les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ohain, 2 octobre 1983

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
AuteurMessage
maximenicolai

avatar

Nombre de messages : 146
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Dim 12 Aoû 2007 - 0:57

Il ne devrait pas terminer sa vie en prison vu qu'un avocat s'occupe de la révision de son procès et semble avoir tous les éléments l'innocentant. L'un de ces éléments implique la sureté de l'etat dans la construction de fausses preuves...
Revenir en haut Aller en bas
maximenicolai

avatar

Nombre de messages : 146
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Dubois   Dim 12 Aoû 2007 - 0:59

Comment attribue t on cette malette à Claude DUBOIS ? Quel est le calibre des armes ? Peut on m eclairer ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Dim 12 Aoû 2007 - 11:18

maximenicolai a écrit:
Il ne devrait pas terminer sa vie en prison vu qu'un avocat s'occupe de la révision de son procès et semble avoir tous les éléments l'innocentant. L'un de ces éléments implique la sureté de l'etat dans la construction de fausses preuves...

Vous parlez de l'affaire du meurtre d'une femme?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Mer 15 Aoû 2007 - 20:57

Dubois écope de 30 ans(27/04/2004)

Assises de Bruxelles: c'est sa quinzième condamnation

BRUXELLES 30 ans de prison, c'est la sanction infligée par le jury populaire de la cour d'assises à Claude Dubois, âgé de 60 ans et reconnu coupable de meurtre au préjudice de Menaouer Megherbi, un Algérien de 32 ans.


Dubois a commis l'impensable en octobre 2001. A l'époque, un éclusier découvre un tronc humain dans le canal Bruxelles-Charleroi. Alertée, la police retrouve les différents membres du corps sur une distance de plus d'un kilomètre, à l'exception de la main droite.


L'autopsie permet de révéler que la victime a d'abord été abattue de trois balles avant d'être dépecée. C'est ensuite un ami de Menaouer qui met les enquêteurs sur la piste d'une épicerie située à Uccle. La gérante s'appelle Leila. Elle vit maritalement avec Dubois.


Leila est interpellée avant d'être relâchée. L'étau se resserre autour de Claude Dubois. Les enquêteurs relèvent des traces de sang dans un hangar attenant à l'épicerie. Le labo conclut à un ADN appartenant à la fois à la victime et à l'accusé. Dubois nie l'évidence.


Devant la cour d'assises, les jurés ont considéré que Dubois était l'homme qui a ôté la vie à Menaouer Megherbi. Verdict: 30 ans de prison ferme.


Les juges ont considéré que le sexagénaire n'avait pas tenu compte des avertissements de la justice puisqu'il avait déjà été condamné à 14 reprises devant les tribunaux correctionnels.




source : la DH, 2004

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Trisch
Admin


Nombre de messages : 434
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Dim 19 Aoû 2007 - 14:02

maximenicolai a écrit:
Comment attribue t on cette malette à Claude DUBOIS ? Quel est le calibre des armes ? Peut on m eclairer ?

Pour ma part, je ne saurais vous répondre, peut-être un de nos membres ?

_________________
Trisch
Revenir en haut Aller en bas
René De Witte



Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: dubois delhaize TBW: articles parus dans De Tijd le20/6/1997   Lun 20 Aoû 2007 - 23:43

Delhaize-bestuurders staan centraal in verwaarloosd spoor in Bende-onderzoek

Verborgen financieringen in Brussels prostitutiemilieu en chantage door rijkswachtkolonel

BRUSSEL (tijd) - In het kader van het onderzoek naar de moorddadige overvallen van de Bende van Nijvel op drie Delhaize-winkels in 1985, onderzochten de Bende-speurders de levenswandel van twee bestuurders van Delhaize. Ze ontdekten dat bestuurder Jacques le Clercq had gezorgd voor de financiering van de aankoop van acht bordelen aan de Aarschotstraat in Brussel. De bordeelhoudster werd gechanteerd door een rijkswachtkolonel. Le Clercq wilde de hulp inroepen van Paul vanden Boeynants om daaraan te verhelpen. Dit scenario werd door de onderzoekers nooit uitgevlooid. Het is ook nog nooit ter sprake gekomen voor de huidige parlementaire Bende-commissie, ook al zitten de stukken in het grote Bende-dossier.

In september 1985 voerde de Bende van Nijvel aanslagen uit op de Delhaize-filialen van Overijse en Eigenbrakel. Enkele weken later in november werd in Aalst een bloedbad aangericht. Op de drie locaties vielen tezamen 16 doden. Nog steeds blijft de vraag onbeantwoord waarom precies Delhaize werd uitgekozen. De directie van de warenhuisketen blijft geloven dat de drie filialen door de Bende werden uitgekozen om hun ligging, vlakbij ontsnappingswegen. Over de motieven van de bloedige reeks overvallen uit 1985 deden enkele hypothesen de ronde. De meest verspreide is dat de Bende met haar terroristische aanslagen het land wilde destabiliseren en - als gevolg daarvan - de overheid ertoe aanzetten de rijkswacht meer middelen te verschaffen.

De Bende-speurders onderzochten gedurende korte tijd of het bedrijf Delhaize mogelijk het slachtoffer was geweest van een afpersing. Onder meer werd gedacht aan een afpersing op het Amerikaanse filiaal Food Lion, die mogelijk het werk was van de maffia. Deze hypothese werd snel verlaten.

De redactie kon nu documenten inkijken waaruit blijkt dat de speurders in verband met Delhaize nog een ander spoor bewandelden. Deze keer werd niet het bedrijf zelf onderzocht. Het gaat om twee bestuurders wier levenswandel door de speurders werd onderzocht. Anders gesteld: waren de overvallen op Delhaize bedoeld om zijn bestuurders op de knieën te krijgen?

De speurders beschikten over een aantal intrigerende elementen. Zo bleek bestuurder Jacques le Clercq in het begin van de jaren tachtig de financiering te hebben gedaan voor de aankoop van acht bordelen in de Brusselse Aarschotstraat. Die stonden op naam van Nicole A., de minnares van Le Clercq. Investeren in vastgoed in prostitutiewijken is een lonende bezigheid. Geschat mag worden dat de acht bars aan Nicole A. jaarlijks zo'n honderd miljoen frank (grotendeels zwart geld) opbrachten.

In de kluis van Nicole A. werd bovendien een kaartje van Le Clercq ontdekt waaruit duidelijk blijkt dat Nicole A. wordt gechanteerd. De chantage gebeurde door een luitenant-kolonel van de rijkswacht. De zaak was blijkbaar zo ernstig dat Le Clercq op 11 oktober 1984 de hulp inriep van Vanden Boeynants. VdB werd gevraagd tussenbeide te komen om de luitenant-kolonel van de rijkswacht het zwijgen op te leggen.

Ook Delhaize-bestuurder Raymond-Max Boon hield er een tijdlang een minnares op na die in het Brussels prostitutiemilieu zat. Via een gerechtelijk dossier aangaande huiszoekingen bij Brusselse bordeelhoudsters kwam ook hij in het Bende-dossier terecht.

Dubois

De Bende-speurders beschikten naast de zedendossiers nog over een ander dossier waarin de naam van Le Clercq opdook. In het kader van een moordonderzoek uit 1984 werd een koffer teruggevonden die toebehoorde aan Claude Dubois, de hoofdverdachte. In de koffer stak een briefje met de melding 'Le Clercq boss de Delhaize 250.000 actions de 5.000'. Wat dit kattebelletje precies betekent is niet meteen duidelijk. Het zou zinvol geweest zijn als hierop verder onderzoek was gedaan. Het briefje toont immers aan dat er een relatie bestond tussen Claude Dubois en Jacques le Clercq en dat er mogelijk 250.000 aandelen van Delhaize tegen de prijs van 5.000 frank op het spel stonden. Het onderzoek werd echter nooit gevoerd. RDW/DS


Pagina 4: Bende-speurders lieten Aarschotstraat links liggen
Revenir en haut Aller en bas
Trisch
Admin


Nombre de messages : 434
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Mar 21 Aoû 2007 - 19:08

Merci René... mais si tu pouvais nous faire un petit résumé de cet article en Français cela aiderait plus d'un. Désolé mon Flamand est trop mauvais Sad

A moins que Gaston Villa puisse le faire.

Je vous en remercie tous deux.

_________________
Trisch
Revenir en haut Aller en bas
jeromep



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: VAN CAMP ami de Fernand BEAURIR?   Mer 10 Oct 2007 - 15:52

nobody a écrit:
Citation :
un certain Ronald Rosignol, avocat au parcours très particulier...
et marchand d'armes?

Il se connaissait suffisamment pour lui faire des prets.


Dans les personnes qui entretenaient des relations avec VAN CAMP, n'y avait il pas BEAURIR?? ex Lt général et Chef EM de l'ex GD... son restaurant n'avait il pas le sobriquet : "la cantine de BEAURIR"??
....VAN CAMP abattu semble-t-il pour rien, le vol de la VW étant simple pour les auteurs..
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Mer 10 Oct 2007 - 16:28

On a dit que Beaurir était client de l'auberge.

Quant à la cantine de Beaurir, cette expression ne correspondait pas à ce lieu. Il s'agissait d'un coffre métallique où l'on aurait retrouvé une de ses lettres. Enfin, il me semble car il m'arrive aussi de m'emmêler les pinceaux dans cette affaire...

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
lagloupette02

avatar

Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 08/10/2007

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Ven 19 Oct 2007 - 15:51

René De Witte a écrit:
Delhaize-bestuurders staan centraal in verwaarloosd spoor in Bende-onderzoek

Verborgen financieringen in Brussels prostitutiemilieu en chantage door rijkswachtkolonel

BRUSSEL (tijd) - In het kader van het onderzoek naar de moorddadige overvallen van de Bende van Nijvel op drie Delhaize-winkels in 1985, onderzochten de Bende-speurders de levenswandel van twee bestuurders van Delhaize. Ze ontdekten dat bestuurder Jacques le Clercq had gezorgd voor de financiering van de aankoop van acht bordelen aan de Aarschotstraat in Brussel. De bordeelhoudster werd gechanteerd door een rijkswachtkolonel. Le Clercq wilde de hulp inroepen van Paul vanden Boeynants om daaraan te verhelpen. Dit scenario werd door de onderzoekers nooit uitgevlooid. Het is ook nog nooit ter sprake gekomen voor de huidige parlementaire Bende-commissie, ook al zitten de stukken in het grote Bende-dossier.

In september 1985 voerde de Bende van Nijvel aanslagen uit op de Delhaize-filialen van Overijse en Eigenbrakel. Enkele weken later in november werd in Aalst een bloedbad aangericht. Op de drie locaties vielen tezamen 16 doden. Nog steeds blijft de vraag onbeantwoord waarom precies Delhaize werd uitgekozen. De directie van de warenhuisketen blijft geloven dat de drie filialen door de Bende werden uitgekozen om hun ligging, vlakbij ontsnappingswegen. Over de motieven van de bloedige reeks overvallen uit 1985 deden enkele hypothesen de ronde. De meest verspreide is dat de Bende met haar terroristische aanslagen het land wilde destabiliseren en - als gevolg daarvan - de overheid ertoe aanzetten de rijkswacht meer middelen te verschaffen.

De Bende-speurders onderzochten gedurende korte tijd of het bedrijf Delhaize mogelijk het slachtoffer was geweest van een afpersing. Onder meer werd gedacht aan een afpersing op het Amerikaanse filiaal Food Lion, die mogelijk het werk was van de maffia. Deze hypothese werd snel verlaten.

De redactie kon nu documenten inkijken waaruit blijkt dat de speurders in verband met Delhaize nog een ander spoor bewandelden. Deze keer werd niet het bedrijf zelf onderzocht. Het gaat om twee bestuurders wier levenswandel door de speurders werd onderzocht. Anders gesteld: waren de overvallen op Delhaize bedoeld om zijn bestuurders op de knieën te krijgen?

De speurders beschikten over een aantal intrigerende elementen. Zo bleek bestuurder Jacques le Clercq in het begin van de jaren tachtig de financiering te hebben gedaan voor de aankoop van acht bordelen in de Brusselse Aarschotstraat. Die stonden op naam van Nicole A., de minnares van Le Clercq. Investeren in vastgoed in prostitutiewijken is een lonende bezigheid. Geschat mag worden dat de acht bars aan Nicole A. jaarlijks zo'n honderd miljoen frank (grotendeels zwart geld) opbrachten.

In de kluis van Nicole A. werd bovendien een kaartje van Le Clercq ontdekt waaruit duidelijk blijkt dat Nicole A. wordt gechanteerd. De chantage gebeurde door een luitenant-kolonel van de rijkswacht. De zaak was blijkbaar zo ernstig dat Le Clercq op 11 oktober 1984 de hulp inriep van Vanden Boeynants. VdB werd gevraagd tussenbeide te komen om de luitenant-kolonel van de rijkswacht het zwijgen op te leggen.

Ook Delhaize-bestuurder Raymond-Max Boon hield er een tijdlang een minnares op na die in het Brussels prostitutiemilieu zat. Via een gerechtelijk dossier aangaande huiszoekingen bij Brusselse bordeelhoudsters kwam ook hij in het Bende-dossier terecht.

Dubois

De Bende-speurders beschikten naast de zedendossiers nog over een ander dossier waarin de naam van Le Clercq opdook. In het kader van een moordonderzoek uit 1984 werd een koffer teruggevonden die toebehoorde aan Claude Dubois, de hoofdverdachte. In de koffer stak een briefje met de melding 'Le Clercq boss de Delhaize 250.000 actions de 5.000'. Wat dit kattebelletje precies betekent is niet meteen duidelijk. Het zou zinvol geweest zijn als hierop verder onderzoek was gedaan. Het briefje toont immers aan dat er een relatie bestond tussen Claude Dubois en Jacques le Clercq en dat er mogelijk 250.000 aandelen van Delhaize tegen de prijs van 5.000 frank op het spel stonden. Het onderzoek werd echter nooit gevoerd. RDW/DS


Pagina 4: Bende-speurders lieten Aarschotstraat links liggen
Des cadres de Delhaize au centre d'une piste abandonnée dans le dossier des tueurs du brabant wallon.
Dans dossier des tueries du brabant wallon, les enquêteurs ont procédé à des recherches à propos de deux dirigeants de Delhaize. Ils ont ainsi découvert que Jacques le Clercq avait financé l'achat de huit bordels à la rue d'Aarschot à Bruxelles. Un colonel de gendarmerie en faisait chanter la tenancière. Le Clercq voulait appeler Paul Vanden Boeynants à la rescousse pour remédier à cette situation. Ce scénario n'a jamais été éclairci par les enquêteurs. Il n'a pas non plus été évoqué devant la Commission parlementaire, bien que les pièces aient été versées au dossier.
Entre septembre et novembre 1985, les tueurs du brabant wallon ont commis des attaques dans les Delhaize d'Overijse, Braine-l'Alleud et Alost, faisant 16 morts au total. A ce jour, on ne sait toujours pas pourquoi c'est précisément Delhaize qui a été l'objet de ces attaques. La direction des magasins continue de croire que les trois filiales ont été choisies pour leur situation, proche d'accès faciles pour fuir. Plusieurs hypothèses ont circulé quant aux raisons des attaques. La plus répandue disait que les tueurs voulaient déstabiliser le pays par leurs actes, afin de donner l'occasion à la gendarmerie de renforcer ses moyens.
Les enquêteurs ont brièvement vérifié si Delhaize avait été la victime d'extorsions de fonds. On a pensé, entre autres, que la maffia s'attaquait à la filiale américaine Food Lion. Hypothèse vite abandonnée.
La rédaction a eu connaissance de documents dont il apparaît que les enquêteurs sont encore sur une piste, qui conduit à deux dirigeants de Delhaize. Autrement dit, les attaques étaient-elles destinées à mettre à genoux ces deux dirigeants ?
Les enquêteurs disposaient de quelques éléments troublants. C'est ainsi qu'il apparut que, début des années 80, Jacques le Clercq aurait financé l'achat de huit bordels à la rue d'Aarschot à Bruxelles, achetés au nom de Nicole A, sa maîtresse. Les investissements immobiliers dans les quartiers chauds rapportent gros. On peut évaluer que les huit bars rapportaient environ cent millions par an (dont la plupart au noir) à Nicole A.
Dans le coffre de Nicole A, on a découvert une carte de Le Clercq dont il apparaît clairement qu'elle était soumise à un chantage, dont l'auteur était un colonel de gendarmerie. L'affaire était tellement sérieuse que le 11 octobre 1984, le Clercq a fait appel à Vanden Boeynants afin que celui-ci fasse taire le gendarme.
Raymond-Max Boon (un autre cadre de Delhaize) se retrouve aussi dans ce dossier, via un dossier judiciaire concernant des perquisitions chez une tenancière de bordel.
Dubois
Les enquêteurs disposaient, outre le dossier mœurs, d'un autre dossier où apparaissait le nom de le Clercq. Dans le cadre d'une affaire de meurtre en 1984. Une valise qui appartenait à Claude Dubois, le suspect principal, a été retrouvée à cette époque. Dans cette valise on a retrouvé un billet mentionnant "le Clercq boss de Delhaize 250.000 actions de 5.000". On ne sait pas exactement ce que cela signifie. Il aurait été très utile d'enquêter plus avant sur cet élément. Cette note démontre en effet qu'il existait des relations entre Claude Dubois et le Clercq.et qu'il est bien possible que 250.000 actions d'une valeur de 5000 fr émises par Delhaize étaient en jeu. L'enquête n'a jamais eu lieu.
Revenir en haut Aller en bas
maximenicolai

avatar

Nombre de messages : 146
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Mer 31 Oct 2007 - 0:22

je souhaiterais savoir qui est le proprio.

mon emai perso est c.waucquez.law@gmail.com , mon com waucquez, prenom cedric, profession : avocat

Eric a écrit:
raygil a écrit:
Tu veux parler de Jacques Van Camp ?

Selon, ce que j'ai appris ce n'était pas lui le PROPRIETAIRE du bâtiment
celui qui veut en savoir plus, je suis d'accord de lui donner les renseignements par MP car je ne voudrais pas donner des noms qui ne sont pas corrects
Ce propriétaire m'a été cité (ces derniers jours) à plusieurs reprises dans plusieurs affaires.
Revenir en haut Aller en bas
kael

avatar

Nombre de messages : 318
Localisation : au millieu du bois
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Mer 31 Oct 2007 - 11:02

maximenicolai a écrit:
je souhaiterais savoir qui est le proprio.

mon emai perso est c.waucquez.law@gmail.com , mon com waucquez, prenom cedric, profession : avocat

Eric a écrit:
raygil a écrit:
Tu veux parler de Jacques Van Camp ?

Selon, ce que j'ai appris ce n'était pas lui le PROPRIETAIRE du bâtiment
celui qui veut en savoir plus, je suis d'accord de lui donner les renseignements par MP car je ne voudrais pas donner des noms qui ne sont pas corrects
Ce propriétaire m'a été cité (ces derniers jours) à plusieurs reprises dans plusieurs affaires.
moi j'aimerais bien savoir a qui vous pensiez dans le mail que vous m'avez envoyé? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Mer 4 Juin 2008 - 10:08

Le Soir 3 octobre 1983 :


_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Mer 4 Juin 2008 - 13:59

Extraits du premier rapport parlementaire :






_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
kiki mendez



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Mer 4 Juin 2008 - 14:58

et si, finalement, l'on reprenait encore tout à zéro ?
quelle bonne idée ça !
j'adore les ronds dans l'eau !
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Mer 4 Juin 2008 - 21:34

kiki mendez a écrit:
et si, finalement, l'on reprenait encore tout à zéro ?
quelle bonne idée ça !
j'adore les ronds dans l'eau !

L'idée est d'aller si possible plus loin que ce qui est 'public'.
Moi par exemple, j'ai des infos en plus que ce qui est public.
Mais pourquoi en faire état si elles ne sont pas utiles.
Chaque chose en temps utile.
Et vous?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Jeu 5 Juin 2008 - 9:39

Contradictions entre l'article et le rapport : dans l'article, il est affirmé que les malfrats se sont emparés de la pochette avec la recette de la journée. Dans le rapport, on dit que la recette se trouve à l'étage.

Ceci dit, on peut imaginer aussi que nous sommes en face d'un simple meurtre crapuleux. Jacques Van Camp aurait résisté pensant avoir affaire à des petits voyous. On l'aurait alors abattu. Cela me fait penser à cette affaire d'un restaurant de Drogenbos (dans les années 90) où des malfaiteurs s'étaient emparés de bijoux, de l'argent et des clefs des voitures des clients tenus en respect. Un des clients ne supportant pas l'idée que l'on s'empare de son automobile s'était attaqué à l'un des auteurs. il fut abattu sur le champ.

Mais la thèse de l'exécution ciblée reste la plus probable.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
kiki mendez



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Jeu 5 Juin 2008 - 19:10

billbalantines a écrit:
kiki mendez a écrit:
et si, finalement, l'on reprenait encore tout à zéro ?
quelle bonne idée ça !
j'adore les ronds dans l'eau !

L'idée est d'aller si possible plus loin que ce qui est 'public'.
Moi par exemple, j'ai des infos en plus que ce qui est public.
Mais pourquoi en faire état si elles ne sont pas utiles.
Chaque chose en temps utile.
Et vous?

qui êtes-vous pour juger de ce qui doit être rendu public ?
seriez-vous de cette frange (outrecuidante et satisfaite) qui pense que le public n'est pas assez adulte ? c'est faire offense à l'intelligence. seule la vérité compte.
Revenir en haut Aller en bas
EVE

avatar

Nombre de messages : 566
Age : 95
Localisation : BANDANEIRA
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Jeu 5 Juin 2008 - 19:21

billbalantines a écrit:
kiki mendez a écrit:
et si, finalement, l'on reprenait encore tout à zéro ?
quelle bonne idée ça !
j'adore les ronds dans l'eau !

L'idée est d'aller si possible plus loin que ce qui est 'public'.
Moi par exemple, j'ai des infos en plus que ce qui est public.
Mais pourquoi en faire état si elles ne sont pas utiles.
Chaque chose en temps utile.
Et vous?
ME DIS PAS QUE TOI AUSSI TU ATTENDS LA PRESCRIPTION POUR FAIRE DES REVELATIONS ?????? ( même pas sûre du " aussi " )
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Ven 6 Juin 2008 - 9:39

Murat Kaplan a volé la Porsche de M.Van Camp en 1983. Un simple hasard?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Ven 6 Juin 2008 - 23:27

EVE a écrit:
billbalantines a écrit:
kiki mendez a écrit:
et si, finalement, l'on reprenait encore tout à zéro ?
quelle bonne idée ça !
j'adore les ronds dans l'eau !

L'idée est d'aller si possible plus loin que ce qui est 'public'.
Moi par exemple, j'ai des infos en plus que ce qui est public.
Mais pourquoi en faire état si elles ne sont pas utiles.
Chaque chose en temps utile.
Et vous?
ME DIS PAS QUE TOI AUSSI TU ATTENDS LA PRESCRIPTION POUR FAIRE DES REVELATIONS ?????? ( même pas sûre du " aussi " )

Pas la prescription mais le moment propice pour donner des éléments utiles dans un débat. A quoi servirait-il de développer le rôle de Van Camp dans l'immobilier si cela ne permet pas de mettre d'autres choses en liaison. Van Camp a-t-il construit la maison de Vastapane? Van Camp continuait-il de travailler au noir comme architecte ou dessinateur alors qu'il était officiellement restaurateur? Qui était propriétaire de son restaurant? Pleins d'axes qui peuvent être intéressant à condition que d'autres amènent des éléments qui permettent d'aller plus loin?
Rôle des Van Camp aux abattoirs d'Anderlecht? au Sporting avec Jurion?
Liens de l'argent noir placé par les Van Camp via Rossignol et son pote 'le dépeceur' d'Uccle et de Namur...?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Sam 7 Juin 2008 - 12:52

Que de bonnes questions bill!

Le tout est de trouver quelques réponses.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
EVE

avatar

Nombre de messages : 566
Age : 95
Localisation : BANDANEIRA
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Sam 7 Juin 2008 - 13:48

ce serait sympa que tu nous developpes le role de Van Camp dans l immobilier ..merci
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 595
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Lun 9 Juin 2008 - 22:59

je recopie ici un vieux méssage

la Golf GTI ( I Love Australia )volé a l’auberge des 3 canard le 02.10.83 A été vue à plusieurs reprises après les faits dans les environs de Namur : et déjà repeinte.
-le 06.10.83
-le 07.10.83
-le 08.10.83
-le 07.10.83 attaque du Delhaize a Beersel
-le……10.83 à proximité de l’abbaye d’Aulne soit à 5 km du bois de Hourpes
-le 01.12.83 attaque de la bijouterie à Anderlue, moins d’une heures après
La carcasse en feu fut retrouvée, à quelques kilomètres de la sur le chemin des amoureux
dans le bois de Hourpes, là même ou les gendarmes avaient déjà retrouvé, le 9juint 83
la Golf Rabit volée à Plancenoist et utilisée pour le Hold-up du Colruyt de Hal et de Hucle.

Nous sommes donc pratiquement certain que le chauffeur de la golf « I love Australia » avec qui un témoin a us une altercation à proximitée de l’abbaye d’Aulne et qu’il a reconnu par la suite au C.T. de Lobe est bien B.Vanduren. (POR.ROBOT. n°22)
Ces faits ce sont passés à proximité de l’endroit ou l’on a retrouvé les deux golfs brûlées.
Il y a donc de forte chance qu’il a fait partie de l’équipe qui a commis les fait avec cette voiture.
-le 02.01.83 le vol de la voiture et l’assassina à l’auberge des 3 canards.
-le 07.10.83 l’attaque du Delhaize a Beersel
-le 01.12.83 l’attaque de la bijouterie à Anderlue
On sais aussi qu’il a participé a l’attaque Dekaise. le 30.09.82 Avec la Santanna.
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   Jeu 19 Juin 2008 - 10:12

Extrait du second rapport parlementaire :




_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ohain, 2 octobre 1983   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ohain, 2 octobre 1983
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» info : 16 et 17 octobre 2010 à Toulouse
» Rituel de Samain-31 octobre 2010
» La guerre des mondes: Les martiens d'Orson Welles le 30 octobre 1938
» VENDREDI 8 OCTOBRE
» Le 13 octobre: Un automobiliste a vu les passagers d'une soucoupe (Toulouse)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Ohain, 2 octobre 1983-
Sauter vers: