les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Anderlues, 1 décembre 1983

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7798
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 20 Nov 2005 - 13:57

Les tueurs s'introduisent en plein jour dans une bijouterie. Ils abattent immédiatement la bijoutière. Son mari, à l'arrière-boutique, prend une arme pour se défendre. Il n'en aura pas le temps. Il est aussi assassiné. Que trouve-t-on dans une bijouterie? De l'or, des bijoux, des pierres précieuses, des montres de valeur. Mais cela n'intéresse pas les tueurs. Ils s'emparent de quelques objets sans valeur et repartent tranquillement. Le vol n'était donc pas le mobile de ce double meurtre.
Revenir en haut Aller en bas
fialin



Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Jeu 8 Déc 2005 - 13:28

Si le vol n'était apparemment pas le mobile des tueurs, c'est qu'il étaient venu pour exécuter leurs victimes;

Que sait-on de Maria krystina et Jean Szymusik?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7798
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Jeu 8 Déc 2005 - 20:55

Un couple d'origine polonaise sans histoire. Aucune raison de s'attaquer à eux.

Je reviendrai sur cette affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Ella



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 11/12/2005

MessageSujet: Anderlues   Jeu 15 Déc 2005 - 0:00

Citation :
Je reviendrai sur cette affaire

Michel,
J'ai hâte d'apprendre (suis pas seule je pense).
bounce

Fort intéressant de lire tout ce que tu sais sur cette affaire.
Cela fait réfléchir, ....fort compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7798
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Jeu 15 Déc 2005 - 20:08

Comme promis, je reviens sur cette affaire. Cette attaque est très étonnante. Les enquêteurs venaient de procéder à l'arrestation de la filière boraine. Il existait une arme "chaude" et des débuts d'aveux. Pourtant, les TBW lancent cette attaque alors qu'ils auraient dû rester dans l'ombre pour mieux accuser les Borains.

Il existe deux possibilités pour expliquer cette attaque sanglante.
1. Les tueurs voulaient donner un alibi aux Borains. Les attaques continuent, donc les Borains ne peuvent être coupables. Leurs avocats ont insisté sur ce point. Les Borains seraient donc impliqués dans l'affaire. Leurs complices auraient agi pour les innocenter. A la cellule d'enquête, on reste encore persuadé aujourd'hui encore que la filière boraine reste un axe d'enquête intéressant.
2. L'attaque de Anderlues était programmée depuis longtemps. Arrestations ou pas, les tueurs devaient commettre cet hold-up obligatoirement
Revenir en haut Aller en bas
Ella



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 11/12/2005

MessageSujet: Anderlues   Jeu 2 Mar 2006 - 22:59

Bubule123, pouvez vous nous donner l'explication pour ce massacre à Anderlues?
Une rumeur disait qu'il y avait chez eux une cache d'armes?
Je ne le crois pas. J'aimerais savoir ce que vous avez à dire sur cette triste épisode.
Revenir en haut Aller en bas
benji87fr



Nombre de messages : 26
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Lun 26 Fév 2007 - 22:37

michel a écrit:
Un couple d'origine polonaise sans histoire. Aucune raison de s'attaquer à eux.

Je reviendrai sur cette affaire.

Sans histoire ?
Je reprends ici un extrait de PV repris dans une des annexes de la commission d'enquête bis
"(…) qu’il est apparu, au travers de nombreux renseignements et confidences, que, si Jean Szymusik paraissait être un commerçant honnête, il n’en était pas moins en rapport avec des individus suspects qui auraient pu lui proposer des activités plus lucratives et qui ne seraient peut-être pas étrangères à sa mort ni à celle de son épouse."
"(...) en multipliant par la suite nos recherches dans le milieu des trafiquants de bijoux, nous avons acquis la quasi certitude que Szymusik était mêlé à un trafic illicite d’or et de diamants. Il aurait un moment, voulu jouer « cavalier seul », mais cela lui aurait été fatal. Il aurait causé préjudice à une puissante organisation à la tête de laquelle on retrouverait des gens de la haute finance, ayant de puissants intérêts dans certaines activités parallèles."

Rapport C.E. – Procès verbal N° 21664/88

Cela n'amène-t-il pas à voir de manière différente l'affaire d'Anderlues ?
Revenir en haut Aller en bas
minimouse



Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Lun 26 Fév 2007 - 23:10

Als u hierover meer wilt weten, neem dan contact op met Mariuz Szymusik.
Revenir en haut Aller en bas
benji87fr



Nombre de messages : 26
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mar 27 Fév 2007 - 0:50

minimouse a écrit:
Als u hierover meer wilt weten, neem dan contact op met Mariuz Szymusik.

Même remarque que dans le post concernant Alost, le 9 novembre 1985

Merci
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7798
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mar 27 Fév 2007 - 9:16

minimouse a écrit:
Als u hierover meer wilt weten, neem dan contact op met Mariuz Szymusik.

Traduction pour nos membres suisses, français et unilingues francophones :

Si vous voulez en savoir plus, prenez contact avec Marius Szymusik.

Je pense que Marius Szymuzik est le frère du bijoutier assassiné. Peut-être que minimousse pourrait nous fournir l'adresse de l'homme en question?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
BV



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: bijouterie   Mar 20 Mar 2007 - 13:04

ma mémoire à des ratées pour la date : donc une fourchette : entre 80 et 85 un attaque de bijouterie à également conduit à la mort d'un bijoutier : MONSIEUR G. Domicilié et ayant sa bijouterie à Marrchienne.A.P. un des agresseurs (ou l'agresseur) à été retrouvé a l'époque.

quelqu'un a des dates ?
Revenir en haut Aller en bas
BV



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mer 21 Mar 2007 - 10:45

personne pour la reponse de la bijouterie de marchienne ?

aucun rapport avec cleui de anderlures
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 720
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mer 11 Juil 2007 - 23:44

Etonnant, la bijouterie es encore la, et rien n’a changé le nom d’enceigne
est toujours le même…
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
club_le-happy-few



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: ...   Lun 18 Fév 2008 - 23:27

Dans les procès-verbaux de 1990, on rappelle déjà ce qui avait été dit en 1987 : les époux Szymusik n’ont pas été victimes d’un simple hold-up, mais ont été liquidés par une « organisation », parce qu’il l’avaient trompée. Le fait nouveau est que cette action, bien préparée, aurait été commise par des tueurs à gages. Les époux Szymusik avaient le pressentiment que quelque chose de grave allait se passer, mais sont quand même restés en Belgique. Les meurtriers et leurs commanditaires n’avaient toutefois rien à craindre, parce que « l’organisation » a « placé des gens à elle partout : dans l’administration, dans les barreaux, dans la
police. » Ses activités illégales seraient du reste nombreuses: non seulement le trafic de diamants, mais également le trafic de drogue, le trafic d’armes, le trafic de voitures de luxe, le trafic d’art, etc. Le meurtre des époux Szymusik s’inscrirait plus précisément dans le cadre:
« (…) d’un important trafic d’or et de diamants qui existe depuis les années ’60 entre Anvers et Milan, et sur lequel la mafia italienne a le contrôle. Ce trafic, dont le mécanisme m’a été parfaitement décrit, exige la complicité de « bijoutiers » installés en Belgique, dont Szymusik aurait fait partie (…). »

On indique ensuite un certain nombre d’événements et de développements qui, selon un certain informateur, sont très importants pour comprendre ce qu’il en est réellement. Il s’agit notamment du rôle joué par « les Italiens » de Morlanwelz dans « l’organisation », du meurtre de la femme d’un diamantaire de la région de Bruxelles, meurtre
dans le cadre duquel des liens ont été établis avec Bultot et Léon De Staerke, et de la maîtresse d’un (ancien) magistrat nommément cité. La pertinence de ces trois éléments n’est pas toujours très claire pour ce qui concerne la bonne compréhension de l’organisation et certainement pour ce qui concerne le meurtre des époux Szymusik. Quoi qu’il en soit, ce rapport se termine par l’observation selon laquelle
« l’organisation » utilise « des méthodes identiques à celles des négriers de la construction. »

Différents points du récit ci-dessus sont approfondis dans les rapports adressés ultérieurement au juge Hennuy. Les principales questions sont les suivantes.

En premier lieu, on affirme pouvoir déduire d’entretiens
avec des informateurs que Bultot, Beijer et Bouhouche font
également partie de « l’organisation », et ceci en fonction
de : « (…) tant de leur compétence personnelle que de la confiance
que l’on mettait en eux. Beijer aurait été l’interlocuteur
des milieux diamantaires anversois; Bouhouche aurait
été en charge de la stratégie; Bultot, de par ses relations
nombreuses, sa connaissance des armes et son goût prononcé
pour la violence, se serait occupé de l’exécution des coups,
sans pour autant y participer. »


En second lieu, il est indiqué que non seulement le couple Szymusik a été liquidé par la « mafia italienne de Morlanwelz », mais également un autre bijoutier, plus encore quelqu’un « qui en connaissait trop sur le trafic de
bijoux et qui était prêt à me faire certaines révélations. »
Pour camoufler la liquidation de cette personne, elle a été assassinée — selon l’avis de celui qui a rapporté ces informations — dans le cadre d’une attaque mise en scène dans ce but.

En troisième lieu, on attache peu d’importance aux relations entre les « Italiens » de Morlanwelz et certains personnages et groupes de la mafia en Italie. La/les source(s) qui ont fourni les données à ce sujet ne sont pas identifiées.

La personne rapportant ces informations indique toutefois quelques possibilités de mieux comprendre cette relation, comme l’analyse d’une autre enquête judiciaire. L’analyse qu’il a ensuite faite lui-même n’est rien de plus qu’un résumé point par point des attaques qui occupaient une
place centrale dans cette enquête. Il n’est pas question de la moindre comparaison, ou relation, avec l’affaire Szymusik.
Ni d’une tentative de placer les auteurs de ces attaques dans le cadre plus large de « l’organisation ».
En soumettant ces rapports à une lecture analytique, il est possible de présenter graphiquement les données qu’ils contiennent de différentes manières. Nous ne dévoilons ciaprès que les lignes principales du récit, dépouillées de toute information ayant trait à des personnes et à des
entreprises. Le contexte réel dans lequel cette information a été traitée ne peut être présenté ici, pour des raisons de protection de la vie privée et de sécurité d’une part et pour garantir les intérêts légitimes de la recherche d’autre part.


Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7798
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 2 Nov 2008 - 12:46










_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2324
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 2 Nov 2008 - 13:43

Cela dépasse une fois de plus le cadre des voleurs de café et de pralines.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7798
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Ven 7 Nov 2008 - 12:56



Source : Le soir, 2 décembre 1983

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7798
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 9 Nov 2008 - 14:25

La question qui se pose pour Anderlues : pourquoi s'être livré à cette attaque alors que les Borains étaient sous les verrous?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2324
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 9 Nov 2008 - 14:55

michel a écrit:
La question qui se pose pour Anderlues : pourquoi s'être livré à cette attaque alors que les Borains étaient sous les verrous?
Votre question sous-entend que les borains pourraient-être liés avec les tueurs d'Anderlues.
Les borains n'avaient surement rien à voir car dans le cas contraire cela aurait été un crime gratuit.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Bultot



Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 9 Nov 2008 - 17:41

Je viens de lire ce rapport que je ne connaissais pas et en plus je peux vous affirmer que je n ai jamais au grand jamais été interrogé sur ces faits. Nouveau choc pour moi, on apprend qu' un informateur me désigne comme ayant organisé le meurtre d' une femme de diamantaire à Bruxelles....Jamais été interrogé! J 'apprends aussi que je travaillais avec Bouhouche et Beyer, j ai vu ce dernier pour la première fois quand il est venu se refugier au Paraguay...
Le fait de mettre De Staerke , Bultot et la femme de Leroy ensemble ne peut provenir que d' un excellent informateur: Leopold Van Esbroeck, celui des monopoly avec des chambres a gaz!
Il est évident que si les autorités judiciaires avaient eu le moindre nanoscopique élément contre moi, j'aurais été au minimum interpellé, mais rien..pourquoi ? Si tout le rapport est du même accabit, il peut juste servir de papier c..
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7798
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 9 Nov 2008 - 17:58

Il s'agit d'un extrait du second rapport parlementaire. J'avais omis de le préciser.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 9 Nov 2008 - 18:00

Vous avez un bon paquet de lectures en perspective, Monsieur Bultot.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Bultot



Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 9 Nov 2008 - 19:03

Charly Nyst a écrit:
Vous avez un bon paquet de lectures en perspective, Monsieur Bultot.

Effectivement Mr Nyst, je me suis d ailleurs renseigné ce soir pour savoir où je pouvais trouver ces fameux rapports on line et il parait que tout se trouve sur le site du parlement. Mais je ne commencerai que demain, je vais essayer de passer une bonne fin de dimanche que je vous souhaite aussi d ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7798
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 9 Nov 2008 - 19:07

Les liens se trouvent ici :
http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/rapports-parlementaires-f44/rapports-parlementaires-sur-les-tueries-t19.htm

Cela fait des centaines de pages à lire et rares sont ceux qui les ont lu jusqu'au bout.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Jean Bultot



Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 9 Nov 2008 - 19:16

michel a écrit:
Les liens se trouvent ici :
http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/rapports-parlementaires-f44/rapports-parlementaires-sur-les-tueries-t19.htm

Cela fait des centaines de pages à lire et rares sont ceux qui les ont lu jusqu'au bout.

Ben dans mon cas, comme je decouvre regulierement des assassinats que j ai commis et dont je n ai plus le souvenir, je peux vous assurer que je vais tout me farcir. Un enorme merci pour votre lien. Bonne soiree
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anderlues, 1 décembre 1983
Revenir en haut 
Page 1 sur 13Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Affaire Poussin
» Messages spirituels - Décembre -
» 25 décembre : La Nativité de Notre Seigneur Jésus-Christ
» Ephéméride 2 Décembre......
» Semaine du 29 novembre au 5 décembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Anderlues, 1 décembre 1983-
Sauter vers: