les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Armes prises ou volées, armes (re)trouvées

Aller en bas 
AuteurMessage
C.P.



Nombre de messages : 327
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Jeu 26 Juil 2018 - 13:37

Armes volées ou prises, armes (re)trouvées…

Après avoir essayé d’imaginer le parcours du Centaure cal.10, et accessoirement son utilisation dans les tueries, je me suis mis en tête de faire la même démarche avec les autres armes utilisées (ou pas) par les tueurs. Mais si j’avais su où cela me mènerait, …

Faire l’inventaire de toutes les armes potentiellement concernées m’a incité à revisiter chronologiquement les principales affaires de vol d’armes en Belgique de 1982 à 1986, en commençant par le vol des armes de l’ESI, et en essayant de les situer dans une ligne espace/temps. Pas facile, d’autant que les sources dont je dispose sont limitées et ne sont que du domaine public.

Le but de ma démarche est de tout regrouper en seul tableau Excel afin de visualiser au mieux les armes, à quel moment elles ont servi et les endroits où elles ont été vues, aperçues ou retrouvées.

Pour le reste, je n’ai pas la science infuse, je ne suis pas Dieu, ni enquêteur, ni encore journaliste d’investigation. Toute forme d’aide est la bienvenue.

1ere partie Les armes volées à l’ESI

La nuit du 31 décembre 1981 au 1er janvier 1982, vol à la caserne de Gendarmerie d’Etterbeek dans le coffre de 5 véhicules Ford Taunus affectés à l’ESI de :

#  Type d’arme    Poids de l’arme   Poids du chargeur
5   HK MP5 A2      2.54kg                0.53kg
10 HK MP5 SD2    2.70kg                0.53kg
5   FAL*               4.25kg                0.50kg
4   RG cal.12**     2.90kg ?
2   PLF*** ? ?
28 Chargeur de 25 x 9mm               0.53kg
*Type non précisé (avec crosse repliable mk3 ou pas, avec ou sans cache-flamme ?)                                                                                                              
** Type non-précisé                                                                                                                                                          ***idem

Soit un poids total d’armes et munition de minimum 72kg. Messieurs, à vos altères!

Armes retrouvées :

- 1986 : Eléments de MP5 retrouvés chez Mendes (origine Bouh ?), sans N° de série, expertise Dery -> probablement provenant du vol à l’ESI. A confirmer.

- 1 RG (éléments ?) retrouvé chez Bouh. A confirmer.

- 1987 : 2 armes retrouvées dans la R25 du box « Zaventhem » (Be+Bouh ?)

- 1988 : 4 colis contenant des mun. (détails ?) retrouvés à Vilvoorde.

- ???? : 2 MP5 + 4 crosses, ainsi que d’autres armes retrouvées dans la « cache » de Sart-Dame-Avelines.

2e partie : le « Centaure » cal.10

Le 13 mars 1982, deux individus (dont un « grand mince » selon la CBW, un « grand corpulent » selon la presse) volent à l’étalage de l’armurerie Cattai à Dinant, un fusil de chasse de marque FAUL, type « Centaure » de calibre 10, plus communément appelé « canardière ».
Poids de l’arme : pas moins de 8kg ! Celle-ci sera retrouvée sciée dans le canal à Ronquières en 1986.

Remarques personnelles :

- Même scié, le Centaure devait peser pas moins de 4kg. Tirer du « 10 » avec ce genre de brol à une main me paraît impossible, et assez difficile même à deux mains. J’estime qu’à une douzaine de mètres, la dispersion des plombs (surtout s’il s’agit de plombs cubiques) à une superficie de plus d’un mètre carré !

- Je me suis souvent posé la question de qui pourrait avoir envie d’utiliser une arme de ce calibre : deux possibilités, un branquignol qui n’y connaît que dalle, ou un amateur de chasse au « gros ». L’image d’un ami d’un ex-gendarme-bucheron me vient à l’esprit, mais je me garderai bien d’accuser qui que ce soit de quoi que ce soit, ce n’est pas de mon ressort.


Utilisation probable du « Centaure » :

- A Maubeuge, on rapporte que le guetteur aurait été, je cite : « armé d’une carabine ou d’un fusil à canon scié ».

- A Wavre, D. Dekaize a identifié l’arme avec laquelle il a été agressé. Est-ce aussi l‘arme qui a servi dans la fusillade contre les gendarmes Campine et Sartillot ? Aucune expertise balistique ne semble aller dans ce sens…

- Aucune douille de calibre 10 n’a été retrouvée sur lieu des attaques attribuées au TBW, bien que l’arme semble apparaître çà et là (sans confirmation officielle).

- A Alost, dans sa déposition actée par la BSR locale, David Van de Steen décrit point pour point l’arme avec laquelle on lui a tiré dessus : fusil de chasse à 2 canons juxtaposés et sciés ! Rien à voir avec les 2 fusils à pompes (appelés erronément « riot-guns ») de cal .12 utilisés à partir de Tamise et identifiés par les expertises balistiques. Curieusement, il ne semble pas être tenu compte de cette déposition…

Et pour terminer, je trouve bizarre que le « Centaure » ait été scié en 1982 et que la partie sciée du canon se retrouve jointe au reste 4 ans plus tard dans les eaux du canal de Ronquière.

3e partie : les armes volées à l’armurerie Dekaise.

Le 30 septembre 1982, trois individus braquent l’armurerie Dekaise à Wavre. Le bilan est lourd, un policier tué, deux gendarmes blessés dans la fusillade de Hoeilaart, l’armurier et deux clients blessés.

# Type d’arme                       Poids
1 PM Beretta 9mm                 3.20kg
2 PM Ingram 9mm                 2.84kg
3 Colt .45                             1.10kg
1 Bernardelli 7.65                  0.75kg
1 FN .22                               0.70kg
1 S&W 9mm                         1.15kg
1 Rugger cal.45                     1.30kg
1 Rugger cal.357 mag            1.20kg
1 Rugger cal.44 mag              1.30kg
1 S&W cal.9mm                     1.15kg
1 S&W cal.357 mag 6 pouces  1.20kg
1 S&W cal.357 mag                1.15kg
1 Schmeisser MP 40               4.03kg
2 Enfield cal.380                    0.77kg

Soit environ 25kg d’armes.

Chronos a publié en son temps un récapitulatif de l’utilisation faite par les TBW  que je me permets de reproduire ici par pure fainéantise (et j’espère qu’il ne m’en tiendra pas rigueur) :

Les armes volées chez Dekaise et leur utilisation probable.

Au total 18 armes (5 pistolets, 9 revolvers et 4 pistolets mitrailleurs) ont été officiellement volées lors de ce hold-up. Seules quelques-unes ont apparemment été utilisées par les truands. Voici une liste de ces armes, de leurs principales caractéristiques et des faits lors desquels elles auraient été utilisées. Les armes sont classées en fonction de leur calibre, du plus gros au plus léger.

1. Un revolver Smith & Wesson Modèle 19 Canon 6" de calibre .357 Magnum
C’est un revolver de gros calibre à grand pouvoir d’arrêt. Il a probablement été utilisé lors des trois premiers hold-up de supermarché (Genval, Uccle et Hal) avec des munitions .38 Spécial (9x 29mm) et lors de la fusillade à Nivelles avec des munitions .357 Magnum (9x33mm). Donc dans des situations où la puissance et l’efficacité primait sur la discrétion.

2. Un pistolet Colt Government de calibre .45
C’est un pistolet de moyen gabarit mais qui possède un bon pouvoir d’arrêt grâce au diamètre de ses projectiles (11,43x23mm). Il aurait été utilisé lors de la fusillade de Nivelles et lors du hold-up d’Anderlues.

3. Un pistolet Smith & Wesson Modèle 559 de calibre 9 mm Para
Pistolet assez similaire au précédent (9x19mm), légèrement moins puissant mais plus facile à manier (moins de recul). Employé probablement lors de la fusillade de Nivelles.

N.B. : l'arme illustrée sous la dénomination "Pistolet Smith & Wesson type 559" sur le site Killersbrabant est celle d'un revolver Rüger et non pas celle d'un pistolet S&W 559 !

4. Un pistolet Bernardelli Modèle 60 de calibre 7,65 mm

Arme de puissance modérée (7,65x17mm) qui aurait servi lors de la fusillade à Nivelles et lors des hold-up d’Anderlues et d‘Alost.

5. Un pistolet FN Concours 150 de calibre .22 LR
C’est un pistolet de petit calibre (5,6x15mm) à pouvoir vulnérant faible mais qui est facile à manier, de grande précision et relativement peu bruyant. Le projectile a également une faible capacité à traverser sa cible ce qui, dans certaines circonstances, a du être particulièrement pratique pour les truands.

Cette arme aurait été utilisée pour abattre le concierge de l’auberge Het Kasteel à Beersel, le chauffeur de taxi Angelou, le chien de garde du garage Denuit de Braine-l’Alleud, le couple de concierge de la Filature Wittock à Temse et les époux Fourez à Nivelles. Autrement dit, le pistolet aurait été employé dans toutes les situations où les truands avaient intérêt à faire le moins de bruit possible.

Il est d’ailleurs probable que l’arme était pourvu d’un modérateur de son car même si les détonations de cette arme ne sont pas exagérément bruyantes ; en pleine nuit, elles auraient du l’être suffisamment pour réveiller le voisinage immédiat. Un autre élément vient renforcer cette hypothèse : le bout du canon de la carabine de chasse de calibre 22 retrouvée à Ronquières était fileté de manière à y placer un silencieux. M. Dekaise n’a pas déclaré le vol d’un tel dispositif pour ce type de calibre mais il en fabriquait en quantité depuis 1981. Peut-être ne s’est-il pas aperçu de la disparition d’une de ces petites pièces.

4e partie : Nivelles le 17 septembre 1983

Les armes de service des gendarmes Morue (tué) et Lacroix (blessé), 2 pistolets FN 7.65 furent emportés par les tueurs. L’UZI remarquée par un des tueurs, fut également emportée (P.11 du rapport de la CP de 1988). Retrouvé dans la Saab le samedi vers 1030h. À confirmer.

Remarque personnelle : réflexe d’ancien militaire, désarmer un prisonnier ou prendre l’arme d’un ennemi abattu ?

Ces armes auraient été utilisées à Anderlues et à Alost selon les expertises balistiques. Des pièces ou éléments sont repêchés à Ronquières.

5e partie : Anderlues le 1er décembre 1983

Le révolver Arminius cal.38 du bijoutier Szymusik est emporté par les tueurs. Aucun espoir de savoir s’il a été utilisé ou pas.

A suivre:

Vielsalm et cambriolage Mendes.


Dernière édition par C.P. le Sam 4 Aoû 2018 - 8:32, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
dcmetro



Nombre de messages : 323
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Jeu 26 Juil 2018 - 17:16

Merci pour la synthèse, il a été dit sur ce forum que l'inventaire des armes volés chez Dekaise n’était pas fiable et que DD n’avait jamais été foutu de donner une véritable liste fiable des éléments dérobés.

Quant a l'UZI, personne n'a été capable de donner une version définitive, y en avait t'il vraiment un dans le combi, emporté ou pas , retrouvé ou non dans la SaaB

Je suis bien conscient que chercher de la logique chez les TBW c'est chercher du jambon a la Mecque, mais quand même, l'Uzi est réputé comme un des meilleurs pistolets mitrailleur au monde, pourquoi se priver d'une telle arme qui tombe "tout cuit dans le bec"
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 816
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Jeu 26 Juil 2018 - 18:11

Bonjour CP,
Une précision : le Colt A1 1911 est L' arme des fondus du Practical shooting. C'est une arme à simple action. Ils la portent munition chambrée, percuteur tiré, sécurité relevée (on).
Les automatiques S&W n'avaient pas trop la cote comparés aux révolvers de la marque. Le calibre 9 para ne plaisait pas trop à ces amateurs de 45ACP.
Il faudra que l'armée US l'adopte pour qu'il soit considéré à sa juste valeur. Le changement de résistance de la détente entre le premier coup en double action et les suivants en simple action, ne convient pas non plus à ces spécialistes, beaucoup considérent que le premier coup est quelque peu galvaudé.

Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 327
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Jeu 26 Juil 2018 - 21:24

@dcmetro

Effectivement, s'y retrouver parmi ce foutoir d'informations parfois fantaisiste relatif aux armes m'a coute quelques heures de mes trop rares loisirs et quelques migraines, sans parler de l'augmentation du nombre mes cheveux gris.

Quant à l'UZI, il en est fait mention dans de nombreux témoignages, dont celui du gendarme Lacroix.Alors, qui infirmera ou confirmera cela? Autre chose, cette arme doit sa célébrité aux victoire des Israéliens lors des conflits de '67 et de '73 et à son look non-conventionnel...Pas réellement supérieure à ses contemporaines aussi bien en terme de précision ou de cadence de tir. Et à titre personnel, je ne me serai pas senti ridicule avec une Vigneron face à une UZI. L'efficacité d'une arme dépend toujours de son utilisateur. Il en est de même pour les armes que pour les bagnoles ou les femmes (mes excuses les plus plates aux dames qui liraient cette réflexion machiste), chacun a sa préférence, et prétendra en tirer le meilleur.

Bonne soirée à vous,
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 816
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Jeu 26 Juil 2018 - 22:23

Bonjour,
Les UZI des gendarmes étaient modifiés en carabine. Le tir automatique était impossible. Leur valeur en était très réduite. Un look avant tout.
Une carabine médiocre, un pistolet lourd, un calibre faiblard surtout en 9 mm court. Beaucoup de défauts. Les TBW n'avaient sans doute pas d'armurier pour les remodifier en pistolets-mitrailleurs.
Si un TBW avait eu une Vigneron au diable amoureux, les policiers dans la Golf auraient sans doute été plus gravement blessés voire tués.
Heureusement le MP40 n'était pas utilisable.
Un des tueurs devait être un nostalgique du 3eme Reich.
Revenir en haut Aller en bas
Roulio

avatar

Nombre de messages : 319
Localisation : Ixelles
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Jeu 26 Juil 2018 - 22:47

Merci C.P. pour ce travail.
Voilà qui est maintenant consigné et disponible.
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 327
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Ven 27 Juil 2018 - 8:52

@Etienne,

Navré de vous contredire, mais le Colt .45 n'était plus l'arme "à la mode" en 1980 dans les cercles de tir, pratique ou conventionnels. Seuls les cadors du milieu et autres branques restaient fascinés par le calibre pour diverses raisons psychologiques que Michel-j a parfaitement expliquées sur un autre fil du forum. Même David Starsky a très vite abandonné son vénérable .45 pour un plus moderne S&W mod.59.

Les armes "à la mode" côté révolver étaient plus le S&W en calibre 357 magnum (je crois que Falco fut un inconditionnel de ce modèle, de même que Kenneth Hutchinson qui délaissa son S&W .38 à canon court pour S&W .357 à canon de 6") et pour les "fauchés", les Rüger en calibre .38.

Côté pistolets, outre les inévitables FN GP 9mm, les Beretta 95 et autre S&W mod 39 et 59 avaient aussi la côte. Les antiquités (de l'époque) du genre Colt .45 et Walter P38 n'étaient là que pour le fun.

Pour le remplacement des Colt .45 et des S&W mod.10 (calibre .38!) de l'armée US par le Beretta M9, je vous invite à lire l'article:
http://tre-blog.fr/actualites/u-s-army-beretta-m9-sig-p320-les-raisons-dun-changement/

Et en ce qui concerne les UZI à un coup dont vous faites allusion, si vous tenez l'info d'un article de la DH paru le juin 2016, sachez qu'il comporte un certain nombre d'erreurs ou d'approximations typiquement journalistiques. Exemple : l'UZI (PM) est une arme individuelle. Une arme "collective", en terme militaire, est soit un FM (FALO, BAR,...), soit une mitrailleuse (.30, MAG, M60,...), sans parler de "blindicide" ou de mortier!


Bref, j'aimerais personnellement rester concentré sur les armes qui ont fait vingt-huit (28) victimes innocentes dont des femmes et des enfants!


Merci de votre compréhension,

Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 816
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Ven 27 Juil 2018 - 9:04

Bonjour CP,
Je vous invite à lire les revues AMI de l'époque.
Tous les goûts sont dans la nature, en matière d'armes.
Les armes des TBW sont traçables. Volontairement?
Ils ont eu les armes qu'ils pouvaient ou celles que le coordinateur leur a imposées.
Deux possibilités existent: des tueurs fous ou des terroristes.
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 720
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Ven 27 Juil 2018 - 11:52

Etienne a écrit:
Bonjour CP,
Je vous invite à lire les revues AMI de l'époque.
Tous les goûts sont dans la nature, en matière d'armes.
Les armes des TBW sont traçables. Volontairement?
Ils ont eu les armes qu'ils pouvaient ou celles que le coordinateur leur a imposées.
Deux possibilités existent: des tueurs fous ou des terroristes.
Une fois "exfiltrés" à destination de "l'autre côté du rideau de fer" (c'est a dire "à destination du côté soviétique"), ils n'avaient plus rien à craindre.
Pour se faire, la Stasi recrutait des agents clandestins (inclus pour le renseignement) dans la même mouvance qu'eux, et c'est à dire, la mouvance "néo nazie".



Cqfd...

Bien sur que, je ne refuserais pas la prime "Delhaize".
J'ai assez fait de "bénévolat" au cours de ma vie pour que "pour une fois" ca me rapporte quelque chose et que ce ne soit pas toujours à mes frais que les choses se fassent.
Bien sûr je ne ferais plus ce genre d'enquête et c'est donc "une fois" mais pas plus...
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 816
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Ven 27 Juil 2018 - 12:59

Bonjour,
Je l'espère pour vous Cheshire cat.
Celui qui permettra de résoudre l'énigme n'aura pas volé sa récompense.
Même si 250 k EUR ne représentent pas le même pouvoir d'achats que BEF 10 millions à l'époque, il y a de quoi mettre du beurre dans les épinards.
Revenir en haut Aller en bas
Roulio

avatar

Nombre de messages : 319
Localisation : Ixelles
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Ven 27 Juil 2018 - 14:40

.....quand l'argent s'en mêle, le vers est dans le fruit. Incontestablement
C'est pourquoi notre Monde fonctionne si bien, d'ailleurs.
Solidaire, vertueux et désintéressé.
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 816
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Ven 27 Juil 2018 - 22:18

Pour l'instant, cette offre n'a pas aidé à la résolution de l'enquête. Le plus dur pour celui qui aura identifié les tueurs sera de convaincre les enquêteurs de leurs identités. A moins que ce soit de les convaincre du bien-fondé de les arrêter. Question du principe de proportionnalité. Le tort énorme de la divulgation et du procès public ne sera-t-il pas jugé disproportionné au regard du relatif soulagement des victimes. Considérant que beaucoup d'entre elles ne souffrent plus pour cause de décès et que les autres souffrent depuis si longtemps que cet état en deviendrait habituel, normal et de fait supportable ad vitam eternam. La raison d'État a probablement déjà concouru à la tenue en échec 30 ans durant de ce que l'on appelle encore une enquête. De quel État aurait-on ainsi tenté d'assurer la pérennité ?
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 720
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Ven 27 Juil 2018 - 23:43

Etienne a écrit:
Bonjour,
Je l'espère pour vous Cheshire cat.
Celui qui permettra de résoudre l'énigme n'aura pas volé sa récompense.
Même si 250 k EUR ne représentent pas le même pouvoir d'achats que BEF 10 millions à l'époque, il y a de quoi mettre du beurre dans les épinards.
Ca me permettrait aussi d'aider des gens qui n'ont pas eut de chance et qui sont dans le besoin.
Mais bon, l'attribution de cette prime ca ne dépend pas de moi.... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 720
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Ven 27 Juil 2018 - 23:49

Roulio a écrit:
.....quand l'argent s'en mêle, le vers est dans le fruit. Incontestablement
C'est pourquoi notre Monde fonctionne si bien, d'ailleurs.
Solidaire, vertueux et désintéressé.
Si vous croyez que ca a été drôle d'être "confiné" dans "la grande muette" pendant des décennies vous vous trompez. Rolling Eyes
Je vous rassure, ca n'a absolument rien couté aux contribuables belges...

Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 816
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Sam 28 Juil 2018 - 0:46

L'argent fait faire beaucoup de mauvaises choses.
Il n' est pas sale en soi. Gagné honnêtement il n'est pas honteux.
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 327
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Sam 28 Juil 2018 - 16:43

Suite de mon message initial sur les armes volées ou prises, armes (re)trouvées

6e partie : Vol d’armes à Vielsalm

Sans liens apparents avec les TBW, il me paraît quand même opportun de s’y intéresser. La nuit du 13 mai 1984, un groupe armé (non-identifié) s’empare d’armes de guerre à la caserne de Vielsalm. L’officier de garde est gravement blessé par 2 rafales de Thompson, il a encaissé pas moins de 6 balles de .45 sur 17 tirées par son agresseur.

#    Type d’arme                              Poids
20? FAL                                          4.25kg
2?   FALO                                        6.00kg
5?   PM « Vigneron »                        3.30kg
3?   Lee-Enfield .30 (ou SA-FN .30?)  4.30kg

Jusqu’à présent, il m’est impossible de dire avec certitude le nombre et le type exact des armes emportées. Qui peut le préciser ? Le poids approximatif du butin doit se situer entre 115 et 120kg. Faut du muscle pour transporter tout cela, surtout si les bretelles de transport ont été retirées comme de coutume à cette époque.

Certaines des armes volées furent retrouvées dans le cadre de l’affaire des CCC ou d’AD en France.
D. Chevolet a utilisé une des Vigneron de Vielsalm contre un agent de sécurité lors de l’attaque du siège de la BBL Court-st-Michel à Etterbeek.

Le reste doit avoir vogué vers d’autres rivages, comme les côtes basque ou irlandaise, voire du Proche-Orient, mais, c’est pure spéculation de ma part.

Armes retrouvées :

- 5 FAL retrouvés en avril ’97 (date exacte ?), dans un « box » rue Beckmans, 25 à Uccle. Ils y seraient stockés depuis 1984 (date exacte ?)

- 1 FAL N°2500414 (provenance Vielsalm à confirmer) retrouvé le 08 février 1989 avec 15 autres armes diverses dans un « box » N°404 situé chaussée d’Alsemberg 733 à Uccle.

- ?  cache rue Puit-en-Stock à Liège ?
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 816
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Sam 28 Juil 2018 - 16:57

Bonjour CP,
Bref il en reste des paquets dans la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 720
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Dim 29 Juil 2018 - 19:27

Etienne a écrit:
Bonjour CP,
Bref il en reste des paquets dans la nature.
Ca ne m'étonnerait pas qu'on en retrouve parmi celles de l'ETA militaire et qui ont été saisies "côté francais".
C'est dans cette région que bbche continuait sont trafic d'arme à l'époque où il a été aplatit par un arbre.
Je l'imagine mal reconvertit en bûcheron et ce n'est forcément pas son style de vie...
Il en a forcément "exfiltré" quand il a quitté la Belgique pour vivre en France.

Chose étrange, on retrouvera le corp de Djamila B. (la fille de Kaci B., ancien membre de la filière boraine) à La Rochelle.
C'est peut-être un message envoyé au Commissaire Broussard (France) puisque, encore plus étrange, c'est la région natale de ce Commissaire Broussard (bien connu dans l'affaire "Mesrine").
Il est né en 1936 à Aulnay-de-Saintonge en Charente-Maritime. C'est rout près de La Rochelle.

Pourquoi ? C'est l'ami et le collègue du "Broussard belge"
FRANS REYNIERS

La boucle est bouclée...
Revenir en haut Aller en bas
Feu Follet

avatar

Nombre de messages : 847
Age : 51
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Lun 30 Juil 2018 - 21:48

C'est là, si je comprends bien, que vous faites le lien avec Bouhouche: l'ETA militaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Roulio

avatar

Nombre de messages : 319
Localisation : Ixelles
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Mar 31 Juil 2018 - 15:36

Cheshire cat a écrit:
Etienne a écrit:
Bonjour CP,
Bref il en reste des paquets dans la nature.
Ca ne m'étonnerait pas qu'on en retrouve [...]
Chose étrange, on retrouvera le corp de Djamila B. (la fille de Kaci B., ancien membre de la filière boraine) à La Rochelle.
C'est peut-être un message envoyé au Commissaire Broussard (France) puisque, encore plus étrange, c'est la région natale de ce Commissaire Broussard (bien connu dans l'affaire "Mesrine").
Il est né en 1936 à Aulnay-de-Saintonge en Charente-Maritime. C'est rout près de La Rochelle.

[...]La boucle est bouclée...

> là Cheshire cat, vous m'avez bien bluffé !
Commençant à bien vous connaître (du moins le croyais-je..) j'étais persuadé que, depuis la Rochelle, vous nous auriez menés droit vers l'ancienne Base sous-marine que le 3ème Reich utilisa pendant le second conflit mondial  
( https://fr.wikipedia.org/wiki/Base_sous-marine_de_La_Rochelle )
Mais il n'en fut rien : queue de poisson au dernier moment !
Délaissant exceptionnellement votre côté "Ma vie en kaki" pour cette fois, nous servir du "Commissaire Broussard".

De grâce Cheshire cat, respectez aux moins les personnes qui prendraient le train en marche aujourd'hui sur ce forum, et tenteraient d'en comprendre l'essentiel à partir du fouilli, inévitable (paraît-il..), auquel mes propres interventions participent aussi, d'ailleurs. N'en rajoutez pas une tonne avec des interventions dignes d'Alice au Pays des Merveilles , dont vous n'avez d'ailleurs pas le monopole, sur 13 ans d'existence du forum.
Vous auriez fait une cible de choix pour 'Luciendislaire', s'il était encore sur ce forum. Il nous aurait concocté de ces florilèges sur la seule base de vos écrits Cheshire cat, je ne vous dit que cela....
Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 886
Age : 43
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Mar 31 Juil 2018 - 19:01

Vous avez raison, Roulio : vos remarques sont constructives et utiles. Malheureusement, le sympathique Cheshire Cat part dans toutes les directions, perd le lecteur et étouffe les fils. Le lien fait ci-dessus entre Bouhouche, l'ETA, le commissaire Broussard est par exemple particulièrement fantaisiste. Il ne manque que Jacques Mesrine !

--> Des membres de l'ETA, agissant à titre individuel pour des motifs particuliers : oui c'est possible, mais il faut cibler la démarche avec des arguments.
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 327
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Mar 31 Juil 2018 - 20:19

J'ai rectifié le sort de l'Uzi prise par les tueurs à Nivelles. Source Jean Vandendries dans ?, date?

Il est vrai que, pour abonder dans le même sens que Roulio et Frédéric, je préférerais un "cross-check" des éléments que j'ai publié en début de fil plutôt que des supputations rocambolesques ou des discutions oiseuses.
Les balles qui ont tues 28 personnes et blessé tant d'autres sont sorties d'armes identifiées et connues. Peu d'autres éléments tangibles sont disponibles, peut-être qu'en se penchant attentivement sur les liens entre les armes, arrivera-t-on enfin vers les tueurs. Même si ils sont morts et rôtissent dans les flammes de l'enfer, j'espère qu'un jour la vérité soit mise au jour.
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 720
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Lun 6 Aoû 2018 - 9:24

Roulio a écrit:
j'étais persuadé que, depuis la Rochelle, vous nous auriez menés droit vers l'ancienne Base sous-marine que le 3ème Reich utilisa pendant le second conflit mondial
Si ca peut vous consoler, être "confiné" dans l'ex-armée belge durant la guerre froide ca n'a pas toujours été drôle. Néanmoins, ca a été très instructif... (on n'avait que ca à faire, d'ailleurs, lol)

Non, j'aurais plutôt fait le lien sur base du fait que Larochelle fut un port Templier qui permis à ces fugitifs de s’exfiltrer à destination du Portugal et vers la citadelle de Thomar (qui fut leur Quartier Général à plusieurs reprise). Pour la petite histoire, les templiers étaient très bien renseigné et  la flotte templière, qui stationnait à La Rochelle, a levé l'ancre "in extremis", à l'aube, et une poignée d'heure avant que Philippe le Bel donne l'ordre de les arrêter. Quand les soldats sont arrivés au port pour les arrêter, les templiers avaient déjà mis les voiles (au sens propre comme au figuré... Laughing )
La seconde filière d'exfiltration utilisée par les templiers se trouve au sud.  Beaucoup d'entre eux ont quitté la France en franchissant les Pyrénées. Bref, "on ne change pas une formule qui gagne"  Wink


Feu Follet a écrit:
C'est là, si je comprends bien, que vous faites  le lien avec Bouhouche: l'ETA militaire ?
Le policiers francais découvriront des caches d'armes de bbche et ses principaux clients sont même tout près de lui.
L' "Euskadi Ta Askatasuna" est une organisation armée basque indépendantiste d'inspiration marxiste. Ils avaient des planques d'armes de part et d'autre de la frontière, et comme par hasard, bbche s'est installé juste à proximité.
Il y avait eut aussi une autre organisation, cette fois para-policière qui faisait la guerre à l'ETA et qui donc avait aussi besoin d'armes de contrebande. Un commerce très lucratif.....

Pour blanchir l'argent, il y a aussi une enclave facon "petite suisse" (la principauté d'Andore) à cheval sur la frontière. C'est un "paradis fiscal" qui regorge de banque, et  bien sûr, à l'abris du fisc. Bref l'endroit idéal pour ce genre de commerce Wink



Par ailleurs, on sait qu'à quelques kilomètres de boubouche on retrouve le "Mage de Hornu" (Paul LEROY) qui a assassiné Djamila. Lui aussi s'est fait "éliminé" pour une raison où l'autre...
C'est, pour ainsi dire, "cousu de fil blanc"... La "version officielle" ca vaut ce que ca vaut....
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 720
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Lun 6 Aoû 2018 - 11:27

Roulio a écrit:
N'en rajoutez pas une tonne avec des interventions dignes d'Alice au Pays des Merveilles,
je pense même que la bande des borains était même là pour détourner les soupesons si l'organisation de bbche était  menacée. Céer une "diversion" c'est même une très vieille stratégie militaire. De toute facon les enquêteur n'avaient rien dans les mains pour condamner la bande des borains puisque toutes les armes étaient planquées par "la bande de Bruxelles"... Le point de connexion entre les 2 bandes c'est le mage LEROY à Mons qui n'attire l'attention de personne.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armes prises ou volées, armes (re)trouvées
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Armes utilisées.
» [Papier] Siège de Péronne 1536 :armes des intervenants
» Mes armes: explications
» des médias controlés par les marchands d'armes?
» [Papier] Rôle d'armes de l'empire d'Autriche-Hongrie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: LES TUEURS: INDICES, PROFILAGE, PORTRAITS ROBOTS... :: Eléments matériels , indices :: Armes et munitions-
Sauter vers: