les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nivelles, 17 septembre 1983

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 19 ... 35  Suivant
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Dim 10 Sep 2006 - 21:04

raygil a écrit:
Quelques remarques, Michel.
Si, comme aiment le penser certains, le but était d’abattre le couple Fourez-Dewit, quelle absurdité de continuer le cambriolage alors que le but est atteint ? Que de risques pour de l’huile et du café ?
Qui parle de malfrats ordinaires ? Ces malfrats utilisent la Saab 900 turbo bien connue dans ce dossier. Ce sont donc ces gens qui tuent facilement.
Etonnant que des gens si dangereux cambriolent bêtement un magasin Colruyt ? Et pourquoi pas ? Ils ne passent pas 24h sur 24 à semer la terreur dans les magasins. Ils ont aussi d’autres occupations, d’autres …..loisirs. A Nivelles, ils emportent de l’huile et du café. Je rappelle qu’à Maubeuge, c’était du thé, du vin et du champagne.

Vous savez Raygil deux thèses s'affrontent sur cette affaire : une exécution ciblée déguisée en cambriolage ou un cambriolage où les auteurs ont supprimé de simples témoins. Le problème c'est que ni vous ni moi ne connaissons la vérité...

Il n'est pas absurde de continuer le cambriolage si l'objectif était uniquement de se débarrasser du couple pour des raisons x ou y. C'était une couverture idéale : des cambrioleurs surpris tuent les témoins.

C'est après cette attaque que des enquêteurs se sont interrogés : pourquoi les tbw se sont-ils munis de tels calibres pour un simple cambriolage?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
raygil

avatar

Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Dim 10 Sep 2006 - 21:23

Ni vous ni moi ne connaissons la vérité. Bien entendu mais pas d'accord quand vous parlez de deux thèses.
Il y a les faits connus, constatés puis il y a les extrapolations habituelles qui ramènent sur le tapis les ballets roses , etc.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Lun 11 Sep 2006 - 12:32

lgderic a écrit:
Bjr Michel ;
1 pseudo cambriolage pour camoufler un double-meurte ok ..... mais 26 victimes ont suivis par la suite sans aucun lien quasimment avec ces faits sinon ou se trouve le lien?

On a parlé d'un lien avec les ballets roses. Ou bien il n'existe pas de liens.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Mar 12 Sep 2006 - 15:07

michel a écrit:


Haemers a été tout de même considéré comme l'ennemi public numéro 1. Et il a du sang sur les mains...

Non, il ne faut croire ca.
Patrick Hamers était un truant, camé,dangereux mais pas un haut personnage. Son père, Achille,....mais c'est une autre histoire. Du sang sur les mains? De quel sang? les braquages? OUi , sous influence de drogue et avec ses boss.

Le vrai boss , c'était Lacroix. Point barre.
Ca c'est les faits.

Pour les ballets roses, cela ne sert à rien d'en reparler, puisque chacun a son idée sur le sujet. Mais des proces verbaux existent sur le sujet ainsi que des témoignages. Un seul exemple, celui du Mirano.
Voilà du concret, mais encore faut il connaitre le dossier.
Revenir en haut Aller en bas
raygil

avatar

Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Mar 12 Sep 2006 - 16:56

C'est peut-être parce que je connais le dossier que ne veux pas vous laisser dire n'importe quoi.
Ceci dit, votre argumentation est on ne peut plus simpliste. Je vous cite:
" Mais des proces verbaux existent sur le sujet ainsi que des témoignages. Un seul exemple, celui du Mirano.
Voilà du concret, mais encore faut il connaitre le dossier ".
Depuis quand des procès verbaux et des témoignages sont-ils des PREUVES ?
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Mar 12 Sep 2006 - 21:31

Ou ai je parle de preuves? Je parle de faits relates dans des proces verbaux.
Arretez de deformer mes propos, merci
Les temoignages recueillis ont egalement ete actes ainsi que sa reouverture, il y a un passe pas si lointain.
Pour un dossier vide (qui a amene des condamnations), c'est etrange?
Revenir en haut Aller en bas
raygil

avatar

Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Mar 12 Sep 2006 - 21:53

Qui parle de dossier vide ?
Des condamnations, oui, il y en a eu mais pas dans le volet moeurs. Or, c'est bien des ballets roses dont vous parliez dans les messages précédents.
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Mer 13 Sep 2006 - 14:25

Si vous connaissez le dossier, vous devez donc savoir les motifs du "sans suite" de la partie moeurs?
Revenir en haut Aller en bas
raygil

avatar

Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Mer 13 Sep 2006 - 20:08

Je reviens sur la théorie de certains selon laquelle le couple Fourez-Dewit aurait été abattu pour d’autres raisons qu’un cambriolage qui a mal tourné.
Pourquoi maquiller un meurtre en cambriolage ? Pour qu’on ne se doute pas du mobile, pour que l’enquête ne puisse remonter jusqu’aux assassins ni jusqu’au(x) commanditaire(s) éventuel(s).
Si je suis le chef de la bande ou le commanditaire, je demande qu’on accomplisse le travail, qu’on fasse ce qu’il faut pour faire croire à un cambriolage, ni plus ni moins.
Appliquons cela à la tuerie du Colruyt de Nivelles.
- Les tueurs viennent avec la Saab turbo déjà utilisée à Tamise.
- Le travail accompli, laisser le chalumeau et autres accessoires pour faire croire au cambriolage pourrait suffire. Non, ils utilisent le chalumeau pour découper la porte, déclenchent l’alarme et ….. provoquent ainsi l’arrivée de deux gendarmes.
- Ils tuent un gendarme et blessent grièvement le second.
- Ils pourraient fuir avec la Saab. Ils prennent aussi la Mercedes du couple.
- Ils sont poursuivis par la police, ils s’arrêtent et ouvrent le feu sur les policiers.
- Ils abandonnent la Mercedes. On la retrouve portant de nombreuses traces d’impacts de projectiles. Le ou les occupants auraient pu y laisser leur peau.
- On retrouve la Saab, un piston fendu et un pneu crevé. La trousse à outils est près de la voiture, la roue de secours se trouve dans une propriété voisine. Ils ont essayé de changer la roue. On relève des traces de sang.
- Comment ont-ils continué leur fuite ? A vélo, à pied, en stop ?
- Ils ont utilisé ce soir-là des armes bien chaudes qui permettent de relier cette affaire à bien d’autres : Auberge du Chevalier, Constantin Angelou, berger allemand lors du vol Saab, concierge à Tamise puis …. plus tard au Delhaize de Beersel, tuerie d’Alost, meurtres à Anderlues.

Même si ce n’est pas ma théorie, je dois avouer que tout a réussi : on ne connaît toujours pas le mobile, ni les assassins ni les éventuels commanditaires.
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Ven 15 Sep 2006 - 9:44

L'hypothese en vaut une autre.

Mais une chose est sure, on ne les a pas retrouvé et aucune information n'a filtré du milieu.
Si ces personnes étaient des membres du milieu, on l'aurait appris, tot ou tard.
Ici rien, alors ne fallait il pas enquéter sur des pistes plus délicates?
Certains diront que cela a été fait,...facile...mais inexact.

UN simple exemple concret, la piste libanaise et de trafic sous couvert d'ambassades .
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 595
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Lun 5 Fév 2007 - 16:36

raygil a écrit:
Je reviens sur la théorie de certains selon laquelle le couple Fourez-Dewit aurait été abattu pour d’autres raisons qu’un cambriolage qui a mal tourné.
Pourquoi maquiller un meurtre en cambriolage ? Pour qu’on ne se doute pas du mobile, pour que l’enquête ne puisse remonter jusqu’aux assassins ni jusqu’au(x) commanditaire(s) éventuel(s).
Si je suis le chef de la bande ou le commanditaire, je demande qu’on accomplisse le travail, qu’on fasse ce qu’il faut pour faire croire à un cambriolage, ni plus ni moins.
Appliquons cela à la tuerie du Colruyt de Nivelles.
- Les tueurs viennent avec la Saab turbo déjà utilisée à Tamise.
- Le travail accompli, laisser le chalumeau et autres accessoires pour faire croire au cambriolage pourrait suffire. Non, ils utilisent le chalumeau pour découper la porte, déclenchent l’alarme et ….. provoquent ainsi l’arrivée de deux gendarmes.
- Ils tuent un gendarme et blessent grièvement le second.
- Ils pourraient fuir avec la Saab. Ils prennent aussi la Mercedes du couple.
- Ils sont poursuivis par la police, ils s’arrêtent et ouvrent le feu sur les policiers.
- Ils abandonnent la Mercedes. On la retrouve portant de nombreuses traces d’impacts de projectiles. Le ou les occupants auraient pu y laisser leur peau.
- On retrouve la Saab, un piston fendu et un pneu crevé. La trousse à outils est près de la voiture, la roue de secours se trouve dans une propriété voisine. Ils ont essayé de changer la roue. On relève des traces de sang.
- Comment ont-ils continué leur fuite ? A vélo, à pied, en stop ?


Dans cette version j’aimerai aller plus loin



Hypothèse : la confrontations avec les GD na peux être pas été recherchée



Mission : assassinat des époux Fourez - Dewit de manière camouflée, en imposant un mobil officiel crédible : témoin gênant lors d’un cambriolage.



-1La Saab puissante mais à la mécanique délicate viens d’être trafiquée ce qui la rend plus fragile. Le groupe a prit place à bort, elle est lourde, trois ou quatre hommes à bord, plus les armes et les outils.

-2 Sur la route on essais le système électrique qui augmente la puissance, une vrai bombe, soudain un bruit proviens du moteur, perte de puissance, mais ça roule,

la mission peu encore continuer

-3 la Saab arrive en retard sur le parking en effet il faut encore cambriolé le Colruyt avant l’arrivée du couple à 01h30

-4 trop tard le couple arrive au rendez vous et ce fait tué

-5 on cache les cor le temps d’effectuer le cambriolage

-6 le système d’alarme préviens la gendarmerie

-7le combi de gendarmerie arrive sur les lieux--> carnage

-8 pas questions d’abandonner la Saab, mais par précaution on emporte la Mercedes.

- 9 limites à 70 km/h ils sont vite rattrapé, pas d’autre solution que de mettre en pratique ce a quoi il ont été formé, un quet à pan es improvisé.

-10 la Mercedes es laissé sur place, un plan de fuite est décidé

-11 la fuite continue, la Saab es abandonnée par ce que inutilisable.
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Mer 7 Fév 2007 - 15:55

Oui, je suis assez du même avis que vous Pierre. Tout cela resssemble à une éxéction déguisée. pourquoi? On a dit que le couple possédait des informations sur les ballets roses. Mais comment seraient-ils rentrés en possession de ces infos? Pour une autre raison alors? Mais il reste très difficile d'enquêter sur le passé des victimes...

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
ARCQ



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Ven 9 Fév 2007 - 21:08

Un fait certain moi je sui passé ,ce jour la au environs de 01 h du matin.
Et comme je l'ai signaler a la GD le lendemain.
A cette heure et dans une pluie batante de l'autre coté de la chausée face au colruyt ce trouvait, un homme en chemise mis bras pas de veste.
Qui dit que si j'aurais été faire le pleim a la pompe que je n'y aurais pas pasee avec ,mon épouse et les deux enfants qui m'accompagnait .

Ce qui ma trés touché c'est la perte de ce gendarme que je conaisais trés bien,et il n'aurait normalement pas du etre la ,ce soir mais il remplacait un de ces colégues ,qui ne pouvait faire la nuit ce jour la .

Je crois que le mystére est loin etre élucidé Question Question
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Ven 9 Fév 2007 - 21:15

Cet homme semblait il attendre quelque chose?
Revenir en haut Aller en bas
ARCQ



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Ven 9 Fév 2007 - 21:24

Je supose bien malheureusement que je n' y ai pas pris plus attention .
Car je ne pouvais suposez ce qui alait ce passer une , demi heure aprés.
La seule réflexion que j'ai faite c'est a mon épouse , diriez vous bien ce qu'il fait la habillé comme cela ??? lol!
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Ven 9 Fév 2007 - 21:55

Il ne pouvait s'agir d'un repérage.
En chemise rose?
Une simple attente peut etre...
une assurance?
Revenir en haut Aller en bas
ARCQ



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Ven 9 Fév 2007 - 22:08

FB a écrit:
Il ne pouvait s'agir d'un repérage.
En chemise rose?
Une simple attente peut etre...
une assurance?

Oui en chemise rose mais je ne me suis pas aretez ,pour lui demandez ce qu'il faisait a cete endroit donc je ne saurais dire ce que cette personne faisait la !!!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Ven 9 Fév 2007 - 22:14

Bien sur.
Ma remarque est d'ordre général.
Des professionnels ne font pas une observation en chemise rose sous la pluie.
Simple réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Ven 23 Fév 2007 - 6:03

Dimitri a écrit:
c'est quand meme leur crime le plus etrange...

si vraiment c'est un braquage raté, c'est le braquage le plus nul jamais vu, tuer des innocents et policier pour quelques kilos de café abandoné plus loin ???...
Ce qui pourrait nous ramener à l'hypothèse de marginaux... comme définis dans certains profils... un peu des gens sans cervelle, qui vont faire un coup pour rigoler mais qui ne sont pas prêts à se laisser prendre, car ils en ont déjà vu d'autres! On en a arrêté “des comme ca...”. On ne peut s’interroger sur les détails qu'ils ont fournis sur les faits, alors que les enquêteurs ne leur en avaient pas parlé!
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Sam 24 Fév 2007 - 12:02

B.R. a écrit:
Dimitri a écrit:
c'est quand meme leur crime le plus etrange...

si vraiment c'est un braquage raté, c'est le braquage le plus nul jamais vu, tuer des innocents et policier pour quelques kilos de café abandoné plus loin ???...
Ce qui pourrait nous ramener à l'hypothèse de marginaux... comme définis dans certains profils... un peu des gens sans cervelle, qui vont faire un coup pour rigoler mais qui ne sont pas prêts à se laisser prendre, car ils en ont déjà vu d'autres! On en a arrêté “des comme ca...”. On ne peut s’interroger sur les détails qu'ils ont fournis sur les faits, alors que les enquêteurs ne leur en avaient pas parlé!

Les marginaux :

Peut etre mais aucune information n'a filtré. Ce qui est étonnant. Les toxicomanes vendraient pere et mere pour un peu de tunes. Ici pour plusieurs millions,....rien. Meme Le clan L...-H...; réputé comme gros braqueurs, n'allait pas aussi loin. Je me rappelle de leur méthode et meme si certains pouvaient abattre de sang froid, d'autres les empéchaient. De plus ils ont fini par tombé dénoncé par leur imprudence.

Ici, on abat de sang froid; personne ne freine, personne ne parle, pas d'éléments matériels exploitables, méthodes utilisées efficaces, etc...les putes, les mac, les tox, ni les autres ne savent rien...
Intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
benji87fr



Nombre de messages : 26
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Mer 28 Fév 2007 - 10:58

J'aurais quelques questions liés aux faits

J'aimerais savoir quel fut la chronologie exacte des faits.
C'est à dire sait-on si oui ou non les TBW avait entamé leur hold up au moment où sont apparus sur le parking les époux Fourez et Dewit et qu'ils ont été abattus ?
L'alarme s'est-elle donc déclenché seulement après les deux meurtres quand les TBW sont entrés dans le magasin ?
D'après ce que j'ai pu en lire, les deux gendarmes quand ils sont arrivés n'ont pas surpris les cambrioleurs mais ont plutôt été surpris eux-mêmes par un tir nourri sur leur véhicule, est-ce exact ?
Dans l'affirmative, cela pourrait signifier que les TBW les attendait et qu'il ne pouvait qu'être au courant du fonctionnement des alarmes des supermarchés.
Et dans ce cas dans quelles conditions ont-ils pu être mis au courant ?
Revenir en haut Aller en bas
minimouse



Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Mar 6 Mar 2007 - 22:32

benji87fr a écrit:
J'aurais quelques questions liés aux faits

J'aimerais savoir quel fut la chronologie exacte des faits.
C'est à dire sait-on si oui ou non les TBW avait entamé leur hold up au moment où sont apparus sur le parking les époux Fourez et Dewit et qu'ils ont été abattus ?
L'alarme s'est-elle donc déclenché seulement après les deux meurtres quand les TBW sont entrés dans le magasin ?
D'après ce que j'ai pu en lire, les deux gendarmes quand ils sont arrivés n'ont pas surpris les cambrioleurs mais ont plutôt été surpris eux-mêmes par un tir nourri sur leur véhicule, est-ce exact ?
Dans l'affirmative, cela pourrait signifier que les TBW les attendait et qu'il ne pouvait qu'être au courant du fonctionnement des alarmes des supermarchés.
Et dans ce cas dans quelles conditions ont-ils pu être mis au courant ?

Er zijn er blijkbaar weinigen die u daar kunnen (of willen) op antwoorden. Ik doe een poging.

Rond 01u10 zou de Mercedes van Fourez en Dewit op de parking van de Colruyt verschenen zijn.

Rond 01u20 zou het gat in de deur gebrand zijn.

Om 01u23 (1u26, al naargelang de bron) heeft het inbraakalarm van het magazijn gewerkt.

Om 01u30 was de rijkswacht ter plaatse (Mourue/Lacroix).

Om 01u34 werd (door Lacroix) aan de rijkswachtcentrale gemeld dat Mourue dood was.

Iemand een andere versie?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Mer 7 Mar 2007 - 4:12

minimouse a écrit:
Er zijn er blijkbaar weinigen die u daar kunnen (of willen) op antwoorden. Ik doe een poging.
Rond 01u10 zou de Mercedes van Fourez en Dewit op de parking van de Colruyt verschenen zijn.
Rond 01u20 zou het gat in de deur gebrand zijn.
Om 01u23 (1u26, al naargelang de bron) heeft het inbraakalarm van het magazijn gewerkt.
Om 01u30 was de rijkswacht ter plaatse (Mourue/Lacroix).
Om 01u34 werd (door Lacroix) aan de rijkswachtcentrale gemeld dat Mourue dood was.
Iemand een andere versie?
Le timing que vous nous donnez est très précis.
Je suppose que cela provient des constatations.
Je souhaiterais savoir comment connait-on l'heure exacte d'arrivé de la Mercedes Fourez-Dewit et donc, à la minute près semble-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Mer 7 Mar 2007 - 16:50

La carte pour le retrait d'essence? Wink
Revenir en haut Aller en bas
minimouse



Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Mer 7 Mar 2007 - 21:08

nobody a écrit:
La carte pour le retrait d'essence? Wink

U legt de vinger op de wonde: wanneer is DATS kaart 00/321336 in de kaartlezer van de pomp gestoken?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nivelles, 17 septembre 1983
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 35Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 19 ... 35  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bientôt, le 9ème anniversaire des "attentats " du 11 septembre...
» en ce 19 septembre, nous fetons Notre-Dame de La Salette
» Du 31 août au 8 septembre Neuvaine de la Nativité de Marie
» Neuvaine du 6 au 14 septembre
» Horaire examens septembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Nivelles, 17 septembre 1983-
Sauter vers: