les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Anderlues, 1 décembre 1983

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 22  Suivant
AuteurMessage
Chronos



Nombre de messages : 884
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Lun 25 Mai 2015 - 14:21

K a écrit:

en criminalogie , devait y avoir une étude de la distance minimum parcourue avant de prendre une voiture de relais par rapport à la distance parcourue vers leur destination definitive

Une telle étude n'aurait pas beaucoup d'intérêt car généralement lorsque vous trouvez une voiture abandonnée à proximité du lieu d’un hold-up, vous ne pouvez pas savoir si les auteurs sont repartis dans un autre véhicule, en transport en commun ou tout simplement … à pied !

L’utilisation d’un véhicule relais dépend du profil des truands (et donc de leur niveau de professionnalisme) et surtout du type de cible : si vous désirez attaquer un supermarché, vous pouvez en choisir un à distance raisonnable de votre cache, par contre pour d’autres types de cible, comme par exemple un fourgon blindé, vous avez beaucoup moins de marge de manœuvre.

Il faut aussi voir si les truands disposent d'une cache pour abriter le véhicule avant et après le hold-up. Si ce n'est pas le cas, ils voleront le véhicule quelques heures avant le braquage et se débarrasseront du véhicule juste après celui-ci. Surtout s'il leur est facile de voler un véhicule.

Concernant les tueurs du brabant, ils optaient de toute évidence pour des cibles qui leur permettaient de regagner d’une seule traite leur cache. Ce qui est somme toute logique dans la mesure où ils avaient des difficultés à voler des véhicules. Il est à noter que le fait de ne pas se débarrasser juste après un hold-up d'un véhicule qui, en cas de perquisition, constituerait une preuve de votre implication dans l'attaque démontre une fois encore tout l'amateurisme de la bande.



K a écrit:
- la Passat mis en feu volée a l'usine VW le soir du 16 aout 1983 (cfr querelle entre les fr Barbier) retrouvée  avec des fauteuils du golf de juin ?,de van litdh ?

Qu'est-ce qui vous permet de lier le vol de ce véhicule aux tueurs ? Surtout qu'à cette période ils possédaient déjà la Saab 900 Turbo.


Dernière édition par Chronos le Lun 25 Mai 2015 - 15:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 884
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Lun 25 Mai 2015 - 14:29

pami75 a écrit:
Raisonnement assez convaincant. Je pense que le témoin qui aperçoit des personnes au contrôle technique de Lobbes, et l'épisode du "géant" couché à l'arrière de la voiture aperçu par un témoin dans le même secteur également doit être reconsidéré à la lumière de ce que vous venez de développer... il s'agit de la voiture repeinte en "noir" donc celle de Van Camp.

Le témoin, carrossier de profession, déclare avoir eu l’altercation en octobre 1983 aux environs de l’abbaye d’Aulne, soit à quelques kilomètres seulement du bois d’Hourpes, de Lobbes et de Thuin.

L’individu conduisait une VW Golf repeinte en noir dont la banquette arrière avait été retirée et où était installée une personne de grande taille semblant être blessée à la jambe.

Il déclare aussi avoir revu cet individu un ou deux mois plus tard au contrôle technique de Lobbes à bord d’un autre véhicule muni de plaques marchands.

La période (octobre 83), la région, la VW Golf repeinte en noire, la banquette arrière enlevée : soit le témoin affabule ou est victime de son imagination (ce qui reste du domaine du possible, ce témoignage ayant semble-t-il été livré plus de 19 ans après les faits), soit il a bel et bien vu ce jour là l’un des truands.

Si tel est bien le cas, nous pouvons supposer que la personne en question devait habiter dans la région de Lobbes et devait probablement se livrer à une activité de négoce en véhicule d’occasion (ou à tout le moins travailler pour un revendeur).

Ce qui pourrait expliquer non seulement pourquoi la VW Golf volée à Plancenoit à été abandonnée aussi loin de Bruxelles mais également pourquoi elle a été retrouvée démontée, contrairement aux autres véhicules volés par la bande (après le vol de la Saab Turbo à Braine l’Alleud, l’individu serait reparti chez lui au volant de la Golf avec pour mission de s’en débarrasser, ce qu’il a fait dans le bois d’Hourpes non sans avoir auparavant démonté tout ce qu’il pouvait revendre).

Par ailleurs le vol de denrée à Maubeuge (à une époque où les douanes existaient encore), ainsi que l’utilisation de plaques françaises fixées par rivets sur la VW Santana laissent à penser que l’un des truands devait soit être d’origine française, soit habiter près de la frontière. Or Lobbes et Thuin ne sont situés qu’à une quinzaine de kilomètres de celle-ci.

Maintenant,  il est difficile d’imaginer qu’avec un champ d’investigation aussi réduit, les enquêteurs ne soient pas parvenus à identifier cet individu, même 20 ans après.

Par ailleurs, si le signalement décrit par le témoin ressemble sur certains points à celui d’un des trois truands (un homme de 30 à 35 ans d’1m80 et d’allure sportive, soit le signalement de "tueur"), force est de constater que le portrait-robot ne ressemble lui guère aux autres.

Malgré tout, la piste d’un des truands habitant cette région est l’une des pistes les plus intéressantes à suivre (avec celle de la place Flagey) car il doit inévitablement exister une raison pour laquelle les truands ont choisi précisément Anderlues pour y commettre leur hold-up.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8512
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Lun 25 Mai 2015 - 21:27

Citation :
K a écrit:- la Passat mis en feu volée a l'usine VW le soir du 16 aout 1983 (cfr querelle entre les fr Barbier) retrouvée  avec des fauteuils du golf de juin ?,de van litdh ?
Qu'est-ce qui vous permet de lier le vol de ce véhicule aux tueurs ? Surtout qu'à cette période ils possédaient déjà la Saab 900 Turbo.


l'article trouvée ds le soir de l'époque fait le lien par les fauteuils du golf de juin
le Passat semble facilement volé sur le parking des voitures toutes neuves de l'usine VW

d'ailleurs un autre golf a été volé là aussi pour faire une autre attaque non attribué au TBW


le passat n'a été utilisé pour se déplacer vers Hourpes avec passage a un cache où devait y avoir les fauteuils du golf de juin

le tout est mis a feu et retrouvé le lendemain déjà
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 884
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Lun 25 Mai 2015 - 23:30

Je ne comprends pas très bien.

La VW Passat a été incendiée. Si des sièges se trouvaient dans le véhicule, ils ont du brûlé.

Dès lors, comment est-il possible d’identifier ces sièges comme étant ceux de la VW Golf volée à Mme Van Lindt ?

Cela me semble totalement impossible.

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8512
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mar 26 Mai 2015 - 9:14

jai fait qqs semaines des recherchesen bib albertina il y a 3 ans

je n'ai pas les details en tete  mais on le décrivait comme le golf volée deux mois plus tôt  ou en juin

le nom van litdh de jeude n'était ds l'article

on ne met pas les details de la carcasse du passat , golf , Saab sur un pv /article de presse

dommage ,car si on mesura la position exacte du fauteuil ds ces glissières , on aurait pu avoir un idee du grandeur du dernier chauffeur


le même problème se pose avec le peugeot 504 en feu six mois plus tot de l'affaire 3CC
comment ils ont pu lire le compteur kilometrique l'idee du moins de 100 km si tout est cramé ?

seul chose possible que la tentative de mis en feu n'a pas été complète , va savoir

pour trouver où le 504 était retrouvé, mis en feu il m'a fallu trouvé 6 mois de lecture car tout les auteurs marquent que Waterloo

finalement je l'avais trouvé deux fois dont une ds les doc du proces borains : 300metres du 3CC six mois plus tot je pensais
quartier ferme Papelotte


finalement après six  ans ,ici sur site le sommet du monde a donné la ruelle aussi

mais pas l'endroit ni la direction ds cette rue (coté) .


j'aimerais bien connaitre les détails car certaines routes sont si defonçées là bas à certaines periodes de l'année qu'il devienent impraticable ,sauf pour 4x4

on ne peut donc que completer / éliminer des info's découverts par Petits bouts




Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 1024
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Jeu 14 Juil 2016 - 0:04

BV a écrit:
ma mémoire à des ratées pour la date : donc une fourchette : entre 80 et 85 un attaque de bijouterie à également conduit à la mort d'un bijoutier : MONSIEUR G. Domicilié et ayant sa bijouterie à Marrchienne.A.P. un des agresseurs (ou l'agresseur) à été retrouvé a l'époque.

quelqu'un a des dates ?

Pour la postérité : http://archives.lesoir.be/innocentes-trois-ans_t-19890610-Z01Q8A.html

3 mars 1986, rien à voir avec les TBW a priori ? Sauf si il s'agit d'un meurtre maquillé bien sûr...
Revenir en haut Aller en bas
Whoknows



Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mar 13 Sep 2016 - 14:20

http://users.skynet.be/dosscrim/lestueriesdubrab/index.html
Lire: la partie "Eléments d'enquête particuliers", point : "le portrait-robot".
(Je ne sais pas copier le texte).
Si ce témoignage est vrai, il aurait été assez facile de retrouver ce conducteur, je pense.
La commune de Lobbes  https://fr.wikipedia.org/wiki/Lobbes compte actuellement 5725 habitants. Si on retire les moins de 18 ans et les plus de 65 ans (+/- 2000), on arrive à 3275 personnes. Si on déduit encore le nombre de femmes (soit +/- 1650), on arrive à 1625. On peut encore enlever tous les hommes qui n'ont pas de permis de conduire, qui ne sont pas propriétaire de véhicule, etc.), on doit certainement arriver à moins de 1000 personnes. De plus, il est dit que la voiture qui passait au contrôle technique avait une plaque 'marchand'. Le propriétaire du véhicule est donc un garagiste ou concessionnaire. On sait aussi la date du passage au contrôle technique. Je suppose que le contrôle technique garde des traces des contrôles ou a un agenda.
Si le conducteur n'est pas le propriétaire du véhicule, le propriétaire aurait pu nous renseigner sur l'identité du conducteur.
C'est étrange que l'on n'ait pas rechercher ce conducteur à l'époque...
Revenir en haut Aller en bas
Feu Follet

avatar

Nombre de messages : 888
Age : 52
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mar 13 Sep 2016 - 19:16

Bonsoir.

Je suppose qu'à l'époque du portrait-robot, même si c'est tard, les enquêteurs ont vérifié cette piste, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Hoho



Nombre de messages : 1024
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mar 13 Sep 2016 - 21:06

Whoknows a écrit:
http://users.skynet.be/dosscrim/lestueriesdubrab/index.html
Lire: la partie "Eléments d'enquête particuliers", point : "le portrait-robot".
(Je ne sais pas copier le texte).
Si ce témoignage est vrai, il aurait été assez facile de retrouver ce conducteur, je pense.
La commune de Lobbes  https://fr.wikipedia.org/wiki/Lobbes compte actuellement 5725 habitants. Si on retire les moins de 18 ans et les plus de 65 ans (+/- 2000), on arrive à 3275 personnes. Si on déduit encore le nombre de femmes (soit +/- 1650), on arrive à 1625. On peut encore enlever tous les hommes qui n'ont pas de permis de conduire, qui ne sont pas propriétaire de véhicule, etc.), on doit certainement arriver à moins de 1000 personnes. De plus, il est dit que la voiture qui passait au contrôle technique avait une plaque 'marchand'. Le propriétaire du véhicule est donc un garagiste ou concessionnaire. On sait aussi la date du passage au contrôle technique. Je suppose que le contrôle technique garde des traces des contrôles ou a un agenda.
Si le conducteur n'est pas le propriétaire du véhicule, le propriétaire aurait pu nous renseigner sur l'identité du conducteur.
C'est étrange que l'on n'ait pas rechercher ce conducteur à l'époque...
Sauf que rien ne dit qu'il habitait Lobbes. Il n'y a pas un centre de contrôle technique par commune. Malheureusement

Voir ici la zone de compétence du centre de Lobbes : http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t18p30-portrait-n22
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1423
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Sam 12 Nov 2016 - 1:14

bonjour a tous,

après Anderlues, les enquêteurs parleront de provocation.

les tdb font des autres leurs cibles, ils mettent des gilets pare balles, ils ne cherchent pas a
se faire tuer.
provoquer c est se mettre une cible dans le dos.
il y a autre chose que de la provocation a Anderlues.

quand la petite fille szymusik arrive, elle voit sa mère déjà touchée, au sol, surement morte.
l échange de coups de feu entre les individus et monsieur szymusik n a pas encore eu lieu.

-le blond, qui tient son canon long, couché dans la cuisine: elle ne détecte sa présence que lorsqu' il dira ''tire, tire '',ou ''tire, mais tire donc''.
si il avait fait un mouvement avant de parler (comme de se mettre au sol, de réarmer, ou de tendre son canon.), elle l aurait aperçu a ce moment la.
on dirait qu il est en POSITION D ATTENTE?

-elle verra aussi l autre tueur couché ou agenouillé a cote du corps de sa mère,(ou derrière sa mère par rapport a la position du père szymusik?)

donc: un allongé dans la cuisine qui tient son arme et le second, au sol aussi, a coté du corps de sa mère.

quelle position plus sécuritaire auraient ils pu avoir face a un bijoutier armé rentrant dans la pièce?
au sol, offrant ainsi au père de famille le minimum de surface de tir possible et de chance de faire mouche.

la répétition: le blond dira ''tire, tire'', ou, ''tire, mais tire donc''
il y a répétition de l ordre, mais de l ordre a qui?
répétition au vieux? répétition au tueur? ont ils besoin qu on leur dise deux fois de tirer pour éliminer quelqu'un? non.
et le blond? il est en position, il ne sait pas faire feu tout seul!

on dirait que l ordre de tirer est intimé au bijoutier!
qu ils le savaient armé, qu ils l attendaient, qu ils attendaient qu il tire!
qu ils mettaient en scène un holdup raté.

étant donné qu ils ne portaient pas de masques, ils ne voulaient pas laisser de témoins vivant.
qu aurions nous sans le témoignage de la petite szymusik qui n était pas prévu dans leur
orchestration?
- des gangsters mis a mal par un bijoutier qui s est défendu et qui en est mort.
- la golf ''tdb i love australia'' incendiée a proximité (dans un de leur lieu de dépôt déjà utilisé pour la golf van lindt. >ils attirent l attention sur eux> ils signent volontairement))

pourquoi étaient ils la, je n en sais rien, mais si, ils avaient tiré avec un 38, le vrai, le leur?

si ils avaient tiré avec leur 38, et qu un rapport balistique aurait conclu que le 38 ayant servi a Anderlues était bien le même qu a hal et genval.
la victime aurait été claude dery et ses rapports, ces mêmes rapports qui unissent leurs méfaits,
permettant ainsi d additionner tous les indices dans la même equation.
> claude dery sous la risée, ses expertises décrédibilisées, nulles et non avenues.(peut etre meme
aurait il été retrouvé suicidé avec une lettre indiquant qu il ne supportait pas son erreurs.d autres l ont pensé, alors pourquoi pas les tdb!)
> les tdb, une invention médiatique, pas une bande mais plusieurs.
> les tdb le postérieur bien plus au chaud qu avec les charges ridicules qui ''pesaient'' sur les borains
> et la crédibilité de la justice dans tout ca.
cela aurait été le plus beau coup du diable: faire croire qu il n avait jamais existé!

MAIS LE 38 N A PAS TIRE.

et juste après une nouvelle commission d experts, 3 experts, affirmeront que le 38 en leur possession
est bien. . .

les tdb avaient une bonne raison de ne plus bouger après ca, du moins plus avec ces masques, ces golfs, ces liens, les victimes d entrée de jeu, leur label quoi.

cordialement.










Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8512
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Sam 12 Nov 2016 - 15:53

il se peut que le 38 était present mais bloqué? et c'est pour cela que le tueur crie: tire , tire ! car le sien ne marche pas

pour l'arme de cocu il y a au moins 7+ analistes qui ont essayé de confirmer

pour les armes des TBw en globalité je ne sais pas combien de fois des labos se sont penchés dessus

mais Chronos ici semble mieux au courant que des analyses ont confirmé déjà entre Overijse et Alost les analyses confirment que ce sont les mêmes armes que la vague 1.

Bizar est que des membres de delta  ont confirmé devant le comm1 ou 2 ? que Ronq. était interessant pour voir les liens entre certaines faits et PAS TOUS les FAITS.

c'est donc une position intermediaire.

Mais si on lit un peu les notes de ACKE de après voyage rogatoire à ATLANTA- LEKEU ,on voit entre les salades de LEKEU que les discussions ds reunions vont aussi sur d'autre faits des TBW plus anciens et là on voit qu'en 1989

Acke ,donc DELTA n'pas été au courant des détails du jours de WAVRE ! au début de leurs enquêtes sur les TBW vers 1986-mars quand DELTA a été crée (après Lokeren et pas après ALOST!!!!).
Cela confirme que il n'y avait aucune cooperation entre depretre schlicker et DElta et qu'ils gardaient Wavre séparé et pe même hors des TBW ?

Citation :
Historique des recherches à Alost :

- Novembre 85 > le lundi après les faits  (6 gendarmes BOB de Gand et 6 de Oudenaerde, St Niklaas et Dendermonde  sont envoyés en renfort au BOB de Aalst pour ensemble avec des gens du PJ resoudre Alost (40-50) hommes ds 2 batiments

Enquete sous la direction de Leutenant de Moerloose et PJ Commissaire  van Rie

Boulot : longues journees de contrôle des info’s  arrivées par téléphones  et lettres

-Décembre 1985 : grand  effectif plus nécessaire  car toutes les pistes mortes !

redemarrage après Lokeren

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t1609-les-plaques-immatriculations?highlight=LOKEREN


MARS 1986 DELTA à Dendermonde : retour de certains enqueteurs à Delta maintenant
Enquete chefs :Capitaine Sack et   PJ  Commissaires  van Rie


Delta a donc été saboté des son début en gardant des parties de l'enquete secretes ce qui est légal car le juge d' instruction est, seul maître de son dossier.

cela implique aussi le grand étonnement des gens de Delta quand ils essaient d'avoir des info's de la police judiciaire de bruxelles sur un dossier de staercke à Bruxelles:RAUS ! ils ménaçaient de foutre les enqueteurs par le fenêtre !

ppe aussi que ce fameux rapport dont parle Chronos datant entre Overijse et Alost n'a JAMAIS été communiqué aux enqueteurs avant 1989 ! et puis qqs mois après DELTA doit rendre le tablier.

Comme cela les déclarations de delta sur les liens neufs trouvés par Ronq. peuvent être basés
sur une manque de connaissance du dossier complet  par manque de communication entre les services et J.I.'s

les notes de Ackes sont donc aussi intéressantes pour l'historique de l'enquete
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 763
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 13 Nov 2016 - 3:22

Pourquoi de nouveau vouloir absolument abandonné précisément la voiture au même endroit.
Pour orienter l’enquête ?
De ce lieux, Szysmusik est le plus proche qui puisse être braqué. Il n'y a rien d'autre.
Ci l'important, le but premier de la mission es d’abandonné la Golf à cette endroit après un hold up.
On choisi une cible facile, et surtout La plus proche possible.
La bijouterie Szysmusik.


Dernière édition par pierre le Dim 13 Nov 2016 - 12:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
K



Nombre de messages : 8512
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 13 Nov 2016 - 12:49

et la deuxième question est pourqoui on ne parle jamais du passat neuve volé au parking de l'usine VW à forest le soir du pseudo - querelle entre les frères barbiers à 500 mètres de cette usine à Forest puis que on retrouve ds le bois de hourpes là aussi ?
fausse info ?
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1423
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 13 Nov 2016 - 13:41

bonjour a tous,

@pierre,
c est très juste, surtout ne pas frapper trop loin du lieu d abandon ''connu'' de la golf,
que l enquête la trouve bien, qu elle ne passe pas a coté, que tout le monde voie la signature du criminel

@k,
si son arme est enrayée, il est en situation de danger.
un pistolet enrayé peut être rendu utilisable dans les quelques secondes qui suivent, en:
- laissant tomber le chargeur
- faire coulisser la partie mobile 3 fois en mouvement aller retour secs.
- remettre le chargeur
- armer, tirer.
mais le blond ne fais aucun mouvement. . . il intime l ordre. . . il répète.

je ne connais pas les détails de cette passat, mais les lieux de dépôt peuvent être utilisés par plusieurs voleurs sans pour autant qu il se connaissent, mais ici il s'agissait bien d eux car ils signaient avec le lieu, mais surtout avec la golf.
ou pourrais je trouver des infos sur cette passat?

cordialement

Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1423
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 13 Nov 2016 - 15:23

avant Anderlues,

on nous présente les borains tous emballés avec un costume de tdb dont les coutures se défont de partout tellement ca tient pas.

exactement comme, juste avant (ohain, beersel 2), de leur cotés les tdb en:

- adoptant un nouveau modus opéranti
- créant eux même les liens
- laissant trainer des indices( pas vers eux!)
- dispersant les pistes

me semble vouloir, a ce moment, faire porter a d autres la charge de leurs actes.
(ils ne font pas ca avant, n opèrent pas comme ca)

les tdb d abord d un coté, puis l enquête de l autre, travestissant les borains.

l élément majeur de ce second carnaval circus étant le p.38.

mais les tdb eux, avec le p.38 entre leurs mains, le vrai, le meurtrier!
ils se rendent compte que les charges sont plus que nulles, et ce p.38,
ca devient un BAZOOKA. des balles capables de tuer un état, une enquête.
des terroristes crapuleux s en seraient servi a tout va!
nos tdb sont très crapuleux, mais pas idiots . après Anderlues , une nouvelle expertise affirme que le p.38 de michel cocu est bien le meurtrier.
ils ont bien compris que l option de l enquête était de faire de bons ourlets au costume des borains,
ils n ont réapparus a la vie publique avec le label tdb( golf, masques de carnaval, victimes) qu après la libération des borains.
signifiant ainsi, dans l entre 2 vagues, leur intention de rester dans l ombre comme tout bon hors la loi.
c est a mon avis ce qu il s est passé entre l après nivelles et Anderlues: tout le monde taillait des costards.



cordialement



Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 763
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 13 Nov 2016 - 15:24

Je ne connais pas bien l’univers wnp mais je sais que nous nous trouvons dans le jardin
de Mercier.  Sa saune de confort. Aussi capitaine du port.
Bougrol de la même génération habitai le coin.
De cette endroit, à proximités de la frontière, vous pouvez disparaître en un clin d’œil. Il es au minimum très difficile de vous retrouver ou de vous rattraper. Ce bois mène dans toute les directions.

il abrite une multitude de bâtiment isoler, pas mal de villa bien planquée. Très, très discret. Certain entretenu, d'autre en ruine comme une partie de l'abbaye. il y a la Sambre qui fil droit ver la France avec ses quelque écluse qui vous permet de la traverser et de facilement couper le passage unique derrière vous.
L' endroit est certainement stratégiquement connu depuis longtemps.
Je ne sais pas si il y avait une cache STBH à proximité du bois de Hourpe. en 1983.
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
pierre



Nombre de messages : 763
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 13 Nov 2016 - 15:36

Je me souviens avoir lus (dans un rapport commission parlementaire je crois)
que l'arme de retour d'expertise avait vieilli, elle avait des coup, à t'elle point
que l'on ne la reconnaissais pas
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
K



Nombre de messages : 8512
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 13 Nov 2016 - 15:51

pierre est du coin il me semble

vous aviez connu cette region et le chateau à l'epoque?

donc vous aviez aussi connu le café là où ils ont tourné à gauche vers hourpes en sortant de la grande route .

le cafe s'appellait "le bon coin" ou qss chose comme cela.
on pouvait lire ds un doc des borains que j'ai perdu que ce café etait connu des borains?

mais ils étaient connus partout !

l'article sur le passat a été trouvé ds le soir de l'époque du 17-18 aout 1983 a coté d'une autre article sur le querelleWNP il me semble , et a été retrouvé plus tard par un membre du site bvn


il y est écrit que des fauteuils de celle de juin (van litdh?)  était là dedans



cette golf avait été partièlement démontée


oui et mercier et bouger. ont habité là haut > les adresses sont ds les doc qqs part entre autre dossier latinus .


pour l'info lit aussi l'unique message du membre Boreux.


Dernière édition par K le Dim 13 Nov 2016 - 15:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1423
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 13 Nov 2016 - 15:53

@pierre,

je ne connais pas non plus leurs habitudes, mais les tdb, eux semblent au courant de tous,
comme j ai cette impression qu ils savaient le bijoutier armé(beaucoup de gens l étaient dans les années 80).
comme ils sont au courant des us et coutumes ''intimes'' des forces de l ordre, des habitudes des truands, bien qu ils n appartiennent pas au milieu mais agissent en gangsters.

des pièces a conviction ont disparues, alors qu une arme aille vieillie, soit restée ou pas dans l eau,
que des rapports disent ceci ou ''doivent'' dire cela. . .il n y a pas eu que les tdb pour disperser l enquête

mais jusqu a nivelles ,il y a comme une accumulation d indices qu ils ont l air de craindre.
ca peut permettre de déterminer ce qu ils sont. peut être.


cordialement
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 763
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 13 Nov 2016 - 18:58

Je ne trouve pas vers qui pointes les faits qui ont en commun Hourpes.

relu avec un recul de 30ans cella doit forcément être dans le dossier.
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
Frédéric



Nombre de messages : 969
Age : 43
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mer 8 Fév 2017 - 9:28

Il est tout à fait possible si un des truands ait été blessé sérieusement (cela semble être le cas), que celui-ci ait eu besoin d'une transfusion sanguine. Le problème à l'origine peut être maquillé en accident de voiture. Il faudrait retrouver toutes les personnes soignées pour accident de la route, et transfusées, dans les quinze jours jours qui ont suivi ce braquage.
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1423
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mer 8 Fév 2017 - 10:36


la première fois que géant a été aperçu en train de boiter, c'est à Beersel 2.
(source Dupont-Ponsaers p.216)

Maintenant, ce n'est pas pour ca qu'il n'a pas été touché par la suite, c'est vrai, mais ils ont

peut être un toubib dans leur entourage. . .ou une petite femme infirmière, qui sait?


CORDIALEMENT
Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 969
Age : 43
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mer 8 Fév 2017 - 12:41

Ils n'avaient probablement personne. Un accident de voiture bidon est plus probable. Vous lancez une voiture contre un arbre, puis montez dedans, et appelez les secours. Une plaie peut être camouflée.
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1423
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mer 8 Fév 2017 - 13:22


Les éléments qui laissent à penser que l'un des tueurs ait été blessé sont je crois :

- LE BOITILLEMENT DE GEANT remarqué par des voisins. Mais la première fois que cette crasse

sera vue en train de boiter( si il boite réellement) c'est à Beersel 2, pas à Anderlues.

- MONSIEUR SYMUSIK était armé. A-t-il fait feu? Peut-être, je n'en sais rien, mais ils ont une position

au sol déjà plus sécuritaire et ils ont des pare-balles. Mais c'est possible(perso, je le souhaite)

- ILS N ONT PLUS REAPPARUS PAR LA SUITE PENDANT 22 MOIS.

Du moins, ils ne sont plus réapparus avec des golfs, des masques de carnaval dans des

Delhaize avec des dépôts signifiants : C'est nous!

Ils ont repris ce label après que les borains ait étés libérés. . .Avant, cela aurait été ridicule, puisque

l'enquête ne les cherchaient plus, du tout! Ils avaient les borains et leur travail de la justice

était de trouver des preuves sur ceux-ci, pas de trouver les tueurs!

Rien ne dit que dans l'entre-deux vagues les tdb ont stoppé leur entreprise criminelle.


C'est aussi possible qu'il ait été touché, et la, votre solution est intelligente, et ne nécessite pas

l'intervention d'un tiers, d'une infirmière complice.


CORDIALEMENT














Revenir en haut Aller en bas
bernarddeboussu



Nombre de messages : 1103
Localisation : BORINAGE
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mer 8 Fév 2017 - 14:42

@gui mayeu:

Excellente hypothèse... Le bijoutier d'ANDERLUES était effectivement armé et a fait feu lors du braquage qui lui fut fatal.

Un des auteurs aurait été touché, probablement à la jambe...d'où la claudication.

Rechercher tous les suspects potentiels présentant une boiterie ou des séquelles d'une blessure par balle à la jambe... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anderlues, 1 décembre 1983
Revenir en haut 
Page 6 sur 22Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 22  Suivant
 Sujets similaires
-
» Affaire Poussin
» Messages spirituels - Décembre -
» 25 décembre : La Nativité de Notre Seigneur Jésus-Christ
» Semaine du 29 novembre au 5 décembre 2010
» Froid début décembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Anderlues, 1 décembre 1983-
Sauter vers: