les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ronald Rossignol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Jeu 29 Nov 2007 - 17:02

Henry a écrit:
Un message donné à un maximum de personnes avec un maximum de publicité.

Pas con fox...
Revenir en haut Aller en bas
rob1



Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Jeu 29 Nov 2007 - 18:40

Henry a écrit:
Un message donné à un maximum de personnes avec un maximum de publicité.
Comment les destinataires du message pourraient comprendre ledit message puisque celui-ci est caché ? (derrière la tueurie pour égarer les policiers)

billbalantines a écrit:
il faut trouver le point commun entre ces victimes? peut être le Congo qui revient pour au moins 2 victimes ; les ballets roses pour 3 ou 4 victimes???
Quelles sont les victimes liées aux ballets roses, et avec quels liens ? A part des rumeurs disant que le couple abattu à Nivelles et le gardien de l'Auberge avaient une cassette ? (rumeurs sans aucun élément sérieux à ma connaissance, sinon que le couple connaissait un gros industriel qui "aurait pu" participer aux ballets...)
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Jeu 29 Nov 2007 - 21:10

rob1 a écrit:
Henry a écrit:
Un message donné à un maximum de personnes avec un maximum de publicité.
Comment les destinataires du message pourraient comprendre ledit message puisque celui-ci est caché ? (derrière la tueurie pour égarer les policiers
Voyons Rob 1, vous me surprenez, ce qui importe, ce n'est pas la forme du message, c'est le résultat du message.
Maintenant, soyons clair, je ne dit pas que le meurtre de Monsieur Finné est un message, je n'en sais rien mais si c'était le cas, il est évident qu'un maximum de personne auront été prévenues.
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Dim 27 Avr 2008 - 21:09

piotr a écrit:
message ?

- se taire sur le complot coup d'Etat ?
- ne pas doubler les milieux mafieux ?
- guerre déclarée à ces mêmes milieux infiltrés dans les institutions ?
- ... ?

Qu'a voulu dire Bouhouche (après son arrestation en 1986 lié au meurtre de Mendez) à Amory lorsqu'on sortir d'un 'entretien' confidentiel entre les 2 hommes, sous la direction d'un capitaine de gendarmerie du Brabant wallon, Bouhouche a écrit à Amory un courrier dans lequel, il indique qu'on ne veut pas de 'La' vérité ?
Revenir en haut Aller en bas
Trisch
Admin


Nombre de messages : 434
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Dim 27 Avr 2008 - 21:29

Bill vous dites :
"Qu'a voulu dire Bouhouche (après son arrestation en 1986 lié au meurtre de Mendez) à Amory lorsqu'on sortir d'un 'entretien' confidentiel entre les 2 hommes, sous la direction d'un capitaine de gendarmerie du Brabant wallon, Bouhouche a écrit à Amory un courrier dans lequel, il indique qu'on ne veut pas de 'La' vérité ?

J'ai deux questions :

1) D'où tenez-vous ces infos... ? qui est le "on" ?
2) Il serait intéressant de poser la question à Christian Amory, qui me semble être concerné. Peut-être que quelqu'un ou quel qu'une, sur ce forum, pourrait le faire, mais j'en doute.

Oki cà fait 3 questions... Rolling Eyes

_________________
Trisch
Revenir en haut Aller en bas
Trisch
Admin


Nombre de messages : 434
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Dim 27 Avr 2008 - 21:34

Si quelqu'un peut me donner des infos concernant Ch. Amaury, pour le contacter, en MP si nécessaire ou sur mon mail, pas de problème.
On peut rêver.....

_________________
Trisch
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Lun 28 Avr 2008 - 14:29

billbalantines a écrit:

Qu'a voulu dire Bouhouche (après son arrestation en 1986 lié au meurtre de Mendez) à Amory lorsqu'on sortir d'un 'entretien' confidentiel entre les 2 hommes, sous la direction d'un capitaine de gendarmerie du Brabant wallon, Bouhouche a écrit à Amory un courrier dans lequel, il indique qu'on ne veut pas de 'La' vérité ?
Vous savez pourquoi je sais que ce que vous écrivez est faux bill?
Parce que Bouhouche n'écrivait jamais de lettre à personne.
Vous le prenez pour un débile ou quoi?
Oh oui! Une seule exception, peut-être. Mais un autre genre de lettre aussi. Il m'a fait passer par son épouse, un brouillon de la lettre d'adieux du cdt Dery, lequel "devait" se suicider...
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Lun 28 Avr 2008 - 14:31

Trisch a écrit:
Si quelqu'un peut me donner des infos concernant Ch. Amaury, pour le contacter, en MP si nécessaire ou sur mon mail, pas de problème.
On peut rêver.....
Envoyez-moi un MP, Trisch. Et je vous donnerai ses coordonnées!
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Lun 28 Avr 2008 - 14:35

B.R. a écrit:
billbalantines a écrit:

Qu'a voulu dire Bouhouche (après son arrestation en 1986 lié au meurtre de Mendez) à Amory lorsqu'on sortir d'un 'entretien' confidentiel entre les 2 hommes, sous la direction d'un capitaine de gendarmerie du Brabant wallon, Bouhouche a écrit à Amory un courrier dans lequel, il indique qu'on ne veut pas de 'La' vérité ?
Vous savez pourquoi je sais que ce que vous écrivez est faux bill?
Parce que Bouhouche n'écrivait jamais de lettre à personne.
Vous le prenez pour un débile ou quoi?
Ou au contraire parce qu'il a percé Amaury à jour et qu'il veut faire passer un message .
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Lun 28 Avr 2008 - 14:39

Henry a écrit:
...
Ou au contraire parce qu'il a percé Amaury à jour et qu'il veut faire passer un message .
Si cela avait vraiment été le cas, il y en aurait eu trace dans le dossier et excusez-moi du peu, mais j'en aurais été au courant!
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Lun 28 Avr 2008 - 14:45

Trace de quoi, qu'il avait percé Amory à jour ou qu'il voulait faire passer un message.
Et de plus, BR, saviez-vous vraiment tout ce que pensait Bouhouche?
Le dossier, c'est une chose mais la réalité est une autre, le dossier est fait par des hommes en fonction de ce que disent d'autres hommes mais cela je ne dois pas vous l'apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Lun 28 Avr 2008 - 15:12

Henry a écrit:
Trace de quoi, qu'il avait percé Amory à jour ou qu'il voulait faire passer un message.
Et de plus, BR, saviez-vous vraiment tout ce que pensait Bouhouche?
Le dossier, c'est une chose mais la réalité est une autre, le dossier est fait par des hommes en fonction de ce que disent d'autres hommes mais cela je ne dois pas vous l'apprendre.
Trace du courrier que Bouhouche aurait écrit à Amory et dont parle Bill.
Pour le reste, et mis à part le dossier, vous devriez savoir que Bouhouche passait une très grande partie de son temps avec moi, que nous avons eu de nombreuses activités ensemble, des avouables et des moins avouables, que nous avons connu le feu ensemble et que cela crée des liens.
Alors, même s'il est vrai que je ne connais pas tout de Bouhouche, croyez bien que j'en connais plus sur lui que n'importe quel enquêteur et même probablement que sa femme (sauf pour l'intimité évidement). Le seul qui doit en connaître encore plus sur lui, mais pas dans les mêmes domaines nécessairement, c'est son ami A.W.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7024
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Mer 26 Nov 2008 - 9:35

En 2007, Ronald Rossignol refaisait parler de lui :

Les passagers n’ont pas vu leurs billets

SAUSSEZ, ISABELLE

Mardi 31 juillet 2007
Transport Escroquerie aux billets d’avion : une vingtaine de victimes ont porté plainte

Des vacances gâchées, des retrouvailles familiales qui tombent à l’eau, des rendez-vous d’affaires reportés sine die. Une vingtaine de personnes, candidates pour un voyage à Kinshasa ou Kigali, n’ont jamais vu la couleur de leur billet d’avion et prétendent être victimes d’une escroquerie parfaitement organisée par Ronald Rossignol, responsable de la société Red Rock.

Allert Ndjeka, par exemple, a acheté cinq billets pour Kinshasa. Coût total : 2.850 euros payés cash. Départ prévu le 12 juillet dernier. Mais Allert Ndjeka n’a jamais reçu ses billets. Et il n’est pas le seul. Actuellement, le préjudice global s’élèverait à environ 35.000 euros.

« Je connaissais M. Rossignol pour avoir travaillé avec lui dans le cadre de ses services de fret, explique Daniel Procureur, l’une des victimes. En janvier dernier, il m’a contacté pour me proposer des billets d’avion pour Kinshasa à un prix très concurrentiel, sous prétexte qu’il était un bon client de la Brussels Airlines. J’ai acheté un ticket à 450 euros. Bien mal m’en a pris. » Le vol de Daniel Procureur vers la capitale congolaise était programmé le 14 juillet dernier. Mais son nom n’a jamais figuré sur la liste des passagers éditée par la compagnie aérienne. « Concrètement, Ronald Rossignol effectue des réservations auprès d’une agence de voyages de Wavre. Il en fournit d’ailleurs la preuve. Mais, alors qu’il a reçu l’argent, il ne paie jamais les billets. Les réservations tombent donc naturellement à l’eau après un certain délai. »

La plupart des victimes ont porté plainte. Ronald Rossignol a d’ailleurs été entendu la semaine dernière par la section financière de la police judiciaire de Charleroi. Il a été laissé en liberté après avoir promis de rembourser les personnes lésées. Mais beaucoup n’osent pas y croire, après avoir été, disent-ils, « suffisamment menés en bateau par cet escroc ». Mais d’autres victimes pourraient se faire connaître. « Notre objectif aujourd’hui est de prévenir la population, pour éviter que d’autres personnes soient victimes », indiquent les voyageurs préjudiciés.

Contacté, Ronald Rossignol réfute toute intention frauduleuse et admet des « ratés » de sa part. Il affirme qu’il a commencé à contacter tous ceux qui seront privés de voyage pour leur proposer soit une autre date de départ, soit le remboursement de leur billet.


Source : www.lesoir.be

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Mer 26 Nov 2008 - 22:46

michel a écrit:
En 2007, Ronald Rossignol refaisait parler de lui :

Les passagers n’ont pas vu leurs billets

SAUSSEZ, ISABELLE

Mardi 31 juillet 2007
Transport Escroquerie aux billets d’avion : une vingtaine de victimes ont porté plainte

Des vacances gâchées, des retrouvailles familiales qui tombent à l’eau, des rendez-vous d’affaires reportés sine die. Une vingtaine de personnes, candidates pour un voyage à Kinshasa ou Kigali, n’ont jamais vu la couleur de leur billet d’avion et prétendent être victimes d’une escroquerie parfaitement organisée par Ronald Rossignol, responsable de la société Red Rock.

Allert Ndjeka, par exemple, a acheté cinq billets pour Kinshasa. Coût total : 2.850 euros payés cash. Départ prévu le 12 juillet dernier. Mais Allert Ndjeka n’a jamais reçu ses billets. Et il n’est pas le seul. Actuellement, le préjudice global s’élèverait à environ 35.000 euros.

« Je connaissais M. Rossignol pour avoir travaillé avec lui dans le cadre de ses services de fret, explique Daniel Procureur, l’une des victimes. En janvier dernier, il m’a contacté pour me proposer des billets d’avion pour Kinshasa à un prix très concurrentiel, sous prétexte qu’il était un bon client de la Brussels Airlines. J’ai acheté un ticket à 450 euros. Bien mal m’en a pris. » Le vol de Daniel Procureur vers la capitale congolaise était programmé le 14 juillet dernier. Mais son nom n’a jamais figuré sur la liste des passagers éditée par la compagnie aérienne. « Concrètement, Ronald Rossignol effectue des réservations auprès d’une agence de voyages de Wavre. Il en fournit d’ailleurs la preuve. Mais, alors qu’il a reçu l’argent, il ne paie jamais les billets. Les réservations tombent donc naturellement à l’eau après un certain délai. »

La plupart des victimes ont porté plainte. Ronald Rossignol a d’ailleurs été entendu la semaine dernière par la section financière de la police judiciaire de Charleroi. Il a été laissé en liberté après avoir promis de rembourser les personnes lésées. Mais beaucoup n’osent pas y croire, après avoir été, disent-ils, « suffisamment menés en bateau par cet escroc ». Mais d’autres victimes pourraient se faire connaître. « Notre objectif aujourd’hui est de prévenir la population, pour éviter que d’autres personnes soient victimes », indiquent les voyageurs préjudiciés.

Contacté, Ronald Rossignol réfute toute intention frauduleuse et admet des « ratés » de sa part. Il affirme qu’il a commencé à contacter tous ceux qui seront privés de voyage pour leur proposer soit une autre date de départ, soit le remboursement de leur billet.


Source : www.lesoir.be

Intéressant. Le 'personnage' est tjs actif et fidèle à sa réputation. On ne se refait pas... Société Red Rock...study
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7024
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Ven 28 Nov 2008 - 10:54

Quelques mots sur les liens entre Rossignol et Claude Dubois.



Source : Le Soir 7 avril 1984

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
nestor



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: ronald rossignol   Jeu 16 Avr 2009 - 22:41

qu'est devenu ronnie?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7024
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Ven 17 Avr 2009 - 10:02

nestor a écrit:
qu'est devenu ronnie?

Bonjour Nestor,

La dernière fois que la presse a parlé de R.Rossignol date de 2007 :
http://archives.lesoir.be/transport-escroquerie-aux-billets-d%26%238217-avion-une_t-20070731-00CHP7.html?queryand="ronald+rossignol"&firstHit=0&by=10&when=-1&begYear=1989&begMonth=01&begDay=01&endYear=2009&endMonth=04&endDay=16&sort=datedesc&rub=TOUT&pos=0&all=2&nav=1

Vous avez connu Monsieur Rossignol?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Sam 18 Avr 2009 - 22:48

michel a écrit:
nestor a écrit:
qu'est devenu ronnie?

Bonjour Nestor,

La dernière fois que la presse a parlé de R.Rossignol date de 2007 :
http://archives.lesoir.be/transport-escroquerie-aux-billets-d%26%238217-avion-une_t-20070731-00CHP7.html?queryand="ronald+rossignol"&firstHit=0&by=10&when=-1&begYear=1989&begMonth=01&begDay=01&endYear=2009&endMonth=04&endDay=16&sort=datedesc&rub=TOUT&pos=0&all=2&nav=1

Vous avez connu Monsieur Rossignol?

Société Red Rock = ronald Rossignol (lien vers le Congo !) en chasse à l'info...
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7024
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Mer 14 Avr 2010 - 8:37



Source : Pourquoi Pas, 25/01/1984

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7024
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Mer 19 Mai 2010 - 9:47



Source : Pourquoi pas ? 01/02/1984

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Jeu 14 Oct 2010 - 12:51



http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/viktor-bout-et-les-usa-ou-mickey-80713

( ... ) Parfois, les avions de Bout font le relais pour les autres : en janvier 1999, le Sunday Times, de Londres, a également indiqué que Sky Air Cargo, de Londres, et la Airlines Occidental, d’Ostende appartenant à un commerçant belge d’armes, Ronald Rossignol et ont utilisé de vieux Boeing 707 chargés de fusils d’assaut AK47 et des mortiers portatifs de 60 mm vers Bratislava, la capitale slovaque. Soi-disant destinés à l’Ouganda, les armes, 40 tonnes à la fois, sont allées au Libéria et la Gambie, où ils ont été ensuite transférées sur les vols à partir d’un aérodrome de brousse à Kenema en Sierra Leone, par les services de Victor Bout. Finalement, les armes ont été apportées à des rebelles dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). On le voit, quand ce ne sont pas les avions que l’on déguise, ce sont les trajets que l’on rend complexes.

( ... )
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Ven 15 Oct 2010 - 13:59


http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/viktor-bout-et-les-usa-ou-mickey-80750

( ... )

Selon beaucoup, Rossignol est un trafiquant bien protégé, comme je vous le disait déjà il y a deux ans : "ex-avocat et pilote issu des milieux d’extrême-droite – mais dire de mercenaires et de trafiquants d’armes qu’ils sont issus de l’extrême droite, c’est souvent un pléonasme". Ronald Rossignol a été arrêté en France en 1984, accusé d’une banqueroute frauduleuse de quelque 130 millions de FF. Il était en affaires avec Mobutu. Et pourtant il disposait du plus vaste hangar de l’aéroport d’Ostende, à côté de la tour de contrôle ; sa cause était ardemment défendue par un haut respon sable de l’aéroport, Paul Waterlot. Son père était un proche collaborateur du ministre de la Défense belge, Paul Van den Boeynants ». » Une commission d’enquête du Sénat belge avait expliqué la difficulté de l’enquête sur les trafics de Rossignol par l’opacité des diverses contributions : le Boeing était loué par la branche ostendaise de la firme britannique ACS, soit Air Charter Service. L’avion, parti à vide d’Ostende, était piloté par un Américain et un Britannique et la transaction fut organisée par la compagnie Trans Balkan Cargo Service, basée à Amsterdam et utilisant les locaux ostendais d’ACS. ACS déclara avoir été trompée par la firme néerlandaise et, selon des experts militaires, le matériel exporté pourrait être un système bulgare de missiles portables Igla". Nous allons les retrouver, ces fameux missiles...

Le système est rodé et c’est tout un montage sophistiqué, et cela passe par la fabrication de fausses commandes, nécessaires pour leurrer les douanes : "sur ces papiers il a. vu que la poudre venue de PRB était prétendument envoyée à une société près d’Athènes du nom d’Elviemek. Et que la marchandise qu’il est allé chercher chez Muiden-Chemie aux Pays-Bas était, apparemment, destinée au ministère de la défense de Belgrade. Curieuses cargaisons pour un• avion qui part de l’Iran ? Certainement pas pour André Braet qui jouit en Belgique, depuis de longues années, d’une sorte de monopole pour le transport de munitions. Le Belge est un homme-fige du Cartel dont les membres, aussi bien en Belgique, en Grande-Bretagne qu’aux Pays-Bas, apprécient la discrétion. Chaque fois que leur marchandise passe par la Belgique, à Zeebrugge, à Anvers et vers Lille ou Cherbourg, ils font appel à la Transammo. Ce qu’il fait aujourd’hui avec l’Iran, André Braet le faisait déjà dans les années 70 pour l’Afrique du Sud : remplir des docu-ments, régler les formalités douanières, puis envoyer la acture et, surtout, se taire. Avec lui, au moins, Karl-Eric Schmitz n’a pas besoin de faire semblant. Dans leur correspondance, ils parlent ouvertement de l’Iran, ce que les membres du Cartel évitent soigneusement. Ce rapport de confiance entre les deux hommes repose sur un petit secret : André Bract fabrique aussi, sous les ordres du Suédois, des faux en écriture pour duper les autorités belges, françaiseset espagnoles sur la destination réelle des fournitures du Cartel."

Karl-Eric Schmitz ne l’a pas inventée, la poudre, mais il en a été le roi ! Comme le raconte ici ean-Philippe Miginiac : "Les Douanes suédoises ont très bien expliqué le fonctionnement du Cartel. Y participaient les plus grands fabricants européens de " poudre ", Nobel en Suède, PRB en Belgique, SNPE en France, Nobel Explosives en Ecosse, Muiden Chemie en Hollande, Forcit et Kemira en Finlande, Rio Tinto et Snia Bdp en Italie, Vinnis en Suisse, Vass en Allemagne... qui, durant leurs repas d’affaire à Paris, Madrid, Genève ou Brugges, se partageaient les marchés. Au centre était Karl Erich Schmitz, l’organisateur, dont la tâche consistait à assurer les paiements et la logistique des livraisons afin de ne pas attirer l’attention des autorités. Comme l’expliqua lui-même Karl Erich Schmitz aux Douaniers suédois, la compagnie d’Etat Yougoslave, FDSP, acheta par exemple les quantité non-livrées par l’Afrique du Sud à des membres du cartel pour les livrer elle même à l’Iran... et pour ne pas attirer l’attention des autorités égyptiennes lors du passage du Canal de Suez, les cargaisons étaient sensées avoir pour destination le Kenya grâce à des faux certificats fournis par Karl Erich Schmitz. Les affaires étaient florissantes car Iran et Irak consommaient chacun à peu près, d’après les experts, dix fois la consommation des principales armées européennes en munitions d’artillerie lourde".

Dans ce livre étonnant encore, on découvre que le transport de poudre, un produit lourd, est passé aux avions après les containers pour une raison très étonnante : la subite pénurie de containers due aux... congés d"été des fournisseurs habituels ! "C’est la première fois que Karl-Eric Schmitz fait appel à une compagnie aérienne pour ses livraisons à l’Iran. En raison des congés annuels dans le secteur maritime, il a pris cette décision, à la demande insistante de Téhéran qui veut à tout prix éviter l’interruption des livraisons. La guerre, elle, ne prend pas de congés. Au cours de l’été 1985, il y aura en tout, à partir de la France, deux vols pour assurerla continuité du trafic avec le régime de l’imam Khomeyni. personnes qui l’ont fréquenté en Belgique. Entre mars et mai 1986, la Santa Lucia a transporté des armes, pour le compte de la CIA, jusqu’à la base militaire de Kamina au Zaire. Elles étaient, selon le New York Times, destinées aux rebelles angolais de 1’UNITA. Le 23 mai 1986, un Boeing de cette même compagnie a emmené Robert McFarlane, l’un des hommes clé de l’Irangate, au Proche-Orient. Un autre Boeing de la Santa Lucia a servi, en novembre 1985, puis deux fois en février 1987, à des transports d’armes vers l’Iran à partir de bases militaires américaines." Robert Mac Farlane, alors déjà en retraite, à bord d’un avion de la nébuleuse Victor Bout ? Les américains auraient donc déjà il y a 23 ans été complices, pour l’oublier 23 ans plus tard ?

Oui, et sans beaucoup de surprise, car les activités de ce dernier sont elles aussi au cœur du scandale des Contras. "McFarlane servait en qualité d’assistant au secrétaire d’État Alexander Haig, en 1981, comme il l’a écrit lui-même dans son livre "Taking the War to Nicaragua" et a dirigé la Restreint Inter-Agency Group (RIG) qui a formulé et exécuté les ordres de l’administration centrale de la politique américaine. Plus tard, en tant que National Security Adviser, McFarlane a exhorté Reagan à négocier un contrat d’armement avec des intermédiaires iraniens contre l’avis du secrétaire à la Défense Caspar Weinberger et le secrétaire d’État George Shultz. En mai 1986, après sa retraite, il a agi comme responsable de l’envoi de deux avions remplis de pièces d’armes livrées aux Iraniens. Lorsque le premier plan a échoué à gagner la coopération iranienne pour relâcher tous les otages, McFarlane a refusé d’effectuer le second plan et est retourné à les États-Unis où il a conseillé au président d’arrêter les livraisons. Quand les nouvelles de la mission secrète échouée a été publiée au Liban dans l’hebdomadaire Shiraa Al, avec des détails peu flatteurs et la confirmation de hauts responsables iraniens, le chef d’état-major de Donald Regan a tenté de raconter des histoires. McFarlane refusé de parler à la presse, mais a été secoué par l’accusation Reagan comme quoi il avait été l’agent unique derrière les transferts d’armes. McFarlane a rapidement envoyé un courriel à Poindexter le menaçant d’une poursuite en diffamation et avertissant qu’il "ne tolérerait pas les menaces de Don Reagan". Mac Farlane, lâché par Reagan aura une triste fin de carrière : Découragé, et plutôt lâché et injurié par ses anciens collègues, McFarlane a tenté de se suicider avec une surdose de Valium le 9 Février 1987, disant qu’il avait failli à son pays. En 1988, il a plaidé coupable à quatre chefs d’accusation, dont celui de délit d’avoir caché des sources au Congrès pour son rôle dans le cover-up de l’Iran-Contra. Il a été condamné à deux ans de probation et une amende de 20 000 dollars, mais a été gracié par le président George H.W. Bush la veille de Noël 1992 avec les autres acteurs clés dans le scandale, au cours de la période "tordue" de la présidence de Bush (père). Ah, grâcier les vieux amis, le privilège présidentiel préféré semble-t-il...

Pour transporter, ce sera donc parfois aussi des avions : Mais Karl Erich Schmitz était surtout un organisateur génial qui savait résoudre au mieux tous les problèmes de transport. Ainsi c’est le Wall Street Journal qui révélait en 1987 que pour assurer deux transports d’explosifs vers l’Iran en 1985, Karl Erich Schmitz avait utilisé les services de la compagnie aérienne " Santa Lucia Airways ". Le premier vol eut lieu le 24 Juillet 1985, transportant des explosifs de Muiden Chemie et PRB avec de faux certificats yougoslaves et grecs. Le second vol eut lieu le 14 Août de la même année, d’Israël vers Lille et de Lille vers l’Iran. Une commission d’enquête parlementaire belge confirmera en 1989 que Santa Lucia Airways, sous-traitant de la compagnie Belge Sabena, était bien connectée à des transports illégaux d’armes vers l’Iran et l’Angola.Santa Lucia Airways, aujourd’hui disparue, est une des compagnies aérienne connue pour ses liens étroits avec la CIA. Trois mois après Karl Erich Schmitz, d’ailleurs, Olivier North, le célèbre officier américain organisateur de l’affaire Iran-Contra avait en effet utilisé le même Boeing 707 de Santa Lucia Airways, immatriculé J6-SLF, pour livrer des missiles américains à l’Iran". C’est celui-là qui décollera de Lille-Lesquin ! Ici photographié à Ostende en avril 85, et à Bruxelles en mars 1987... avec sa peinture queue de Tradewinds, son propriétaire précédent en train de ressortir. A noter déjà la technique consistant à ne faire que reprendre une déco existante : ici, seule la queue avait été repeinte ! Viktor Bout n’a rien inventé et a appliqué les techniques de masquage de la CIA !

( ... )

Des armes pour l'Iran [Broché]
Walter De Bock (Auteur), Jean-Charles Deniau (Auteur)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Ven 15 Oct 2010 - 14:38



http://www.obsac.com/010303VictorBout.html

DOSSIER - « Le Vif » du 2 mars 2001

( ... ) L'aéroport de la côte belge (NDLR : Ostende) a aussi accueilli, cette année-là, la compagnie Occidental Airlines, dirigée par le Belge Ronald Rossignol, qui y disposait du hangar le plus vaste. Surnommé "Smiley" à Ostende, cet ancien avocat et pilote chevronné, âgé aujourd'hui de 54 ans, était recherché dans les années 80 par la justice belge pour faillite frauduleuse. Son nom a été cité dans plusieurs affaires, notamment celle des transports d'armes vers l'Afrique centrale au départ de Burgas, en Bulgarie. En 1997, sa compagnie a cherché à faire parvenir à Bujumbura, capitale du Burundi, un lot de casques, d'uniformes et de tentes kaki, finalement saisi par les douanes, ce pays étant sous embargo. "Un avion d'Occidental s'est écrasé à Bratislava, indique Peleman, l'expert anversois, coauteur du rapport de l'ONU sur la Sierra Leone. Il était rempli d'armes. Rossignol a refait surface en Belgique l'an dernier, à l'aéroport de Gosselies. Avec une compagnie enregistrée en Guinée équatoriale."

Entre-temps, les services de renseignement belges ont enquêté parmi les compagnies suspectes installées à Ostende. De son côté, la justice de Bruges s'est saisie de ce "dossier très délicat". Résultat, dès le 31 juillet 1997, la flotte d'Air Cess, la compagnie de Victor Bout, a abandonné l'aéroport de la côte belge pour un havre plus tranquille: Sharjah, dans les Emirats arabes unis. Aujourd'hui, le trafiquant y "supervise un réseau complexe qui englobe plus de cinquante avions, plusieurs compagnies aériennes et de fret aérien, dont la plupart sont impliquées dans des envois illicites", indique le rapport des Nations unies sur la Sierra Leone (document S/2000/1195 du 20 décembre 2000). Sur le Web, on trouve même des présentations illustrées de la flotte de Bout (www.avionvideo.com ou encore justplanes.com), constituée d'avions russes Antonov et Iliouchine.

( ... )

_ _ _


http://www.guardian.co.uk/uk/1999/mar/14/theobserver.uknews4

( ... )

Next, Barrett-Jolley approached the Boeing’s owner, Swiss businessman Willy Haas. Telling him he wanted a permanent lease arrangement, he put the plane on the books of his partner Rossignol’s Belgian company, Occidental, using an off-the-shelf company purchased in London for £100.

In August he began ferrying arms from Bulgaria to the rebels fighting to overthrow Congolese President Laurent Kabila. His flights mirrored the activities of London-based Sky Air Cargo, named in Sir Thomas Legg’s report on the ’Arms to Africa’ affair as a conduit for weapons to Sierra Leone. Like Sky Air, Barrett-Jolley often called upon the services of former KGB major Viktor Bout, whose fleet of Antonov aircraft has been delivering arms to African war zones for many years.

( ... )

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Ven 15 Oct 2010 - 16:09

Encore un site ... mais en anglais :

http://users.skynet.be/cleanostend/clos_en.htm
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Sam 16 Oct 2010 - 9:28



http://www.observatoirecitoyen.be/IMG/pdf/bende11.pdf

( ... )

Godbille a finalement abordé la question de l’assassinat de Finné (82) : « Je voudrais vous signaler que M. Finné — c’est notoirement connu — était directeur de l’agence bruxelloise de la banque Copine dont les structures, à la fin de la vie commerciale de cette banque, se confondaient avec celles du Crédit commercial et financier et ce, grâce à l’influence de M. Gherardi.

J’ai constaté que M. Finné avait une activité de rabatteur de fonds — c’est ce que nous avons vu dans le cadre du dossier du Crédit commercial et financier — par l’intermédiaire d’une société holding Credithold. Il s’agit d’une société luxembourgeoise, filiale du Crédit commercial et financier, elle-même détentrice d’une série d’autres sociétés
commerciales. Je pense, par exemple, à la société North Europe Insurance Company, société qui était administrée par Ronald Rossignol.

On s’aperçoit que ce monsieur avait fait des prêts très intéressants notamment à M. Van Camp, qui tenait l’auberge « Des Trois Canards ». On peut se poser la question de savoir pourquoi il a fait ces prêts. C’est un axe d’enquête. On s’aperçoit, en tout cas, qu’il y a des éléments d’ordre répréhensible qui relient ces personnes les unes aux autres. Je donnerai, à huis clos, d’autres éléments qui sont notoirement connus.

Les activités de M. Rossignol ont suscité mon intérêt dans la mesure où elles mettaient en exergue un rôle fondamental qui était celui de l’évacuation de sommes d’argent, de valeurs ou de personnes par des avions taxi qui atterrissaient dans des petits aéroports. Cela m’a permis d’établir un lien avec la découverte de certains noms liés à la gestion de certaines sociétés d’aviation. Je pense notamment à M. Buslick. J’ai constaté - j’en parlerai tout à l’heure plus amplement — que certains aéroports provinciaux étaient gérés par des personnes qui quand même étaient fort proches du milieu des trafiquants d’armes. Ce n’est peut-être pas un hasard que M. Bouhouche disposait d’une Jeep 4x4 blanche de marque Mercedes, immatriculée, depuis le 16 novembre 1983, au nom d’une société d’aviation. Ce sont là des éléments qui permettent de comprendre qu’au-delà des coïncidences, il y a des liens d’affaire qui sont plus évidents.

Ce n’est peut-être pas une coïncidence que l’on retrouve des armes de l’E.S.I., Beijer, Bouhouche et cs. et des boxes loués par une société immobilière dont les administrateurs
sont, pour certains, en tout cas, des administrateurs du groupe Copine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ronald Rossignol   Aujourd'hui à 2:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Ronald Rossignol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le théologien Ronald Conte dit connaitre les dates de Garabandal
» RONALD REAGAN . Contact extraterrestre . De quoi parlait - il dans son discours à l' ONU ?????
» Ronald L. Conte Jr (ses prophéties)
» le Ronald Reagan
» Rossignol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: