les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mons, 9 janvier 1983

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16
AuteurMessage
Henry

avatar

Nombre de messages : 2324
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Mons, 9 janvier 1983   Jeu 2 Nov 2017 - 21:59

CS1958 a écrit:
"Des élections législatives en octobre" ? On parlait d'élections en novembre 1985.
Si ce que je dis est exact, ce qui demande vérification, quel était le résultat sur le plan fédéral. Et même si c'était octobre d'ailleurs...
Merci par avance de votre réponse.
Très cordialement.

Le 13 octobre 1985 très exactement.
Pour le résultat, je vous renvoie à Wikipédia.
Donc le 13 octobre peu de temps après Braine/Overijse et comme en Belgique, il faut de grandes négociations, je vous laisse deviner quel impact cela aurait pu avoir sur la formation d'un nouveau gouvernement en plaçant Alost le 9 novembre.
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 3169
Age : 60
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Mons, 9 janvier 1983   Jeu 2 Nov 2017 - 22:24

CVP gagnant mais PS+SP incontournables. Une alliance CVP + ???? pour évacuer les Socialistes ?
Octobre 1985, eu égard aux résultats, pas trop de soucis à se faire en matière de renforcement de l'appareil répressif d'Etat dans cette seconde hypothèse.
Pourquoi, pour Alost, on dit veille d'élection ? Et les colleurs d'affiche dont l'un trouvera une mort tragique. study
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1290
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Mons, 9 janvier 1983   Mer 27 Déc 2017 - 14:02


Le seul lien, à ma connaissance, qui relie le meurtre d'Angelou Constantin aux tueries semblerait être la balistique. . .Pourtant voici ce que l'on trouve sur le site de la CBW. . .Citation :

'' L’arme utilisée pourrait être un pistolet de calibre .22. ''

En 32 ans. . . Formidable. . .

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8232
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Mons, 9 janvier 1983   Jeu 28 Juin 2018 - 19:53

page 1+

michel:

Citation :
Le dossier original de l'affaire Angelou à disparu mais il en existe une copie. Comment peut-on expliquer une telle disparition (et il y en a eu d'autres)?
le dossier ANGELOU (comme celle de vanden eynde n'est que additioné au pack des tbw que le 10 mars 1986  .

Dans la periode avant cette date les 2 dossiers étaient à l"arret

dans la periode de 3 ans et 2 mois six magistrat-instructeurs/b] se sont passés la main et le dossier de Angelou et le dossier est perdu en cours de route .

Mais pas Schlicker car il avait  fait des recherches et perquisitions [b]sans être chargé vers le 24 fevrier 1984
et il avait copié le dossier avant d'être saisi deux ans plus tard !

grâce à ce dossier de Schlicker le dossier original était sauvé  !!!

beetgenomen  pag 72 basé sur :

(constat magistrat  Trousse pour les comm. du parlement1)


(faute de mieux ?  ......et les balisticiens?  KMI ou KMS ?
ballekens :comment et quand ils sont arrivés à la conclusion que VDE, Ang et le chien Féroce étaient tués par la même arme 0.22  ???  )

Schlicker avait fait des recherches mais ds quelle enquete : wnp, latinus, mendez, TBW ?

on sait que Wavre à  été tenu longtemps hors tbw , puis , faute de mieux...

les victimes de Alost n'avait pas acces à ce dossier à un moment .

parce que wavre était hors TBW ....ou Alost ?

Si Mendez avait compris avant les autres ?

Schlicker ,déssaisi début 1987 des dossiers TBW , a continué encore qqs semaines ds le dossier de wavre :dernier dossier TBW à sortir de ses mains.  il lui manquait un temoin parti à l'étranger...

Puis encore une donnée interessante pour dessinateurs d'éllipses

Bruxelles > Mons: distance estimée 55 à 65 km mais compteur TAXI 92km !

si les trois TBW étaient du côté de Mons par chance ...sinon pipo ...Rien

au boulot
Revenir en haut Aller en bas
Feu Follet

avatar

Nombre de messages : 866
Age : 51
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Mons, 9 janvier 1983   Ven 20 Juil 2018 - 23:27

@K: intéressant cette histoire du compteur d'Angelou, 92km ?! Ils ont donc tourné un peu dans la région autour de Mons avant d'abandonner le taxi et son chauffeur Rue Terre du Prince... Mons, autre zone excentrée de la zone de confort/repli, au centre du Borinage, où se côtoient criminels paumés, miséreux fracassés par la vie, et manouches semi-sédentarisés...

Je sais, je sais,la Belgique est petite...
Revenir en haut Aller en bas
Roulio

avatar

Nombre de messages : 324
Localisation : Ixelles
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: Mons, 9 janvier 1983   Sam 21 Juil 2018 - 1:15

correction


Ci-dessus,
guy mayeu a écrit:

Le seul lien, à ma connaissance, qui relie le meurtre d'Angelou Constantin aux tueries semblerait être la balistique. .
[...]

> ...sans oublier une coïncidence qui pourrait n'en être qu'une et devrait peut-être figurer dans le fil qui est destiné à les réunir : selon une lecture stricte à l'extrême des faits attribués aux TBW, au début janvier '83, la bande n'a plus de véhicule. Et que font les gens qui n'ont pas/plus de véhicule pour se déplacer ? Ils prennent le taxi, par exemple...

>>> il me vient une question en enchaînement et qui fait aussi suite aux 92 km relevés au compteur du taxi d'Angelou : La bande aurait-elle utilisé Angelou et surtout son taxi, avec ou sans le Grec comme conducteur, pour faire un coup ?  > le taximan serait alors immanquablement devenu un témoin à éliminer comme d'autres l'auraient peut-être été également dans d'autres faits.


Dernière édition par Roulio le Sam 21 Juil 2018 - 20:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Feu Follet

avatar

Nombre de messages : 866
Age : 51
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Mons, 9 janvier 1983   Sam 21 Juil 2018 - 11:12

Intéressante idée, quoique je suppose que les enquêteurs y ont pensé, et ont a priori vérifié les braquages qui ont pu avoir lieu dans la région à cette date.

Par contre, il est plus difficile de vérifier les endroits où ils ont pu aller s'ils n'ont commis aucun délit. Ils peuvent s'être rendus chez un complice, ou dans une cache du groupe. Le Borinage est tout près, ainsi que la frontière française.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8232
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Mons, 9 janvier 1983   Sam 21 Juil 2018 - 14:19

il faut pas massacrer les donnees : 92km pag 70 beetgenomen

seule lien : balistique non plus

vde et angelou etaient ds le meme firme STI qqs temps

VDE comme ancien=' le commissaire' y reglait les differents entre chauffeurs pour les places de parking-taxi
le stand de angelou (rogier-vooruitgangstraat)ou il avait une place ds un café près du quartier de la prostitution -moussa ddodack. Il telefonait toujours de diff cafés car il n'avait pas de radio à bord

il habitait pas loin du café La Rotonde je pense et en face du secretariat de forces nouvelles où on venait de voler une liste de membres de FJ.

en plus il avait essayer de vendre de voitures 1981 vers le liban et grece et donnait des cartes de vistes puis fin 1981 il etait revenu à son boulot de chauffeur

c"était un homme serieux . Possible qu'il s'est fait des ennemis ds ces affaires


mais il me semble que le taxi qui a été vu a plusieures endroits à mons a cherché le consulat de Fr.
pour y deposer la caisse et .....A.

travaillait -t-il pour des services , va savoir
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: Mons, 9 janvier 1983   Dim 22 Juil 2018 - 0:43

Feu Follet a écrit:
@K: intéressant cette histoire du compteur d'Angelou, 92km ?!  Ils ont donc tourné un peu dans la région autour de Mons avant d'abandonner le taxi et son chauffeur Rue Terre du Prince...  Mons, autre zone excentrée de la zone de confort/repli, au centre du Borinage, où se côtoient criminels paumés, miséreux fracassés par la vie, et manouches semi-sédentarisés...

Je sais, je sais,la Belgique est petite...
Cette fois là un témoin a vu un Constantin ANGELOU être agressé devant le CERIA. CERIA signifiant "Centre d'Enseignement et de Recherches des Industries Alimentaires"

Ils n'ont pas de "zone de confort". Ces gens s'intéressent "beaucoup" à l'alimentaire et à ses formes de distribution où qu'elles soient et même en France. Ils ont ciblé leurs attaques en fonction d'un truc qui viendra après, comme par exemple, le déploiement d'un centre de distribution de la chaine "low cost" bien connue et qui s’installera dans cette région en 1985.
Ce qui explique aussi que ca s'est arrêté en 1985 Laughing
Monsieur Delhaize va être content d'apprendre ca Wink

Revenir en haut Aller en bas
Limir



Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 23/11/2017

MessageSujet: Re: Mons, 9 janvier 1983   Dim 22 Juil 2018 - 18:00

Ces considérations me semblent intéressantes, ... mais un peu difficiles à suivre.
Explications?
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: Mons, 9 janvier 1983   Mer 8 Aoû 2018 - 1:17

Limir a écrit:
Ces considérations me semblent intéressantes, ... mais un peu difficiles à suivre.
Explications?

1. Le "mage LEROY" (qui a mon avis s'appelle "Paul LEROY"), est un néo-nazi belge qui revient du Liban avec Udo Albrecht (un néonazi allemand)
2. Udo est venu liquider José Vanden Eynde, un nazi belge, sur ordre de Degrelle (et moyennant finance)
3. Leroy est à Mons et remonte sur Bruxelles pour passer les fête "en famille" avec Udo
Dans le même temps Udo torture José Vanden Eynde, récupère les documents de Degrelle et tue José Vanden Eynde

Mais José Vanden Eynde et le taximan se connaissement de longue date.
Les enquêteurs a écrit:
Avant sa pension, votre père a travaillé comme chauffeur de taxi, Angelou et lui travaillaient pour la même société. Ils étaient collègues, amis peut-être. Il semble qu'Angelou venait parfois jouer aux cartes à l'Auberge.
Les tueurs ne négligent rien...

4. Après les fêtes, Leroy termine le boulot et, pour éloigner les soupsons, il redescend sur Mons avec le taximan dans le coffre du taxi.
5. Sur ordre de VDB, le WNP "couvre" les tueurs (sorte de "filière boraine" n°2)

Le fils de José Vanden Eynde prend peur et s'enfuit en Afrique du sud.
Il a été dans la Légion étrangère francaise (les Francais étaient aussi au Liban)

Pour le reste voir ici

Fin de l'histoire....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mons, 9 janvier 1983   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mons, 9 janvier 1983
Revenir en haut 
Page 16 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16
 Sujets similaires
-
» Les Déclarations d'hommes politiques et officiels
» Salve Regina - Le Gendarme (Louis de Funès - décès le 27 janvier 1983)
» Le lundi 10 janvier 1983, à Medjugorje, la Sainte Vierge parle du purgatoire à la voyante Mirjana :
» 1er Janvier: Sainte Marie Mère de Dieu, Prière pour la Paix
» PAZUZU Démons ou Ange ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Mons, 12 janvier 1983-
Sauter vers: