les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nivelles, 17 septembre 1983

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 31, 32, 33, 34, 35  Suivant
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Mer 16 Sep 2015 - 20:22

CS1958 a écrit:
Bonsoir Michel, merci de nous rappeler cette date importante.
À titre personnel, je me suis fait extrêmement discret ces derniers mois. Pour toute une série de
raisons d'ailleurs qui n'ont pas forcément de lien direct avec l'affaire des tueries du Brabant et en tout cas le forum. Pour autant, de manière sporadique, je regardais s'il y avait quelque chose de neuf. Je n'ai pas décelé de rebondissements. Donc, logique avec moi-même et sauf erreur manifeste d'appréciation,j'en suis toujours au stade des révélations d'un ancien syndicaliste (jaune) et sur ses supposées accointances avec les services secrets de l'État. Pour parler de manière un peu plus concrète, surtout pour ceux qui ne nous ont pas suivi depuis quelque temps, cette personne, membre du forum, demeurant ou ayant demeuré en France, auraient été mandatée par les services secrets américains, directement ou par l'intermédiaire de leur homologue belge pour préparer au moins une attaque de la seconde vague. Je n'ai peut-être pas consacré suffisamment de temps à des recherches plus pointues, s'agissant de la crédibilité de cette thèse et de ses résultats concrets sur le plan judiciaire. Sauf erreur ou omission, à plus d'un an de distance si je ne me trompe pas, strictement rien ne transparaît. Rien n'abonde dans le sens d'un complot et de l'utilisation « de petite mains » manipulées à leur insu. Par voie de conséquence, j'ai quelques questions très simples à poser :
1. Est-ce qu'effectivement, depuis près de 14 mois, rien de nouveau n'est apparu dans cette affaire ?
2. Une nouvelle piste vient-elle confirmer ou infirmer entre-temps la situation décrite au point précédent ?
De mon côté, je me permets de donner mon avis :
1. Puisqu'il est question d'un rallongement de la prescription, nous constatons un ralentissement des investigations et un désinvestissement des enquêteurs.
2. Si la thèse développée en juillet 2014 recueille toujours la préférence des enquêteurs, notamment après la dernière émission d'investigation de la RTBF, dans l'un de ces volets, celui du complot d'extrême droite, pourquoi rien ne bouge ? Est-ce que des enquêtes complémentaires sont diligentées par les services de police ? Est-ce que des requêtes à caractère diplomatique ont été adressées aux services américains et notamment à l'OTAN ? La question n'est pas anodine car si l'on suit notre fameuse thèse de juillet 2014, nous justifions par avance du côté judiciaire un enterrement de première classe. C'est évidemment très commode.
Au plaisir de vous lire Michel et vous tous, membres du forum.

Cs,

Merci pour votre message. Je ne peux que répondre ceci : calme complet sur le front de l'enquête. Plus rien dans la presse. Quant au témoin surprise, je n'ai pas d'avis tranché sur la question...

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
bernarddeboussu



Nombre de messages : 1175
Localisation : BORINAGE
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Mer 16 Sep 2015 - 20:36

@CS1958:

@Michel:

@Toutes et à tous:

Comme disent nos amis Anglais ... "Wait and see"!

Nous avons probablement des bribes de solution à portée de la main et c'est tellement évident qu'on n'y pense pas... Comme "La lettre volée", d'Allan Edgar POE!

Attendons la rentrée! study
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2549
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Mer 16 Sep 2015 - 21:05

bernarddeboussu a écrit:
@CS1958:

@Michel:

@Toutes et à tous:

Comme disent nos amis Anglais ... "Wait and see"!

Nous avons probablement des bribes de solution à portée de la main et c'est tellement évident qu'on n'y pense pas... Comme "La lettre volée", d'Allan Edgar POE!

Attendons la rentrée!   study

Bernard, à force de reporter d'échéance symbolique en échéance symbolique, ne pensez-vous pas qu'il y a un moment où on peut se poser des questions ? À force de faire preuve de sagesse et de patience, on aboutit au néant parce qu'un moment donné, on a pris la mauvaise piste et que l'on s'est fourvoyé en prenant pour argent comptant une thèse sensationnaliste, fantasmagorique et qui ne sera jamais démontrée. Soit la thèse en question est un tissu de mensonges. C'est mon opinion. Soit elle est totalement indémontrable et le pouvoir judiciaire a tout à y gagner. Bref, dans les deux hypothèses, c'est perdant – perdant pour la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
bernarddeboussu



Nombre de messages : 1175
Localisation : BORINAGE
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Mer 16 Sep 2015 - 21:13

@CS1958:

Allez, ne soyons pas démoralisés...

Il y a quand même une petite avancée plutôt dans le bon sens avec le "décryptage" du fameux code "ANU75" au fil "papiers"...

Ces munitions, si les auteurs des faits les ont repérées dans une revue d'armes où leurs propriétés étaient exposées, et ont noté sur un bout de papier le code de l'alliage, c'est qu'ils étaient intéressés dès 1983 par ce type de munitions d'une part (pour faire plus de dégâts!) et d'autre part, cela donne à penser qu'ils n'étaient pas ces "mercenaires" aguerris et surtout dotés d'une logistique solide qui leur aurait fourni tout cela sans avoir eux-mêmes à les chercher!

Et 1985 a vu des faits encore plus meurtriers ... mais sans usage "apparent" (à ma connaissance) de ces "cartouches SAUVESTRE"! Wink

Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2052
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Mer 16 Sep 2015 - 21:30

bernarddeboussu a écrit:
@CS1958:

Allez, ne soyons pas démoralisés...

Il y a quand même une petite avancée plutôt dans le bon sens avec le "décryptage" du fameux code "ANU75" au fil "papiers"...

Ces munitions, si les auteurs des faits les ont repérées dans une revue d'armes où leurs propriétés étaient exposées, et ont noté sur un bout de papier le code de l'alliage, c'est qu'ils étaient intéressés dès 1983 par ce type de munitions d'une part (pour faire plus de dégâts!) et d'autre part, cela donne à penser qu'ils n'étaient pas ces "mercenaires" aguerris et surtout dotés d'une logistique solide qui leur aurait fourni tout cela  sans avoir eux-mêmes à les chercher!  

Et 1985 a vu des faits encore plus meurtriers ... mais sans usage "apparent" (à ma connaissance) de ces "cartouches SAUVESTRE"!    Wink


On commence tout doucement à comprendre que les faits de 85 n'ont aucune commune mesure avec les fait de la 1° vague.
Mais réunir le tout par la découverte de Ronquières a perturbé l'enquête au point de faire partir les enquêteurs dans toutes les directions et par là, embrouiller l'enquête au plus haut degré.
Revenir en haut Aller en bas
bernarddeboussu



Nombre de messages : 1175
Localisation : BORINAGE
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Mer 16 Sep 2015 - 21:59

@Henry:

Il y a hélas eu une accumulation d'"embrouillaminis" qui ont envoyé les enquêteurs tous azimuts et les ont probablement fait passer à côté de pistes qui les auraient à coup sûr dirigés vers les auteurs des faits.

Aujourd'hui, tout a été à refaire, tout a été à repenser...

Tâches ingrates s'il en est mais qui permettront, si l'on persévère, de trouver une vérité qui colle à la vérité... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2052
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Mer 16 Sep 2015 - 22:27

@ Bernard,

J'admire votre optimisme mais comment peut-on comprendre qu'aucune des affaires soit-disant reliées aux tueries (1° et 2° vague) n'ont trouvés aucun début de réponse.
C'est cela qui est mystérieux.
On a surement pratiqué la politique de la terre brulée afin que rien ne puisse donner du grain à moudre.
Revenir en haut Aller en bas
bernarddeboussu



Nombre de messages : 1175
Localisation : BORINAGE
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Mer 16 Sep 2015 - 22:49

@Henry:

C'est un mystère pour moi aussi, d'où mon acharnement à essayer d'en saisir les mécanismes secrets!

Comme pour résoudre un problème complexe de maths ou de physique!

Bah, nous sommes tous sur le même bateau ... Essayons d'arriver à bon port! Wink
Revenir en haut Aller en bas
bwwwww1



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 03/12/2010

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Jeu 17 Sep 2015 - 0:03

bernarddeboussu a écrit:
@CS1958:

Allez, ne soyons pas démoralisés...

Il y a quand même une petite avancée plutôt dans le bon sens avec le "décryptage" du fameux code "ANU75" au fil "papiers"...

Ces munitions, si les auteurs des faits les ont repérées dans une revue d'armes où leurs propriétés étaient exposées, et ont noté sur un bout de papier le code de l'alliage, c'est qu'ils étaient intéressés dès 1983 par ce type de munitions d'une part (pour faire plus de dégâts!) et d'autre part, cela donne à penser qu'ils n'étaient pas ces "mercenaires" aguerris et surtout dotés d'une logistique solide qui leur aurait fourni tout cela  sans avoir eux-mêmes à les chercher!  

Et 1985 a vu des faits encore plus meurtriers ... mais sans usage "apparent" (à ma connaissance) de ces "cartouches SAUVESTRE"!    Wink


#Bernarddeboussu

Vous y allez quand même fort en essayant d’affirmer à tout le monde que l’énigme ANU75 a été résolue (par vous) ...

Sur vos seules déclarations que vous auriez entendu quelqu’un qui vous aurait parlé d’une hypothétique nomenclature sur les aciers....
Il n’y a aucune référence de ce type sur le web....Ni sur Dénal, ni sur cartouches Sauvestre...

Apportez-nous s'il-vous-plaît un peu de concret au lieu de « mon ami m’a dit ».... au lieu d’affirmer sur du vent (et désinformer...).
Comme vous le dites si bien dans la section papiers: "vous pouvez trouver des trucs sur "Dénal" et sur "cartouche Sauvestre" mais séparément", je vous invite à nous faire part de vos trouvailles concrètes car il n'y a absolument aucune corrélation sur le net entre ANU75 et vos nomenclatures d'acier...



Revenir en haut Aller en bas
romeo



Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Jeu 17 Sep 2015 - 9:43

A prendre avec de grosses pincettes
lisa
il y a 2 ans  | Reageer


Votre pitié, mettez-la où je le pense !

Je connais la vérité parce qu'étant petite, mon père m'avait envoyée après mon retour de l'école chez un serrurier chaussée de Boondael pour demander un duplicata d'une plaque d'immatriculation.

C'était un jeudi. Le 30 septembre ... 1982

Le numéro de plaque dont je devais demander un duplicata était ANU.75

Mon père me l'avait noté sur un papier

Il ne pouvait pas se douter que j'allais faire un jour le lien
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Jeu 17 Sep 2015 - 9:50

bwwwww1 a écrit:


#Bernarddeboussu

Vous y allez quand même fort en essayant d’affirmer à tout le monde que l’énigme ANU75 a été résolue (par vous) ...

Sur vos seules déclarations que vous auriez entendu quelqu’un qui vous aurait parlé d’une hypothétique nomenclature sur les aciers....
Il n’y a aucune référence de ce type sur le web....Ni sur Dénal, ni sur cartouches Sauvestre...  

Apportez-nous s'il-vous-plaît un peu de concret au lieu de « mon ami m’a dit ».... au lieu d’affirmer sur du vent (et désinformer...).
Comme vous le dites si bien dans la section papiers: "vous pouvez trouver des trucs sur "Dénal" et sur "cartouche Sauvestre" mais séparément", je vous invite à nous faire part de vos trouvailles concrètes car il n'y a absolument aucune corrélation sur le net entre ANU75 et vos nomenclatures d'acier...

Je sus d'accord avec vous, bien qu'intéressante cette hypothèse reste à confirmer et pour le moment nous n'avons rien de concret.
Revenir en haut Aller en bas
totor



Nombre de messages : 1091
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Jeu 17 Sep 2015 - 12:38

romeo a écrit:
A prendre avec de grosses pincettes
lisa
il y a 2 ans  | Reageer


Votre pitié, mettez-la où je le pense !

Je connais la vérité parce qu'étant petite, mon père m'avait envoyée après mon retour de l'école chez un serrurier chaussée de Boondael pour demander un duplicata d'une plaque d'immatriculation.

C'était un jeudi. Le 30 septembre ... 1982

Le numéro de plaque dont je devais demander un duplicata était ANU.75

Mon père me l'avait noté sur un papier

Il ne pouvait pas se douter que j'allais faire un jour le lien

Ca vient de quel site ? Vous devez citer vos sources merci !
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Jeu 17 Sep 2015 - 12:51

^ Cela a déjà été discuté sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
totor



Nombre de messages : 1091
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Jeu 17 Sep 2015 - 13:12

Soyons honnête ça sent le mytho à 95%, mais il ne faut pas négliger le 5% restant et quand même un peu évaluer la plausibilité de l'histoire en question. Je pense qu'il est avéré que les TBW ont copié des plaques existantes. Reste à savoir si ANU.75 était une plaque existante à l'époque ? Car un ancien policier ou gendarme pourra me dire si à l'époque des tueries ils étaient déjà équipés de terminaux permettant de contrôler les plaques à distance et d'ainsi savoir si le véhiculé a été volé etc.

Dans l'affirmative copier une plaque inexistante dans le fichier DIV aurait été du suicide car en cas de contrôle même hors de la zone d'attaque ils se seraient fait pincer.
Revenir en haut Aller en bas
bernarddeboussu



Nombre de messages : 1175
Localisation : BORINAGE
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Jeu 17 Sep 2015 - 14:47

@bwwwww1:

Oh, je ne me targue pas d'avoir résolu l'énigme relative à l'inscription "ANU75"...

Mon intention était d'apporter quelque chose justement de bien concret en corrélation avec les "pièces" retrouvées...

Quant au "web", on n'y trouve pas tout!

Contactez un expert en métallurgie ainsi qu'un expert en armement... Tous deux confirmeront ou infirmeront mes dires...

Les projectiles réalisés avec ANU75 sont des projectiles-flèches c'est à dire destinés à perforer les corps les plus résistants comme l'acier d'un blindage.
Ces projectiles sont capables de perforer même un "blindage réactif" et ce n'est pas peu dire.
On les a réalisés du calibre 20mm au calibre 120mm sous forme d'obus c'est à dire à usage purement militaire.

La "cartouche Sauvestre" est quant à elle une munition de calibre 12, c'est à dire destinée à être utilisée pour la chasse, dans des fusils de chasse ou des ... "riot-guns"!

Dont acte. study
Revenir en haut Aller en bas
bwwwww1



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 03/12/2010

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Jeu 17 Sep 2015 - 15:17

Dont acte ?

Quote Bernarddeboussu:
Les projectiles réalisés avec ANU75 sont des projectiles-flèches c'est à dire destinés à perforer les corps les plus résistants comme l'acier d'un blindage.

Ca c’est vous qui le dites, avouez qu’on a bien du mal à vous croire sur parole, avec tous les mythomanes qui ont déjà pollué le forum.

Donnez-nous un peu de concret si vous voulez être un peu plus crédible.



Alors que pourtant vous semblez avoir des informations très précises sur cet alliage :

Quote Bernarddeboussu:
Ces projectiles sont capables de perforer même un "blindage réactif" et ce n'est pas peu dire.
On les a réalisés du calibre 20mm au calibre 120mm sous forme d'obus c'est à dire à usage purement militaire.


D’où tenez-vous ces informations ? C’est encore votre contact qui vous a soufflé des éléments aussi précis ?

Revenir en haut Aller en bas
bernarddeboussu



Nombre de messages : 1175
Localisation : BORINAGE
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Jeu 17 Sep 2015 - 15:41

@bwwwww1:

Je suis "électronicien" et j'ai d'abord pensé au code de marquage d'un composant électronique particulier qui aurait été recherché par l'un des auteurs.
Après maintes recherches, j'ai dû déchanter et me rendre à l'évidence qu'il ne s'agissait nullement d'un composant électronique, diode, transistor à pointe, au Germanium ou autre.
Cependant, lors de mes recherches, j'ai rencontré pas mal de technologie des composants où était fait usage d'un marquage particulier, propre aux métallurgistes, pour identifier et répertorier les aciers et les divers alliages...
Et il y en a des tonnes!
J'ai alors demandé à une connaissance qui avait travaillé dans un bureau d'étude, au sein de la DGA (équivalent français des labos de la FN d'Herstal).
Sans dire pourquoi je souhaitais avoir le renseignement, je lui ai demandé simplement: "ANU75, ça évoque quoi pour toi?"
J'ai fait part de sa réponse et des explications qu'il m'a données immédiatement sur le fil "papiers" afin de lever toute éventuelle équivoque à ce propos et seulement dans le but d'informer les personnes qui cherchent honnêtement sur le sujet épineux des TBW.

D'autre part, n'a-t-on pas retrouvé aussi des revues d'armes (qui présentent souvent des nouveautés en matière d'armes et de munitions)?

Il m'a semblé intéressant de mentionner qu'une munition "projectile-flèche" très perforante (la fameuse cartouche Sauvestre) avait été crée entre autre par le Pr Sauvestre, de la DGA et semble toujours être commercialisée.

Une explication qui relie plusieurs "éléments concrets"...

Je ne suis malheureusement pas devin!

Et je ne puis que vous conseiller de vous renseigner plus outre, chez un métallurgiste et chez un spécialiste en armement...

Cela devrait pouvoir se trouver en Belgique... Du moins, espérons-le! Peut-être chez vos "collègues militaires". study
Revenir en haut Aller en bas
romeo



Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Jeu 17 Sep 2015 - 16:04

totor a écrit:
romeo a écrit:
A prendre avec de grosses pincettes
lisa


Votre pitié, mettez-la où je le pense !

Je connais la vérité parce qu'étant petite, mon père m'avait envoyée après mon retour de l'école chez un serrurier chaussée de Boondael pour demander un duplicata d'une plaque d'immatriculation.

C'était un jeudi. Le 30 septembre ... 1982

Le numéro de plaque dont je devais demander un duplicata était ANU.75

Mon père me l'avait noté sur un papier

Il ne pouvait pas se douter que j'allais faire un jour le lien

Ca vient de quel site ? Vous devez citer vos sources merci !
le journal Apache
Revenir en haut Aller en bas
totor



Nombre de messages : 1091
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Sam 19 Sep 2015 - 16:39

romeo a écrit:
totor a écrit:
romeo a écrit:
A prendre avec de grosses pincettes
lisa


Votre pitié, mettez-la où je le pense !

Je connais la vérité parce qu'étant petite, mon père m'avait envoyée après mon retour de l'école chez un serrurier chaussée de Boondael pour demander un duplicata d'une plaque d'immatriculation.

C'était un jeudi. Le 30 septembre ... 1982

Le numéro de plaque dont je devais demander un duplicata était ANU.75

Mon père me l'avait noté sur un papier

Il ne pouvait pas se douter que j'allais faire un jour le lien

Ca vient de quel site ? Vous devez citer vos sources merci !
le journal Apache

Oui merci mais un lien aurait été plus utile, ce dossier n'est pas évident alors si on ne rend pas la vie plus facile aux autres forumeurs on ne s'en sortira jamais Wink Il y a quelques bons réflexes à avoir...
Revenir en haut Aller en bas
Niet Simpel



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Ven 13 Nov 2015 - 18:43

Le collegue qui accompagnait le gendarme assasiné Marcel Morue, est-ce qu'il vit encore? Il s'appelle Jean Lacroix.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Sam 16 Juil 2016 - 19:02

correction: il semble que la voiture Mercedes n'avait pas encore le bouchon remis sur le reservoir quand Fourez fut attaqué .

Il était en train de faire le plein .
il n'avait pas encore remarqué ce qui se passait derrière le magasin et donc c'est les TBW qui lui sont tombés dessus ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Ven 16 Sep 2016 - 17:50

Hommage ce vendredi 16 septembre 2016 à Marcel Morue.

https://photos.google.com/share/AF1QipNGXnU0VnLWSPhRar8MOnl-fpZu4pybs70hsLMbPiqzkVhpMwR8AEmGgNM5q-gxng?key=cHVNWUhHTTB2aG5jM0F6QmlJbEhKLTR5aUxOSzB3

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Kangourou



Nombre de messages : 132
Date d'inscription : 30/07/2017

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Lun 14 Aoû 2017 - 23:41

Ont-ils été pourchassés du début à la fin ?
N'ont-ils pas été surpris dans leur fuite sur la chaussée de Nivelles à Braine-L'Alleud ?
Revenir en haut Aller en bas
lesommetdumonde



Nombre de messages : 146
Localisation : brabant-wallon
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Mar 15 Aoû 2017 - 14:16

Ils ont été poursuivi dès qu'ils ont été vu par la police de Braine-l'Alleud, soit à partir du carrefour formé de la chaussée de Nivelles avec l'avenue Alphonse Allard sur la commune de Braine-l'Alleud.
La chasse s'est terminée sur cette même chaussée de Nivelles 200 mètres avant le carrefour dit du COSMO, soit carrefour entre chaussée de Nivelles et route du Lion.
Revenir en haut Aller en bas
Kangourou



Nombre de messages : 132
Date d'inscription : 30/07/2017

MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   Mar 15 Aoû 2017 - 14:36

Ce qui tendrait à démontrer que leur intention première n'était pas de prendre le ring - ils auraient pu le faire avant - ni de se rendre dans le centre de Braine-l'Alleud - ils auraient également pu le faire avant ...



L'avenue Allard est celle indiquée par la "bulle" verte. Le carrefour formé par la chaussée de Nivelles et la route du Lion (qui allait, à l'époque, en ligne directe vers l'auberge des 3 canards) est celui où se trouve la sortie du ring No 25 (qui permet uniquement de prendre la direction du carrefour Léonard ou de sortir de l'autoroute à cet endroit, en venant de Nivelles).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nivelles, 17 septembre 1983   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nivelles, 17 septembre 1983
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 32 sur 35Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 31, 32, 33, 34, 35  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bientôt, le 9ème anniversaire des "attentats " du 11 septembre...
» en ce 19 septembre, nous fetons Notre-Dame de La Salette
» Du 31 août au 8 septembre Neuvaine de la Nativité de Marie
» Neuvaine du 6 au 14 septembre
» Horaire examens septembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Nivelles, 17 septembre 1983-
Sauter vers: