les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ohain, 2 octobre 1983

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Lun 22 Mai 2017 - 8:23

Citation :
le butin n'était pas grand : le voiture rouge de  Catherine Van Camp .

La caisse du resto était vide, la recette du jour était déja là mis à l'étage  mais les voyous n'étaient pas monter ds le flat à l'étage

le "vieux bon homme ( vouyou 2 à l'inter.) partait.

quand les (gegijselden) à l'interieur osaient sortir ils trouvaient mr.Van Camp dehors sur le sol avec son veston sur sa tête .
il vivait encore.

Van Camp était abattu avec deux pistolets differents

Il avait encore une grande somme de cash sur soi en francs français et belges.

Sur le parking il y avait les pneux des autres voitures tirés à plat
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Lun 22 Mai 2017 - 8:30

ici le burnbuury a suivre
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Lun 22 Mai 2017 - 8:45

Citation :
Van Camp en danger de mort  était transporté à la clinique  de  Ottignies .

une balle avait traversée la tête .

Peu après, encore avant deux heures cette nuit, un employé ds la clinique récevait une coup de téléphone d'un homme parlant en français avec un accent du brabant wallon.

sa voix n'etait pas jeune , mais bien authoritaire:

Il y a là chez vous quelqu'un avec un balle dans son corps ? ,

l'homme disait encore qqs chose incomprehensible , ds le sens de "c'est la voiture de Braine l'Alleud ,

"NON" disait l'employé.

l' appelant s'énèrvait et changait vers le wallon :

"Alors on vient le finir   !  "

et il cloturait le coup de tel

et personne n'est venu.

autour de 4h50 mr van Camp décède
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Lun 22 Mai 2017 - 8:50


l'ecrivaine connait bien les dossiers mais

comme ds toutes les textes on peut trouver des erreurs

je préfère avant de continuer la traduction
d'attendre un peu les réactions de nos membres

après on va lire l'orientation de l'enquete et les déductions des premières enqueteurs
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Lun 22 Mai 2017 - 9:27

il est imperatif de relire aussi les docs du premier comm. parlement où on peut retrouver les étapes de l'enquete , ici sur la page 3 !!!


et le fait qu'il y a deux 7.65mm en jeu  dehors  et où à la fin on parle de la troisième arme qui a tiré ds le frigidaire .


mais RIEN sur les ménaces signalées par les services de la clinique de Ottignies
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Mar 23 Mai 2017 - 8:17

timeline doc parlement +

Citation :

-Appel du 900  secours   :                            1h09
-Gendarmerie braine alleud avisée                 1h15

-Police de braine occupait déjà à                    1h19 carrefour chaussee de charlerloi
-Si départ ambulance de Ottignies st Pierre  : 1h09+  16 minutes

-Arrivé ambulance au 3 CC                            1h25
-Gendarmerie aussi
-Signalement golf sur radio                            1h30
-Chargement du blessé    >                           1h35

- Retour Ambulance vers Ottignies  35+16>    1h 51

-Sortie victime vers le service d’urgences       3 min  >   1h 54

:............................................................1h57:
-

Citation :
Peu après, encore avant deux heures cette nuit, un employé ds la clinique récevait une coup de téléphone d'un homme parlant en français avec un accent du brabant wallon


-Signalement par Telex                                  03h00

-Décès                                                         4h50

-J.I..  min publique +
expert balistique ? +
pol judiciaire au 3CC :                                   05h10

timeline possible mais serré : les tbw doutent de la mort et écoutent via scan la gendarmerie mais il ne peuvent savoir qu'il est déjà décédé  puis douvent encore chercher une cabine de telephone pour anonymiser leur appel ! ?

l'employé de la clinique ne pouvait pas encore savoir l'etat de mr. van Camp
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Mar 23 Mai 2017 - 18:45

Accent du brabant wallon? On reste aux alentours de Braine l'Alleud encore et encore.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Mar 23 Mai 2017 - 19:39

Citation :

''sa voix n'etait pas jeune , mais bien authoritaire:''

Si c'est le vieux, ce n'est pas lui qui parlait une langue étrangère non reconnue juste avant?

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Mar 23 Mai 2017 - 20:44

en effet les 7  personnes présents ds la cuisine déclarent:

Citation :
Les septs temoins dans le resto étaient les seuls à avoir bien pu observer le voyou(2)= vieux

ils le décrivent comme pas grand max 1m80  , très nerveux et assez ronde (gezet)


il parlait le français avec accent et disait qqs chose ds une langue in- comprehensible

il portait une masque en caouthou (rubber) representant une vieux bon homme avec un oeil (lodderoog)



et l'employé de la clinique Saint Pierre déclare:


Citation :
Peu après, encore avant deux heures cette nuit, un employé ds la clinique récevait une coup de téléphone d'un homme parlant en français avec un accent du brabant wallon.

sa voix n'etait pas jeune , mais bien authoritaire:

Il y a là chez vous quelqu'un avec un balle dans son corps ? ,

l'homme disait encore qqs chose incomprehensible , ds le sens de "c'est la voiture de Braine l'Alleud ,

"NON" disait l'employé.

l' appelant s'énèrvait et changait vers le wallon :

"Alors on vient le finir   !  "




il est difficile d' estimer les régions ou en parlait a la maison le "(brabant-)wallon"  en 1983


mais il ne faut pas oublier que les textes des PV peuvent être influencé par le premières conclusions de Dery qui sont pe paru ds la presse , via les deux journalistes et l'arrestation des borains


timeline  à corriger !:
19-20  juli 1983 Dery designe arme Cocu  a servi pour Hal et probablement aussi pour Genval

24 :08:83 Dery dessiné comme expert Ruger Cocu

17 septembre nivelles

fuites ds la presse par deux journalistes (   )   ????

2 octobre OHAIN

22 octobre 1983  rapport DERY

Citation :
Extrait : Désigné le 24 août 1983 par le juge d'instruction, l'expert en
balistique Dery conclut dans son rapport daté du 22 octobre 1983
au fait qu'il existe une probabilité de 99 % que les projectiles tirés
au Delhaize de Genval l'ont été par le revolver Ruger ayant appar-
tenu à Cocu, puis, semble-t-il, à Estiévenart.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Mer 24 Mai 2017 - 7:48

https://en.wikipedia.org/wiki/Walloon_language

http://users.skynet.be/lorint/wallang/wal-ned.html


on y apprend  que les wallons parlent encore plusieurs dialectes et je doute fort que des bruxellois ou "citizens"  connaissent plus que qqs mots des argots .


qoui que tous "prestent" et ne "travaillent" pas  "septante" heures par semaine .

il m'est donc difficile de comprendre qui comprend qui ds une altercation.

je doute donc fort que ces TBW de Ohain sont d'origine tsigane ,greque , espagnol etc   .


----------

dehors sur le parking du 3cc il y avait la porsche, un R4 et un alfa

il y avait trois roues gauche de chacun des trois voitures tirées à plat



il est possible que ces calibres ne sont pas verifier car ds le bouqin de bende de 1988 ds le tableau pour Ohain on trouve rien

donc mr van camp deux balles dont un qui a traversé?

une balle ds le frigo et trois balles ds pneux les voitures ?

qqs part on a écrit que l'arme de Morue aurait été utilisée?
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Dim 28 Mai 2017 - 15:38


K à écrit :

''qqs part on a écrit que l'arme de Morue aurait été utilisée?''

Oui, source Dupont-Ponsaers :

''Selon les experts, la balle de 7,65 mm tirée dans la nuque provenait sans doute de l’un des deux pistolets de service volés aux gendarmes attaqués le 17 septembre sur le parking du Colruyt de Nivelles''

K à écrit :

''je doute donc fort que ces TBW de Ohain sont d'origine tsigane ,greque , espagnol etc .''

-Je le pense aussi, à Uccle l'un de ces tueurs imitait l'arabe . . .

-Ou est ce que j'ai lu que lors d'une attaque l'un d'eux imitait le langage manouche?

-Et cette expression employée lors d'une attaque : ''je te coupe en deux'' , cette expression

là je l'ai entendue à plusieurs reprises dans les années septante, mais toujours en Wallon!

Cordialement

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Lun 21 Aoû 2017 - 7:48

si le mr.C qui avait travaillé là en 19xx comme cuistôt,.... a été interviewé volontairement en suisse puis il a pris ses valises pour une voyage unique en ASIE ...

il serait interessant de retrouver les sources où on a écrit que la fille du victime a été à l'école avec la fille disputée au café la "Rotonde" puis partie d'urgence avec son julot en Paraguay...?

Au 3CC on employait beaucoup de personel-s copains et cette fille aurait pe. aussi travaillé ds le resto de 3CC à un moment car elle semble avoir ses parents à braine alleud

elle aurait pu connaitre le cuistot  et les copains & clientèle sensible du 3cc


les details de la nuit du meurtre mis en lumière ici plus haut  montre un cadavre excellenti voulu

>pas de l'argent volé et

puis le vol de la voiture comme postiche pour simuler la continuation des  TBW à BEERSEL2 et ANDERLUES.

il y a eu parution d'un article ds le vif ? qui s'intitulait  :

les 3 pistes les plus farfelus que les enqueteurs suivent  ou qqs chose de ce genre

un des pistes et celles était "chantage sensible à arrêter.... puis repris par d'autres


Dernière édition par K le Lun 21 Aoû 2017 - 18:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Lun 21 Aoû 2017 - 7:55

il faut naturellement savoir où ce café Rotonde se trouvait ............pas loin des locaux de F.N je suppose donc en face de .... et qui avait donné cour de tir juste avant
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Mar 22 Aoû 2017 - 14:34


Le pourquoi du 02 octobre, le pourquoi du 07 Octobre, le pourquoi du 01 Décembre.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------

30 Septembre 1982 :
-----------------------

- Les tdb sont à la une
- 1 policier tué, 2 gendarmes grièvement blessés.

>>Ils ont un nom, ''les tueurs de Wavre'' et sont activement recherchés.

>>>>SILENCE RADIO, ILS DISPARAISSENT DES RADARS, ILS SE FONT DISCRETS.

03 Mars 1983 :
-----------------

- Les tdb sont à la une.
- Le gérant du Colruyt de Halle est abattu

>>Une prime de 5 millions est offerte et ils sont activement recherchés, ils sont '' wanted ''.

>>>>SILENCE RADIO, ILS DISPARAISSENT DES RADARS, SE FONT DISCRETS.

17 Septembre 1983 :
------------------------

- Les tdb sont à la une
- 1 couple abattus, 1 gendarme abattu, 2 gendarmes blessés.

>>Ils sont activement recherchés.

- Le 24 Septembre 1983, des liens sont établis entre les différentes tueries, c'est public.

>>>>ILS REAPPARAISSENT le 02 Octobre à Ohain ET NE SONT VRAIMENT PAS DISCRETS.

Citation de Chronos :

''Il ne faut également pas perdre de vue que s’il n’y avait eu la mort du restaurateur, ce vol aurait été juste un fait divers parmi tant d’autres.''.

Exact, ils ne cherchent pas à être discret, justement.

>>>>Ils reviennent violemment et pour être remarqués,

à partir de maintenant, ils s'uniformisent. . .

- Port de masques de carnaval
- Utilisation unique de véhicule Golf
- Tirs d'entrée de jeu
- Victime(s) à chaque opération.

>>>>L'objectif de l'UNIFORMISATION est que quand ils arrivent, on sache que c'est eux.

Citation Chronos :

''pourquoi d’un côté se donnaient-ils la peine de changer de temps en temps de véhicule et de varier leurs déguisements (cagoules, masques, perruques, col roulé) lorsqu’ils commettaient leurs attaques de supermarché (ce qui tend à démontrer une volonté de la part des auteurs d’éviter autant que possible que des liens entre les différents faits ne puissent être établis) ''.

Exact, et maintenant ils s'uniformisent?. . .Donc, tout ce qu'ils commettront par la suite
leur sera immédiatement attribués. . .

(((( Ajouter des données faussent à une équation, fausse le résultat))))

DELOCALISATION :

Ils vont promener la golf Van Camp à gauche et à droite du coté de Namur,
mais pas à Ixelles surtout ( faudrait être con, non?).

- 29 Octobre, l'état dans son obligation de trouver des coupables et de calmer l'opinion public
( c'est clair pour tous au moins ca.) arrête les premiers borains.

>>>> - 01 Décembre à Anderlues, les tdb simulent un hold-up manqué et
viennent déposer la Golf Van Camp dans le Borinage.

>>D'autres suspects- Innocentés et innocents- sont arrêtés.

>>>>SILENCE RADIO, ILS DISPARAISSENT DES RADARS, SE FONT DISCRETS. . .

De même que la promenade qu'ils font à Namur et alentours a pour même objectif
d'éloigner l'enquête de leur centre d'opération, leur Q.G. à Ixelles.

Je n'émet pas un avis, j' AFFIRME, que les mobiles des tueurs pour Ohain, Beersel2,
et Anderlues étaient de rester libre, et pour ce, ils ont opérer une manœuvre de diversion
(uniformisation et délocalisation).

POURQUOI PRATIQUER UNE MANOEUVRE DE DIVERSION ?

C'est parce qu'il y a besoin.>>>>Si les tdb portent l'œil du chasseur vers d'autres lieues,
c'est qu'ils sont, à ce moment, à sa portée.

Je parle d'addition de faits, donc d'indices, mais ces indices additionnés nous savons
qu'ils ne mènent vers personne. . .Sauf si les enquêteurs avaient focalisé cette
addition d'indices vers une zone de recherche bien précise.

Ensemble, nous avons progressés dernièrement sur le vol des gilets pare-balles à Tamise.

A Tamise, qui pouvaient être au courant ?

A Tamise, qui pouvait agir de la sorte ?

Qui sait agir de la sorte?


@l'andouille-géante et @B.R. :

L'ADDITION VIENDRA. . .On ne peut pas éternellement se soustraire.


Cordialement aux membres





Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Mar 22 Aoû 2017 - 18:02

un responsable de la sécurité de delhaize semble avoir déclaré que l'action de beersel 2 n'avait pas de similitudes avec les autres attaques

en plus les pseudo's TBW ou copy cats ont égaré le seul gendarme de faction vers le colruyt où un agité avait téléphoné avec une info pour avoir le prime(1) de colruyt . il devait re-téléphoner > et ne l'a jamais fait .

deuxième fait bizarre , le témoin qui voulait rester anonyme qui indique le banquette  arrière du golf sur le parking avec les cheveux du chien de la fille de van camp et dont le couleur du siège lui donne l'info que la voiture était rouge à l'origine ! > il se disait ancien travailleur de chez VW  !
(cfr beetgenomen)

l'histoire du petit poucin....   qui est suivit par des déclarations de popol le menteur qui indique que F.G. n'habitait tout près ...... mais popol avait le surnom de menteur   et il avait des oignons avec F.G.
à .....

n'importe ,qqs semaines après  en decembre F.G. est éjècté ,sans parachute de la P.J. puis 5 ans après en tôle pour 30 holdups à la côte .

la formation de policier judiciaire n'est pas au point pour faire de casses et attaques

ni celle de la gendarmerie .......

la première vague démarre avec des recherches de F.G. qui fait disparaitre le Santana et qui fait mal la perquisition ds le n° 83 a et b ou STILLEMANS habitait .

donc si on oublie la bande  et on retourne aux doutes

1.dinant > wavre  : liens préparatif avec les duponts mais ils étaient fort occupés avec les preparatifs de Zavemtem au même moment donc execution par une équipe étrangère pour l'entrainement ?, but := faire peur à Pourtois ?

car IRC du n°3 surêté .

2. vanden eynde  : tout est faux ds les bouqins

3. Angelou : il avait l'habitude de venir au flagey où il passait ses journaux à un copain cafetier

but : éliminer un indic car il habite en face de F.N(cfr vol qqs semaines avant) et tout près aussi de la ROTONDE

4 vol de pigot  du ministère ; statistiquement cela ne peut être en lien avec latinus et le WNP

et la campagne des attaques de magasins démarre quand van wijck fait faillite > plus de sponsors .  (fin 16 aout)

5 Tamise n'a rien à voir avec TBW

6 Nivelles : il faut rechercher ds la presse d'où arrivent les premières info's sur l'utilisations de gilets à nivelles. >Fausse info lançée par qui ?

le seul survivant est en choc donc  > rien est correcte ?

un des victimes est bon client au 3CC

7 . 3CC : pas d'argent volé ,que la voiture et le restaurateur pas tué directement ...puis menaces de venir le tuer à l'hopital ! ASSASsINAT maquillé .

si l'ancien quistôt prend le poudre d'escampettes en suisses puis en asie

c'est que l'histoire est en route depuis des années > résidus d'un chantage avorté?  sur des clients d'envergure ?
...

comme cela le point culminant de la première vague n'est pas NIVELLES mais 3canards ?

la bande aux trois canards! , coin ,coin et coin

plus les copains de Van Camp , sa Porche volé , l'argent prêté à Rossignol

et le pigot mis à feu à qqs centaines de mètres de ce restaurant
six mois plus tôt  >menace déguisé à qui veut comprendre ?
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Mar 22 Aoû 2017 - 22:41


Bonsoir K,

Vous avez écrit :

''un responsable de la sécurité de delhaize semble avoir déclaré que l'action de beersel 2 n'avait pas de similitudes avec les autres attaques''

Il y a des similitudes bien sur que si.
Mais ce qui me semble différent, c'est les descriptions physiques telles que nous les avons :

D'habitude on a très difficile de décrire précisément leurs tenues, et ici il y a une précision
telle que un tatouage sur l'avant-bras ce celui qui semble être le vieux est aperçue
et une tache dans le cou du géant.


Cordialement




Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2553
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Mar 22 Aoû 2017 - 22:52

guy mayeu a écrit:

Bonsoir K,

Vous avez écrit :    

''un responsable de la sécurité de delhaize semble avoir déclaré que l'action de beersel 2 n'avait pas de similitudes avec les autres attaques''

Il y a des similitudes bien sur que si.
Mais ce qui me semble différent, c'est les descriptions physiques telles que nous les avons :

D'habitude on a très difficile de décrire précisément leurs tenues, et ici il y a une précision
telle que un tatouage sur l'avant-bras ce celui qui semble être le vieux est aperçue
et une tache dans le cou du géant.


Cordialement








Guy l'histoire du piston et du "bone" croisés des Outlaws a été a priori balayé d'un revers de main au nom d'un site des Outlaws ne collant pas au niveau de la date de création en Belgique. Il y a de cela 2 ou 3 mois. Alors, vous savez.... Donc motards d'ED (Incendie Pour). Aussi piste des Sudistes. On se demande parfois si on ne prêche pas dans le désert.... Assez désolant.
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Mar 22 Aoû 2017 - 23:35


Bonsoir CS,

au départ, on parlait d'un squelette ou d'un moteur.

Vous les définissez claniques, et ca se tient très bien.
Les membres d'un clan fermé ont les us de ce clan, les habitudes, les réflexes,
le langage ou le capacités, le mode de fonctionnement propre à ce clan.
Le reste, ce n'est pas leur univers, puisqu'ils sont claniques, il fonctionnent en circuit fermé.
( peut importe la nature de ce clan ).
C'est exactement ca.

Dans leur mode de fonctionnement, il y a l'ombre et la nuit, le souci ultime de ne pas se faire démasquer jusqu'à l'horreur de tirer sur un enfant de 9 ans qui lui, affronte la mort en face, tout
ca parce que cette douillette de géant ne supporte pas les masques dans l'action.

Citation de Lionel Ruth, devoir d'enquête :

''Des gangsters qui ce sont donnés les moyens de ne pas se faire prendre''

Exactement, ils disparaissent quand ils sont recherchés ce qui est la logique pure.
Après Wavre, on n'en entends plus parler, ils se font silencieux
après halle, ils ne font plus les grandes surfaces. . .
Les liens entre les deux ne sont toujours pas établis à ce moment de leur histoire.
Alors pourquoi après Nivelles ils reviennent comme des cows-boys ?
Pourquoi ne se comportent-ils pas comme à leur accoutumée, ils ont déjà vécu ca pourtant ?

Etre traqués, ils connaissent, avant Nivelles, ils ont eus des échanges de coups de feux avec les forces de l'ordre.
Avant Nivelles, ils avaient déjà été dans les journaux, recherchés à la une.
Ils ont même été ''wanted'' après Halle, mais ils se font tout petits ensuite, ils disparaissent.
Pourquoi font-ils pas pareil ici?

Pourquoi braquent-ils les projecteurs de la presse sur eux de la sorte?

Re-citation de Lionel Ruth :

''''Des gangsters qui ce sont donnés les moyens de ne pas se faire prendre''

Exactement, et ils sont même revenus à Ohain, Beersel2 et Anderlues en ce sens,
et dans leur us, ils savaient comment réagir.


Cordialement à vous CS


Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2553
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Mar 5 Sep 2017 - 11:42

Au sujet de Marcantoni (cf. Wiki par simplicité), référence à la "bande des 3 Canards". Evocation antérieure ici restée sans réponses.
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2553
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Mar 5 Sep 2017 - 11:45

Carrière dans le milieu[Wiki

Il monte avec le frère de Tino Rossi le cabaret « Les Calanques », rue Quentin-Bauchart3. Puis, dans les années qui suivent, sa vie est parsemée d'arrestations, de contrôles et de petites peines de prison. Jusqu'en 1951. Année où l'un de ses amis, Leybus Schlimer, dit « Léon le Juif », est arrêté par la 1re brigade mobile pour un braquage à la Banque Algérienne de Paris. À l'époque, ce service de police judiciaire de la Sûreté nationale est particulièrement redouté du milieu, car bien peu de truands ont su résister aux interrogatoires du groupe chargé de la répression du banditisme. En tous cas, Léon le Juif balance Marcantoni aux policiers. Il sera condamné à cinq ans mais n'en purgera que trois. Léon mourra une semaine après que Marcantoni sera sorti de prison. Son assassin ne sera jamais identifié.

En 1953, Marcantoni fait la connaissance dans un bar de Toulon tenu par son frère, d'un jeune soldat de retour d'Indochine : Alain Delon. Ils resteront amis. Et plus tard, devenu une star, Delon lui fera découvrir le monde du show-business. Mais même s'il se dit producteur, Marcantoni reste dans le milieu du banditisme. On le dit très proche de la bande des Trois Canards (où entre autres un certain Tany Zampa fera ses premières armes), du nom d'un bar du même nom, spécialisée dans le racket et les braquages. Il se spécialise bientôt dans le braquage de banques, ce qui lui vaut d’être fiché au grand banditisme en 1959. Il aurait fait partie du SAC (service d’action civique)[réf. nécessaire], mais a démenti cette affirmation4. Il assure le service d'ordre pour Robert Hersant dans l'Oise2. Il est par ailleurs cousin de Jean-Charles Marchiani2. En prenant de la bouteille, le personnage devient cependant plus prudent. Et même si son nom apparaît dans des enquêtes concernant des règlements de comptes, des vols, des histoires de fausse monnaie, il parvient le plus souvent à passer à travers les mailles du filet2. Politiquement, comme beaucoup de Corses (source ?), on dit aussi qu'il a été partisan de l'Algérie française et proche de l'OAS, mais il s'est toujours défendu d'être une barbouze.

Dans les années 1960, peu à peu, il se retire des affaires. S'il ne devient pas un parrain, dans le milieu, il est considéré comme un juge de paix. On le gratifie du surnom de « Commandant »
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2553
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Mar 5 Sep 2017 - 12:20


La bande des trois canards


La bande des trois canards, brièvement évoquée dans les articles consacrés à Gaëtan Zampa et à Jacky le Mat, a pris le nom du bar qui constituait son quartier général, situé à Paris, 48, rue de la Rochefoucault. Celui-ci était la propriété depuis 1951 d'un des membres du groupe, Marius B. Mais c'est dans le sud, notamment sur la côte d'azur, que la bande des trois canards va faire ses classes. Elle était alors constituée de jeunes truands marseillais, ses principaux membres s'appelant Marius Bertella, Eugène Matrone et Gaëtan Alboreo.

Le métier de racketteur appris et maîtrisé, la bande va migrer sur Paris. Sa période faste va durer dix ans, entre 1955 et 1965. Dix ans durant lesquels ses membres vont racketter les tenanciers d'établissements parisiens, avec une préférence pour les bars et les hôtels, mais aussi pour les types tranquilles, peu aptes à se rebeller. C'est en ce sens que la bandes des trois canards se révélera être une magnifique école du crime organisé. De nombreux truands, et pas des moindres, y sont en effet passé. On citera notamment Jacky le Mat, Gaëtan Zampa, Edgar Zemour, François le Grec, François S, François M(qui aurait également fait partie du gang des tractions avant de Pierrot le Fou), Maurice B, Francis P, Raoul T... .

Les mises à l'amende infligées par les Canards aux récalcitrant sont plutôt violentes. Ceux-ci étaient amenés au QG où ils faisaient l'objet de diverses tortures. Bien que leurs pratiques étaient connues, personne n'osait les inquiéter, si bien que les membres pouvaient traîner en toute impunité dans Montmartre.

En 1966, après moult rackets, la bande va se désintégrer. Certains comme Bertella vont investir dans des haras en Normandie et se faire décorer de médailles agricoles, d'autres vont préférer l'héroïne ou encore les courses.
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 680
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Ven 15 Sep 2017 - 20:31

La langue parlée par les 2 auteurs de ces faits pourrait être l’oranais, une langue arabe aux influences espagnoles parlée dans l’ouest de l’Algérie.
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2553
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Ven 15 Sep 2017 - 21:43

Pourquoi pas.
Pour autant, nous disposons des écrits du gendarme Raes. Le serbo-croate semble plus plausible n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2553
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Ven 15 Sep 2017 - 23:11

Et puis l'UE est bonne file; Lhost, Travras.
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2553
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Ven 15 Sep 2017 - 23:27

CS1958 a écrit:
Au sujet de Marcantoni (cf. Wiki par simplicité), référence à la "bande des 3 Canards". Evocation antérieure ici restée sans réponses.

Y avait -il beaucoup d'établissements de restauration de ce nom en Belgique ? Certes, le dénomination peut être neutre et plutôt bucolique. Pur fruit du hasard peut-être. Clin d'œil à un passé pas tout à fait transparent. Vielles amitiés non avouables. Le débat n'est pas neuf. Rien n'est jamais sorti de concret sur le sujet. Les mauvaises langues parleront de Zaventem et viendront alimenter cette modeste piste. D'autres seront interpellés par la discrétion de feue Melle Van Camp. D'autres enfin seront interpellés par le fameux Burberry's. D'autres encore pas les repas d'un colonel de gendarmerie pas très commode. Donc, bien sûr, le sujet ne revient par sur le tapis comme cela. La parenthèse n'est pas fermée. Donc, on revient à la charge de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ohain, 2 octobre 1983
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» info : 16 et 17 octobre 2010 à Toulouse
» Rituel de Samain-31 octobre 2010
» La guerre des mondes: Les martiens d'Orson Welles le 30 octobre 1938
» VENDREDI 8 OCTOBRE
» Le 13 octobre: Un automobiliste a vu les passagers d'une soucoupe (Toulouse)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Ohain, 2 octobre 1983-
Sauter vers: