les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nivelles, 17 septembre 1983

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 20 ... 35  Suivant
AuteurMessage
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Sam 10 Mar 2007 - 20:53

C'est le meme principe quand on fait une guerre, l'objectif n'est pas de tuer mais de faire un maximum de blessés.
scratch
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Dim 11 Mar 2007 - 1:28

nobody a écrit:
B.R. a écrit:
nobody a écrit:
B.R. a écrit:

Des vrais professionnels du tir, des hommes entraînés aux opérations spéciales, n'auraient jamais laissé le deuxième Gd vivant!
La question n'est pas de savoir s'il faisait ou non le mort. Des professionnels ne seraient pas partis sans achever le Gd d'une ou deux balles dans la tête! Cela s'appelle en pratical shooting: "un corps, deux têtes”, ce qui veut dire, une cartouche pour arrêter la personne et deux cartouches dans la tête pour la tuer.
Oui mais l'objectif du terrorisme n'est pas de tuer mais d'intaurer la terreur. Il n'est pas utile d'achever les gendarmes pour ca.
Oui mais le professionnel a ses réflexes et l'achever terrorise encore plus!
Je n'en suis pas certain. La logique est la terreur, pas la mort en elle meme.
Difficile de l'expliquer via un forum. La mort en elle meme ne terrorise pas plus que la peur de celle ci.
Mais dans ce cas precis, je pense qu’un détail vous échappe. Si mes souvenirs sont exacts, les constatations ont montré que ce gendarme a eu la vie sauf car une balle a ricoché sur une de ses épaulettes ou quelque chose de ce genre.
Ensuite, il a fait le mort.
Le tueur l’a donc cru mort.
C’est là que je place ma remarque précédente. Si cela avait été des professionnels, ils ne se seraient pas contenté de croire, car ça c’est une faute professionnellement parlant. Ils auraient encore tiré deux balles dans la tête.
Je m’excuse pour les victimes d’être aussi cru mais il faut appeler un chat, un chat pour se faire comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Dim 11 Mar 2007 - 1:37

Je comprend votre point de vue. Il tient la route.
Mais n'a t il pas été pressé par autre chose? Difficile de dire?
De plus moi, ce qui m'ennuis aussi, si on pense au banditisme , c'est le manque de modus operandi. La preparation d'un casse par des pro, c'est de la preparation; avec voitures preparées à l'avance, placé a certains endroits, papier, couverture, fric pour se cacher, etc..., sous marins, et tout le reste.
Ici on a l'impression, qu'ils debarquent, qu'ils flingent et qu'ils se barrent. Et qu'ils ferrraillent sans aucune peur, meme des gosses et la ca ne fonctionne pas comme ca avec le milieu.

Ils se planquent ou , apres leur tueries? Ils disparaissent, ca non plus cela ne tient pas. Pour se cacher , il faut de la tune et beaucoup. Il faut des complices, donc, bien souvent cela amene des balances. Et la rien.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Dim 11 Mar 2007 - 2:16

nobody a écrit:
Je comprend votre point de vue. Il tient la route.
Mais n'a t il pas été pressé par autre chose? Difficile de dire?
De plus moi, ce qui m'ennuis aussi, si on pense au banditisme , c'est le manque de modus operandi. La preparation d'un casse par des pro, c'est de la preparation; avec voitures preparées à l'avance, placé a certains endroits, papier, couverture, fric pour se cacher, etc..., sous marins, et tout le reste.
Ici on a l'impression, qu'ils debarquent, qu'ils flingent et qu'ils se barrent. Et qu'ils ferrraillent sans aucune peur, meme des gosses et la ca ne fonctionne pas comme ca avec le milieu.

Ils se planquent ou , apres leur tueries? Ils disparaissent, ca non plus cela ne tient pas. Pour se cacher , il faut de la tune et beaucoup. Il faut des complices, donc, bien souvent cela amene des balances. Et la rien.
Oui, c'est bien ça le problème. C'est qu'il y a boire et a manger pour différentes hypothèses! Si non, l'affaire aurait été résolue! Je me suis souvent demandé si ces gens, pour être dans un tel état, ne prenaient pas de la came, style cocaïne pour se gonfler! Cela pourrait expliquer un aspect de leur comportement!
Mais alors, on sort de nouveau du domaine des pros!
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Dim 11 Mar 2007 - 15:44

Est ce une analyse personnelle ou avez vous des références de vos info?
Pour Latinus, là, il n'y a aucun doute, il est bien 6 pieds sous terre.
Par contre le suicide...? Disons que les enqueteurs n'ont pas eu de chance des le départ.
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Jeu 15 Mar 2007 - 11:03

Vous marquez un point pour le moment, mais je pense que des réponses vont venir? Very Happy Very Happy Very Happy
Demandez à vos amis sir les braqueurs utilisent qu'un véhicule dans leur modus operandi.
Demandez leur si un ou deux vehicules ne sont pas là pour les surveillances durant le braquage et pour intervenir au cas ou...

Mais je reconnais que pour une fois, votre question est intéressante. Comme quoi, vous etes bien utile sur ce forum quand vous arrivez à rester correct et courtois.

Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Attaque de Nivelles   Sam 24 Mar 2007 - 0:16

Des précisions utiles pour ceux qui auraient oubliés deux 'détails' qui me paraissent très importants. Le gendarme survivant et laissé pour mort, a pu entendre des choses. Les tueurs se sentant en sécurité ont parlé entre eux. Premier élément essentiel : ils parlaient français entre eux. Exit donc les théories fumeuses sur de possibles agents US infiltrés... ; exclus aussi des flamands...ce qui réduit le champ d'investigations.
Ensuite, l'un des auteurs a dit 'ils avaient une UZI'...
Sous réserve de confirmations d'une personne ayant eu accès au dossier et qui peut retrouver les déclarations exactes faites sur PV par le gendarme survivant. Tout cela n'a rien de banal...
Car est-il anormal que dans un combi de gendarmerie belge se trouve une UZI, un pistolet mitrailleur notoirement connu comme étant une arme de service de la gendarmerie? Et dans ce cas, pourquoi un des auteurs a-t-il eu l'air étonné de trouver cette arme? Venait-il de France? Savait-il que ce type de patrouille n'était pas sensée être en possession de ce type d'armes? En tous les cas, l'(les) auteur(s) savaient reconnaître des armes et semblaient savoir diablement bien les manier.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Sam 24 Mar 2007 - 7:17

billbalantines a écrit:
Des précisions utiles pour ceux qui auraient oubliés deux 'détails' qui me paraissent très importants. Le gendarme survivant et laissé pour mort, a pu entendre des choses. Les tueurs se sentant en sécurité ont parlé entre eux. Premier élément essentiel : ils parlaient français entre eux. Exit donc les théories fumeuses sur de possibles agents US infiltrés... ; exclus aussi des flamands...ce qui réduit le champ d'investigations.
Ensuite, l'un des auteurs a dit 'ils avaient une UZI'...
Sous réserve de confirmations d'une personne ayant eu accès au dossier et qui peut retrouver les déclarations exactes faites sur PV par le gendarme survivant. Tout cela n'a rien de banal...
Car est-il anormal que dans un combi de gendarmerie belge se trouve une UZI, un pistolet mitrailleur notoirement connu comme étant une arme de service de la gendarmerie? Et dans ce cas, pourquoi un des auteurs a-t-il eu l'air étonné de trouver cette arme? Venait-il de France? Savait-il que ce type de patrouille n'était pas sensée être en possession de ce type d'armes? En tous les cas, l'(les) auteur(s) savaient reconnaître des armes et semblaient savoir diablement bien les manier.
Très bien observé, me semble-t-il!
Et tout ceci prouve aussi que tant qu’on a pas le dossier en main et les déclarations des divers témoins, il y a lieu d’être “prudentissime” sur les hypothèses que nous nous lançons à la tête les uns les autres sur ce forum.
Pour ce qui est du témoignage du gendarme survivant, et bien que ce soit un professionnel (habitude des situations extraordinaires), il faut émettre des réserves sur l’état dans lequel il était au moment des faits. Il est évident qu’il était sous le choc! A moins d’être dans un film de James Bond, l’homme qui garde le sourire et dont les cheveux restent intacts en pleine bagarre, on peut penser que son témoignage est influencé par son vécu du moment. Mais cela restera probablement le meilleur témoignage de ce fait. Dommage qu’on n’y ait pas accès.
Encore une petite remarque. Il existe des agents infiltrés de tous pays qui parlent mieux le français que vous et moi. Je pense que ce n’est pas nécessairement un élément irréfutable. Mais la une piste venant de France reste intéressante, ne fut-ce qu’ à cause des itinéraires et des régions.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Sam 24 Mar 2007 - 7:20

billbalantines a écrit:
Ensuite, l'un des auteurs a dit 'ils avaient une UZI'...
Des Gd ne se seraient pas étonnés de cela!
Mais était-ce: "ils avaient une UZI !" ou "ils avaient une UZI ?"
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Sam 24 Mar 2007 - 7:52

billbalantines a écrit:
Des précisions utiles pour ceux qui auraient oubliés deux 'détails' qui me paraissent très importants. Le gendarme survivant et laissé pour mort, a pu entendre des choses. Les tueurs se sentant en sécurité ont parlé entre eux.
Pourquoi n'interroge-t-on pas ce gendarme sous hypnose? Il ne peut qu'être collaborant!
L'hypnose permettra peut-être de ressortir des choses de son subconscient. C'est le but non?
??????????????????????????????????????????????????????????????
Pourquoi ce gendarme, qui représente, après coup, une menace pour les tueurs, vit-il toujours, surtout si ce sont des gendarmes qui avaient été dans le coup ??????????????????????????????????????????????????????????????
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Sam 24 Mar 2007 - 10:30

Si il vit encore, pourquoi ne pas le rencontrer?
Revenir en haut Aller en bas
Pol Silentblock

avatar

Nombre de messages : 256
Age : 58
Localisation : Belgique unifiée
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Sam 24 Mar 2007 - 10:34

Donc les TBW s'ils sont mellés à cette attaque n'auraient pas pensé à tout !
De plus à mon sens, ils ont commis l'erreur aussi de démontrer que l'argent n'était pas leur mobile.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Sam 24 Mar 2007 - 10:35

Ne serait-il pas décédé?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Claude-1300



Nombre de messages : 547
Age : 53
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Sam 24 Mar 2007 - 10:42

nobody a écrit:
Si il vit encore, pourquoi ne pas le rencontrer?

justement, vit-il encore ?

(ce serait bien un des rares intervenants 'directs' qui aurait cette chance !)
Revenir en haut Aller en bas
http://anneesdeplomb.topdiscussion.com
Pol Silentblock

avatar

Nombre de messages : 256
Age : 58
Localisation : Belgique unifiée
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Sam 24 Mar 2007 - 10:47

Claude-1300 a écrit:
nobody a écrit:
Si il vit encore, pourquoi ne pas le rencontrer?

justement, vit-il encore ?

(ce serait bien un des rares intervenants 'directs' qui aurait cette chance !)

Et s'il meurt mystérieusement suite maintenant suite à son nom cité sur ce forum on pourra conclure quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Claude-1300



Nombre de messages : 547
Age : 53
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Sam 24 Mar 2007 - 10:52

tataaaammmmm ....

... qu'il y a un traître parmi nous ;-)


mais cela vaut pour chacun d'entre nous à qui il arriverait un "accident" .. Moi compris.
Revenir en haut Aller en bas
http://anneesdeplomb.topdiscussion.com
Pol Silentblock

avatar

Nombre de messages : 256
Age : 58
Localisation : Belgique unifiée
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Sam 24 Mar 2007 - 10:53

Claude-1300 a écrit:
tataaaammmmm ....

... qu'il y a un traître parmi nous ;-)


mais cela vaut pour chacun d'entre nous à qui il arriverait un "accident" .. Moi compris.
En se loguant ici, nous nous sommes mis dans de sales draps !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Sam 24 Mar 2007 - 10:55

nobody a écrit:
Si il vit encore, pourquoi ne pas le rencontrer?
Croyez-vous qu'il a encore envie de parler de tout ça? Il a peut-être tourne la page depuis longtemps!
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Sam 24 Mar 2007 - 10:57

Claude-1300 a écrit:
tataaaammmmm ....
... qu'il y a un traître parmi nous ;-)
mais cela vaut pour chacun d'entre nous à qui il arriverait un "accident" .. Moi compris.
Moi, j'ai un alibi, Monsieur. Je suis à 14.000 km de vous! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Claude-1300



Nombre de messages : 547
Age : 53
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Sam 24 Mar 2007 - 11:00

B.R. a écrit:
Claude-1300 a écrit:
tataaaammmmm ....
... qu'il y a un traître parmi nous ;-)
mais cela vaut pour chacun d'entre nous à qui il arriverait un "accident" .. Moi compris.
Moi, j'ai un alibi, Monsieur. Je suis à 14.000 km de vous! cheers

Damned !!!
Un autre réseau !!

pirat
Revenir en haut Aller en bas
http://anneesdeplomb.topdiscussion.com
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Sam 24 Mar 2007 - 11:23

B.R. a écrit:
nobody a écrit:
Si il vit encore, pourquoi ne pas le rencontrer?
Croyez-vous qu'il a encore envie de parler de tout ça? Il a peut-être tourne la page depuis longtemps!

On ne peut le savoir qu'en le lui demandant?
A force de se poser des questions, on ne fait rien. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Sam 24 Mar 2007 - 11:34

nobody a écrit:
B.R. a écrit:
nobody a écrit:
Si il vit encore, pourquoi ne pas le rencontrer?
Croyez-vous qu'il a encore envie de parler de tout ça? Il a peut-être tourne la page depuis longtemps!
On ne peut le savoir qu'en le lui demandant?
A force de se poser des questions, on ne fait rien. Shocked
OK, vous savez le contacter vous? Moi, je ne connais pas ses coordonnées!
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Sam 24 Mar 2007 - 12:16

De nouveau, meme probleme. Mais les parties civiles, peut etre? Voir les autres personnes de ce forum?
Revenir en haut Aller en bas
CharlyN
Invité



MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Dim 25 Mar 2007 - 13:16

Déclaration X2 dans Dossier Dutroux connexes :
[
En 1983 : soirée au café TELEPHONE à LILLOIS - On lui demande de ramener des gens qui n’ont pas de permis - L** lui demande de ne pas prendre la chaussée de Bxl mais elle le fait - Lors du deuxième trajet elle constate la présence d’une MERCEDES blanche ou grise et d’une autre voiture à la pompe à essence du COLRUYT - A son retour vers 01.30 heures la MERCEDES est toujours là - Le lendemain elle apprends l’attaque du COLRUYT
]
Sûr que les X, il fallait qu'elle soit folles. Mais pendant ce temps la population - bien aidée par les journalistes d'Etat et des dirigeants blancs - se battaient entre pro et anti grand réseau pédophile.
Revenir en haut Aller en bas
Pol Silentblock

avatar

Nombre de messages : 256
Age : 58
Localisation : Belgique unifiée
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Dim 25 Mar 2007 - 13:40

Lien vers les ballets roses.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nivelles, 17 septembre 1983
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 35Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 20 ... 35  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bientôt, le 9ème anniversaire des "attentats " du 11 septembre...
» en ce 19 septembre, nous fetons Notre-Dame de La Salette
» Du 31 août au 8 septembre Neuvaine de la Nativité de Marie
» Neuvaine du 6 au 14 septembre
» Horaire examens septembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Nivelles, 17 septembre 1983-
Sauter vers: