les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 OTAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: OTAN   Mar 1 Mai 2007 - 16:03

OTAN
La signature précipitée, en 1949 du traité-cadre jetant les bases de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, concrétisait, a-t-on dit à l’époque,la volonté des alliés de « sauvegarder la liberté de leurs peuples, leur civilisation, fondés sur les principes de la démocratie des libertés individuelles et le règne du droit. En outre, le traité assurait aux Européens « l’aide des USA contre toute agression ».
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: OTAN   Jeu 3 Mai 2007 - 20:01

undercover a écrit:
OTAN
La signature précipitée, en 1949 du traité-cadre jetant les bases de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, concrétisait, a-t-on dit à l’époque,la volonté des alliés de « sauvegarder la liberté de leurs peuples, leur civilisation, fondés sur les principes de la démocratie des libertés individuelles et le règne du droit. En outre, le traité assurait aux Européens « l’aide des USA contre toute agression ».
En réalité, les Etats-Unis achevaient en point d’orgue la grande chaîne d’alliances politico-militaires (OTAN, SENTO, Pacte de Colombo,…) indispensable pour protéger l’Europe et le monde libre de l’appétit particulièrement vorace de l’ogre communiste.
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: OTAN   Jeu 3 Mai 2007 - 21:07

undercover a écrit:
undercover a écrit:
OTAN
La signature précipitée, en 1949 du traité-cadre jetant les bases de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, concrétisait, a-t-on dit à l’époque,la volonté des alliés de « sauvegarder la liberté de leurs peuples, leur civilisation, fondés sur les principes de la démocratie des libertés individuelles et le règne du droit. En outre, le traité assurait aux Européens « l’aide des USA contre toute agression ».
En réalité, les Etats-Unis achevaient en point d’orgue la grande chaîne d’alliances politico-militaires (OTAN, SENTO, Pacte de Colombo,…) indispensable pour protéger l’Europe et le monde libre de l’appétit particulièrement vorace de l’ogre communiste.
Tout serment d’allégeance comprend des obligations manifestes et comporte, souvent, des soumissions latentes. Ces dernières, dans le cas qui nous occupe, prirent la forme de protocoles secrets, annexés postérieurement au traité, dont on ignore, aujourd’hui encore, le contenu et le nom des signataires.
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: OTAN   Ven 4 Mai 2007 - 11:56

undercover a écrit:
undercover a écrit:
undercover a écrit:
OTAN
La signature précipitée, en 1949 du traité-cadre jetant les bases de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, concrétisait, a-t-on dit à l’époque,la volonté des alliés de « sauvegarder la liberté de leurs peuples, leur civilisation, fondés sur les principes de la démocratie des libertés individuelles et le règne du droit. En outre, le traité assurait aux Européens « l’aide des USA contre toute agression ».
En réalité, les Etats-Unis achevaient en point d’orgue la grande chaîne d’alliances politico-militaires (OTAN, SENTO, Pacte de Colombo,…) indispensable pour protéger l’Europe et le monde libre de l’appétit particulièrement vorace de l’ogre communiste.
Tout serment d’allégeance comprend des obligations manifestes et comporte, souvent, des soumissions latentes. Ces dernières, dans le cas qui nous occupe, prirent la forme de protocoles secrets, annexés postérieurement au traité, dont on ignore, aujourd’hui encore, le contenu et le nom des signataires.
L’ouverture d’une partie des archives de la CIA, dans les années 70, permis d’exhumer des fragments qui attestent l’existence de ces protocoles, très discrètement officiels, préfigurant l’avènement des structures modernes de pouvoirs parallèle, capables d’infléchir sournoisement le cours de l’Histoire. Ainsi en est il du plan « Demagnetize »(Joint chef of Staff, mémorandum, 14.5.52, in R. Faenza « Gli Amecani in Italia », Milano Feltrinelli, 1976, p96. Demagnetize » : Plan ultra-secret mis au point par le commandement Général de l’Etat Major des forces armées US dont l’objectif ultime consistait à « limiter l’influence des partis communistes en Italie et en France…par n’importe quel moyen…les gouvernements respectifs de ces pays devaient tout ignorer de ce plan ».
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: OTAN   Sam 5 Mai 2007 - 9:31

undercover a écrit:
undercover a écrit:
undercover a écrit:
undercover a écrit:
OTAN
La signature précipitée, en 1949 du traité-cadre jetant les bases de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, concrétisait, a-t-on dit à l’époque,la volonté des alliés de « sauvegarder la liberté de leurs peuples, leur civilisation, fondés sur les principes de la démocratie des libertés individuelles et le règne du droit. En outre, le traité assurait aux Européens « l’aide des USA contre toute agression ».
En réalité, les Etats-Unis achevaient en point d’orgue la grande chaîne d’alliances politico-militaires (OTAN, SENTO, Pacte de Colombo,…) indispensable pour protéger l’Europe et le monde libre de l’appétit particulièrement vorace de l’ogre communiste.
Tout serment d’allégeance comprend des obligations manifestes et comporte, souvent, des soumissions latentes. Ces dernières, dans le cas qui nous occupe, prirent la forme de protocoles secrets, annexés postérieurement au traité, dont on ignore, aujourd’hui encore, le contenu et le nom des signataires.
L’ouverture d’une partie des archives de la CIA, dans les années 70, permis d’exhumer des fragments qui attestent l’existence de ces protocoles, très discrètement officiels, préfigurant l’avènement des structures modernes de pouvoirs parallèle, capables d’infléchir sournoisement le cours de l’Histoire. Ainsi en est il du plan « Demagnetize »(Joint chef of Staff, mémorandum, 14.5.52, in R. Faenza « Gli Amecani in Italia », Milano Feltrinelli, 1976, p96. Demagnetize » : Plan ultra-secret mis au point par le commandement Général de l’Etat Major des forces armées US dont l’objectif ultime consistait à « limiter l’influence des partis communistes en Italie et en France…par n’importe quel moyen…les gouvernements respectifs de ces pays devaient tout ignorer de ce plan ».
Il existe au sein de certains ministères des pays alliés – Défence – Intérieur – Relations Extérieures – Transport – Communications – Agriculture – Industries et commerce extérieur – des bureaux spéciaux qui transmettent régulièrement au Secrétariat de Défense de l’OTAN des rapports d’activités et des dossiers , très détaillés , sur les fonctionnaires qui y sont employés (y compris les ministres…). Ce réseau d’informations permet à la hiérarchie de l’OTAN d’apprécier l’évolution des évènement dans les pays membres et de prévenir d’éventuels dysfonctionnements.
Revenir en haut Aller en bas
Eric Leg
Invité



MessageSujet: Re: OTAN   Sam 5 Mai 2007 - 11:51

https://servimg.com/image_preview.php?i=1&u=11243501
Revenir en haut Aller en bas
Eric Leg
Invité



MessageSujet: Re: OTAN   Sam 5 Mai 2007 - 12:05

grognon a écrit:
https://servimg.com/image_preview.php?i=1&u=11243501
je renvois sur éventualité dans le cadre "otan"
http://www.resistances.be/tueurs16.html
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: OTAN   Sam 5 Mai 2007 - 17:30

Comme quoi, il y a plus d'une personne qui considère que cette piste peut etre sérieuse...
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: OTAN   Lun 14 Mai 2007 - 19:40

undercover a écrit:
undercover a écrit:
undercover a écrit:
undercover a écrit:
undercover a écrit:
OTAN
La signature précipitée, en 1949 du traité-cadre jetant les bases de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, concrétisait, a-t-on dit à l’époque,la volonté des alliés de « sauvegarder la liberté de leurs peuples, leur civilisation, fondés sur les principes de la démocratie des libertés individuelles et le règne du droit. En outre, le traité assurait aux Européens « l’aide des USA contre toute agression ».
En réalité, les Etats-Unis achevaient en point d’orgue la grande chaîne d’alliances politico-militaires (OTAN, SENTO, Pacte de Colombo,…) indispensable pour protéger l’Europe et le monde libre de l’appétit particulièrement vorace de l’ogre communiste.
Tout serment d’allégeance comprend des obligations manifestes et comporte, souvent, des soumissions latentes. Ces dernières, dans le cas qui nous occupe, prirent la forme de protocoles secrets, annexés postérieurement au traité, dont on ignore, aujourd’hui encore, le contenu et le nom des signataires.
L’ouverture d’une partie des archives de la CIA, dans les années 70, permis d’exhumer des fragments qui attestent l’existence de ces protocoles, très discrètement officiels, préfigurant l’avènement des structures modernes de pouvoirs parallèle, capables d’infléchir sournoisement le cours de l’Histoire. Ainsi en est il du plan « Demagnetize »(Joint chef of Staff, mémorandum, 14.5.52, in R. Faenza « Gli Amecani in Italia », Milano Feltrinelli, 1976, p96. Demagnetize » : Plan ultra-secret mis au point par le commandement Général de l’Etat Major des forces armées US dont l’objectif ultime consistait à « limiter l’influence des partis communistes en Italie et en France…par n’importe quel moyen…les gouvernements respectifs de ces pays devaient tout ignorer de ce plan ».
Il existe au sein de certains ministères des pays alliés – Défence – Intérieur – Relations Extérieures – Transport – Communications – Agriculture – Industries et commerce extérieur – des bureaux spéciaux qui transmettent régulièrement au Secrétariat de Défense de l’OTAN des rapports d’activités et des dossiers , très détaillés , sur les fonctionnaires qui y sont employés (y compris les ministres…). Ce réseau d’informations permet à la hiérarchie de l’OTAN d’apprécier l’évolution des évènement dans les pays membres et de prévenir d’éventuels dysfonctionnements.
Le Secrétariat de Défense est, à son tour, relié à l’énigmatique « Bureau de Sécurité » du Pacte Atlantique qui dispose en outre, de liaisons directes et constantes avec les B.S. périphériques greffés sur tous les ministères de l’Intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: OTAN   Jeu 17 Mai 2007 - 12:06

undercover a écrit:
undercover a écrit:
undercover a écrit:
undercover a écrit:
undercover a écrit:
undercover a écrit:
OTAN
La signature précipitée, en 1949 du traité-cadre jetant les bases de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, concrétisait, a-t-on dit à l’époque,la volonté des alliés de « sauvegarder la liberté de leurs peuples, leur civilisation, fondés sur les principes de la démocratie des libertés individuelles et le règne du droit. En outre, le traité assurait aux Européens « l’aide des USA contre toute agression ».
En réalité, les Etats-Unis achevaient en point d’orgue la grande chaîne d’alliances politico-militaires (OTAN, SENTO, Pacte de Colombo,…) indispensable pour protéger l’Europe et le monde libre de l’appétit particulièrement vorace de l’ogre communiste.
Tout serment d’allégeance comprend des obligations manifestes et comporte, souvent, des soumissions latentes. Ces dernières, dans le cas qui nous occupe, prirent la forme de protocoles secrets, annexés postérieurement au traité, dont on ignore, aujourd’hui encore, le contenu et le nom des signataires.
L’ouverture d’une partie des archives de la CIA, dans les années 70, permis d’exhumer des fragments qui attestent l’existence de ces protocoles, très discrètement officiels, préfigurant l’avènement des structures modernes de pouvoirs parallèle, capables d’infléchir sournoisement le cours de l’Histoire. Ainsi en est il du plan « Demagnetize »(Joint chef of Staff, mémorandum, 14.5.52, in R. Faenza « Gli Amecani in Italia », Milano Feltrinelli, 1976, p96. Demagnetize » : Plan ultra-secret mis au point par le commandement Général de l’Etat Major des forces armées US dont l’objectif ultime consistait à « limiter l’influence des partis communistes en Italie et en France…par n’importe quel moyen…les gouvernements respectifs de ces pays devaient tout ignorer de ce plan ».
Il existe au sein de certains ministères des pays alliés – Défence – Intérieur – Relations Extérieures – Transport – Communications – Agriculture – Industries et commerce extérieur – des bureaux spéciaux qui transmettent régulièrement au Secrétariat de Défense de l’OTAN des rapports d’activités et des dossiers , très détaillés , sur les fonctionnaires qui y sont employés (y compris les ministres…). Ce réseau d’informations permet à la hiérarchie de l’OTAN d’apprécier l’évolution des évènement dans les pays membres et de prévenir d’éventuels dysfonctionnements.
Le Secrétariat de Défense est, à son tour, relié à l’énigmatique « Bureau de Sécurité » du Pacte Atlantique qui dispose en outre, de liaisons directes et constantes avec les B.S. périphériques greffés sur tous les ministères de l’Intérieur.
C’est probablement autour du « Bureau de Sécurité » que gravite un satellite fantomatique, un « organisme » dont la création est prévue dans les accords de 1949, « semi clandestin, juridiquement inexistant et qui veille à la fidélité des pays membres y compris s’ils devaient connaître des changements politiques profonds. (Document n° 86-500/1-2345, joint chief of Staff, in « che co’è la NATO », A. Cerquetti, Jaka Book, 1969, p57
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: OTAN   Jeu 17 Mai 2007 - 13:09

[quote="undercover"]
undercover a écrit:
OTAN
La signature précipitée, en 1949 du traité-cadre jetant les bases de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, concrétisait, a-t-on dit à l’époque,la volonté des alliés de « sauvegarder la liberté de leurs peuples, leur civilisation, fondés sur les principes de la démocratie des libertés individuelles et le règne du droit. En outre, le traité assurait aux Européens « l’aide des USA contre toute agression ».
En réalité, les Etats-Unis achevaient en point d’orgue la grande chaîne d’alliances politico-militaires (OTAN, SENTO, Pacte de Colombo,…) indispensable pour protéger l’Europe et le monde libre de l’appétit particulièrement vorace de l’ogre communiste.
Tout serment d’allégeance comprend des obligations manifestes et comporte, souvent, des soumissions latentes. Ces dernières, dans le cas qui nous occupe, prirent la forme de protocoles secrets, annexés postérieurement au traité, dont on ignore, aujourd’hui encore, le contenu et le nom des signataires.
L’ouverture d’une partie des archives de la CIA, dans les années 70, permis d’exhumer des fragments qui attestent l’existence de ces protocoles, très discrètement officiels, préfigurant l’avènement des structures modernes de pouvoirs parallèle, capables d’infléchir sournoisement le cours de l’Histoire. Ainsi en est il du plan « Demagnetize »(Joint chef of Staff, mémorandum, 14.5.52, in R. Faenza « Gli Amecani in Italia », Milano Feltrinelli, 1976, p96. Demagnetize » : Plan ultra-secret mis au point par le commandement Général de l’Etat Major des forces armées US dont l’objectif ultime consistait à « limiter l’influence des partis communistes en Italie et en France…par n’importe quel moyen…les gouvernements respectifs de ces pays devaient tout ignorer de ce plan ».
Il existe au sein de certains ministères des pays alliés – Défence – Intérieur – Relations Extérieures – Transport – Communications – Agriculture – Industries et commerce extérieur – des bureaux spéciaux qui transmettent régulièrement au Secrétariat de Défense de l’OTAN des rapports d’activités et des dossiers , très détaillés , sur les fonctionnaires qui y sont employés (y compris les ministres…). Ce réseau d’informations permet à la hiérarchie de l’OTAN d’apprécier l’évolution des évènement dans les pays membres et de prévenir d’éventuels dysfonctionnements.
Le Secrétariat de Défense est, à son tour, relié à l’énigmatique « Bureau de Sécurité » du Pacte Atlantique qui dispose en outre, de liaisons directes et constantes avec les B.S. périphériques greffés sur tous les ministères de l’Intérieur.
C’est probablement autour du « Bureau de Sécurité » que gravite un satellite fantomatique, un « organisme » dont la création est prévue dans les accords de 1949, « semi clandestin, juridiquement inexistant et qui veille à la fidélité des pays membres y compris s’ils devaient connaître des changements politiques profonds. (Document n° 86-500/1-2345, joint chief of Staff, in « che co’è la NATO », A. Cerquetti, Jaka Book, 1969, p57

L’organisme

Les informations parcellaires que l’on a pu recueillir à son sujet éminent, notamment de l’instruction judiciaire dont était chargé le juge Tamburino dans le cadre de l’enquête sur la tentative de coup d’état de 1973 (en Italie), mieux connue sous le nom de « Rosa dei Venti ».

Vous voyez Charlyn, on y arrive...
Tiens encore une "organisation" La meme que celle dont parle des anciens flics???
Revenir en haut Aller en bas
CharlyN
Invité



MessageSujet: Re: OTAN   Jeu 17 Mai 2007 - 13:13

undercover a écrit:
Vous voyez Charlyn, on y arrive...Tiens encore une "organisation" La meme que celle dont parle des anciens flics???
J'avais en tête que « L'Organisation », c'était Godbille ... mais le recul que je prends doit m'éloigner des réalités....
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: OTAN   Jeu 17 Mai 2007 - 13:16

CharlyN a écrit:
undercover a écrit:
Vous voyez Charlyn, on y arrive...Tiens encore une "organisation" La meme que celle dont parle des anciens flics???
J'avais en tête que « L'Organisation », c'était Godbille ... mais le recul que je prends doit m'éloigner des réalités....

On va finir par comprendre. Enfin, j'espere.
C'est sur que BR ne risque pas de nous aider sur ce point, puisqu'il en ignore tout...Dommage.
Peut etre qu'on devrait demander à Laurette, dans quelque temps?
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: OTAN   Lun 9 Juil 2007 - 22:59

undercover a écrit:
OTAN
La signature précipitée, en 1949 du traité-cadre jetant les bases de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, concrétisait, a-t-on dit à l’époque,la volonté des alliés de « sauvegarder la liberté de leurs peuples, leur civilisation, fondés sur les principes de la démocratie des libertés individuelles et le règne du droit. En outre, le traité assurait aux Européens « l’aide des USA contre toute agression ».
En réalité, les Etats-Unis achevaient en point d’orgue la grande chaîne d’alliances politico-militaires (OTAN, SENTO, Pacte de Colombo,…) indispensable pour protéger l’Europe et le monde libre de l’appétit particulièrement vorace de l’ogre communiste.
Tout serment d’allégeance comprend des obligations manifestes et comporte, souvent, des soumissions latentes. Ces dernières, dans le cas qui nous occupe, prirent la forme de protocoles secrets, annexés postérieurement au traité, dont on ignore, aujourd’hui encore, le contenu et le nom des signataires.
L’ouverture d’une partie des archives de la CIA, dans les années 70, permis d’exhumer des fragments qui attestent l’existence de ces protocoles, très discrètement officiels, préfigurant l’avènement des structures modernes de pouvoirs parallèle, capables d’infléchir sournoisement le cours de l’Histoire. Ainsi en est il du plan « Demagnetize »(Joint chef of Staff, mémorandum, 14.5.52, in R. Faenza « Gli Amecani in Italia », Milano Feltrinelli, 1976, p96. Demagnetize » : Plan ultra-secret mis au point par le commandement Général de l’Etat Major des forces armées US dont l’objectif ultime consistait à « limiter l’influence des partis communistes en Italie et en France…par n’importe quel moyen…les gouvernements respectifs de ces pays devaient tout ignorer de ce plan ».
Il existe au sein de certains ministères des pays alliés – Défence – Intérieur – Relations Extérieures – Transport – Communications – Agriculture – Industries et commerce extérieur – des bureaux spéciaux qui transmettent régulièrement au Secrétariat de Défense de l’OTAN des rapports d’activités et des dossiers , très détaillés , sur les fonctionnaires qui y sont employés (y compris les ministres…). Ce réseau d’informations permet à la hiérarchie de l’OTAN d’apprécier l’évolution des évènement dans les pays membres et de prévenir d’éventuels dysfonctionnements.
Le Secrétariat de Défense est, à son tour, relié à l’énigmatique « Bureau de Sécurité » du Pacte Atlantique qui dispose en outre, de liaisons directes et constantes avec les B.S. périphériques greffés sur tous les ministères de l’Intérieur.
C’est probablement autour du « Bureau de Sécurité » que gravite un satellite fantomatique, un « organisme » dont la création est prévue dans les accords de 1949, « semi clandestin, juridiquement inexistant et qui veille à la fidélité des pays membres y compris s’ils devaient connaître des changements politiques profonds. (Document n° 86-500/1-2345, joint chief of Staff, in « che co’è la NATO », A. Cerquetti, Jaka Book, 1969, p57

L’organisme

Les informations parcellaires que l’on a pu recueillir à son sujet éminent, notamment de l’instruction judiciaire dont était chargé le juge Tamburino dans le cadre de l’enquête sur la tentative de coup d’état de 1973 (en Italie), mieux connue sous le nom de « Rosa dei Venti ».

Vous voyez Charlyn, on y arrive...
Tiens encore une "organisation" La meme que celle dont parle des anciens flics???[/quote]
Il en ressort que les adeptes de cette organisation ultra secrète se réunissent régulièrement à Bruxelles. Les officiants à ce type de cérémonial « nocturne » ne sont que quelques uns par pays. Il s’agit de haut- gradés des forces armées, de responsables des services secrets et d’hommes politiques « au-dessus de tout soupçon ». Tous sont tenus au secret le plus absolu qui va bien au-delà du « Nos Cosmic for Security ».
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: OTAN   Lun 9 Juil 2007 - 23:11

Vous semblez avoir de la méthode Undercover mais pour moi qui suis un petit nouveau, pourriez-vous décrire sur ce même fil :

- L' "organisation" La même que celle dont parlent des anciens flics

et ceci

undercover a écrit:
Si on veut,...
Mais à me renseigner sur les différents intervenants de ses dossiers, on se rend compte qu'après journée, ils ne faisaient pas que la bouffe pour souper. Certains fréquentaient des salles obscures.
Un lien ? Peut etre, peut etre pas...mais cela m'interpelle.
dont vous parlez à : http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/Who-s-who-f12/Acke-Willy-t832-60.htm
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: OTAN   Lun 9 Juil 2007 - 23:20

undercover a écrit:
OTAN
La signature précipitée, en 1949 du traité-cadre jetant les bases de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, concrétisait, a-t-on dit à l’époque,la volonté des alliés de « sauvegarder la liberté de leurs peuples, leur civilisation, fondés sur les principes de la démocratie des libertés individuelles et le règne du droit. En outre, le traité assurait aux Européens « l’aide des USA contre toute agression ».
En réalité, les Etats-Unis achevaient en point d’orgue la grande chaîne d’alliances politico-militaires (OTAN, SENTO, Pacte de Colombo,…) indispensable pour protéger l’Europe et le monde libre de l’appétit particulièrement vorace de l’ogre communiste.
Tout serment d’allégeance comprend des obligations manifestes et comporte, souvent, des soumissions latentes. Ces dernières, dans le cas qui nous occupe, prirent la forme de protocoles secrets, annexés postérieurement au traité, dont on ignore, aujourd’hui encore, le contenu et le nom des signataires.
L’ouverture d’une partie des archives de la CIA, dans les années 70, permis d’exhumer des fragments qui attestent l’existence de ces protocoles, très discrètement officiels, préfigurant l’avènement des structures modernes de pouvoirs parallèle, capables d’infléchir sournoisement le cours de l’Histoire. Ainsi en est il du plan « Demagnetize »(Joint chef of Staff, mémorandum, 14.5.52, in R. Faenza « Gli Amecani in Italia », Milano Feltrinelli, 1976, p96. Demagnetize » : Plan ultra-secret mis au point par le commandement Général de l’Etat Major des forces armées US dont l’objectif ultime consistait à « limiter l’influence des partis communistes en Italie et en France…par n’importe quel moyen…les gouvernements respectifs de ces pays devaient tout ignorer de ce plan ».
Il existe au sein de certains ministères des pays alliés – Défence – Intérieur – Relations Extérieures – Transport – Communications – Agriculture – Industries et commerce extérieur – des bureaux spéciaux qui transmettent régulièrement au Secrétariat de Défense de l’OTAN des rapports d’activités et des dossiers , très détaillés , sur les fonctionnaires qui y sont employés (y compris les ministres…). Ce réseau d’informations permet à la hiérarchie de l’OTAN d’apprécier l’évolution des évènement dans les pays membres et de prévenir d’éventuels dysfonctionnements.
Le Secrétariat de Défense est, à son tour, relié à l’énigmatique « Bureau de Sécurité » du Pacte Atlantique qui dispose en outre, de liaisons directes et constantes avec les B.S. périphériques greffés sur tous les ministères de l’Intérieur.
C’est probablement autour du « Bureau de Sécurité » que gravite un satellite fantomatique, un « organisme » dont la création est prévue dans les accords de 1949, « semi clandestin, juridiquement inexistant et qui veille à la fidélité des pays membres y compris s’ils devaient connaître des changements politiques profonds. (Document n° 86-500/1-2345, joint chief of Staff, in « che co’è la NATO », A. Cerquetti, Jaka Book, 1969, p57

L’organisme

Les informations parcellaires que l’on a pu recueillir à son sujet éminent, notamment de l’instruction judiciaire dont était chargé le juge Tamburino dans le cadre de l’enquête sur la tentative de coup d’état de 1973 (en Italie), mieux connue sous le nom de « Rosa dei Venti ».

Il en ressort que les adeptes de cette organisation ultra secrète se réunissent régulièrement à Bruxelles. Les officiants à ce type de cérémonial « nocturne » ne sont que quelques uns par pays. Il s’agit de haut- gradés des forces armées, de responsables des services secrets et d’hommes politiques « au-dessus de tout soupçon ». Tous sont tenus au secret le plus absolu qui va bien au-delà du « Nos Cosmic for Security ».

Je répondrai déjà à une veille question de "Eve". Enfin, si elle s'en souvient .

L’accès aux réunions et documents de l’ OTAN est classé de la façon suivante : restreint, confidentiel, secret, top secret, et cosmique. Cette dernière catégorie est déjà réservée à de très rares élus. En outre, les rapports des services secrets US, de l’OTAN et de la plupart des services de renseignements occidentaux sont habituellement accompagnés d’une lettre qui va de A à E pour indiquer la « fiabilité » (niveau maximum : A) de la source et d’un numéro qui va de 1 à 5 pour préciser la « crédibilité » de l’information (niveau maximum : 1).
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: OTAN   Lun 9 Juil 2007 - 23:24

Citation :
- L' "organisation" La même que celle dont parlent des anciens flics
Selon BR, cela ne devait être que de la "manipulation" de monsieur Bouhouche pour "épargner" son épouse de suites que le commissaire D lui réservait. Un avis parmi d'autres.

Monsieur Ewing, j'aurais aimé vous apporter la lumière sur le sujet mais je ne le puis.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: OTAN   Lun 9 Juil 2007 - 23:30

Revenir en haut Aller en bas
EVE



Nombre de messages : 566
Age : 95
Localisation : BANDANEIRA
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: OTAN   Mar 10 Juil 2007 - 9:06

de la manipulation qui a tout de meme abouti a une cache d armes a Vilvorde , ou je me trompe ? Qui a réellement manipulé qui ? ET le " cadeau" pour qu on laisse mme bouhouche tranquille est un deal . C est courrant ??? On peut aussi supposer qu elle savait beaucoup de choses pour que bohouche " flippe" a ce point ???? Et pourquoi l a t on laissée tranquille après la mort de bouhouche ? pas de perquis apres son nettoyage de la maison de FOIX ?????
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: OTAN   Mar 10 Juil 2007 - 9:24

Je vous donne la réponse à une de vos questions,et vous en reposez dix.
C'est pour cela que je répond rarement. Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: OTAN   Mar 10 Juil 2007 - 19:09

undercover a écrit:
OTAN
La signature précipitée, en 1949 du traité-cadre jetant les bases de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, concrétisait, a-t-on dit à l’époque,la volonté des alliés de « sauvegarder la liberté de leurs peuples, leur civilisation, fondés sur les principes de la démocratie des libertés individuelles et le règne du droit. En outre, le traité assurait aux Européens « l’aide des USA contre toute agression ».
En réalité, les Etats-Unis achevaient en point d’orgue la grande chaîne d’alliances politico-militaires (OTAN, SENTO, Pacte de Colombo,…) indispensable pour protéger l’Europe et le monde libre de l’appétit particulièrement vorace de l’ogre communiste.
Tout serment d’allégeance comprend des obligations manifestes et comporte, souvent, des soumissions latentes. Ces dernières, dans le cas qui nous occupe, prirent la forme de protocoles secrets, annexés postérieurement au traité, dont on ignore, aujourd’hui encore, le contenu et le nom des signataires.
L’ouverture d’une partie des archives de la CIA, dans les années 70, permis d’exhumer des fragments qui attestent l’existence de ces protocoles, très discrètement officiels, préfigurant l’avènement des structures modernes de pouvoirs parallèle, capables d’infléchir sournoisement le cours de l’Histoire. Ainsi en est il du plan « Demagnetize »(Joint chef of Staff, mémorandum, 14.5.52, in R. Faenza « Gli Amecani in Italia », Milano Feltrinelli, 1976, p96. Demagnetize » : Plan ultra-secret mis au point par le commandement Général de l’Etat Major des forces armées US dont l’objectif ultime consistait à « limiter l’influence des partis communistes en Italie et en France…par n’importe quel moyen…les gouvernements respectifs de ces pays devaient tout ignorer de ce plan ».
Il existe au sein de certains ministères des pays alliés – Défence – Intérieur – Relations Extérieures – Transport – Communications – Agriculture – Industries et commerce extérieur – des bureaux spéciaux qui transmettent régulièrement au Secrétariat de Défense de l’OTAN des rapports d’activités et des dossiers , très détaillés , sur les fonctionnaires qui y sont employés (y compris les ministres…). Ce réseau d’informations permet à la hiérarchie de l’OTAN d’apprécier l’évolution des évènement dans les pays membres et de prévenir d’éventuels dysfonctionnements.
Le Secrétariat de Défense est, à son tour, relié à l’énigmatique « Bureau de Sécurité » du Pacte Atlantique qui dispose en outre, de liaisons directes et constantes avec les B.S. périphériques greffés sur tous les ministères de l’Intérieur.
C’est probablement autour du « Bureau de Sécurité » que gravite un satellite fantomatique, un « organisme » dont la création est prévue dans les accords de 1949, « semi clandestin, juridiquement inexistant et qui veille à la fidélité des pays membres y compris s’ils devaient connaître des changements politiques profonds. (Document n° 86-500/1-2345, joint chief of Staff, in « che co’è la NATO », A. Cerquetti, Jaka Book, 1969, p57

L’organisme

Les informations parcellaires que l’on a pu recueillir à son sujet éminent, notamment de l’instruction judiciaire dont était chargé le juge Tamburino dans le cadre de l’enquête sur la tentative de coup d’état de 1973 (en Italie), mieux connue sous le nom de « Rosa dei Venti ».

Il en ressort que les adeptes de cette organisation ultra secrète se réunissent régulièrement à Bruxelles. Les officiants à ce type de cérémonial « nocturne » ne sont que quelques uns par pays. Il s’agit de haut- gradés des forces armées, de responsables des services secrets et d’hommes politiques « au-dessus de tout soupçon ». Tous sont tenus au secret le plus absolu qui va bien au-delà du « Nos Cosmic for Security ».

L’accès aux réunions et documents de l’ OTAN est classé de la façon suivante : restreint, confidentiel, secret, top secret, et cosmique. Cette dernière catégorie est déjà réservée à de très rares élus. En outre, les rapports des services secrets US, de l’OTAN et de la plupart des services de renseignements occidentaux sont habituellement accompagnés d’une lettre qui va de A à E pour indiquer la « fiabilité » (niveau maximum : A) de la source et d’un numéro qui va de 1 à 5 pour préciser la « crédibilité » de l’information (niveau maximum : 1).

« Cette étrange commission se compose de militaires militants et de militants militaristes » (G. de Lutiis, « Storia des servizi segreti in Italia » édition Riuniti, 1984 p 126) qui se sentent fondamentalement protagonistes d’une guerre souterraine que le monde occidental mène contre le bloc communiste.
Revenir en haut Aller en bas
EVE



Nombre de messages : 566
Age : 95
Localisation : BANDANEIRA
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: OTAN   Mar 10 Juil 2007 - 19:18

parce que je suis curieuse et que tu es beaucoup plus calé que moi : j en profite !!!
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: OTAN   Mar 10 Juil 2007 - 19:31

Je ne suis pas "calé".
Chacun son boulot, c'est tout.

Mais l'age étant là, on devient de moins en moins bon. Quelques sursauts, tout au plus, comme une bête avant d'agoniser.
Revenir en haut Aller en bas
EVE



Nombre de messages : 566
Age : 95
Localisation : BANDANEIRA
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: OTAN   Mar 10 Juil 2007 - 19:31

?qui etait secrétaire general adjoint en poste a bruxelles dans les années 60 / 70 ??? (OTAN)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: OTAN   Mer 11 Juil 2007 - 4:42

undercover a écrit:
CharlyN a écrit:
undercover a écrit:
Vous voyez Charlyn, on y arrive...Tiens encore une "organisation" La meme que celle dont parle des anciens flics???
J'avais en tête que « L'Organisation », c'était Godbille ... mais le recul que je prends doit m'éloigner des réalités....

On va finir par comprendre. Enfin, j'espere.
C'est sur que BR ne risque pas de nous aider sur ce point, puisqu'il en ignore tout...Dommage.
Peut etre qu'on devrait demander à Laurette, dans quelque temps?
Décidément, il n'y a pire aveugle que celui....
Vous allez continuez à vous enferrez dans vos dérives comme pour l'affaire Balfroid! Et par là même, y entraîner les autres intervenants.
Tout cela, car il vous est impossible de remettre en question une de vos affirmations lancées précipitamment!

Oui, je rie sous cape, quand je lis tout ça! Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: OTAN   Aujourd'hui à 7:03

Revenir en haut Aller en bas
 
OTAN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un radar de l'OTAN sur le champ de bataille d'Austerlitz
» L'Otan contre la Russie, 3eme guerre mondiale?
» Pour un officiel de l'OTAN, une guerre éclatera cet été !
» L'Union Européenne et les raids de l'OTAN
» La Scène OVNI canadienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Organisations-
Sauter vers: