police judiciaire étaient fiables on ne serait pas là a en discuter encore 35 ans après .

La gendarmerie n'existe plus et pour les salades de la police judiciaire devant les commissions du parlement et les 5-7 ans du procès autour de R. on connait les épisodes ds les années 1990-1995.

par hasard c'est aussi R. qui voulait jeter par la fenêtre l'enqueteur V qui venait chercher des informations sur destaercke à la pol de bruxelles!

donc moi je prend beaucoup de données avec des pincettes et j'oublie les photo- robots et analyses ballististiques.

chaque équipe de rechercheurs a dénigré le travail des autres équipes et chaque juge d'instruction aussi.

j'ai dit a un juge I. qu'il faut une sorte d' états generaux des enqueteurs et journalistes qui ont travaillé à l'époque  ds les dossiers et il a pris la poudre d'es...!

continuez donc ds la même direction on se retrouvera pe ds 5 ans...
les mains vides.
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1410
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Mar 19 Juin 2018 - 20:51

Croyance erronée : Les tueurs enflamment leur véhicules via un tir à coté de la trappe à essence
_______________________________________________________________________________

Faux! 3 voitures présenteront des tirs de chevrotine et une seulement, la Santana sera enflammée.
La Saab et la 504 seront découvertes intactes, et ce malgré l'impact des plombs sur la carrosserie.

Après l'abandon de la Saab à Nivelles, tout leurs véhicules seront incendiés et ne présenteront pas
cette marque propre aux TBW.

Lorsqu'ils abandonnèrent la Saab, ils étaient en possession d'un jerrycan d'essence, si ils avaient eu l'intention d'y mettre le feu, il est évident qu'ils y seraient parvenus.

Illustration :  



L'objectif du tir est donc tout autre.


Cordialement,
_________________________________________________________________________________

Qui a donné l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là ?
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1410
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Mar 19 Juin 2018 - 21:00

Croyance erronée : Géant à une tache de naissance sur la nuque.
_____________________________________________________________

On n'en sait rien, peut-être, peut-être pas.

Citation :    

Citation :
sur le site killersbrabant:

citation:
Auteur 1: 1m90 - Très maigre et de corpulence extrêmement fine. Avait une tache de naissance dans la nuque (2,5 cm de large et de 3,5 à 5 cm de haut).


Tache oui, de naissance?

je ne sais plus ou j'ai lu qu'elle était de type ''lie de vin''?

Si c'est le cas, la couleur, les dimensions, la position sur la hauteur, c'est peut être même simplement un suçon.



Cordialement,
_________________________________________________________________________________

Qui a donné l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là ?
Revenir en haut Aller en bas
smiling



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 08/08/2010

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Mar 19 Juin 2018 - 21:10

La fameuse tâche quel crédit y porter ?
Nos trois criminels se déguisaient avec des masques, des couvre chefs, des moustaches pourquoi pas une fausse tâche de vin et un faux tatouage ?  Dans le domaine du déguisement ils ne manquaient pas d'imagination.
La question qui se pose est plutôt pourquoi ces déguisement le trio était-il connu, reconnaissable ?
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 870
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Mer 20 Juin 2018 - 1:11

K a écrit:
@chronos

prenons la date du document 3 octobre 1985

donc après overijse

de mémoire sans certitude je situe  la situation :

- reunion de crise ds la gendarmerie : deux off sup sans connaissance des dossiers décident qu'ils vont attraper les nigauds TBW et invitent Choquet à venir à la réunion

il est commandé à préparér l'observation des cocus& cie avec les dianenekens .

il ne peut prevenir mais pas sa hierarchie à mons !

de retour a mons ? il contacte quand même son patron qui téléphone au staff que c'est impossible de le faire sans aide.
finalement l'observation est faite et rien est constaté mais les borains sont re-emmerdés !

vous comprenez donc pourqoui ils veulent lier nivelles et 2ieme vague : ils sont convaincus d'avance que c'est les borains !

Autour de cet periode on decide de mettre aussi des dianekens tireurs d'elite sur des toits des magasins et l'ancien bon tireur Armory est demandeé en aide de renfort.

A cet periode la boutboul le contacte par deux fois pour en savoir plus sur ces plannings des tireurs d'élite parce que il veut prendre les TBW lui même  !

est ce que vous comprenez que tout cela ne se trouve pas dans les dossier du CBW de 1985 car c'est possiblement ds le dossier mendez ou CBW(goffinon?) et seulement Schlicker est au courant mais en fin janvier 1988 quand il est déjà sur le depart  . il écrit d'ailleurs une lettre le dernier jour de son mandat au ji lacroix ds laquelle il parle des gens de delta et alost  qui sont fort interessé .....


si par contre déjà le 3 octobre 85  les allemands et la Carme ont fait rapport je pourrais croire plus cette note  mais me raconte pas que ce sont les rapports des  3+ mêmes experts querelleurs des analyses du pistolet de la bolognaise plus tard (10 ?janv 1988)qui sont déjà prêts.

Les expertises ont été effectuées par l’ERM. D’autres expertises ont été faites après Alost, elles ont elles aussi confirmé les liens avec des faits antérieurs (Temse). Toutes ces expertises ont été validées bien plus tard par le BKA. Elles ne peuvent donc être des expertises de "complaisance" comme vous le suggérez (de toute façon, en 1985, il n’y avait plus grand monde au sein des forces de l’ordre qui était encore convaincu que les borains étaient liés à ces tueries).

De plus, comme je l’ai déjà dit, elles ne sont qu’un élément parmi d’autres. Le mode opératoire utilisé par les tueurs était tellement singulier qu’il est possible d’attribuer ou non un fait aux tueurs sans avoir recours à de quelconques expertises balistiques.
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 870
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Mer 20 Juin 2018 - 1:50

guy mayeu a écrit:

Bonjour Chronos,

les reconnaissances faites par Messieurs Campine et Sartillot, incriminent Madani Bouhouche et Juan Mendez, jamais Robert Beijer.

Si le nom de celui ci est ici accolé aux deux autres , et précédant un point d'interrogation, c'est parce qu'ils resteront indissociables aux yeux du public depuis que des chaines les ont maintenus l'un à l'autre dans ce simulacre de tribunal. . . Remarquez que si il s'agissait d'un individu ayant la taille de géant, jamais monsieur Sartillot n'aurait inscrit le nom de Beijer sur le rapport. . .Il n'y a aucune comparaison morphologique entre les deux. Donc, selon moi, le conducteur de la Santana à plus une taille similaire à celle de Robert Beijer, assez courante, à celle de notre coton tige géant.

Bonjour Guy,

Il faudrait déjà que M. Sartillot connaisse la taille réelle de Robert Beijer (personne qu’il n’a apparemment jamais eu l’occasion de rencontrer), et celle de l’individu qui était au volant de la VW Santana (qu’il a vu assis et non pas debout).

Comme vous l’avez judicieusement signalé, il a associé le nom de Beijer à l’homme de grande taille par simple déduction. Il n’y a aucun enseignement à en tirer sauf que le conducteur lui a paru grand et mince. Soit effectivement les caractéristiques physiques apparentes de l’individu surnommé (par la CBW pour être précis) "Géant".

guy mayeu a écrit:

Vous avez écris :            

Citation :
De plus, lors des hold-up de Braine l'Alleud et Overijse en 1985, les individus en question occupaient exactement les mêmes places à bord de la Golf Gti.

Vous reconnaitrez que la place qu'ils occupent dans le véhicule, c'est un petit peu faible en comparaison de vos arguments habituels, surtout que pour l'attaque d'Alost vieux conduisait, tueur occupait la place arrière pour le repli stratégique ou couverture, pendant que géant se tournait les pouces sur le siège passager.

Géant était visiblement le chauffeur pour les hold-up organisés à l'est et au sud-est de Bruxelles (un témoin à Overijse précisera d'ailleurs qu'il avait l'accent bruxellois), Vieux pour ceux perpétrés à partir de la région de Braine-le-Comte. Cette coincidence n'est donc pas si anodine que cela.


guy mayeu a écrit:

Il n'y a, pour moi, aucune ressemblance entre Juan Mendez et le tueur.

De plus monsieur Sartillot est resté de trop longues secondes les yeux dans les yeux de son agresseur que pour se tromper à ce point

D’après ses propres dires, M. Sartillot a principalement tiré sur le chauffeur de la VW Santana. Il n’a donc quasiment pas vu l’autre truand. De plus, je ne suis pas certain que dans une telle situation, on s’attarde sur la physionomie du visage de son opposant ou qu'on le regarde droit dans les yeux.

Mais toutes ces considérations nous éloignent du sujet principal de ce fil.
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 870
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Mer 20 Juin 2018 - 1:57

larsan a écrit:
Un seul petit bémol pour Chronos, n'a-t-il pas lui aussi un peu cédé à une théorie fumeuse lors de l'épisode du dessin de voiture sur une porte de garage près de la rue Lesbroussart ?

Visiblement, je suis le seul à comprendre pourquoi  la présence de cette œuvre sur cette porte ne peut absolument pas être due au simple hasard.

Mais qu’importe en définitive, connaître l'identité du principal auteur de ces tueries ne fera de toute façon pas ressuscité les morts et, plus de 33 ans après les faits, il est de toute manière illusoire d’espérer parvenir à prouver sa culpabilité et à le faire condamner pour ses crimes.
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 533
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Mer 20 Juin 2018 - 8:10

L'"oeuvre" de Bl.ncb.c est pleine de messages, et j'imagine que quelqu'un a bien du les infiltrer dans son esprit tordu.
Aux psys de toutes sortes de décrypter les nombreuses allusions dans différents tableaux.
Quant à sa famille, je n'en connais rien, mais je m'instruis.
Et puisque nous sommes dans les croyances erronées, je ré-affirme qu'il n'ya rien de "militaire" ou de "SF" avant l'heure dans le comportement des tueurs.
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1410
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Mer 20 Juin 2018 - 16:51

Bonjour Smiling,

vous avez écris :  

Citation :
La fameuse tâche quel crédit y porter ?
Nos trois criminels se déguisaient avec des masques, des couvre chefs, des moustaches pourquoi pas une fausse tâche de vin et un faux tatouage ?  Dans le domaine du déguisement ils ne manquaient pas d'imagination.


Faire semblant de boiter est aussi une manière de déguiser sa démarche ( ou de se faire passer pour un autre ? )


Cordialement,
_________________________________________________________________________________

Quel complice des tueurs à donné l'ordre de laisser Alost sas défense ce jour là ?
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1410
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Mer 20 Juin 2018 - 17:24

Croyance erronée : Les tueurs étaient nord africains et parlaient arabe
________________________________________________________________

Posté par Mérovingien :  

Citation :
Pour autant que l'info de Gilbert Dupont soit correcte.

Le témoin n’avait jamais été réinterrogé - Retrouvée par la DH, la veuve de Raymond Dewee a maintenant 90 ans

Nous avons retrouvé Hubertina Dewee. C’est la suite de l’article anniversaire publié mardi sur les tueurs du Brabant: "Il y a 30 ans, les tueurs étaient à Boitsfort", et le vol le 28 janvier 1983 rue Auguste Beernaert à Watermael-Boitsfort d'une Peugeot 504 que la bande allait utiliser plus tard pour braquer un Delhaize à Genval.

De sa fenêtre, Hubertina a vu les auteurs qui attaquaient son mari Raymond Dewee pour voler la Peugeot. Et elle dément. Hubertina contredit les travaux des deux commissions parlementaire d’enquête (1990 et 1997) selon lesquels les agresseurs étaient "de type nord-africain […] de type arabe".

"Faux", dit Hubertina Dewee, qui les a vus à visage découvert: "Ils avaient les cheveux noirs, pas le type arabe". Hubertina Dewee n’a jamais été réinterrogée par l’enquête depuis trente ans.

C’est maintenant une dame âgée de 90 ans. Son mari Raymond Dewee entre-temps décédé était employé chauffeur à la Communauté française. La Peugeot 504, c’était un véhicule du ministère. Le vol s’est produit sous ses yeux. Plusieurs fois, Hubertina répète que si son mari a attrapé et est décédé d’un cancer, c’est à cause du traumatisme que provoqua l’agression, et dont il ne s’est jamais remis.

Les documents parlementaires mentionnent "20h50" comme heure de l’agression. Dans le souvenir d’Hubertina, il était "plus tôt. Pour moi, mon mari avait fini plus tôt que prévu. Il avait conduit son patron en France. Ils étaient deux. Il y avait deux hommes et ils étaient cachés derrière le muret".

Le quartier est isolé. Une rue qui monte et s’achève en cul-de-sac. On pourrait alors s’interroger, puisqu’ils se cachaient, s’ils ne précédaient pas la voiture, donc l’attendaient, et donc?

Ou alors pur hasard? "Raymond est entré dans l’allée. J’étais à la fenêtre. Mon mari est sorti avec sa veste et si je me souviens, une bouteille de vin. Les autres l’ont mis à terre. Il n’a rien fait pour résister. Ils avaient une arme noire. L’un d’eux a pris son portefeuille. Je suis descendue. Cela a été très rapide. J’appelle la gendarmerie. J’arrive en bas. Ils étaient déjà partis avec la voiture."

Description? "Cheveux noirs. Minces. Non, pas des arabes. Et mon mari ne les connaissait pas". La Peugeot fut retrouvée sans l’autoradio, une Blaupunkt, ni sa plaque, D705F. Et ni la carte d’identité de M. Dewee ni son permis n’ont été retrouvés.

Hubertina se dit incapable aujourd’hui d’en dire plus, de reconnaître quelqu’un.

Deux ans après, le couple qui vivait dans la peur, déménageait pour Hannut. Son mari est décédé en 1996. Il a été incénéré. Raymond Dewee n’avait que 65 ans.

Source: La Dernière Heure | Gilbert Dupont | 2 février 2013


De toute évidence il ne s'agit, ni de nord africains, ni d'arabe, bien que les rapports de gendarmerie les décrivent comme tels. . .Mais. . .Lorsqu'ils utiliseront la Peugeot 15 jours plus tard à Genval. . .

Citation Dupont-Ponsaers :

Citation :
Plusieurs témoignages décrivent les agresseurs sous les traits de Nord-Africains d’lm75, parlant français avec un accent arabe

. . .Puis le holdup suivant à Uccle. . .

Citation Dupont-Ponsaers :  

Citation :
L’autre, plus petit, avait une matraque de soixante centimètres et  
parlait en imitant l’accent arabe.


C'est amusant, ne trouvez vous pas ?

Les forces de l'ordre les décrivent tels des arabes alors qu'ils ne le sont pas et ensuite
ils font des efforts pour imiter l'accent en question. . .

On dirait qu'ils ont lu ce rapport rédigé par la gendarmerie,. . .On dirait qu'ils y ont accès. . .


Cordialement,
_________________________________________________________________________________

Quel(s) gendarme(s) ont assisté leur collègues tueurs du brabant à Alost ce jour là ?
Revenir en haut Aller en bas
Roulio

avatar

Nombre de messages : 438
Localisation : Ixelles
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Mer 20 Juin 2018 - 19:38

Ci-dessus,
guy mayeu a écrit:
Croyance erronée : Les tueurs étaient nord africains et parlaient arabe
________________________________________________________________

[...]

> Hilde Geens - 'Beetgenomen...'  p23, à propos de la fusillade au 'Koldam' à Hoeilaart :

"De getuige dacht niet dat de daders buitenlanders waren"
"Le témoin n'a pas pensé que les auteurs étaient étrangers"
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1410
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Mer 20 Juin 2018 - 20:49

Juste Roulio! De même, juste avant de se débarrasser de la Peugeot 504 dont il est question plus haut, celle dont les gendarmes rédigeront qu'ils sont arabe. . .Et dont le rapport semblera être lu par les tueurs, ils voleront la voiture de madame Geneviève Van-Lindt qui témoignera :

Citation Dupont-Ponsaers :  

Citation :
La victime ira directement porter plainte à la police communale de Lasnes. Elle décriera le voleur comme un Méditerranéen âgé d’une trentaine d’années avec des cheveux noirs bouclés et coupés courts s’exprimant sans accent particulier.


Celui ci s'exprimera donc sans accent particulier en ces termes :

« Madame, vous n’avez pas intérêt à bouger, laissez vos clefs sur la voiture ». tout en la pointant de son arme de gros calibre tel un agent de la paix.

Car les agents de la paix ont dans leur us de vouvoyer des individus qu'ils menacent de leurs armes à feu ( c'est intrinsèque à la profession ).

Chronos nous rappelle aussi plus haut :  

Citation :
Géant était visiblement le chauffeur pour les hold-up organisés à l'est et au sud-est de Bruxelles (un témoin à Overijse précisera d'ailleurs qu'il avait l'accent bruxellois)

Et c'est aussi le rapport que fera le gendarme Lacroix, survivant à une tentative d'achèvement à Nivelles qui les entendra s'exprimer entre eux alors qu'ils pensent être seuls et qui dira que l'un des auteurs roulait les ''r'' comme dans la région bruxelloise.


PS : 1) On peut être gendarme et se livrer à des actes de prédation, l'un n'empêche pas l'autre.

2) Frédéric à ouvert une rubrique plus complète sur les déclarations des tueurs ici :

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t3100-declarations-affirmations-et-commentaires-des-tueurs


Bonne fin de journée à vous Roulio,
_________________________________________________________________________________

Le complice qui a donné l'ordre de laisser Alost sans défense pour un massacre avait-il l'accent arabe. . .Une fois!
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 870
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Jeu 21 Juin 2018 - 0:56

guy mayeu a écrit:
Croyance erronée : Les tueurs enflamment leur véhicules via un tir à coté de la trappe à essence
_______________________________________________________________________________

Faux! 3 voitures présenteront des tirs de chevrotine et une seulement, la Santana sera enflammée.
La Saab et la 504 seront découvertes intactes, et ce malgré l'impact des plombs sur la carrosserie.


Les impacts de balle présents dans la carrosserie de la VW Santana proviennent uniquement des tirs des gendarmes Sartillot et Campine. Il n'y pas d'impacts au niveau du réservoir.

Pour la Peugeot 504, il n’existe aucune certitude que les truands ont effectivement tiré sur le véhicule avant de l’abandonner. C’est un journaliste qui a communiqué cette information dans l’un de ses articles de presse. Elle est donc à prendre avec des pincettes.

Quant aux impacts au niveau du réservoir de la Saab, ils peuvent très bien avoir été causés lors de la fusillade avec les forces de l'ordre au Colruyt de Nivelles. Toutefois, le propriétaire de la maison donnant sur l'allée où fut découverte la voiture a déclaré avoir entendu des coups de feu vers 7h du matin. Difficile donc de se prononcer.

Mais si les truands ont bien volontairement tiré dans le réservoir de leur véhicule (et le conditionnel est donc de mise), nul doute, même si je sais que vous avez une autre théorie, que l’intention était de provoquer une étincelle afin que l’essence s’enflamme (ce qui techniquement est effectivement semble-t-il possible).


guy mayeu a écrit:
Lorsqu'ils abandonnèrent la Saab, ils étaient en possession d'un jerrycan d'essence, si ils avaient eu l'intention d'y mettre le feu, il est évident qu'ils y seraient parvenus.

Peut-être ne disposaient-ils pas de suffisamment de temps pour procéder ainsi. Ou peut-être n’avaient-ils tout simplement pas de briquet sous la main. Ou encore ne voulaient-ils pas que leurs vêtements sentent l’essence.

Cet "évidence" n'en est donc pas une et il est impossible de tirer des conclusions formelles.
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 870
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Jeu 21 Juin 2018 - 1:10

guy mayeu a écrit:
Croyance erronée : Les tueurs étaient nord africains et parlaient arabe
________________________________________________________________

Posté par Mérovingien :  

Citation :
Pour autant que l'info de Gilbert Dupont soit correcte.

Le témoin n’avait jamais été réinterrogé - Retrouvée par la DH, la veuve de Raymond Dewee a maintenant 90 ans

Nous avons retrouvé Hubertina Dewee. C’est la suite de l’article anniversaire publié mardi sur les tueurs du Brabant: "Il y a 30 ans, les tueurs étaient à Boitsfort", et le vol le 28 janvier 1983 rue Auguste Beernaert à Watermael-Boitsfort d'une Peugeot 504 que la bande allait utiliser plus tard pour braquer un Delhaize à Genval.

De sa fenêtre, Hubertina a vu les auteurs qui attaquaient son mari Raymond Dewee pour voler la Peugeot. Et elle dément. Hubertina contredit les travaux des deux commissions parlementaire d’enquête (1990 et 1997) selon lesquels les agresseurs étaient "de type nord-africain […] de type arabe".

"Faux", dit Hubertina Dewee, qui les a vus à visage découvert: "Ils avaient les cheveux noirs, pas le type arabe". Hubertina Dewee n’a jamais été réinterrogée par l’enquête depuis trente ans.

C’est maintenant une dame âgée de 90 ans. Son mari Raymond Dewee entre-temps décédé était employé chauffeur à la Communauté française. La Peugeot 504, c’était un véhicule du ministère. Le vol s’est produit sous ses yeux. Plusieurs fois, Hubertina répète que si son mari a attrapé et est décédé d’un cancer, c’est à cause du traumatisme que provoqua l’agression, et dont il ne s’est jamais remis.

Les documents parlementaires mentionnent "20h50" comme heure de l’agression. Dans le souvenir d’Hubertina, il était "plus tôt. Pour moi, mon mari avait fini plus tôt que prévu. Il avait conduit son patron en France. Ils étaient deux. Il y avait deux hommes et ils étaient cachés derrière le muret".

Le quartier est isolé. Une rue qui monte et s’achève en cul-de-sac. On pourrait alors s’interroger, puisqu’ils se cachaient, s’ils ne précédaient pas la voiture, donc l’attendaient, et donc?

Ou alors pur hasard? "Raymond est entré dans l’allée. J’étais à la fenêtre. Mon mari est sorti avec sa veste et si je me souviens, une bouteille de vin. Les autres l’ont mis à terre. Il n’a rien fait pour résister. Ils avaient une arme noire. L’un d’eux a pris son portefeuille. Je suis descendue. Cela a été très rapide. J’appelle la gendarmerie. J’arrive en bas. Ils étaient déjà partis avec la voiture."

Description? "Cheveux noirs. Minces. Non, pas des arabes. Et mon mari ne les connaissait pas". La Peugeot fut retrouvée sans l’autoradio, une Blaupunkt, ni sa plaque, D705F. Et ni la carte d’identité de M. Dewee ni son permis n’ont été retrouvés.

Hubertina se dit incapable aujourd’hui d’en dire plus, de reconnaître quelqu’un.

Deux ans après, le couple qui vivait dans la peur, déménageait pour Hannut. Son mari est décédé en 1996. Il a été incénéré. Raymond Dewee n’avait que 65 ans.

Source: La Dernière Heure | Gilbert Dupont | 2 février 2013

De toute évidence il ne s'agit, ni de nord africains, ni d'arabe, bien que les rapports de gendarmerie les décrivent comme tels. 


Cela n’a pourtant, une fois de plus, absolument rien d’évident !

De un : il faisait nuit lors de l’agression. Il est beaucoup plus difficile dans ces conditions d’observer correctement la véritable couleur de peau d’un individu.

De deux : l’éclairage public peut donner l’impression à un observateur que la couleur de peau d’un individu soit plus claire qu’elle ne l’est en réalité s'il se trouve à proximité de cet éclairage (il peut aussi donner l’impression qu’un individu porte un collier de barbe, comme à Nivelles, alors que ce n'est pas le cas).

De trois : l’agression a eu lieu fin janvier. A cette époque de l’année, un individu d’origine nord-africaine vivant sous nos latitudes a la peau beaucoup moins bronzée qu’en été.

De quatre : les agresseurs portaient semble-t-il des perruques. Or cette dame se base précisément sur le type de cheveux de ces individus pour affirmer qu’ils n’étaient pas d’origine nord-africaine. Elle se base donc sur un élément erroné pour établir son affirmation.

De cinq : la dame en question se trouvait au premier étage lors de l’agression. Elle n’était donc pas dans la meilleure des positions pour observer le visage des voleurs et il est peu probable de plus qu’elle ait pu les voir de face.

De six : en voyant l’agression, elle s’est précipitée sur le téléphone pour avertir la police. Elle a donc observé la scène que quelques secondes tout au plus. Des expériences ont démontré qu’il fallait un temps d’observation de minimum 30 secondes (dans de bonnes conditions) pour qu’une description faite par un témoin soit relativement fiable.

De sept : les policiers pour dresser le signalement des auteurs du vol ont dû logiquement se baser sur les déclarations faites par le principal témoin, autrement dit la victime, puisque c’est elle qui a vu de plus près ses agresseurs. Si le signalement indique que les auteurs étaient d’origine nord-africaine, c’est peut-être tout simplement parce que le mari de cette dame a, lui, considérer qu'ils étaient de cette origine.

Pour le reste, affirmer que les tueurs n’étaient pas d’origine nord-africaine sur la base d’un seul témoignage alors que de nombreux autres, autrement plus fiables, suggèrent le contraire, me semble pour le moins léger au niveau de l’argumentation.
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 870
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Jeu 21 Juin 2018 - 1:36

Deuxième croyance erronée :

Citation :
La personne décrite par David Van de Steen et qui fit feu sur lui est le Géant de la bande.

Or cette personne ne peut être le Géant (en tout cas pas celui considéré comme tel par la CBW), et ce, pour deux raisons :

La première : le jeune garçon a été gravement blessé lors de cette attaque par un tir de chevrotine.

Or l’enquête a déterminé que, tout comme pour les hold-up de Braine-l’Alleud et d’Overijse, l’individu le plus grand était armé d’un pistolet-mitrailleur et non pas d'un fusil. Les riot-gun étaient eux dans les mains de ses deux comparses. C’est donc forcément l’un de ses deux individus qui fit feu sur lui.

La seconde : les faits et gestes de Géant lors ce hold-up ont pu être établis avec minutie.

Une fois à l’intérieur du supermarché, Géant s’est directement dirigé vers les bureaux afin de s’emparer de la recette du jour. Il en est ressorti, le baby coffre en main, en compagnie de l’adjoint du directeur, M. Bekaert.

Lorsque les 2 hommes se retrouvèrent au niveau des caisses, le truand remit le coffre à un de ses complices (Vieux) et força l’employé à ouvrir les caisses (toutes les caissières s’étaient enfouies vers l'autre sortie en entendant les coups de feu tirés sur le parking).

Alors que l'individu était en train de vider l’une de celle-ci, M. Bekaert en profita pour prendre la poudre d’escampette.

Comme il n’y avait plus personne pour ouvrir les caisses restantes, il fit signe à ses comparses qu’il était temps de quitter les lieux. Ce qu'ils firent directement.

Géant n’a donc pas eu l’opportunité de tirer sur le jeune garçon (ce tir a probablement eu lieu alors que le truand se trouvait dans les bureaux et l'auteur de ce tir est vraisemblablement Tueur, même si la CBW l'attribue de son côté à Vieux).


Dernière édition par Chronos le Jeu 16 Aoû 2018 - 2:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1410
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Jeu 21 Juin 2018 - 6:57

Bonjour Chronos,

vous avez écris au sujet de David Vandesteen :

Citation :
La première : le jeune garçon a été gravement blessé lors de cette attaque par un tir de chevrotine

Il était donc en première ligne pour savoir qui lui tirait dessus.

Citation :
Or l’enquête a déterminé que, tout comme pour les hold-up de Braine-l’Alleud et d’Overijse, l’individu le plus grand était armé d’un pistolet-mitrailleur et non pas d'un fusil. Les riot-gun étaient eux dans les mains de ses deux comparses. C’est donc forcément l’un de ses deux individus qui fit feu sur lui.

Lorsqu'ils cambriolent un Colruyt de nuit, ils sont porteur chacun de plusieurs armes, croyez vous vraiment que géant, alors qu'il projetait de massacrer des innocents se serait muni d'u seul Ingram ?
A moins bien entendu que ces collègues gendarmes ne lui ait donné la garantie de ne pas entraver ses plans ( ce qui au vu du déroulement des évènements est très probable ).

Citation :
La seconde : les faits et gestes de Géant lors ce hold-up ont pu être établis avec minutie.

A chacun son point de vue sur la question de la minutie qui fut apporté à l'enquête.
Ce n'est évidemment pas mon avis, elle manque même totalement de consistance!
Je vous rappelle que ces limiers ne se sont jusqu'à présent pas donné la peine d'auditionner Diederik Palstermann ( présent sur les lieu le jour du doublé ) et qu'ils ont à peine entendu David Vandesteen.

Je vous rappelle aussi que c'est vous qui dernièrement pointiez les lacunes de l'enquête et, selon vos termes,''  l'absence de matière grise ''. Je vous rejoint totalement!

Cordialement Chronos,
_________________________________________________________________________________

Qui a donné l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là ?
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1237
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Jeu 21 Juin 2018 - 7:21

Bonjour,
Certains sont si sûrs de leur théorie qu'ils n'hésitent pas à donner les noms des trois tueurs. Sûrs de leurs arguments ils ne craignent pas d'être accusés de dénonciation calomnieuse. Pas leur genre d'effacer leurs posts.
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1410
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Jeu 21 Juin 2018 - 7:53


Concernant le témoignage d'Albertina Dewée :  

Votre point numéro 1 :

Il faisait effectivement nuit, mais comme vous l'écrivez pour le point numéro 2, il y avait l'éclairage public.

Point numéro 2 :    

Ok pour le collier de barbe, mais c'est tout.

Point numéro 3 :

Ok. cela peut être prit en compte. Les blancs paraissent aussi plus blanc.

Point numéro 4 :

Albertina Dewée parle uniquement de cheveux noirs, c'est les gendarmes ( et non la police )
qui font intervenir des coupes afro.

Pont numéro 5 :

Elle était en effet au premier étage et c'est un excellent point de vue.

Point numéro 6 :

Elle n'a vu l'agression que quelques secondes, ce qui me semble suffisant pour les éléments qu'elle apporte. Il ne faut pas 30 secondes pour se rendre compte que l'on a affaire à des blancs.

Point numéro 7 :    

Ce n'est pas les policiers qui ont dressé ( corrigé, selon Albertina Dewée ) le signalement des auteurs,
mais des gendarmes. Gendarmes, maintes et maintes fois pointés comme suspects dans l'enquête, suspects de manquements, mais aussi suspectés de participation active.
Il est aussi évident que la victime directe, soit le mari d'Albertina, à aussi parlé de son agression
avec elle, et surement plus qu'avec les gendarmes.


Cordialement Chronos,
_________________________________________________________________________________

Qui a donné l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là ?


Dernière édition par guy mayeu le Jeu 21 Juin 2018 - 8:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1410
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Jeu 21 Juin 2018 - 8:19

Chronos,

vous avez écris :  

Citation :
Pour la Peugeot 504, il n’existe aucune certitude que les truands ont effectivement tiré sur le véhicule avant de l’abandonner. C’est un journaliste qui a communiqué cette information dans l’un de ses articles de presse.. Elle est donc à prendre avec des pincettes.

Vous aussi :

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t1416p50-braine-l-alleud-abandon-de-la-saab-turbo

Voici :  

Citation :
Cette histoire a été inventée de toute pièce.

Les coups de feu ont été en fait tirés par les truands eux-mêmes pour tenter de mettre le feu au véhicule juste avant de l'abandonner.

Ils avaient procédé de la même manière lorsqu'ils abandonnèrent à Fichermont la Peugeot 504 qui servi au hold-up de Genval.

Vous avez écris :  

Citation :
Peut-être ne disposaient-ils pas de suffisamment de temps pour procéder ainsi. Ou peut-être n’avaient-ils tout simplement pas de briquet sous la main. Ou encore ne voulaient-ils pas que leurs vêtements sentent l’essence.

Non Chronos, car vous aviez écris à ce sujet :  

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t1416p50-braine-l-alleud-abandon-de-la-saab-turbo

Voici :  

Citation :
Si les truands ont placé un bidon d’essence dans le véhicule, c’est pour parer à toute éventualité.

Il est difficilement concevable que lorsque cette éventualité survient, aucun des trois individus n’aient pensé à ce bidon s’ils désiraient mettre le feu à leur véhicule avant de quitter définitivement les lieux.

Surtout qu’ils sont restés à proximité de ces lieux pendant plus de 5 heures !

Je suis persuadé que si les tueurs avaient voulus incendié la Saab, ils l'auraient fait, c'est d'une simplicité enfantine et leur histoire nous l'apprend. l'histoire tout court nous l'apprend.

Illustration :  




Cordialement Chronos,
_________________________________________________________________________________

Qui a donné l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là ?
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 957
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Jeu 21 Juin 2018 - 22:17

guy mayeu a écrit:
Chronos,

vous avez écris :  

Citation :
Pour la Peugeot 504, il n’existe aucune certitude que les truands ont effectivement tiré sur le véhicule avant de l’abandonner. C’est un journaliste qui a communiqué cette information dans l’un de ses articles de presse.. Elle est donc à prendre avec des pincettes.


Surtout qu’ils sont restés à proximité de ces lieux pendant plus de 5 heures !



Cordialement Chronos,
 
C'est pour ce motif que les fusils d'assaut son équipés d'un cache-flamme
Un dispositif fixé à l'extrémité du canon et destiné à atténuer l'éclair produit par le départ d'un coup de feu en dispersant les flux d'air surchauffé et les flammes issues de la combustion de la poudre.


Ceci dit c'est très risqué d'allumer un feu comme ca  parce les vapeurs d'essence sont très volatiles et il y a un risque assez élevé d'explosion. pour ce motif les militaires  préféraient utiliser ca....




Dernière édition par Cheshire cat le Jeu 21 Juin 2018 - 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
avatar

Nombre de messages : 7887
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Jeu 21 Juin 2018 - 22:21

Pierre Romeyer, témoin de la fusillade à Hoeilaert, a reçu un coup de fil anonyme menaçant mais qui n'avait aucun rapport avec les faits dont il fut le témoin.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1237
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Ven 22 Juin 2018 - 0:06

Bonjour Cheshire cat,
A mon humble avis, le cache-flamme sert surtout à ne pas être repéré et éviter d'essuyer un contre-feu.
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1237
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   Ven 22 Juin 2018 - 0:12

Bonjour Michel,
Pensez-vous que Jean-Paul Dauphin soit la personne qui a identifié Pierre Romeyer?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Croyances erronées au sujet des tueries.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Croyances erronées au sujet des tueries.
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Desinformation, le debunking au sujet des Ovnis
» Calcul du nombre de sujet nécessaire
» Un excellent sujet de dissertation, oui, mais, compliqué
» pb d'interprétation du sujet d'expression écrite
» Sujet de littérature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: DIVERS :: Les inclassables-
Sauter vers: