les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Armes prises ou volées, armes (re)trouvées

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
C.P.



Nombre de messages : 533
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Ven 7 Sep 2018 - 18:16

7e Partie : Les Armes (déclarées) volées chez Mendez en mai 85

1) 7 armes anciennes, à poudre noire. Sans grand intérêt sauf pour collectionneur.


2) 12 armes de chasses, dont certaines avec lunette, dont
- 1 Weatherby                   cal.300 express                       *
- 1 Brno                              cal.458  Winchester mag.      *
- 1 FN BAR                         cal.270  Winchester               *
- 1 Ruger N°1                    cal.300  Winchester                *
- 1 FN 22auto                    cal.22 LR                                   *
- 1 FN Mauser                   cal.



3) 20 armes de poing diverses dont un certain « Stechkin » 9mm Makarov




4) 20 armes de guerre dont  certaines didactiques, d’autres sous-calibrées en .22 … celle-ci étant sans intérêt, sauf, encore une fois pour collectionneur, ou dans le cas d'une fraude à l'assurance comme ce fut évoqué lors du procès des Dupondt.

A suivre...



On peut estimer le poids total de ces armes et de leurs accessoires volés à 120kg. Ajoutons à cela les autres objets déclarés volés…  Les voleurs avaient-ils un camion de déménagement ?
Revenir en haut Aller en bas
Manicon



Nombre de messages : 205
Date d'inscription : 02/05/2018

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Lun 10 Sep 2018 - 17:47

C.P. a écrit:


On peut estimer le poids total de ces armes et de leurs accessoires volés à 120kg. Ajoutons à cela les autres objets déclarés volés…  Les voleurs avaient-ils un camion de déménagement ?

Personnellement, j'ai déjà embarque environ 200kg de carrelages dans le coffre d'une Passat 4 break ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 870
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Dim 16 Sep 2018 - 0:32

C.P. a écrit:
2e partie : le « Centaure » cal.10

Le 13 mars 1982, deux individus (dont un « grand mince » selon la CBW, un « grand corpulent » selon la presse) volent à l’étalage de l’armurerie Cattai à Dinant, un fusil de chasse de marque FAUL, type « Centaure » de calibre 10, plus communément appelé « canardière ».
Poids de l’arme : pas moins de 8kg ! Celle-ci sera retrouvée sciée dans le canal à Ronquières en 1986.

Remarques personnelles :

- Même scié, le Centaure devait peser pas moins de 4kg. Tirer du « 10 » avec ce genre de brol à une main me paraît impossible, et assez difficile même à deux mains. J’estime qu’à une douzaine de mètres, la dispersion des plombs (surtout s’il s’agit de plombs cubiques) à une superficie de plus d’un mètre carré !

- Je me suis souvent posé la question de qui pourrait avoir envie d’utiliser une arme de ce calibre : deux possibilités, un branquignol qui n’y connaît que dalle, ou un amateur de chasse au « gros ». L’image d’un ami d’un ex-gendarme-bucheron me vient à l’esprit, mais je me garderai bien d’accuser qui que ce soit de quoi que ce soit, ce n’est pas de mon ressort.

De toute évidence, ce vol fut l'oeuvre d'individus qui n’avaient pas d’armes à feu, qui voulaient en posséder une pour pouvoir menacer si nécessaire, et qui ne se sont pas poser plus de questions au moment de la voler.

En revanche, après Maubeuge, des questions, ces individus durent s'en poser et jugèrent qu’une telle arme, si elle était suffisante pour menacer un automobiliste afin de s’emparer de son véhicule, ne l’était certainement pas en cas de fusillade.

Raison du hold-up chez Dekaise quelques semaines plus tard. A partir de ce moment-là, le fusil fut probablement rangé au placard jusque la nuit du dimanche 10 au lundi 11 novembre 1985.

NB : imaginez-vous réellement que Bouhouche et ses acolytes aient pu braquer une armurerie armés simplement d'un pistolet 7,65 et d'une canardière alors qu'ils étaient déjà en possession à cette époque-là d'armes autrement plus puissantes ? Une armurerie de surcroît située à quelques mètres d'un bâtiment de la BSR (ils ne pouvaient pas ne pas le savoir). Personnellement je ne les imagine pas un seul instant prendre de tels risques pour un butin à la valeur pour le moins discutable.

C.P. a écrit:
Utilisation probable du « Centaure » :

- A Maubeuge, on rapporte que le guetteur aurait été, je cite : « armé d’une carabine ou d’un fusil à canon scié ».

- A Wavre, D. Dekaize a identifié l’arme avec laquelle il a été agressé. Est-ce aussi l‘arme qui a servi dans la fusillade contre les gendarmes Campine et Sartillot ? Aucune expertise balistique ne semble aller dans ce sens…

Pour qu’une expertise balistique ait pu être réalisée, il aurait fallu qu’au moins une douille soit retrouvée sur les lieux. Ce qui n’aurait été possible que si le tireur avait rechargé manuellement son arme juste après avoir tiré une première fois. Or il n’avait ni le temps ni de raison de le faire.

En clair, il n’existe pas de preuve scientifique que l’arme utilisée pour blesser M. Sartillot soit le FAUL volé à Dinant et retrouvé dans le canal. Mais tout porte bien à le croire.


C.P. a écrit:
- Aucune douille de calibre 10 n’a été retrouvée sur lieu des attaques attribuées au TBW, bien que l’arme semble apparaître çà et là (sans confirmation officielle).

- A Alost, dans sa déposition actée par la BSR locale, David Van de Steen décrit point pour point l’arme avec laquelle on lui a tiré dessus : fusil de chasse à 2 canons juxtaposés et sciés ! Rien à voir avec les 2 fusils à pompes (appelés erronément « riot-guns ») de cal .12 utilisés à partir de Tamise et identifiés par les expertises balistiques. Curieusement, il ne semble pas être tenu compte de cette déposition…  

Ce même témoin a également déclaré que l’individu en question tirait avec son fusil d’une seule main. Ce qui est tout simplement impossible si cette arme avait été le Faul.

Il ne faut pas oublier que le jeune garçon fut gravement blessé et plus encore traumatisé par la perte de ses parents et de sa sœur. Et que son témoignage fut recueilli plusieurs semaines après ces tragiques événements. Il est donc à prendre avec d’énormes pincettes.

C.P. a écrit:
Et pour terminer, je trouve bizarre que le « Centaure » ait été scié en 1982 et que la partie sciée du canon se retrouve jointe au reste 4 ans plus tard dans les eaux du canal de Ronquière.

En quoi est-ce bizarre ? Après le vol de Dinant, un des truands (Vieux ?) a scié le fusil à son domicile et a mis la partie sciée du canon de côté.

Comme son habitation avait servi de cache après le hold-up d’Alost et qu’il fut décidé que cette attaque serait la dernière, il a joint tous les objets compromettants se trouvant chez lui (dont la majorité des armes qui furent retrouvées dans les sacs) aux autres affaires dont ses deux acolytes voulaient se débarrasser et qu’ils portaient sur eux (veste, cartouchières, gilets pare-balles,...). Le tout fut jeté dans le canal de Ronquières.

C.P. a écrit:
3e partie : les armes volées à l’armurerie Dekaise.

Chronos a publié en son temps un récapitulatif de l’utilisation faite par les TBW  que je me permets de reproduire ici par pure fainéantise

Attention ce récapitulatif n’était pas tout à fait correct, je l'ai entretemps modifié.


C.P. a écrit:
4e partie : Nivelles le 17 septembre 1983

Les armes de service des gendarmes Morue (tué) et Lacroix (blessé), 2 pistolets FN 7.65 furent emportés par les tueurs. L’UZI remarquée par un des tueurs, fut également emportée (P.11 du rapport de la CP de 1988). Retrouvé dans la Saab le samedi vers 1030h. À confirmer.

L’UZI a effectivement été retrouvé dans la Saab. Rien d'étonnant à cela puisque les individus durent quitter les lieux à pied.

C.P. a écrit:
Remarque personnelle : réflexe d’ancien militaire, désarmer un prisonnier ou prendre l’arme d’un ennemi abattu ?

Les pistolets des policiers furent employés pour commettre le vol aux 3 Canards. Faire main basse dessus devait donc répondre simplement à une volonté de posséder plus d'armes.

C.P. a écrit:
Ces armes auraient été utilisées à Anderlues et à Alost selon les expertises balistiques. Des pièces ou éléments sont repêchés à Ronquières.

Comme précisé précédemment, les 2 pistolets furent utilisés à Ohain. Un seul servi à Anderlues. Aucun à Alost. Les 2 furent retrouvés entièrement démontés dans les sacs repêchés à Ronquières.
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 533
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Dim 16 Sep 2018 - 10:49

Merci Chronos pour ces précisions.

Je continue cependant à m'interroger sur le témoignage de David Van de Steen, daté du 29 novembre 1985, bien que je comprenne le traumatisme tant physique que moral qu'il a subi et qui a marqué à tout jamais sa vie.

A Alost, c'est un autre 7,65 qui a été utilisé? Le "Bernardelli"?

Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 533
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Dim 16 Sep 2018 - 11:19

Bonjour Manicon,

Je suis ravi de votre réaction… En mettant "un peu d'emphase" avec le camion de déménagement, je me référait aussi à la quantité d'autres objets déclarés volés chez Mendez, dont une télé. Souvenez-vous des télés de cette époque, lourdes, encombrantes et faciles à porter avec tous ces arrondis…


Mais encore, parmi les armes volées, certaines avaient une réelle valeur marchande et ont du être traitées avec respect, car les abîmer aurait diminué leur valeur marchande. D'où peut-être le vol de draps et couvertures destinés à les protéger. Voir liste ci-après.

Essayez de vous mettre dans la peau d'un voleur qui doit transporter autant d'armes (et d'objets) dans l'obscurité, discrètement et sans attirer l'attention d'éventuels voisins ou passants:

- Combien d'armes de poing pouvez-vous prendre en une fois, pour aller de la pièce où elles étaient rangées au véhicule? Quatre, huit, douze, …?

- Combien de fusils de chasse, avec ou sans bretelle de transport vous sentez-vous capable de porter, toujours aussi nuitamment que discrètement de l'intérieur de la maison vers le véhicule… Deux, quatre, six, huit, ...?

- Combien d'armes de guerre, … même question.

Combien cela représente-t-il de "voyages" à une ou deux personnes entre la maison et le véhicule? Quelques uns, non? C'est à çà que je souhaitais attirer l'attention.





Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1238
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Dim 16 Sep 2018 - 11:51

Faudrait questionner Bob.

A noter que selon le schéma de Boemerang la canardière n'aurait pas servi. Nulle part. Ni à Wavre ni à Hoeilaert ni à Halle ni à Alost.

J'ai difficile à imaginer Bob ou Dani à Wavre.
Dans aucune fusillade d'ailleurs.
Par contre je les vois bien plomber quelqu'un désarmé ou hors d'état de nuire.


Dernière édition par Etienne le Dim 16 Sep 2018 - 12:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 533
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Dim 16 Sep 2018 - 12:42

Pour ceux que çà intéresse, quelques illustrations des armes de chasse volées chez Mendez


Weatherby cal.300 magnum


Brno cal.458 winch.magnum


FN BAR cal.270 winch.magnum


Ruger N°1 cal.300 winch.magnum


FN Auto cal.22LR


FN Mauser cal.22LR


Lee Enfield N°3 cal.22LR


Lee Enfield N°7 cal.22LR


Remington 700 cal.243 Winch.


FN Auto 5 cal.12


FN Spécial chasse cal.12


FN B26 cal.12
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1238
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Dim 16 Sep 2018 - 12:57

Rien pour moi, merci.👼
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 533
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Dim 16 Sep 2018 - 13:21

Même chose pour les armes de poing.


S&W cal.44 magnum


S&W cal.38 spécial


S&W mod.41 cal.22LR


Colt .45


Mauser C96 cal.7.63


Luger 1917 9mm


Luger 1917 mod. Artillerie


FN Baby cal. 6.35


FN Baby gravé 6.35


Stecnkin Makarov 9mm


FN Barracuda 357mag + 9mm


FN mod.1900 cal;7.65


FN DA 140 cal.9mm court


Husqvarna 9mm para


FN GP cal.7.65


FN GP cal.9mm para


FN GP + Etui-crosse


FN GP Compétition 9mm


FN GP Renaissance 9mm


FN GP CD 9mm para


Dernière édition par C.P. le Jeu 20 Sep 2018 - 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1238
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Dim 16 Sep 2018 - 13:34

Personne part à la chasse au gros avec une canardière en calibre 10. Ce calibre exclut les plus gros plombs. Les indigents le font avec des canons lisses faute de pouvoir acquerir aussi un express ou un fusil à canon rayé.
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1238
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Dim 16 Sep 2018 - 13:41

Le GP 7.65 n'en est pas un.

Le WE va être court.
http://armes-et-tirs.forumpro.fr/forum
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 533
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Dim 16 Sep 2018 - 13:57

Ah bon? Je vous invite alors à rectifier le tir en postant la bonne photo, je n'ai jamais prétendu être infaillible.
Mon propos n'est que donner une référence visuelle à ceux qui en auraient besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 870
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Dim 16 Sep 2018 - 15:42

C.P. a écrit:
Merci Chronos pour ces précisions.

Je continue cependant à m'interroger sur le témoignage de David Van de Steen, daté du 29 novembre 1985, bien que je comprenne le traumatisme tant physique que moral qu'il a subi et qui a marqué à tout jamais sa vie.

A Alost, c'est un autre 7,65 qui a été utilisé? Le "Bernardelli"?


Aucune arme de poing ne semble avoir été utilisée à Alost. D’après les expertises balistiques, furent seulement employés lors de ce hold-up (ainsi que lors des 2 autres commis en septembre 1985) 2 fusils à pompe calibre 12 (les mêmes qu’en 1983) et un pistolet-mitrailleur calibre 9mm.

Toujours d’après ces expertises, le pistolet 7.65 ayant servi à abattre M. Fourez serait le même que celui qui fut utilisé à Maubeuge et à Wavre. Si on se fie à ces expertises, ce pistolet ne peut donc être en finalité le Bernardelli volé à Dekaise comme je l’avais envisagé initialement.

Les tueurs n’auraient par conséquent jamais utilisé ce pistolet. A se demander dès lors s’il a bien été effectivement volé.
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 870
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Dim 16 Sep 2018 - 15:46

Voici la liste corrigée des armes volées chez Dekaise et qui auraient été utilisées par la bande. Le conditionnel est bien sûr de mise puisqu’aucune de ces armes n’a été à ce jour retrouvée.


Chronos a écrit:
Les armes volées chez Dekaise et leur utilisation probable

Au total 18 armes (5 pistolets, 9 revolvers et 4 pistolets mitrailleurs) ont été officiellement volées lors de ce hold-up (selon la dernière liste remise par Dekaise aux enquêteurs). Une seule de ces armes a été à ce jour retrouvée (dans le canal de Ronquières) : un revolver Ruger de calibre .357 avec un canon de 5".

De toutes ces armes volées, seules 4 ou 5 d’entre elles ont apparemment été utilisées par les tueurs. Voici une liste de ces armes, de leurs principales caractéristiques et des faits lors desquels elles auraient été employées.

1. Un revolver Smith & Wesson Modèle 19 Canon 6" de calibre .357 Magnum



C’est un revolver de gros calibre à grand pouvoir d’arrêt. Il a probablement été utilisé lors des vols de Genval, Uccle, Hal, Nivelles (lors de la fusillade avec les gendarmes) et Anderlues , soit avec des munitions .38 Spécial (9x 29mm), soit avec des munitions (rechargées) .357 Magnum (9x33mm). Donc dans des situations où la puissance et l’efficacité primait généralement sur la discrétion.


2. Un pistolet Colt Government de calibre .45



C’est un pistolet de moyen gabarit mais qui possède un bon pouvoir d’arrêt grâce au diamètre de ses projectiles (11,43x23mm). Le chargeur a la particularité de ne contenir que 7 cartouches. Il aurait été utilisé lors de la fusillade de Nivelles et lors du hold-up d’Anderlues.


3. Pistolet-mitrailleur Ingram M10



Pistolet-mitrailleur compact chambré en 9 x 19 mm Parabellum ou en 45 ACP avec chargeur de 32 cartouches. Permet le tir automatique ou au coup par coup et offre une haute cadence de tir. Arme toutefois difficile à contrôler sans un certain entraînement, plus encore si elle est utilisée sans sa crosse d'épaule et sans le silencieux.

Ce pistolet aurait été employé en 1985 lors des hold-up de Braine l’Alleud, d’Overijse et d’Alost.

4. Un pistolet FN Concours 150 de calibre .22 LR



C’est un pistolet de petit calibre (5,6x15mm) à pouvoir vulnérant faible mais qui est facile à manier, de grande précision et relativement peu bruyant. Le projectile a également une faible capacité à traverser sa cible ce qui, dans certaines circonstances, a du être particulièrement pratique pour les truands.

Cette arme aurait été utilisée pour abattre le concierge de l’auberge Het Kasteel à Beersel, le chauffeur de taxi Angelou, le chien de garde du garage Denuit de Braine-l’Alleud, le concierge de la Filature Wittock à Temse et les époux Fourez à Nivelles.

Autrement dit, le pistolet aurait été employé dans toutes les situations où les truands avaient intérêt à faire le moins de bruit possible.

Il est d’ailleurs probable que l’arme était pourvu d’un modérateur de son car même si les détonations de cette arme ne sont pas exagérément bruyantes ; en pleine nuit, elles auraient du l’être suffisamment pour réveiller le voisinage immédiat.

Un autre élément vient renforcer cette hypothèse : le bout du canon de la carabine de chasse de calibre 22 retrouvée à Ronquières était fileté de manière à y placer un silencieux. M. Dekaise n’a pas déclaré le vol d’un tel dispositif pour ce type de calibre mais il en fabriquait en quantité depuis 1981. Peut-être ne s’est-il pas aperçu de la disparition d’une de ces petites pièces.

5. Revolver Smith et Wesson modèle 547 Canon 3" calibre 9mm Para



Une cinquième arme pourrait avoir été utilisée par la bande : un revolver Smith et Wesson modèle 547 calibre 9mm Para. Il s'agit d'un des rares modèles de revolvers chambrés en 9mm (munition principalement destiné aux pistolets semi-automatiques). Il avait été développé initialement à la demande de la gendarmerie française tout au début des années 80 mais celle-ci n'y donna finalement aucune suite. 10200 exemplaires de ce modèle furent fabriqués, dont 6400 avec un canon de 3".

Un revolver de calibre 9mm fut utilisé lors de la fusillade avec l’agent Haulotte à la sortie de l’armurerie et quelques minutes après à Hoeilaart. Etait-ce cette arme ? Compte tenu de la relative rareté de ce type de revolver, c’est fort possible. Mais cela signifierait dans ce cas qu’un des truands aurait eu la présence d'esprit et le temps de charger l'arme pendant le hold-up avant d’en faire directement usage.

Cette arme aurait également servi à Genval, Halle et Nivelles.
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 533
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Dim 16 Sep 2018 - 17:40

Chronos, je reviens vers vous à propos de vos deux messages précédents:

Le document ci-dessous, émanent de la GD et daté du 21-03-86 et largement diffusé, ne serait pas correct ou incomplet?

- L'usage de 7.65 y est pourtant mentionné pour Alost
- Par contre, aucune mention de 9mm dans le tableau de liaison des faits et des certitudes "balistiques", mais quatre marques différentes de mun 9mm relevées.



D'autre part, parmi les armes ou éléments d'armes récupérés à Ronquières figureraient (toujours ce foutu conditionnel):

- Un des deux 7.65 pris à Nivelles

- Des éléments de Ruger .38

- Des éléments du PM Beretta volé/pas volé chez Dekaize

- Un Arminius .38 semblable à celui pris à Anderlues

- Un .357 Magnum (semblable à celui utilisé à Beersel le 07-10-83?)

- Le .22 utilisé à Beersel, Mons, etc.

- le fameux centaure cal.10

Nous sommes presque au 2/3 de l'arsenal employé par les TBW. Manquent à l'appel RG1, RG2, Ingram?
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 870
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Mar 18 Sep 2018 - 12:42

C.P. a écrit:
Chronos, je reviens vers vous à propos de vos deux messages précédents:

Le document ci-dessous, émanent de la GD et daté du 21-03-86 et largement diffusé, ne serait pas correct ou incomplet?

- L'usage de 7.65 y est pourtant mentionné pour Alost
- Par contre, aucune mention de 9mm dans le tableau de liaison des faits et des certitudes "balistiques", mais quatre marques différentes de mun 9mm relevées.  

Ce tableau contient effectivement des erreurs et est loin d’être complet.

Voici une photo publiée dans la presse du tableau définitif établi par la CBW des liens entre les différents faits.  



Si on se fie à ce tableau, les armes utilisées à Alost sont bien les 2 fusils à pompe et un pistolet-mitrailleur 9mm (j'ai entouré les points correspondant en rouge, cf agrandissement ci-dessous). Aucune autre arme n'est reprise pour ce fait.




C.P. a écrit:
 D'autre part, parmi les armes ou éléments d'armes récupérés à Ronquières figureraient (toujours ce foutu conditionnel):

- Un des deux 7.65 pris à Nivelles

- Des éléments de Ruger .38

- Des éléments du PM Beretta volé/pas volé chez Dekaize

- Un Arminius .38 semblable à celui pris à Anderlues

- Un .357 Magnum (semblable à celui utilisé à Beersel le 07-10-83?)

- Le .22 utilisé à Beersel, Mons, etc.

- le fameux centaure cal.10

Nous sommes presque au 2/3 de l'arsenal employé par les TBW. Manquent à l'appel RG1, RG2, Ingram?  

Ces informations ne sont pas corrects !

La liste détaillée des objets retrouvés dans les sacs à Ronquières a été dévoilée à la presse en janvier 1988. Les armes récupérées sont précisément :

- les 2 pistolets 7,65 volés aux gendarmes Lacroix et Morue.

- la canardière FAUL calibre 10 volé à Dinant.

- une carabine de chasse de marque Krico, calibre 12 (visible sur le site de la CBW, dans pièces à conviction). Aucun tir n’a été effectué avec cette arme dans le cadre des tueries mais il est possible qu’un des auteurs la tenait dans ses mains lors des premières attaques de supermarchés.

- un revolver Ruger canon 5" de calibre 38 / 357 (avec poignée XR3-Red). C’est la seule arme volée chez Dekaise qui fut retrouvée. Cette arme n’a semble-t-il pas servi.
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1238
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Mer 19 Sep 2018 - 6:56

Dans le document de la gendarmerie présenté par CP, on parle des armes pour lesquelles la balistique a établi une certitude. Une arme dont on aurait pas retrouvé une douille percutée, une munition éjectée ou une balle tirée n'y serait pas reprise, même si un témoignage relaterait sa présence ou son usage.
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 533
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Mer 19 Sep 2018 - 8:12

Merci Chronos pour ces précisions. J'aurais aimé essayer de relier les munitions tirées par chaque arme pendant chaque fait, mais cela s'avère impossible pour moi faute d'éléments.

J'imagine que cet exercice a du être réalisé par les enquêteurs en temps utile.

Ceci dit, on a beaucoup parlé des vols d'armes, mais pas de vols de munitions. Je suis bien évidemment curieux d'en savoir plus sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
bernard1957



Nombre de messages : 148
Age : 61
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Jeu 20 Sep 2018 - 16:40

@ etienne :Le GP 7.65 n'en est pas un
de juste, c'est un FN 1910 sur la photo plus que probablement en 7,65 browning
le GP 7,65 a bien existé, c'est un collector car fabriqué pour des pays qui avaient
surement des munitions pour luger en 7,65 parabellum.
ceci dit cela ne fait pas avancer le schmilblic
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 533
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Jeu 20 Sep 2018 - 17:11

Cela me fait plaisir qu'il y ait des lecteurs attentifs. J'ai remplacé la photo en espérant ne plus m'être planté.

Je rappelle que le but de mon post est essentiellement illustratif, et que les photos présentées ici provienne de çà et là sur le net.



Dernière édition par C.P. le Ven 21 Sep 2018 - 6:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bernard1957



Nombre de messages : 148
Age : 61
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Jeu 20 Sep 2018 - 18:56

la photo qui vient d'être mise est un FN 10/22 disponible en 7,65mm et 9mm court
encore en dotation à la GD à l'époque. alors que la défense dont elle faisait partie avait le GP 9mm.
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 533
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Lun 24 Sep 2018 - 12:37

@Chronos,

En parlant de la carabine Krico, je suppose que vous voulez dire calibre .22.
- Était-elle équipée d'une lunette comme sur la photo?
- Le filetage de l'extrémité du canon pour y fixer un silencieux présuppose la suppression du guidon de visée ?
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 533
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Mar 16 Oct 2018 - 13:30

J'ai lu quelque part sur le forum flamand qu'au moins un des revolvers Enfield (démilitarisé) aurait été retrouvé en possession de Bruno Van Deuren. Je ne sais pas si cette info fut relayée côté francophone, en tout cas cela m'aurait échappé.

Sachant qu'il fut longtemps suspecté du casse Dekaize, je m'étonne qu'il n'ait pas été à l'instar des Borains, arrêté et "questionné" par De prêtre & co.

Très opportunément, le pauvre est décédé des suites d'une migraine de plomb.

Qui confirmera la possession de cette ( ou ces?) arme(s) en question?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8406
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Mar 16 Oct 2018 - 21:41

on a retrouve un enfield chez un receleur mais je doute que c'était chez VD car il amait plustôt des moto , bmw ou camion de bières avec de bacs déjà vidées !


je me demande plustot comment Godf réalise son première attaque ds une bijouterie  ds la prolongation de celle de Deville six mois plus tard (vers debut 1990) surtout que God semble être d'Ostende et que BVD est décédé là-bas

cela indique pe un lien ?

puis deuxième question : Bou connaissait-t-il  Godf en 1982?

et et et
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1238
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   Mar 16 Oct 2018 - 22:06

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armes prises ou volées, armes (re)trouvées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armes prises ou volées, armes (re)trouvées
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Armes utilisées.
» [Papier] Siège de Péronne 1536 :armes des intervenants
» Mes armes: explications
» des médias controlés par les marchands d'armes?
» [Papier] Rôle d'armes de l'empire d'Autriche-Hongrie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: LES TUEURS: INDICES, PROFILAGE, PORTRAITS ROBOTS... :: Eléments matériels , indices :: Armes et munitions-
Sauter vers: