les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dossier Centaure calibre 10

Aller en bas 
AuteurMessage
C.P.



Nombre de messages : 403
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Dossier Centaure calibre 10   Jeu 28 Juin 2018 - 16:36

Bonjour à toutes et tous,

Je reprends ici tout ce m'a paru intéressant à propos de la mystérieuse canardière dont aucune expertise balistique (à ma connaissance) n'a démontré qu'elle aurait été utilisée par les tueurs.

Vol à l’étalage dans l’armurerie BAYARD
Samedi 13 mars 1982 dans l’après-midi, Dinant, Rue de Sax n°57-59
Deux hommes pénètrent dans l’armurerie. Profitant de la présence de l’armurier dans son atelier, ils s’emparent d’un fusil de chasse à deux canons juxtaposés, de marque FAUL, calibre 10 n° 4227. Lorsqu’ils sortent, ils sont aperçus par un témoin.
L’un des auteurs est décrit comme un homme âgé de 20 à 30 ans, très grand et mince, cheveux tirant sur le blond. Le second est plus âgé, sans doute la cinquantaine, grisonnant, de bonne taille mais plus petit que son complice.
Aucun renseignement n’est disponible sur l’usage d’un véhicule. Quant au fusil, il a vraisemblablement été utilisé lors de l’attaque de l’armurerie DEKAISE à Wavre, commise le 30 septembre 1982.
Diverses pièces d’un fusil identique, découpé, sont retrouvées, immergées dans les eaux du canal Bruxelles-Charleroi, à Ronquières le 6 novembre 1986.

1) Extrait de « Six Années d’Enquêtes » de Dupont et Ponsaers
Place Collard où ils ont laissé leur voiture, les clients pressés de l’armurerie Bayard sont remarqués par un passant qui les décrit comme étant un homme de taille assez moyenne accompagné d’un grand costaud très corpulent. Toujours est-il que les voleurs s’engouffrent dans une voiture qui bondit sur les chapeaux de roues en direction de la France. Aucun témoin ne relève l’immatriculation du véhicule. La brigade de gendarmerie de Dinant ouvre une enquête et l’armurier Joseph Cattaï, qui déteste les histoires et aurait préféré terminer l’après-midi à taquiner la carpe dans la Meuse, doit expliquer aux enquêteurs comment les voleurs

2) Mottard &Haquin (posté par K  le 29/06/2009)
Les objets découverts à Ronquières
A partir du l décembre 1986, les pièces d'arme¬ment découvertes dans le canal à Ronquières sont soumises à expertise et enquête policière. Daniel Dekaise, comme d'autres, sera consulté à plusieurs reprises pour identifier des pièces détachées. Il signa¬lera que le fusil de chasse à canons juxtaposés, avec crosse et canons sciés correspond à celui avec lequel il a été frappé et menacé.
L'origine de ce fusil fera l'objet de vastes recher¬ches. Il a été fabriqué par Centaure-Faul de Liège. Il s'agit d'une arme de calibre 10 rarement employée en Belgique. Une sorte de canardière très puissante. Des investigations menées à partir du fabricant révèlent que cette arme a probablement été volée dans le courant de l'après-midi du 13 mars 1982 à l'armurerie Cattai, rue Sax 57/59 à Dinant. Le voleur ne s'est emparé que de ce fusil, alors que celui-ci se trouvait placé à côté d'une arme de chasse de 195000 F. Suivant un témoin, le voleur est sorti du magasin en tenant en main l'arme qui n'était pas emballée; il était accompagné d'un complice.

3) Toen Cattaï die zaterdag de bel hoorde, was hij naar de visserijafdeling
gegaan. Hij zag niemand. Een buurman zag rond die tijd twee
mannen uit de winkel komen. Een die groter was dan hijzelf – en hij
was bijna 1,90 meter – droeg een geweer dat niet was ingepakt. De
buur vond dat raar en sprak de wapenhandelaar daarover aan. Die
keek zijn voorraad na en merkte dat er een tweeloop weg was.
De gestolen FAUL kostte omgerekend pakweg 800 euro en ernaast
lag een jachtgeweer dat er 5000 waard was.

Hilde Geens

4) deux réflexions... (posté par Romain Gary le 20/04/2010)

primo: l'arme était-elle déjà sciée quand Dekaise a été attaqué? Observez la manière dont elle a été découpée... de biais... Ce qui n'est pas très soigneux...

Quand on coupe un canon, on ne le fait pas de travers, et puis, il faut encore travailler l'endroit où on a coupé: limer, à tout le moins.

Or la photo nous présente l'arme en trois parties: on sait que Dekaise avait recu des coups de crosse de cette arme: donc, si on n’a pas coupé la crosse alors pourquoi aurait-on déjà coupé le canon???

Deuxièmement: je relève que des camps d'entrainement de milices avaient lieux dans le coin à l'époque des faits. ce n'est qu'une supposition mais quand on lit le témoignage de Weykamp au procès bouchouche beijer, on relève que Bou devait passer en guise d'admission au Front de la jeunesse une sorte de mise à l'épreuve... voler trois dossiers d'instruction.

Le principe de la mise à l'épreuve initiatique: typique des associations de bienfaiteurs bien-pensants...

Une hypothèse:

Une séance du Front se déroule dans le coin...

Qu'avons-nous? Deux hommes qui arrivent à se cacher dans l'armurerie... S'ils ne la connaissent pas, ils doivent au moins savoir qu'il y a une arme non protégée par une vitrine et donc à portée de mains. S'ils se sont cachés, c'est qu'ils n'ont pas improvisé leur petit tour de passe-passe. Partant de là, on peut supposer qu'ils se sont introduits en sachant qu'ils allaient d'abord se cacher et ensuite une fois l'armurier retourné dans son bureau, prendre la poudre d'escampette. A noter que lorsqu'ils se sont cachés, ils ne pouvaient raisonnablement pas avoir déjà pris l'arme (sans quoi l'armurier s'en serait rendu compte). Dans le cas où l'armurier les aurait surpris, ils auraient pu feindre un scénario bis pour s'en sortir honorablement.

L'hypothèse: deux personnes subissant une petite épreuve pour intégrer une organisation du type Front de la jeunesse par exemple.

Une fois l'arme remise en guise de trophée, l'un des membres la conserve... et l'utilise bien après.

Ce n'est qu'une hypothèse…

5) Cobra sur http://www.bendevannijvel.com/forum/viewtopic.php?pid=43954#p43954(12/01/2018 - 20h22)

Eendenwapen: geschikte munitie gevonden in een box van Darville gebruikt door Bouchouche en Haemers. Na 5 jaar werd dat wapen in stukken gezaagd terug gevonden in het kanaal. Werd gebruikt bij diverse raids.

6) Concernant la canardière : on voit bien sur les photos que cette arme à été sciée "à la main", la découpe est visiblement en biais. Selon moi, il s'agirait plus d'une "destruction ou neutralisation de l'arme" à l'aide d'une scie à métaux plutôt que d'un raccourcissement fait par un bricoleur-connaisseur.

Autres remarques :
1° Pour tirer avec une arme de chasse de ce calibre à une main, il faut être vachement costaud des mains et des poignets! C'est le meilleur moyen pour envoyer du plomb partout sauf sur la cible visée!
2° Si cette arme a été utilisée à Wavre et qu'on n' a pas retrouvé de douilles (on devrait dire dans ce cas d'étuis), cela tient à la méthode de rechargement d'une arme de chasse : on bascule le canon, les extracteurs dégagent les cartouches de quelques mm, on retire les cartouches (utilisées ou non), on les jette ou les remet à place dans la cartouchière, on puise ensuite 2 nouvelles cartouches dans la cartouchière (ou la poche) et on les met en place dans l'arme qu'on referme ensuite. Le fait d'ouvrir le fusil de chasse actionne le mécanisme d'extraction et réarme les percuteurs par la même occasion.

Ce qui me fait dire que ceux qui volé ce FAUL cal10 à Dinant sont plus des branquignols qui veulent jouer au cow-boy que des "experts" bien entrainés au maniement des armes. A noter que l'arme découpée doit quand-même peser dans les 4 kg.

7) - Pourquoi accorder autant d'importance à une arme qui n' a pas tiré dans les différentes attaques attribuées au TBW?
- Le seul lien serait Dinant - Ronquières, et qui plus est, maintenant contesté?
- Le seul témoignage serait celui de l'armurier Dekaize qui se serait pris un coup de crosse??? sur la tête et aurait ensuite sombré dans le coma pour quatre jours? Coup de crosse??? Cette arme n'a t'elle pas été découpée pour faire un "truc" à la Mad Max??? D'accord, un coup de crosse, raccourcie ou non, ça fait très mal, et c'est normal de voir trente-six leds, pardon trente-six chandelles…

Cool – J’ai posé la question de l'utilité de cartouches de chasse à plombs "carrés". La réponse est très simple : grâce à la dispersion (due à la mauvaise aérodynamique des projectiles), il est quasiment impossible de rater son coup à faible distance, on parle ici d'une petite dizaine de mètres. Et il a ajouté que personne n'utilise plus ce type de munitions à la chasse, car trop dangereux. En effet, les plombs carrés « rebondissent » sur par exemple, les branches d'arbre... Aussi dangereux pour le tireur que pour le gibier. De plus, le pouvoir de pénétration des plombs carrés, même avec du 10, reste très faible.

- Autre question: pourquoi entailler une cartouche de chasse? Réponse: vieux truc de chasseur, on entaille le pourtour d'une cartouche de chasse à hauteur de la bourre pour que la charge de plomb reste entièrement dans son étui jusqu'à l'impact, remplaçant ainsi une charge à balle en cas de besoin.
A courte distance, la force de pénétration serait ainsi augmentée par le fait que l'étui reste à l'extérieur de la surface de la cible, en quelque sorte un effet "sabot" bien connu des tankistes.

9) Beetgenomen Citation :
Begin 1982 werd er midden in de nacht geprobeerd om in te breken
in wapenhandel Dekaise in de Brusselsestraat in Waver. Was
dat de bende? Geen idee. De poging mislukte. Wel zeker is dat de
bende in die periode op zoek ging naar wapens zonder criminele geschiedenis.
Op zaterdag 13 maart 1982 werd een eendenroer gestolen
in wapenhandel Bayard in de Rue Sax in Dinant. Dit grote hagelgeweer
om op waterwild te jagen, een Centaure kaliber 10, werd vijf jaar
later teruggevonden in een van de door de bende gedumpte zakken
in het Kanaal Charleroi-Brussel bij Ronquières. Het was een zeldzaam
wapen. De fabrikant, FAUL (Fabrique d’Armes Unies de Liège),
had maar zeventien exemplaren van het model gemaakt. De zestien
andere bevonden zich bij klanten.
De eigenaar van de winkel, Joseph Cattaï, een Italiaanse sloddervos,
had het jachtgeweer tijdelijk in bruikleen ‘voor een bijzondere
tentoonstelling’. Hij had de diefstal niet meteen opgemerkt. Zijn verkoopruimte
was in tweeën verdeeld; je had het visgerei en je had de
jachtspullen en daartussen was er een muur, en als je in de ene afdeling
stond, had je geen zicht op wat er aan de andere kant gebeurde.
Alle wapens stonden in de etalage. Als je er een wilde pikken, kon je
op straat je keuze maken.
Toen Cattaï die zaterdag de bel hoorde, was hij naar de visserijafdeling
gegaan. Hij zag niemand. Een buurman zag rond die tijd twee
mannen uit de winkel komen. Een die groter was dan hijzelf – en hij
was bijna 1,90 meter – droeg een geweer dat niet was ingepakt. De
buur vond dat raar en sprak de wapenhandelaar daarover aan. Die
keek zijn voorraad na en merkte dat er een tweeloop weg was.
De gestolen FAUL kostte omgerekend pakweg 800 euro en ernaast
lag een jachtgeweer dat er 5000 waard was.



Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 403
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Dossier Centaure calibre 10   Jeu 28 Juin 2018 - 16:53

10) Questions sur l’itinéraire parcouru par le FAUL cal.10 à partir du samedi 13 mars 1982.

Vol d’un fusil de chasse calibre .10 de la marque Centaure (FAUL) à l’étalage de l’armurerie Bayard 86 rue A. Sax à Dinant.
- Cette arme pèse + ou – 7 kg
- On ignore si des munitions de ce calibre ont été également volées ce jour-là.
- Type d’arme peu utilisée par les chasseurs en Belgique.

Ci-dessous, quelques photos trouvées sur Internet d’un Cal.10 Centaure.









***

Vue actuelle la vitrine de l’ancienne armurerie Bayard.







11) - Ce fait n’est plus repris dans la liste des faits attribués aux TBW sur liste des faits étudiés par la 2e commission d’enquête.
- On décrit le vol dans les livres de Dupont & Ponsaers et dans celui de Hilde Geens comme étant le 1er fait attribué au TBW, mais Michel Leurquin n’en parle qu’en page 89 de son livre.
- Deux hommes, dont un « grand corpulent » selon certains auteurs ou un « grand mince » selon le site « Killersbrabant.be » sont vus par un témoin, se précipiter dans une voiture garée place Collard et s’enfuir « en direction de la France ».

La place Collard aujourd’hui.





Pour s’enfuir « en direction de la France », pas beaucoup de choix : il faut soit emprunter l’avenue Winston Churchill pour rejoindre la N92, ou bien franchir le pont Ch. De Galle et continuer par la N936 vers Givet en passant par Onhaye.

- Autre possibilités d’itinéraire : direction Philippeville par la N97, ou à droite après le pont Ch. De Gaulle vers Namur par N96.

Vue de la rue Adolphe Sax, à hauteur du N°66, « en direction de la France ».




- Depuis la rue A. Sax, il n’est pratiquement pas possible de voir au-delà du rond point…
- De la place Collard, la visibilité n’est pas meilleure…





***


12) Quel aurait pu être le parcours du FAUL cal.10 jusqu’à Ronquières ?

Si on intègre dans un parcours (imaginaire) les localités entourées sur les débris de carte retrouvée :
- Après Onhaye, il y a ANTHEE (N97), FLAVION et ERMETON-sur-BIERT, St Gérard(N951), WANFERCEE-BAULET (N988), changement de direction vers St-Martin (N912), Boignée, Tongrinnes, Sombreffe(N93)… (Cette dernière localité se trouvant à la limite de la province de Brabant)

- A quoi peut faire penser un tel itinéraire ? A des travailleurs qui font du car-pooling ? Le chauffeur du jour qui dépose ses collègues dans une région donnée ?

Hypothétique destination finale ce jour-là :

- Ixelles. Choix arbitraire. Pourquoi ? Cette localité est abondamment citée dans beaucoup d’hypothèses et autres dossiers. Endroit déjà cité pour une (des) cache(s) d’armes.

13) 2e voyage du Centaure Cal.10

Toujours en supposant que notre arme ait séjourné dans une cache à « Ixelles », elle fera un aller-retour jusque Wavre le 30 septembre 1982, soit 6 mois et demi plus tard.

Toutefois, beaucoup de points restent assez obscurs ; tant de choses ayant été dites sur le sujet qu’il est facile de se méprendre. Donc en vrac, les « apparitions douteuses» :

a) A Lembeek, la victime parlera d’une arme de poing à canon long ou d’un fusil scié ( ?). Etonnant qu’il n’ait rapporté, si c’était le cas, les deux canons juxtaposés.

b) A Maubeuge, il sera question d’un auteur armé d’une carabine ou d’un fusil à canon scié.

c) L’arme serait identifiée par M. Dekaize. Au conditionnel, car il n’y a comme information que ce qui écrit dans la littérature. Cette identification par M. Dekaize serait actée en 1986. Qui peut confirmer ?

d) M. Dekaize et ses deux clients présents lors du braquage auraient reçu des coups de crosse… Avec cette arme ? La crosse était-elle sciée à ce moment-là ? Y-a-t’il un témoignage disant qu’il a été fait usage d’un fusil à canon scié dans l’armurerie ?

e) Lors de la fusillade du Koldham, le 1MDL Sartillot aurait reçu une double décharge de fusil de chasse (72 ou 88 plombs). A-t-il donné par la suite une description précise de l’arme ? Dans le témoignage de MM. Campine et Sartillot, ont-ils fait état d’un fusil de chasse à canons juxtaposés ? Le cas échéant, cette arme était-elle encore entière ou raccourcie ?

f) L’expertise balistique n’a pas permis de vérifier que c’est bien ce fusil de calibre 10 qui à tiré ? Contrairement aux deux fusils à pompe de calibre 12 qui ont été identifiés par la suite comme RG1 et RG2, nulle trace de calibre 10. Est-ce correct ?


14) Après Wavre, notre mystérieux Centaure cal.10 retournerait dans une cache à Ixelles ou dans la région de Braine-le-Comte (au choix, chacune de ces deux localités semblant être des zones bien connues des tueurs), pour n’en ressortir que pour plonger dans les eaux froides du canal au « Large de Fauquez » une nuit de novembre 1985… et être repêchée en 1986 dans les circonstances que l’on connait.


Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 403
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Dossier Centaure calibre 10   Jeu 28 Juin 2018 - 17:36

Qui a pu voler cette canardière?

Hypothèses saugrenues :

- Deux pêcheurs à la ligne entrent pour acheter 100gr. d'asticots et voyant le fusil à portée de main, ne résistent pas la pulsion de le voler et s'encourent… Le beau-fils (ou le neveu, ou…) de celui qui détient l'arme en hérite après le décès de ce dernier et le revend sur la brocante des Marolles…

- Deux militants d'extrême-droite faisant du lèche-vitrine par-là, voient l'arme facilement dérobable. L'un d'entre eux, amateur de "chasse au gros" (ça vous fait penser à qui?), profite de l'aubaine et s'en empare. Plus tard, étant obligé de s'absenter pour raisons personnelles de Belgique, sa femme de ménage s'en débarrasse aux " encombrants"...

- Deux agents du KGB (dont un grand mince) infiltrés dans le WNP s'emparent de l'arme dans le but de chasser le "Canard" (c'est à çà que sert une canardière), à moins qu'il n'en veulent accrocher "Trois"... à leur tableau de chasse.

Pourquoi une arme sans munitions, aussi pratique à utiliser qu'un mousquet sous Louis XIV, volée par on ne sait qui, qui n'a pas servi dans les attaques attribuées aux TBW, se retrouve-t-elle découpée en morceaux dans le canal à Ronquières? Faut-il y voir un lien avec les morceaux corps retrouvés dans la Sambre et dans la Meuse? Voire avec le dépeceur de Mons?

Non, certainement pas. "En direction de la France" on dit les témoins, si on suit la Meuse, vers Givet et ailleurs? Cette arme a du beaucoup voyager, franchir la frontière franco-belge dans les deux sens, se retrouver "par hasard" dans une sorte de "pot" d'armes en Belgique dont le ou les gestionnaires ont du, en s'en débarrassant en partie, faire un écran de fumée qui dissimulerait d'autres affaires sans rapport direct avec les faits de 1982/1983.

Qui? Je ne sais pas, mais un jour, un PJiste m'a dit "Tous les noms sont dans les dossiers"...
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8245
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Dossier Centaure calibre 10   Jeu 28 Juin 2018 - 18:36

dekaise a été contacté vers janvier 1987 pour aider à reconnaitre les pieces (sciés) trouvées à ronq

il a reconnu le faul lu qqs part
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 403
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Dossier Centaure calibre 10   Jeu 28 Juin 2018 - 21:29

Oui K,
C'est ce qu'on dit... Mais aucune référence officielle, PV d'audition, rapport de com. Parlementaire?
Alors les victimes, Dekaize et ses deux clients, ont-ils reçu des coups de crosse entière ou sciée? Quand on sera sûr de cela, on pourra classer ou pas classer le dossier "FAUL".
Bien à vous,
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 956
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: Dossier Centaure calibre 10   Jeu 28 Juin 2018 - 22:03

C.P. a écrit:

7) - Pourquoi accorder autant d'importance à une arme qui n' a pas tiré dans les différentes attaques attribuées au TBW?

Ils les ont peut-être volées pour voir quelles modifications ont été apportés à ces armes.
Et même peut-être à des fins "R&D" (recherche et développement) industrielles
Il serait bon de savoir quelles modif ont étés apportées et voir si on en retrouve de semblables sur d'autres armes (et notamment des armes de guerre)
Citation :
https://sites.google.com/site/tueriesdubrabant/wavre

En septembre 1982, Daniel Dekaise est une jeune père de famille. II a vingt-sept ans, a épousé une Suissesse et a des enfants. Dans le milieu des armes, sa réputation est surtout celle d’un touche-à-tout de génie.

N’est pas encore venu pour Daniel Dekaise le temps où l’on parle de lui comme d’un homme d’affaires brassant des marchés considérables. En 1982, DDK est loin d’être le commerçant qui se rend pour affaires en Egypte, qui est apprécié à l’escadron spécial d’intervention de la gendarmerie belge pour la qualité de son matériel et le génie de ses inventions, qui fournit l’armement de plusieurs polices communales, s’apprête à ouvrir le plus important complexe de tir du Brabant wallon et met au point une nouvelle arme d’intervention pour la police judiciaire, le 750 police.

En septembre 1982, on dit surtout de Daniel Dekaise qu’il est terriblement doué, du genre à pouvoir vous transformer un morceau de fer blanc en arme de guerre. Sa clientèle s’étend du chasseur à la jeune femme à la recherche d’une arme dont Dekaise sait qu’elle ne servira jamais en passant par: des militaires, des détectives, des policiers, des gendarmes et de curieux personnages à l’accent étranger

Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1039
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Dossier Centaure calibre 10   Ven 29 Juin 2018 - 8:53

Bonjour,
Qui peut dire si un TBW a tiré avec le Centaure lors d'une attaque? Il est possible que l'arme ait été employée avec un dispositif de sous-calibrage en 12 ou que les cartouches de 10 aient été rechargées avec des plombs qu'on emploie pas habituellement dans ce calibre.
Daniel Dekaise n'était peut-être pas une victime comme une autre. Son nom apparaît au centre de l'organigramme du Staybehind.
De plus, il a été évoqué dans la piste libanaise.
Revenir en haut Aller en bas
Manicon



Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 02/05/2018

MessageSujet: Re: Dossier Centaure calibre 10   Ven 29 Juin 2018 - 13:29

Etienne a écrit:
Bonjour,
Qui peut dire si un TBW a tiré avec le Centaure lors d'une attaque? Il est possible que l'arme ait été employée avec un dispositif de sous-calibrage en 12 ou que les cartouches de 10 aient été rechargées avec des plombs qu'on emploie pas habituellement dans ce calibre.
Daniel Dekaise n'était peut-être pas une victime comme une autre. Son nom apparaît au centre de l'organigramme du Staybehind.  
De plus, il a été évoqué dans la piste libanaise.

L'organigramme du Stay-beheind?

Vous voulez dire les scriboutchas de Michel Libert? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 956
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: Dossier Centaure calibre 10   Ven 29 Juin 2018 - 16:44

Manicon a écrit:
Etienne a écrit:
Bonjour,
Qui peut dire si un TBW a tiré avec le Centaure lors d'une attaque? Il est possible que l'arme ait été employée avec un dispositif de sous-calibrage en 12 ou que les cartouches de 10 aient été rechargées avec des plombs qu'on emploie pas habituellement dans ce calibre.
Daniel Dekaise n'était peut-être pas une victime comme une autre. Son nom apparaît au centre de l'organigramme du Staybehind.  
De plus, il a été évoqué dans la piste libanaise.

L'organigramme du Stay-beheind?

Vous voulez dire les scriboutchas de Michel Libert? scratch
L'armée secrète mise en place par l'Otan.
Comme celle qui sévissait pendant le seconde guerre mondiale.Ctéation 1 juin 1944, dissolution 1945
Maintenant que vous m'en parlez ca peut éventuellement avoir un rapport puisque leur écusson fait d'une certaine manière référence au Lion Delhaize...

Voir à ce sujet ; http://darium.over-blog.com/2015/11/deux-membres-de-l-armee-secrete-sortent-de-l-ombre.html
Merci beaucoup pour votre intervention, Manicon
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1039
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Dossier Centaure calibre 10   Ven 29 Juin 2018 - 17:43

Bonjour,
Apparemment Hervé ne connaît pas la provenance de ce tableau.
http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t175-dekaise-daniel
Ce document est intéressant.
Plusieurs noms me parlent.
Je considère ces gens comme des militaires pas comme des tueurs immondes et je ne pense pas que les sentinelles du WNP soient des Staybehinds.
Ils servent une idéologie nauséabonde alors que les freelances du SDRA8 servent leur pays. Rien à voir.
Revendiquer n'est pas être.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8245
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Dossier Centaure calibre 10   Ven 29 Juin 2018 - 18:48

papamadit !


si c'est du net c'est 3/4 certain que c'est faux

si c'est du TeLE c'est 1/2 faux

si c'est d'un journal 1/4 faux

si c'est un pv......



regarde ds le doc du Carnet Acke un melange de sources

par exemple

l'arme de Anvers est un 7.65 mm recalibré en 9mm :est- ce possible de reforé le chambres ; culasse et canon ??? et l'inverse , une balle 7.65 ds une douille 9mm reserré ? et rechargé ?

puis

et KMS déclare := OHAIN ! va croire cela !
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1039
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Dossier Centaure calibre 10   Ven 29 Juin 2018 - 20:53

Bonjour K,
Je ne pense pas qu'il faille rejeter tous les documents qui ne sont pas sûrs à 100%.
Dans le cas contraire je ne lirais pas ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dossier Centaure calibre 10   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dossier Centaure calibre 10
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Documentaire 04: Planete Choc Dossier OVNI
» Dossier: Les policier et le phénomène ovni
» Dossier/débat: les découvertes scientifiques et les aspects du phénomène ovni
» dossier d'inscription et numéro d'interne
» mini dossier sur le HDR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Dinant, 13 mars 1982-
Sauter vers: