les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Uccle, 25 février 1983

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
g.damseaux



Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 31/07/2014

MessageSujet: Uccle, 25 février 1983   Ven 2 Jan 2015 - 10:32

Bonne année à tous.

Dites, à propos de la crédibilité des témoins... elle repose avant toute chose sur la personnalité de ceux-ci. Et leur nombre n'est pas un facteur de certitude.
( Il y a un exemple très connu durant la campagne de '40 d'un régiment de réserve français lâchant pied et entraînant d'autre unités dans sa fuite aux cris de ''les chars, les chars''... lorsque le calme se rétablit, des centaines de soldats jurent leurs grands dieux avoir été attaqués par des blindés... or aucun de ces engins allemands n'a été utilisé dans le secteur en question. Il s'agit d'un hallucination collective due à la psychose régnant à cette époque.)

Lorsque je relève les témoignages des personnes présentes lors de la tentative d'assassinat de l'ambassadeur britannique à Ixelles ( Tir avec un .223 à partir d'une voiture en stationnement à + ou - 50 mètres de la cible ) , j'interroge :
un ''façade Klacher'' ( peintre en bâtiment ) qui était juché sur son échafaudage à courte distance,
Un dame qui poussait un landau avec son BB sur le trottoir au moment des faits,
La victime elle-même..;

Aucune des 3 personnes ne s'accorde sur le nombre d'assaillants ;
la couleur du véhicule varie du vert au rouge,
quant à la marque ....
Un fait demeure certain : la bagnole avait quatre roues ....

Les témoignages sont utiles s'ils sont fournis par des personnes ayant conservé un minimum de sang froid lors des faits.
En toute bonne foi, un témoin peut donner de fausses informations, le serment déféré ne change rien à la chose.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8512
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   Ven 2 Jan 2015 - 16:12

A Wavre et aux Koldam on avait aussi plein de témoins mais rien n'était concordant


le principal témoin , hors dekaise en KO et ces deux clients , était en choc et était parti se cacher ds un coffre de voiture .

On avait même pensé que les TBW l'avait enmené puis

le "sang froid" para de sicille ,ex legion , bien present (en observation ?) avait "froid aux yeux " le jour même , n'avait rien vu ,
puis le lendemain après un bon whiskey et une bonne nuit ,soudainement sa langue se deliait et il se souvenait de tout avec force details :

moustache bavaroise , allant jusqu'au rouflaquettes

pas N Africain car il connait bien ces races


du coup 20 après le CBW se sont rués sur des hypnotiseurs
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8512
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   Ven 2 Jan 2015 - 16:22

@pour Claude


le problème pour ce Doli est que les gars du WNP ds un autre pv audition laissent entendre que c'est  elle a qui il devait s'adresser en cas de pépin .elle aurait du a un moment avoir remplacé cette dame Scholl.

mais Scholl était là au debut du WNP quant les auditions de nouvelles recrus se passait au drève de Nivelles

Si Scholl etait Sureté ou pas , ce Doli est plustot marié à un militaire donc pe les militaires ont pris le relais à la fin de l'affaire WNP.

bizarre est aussi que Doli semble avoir perdu son père ou oncle? ds un camps d'extermination comme coco et latinus ne savait pas cela .


Dernière édition par K le Dim 12 Juin 2016 - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Claude Sunain

avatar

Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   Ven 2 Jan 2015 - 21:21

Et In Arcadia Ego a écrit:
Claude Sunain a écrit:
Ne vous fier pas à 100 % de l'audition du témoin Dolimont, mensonges et vérités à volonté dans cette audition !

Pourquoi ? Plusieurs réponses sont possibles ! Jalousie ? Se faire remarquer pour attirer l'attention ? Vengeance tout simplement ? Manipulation ? Ce témoin est loin d'être crédible !!!

Monsieur Sunain, pourriez-vous avoir l'obligeance de commenter hors du texte lorsque vous me citez, ou alors de surligner votre commentaire en gras ou en couleur, ce sera plus clair pour tout le monde, merci.

Ceci dit, il serait intéressant de savoir sur quel(s) élément(s) concrets vous vous basez pour dire que ce témoin n'est pas crédible? A noter qu'il s'agit en l'occurrence d'une déclaration sous serment...

Veuillez m'excuser, pour cette maladresse étant ici et là-bas en ce moment j'utilise mon smartphone et des petites erreurs de manipulations sont à prévoir.

Je ne donnerais pas de réponse à votre question, car le forum est surveillé.

In fine, en relisant les auditions vous pourrez déjà vous faire une idée objective sur le témoin Dolimont et de son audition farfelue je pense que agents de la SE, ex PJ, ex GD et les enquêteurs actuels ont bien compris que ce témoin ne disait pas à 100% la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Claude Sunain

avatar

Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   Ven 2 Jan 2015 - 21:35

g.damseaux a écrit:
Bonne année à tous.

Dites, à propos de la crédibilité des témoins... elle repose avant toute chose sur la personnalité de ceux-ci. Et leur nombre n'est pas un facteur de certitude.
( Il y a un exemple très connu durant la campagne de '40 d'un régiment de réserve français lâchant pied et entraînant d'autre unités dans sa fuite aux cris de ''les chars, les chars''... lorsque le calme se rétablit, des centaines de soldats jurent leurs grands dieux avoir été attaqués par des blindés... or aucun de ces engins allemands n'a été utilisé dans le secteur en question. Il s'agit d'un hallucination collective due à la psychose régnant à cette époque.)

Lorsque je relève les témoignages des personnes présentes lors de la tentative d'assassinat de l'ambassadeur britannique à Ixelles ( Tir avec un .223 à partir d'une voiture en stationnement à + ou - 50 mètres de la cible ) , j'interroge :
un ''façade Klacher'' ( peintre en bâtiment ) qui était juché sur son échafaudage à courte distance,
Un dame qui poussait un landau avec son BB sur le trottoir au moment des faits,
La victime elle-même..;

Aucune des 3 personnes ne s'accorde sur le nombre d'assaillants ;
la couleur du véhicule varie du vert au rouge,
quant à la marque ....
Un fait demeure certain : la bagnole avait quatre roues ....

Les témoignages sont utiles s'ils sont fournis par des personnes ayant conservé un minimum de sang froid lors des faits.
En toute bonne foi, un témoin peut donner de fausses informations, le serment déféré ne change rien à la chose.

Je salue votre intervention et votre  objectivité, on reconnaît directement le professionnel de terrain !
Revenir en haut Aller en bas
Claude Sunain

avatar

Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   Dim 4 Jan 2015 - 14:31

michel a écrit:
Attaque d'un supermarché Delhaize. Un blessé.
Butin : 15 000 euros

En relisant, je me demande si cette attaque est réellement imputable aux tueurs du Brabant ? C'est peut-être des "Copycat" d'une seconde bande, qui ont profité des attaques pour attaquer le Delhaize de Fort Jaco ?

C'est une piste plausible,pour exemple il y a eu une attaque à Marseille d'un centre fort par des gens qui c'étaient basé sur la même attaque en 2007 !

D' habitude c'est un véritable carnage et ici il n'y a qu'un blessé ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8512
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   Ven 13 Juil 2018 - 10:58

les bureaux de la gedarmerie étaient tout près .


Bo. faisait ses deux derniers mois

en face de ... 2 gendarmes étaient au café avant l'attaque , jamais identifiés

Bo aurait pu prendre les TBW mais il n'y avait pas encore la prime
de 10.000.000
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 957
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   Ven 3 Aoû 2018 - 17:23

K a écrit:
prévoient une action de vol et pas de violences gratuites.
A-t-on remarqué cette matraque ailleurs?
Non c'est la seul fois qu'on la mentionne ; http://killersbrabant.be/facts/1983/delhaize-ukkel-fr.html

On sait quel genre de matraque c'est ?
Lequel ?



Ca donnerais de infos...
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 595
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   Ven 3 Aoû 2018 - 18:15

Négatif, au Colruyt de Halle, le 3mars 1983, Mr. Jules Knockaert a été blessé par un coup de matraque. Source, Dupont et Ponsaers, p.32.
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1282
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   Ven 3 Aoû 2018 - 19:00

Bonjour,
Il est inexact de dire "d'habitude c'est un véritable carnage" dans le cadre de ce fait car à l'époque le nombre de tués par fait était limité.
Uccle est atypique le chauffeur étant resté dans la voiture. De plus ils ont fuit en direction de Waterloo.
Un excellent tireur qui ne chercha pas à tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Merovingien



Nombre de messages : 412
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   Mer 22 Aoû 2018 - 13:13

Est-ce que les matraques utilisées par les TBW lors des hold-up à Uccle (25 février 1983) et à Hal (3 mars 1983), proviennent d'un vol au commissariat de police la nuit du 5 au 6 janvier 1983?

Voir http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t3223-koningslo-6-janvier-1983
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8512
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   Mer 22 Aoû 2018 - 18:47

lu qqs part que les matraques étaient plustôt des longues cables élèctriques

mais où ?
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1282
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   Mer 22 Aoû 2018 - 22:41

Bonjour,
Un gros câble coax ça peut faire mal.
Pas entendu parler de cela.
Ce qui ne veut rien dire.
Cela pourrait être une signature.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8512
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   Jeu 23 Aoû 2018 - 12:01

le cable doit être avec beaucoup de cuivre souple pour diminuer le choc ds le poignet

donc plustôt cable de soudage élèctrique de 300 A

cela on trouve ds toutes les garages et bricos et est difficile traçable
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 595
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   Ven 14 Sep 2018 - 14:12

Bonjour,

Dans Dupont et Ponsaers je cite : "L'un des gangsters l'a remarqué et poursuivi. Arrivé devant le garage, le malfrat tira deux coups de feu avec une arme d'épaule…"
Or, sur le site "killersbrabant", il est mentionné "calibre ou munition utilisée : .38."

Qui peut me dire d'où D&P ont sorti cette histoire d'arme d'épaule?
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1282
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   Dim 16 Sep 2018 - 1:50

Bonjour CP,
https://www.bendevannijvel.com/forum/viewtopic.php?id=33&p=4
Au vu du post de "the end" du 19.11.13 16:40, il est question sur le forum bendevannijvel de 3 tirs dont 2 par arme d'épaule.
Il relève que le schéma de Boemerang ne mentionne qu'un calibre 38. Pour mémoire ce schéma à été créé sur base des images de celui de la police.
Et selon la police (cfr killersbrabant) un des auteurs portait deux armes. Les munitions employées étaient de calibre .38.
"the end" écarte l'idée d'un riotgun puisqu'il considère la balle.
Un riotgun peut tirer des balles mais si la victime avait pris une Brenneke, elle aurait été très gravement blessée. Elle aurait probablement dû être amputée ou serait décédée car son artère poplipée aurait sans doute été détruite.
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 595
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   Dim 16 Sep 2018 - 9:45

Bonjour Etienne,

Si je j'ai bien compris, un coup de feu à l'intérieur du magasin par un calibre .38 identifié (il servira à plusieurs reprises ultérieurement) et deux coups de feu à l'extérieur avec une arme d'épaule dont personne ne semble connaître ni le type, ni le calibre, dont pourtant les balles ont abouti une dans le bureau du pompiste et l'autre dans le genou du malheureux Elie Colet. Etonnant, non???
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1282
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   Dim 16 Sep 2018 - 11:44

Bonjour CP,
L'usage d'un fusil ou plutôt d'une carabine en .38 est douteux. Il permettrait de comprendre la précision du tir. Essayer de toucher le(s) genou(x) d'une personne qui se déplace (en courant vraisemblablement).
Des carabines en .38 existent mais sont rares. Une carabine à barillet aurait été sans doute été décrite par les témoins car reconnaissable. Or à ma connaissance cela ne fut pas le cas.
Il n'est pas impossible que l'auteur armé de deux armes à feu, avait une arme de poing et une d'épaule. Ce n'est pas précisé. A mon sens il devait plutôt avoir deux armes de poing. Je le vois mal remettre son revolver à sa ceinture ou dans son holster pour tirer avec la carabine, idéalement à l'épaule et avec les deux mains. Il existe des carabines automatiques en 380 ACP ou en 9mm para. Dans ce cas, la police aurait les douilles éjectée lors des tirs. Je ne sais pas si c'est le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1282
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   Dim 16 Sep 2018 - 12:05

A Alost selon le schéma de Boemerang, les tueurs se seraient servi de 2 fusils à pompe et d'un Ingram (9mm 3).

A-t-on jamais retrouvé la banquette de la Santana?


Dernière édition par Etienne le Dim 16 Sep 2018 - 12:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 595
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   Dim 16 Sep 2018 - 12:11

Dans le rapport de synthèse de la GD du 21/03/86, il est fait mention dans les "CERTITUDES PAR L'ENQUETE BALISTIQUE" de l'usage du calibre 7.65 à Aalst. (Dupont et Ponsaers p.112)

Cette certitude a-t-elle été invalidée?
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1282
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   Lun 17 Sep 2018 - 7:33

Bonjour CP,
D'abord merci et bravo pour votre travail de documentation.
Un constat les armes qui manquent à l'appel sont celles de la seconde vague, les riotguns déjà employés lors de faits de la première vague et un pistolet mitrailleur (un des deux Ingram volés à Wavre?).
Malheureusement il ne pourra vraisemblablement plus être démontré ou infirmé que les fusils à canon lisse (il n'est pas sûr qu'il s'agisse de fusils à pompe) étaient les riotguns de Michel Libert.
C'est bien dommage.
http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t1299p90-libert-michel
Je n'ai pas d'info sur l'usage d'un 7.65 à Alost.
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 595
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   Mar 9 Oct 2018 - 17:40

Je reviens ici sur le sujet des "matraques".
Publié dans " Le Soir" du 08/11/1994, à propos de perquisitions menées chez l'ex gendarme Marbaix, R. Haquin & co écrivaient :
"...armes de guerre, de poing (calibres 7,65 et 9mm),d'épaule (dont 2 fusils PIETA à crosses et canon soigneusement sciés...)...
... 2 maisons plus loin,... : environ 5000 cartouches de tout calibre.
..., matraques, ... "

Voilà qui me fait penser immédiatement à la parfaite panoplie du petit tueur du Brabant.

Les matraques pour Hal et Fort Jaco, les armes de calibre .22 (avec ou sans silencieux) pour Beersel, Mons, etc.

La liste des armes et munitions saisies chez Marbaix a-t-elle été rendue publique? Cela m'intéresserait beaucoup d'en avoir connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 595
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   Mar 9 Oct 2018 - 18:39

Lien pour l'article complet. Se trouve dans le fil consacré à L. Marbaix, très intéressant à (re)lire…

https://www.lesoir.be/archive/recup/un-ex-gendarme-du-westland-new-post-arrete-a-uccle-apre_t-19941108-Z08QN1.html

Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 595
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   Sam 24 Nov 2018 - 15:56

@ Mérovingien:
Toujours à propos de matraque:
Parmi les armes retrouvées cher BARBIER, une matraque!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Uccle, 25 février 1983   

Revenir en haut Aller en bas
 
Uccle, 25 février 1983
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Évangile et Méditation du Mercredi 6 février 2008
» Évangile et Méditation du samedi 2 Février 2008
» La Chaussée-sur-Marne (Marne), journée du 3 février...
» Canicule juillet 1983 (diagrammes)
» Salon du Bourget 1983

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Uccle, 25 février 1983-
Sauter vers: