les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 le DOSSIER X1 et consorts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 41, 42, 43  Suivant
AuteurMessage
Geronimo



Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Lun 11 Avr 2016 - 15:27

michel a écrit:
Je devance Aurore (qui suivra de main de maître, je n'en doute pas vu sa très bonne connaissance du dossier) sur les erreurs du livre "les dossiers X".

Les auteurs ont voulu démontrer que la piste punk avait été emmenée sur un plateau par Pascal L., une connaissance de Nihoul. V

Je l'ai déjà dit sur l'autre fil (comme quoi tu me lis pas, CQFD). A ma connaissance c'est faux. J'ai cherché toutes les occurrences de "Pascal" dans Les dossiers X et à aucun moment il n'est dit que c'est Pascal L. qui a lancé la piste des punks. Si tu penses que j'ai raté ce passage, cite-le !
Revenir en haut Aller en bas
aurore



Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 09/08/2010

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Lun 11 Avr 2016 - 15:31

michel a écrit:
Les auteurs ont voulu démontrer que la piste punk avait été emmenée sur un plateau par Pascal L

Je fait écho à Geronimo. Est-ce que c'est certain? Je ne trouve pas de source (y compris Les Dossiers X) à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7025
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Lun 11 Avr 2016 - 15:44

aurore a écrit:
michel a écrit:
Les auteurs ont voulu démontrer que la piste punk avait été emmenée sur un plateau par Pascal L

Je fait écho à Geronimo. Est-ce que c'est certain? Je ne trouve pas de source (y compris Les Dossiers X) à ce sujet.

Oui c'est certain. Page 248 : "Il s'appelait Dominique L. (...) C'est lui qui a notamment aidé la PJ à partir sur la piste des punks."

Bizarrement le nom de famille de Dominique L. est cité dans tout le livre sauf à la page 248.


_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Geronimo



Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Lun 11 Avr 2016 - 15:52

aurore a écrit:
Comme promis dans l'autre fil, je dis pourquoi je trouve le livre, Les Dossiers X, trompeur voire mensonger.

On commence avec Clooth et l'alibi dont on parlait.

Clooth a de bonnes raisons de s’énerver. Lors d’un interrogatoire précédent, il avait donné un alibi pour ses activités du 13 février 1984. Il a l’esprit trop confus pour lire attentivement son dossier pénal, mais s’il le faisait, il s’apercevrait que cet alibi a été vérifié et qu’en plus – miracle – il est en béton. Le 13 février, le jour du meurtre, il s’est cassé la main droite et s’est rendu à l’hôpital militaire de Neder-over-Heembeek pour la faire plâtrer. Une attestation de l’hôpital le confirme.

Et ils citent pv 24640.

Mais si on regarde le PV

L'hopital militaire a confirmé qu'un platre avait ete mis a Clooth le 13 janvier 84 suite a une fracture de la main droite.

Tu as dit qu'il s'agit une simple erreur. Pour moi c'est impossible de faire une faute aussi énorme!
Au moins toi tu me lis. Je pense que c'est une erreur, parce que c'est le seul endroit dans le livre où il est (faussement) dit que Clooth avait un alibi en béton. Si les auteurs avaient trouvé ce scoop, ils l'auraient dit et répété dans tout le chapitre, il y a plein de pages sur Clooth. Je rappelle quand même que ce mec a été emprisonné plusieurs années pour rien. Il me paraît quand même évident que si les journalistes lui avaient trouvé un alibi en béton en 97-98, ils en auraient fait toute une histoire !



aurore a écrit:

Parce qu'on parle des punks. Voila encore un alibi en béton, selon les journalistes. Regardons ce qu'ils écrivent au sujet de l'alibi de Thill.

C’est dans cette ambiance que la PJ apprend – horreur – qu’un des quatre inculpés a un alibi en béton. Renaud Thill fait son service militaire en Allemagne et il était présent à la caserne le 13 février 1984. Les enquêteurs pensent que le registre a été trafiqué, mais le labo judiciaire et les autorités militaires leur démontrent qu’ils se trompent.

Mai qu'est-ce qu'on lit dans le PV's que les journalists utilisaient au sujet de l'alibi de Thill?

Audition de KIRCHNER Serge (06 Octobre 59)
Etait chef poste au camp de Propsteierwald du 13 fevrier 84 a 0800 heures au 14
fevrier 84 a 0800 heures.
Reconnait avoir fait des ratures sur le rapport de garde vu qu'il avait inscrit 0800
heures au lieu de 2000 heures .


Et soudainement on se rend compte que les enqueteurs ont fait un excellent boulot. Un alibi 8h-20h était certainement un alibi en beton. Mais il est beaucoup moins solide si Thill commence a 20h. Improbable qu'il ait assiste au meutre, certes, mais possible qu'il ait joue un role après que CVH a quitté l'ecole. Et franchement, si on fait des ratures dans le rapport de garde (et d'habitude les militaires respirent l'horaire 24 heures), est-ce qu'on peu etre certain que Thill commencait véritablement a l'heure? Cet alibi est suspect.

Le journalists savaient cela mais persistaient a dire que Thill avait un alibi en beton. Pour moi, c'est trompeur.
Ça veut dire quoi "possible qu'il ait joué un rôle" ? Il y a 2h de route entre la champignonnière et la caserne de Thill (avait-il une voiture ?): si c'est pas un alibi en béton ça reste un alibi très solide. Le fait qu'il y ait surcharge (cf. PV initial) c'est la confusion entre 8h et 20h: une erreur très courante, elle est crédible. Si quelqu'un avait voulu trafiquer le registre pour donner un alibi à Thill, il aurait effectivement écrit 8h et pas 20h ! Les auteurs des dossiers X disent que suite à cet "alibi en béton", Thill à été relâché: c'est un fait, pas une interprétation abusive. Ensuite ils ne "persistent" pas à dire qu'il avait un alibi.

Ceci dit je suis d'accord qu'ils auraient dû expliquer la transformation de 8h en 20h, puisque c'était écrit dans le PV de 84. Ça aurait été plus clair et plus complet.


aurore a écrit:

Encore un exemple. Les journalistes citent un PV comme un exemple d'un n-ieme aveu bidon de Clooth, qui ne voulait strictement rien.

Le 16 janvier 1985, Clooth répète ses aveux devant le magistrat instructeur et jure que cela restera «sa dernière version des faits et la seule qui soit exacte». Bien sûr, il se rétracte à nouveau le 17 juin 1985.

Mais dans ce cas il y a quelque chose de différent. Parce que si on lit le pv on peut voir un élément concret.

Pour prouver sa sincérité, dit que les pages du cahier de Christine VAN HEES qui a été retrouvé dans le squat du Boulevard Brand Whitlock ont été utilisées comme papier de toilette.

Suivi d'un saisi lorsque les enqueteurs ont cherché.

différentes feuilles de papier quadrillées vierges presentant des taches brunatres pouvant etre de la matiere fécale

Tu sais que le cahier don't on parle a une importance capitale. Il était identifié par le pere de CVH, avec les pages manquants. Si on pouvait voir que ces pages correspondaient avec le cahier (pas difficile) cela serait une étape énorme. Mais il n'y a pas de PV a ce sujet.

Les journalists se contentent de dire que l'aveu ne valait rien et ne dit rien sur cet élément concret. Pour moi c'est trompeur.

Tu dis qu'ils auraient dû parler des pages manquantes (n'est-ce pas ?) qui pourraient correspondre avec celles retrouvées. Je suis d'accord, c'est une info intriguante et importante. Mais en quoi l'omission de cette info indique une volonté de biaiser le lecteur ? Franchement je vois pas du tout.

Bien évidemment dans ce livre il y a des erreurs, des omissions et des maladresses. Il y a aussi des interprétations avec lesquelles on peut ne pas être d'accord (il me semble qu'elles sont assez clairement identifiées). N'empêche que j'ai lu pas mal de livres d'investigation écrits par des journalistes, sur des sujets divers, et j'en connais très peu qui soient aussi bien sourcés et rigoureux. Et encore une fois ils n'ont jamais voulu défendre la théorie d'un grand complot criminel (je parle bien du livre, je ne connais pas les articles plus polémiques qu'ils ont pu publier dans la presse belge).
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7025
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Lun 11 Avr 2016 - 15:52

michel a écrit:
aurore a écrit:
michel a écrit:
Les auteurs ont voulu démontrer que la piste punk avait été emmenée sur un plateau par Pascal L

Je fait écho à Geronimo. Est-ce que c'est certain? Je ne trouve pas de source (y compris Les Dossiers X) à ce sujet.

Oui c'est certain. Page 248 : "Il s'appelait Dominique L. (...) C'est lui qui a notamment aidé la PJ à partir sur la piste des punks."

Bizarrement le nom de famille de Dominique L. est cité dans tout le livre sauf à la page 248.


sorry méa culpa. Je me trompe, il s'agit de Dominique L. et pas de Pascal L. (ils ont le même nom de famille). Mais cela ne change rien : Dominique L. est proche de Nihoul, il est faux de croire que c'est lui qui a mis les flics sur la piste punk.


_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Geronimo



Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Lun 11 Avr 2016 - 15:57

michel a écrit:
aurore a écrit:
michel a écrit:
Les auteurs ont voulu démontrer que la piste punk avait été emmenée sur un plateau par Pascal L

Je fait écho à Geronimo. Est-ce que c'est certain? Je ne trouve pas de source (y compris Les Dossiers X) à ce sujet.

Oui c'est certain. Page 248 : "Il s'appelait Dominique L. (...) C'est lui qui a notamment aidé la PJ à partir sur la piste des punks."

Bizarrement le nom de famille de Dominique L. est cité dans tout le livre sauf à la page 248.


OK d'accord, mais tu parlais de Pascal L. donc j'avais pas retrouvé le passage (les deux ont le même nom mais ne sont pas apparentés si mes souvenirs sont bons).  Donc là ces journalistes ont commis l'erreur de s'appuyer sur une fausse info, donnée par quelqu'un qui n'était pas fiable. Je suis d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7025
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Lun 11 Avr 2016 - 15:59

Geronimo a écrit:
michel a écrit:
aurore a écrit:
michel a écrit:
Les auteurs ont voulu démontrer que la piste punk avait été emmenée sur un plateau par Pascal L

Je fait écho à Geronimo. Est-ce que c'est certain? Je ne trouve pas de source (y compris Les Dossiers X) à ce sujet.

Oui c'est certain. Page 248 : "Il s'appelait Dominique L. (...) C'est lui qui a notamment aidé la PJ à partir sur la piste des punks."

Bizarrement le nom de famille de Dominique L. est cité dans tout le livre sauf à la page 248.


OK d'accord, mais tu parlais de Pascal L. donc j'avais pas retrouvé le passage (les deux ont le même nom mais ne sont pas apparentés si mes souvenirs sont bons).  Donc là ces journalistes ont commis l'erreur de se s'appuyer sur une fausse info, donnée par quelqu'un qui n'était pas fiable. Je suis d'accord.

Oui désolé pour cette erreur. Vous voyez, on va finir par tomber d'accord sur certains points. Very Happy

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Geronimo



Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Lun 11 Avr 2016 - 16:01

Q: les journalistes avaient-ils accès, en 97-98, aux PV originaux de l'affaire CVH ? Ils ne figurent pas dans le fichier dispo sur wikileaks (perso je les ai trouvés via un lien sur ce forum je crois).
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7025
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Lun 11 Avr 2016 - 16:05

Geronimo a écrit:
Q: les journalistes avaient-ils accès, en 97-98, aux PV originaux de l'affaire CVH ? Ils ne figurent pas dans le fichier dispo sur wikileaks (perso je les ai trouvés via un lien sur ce forum je crois).

Je pense que oui mais peu importe à la limite car ils avaient des conversations directes avec De Baets et Bille (au mépris pour ceux-ci du secret professionnel). Et puis une grosse partie du dossier Dutroux a fuité. Aurore doit être capable de mieux répondre.

Ils ont eu accès en tous cas aux retranscriptions des déclarations de X1 comme le montre le livre.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Geronimo



Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Lun 11 Avr 2016 - 16:15

michel a écrit:


Oui désolé pour cette erreur. Vous voyez, on va finir par tomber d'accord sur certains points. Very Happy

Sur l'autre fil (j'avais décidé de pas répondre mais...) tu vas jusqu'à me reprocher de ne pas démontrer que X1 était à la champignonnière. Tu crois vraiment que si j'avais des preuves dans ce sens, j'aurais pas mieux à faire que donner mon avis sur ce forum ?? C'est ridicule, et ça nuit au débat.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7025
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Lun 11 Avr 2016 - 16:30

Geronimo a écrit:
michel a écrit:


Oui désolé pour cette erreur. Vous voyez, on va finir par tomber d'accord sur certains points. Very Happy

Sur l'autre fil (j'avais décidé de pas répondre mais...) tu vas jusqu'à me reprocher de ne pas démontrer que X1 était à la champignonnière. Tu crois vraiment que si j'avais des preuves dans ce sens, j'aurais pas mieux à faire que donner mon avis sur ce forum ?? C'est ridicule, et ça nuit au débat.

Ok. Au temps pour moi.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
aurore



Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 09/08/2010

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Lun 11 Avr 2016 - 16:33

Ils étaient bien informés par De Baets et Bille. Je crois perso que Marc Toussaint disait vrai lorsqu'il dit que Clippe lui a donné une copie. Les journalists ont reçu, comme tous les journalists, une copie de tout le dossier Dutroux sous forme de trois DVDs. Les journalistes connaissaient pas la source (beaucoup de journalists, y compris les étrangers, ont reçu les DVDs par voie postale). Mais la source était Albert Mahieu qui les recevaient de la part de Georges Frisque. Lui les avait reçues de la part de l'avocat de Dutroux, Daniel Kahn, qui avait accès au dossier. Mahieu et Khan sont aujourd'hui décédés sinon je donnerais pas leurs noms. Frisque can go fuck himself. Les journalistes avaient aussi de très bonnes sources pendant les enquêtes parlementaires.
Revenir en haut Aller en bas
Geronimo



Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Lun 11 Avr 2016 - 16:57

Il me semble que les DVD ça date du procès, soit ~2004 non ?

Accessoirement ça se fait souvent en Belgique de filer officiellement tout le dossier à tous les journalistes accrédités ? Ça me paraît... spécial Shocked

Je crois pas que ça s'est jamais fait en France. Il y a des fuites bien sûr, mais rien de comparable aux fameux DVD Dutroux officiellement communiqués à plein de gens.
Revenir en haut Aller en bas
aurore



Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 09/08/2010

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Lun 11 Avr 2016 - 17:03

Au sujet de Dominique L.

Entre-temps, les recherches dans le milieu punk donnent de moins en moins de résultats. Mi octobre, il ne reste qu’un seul témoin qui fait le rapprochement entre le meurtre de Christine Van Hees et le duo Lenglet-Clooth. Il s’appelle Dominique L., vingt-trois ans. Il est collaborateur à Radio Activité et client assidu du café Les Bouffons. C’est là, déclare Dominique L., qu’il a vu Christine Van Hees en compagnie d’Alain Lenglet et d’un jeune paracommando qui se nommerait Goossens.

et plus loin

Mais il est impossible de s’en assurer puisque, pendant des années, la PJ n’a suivi qu’une piste: les punks. A l’origine de cette piste, les péjistes disposaient de la declaration d’un certain Dominique L. C’est lui qui a dénoncé Alain Lenglet.

encore plus loin

A l’origine de cette piste, les péjistes disposaient de la declaration d’un certain Dominique L. C’est lui qui a dénoncé Alain Lenglet.

et ensuite

Il se souvient très bien du nom de ce collègue. Il s’appelait Dominique L. Une coïncidence de plus, sans doute: c’est, on l’a dit, l’homme qui a, notamment, aidé la PJ à partir sur la piste des punks

Comme Michel constate, c'est faux de dire que Dominique L. était a l'origine de la piste contre les punks.

On plus, les journalists font tout pour faire croire que c'est peut-etre la mouvance Nihoul et la PJ qui ont employé Dominique L. pour créer une fausse piste.

Dominique L. a déclaré alors qu’il «connaissait beaucoup de monde» à la PJ de Bruxelles. Ce qui, au vu de ses nombreuses interventions dans le dossier Van Hees, n’avait pas l’air d’un mensonge. Dominique L. a-t-il été utilisé pour égarer les enquêteurs? Il doit avoir connu Michel Nihoul en 1984. Non seulement, ils étaient tous deux à Radio Activité, mais Dominique L. travaillait occasionnellement pour la commune d’Etterbeek, quand on organisait dessoirées à la salle communale De Gerlache ou au fameux château de Faulx-les-Tombes. Plus tard, on le retrouve comme portier au Dolo.
Revenir en haut Aller en bas
aurore



Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 09/08/2010

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Lun 11 Avr 2016 - 17:15

Geronimo a écrit:
Il me semble que les DVD ça date du procès, soit ~2004 non ?
Oui.
Geronimo a écrit:
Accessoirement ça se fait souvent en Belgique de filer officiellement tout le dossier à tous les journalistes accrédités ? Ça me paraît... spécial Shocked ?

George Frisque avait convaincu Dutroux de prendre 'son' avocat, Daniel Kahn. Frisque pouvait alors, via Kahn, avoir acces aux dossier complet. Georges Frisque jouait ses jeux habituels (si tu connais pas ce type, tu as de la chance. quelle ordure!) Il voulait convaincre Mahieu que les deux filles, Julie et Mélissa,  ont été tuées rituellement. Il a donné une copie des DVDs à Mahieu. Mais Mahieu a décidé, seul, d'envoyer une copie des DVDs à tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Geronimo



Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Lun 11 Avr 2016 - 17:16

Oui là maintenant sur ce Dominique L. je suis convaincu. Le fait est qu'il y a une série de coïncidences/liens qui vont dans le sens de la thèse Nihoul, donc forcément on quand on rajoute on a vite tendance à le croire, sans même vérifier. Grosse erreur, il faut essayer de rester objectif.

Ceci dit ce Nihoul je pense qu'on est d'accord que son rôle "officiel" n'est pas crédible, n'est-ce pas ? Il connaît la moitié de la Belgique (d'où la série de liens et de coïncidences), mais il a besoin de Dutroux pour réparer sa voiture ? Allons donc.

Tiens à propos de Dutroux (je m'écarte, je sais), un reportage photo très impressionnant:
http://urbexsession.com/maison-marc-dutroux/
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7025
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Lun 11 Avr 2016 - 17:29

Aurore,

Clippe reconnait-il avoir donné une copie à Toussaint? Parce que cela n'est pas très clair.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Lun 11 Avr 2016 - 17:58

Je vais poser une question vraiment bête...

A-t-on analysé la matière fécale sur les feuilles du cahier depuis toutes ces années ? Si bien sûr celles-ci n'ont pas été mises... aux toilettes.
Je suppose que oui.
Revenir en haut Aller en bas
aurore



Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 09/08/2010

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Lun 11 Avr 2016 - 20:18

Geronimo a écrit:
Il connaît la moitié de la Belgique (d'où la série de liens et de coïncidences), mais il a besoin de Dutroux pour réparer sa voiture ?

Nihoul était big in the 80's. En 1995-96 il etait paumé.

Geronimo a écrit:
Le fait est qu'il y a une série de coïncidences/liens qui vont dans le sens de la thèse Nihoul?

C'est vrai? Qu'est-ce qu'on a, a part X1?
- Dominique L.
- Pascal L.
- Coup de telephone anonyme au sujet du Dolo
- Commissaire Collignon, client du Dolo.

Geronimo a écrit:
un reportage photo très impressionnant:

Effectivement très impressionant!

Hoho a écrit:
A-t-on analysé la matière fécale sur les feuilles du cahier depuis toutes ces années ?

Je ne sais pas. Je ne sais pas non plus si c'était confirmé ou non si les feuilles venaient du cahier.

michel a écrit:
Clippe reconnait-il avoir donné une copie à Toussaint?

Je ne sais pas, mais je ne crois pas. Il serait tout de suite inculpé pour violation du secret d'instruction.
Revenir en haut Aller en bas
aurore



Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 09/08/2010

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Mar 12 Avr 2016 - 7:51

Geronimo a écrit:
y a 2h de route entre la champignonnière et la caserne de Thill (avait-il une voiture ?):

1h10 (source: Google Maps)

Je ne dis pas que le registre était traffiqué. Seulement qu'on ne peut plus qualifier son alibi comme étant de "béton." Je le trouve suspect, sans plus, parce d'habitude les militaires ne font pas de telles fautes. Cela est une opinion personelle.

Drole que lorsque c'est l'invers, contre X1, les auteurs n'hésitent pas à attaquer un alibi.

On y constate que X1, le 13 février 1984, jour de l’assassinat de Christine Van Hees, se trouvait bel et bien sur les bancs de l’école. Les policiers ont souvent tendance à faire une confiance aveugle aux documents. Dans le cas présent, il n’est pourtant pas certain que le registre des présences soit le reflet indiscutable de la réalité ..

et

Mais même si le registre des présences du 13 février 1984 était un reflet fidèle de la réalité, il n’indique pas encore pour autant que X1 aurait un «alibi» pour l’assassinat de Christine Van Hees. A en croire les témoignages des riverains qui ont entendu des cris tout près de l’ancienne champignonnière, le meurtre a dû avoir lieu entre 18 heures 45 et 19 heures 30. Même en 1984, le trajet entre Gand et Bruxelles ne durait pas beaucoup plus de trois quarts d’heure. Si X1 est partie après les cours, et même à 17 heures, elle pouvait encore largement arriver à Bruxelles.

45m? Porte à porte? Ils veulent nous faire croire que c'est possible qu'elle sort de l'école et, boum, transforme en quelque minutes en une complice des bourreaux de CVH? Sans parler du fait, comme Michel dit à juste titre, que sa description de la journée de la mort de CVH ne correspond nullement au faits.

Idem avec l'alibi de Weinstein. Il était en prison. Les autorités françaises l'ont confirmé. Mais cela ne suffit pas pour les auteurs.

Quelque chose a donc pu se produire dans les premiers mois de 1984. Par exemple: Weinstein qui rentre en retard d’un week-end de congé les 11 et 12 février. A ce moment-là, il ne resterait plus grand-chose de son «alibi en béton.» Bien entendu, ce ne sont qu’hypothèses.

La réalite c'est que ces auteurs font tout pour gonfler X1, et ils font tout pour démolir toute piste (avec mensonges, si nécessaire) qui mène dans une autre direction.

Tu persistes à dire que ce livre n'est pas partiel?
Revenir en haut Aller en bas
Geronimo



Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Mar 12 Avr 2016 - 9:29

aurore a écrit:


Nihoul était big in the 80's. En 1995-96 il etait paumé.
Mouais... il avait quand même suffisamment de blé pour s'occuper de sa voiture. Surtout que Dutroux n'était pas garagiste !


Geronimo a écrit:
Le fait est qu'il y a une série de coïncidences/liens qui vont dans le sens de la thèse Nihoul?

aurore a écrit:
C'est vrai? Qu'est-ce qu'on a, a part X1?
- Dominique L.
- Pascal L.
- Coup de telephone anonyme au sujet du Dolo
- Commissaire Collignon, client du Dolo.


Il y en a pas mal d'autres:
- Dutroux (cf. 1er point)
- témoignage de Laetitia
- la voiture avec un aigle (Nihoul en aurait eu une, OK c'est pas une preuve mais c'est intriguant)
- CVH qui fréquentait Radio Activité
- des lieux de partouzes fréquentés par Nihoul, à propos desquels des rumeurs (autres que les X) parlent de mineurs et d'enfants
- j'en oublie...
Revenir en haut Aller en bas
Geronimo



Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Mar 12 Avr 2016 - 9:41

aurore a écrit:


1h10 (source: Google Maps)
Oui j'ai fait pareil mais j'ai dû me planter de caserne. Aachen est effectivement proche de Bruxelles.

aurore a écrit:

Je ne dis pas que le registre était traffiqué. Seulement qu'on ne peut plus qualifier son alibi comme étant de "béton." Je le trouve suspect, sans plus, parce d'habitude les militaires ne font pas de telles fautes. Cela est une opinion personelle.

Drole que lorsque c'est l'invers, contre X1, les auteurs n'hésitent pas à attaquer un alibi.
Encore une fois si on avait voulu donner un alibi à Thill on n'aurait pas indiqué 20h, ça n'a aucun sens. C'est forcément l'erreur classique 8h->20h (je sais pas comment vous dites en Belgique, mais en France en général on dit "8h" à l'oral. Donc "ton tour de garde est à quelle heure ?" "8h" "OK" "non je voulais dire 8h du soir". Rien de plus classique)

Quant aux registres scolaires (pour X1) je leur accorde une fiabilité proche de zéro (surtout si on doit comparer aux registres militaires !). Là encore je sais pas si vous êtes particulièrement stricts en Belgique, mais je suis de la même génération que X1 et à l'époque au collège il était tout à fait possible de sécher des journées de cours par ci par là sans que personne n'en sache rien. Et je suis certain que plusieurs années plus tard il aurait été impossible de savoir qui était absent tel ou tel jour. Même aujourd'hui ils ont du mal: mon fils est au collège, de temps en temps à la fin du trimestre il a 1 ou 2 "absences injustifiées", et la plupart du temps le secrétariat est incapable de nous dire à quoi ça correspond (en particulier la date). C'est le prof qui fait l'appel, il lui arrive de se planter, et il arrive aussi que la communication avec la vie scolaire se fasse mal.

Ceci dit je suis parfaitement d'accord que l'hypothèse "X1 était à l'école le 13/02 et le soir elle a été emmenée à la champignonnière" n'est pas crédible.



aurore a écrit:

Idem avec l'alibi de Weinstein. Il était en prison. Les autorités françaises l'ont confirmé. Mais cela ne suffit pas pour les auteurs.
Encore une fois la vérification des congés de W. qui avait été demandée par les enquêteurs n'a jamais été faite.


aurore a écrit:

La réalite c'est que ces auteurs font tout pour gonfler X1, et ils font tout pour démolir toute piste (avec mensonges, si nécessaire) qui mène dans une autre direction.

Tu persistes à dire que ce livre n'est pas partiel?
PartiEl oui, forcément. PartiAl non. Je ne crois pas qu'il y ait aucun mensonge délibéré.
Revenir en haut Aller en bas
aurore



Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 09/08/2010

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Mar 12 Avr 2016 - 10:53

Geronimo a écrit:
Je ne crois pas qu'il y ait aucun mensonge délibéré.

On a trois auteurs. DDC, MJvH et AB. Ce n'est pas le style de MJvH et AB, je suis d'accord. Mais DDC? Ca c'est une autre histoire! Je connais MJvH. Elle m'a dit qu'elle et AB étaient dérangées par DDC parce que parfois il écrivait des choses qui n'étaient pas vraies. DDC est capable de fabriquer des articles entiers. Et attention, je ne dis pas exagérer or être partiel, je dit fabriquer. En bloc. Le plus bel exemple étant son article sur le fameux drink de fin d'année.

Ce que je trouve très grave, c'est que DDC a la reputation d'être le meilleur journaliste d'investigation en Belgique. Toute la Flandre lui fait confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Geronimo



Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Mar 12 Avr 2016 - 11:31

Ah le fameux drink... Je n'étais pas sur le forum au moment où la discussion s'est passée. Mais j'ai lu l'article de DDC et une bonne partie des messages (si ce n'est tous, mais je pense que certains ont été supprimés). Donc:

- ce drink (drôle d'expression) a eu lieu en décembre 97, bien après les auditions de X1, et bien après que les enquêteurs aient été écartés. Il ne peut donc pas expliquer cet arrêt brutal de l'enquête

- DDC affirme que cette réunion n'avait rien d'important. D'autres contestent, et certains vont jusqu'à dire que c'était une manigance pour mettre le témoignage de X1 sur la place publique, et ainsi décrédibiliser toute l'affaire

Perso j'ai lu l'article de DDC au second degré. Il y a de l'humour et de la provocation dedans. Je crois que personne n'est dupe que cette réunion ne pouvait être une rencontre anodine (ne serait-ce que par la liste des présents), mais je crois que l'explication la plus simple est qu'il y a eu des violations massives du secret d'instruction et que DDC, en tant que journaliste, ne veut pas compromettre ses sources. Quoi de plus normal ?

Ensuite et c'est le plus important, sur le fond de l'affaire. Certains prétendent que le témoignage de X1 a été mis sur la place publique pour décrédibiliser les autres. Mais de quels autres parle-t-on ? Des autres X ? Je vois pas comment on peut sérieusement penser que le témoignage de X1 n'est pas crédible, tout en pensant que les autres le sont. Je rappelle que c'est X1 qui a donné le plus de détails, dont certains sont troublants. Que c'est la seule qui a eu le courage de dévoiler son identité. Que c'est la seule dont le témoignage a été accompagné d'une enquête matérielle. Et surtout que certains autres X vont jusqu'à décrire des choses pires que X1.

Donc moi je veux bien mais le complot sur le complot, bof quoi. Dans ces échanges sur le "drink" la plupart des intervenants s'expriment par allusions sans jamais expliciter ce qu'ils veulent dire. Procédé trop facile. Il y a une exception notable: un forumiste qui va jusqu'à accuser publiquement DDC de faire partie d'une secte criminelle présente à tous les niveaux de l'Etat. C'est n'importe quoi, et je vois pas en quoi c'est intéressant de continuer dans cette direction, surtout sans aucun élément concret.

Je reviens à X1 pour bien me faire comprendre. Si X1 a bel et bien été victime d'un réseau pédocriminel particulièrement abominable, et si, au lieu d'avoir été tuée, elle a été victime d'une manipulation afin de mélanger ses souvenirs réels à des incohérences flagrantes, qu'est-ce que ça change sur le fond ? Peut-être qu'elle n'était pas à la champignonnière, mais ceux qui ont fait croire que sont forcément les tueurs de CVH, ou en tout cas sont reliés à ces criminels.

Je sais que pour la justice (et pour les victimes), il est fondamental d'identifier 1) les victimes 2) les coupables 3) la nature des crimes. Mais la justice est terminée pour cette affaire, et moi c'est en tant que citoyen que je me pose les seules questions qui sont importantes aujourd'hui: est-ce que de tels réseaux pédocriminels ultra violents existent dans nos pays ? Et si oui, bénéficient-ils d'appuis actifs au sein de la justice, de la police, voire de la politique ? Ou bien profitent-ils "seulement" de l'incompétence et de l'aveuglement (qui sont deux caractéristiques avérées) de la justice ?
Revenir en haut Aller en bas
Geronimo



Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Mar 12 Avr 2016 - 15:19

En y réfléchissant il y a un argument très simple contre la thèse de la manipulation volontaire de X1 dans un but de décrédibilisation: il suffisait de lui faire "dire" vraiment n'importe quoi, par exemple que dans la champignonnière le soir du meurtre il y avait aussi François Mitterrand et Jean-Paul II...

Franchement pour moi la thèse de la manipulation ne tient pas debout. Je trouve nettement plus plausible l'hypothèse d'une "intoxication" involontaire, par exemple que X1 s'est construit elle-même de faux souvenirs au cours d'une thérapie invasive (mais alors comment expliquer certains détails très difficilement accessibles à une personne de son âge et de son milieu ?), ou bien qu'elle a été influencée par quelqu'un (probablement un flic) qui était de bonne foi, et croyait l'aider en ressortant de vieux dossiers (mais alors comment n'aurait-on jamais mis la main sur ce gars ?)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le DOSSIER X1 et consorts   Aujourd'hui à 9:47

Revenir en haut Aller en bas
 
le DOSSIER X1 et consorts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 42 sur 43Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 41, 42, 43  Suivant
 Sujets similaires
-
» Documentaire 04: Planete Choc Dossier OVNI
» Dossier: Les policier et le phénomène ovni
» Dossier/débat: les découvertes scientifiques et les aspects du phénomène ovni
» Dossier sur les caractéristiques des ovnis
» dossier d'inscription et numéro d'interne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AUTRES AFFAIRES CRIMINELLES :: Autres grandes affaires criminelles-
Sauter vers: