les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Genval, 11 février 1983

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7135
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Genval, 11 février 1983   Mar 13 Jan 2015 - 20:42



Source : L'avenir

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
CQB241



Nombre de messages : 86
Age : 37
Localisation : Brabant Wallon
Date d'inscription : 11/04/2014

MessageSujet: Re: Genval, 11 février 1983   Mer 4 Fév 2015 - 17:48

totor a écrit:
Si elle a été achetée neuve dans une concession Porsche...si occasion a priori n'importe où !

Je me souviens très bien qu'à l'époque où j'étais enfant, le garage VAG de Waterloo vendait aussi des Porsche.
Revenir en haut Aller en bas
CQB241



Nombre de messages : 86
Age : 37
Localisation : Brabant Wallon
Date d'inscription : 11/04/2014

MessageSujet: Re: Genval, 11 février 1983   Mer 4 Fév 2015 - 17:49

Et ce Mr C. qui possédait l'Audi 100, on dit quelque part où il habitait ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7583
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Genval, 11 février 1983   Jeu 5 Fév 2015 - 20:28

il y avait plusieures "CULOT" et c'est pas celui qui était footballiste en 1 division

dixit notre admin , qqs part
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7583
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Genval, 11 février 1983   Jeu 5 Fév 2015 - 20:34

à ce qui concerne l'attaque je pense que les TBW n'ont pas suivi la direction de leur cache , plustôt à l'opposition

pour la mis a feu du pigot à Papelotte je crois bien que si , car ils étaient moins préoccupés et stressés par eventuelles poursuivants


cela complique les trajets possibles en en plus on ne sait rien de la lisibilité du compteur après la mise en feu du pigot
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7135
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Genval, 11 février 1983   Sam 7 Fév 2015 - 18:00

K a écrit:
il y avait plusieures "CULOT" et c'est pas celui qui était footballiste en 1 division

dixit notre admin , qqs part

Je confirme : ce n'est pas l'ancien joueur de foot.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7583
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Genval, 11 février 1983   Dim 8 Fév 2015 - 20:26

.


Dernière édition par K le Lun 9 Fév 2015 - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7583
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Genval, 11 février 1983   Lun 9 Fév 2015 - 11:56

.


Dernière édition par K le Lun 9 Fév 2015 - 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7583
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Genval, 11 février 1983   Lun 9 Fév 2015 - 12:02

comme Romeyer , Culot a été reconnu ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7583
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Genval, 11 février 1983   Lun 9 Fév 2015 - 18:33

.


Dernière édition par K le Lun 9 Fév 2015 - 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7583
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Genval, 11 février 1983   Lun 9 Fév 2015 - 18:58

les Porsches de la gendarmerie venaient plus tard aussi de Waterloo et les camionettes de rue du mail ,lu il y des lustres


les deux garages sont possiblement propriété de l'importateur Dieteren;
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7135
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Genval, 11 février 1983   Sam 11 Fév 2017 - 12:59

http://www.levif.be/actualite/belgique/11-fevrier-1983-le-debut-de-la-folie-meurtriere-des-tueurs-du-brabant/article-normal-611825.html

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Ben



Nombre de messages : 52
Localisation : Antwerpen
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Genval, 11 février 1983   Sam 11 Fév 2017 - 20:20

michel a écrit:
http://www.levif.be/actualite/belgique/11-fevrier-1983-le-debut-de-la-folie-meurtriere-des-tueurs-du-brabant/article-normal-611825.html
Il y a quelqu'un qui a l'article complet?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bendevannijvel.com
Hoho



Nombre de messages : 475
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Genval, 11 février 1983   Sam 11 Fév 2017 - 22:14

Ben a écrit:
michel a écrit:
http://www.levif.be/actualite/belgique/11-fevrier-1983-le-debut-de-la-folie-meurtriere-des-tueurs-du-brabant/article-normal-611825.html
Il y a quelqu'un qui a l'article complet?
Il suffit de s'inscrire avec une adresse email bidon pour voir jusqu'à 4 articles gratuits

Perso je pense que cet article n'apporte absolument rien mais rien de neuf
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7135
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Genval, 11 février 1983   Sam 11 Fév 2017 - 22:27

Ben a écrit:
michel a écrit:
http://www.levif.be/actualite/belgique/11-fevrier-1983-le-debut-de-la-folie-meurtriere-des-tueurs-du-brabant/article-normal-611825.html
Il y a quelqu'un qui a l'article complet?

11 février 1983, le début de la folie meurtrière des "Tueurs du Brabant"

Vincent Delcorps
11/02/17 à 09:00 - Mise à jour à 09/02/17 à 13:58 - Du LeVif/l'Express du 10/02/17
Source: Le Vif/l'express

Ils portent des masques. Comme au carnaval. Et tirent des balles. En l'air. Mais ils ne font rire personne. Ce vendredi 11 février, en fin de journée, des hommes armés sèment la terreur dans le Delhaize de Genval. Ils empochent près de 700 000 francs. Avant de s'envoler dans leur Peugeot 504, une voiture volée quelques jours plus tôt à Watermael-Boitsfort. C'est le début d'une longue série.

Enfin, pas exactement le début : déjà en septembre 1982, un hold-up avait eu lieu chez un armurier wavrien. Et trois mois plus tard, un homme avait été assassiné à Beersel. Mais dorénavant, une trame se dessine ; des liens se tissent. Et une chape de terreur tombe sur la périphérie bruxelloise. Le 25 février, c'est à Uccle que les terroristes opèrent. La cible n'a pas changé : un Delhaize. Mais le bilan est plus lourd : un homme, qui a tenté de donner l'alerte, est abattu. Quelques jours plus tard, le patron du Colruyt de Hal est contraint d'ouvrir les caisses de son magasin. Dans la foulée, il est tué. De plus en plus, la violence s'invite dans les opérations. Lorsqu'il fait ses courses ou son plein d'essence, le citoyen brabançon se transforme en véritable cible. Et quand les forces de l'ordre débarquent, les bandits ne fuient pas. Au contraire, préférant l'affrontement, ils ouvrent le feu. Et parviennent toujours à s'en sortir.

L'affaire est devenue politique. Tout le monde s'en mêle et tout le monde s'emmêle. Invoquant des raisons budgétaires, le ministre de l'Intérieur Charles-Ferdinand Nothomb annonce ne pas pouvoir recruter de nouveaux effectifs dans la gendarmerie. A l'automne 1983, des bandits borains sont arrêtés. Mais alors qu'ils se trouvent en prison, la série continue : un bijoutier et son épouse sont assassinés à Anderlues. Tandis que la police a toujours un coup de retard, la justice tergiverse et le politique peine à rassurer.

Fin 1985, après un ultime festival de balles à Alost, la furie semble s'estomper. Une quinzaine d'opérations menées, vingt-huit morts et quelques millions empochés : tel est le bilan des malfrats. Mais les questions demeurent : qui sont-ils ? des membres de l'extrême droite ? d'anciens gendarmes ? des tueurs à gages ? Et pourquoi ont-ils agi ? pour se débarrasser de certaines cibles ? pour renforcer l'appareil répressif de l'Etat ? pour prendre le pouvoir ? Deux commissions d'enquête et de nombreux magistrats plancheront sur la problématique. En 2015, le délai de prescription pour les crimes graves passe même de trente à quarante ans afin de sauver l'enquête. Aujourd'hui pourtant, un profond mystère demeure.

En toile de fond, une certitude se dégage aussi : à bien des égards, les tueurs du Brabant ont mis en lumière les dysfonctionnements des services de l'Etat. En témoignent ces gendarmes qui arrivent tardivement sur les lieux du crime, ces magistrats qui, sans raison apparente, écartent certaines pistes, ou encore ces services qui refusent de collaborer. " J'ai été profondément ébranlé par le fait que de telles dérives aient pu se produire alors que j'étais Premier ministre ", écrira Wilfried Martens dans ses mémoires.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
dcmetro



Nombre de messages : 225
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: Genval, 11 février 1983   Mer 8 Mar 2017 - 3:47

tomboy a écrit:
Moi je trouve qu'il faut toujours s'intéresser aux personnes qui dépannent les véhicules

Ainsi elle a été retrouvée à Ixelles l'Audi?
intéressant...

J'ai lu qu'on avait retrouvé cette Audi non loin du lieu de découverte du corps de C.Angelou... c'est a dire Mons
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Genval, 11 février 1983   

Revenir en haut Aller en bas
 
Genval, 11 février 1983
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Évangile et Méditation du Mercredi 6 février 2008
» Évangile et Méditation du samedi 2 Février 2008
» Neuvaine à ND de Lourdes du 2 au 10 février
» La Chaussée-sur-Marne (Marne), journée du 3 février...
» Canicule juillet 1983 (diagrammes)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Genval, 11 février 1983-
Sauter vers: