les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Tamise, 10 septembre 1983

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Tamise, 10 septembre 1983   Ven 11 Avr 2008 - 11:12

Un autre suspect retient l'attention dans cette affaire : Robert Becker. Un témoin affirmera l'avoir vu rôder autour de l'usine 15 jours avant les faits. Un autre le reconnaitra parmi les assaillants à Tamise.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Tamise, 10 septembre 1983   Mar 22 Avr 2008 - 22:13

michel a écrit:
Il a été raconté aussi mais sans que cela puisse être prouvé que Eric Lammers mais aussi Martial Lekeu ont été en possession d'un gilet pare-balles provenant de ce vol.

Information importante, un PV d'audition de Lammers est 'explicite' sur l'épisode du gilet. Selon lui, il proviendrait bien de Tamise (Wittock). C'est son père qui lui a acheté pour le protéger à sa demande lors de sa sortie de prison. Il aurait été menacé par des gens du WNP pour avoir 'parlé' durant sa détention. Mais le plus important est que ce serait Alain Weykamp qui lui aurait fourni le gilet. Il le décrit d'ailleurs (noir et blanc avec une référence), il l'aurait payé 40.000 frs de l'époque. Cela se passe en 1984 !!!
Interpellant non? Comment ce gilet est-il arrivé chez Weykamp? Et à quel lot appartient-il? Vérification par la cellule effectuée???
Revenir en haut Aller en bas
Trisch
Admin


Nombre de messages : 434
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Tamise, 10 septembre 1983   Mar 22 Avr 2008 - 22:46

Dans un esprit de transparence, je vous propose de leur poser la question, vous aurez la réponse.

_________________
Trisch
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Tamise, 10 septembre 1983   Mer 23 Avr 2008 - 4:44

Invité a écrit:
Si BR a raison, il faut sortir « Tamise » des TBW.
???
A la pêche aux moules, je n'veux plus aller maman ....
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Tamise, 10 septembre 1983   Mer 23 Avr 2008 - 4:47

billbalantines a écrit:
michel a écrit:
Il a été raconté aussi mais sans que cela puisse être prouvé que Eric Lammers mais aussi Martial Lekeu ont été en possession d'un gilet pare-balles provenant de ce vol.

Information importante, un PV d'audition de Lammers est 'explicite' sur l'épisode du gilet. Selon lui, il proviendrait bien de Tamise (Wittock). C'est son père qui lui a acheté pour le protéger à sa demande lors de sa sortie de prison. Il aurait été menacé par des gens du WNP pour avoir 'parlé' durant sa détention. Mais le plus important est que ce serait Alain Weykamp qui lui aurait fourni le gilet. Il le décrit d'ailleurs (noir et blanc avec une référence), il l'aurait payé 40.000 frs de l'époque. Cela se passe en 1984 !!!
Interpellant non? Comment ce gilet est-il arrivé chez Weykamp? Et à quel lot appartient-il? Vérification par la cellule effectuée???
Interpellant en effet!
Avez-vous ou pu lire personnellement ce PV?
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Tamise, 10 septembre 1983   Mer 23 Avr 2008 - 21:46

Je remonte ce fil car il me semble intéressant pour la liaison via les gilets avec Weykamp éventuellement.
Que sait-on au juste du sort des gilets volés? Certains ont-ils été retrouvés?
Etaient-ils numérotés, identifiables précisément?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: les DATES   Lun 8 Juin 2009 - 14:07

Bonjour

Attention Correction c'est possible que je me trompe eyt que c'est en 1985 seulement
En effet plus loin dans l'acte on parle clairement de 1985 mai j'ai lu qqpart que c'était 1983 .
Citation :
Bouhouche disposait d’une Jeep 4x4 blanche de marque Mercedes, immatriculée, depuis le 16 novembre 1983, au nom d’une société d’aviation ABELAG (?).

Mais la voiture a été escroqué plus tôt : exactement à la date
de TAMISE 10 septembre 1983.
(dans l’acte de l’accusation l’année a disparue !)

Sauf double Shift d'escroquerie ou Alibi organisé , ce jour là , Bouhouche et Buslik étaient à Malines pour escroquer le Jeep Mercedes de la societé de location de voitures.
(Effectué par Buslik avec des faux papiers volé ou?)

Donc le soir ils étaient au repos….

Décidement ils connaissent Malines.
ce n'est pas là ou on a cambriolé le palais de justice pour voler
les dossiers de l'attaque de convoi de l'or de PERK?

Ils iront acquerir un grand experience dans le vol dans les palais de justices et les maison communales plus tard si ont se refère à l'acte de laccusation. Est ce que qq' un a des infos sur ce vol a Malines et PERK?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: 1983 ou 1985   Mar 9 Juin 2009 - 9:11

Bon

j'ai retrouvé mon erreur ds mon base de données.
Dans la comm.2 on parle de ce jeep inscrit le 10 septembre 1983
mais la phrase est referer vers le jeep de ABELAG dont en a copie les plaques imm.

Donc
10 September 1983=immatr Jeep ABELAG

Le Jeep escroqué de 1985 n'etait utilisé par Bo pour aller usage privé dit Be.alors pourqui chaque fois Buslik intervient?(au début et à la fin)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Perk   Dim 30 Aoû 2009 - 19:21

copy sur Perk:
dans " De Walm van de Wetstraat " pag 85 ev.:Eva de Coeck et Jan Willems ecrivent:

Citation :
......overheid en de douanediensten waren op de hoogte van onze praktijken. Ze lieten ons begaan voor het welzijn van de handel in de metropool."
Wie Leiser aan het woord hoort, zou uiteinde­lijk écht gaan geloven dat de Belgische burgers en vooral de Antwerpenaren de handelaars van Kirschen & Co. dankbaar moeten zijn omdat ze jarenlang op hun eigen manier de economie heb­ben gestimuleerd. Volgens Leiser ligt de reden voor zijn vlucht naar verre buitenlanden dan ook voor de hand. Wanneer een welwillende han-

delaar door de overheid zo onrechtvaardig wordt behandeld dat hij zelfs in een cel wordt gestopt, rest hem toch geen andere keuze? Hilaire Beelen blaast een stuk minder hoog van de toren. Net als zijn collega vraagt hij via de pers "begrip voor de oneerlijke wa­pens waarmee hij wordt bestreden" / maar in tegenstelling tot Lei­ser houdt deze vennoot zich liever op de veilige achtergrond. Lo­gisch/ want Beelen beseft best dat de gerechtelijke instanties hem nog heel wat vervelende vragen te stellen hebben. Terwijl Leiser enkel van fiscale fraude wordt verdacht, wordt zijn compagnon ook een rol in andere duistere aangelegenheden toegedicht. Zo zouden nieuwsgierige speurders van Beelen graag wat meer ver­nemen over enkele mysterieuze diefstallen.
In het jaar 1982 verdwenen in de buurt van de Zaventemse lucht­haven twee bijzonder waardevolle transporten. De modus ope­randi van de onbekende gangsters vertoonde in het oog sprin­gende gelijkenissen.

Op 6 juli vervoerde Antoine Brouwers in zijn Volkswagen Golf een lading die bestond uit 50 kilo goudstaven, 14.300 Belgische frank, 28.500 Engelse ponden, 500.000 Nederlandse guldens, 770 Hongkong-dollars, 5000 Tsjechische kronen, 736.000 frank in cou­pons en een cheque van bijna vier miljoen frank. Ter hoogte van Mechelen werd Brouwers door drie als rijkswachters verklede fi­guren op de pechstrook gedwongen. In Perk, vlakbij Zaventem, werd de buit, die toebehoorde aan het wisselkantoor Kirschen & Co., in een andere wagen overgeladen . Brouwers en de Golf wer­den in de gracht achtergelaten. Het onderzoek wees in de rich­ting van de (intussen overleden) Antwerpse gangster Frans 'De Kleerkast' Van Reeth, die met de noorderzon verdween nog voor de speurders hem een bezoek konden brengen.
Op 26 oktober van hetzelfde jaar moest veiligheidsagent Francis Zwarts een kostbare lading uit een Zwitsers vliegtuig naar een kluis in het Brucargo-complex transporteren. De koffer met één miljoen gouden Krügerrands, twintig kilo goudstaven en een hoe­veelheid diamant en juwelen bereikte nooit de kluis. De lading en de veiligheidsagent leken in rook opgegaan. Getuigen vertel­den hoe een bemande rijkswachtcombi in de buurt van het trans­port werd gesignaleerd. De onderwereldfiguren in rijkswacht­kostuum hadden opnieuw toegeslagen. Bij gebrek aan betere spo­ren, gingen de speurders nog maar eens op zoek naar Frans De Kleerkast. Toen die uiteindelijk in een Mechelse cel werd opge­sloten, bleef hij elke betrokkenheid bij de overvallen ontkennen.
Wanneer Hilaire Beelen begin 1987 achter de tralies belandt, wrij­ven de onderzoekers zich in de handen. Na bijna vijf jaar zijn de daders van de roofovervallen nog steeds niet gevat en de geruch­ten over opgezet spel worden steeds hardnekkiger. Frans Van Reeth had immers het figuur van een kleerkast en ongeveer even­veel hersens, dus als hij bij de misdrijven betrokken was, moet hij in opdracht hebben gewerkt. In dat geval zou de opdrachtgever wel eens een wisselagent kunnen zijn, die zijn eigen kostbaarhe-

den laat stelen om vervolgens het geld van de verzekering op te strijken én de goederen op de zwarte markt aan de man te bren­gen. Voor een man als Beelen, die in het Antwerpse louche café Bokkenhof regelmatig met figuren als Frans Van Reeth ver­broederde, zou het opzetten van een dergelijke onderneming geen onoverkomelijke problemen stellen.
Nog voor de speurders in de marge van hun fraude-onderzoek hierover een paar prangende vragen kunnen stellen, verdwijnt Hilaire Beelen naar onbekende oorden. Een verstandige beslissing, zo blijkt. Niet alleen de banden van Beelen met de onderwereld, maar ook zijn nauwe link met de liberale politiek wekken een nieuwsgierigheid die de Kirschen-man liever wil ontvluchten.

BEELEN en de liberalen:

Bij het doorbladeren van de boekhouding van Kirschen & Co. stuiten de onderzoekers niet enkel op indrukwekkende bedra­gen, maar ook op fascinerende klanten. Op de lijst van grote en kleinere beleggers staat de Antwerpse BOB broederlijk naast Ceres, het bedrijf dat later zelf het onderwerp van een fraude­onderzoek zou vormen, en advocaat Paul Speyer (die later François Leiser voor de rechtbank zal verdedigen). Ook de Heizelpaleizen, waar Paul Vanden Boeynants sinds midden jaren tachtig de plak zwaait, figureren op de lijst, net als VAKA (Vlaams Actiecomité tegen Atoomwapens), de uitgeverij van kunstboeken Mercator Fonds en Make It Happen, het bedrijf van concert­organisator en muzikant Paul Ambach. Maar de aandacht van de onderzoekers spitst zich vooral toe op de twee miljoen frank die door Kischen & Co. werd overgemaakt aan de klant die onder de noemer 'PVV' staat genoteerd. Datum van de verhandeling: 13 oktober 1985, exact vier dagen voor de verkiezingen die in dat iaar werden gehouden.
Revenir en haut Aller en bas
romeo



Nombre de messages : 144
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Tamise 10 septembre 1983   Dim 4 Oct 2009 - 21:47

Je suppose que les gilets pare balles volés à Tamise servaient de protection aux tueurs.Pour quelle raison ils ne les ont pas volés pour les précédentes attaques?
S'agissait il de la meme bande?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tamise, 10 septembre 1983   Lun 5 Oct 2009 - 1:14

Je crois qu'ils ont décidé l'attaque quand ils ont eu le tuyau. La meilleure piste pour remonter aux auteurs est donc d'où est venu le tuyau. Il y a comme source possible, quelqu'un à l'intérieur de la gendarmerie, bien sûr, mais aussi peut-être un client, un travailleur, quelqu'un qui visitait cette usine, etc... Il faudrait aussi voir si cette usine a fait l'objet d'un reportage ou autre chose dans le genre qui aurait dévoilé son existence et ce qu'elle produisait.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Tamise   Lun 5 Oct 2009 - 10:42



Pour Tamise ,il faut tenir compte du chaine de production:

Le tissage était à Kerksken,production à Zele (à confirmer),et les tests à Temse.

Kerksken est près de ALOST....


Dernière édition par K le Sam 19 Nov 2016 - 9:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tamise, 10 septembre 1983   Mar 6 Oct 2009 - 0:06

Très intéressante information, vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
a h



Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Tamise, 10 septembre 1983   Mer 7 Oct 2009 - 2:41

romeo a écrit:
Je suppose que les gilets pare balles volés à Tamise servaient de protection aux tueurs.Pour quelle raison ils ne les ont pas volés pour les précédentes attaques?
S'agissait il de la meme bande?
Remarque pertinente. Ce seraient les"types dangereux" qui étaient en possession des gilets volés. Ils se sont joints à la filière boraine par l'intermédiaire de Vittorio, qui lui, aussi, avait un des fameux gilets
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tamise, 10 septembre 1983   Mer 7 Oct 2009 - 14:14

Cette usine de tissage de Kersken tissait surement autre chose que du kevlar. Je fais cette remarque car le matériel est très cher et il ne me semble pas que le kevlar puisse suffire pour récupérer les inversions, du moins à cette époque. Imaginons par exemple qu'elle tisse des bâches de cirque, les forains connaitrait son existence et peut-être sa production spéciale. Ce n'est qu'un "feeling", à prendre donc comme tel.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: bon   Jeu 8 Oct 2009 - 15:31

.


Dernière édition par K le Sam 19 Nov 2016 - 9:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Tamise, 10 septembre 1983   Dim 14 Aoû 2011 - 19:45

Y-a-t'il un intérêt à savoir qui étaient les deux gendarmes chargés de contrôler la qualité de Bawnza 14A2M ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Tamise, 10 septembre 1983   Dim 18 Sep 2011 - 21:10





Source : www.bendevannijvel.com (dank u Boemerang)

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
totor



Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: Tamise, 10 septembre 1983   Mer 20 Mar 2013 - 5:08

billbalantines a écrit:
michel a écrit:
Il a été raconté aussi mais sans que cela puisse être prouvé que Eric Lammers mais aussi Martial Lekeu ont été en possession d'un gilet pare-balles provenant de ce vol.

Information importante, un PV d'audition de Lammers est 'explicite' sur l'épisode du gilet. Selon lui, il proviendrait bien de Tamise (Wittock). C'est son père qui lui a acheté pour le protéger à sa demande lors de sa sortie de prison. Il aurait été menacé par des gens du WNP pour avoir 'parlé' durant sa détention. Mais le plus important est que ce serait Alain Weykamp qui lui aurait fourni le gilet. Il le décrit d'ailleurs (noir et blanc avec une référence), il l'aurait payé 40.000 frs de l'époque. Cela se passe en 1984 !!!
Interpellant non? Comment ce gilet est-il arrivé chez Weykamp? Et à quel lot appartient-il? Vérification par la cellule effectuée???

Ils ont l'air kaki sur cette photo du site killersbrabant.be :



Après ce n'est pas dit qu'ils avaient tous la même couleur dans le lot volé.
Revenir en haut Aller en bas
deach



Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: Tamise, 10 septembre 1983   Mer 20 Mar 2013 - 16:24

D'après 1 témoignage que j'ai recueilli il y avait à l'usine des lumières extérieures et ils ont tirés dedans et à chaque fois 1 coup et bingo donc des tireurs pro sans doute !
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Tamise, 10 septembre 1983   Mer 20 Mar 2013 - 19:52

le tissus était de Kerksken
le fabrication était ds le "beschermde werkplaats" ZELE ?
mais les tests se passaient à Tamise dans un sorte de Tir de 15 mètres entouré de beton à l'interieur de l'usine

--------
je me suis demandé pourqoui Lammers est sortie de prison (preventive) avec un gillet pare-balles?
il était mis hors cause non ? pour le double meurtre et Latinus c'est pas lui car il était en tôle
il était menacé , la bête ? (KRICKO ?)

a-t-il parlé ? d'autre chose ? Nivelles ,3CC , Namur,Dave, Brams ? ou BEEZ ?

Existe-t-il une relation avec la réunion WNP après le mort de Latinus ?

Citation :
Cette réunion, qui se voulait secrète, a eu lieu le 26 mai 1984 - un mois après la mort de Latinus
au domicile du 1er Maréchal des logis de la gendarmerie Lucien Marbaix, membre du WNP.
Les membres du WNP dont les noms suivent assistaient à cette réunion: Lucien Marbaix et son épouse,
Christian Elnikoff et son amie, Marc De Jode, Jean-Louis Nemry, Frédéric Saucez et Marcelle Gobert

24 :06 :84 fin à la détention préventive d’Eric Lammers le 24 juin 1984

pourqoui ces festivités avec Bou et Quitner et Wey°kamp?
sa famille était pas assez ?

et les membres de WNP ? où sont -ils?

faché , car ils ne l'ont pas voulu l'aider dans sa fuite au fort de DAVE

Revenir en haut Aller en bas
totor



Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: Tamise, 10 septembre 1983   Jeu 30 Mai 2013 - 19:20

"Des informations émanant de la société en question ont révélé quelques années plus tard qu'il s'agissait de sept modèles de gilets différents dont les composants ne correspondaient pas aux critères de qualité et de sécurité posés par la gendarmerie pour ce type de tenue de protection."

Si cette info est vraie c'est très intéressant, ça montre qu'on a affaire à des gens moyennement informés, ils savaient qu'ils trouveraient des gilets dans cette armoire mais ne savaient pas qu'ils étaient probablement peu efficaces...
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Tamise, 10 septembre 1983   Mar 10 Sep 2013 - 18:36

Tamise 10 septembre 1983 : 30 ans déjà.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Tamise, 10 septembre 1983   Mer 11 Sep 2013 - 10:59

je me demande si l'affaire a finalement été reconnu comme "accident de travail" pour le malheureux couple de concierges --gardiens comme c'était décrites ds un article de HUMO.
Là aussi la justice et les assurances ont trainé les pieds pendant 30 ans.
Etant gravement handicapé la dame n'avait pas encore sa rente , il y a deux ans .


des membres de BVN ont visité les lieux avant la démolition

http://www.wort.lu/img/dff7d1909049a1d64f93c50329f81d9f/460/325/0/9/654/471/75/dc0f1baabd9d992649f1b3a6f32c4c9cc5ca3208.jpg



http://www.wort.lu/de/view/der-andere-11-september-in-chile-523018cee4b01da492cfe6c5

Chili ,11 septembre 40 ans

http://www.mediapart.fr/journal/international/100913/11-septembre-1973-le-dernier-jour-dallende
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Tamise, 10 septembre 1983   Ven 13 Sep 2013 - 15:30

michel a écrit:
Tamise 10 septembre 1983 : 30 ans déjà.
...Et 25 ans qu'un éminent militaire apporta la solution ( partielle) à cette attaque attribuée aux TBW en dénonçant aux Ministres  de la Défense et de l'Intérieur son ancien chef de corps comme étant un des tueurs de Temse.
Voir Bouten "De bende van Nijvel "

Déposition Marlair:
"Je me demande si le colonel ( Mathen) n’était pas présent aux préparations de la bande qui fit les raids sur les « Delhaize » en 1985.
Tout compte fait je suis formel : je l’ai reconnu sur une photo -robot de Jumet . Le suspect est aussi vu à Tamise ( Temse ) juste avant le vol de sept vestes pare-balles « .cherry 

Bouten : le commandant Marlair se lève et va chercher une farde dans son bureau et me donne quelques photos -robot comme elles sont présentées sur la fiche officielle .

Marlair : «  regarde une fois le n° 9 : c’est Paul Mathen . J’ai une photo de lui à la même période .Avec l’ordinateur j’ai enlevé le béret , et tu vois que ce n’est pas simplement le visage mais aussi la coiffure qui est identique .afro 
Mais il y a plus ! Rappelle-toi la communication de la cellule de Jumet qui concerne des morceaux de papiers trouvés dans le voisinage de la «  santana » qu’on a utilisé dans l’affaire Decaise à Wavre . Sur cela on sait la suite des déchiffrages :! Texte : «  Wauthier - Braine - Pilori : gendarmerie à coté «  .
  «  Sur Wauthier - Braine j’ai déjà parlé mais «  pilori «  était le nom d’un bar à Couvin à quelques pas d’un bureau de police . «  Pilori «  était un endroit de rendez-vous pour la bande des attaquants et c’était possible aussi leur zone de confort .confused 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tamise, 10 septembre 1983   Aujourd'hui à 11:42

Revenir en haut Aller en bas
 
Tamise, 10 septembre 1983
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bientôt, le 9ème anniversaire des "attentats " du 11 septembre...
» TAMISE / TAMESIS = la Tamise, the Thames.
» en ce 19 septembre, nous fetons Notre-Dame de La Salette
» Du 31 août au 8 septembre Neuvaine de la Nativité de Marie
» Neuvaine du 6 au 14 septembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Tamise, 10 septembre 1983-
Sauter vers: