les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Anderlues, 1 décembre 1983

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22  Suivant
AuteurMessage
Roulio

avatar

Nombre de messages : 464
Localisation : Ixelles
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mar 4 Déc 2018 - 21:07

Suite du sujet "Nabile Amaouche" >>> ICI s.v.p.
Merci
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8510
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mer 5 Déc 2018 - 0:17

.
Revenir en haut Aller en bas
Roulio

avatar

Nombre de messages : 464
Localisation : Ixelles
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mer 5 Déc 2018 - 10:47

.
.
Le 'spectateur' au chapeau et loden

Bonjour à toutes et à tous,

À titre de simple observation, sans rien y voir de particulièrement suspect, et à condition qu'il s'agisse bien du même homme, je m'interpelle néanmoins sur la présence de ce "passant" à côté de la golf calcinée sur la photo du bas....

De toute évidence, les banderolles "DO NOT CROSS - CRIME SCENE" chères à nos séries US actuelles, n'avaient pas encore cours chez nous à l'époque. C'était décidément une toute autre époque....




(accès direct à la séquence youtube concernée en cliquant sur la photo)



(accès direct à la séquence youtube concernée en cliquant sur la photo)
Revenir en haut Aller en bas
Merovingien



Nombre de messages : 412
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mer 5 Déc 2018 - 12:11

Roulio, il pourrait s'agir du gendarme qui s'est rendu en premier sur place immédiatement après les faits: https://youtu.be/X93eece5jxE?t=1690
Revenir en haut Aller en bas
Roulio

avatar

Nombre de messages : 464
Localisation : Ixelles
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mer 5 Déc 2018 - 12:44

Ci-précédemment,
Merovingien a écrit:
Roulio, il pourrait s'agir du gendarme qui s'est rendu en premier sur place immédiatement après les faits: https://youtu.be/X93eece5jxE?t=1690

> Merci Mérovingien.

J'ai bien pensé qu'il puisse tout simplement s'agir d'un enquêteur quelconque.
(Jocelyn Meysters ou un autre). Cependant, à compter qu'il s'agit du même homme sur les deux photos, pour moi, dans la première vidéo (du haut) les journalistes sont déjà sur place (la RTBF Charleroi pour 'Ce Soir' en tout cas), les gens sont, à l'évidence aussi sortis de chez eux et le ton de l'homme qui s'exprime au micro me semble être celui d'une personne 'lambda' s'étant intéressée de près à ce qui qui vient d'avoir lieu (du genre un homme qui connait quelqu'un qui connaît quelqu'un.. et/ou qui fait preuve d'une curiosité assez "persévérante"...) tout en étant la seule personne "au courant de quelque chose", s'adressant aux journalistes, à défaut que les enquêteurs sur place ne le fassent, à ce stade précis des événements de la soirée. Stade auquel ils devaient probablement se trouver en plein travail de premières constatations.
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1422
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mer 5 Déc 2018 - 14:23

Bonjour Mérovingien,

dans le document '' dossier noir '' posté par Roulio, on peut voir vers 15'47'' à l'arrière gauche de l'homme au loden, la moitié du visage d'un gendarme en uniforme qui ressemble plus, selon moi, à Jocelyn Meisters.


Cordialement,
_________________________________________________________________________________

Qui a donné l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là ?
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1422
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mer 5 Déc 2018 - 14:39

Bonjour Glen,

Citation :
Donc apparemment ils ne se sont pas rendu directement au bois, ou alors ils y sont rester 50 min avant de mettre le feu... bizarre quand même.
Peut être une divergence de point de vue entre eux ? Suite à la blessure de l'un d'entre eux, on décide d'arrêter ou pas...et si après de nombreux palabres, la décision est prise d'arrêter pour une période indéterminé on brûle quand même la voiture...trop de risques de la garder.

Un témoin qui les a aperçu au sortir de la bijouterie, témoigne que l'un d'eux ( lequel ? ) se tenait la jambe raide, comme dans beaucoup d'attaques.

Le tueur n'a pas été décrit comme étant soutenu par l'un des 2 autres, ni la main portée à une partie de son corps, ni émettant des plaintes ou gémissements, ni même à la traine de ses compagnons.

Si blessure il y a ( ce n'est pas mon avis ), elle ne devait pas être suffisamment conséquente que pour envisager un changement de plan.

Je trouve aussi étrange qu'ils ont trainassé dans le coin avant l'incendie.


Cordialement,
_________________________________________________________________________________

Qui a donné l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là ?
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 595
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mer 5 Déc 2018 - 18:43

Anderlues, résumé.

Chronologie

- Fin  ‘82, Jean Szymusik acquiert un révolver Arminius calibre .38
- Quelque mois plus tard, il fait installer une caméra de surveillance  dans son magasin (source Beetgenomen).
- Peu avant l’attaque, il aurait déposé plainte pour racket auprès de la police d’Anderlues (source Beetgenomen). Ceci est évoqué en commission d’enquête, depuis plus aucune trace de cette plainte.
- 1er décembre 1983 vers 1840H. (Au moins ) Trois hommes armés, non-masqués, entrent, traversent le magasin abattent d’abord Mme Szymusik dans son salon, puis M. Szymusik dans la cuisine qui donne sur l’atelier.
- Vers 1930H une voiture en feu est signalée dans le bois de Hourpes.

Les armes utilisées :

- Une arme de calibre 22LR (probablement un FN 150 Concours automatique volé chez Dekaise et utilisé à Beersel, Mons, Braine, Temse, Nivelles)
- Un revolver S&W mod.19 de calibre .357 (volé chez Dekaize et utilisé à Nivelles)
- Un automatique Colt Government de calibre .45 (volé chez Dekaise et utilisé à Nivelles)
- Un révolver de calibre .38 ( utilisé à Uccle et Hal)
- Un automatique FN calibre 7,65 pris à un des gendarmes à Nivelles. Également utilisé à Ohain.

La voiture utilisée, Golf GTi immatriculée FGK991:

- Volée à Ohain le 2 octobre 83
- Utilisée à Beersel le 7 octobre 83
- Aperçue à Jambes et à Namur (date ?)
- Vue à Landelies (altercation entre le chauffeur et le pêcheur, qui reconnaitra le type au CT de Lobbes ultérieurement)


Dernière édition par C.P. le Mer 5 Déc 2018 - 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 1034
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mer 5 Déc 2018 - 20:15

SX996......et bien en voilà une autre…..! rien à voir avec une GOLF..!
Revenir en haut Aller en bas
Roulio

avatar

Nombre de messages : 464
Localisation : Ixelles
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mer 5 Déc 2018 - 20:31

.


Dernière édition par Roulio le Mer 5 Déc 2018 - 20:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 595
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Mer 5 Déc 2018 - 20:38

Erreur rectifiée avec mes plus plates excuses! Merci Roulio!
Revenir en haut Aller en bas
falco



Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 25/11/2017

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Ven 7 Déc 2018 - 16:25


Bonjour à toutes et tous

Bonjour CP

Petites remarques

Le bijoutier a acheté un Arminius 38, mais de provenance assez illicite

Il avait fait installer une caméra, je suppose par un professionnel. Même si on n'était pas encore aux cartes sdhc, il devait y avoir un enregistrement. Où est il?

Il a déposé plainte pour racket mais dans ce cas, il a du citer des noms de personnes. Il est difficile de croire qu'aucune suite n'ait été donnée après ce qui s'est passé. De toute façon, il existe une copie du pv au commissariat d'Anderlues. Archivée sans doute, mais cette copie existe.

Et enfin, lorsqu'on regarde sur le site de la cbw, on s'aperçoit que la description des auteurs sont totalement différentes à Ohain, Beersel et Anderlues. Nous arrivons donc à 4, 5, 6 ou 7 auteurs.

Bien cordialement CP



Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 595
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Sam 8 Déc 2018 - 6:59

Bonjour Falco,

A propos de l'Arminius .38, voici ce qu'en disait Chronos le 13 juillet de cette année:

michel a écrit:
Un lecteur attentif du livre   "Littekens - Het spoor Nijvel-Aalst van de Bende" par Henri Van Nieuwenborgh          me transmet cette info :

le 1er décembre 1983 le bijoutier Jean Szymusik et sa femme ont été tués dans sa bijouterie à Anderlues. Ce que je lis dans le nouveau : le revolver Armenius de ce bijoutier provenait d'un vol dans la caserne de gendarmerie de Erpe-Mere. Alors on pense directement au vol dans cette caserne la nuit du 7 au 8 mai 1981, et on pense au gendarme Herman Dullaerts, qu'on a soupçonné de ce vol. Pendant ce vol, on a apparemment volé des FN et des UZI, mais également une collection personnelle d'un gendarme qui conservait sa collection dans cette caserne de gendarmerie de Erpe-Mere (près d'Alost). Ci cette information qui est mise dans le nouveau livre sorti ce 15 juin dernier, c'est de nouveau encore un très grand mystère n'est-ce pas.... Donc le bijoutier Jean Szymusik n'aurait pas acheté son revolver Arminius chez un armurier, mais elle proviendrait d'un vol... D'un milieux criminel donc...


"Information" bien évidemment erronée.

Le numéro de série du revolver de M. Szymusik est connu des enquêteurs : 581479.

Si ce numéro est connu alors que l'arme n'a pas été retrouvée sur les lieux, c'est que ce revolver a été acheté en toute légalité chez un armurier.


J'ajouterai, que même si cette arme avait été achetée à un particulier, elle a du être déclarée.

Pour le reste, je suis comme beaucoup d'entre nous, je n'ai que des questions sur ce que je lis, et pas de réponses.
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 595
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Sam 8 Déc 2018 - 7:08

Extrait de "beetgenomen"


Een tweede motief was dat P. Szymusik partijen gouden juwelen probeerde po te dringen en hem bedreigde toen de juwelier daar niet op inging. De Szymusiks raakten in paniek. Jean stapte onmiddelijk naar de politie van Anderlues. Hij deed aangrifte. En daar liep het mis. De speurders van Cel Waals-Brabant vroegen later de stukken op en volgens Marius geen spoor van dat procès-verbal.

Alors si cette plainte a bien été déposée par les époux Szymuzik, qu'est-elle devenue???
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 884
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 9 Déc 2018 - 0:48

glen a écrit:
En relisant toutes les pages sur Anderlues je suis tomber sur un post de Chronos (page 5) ou il dit à la fin ceci:

"De plus, si les individus s’étaient directement rendus après le hold-up dans le bois d’Hourpes pour se débarrasser de la Golf et repartir avec un autre véhicule, cela ne leur aurait pris qu’au maximum 10 minutes. Or le véhicule a été retrouvé en feu quasiment une heure après les faits. Les automobilistes empruntant la route traversant le bois ne doivent être guère nombreux. Mais est-il vraiment possible que personne n’ait emprunté cette route pendant plus de 50 minutes (entre 18h50 et 19h40) ou n’ait aperçu de loin l’incendie pendant un laps de temps aussi long ?"

Donc apparemment ils ne se sont pas rendu directement au bois, ou alors ils y sont rester 50 min avant de mettre le feu... bizarre quand même.
Peut être une divergence de point de vue entre eux ? Suite à la blessure de l'un d'entre eux, on décide d'arrêter ou pas...et si après de nombreux palabres, la décision est prise d'arrêter pour une période indéterminé on brûle quand même la voiture...trop de risques de la garder.

C'est Gilbert Dupont dans son livre qui déclarait que le véhicule avait été retrouvé plus d'une heure après les faits. Mais en réalité, il semblerait qu'il fut découvert seulement 15 minutes après l'attaque.

Ce qui signifie clairement si cette dernière information est correcte que la bande avait l'intention dès le départ d'abandonner le véhicule à cet endroit-là.

Je suis maintenant plutôt d'avis que les tueurs avaient stationné un autre véhicule dans les bois et qu'ils ont pris la fuite à son bord vers Landelies via le chemin de halage longeant la Sambre. Et qu'aucun des tueurs n'habitait finalement, et contrairement aux apparences, la région.

Ce hold-up est en tout cas celui qui laisse le plus de questions en suspens.
Revenir en haut Aller en bas
Chronos



Nombre de messages : 884
Date d'inscription : 08/05/2013

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 9 Déc 2018 - 0:58

CQB241 a écrit:
C.P. a écrit:
Si le coeur vous en dit et si vous êtes de passage dans le coin, l'IGN a édité un carte au 1/25000 avec tous les itinéraires de randonnée balisés. Vous pourrez ainsi découvrir ou redécouvrir la magnifique vallée de la Sambre entre Thuin et Marchiennes, ainsi que plein de lieux chargés d'histoire ou de souvenirs.
Étape obligée à l'abbaye d'aulnes pour y déguster les produits du terroir.
Bien à vous,

Autant je connais le Brabant Wallon comme ma poche, j'ai particulièrement apprécié la visite "guidée" (au sens noble du terme) faite par C.P. ce samedi.
De par sa connaissance de la région, du bois de Hourpes et de ses alentours, j'étais très à l'écoute de ses explications.
Merci encore pour l'ADA blonde !

Cette visite m'a conforté dans l'idée qu'au moins un des types connaissait très bien la région.
A mettre en relation avec l'altercation à Landelies et le ct de Lobbes.
Fin de parenthèse.

Concernant l'incendie, les flammes ne devaient pas monter très haut.
Tout au plus, on apercevait une légère lueur depuis la rue devant le terrain de foot (et encore…).
Par contre, un dégagement important de fumée devait être nettement visible, sauf s'il faisait déjà noir.
Voir https://www.youtube.com/watch?v=jDEk9_smsbA#t=6m30 pour se faire une idée.
L'odeur devait aussi être fortement présente.

Ce qui me marque plus, c'est que la Golf était parfaitement visible depuis la route !
Donc, on y boute le feu et on cavale !

Se rendre sur place permet de voir à quel point le lieu de l'incendie est éloigné du château et du canal !
Ca ne nous dit toujours pas quelle fut la direction de fuite choisie ...

Avez-vous lors de cette visite regardé où un second véhicule aurait pu être stationné ? Avez-vous prêté attention au chemin situé quelques mètres en amont du lieu où la Golf fut retrouvée, côté gauche de la route (en venant de la N59) ?
Revenir en haut Aller en bas
CQB241



Nombre de messages : 292
Localisation : Brabant Wallon
Date d'inscription : 11/04/2014

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 9 Déc 2018 - 3:21

Chronos a écrit:
glen a écrit:
En relisant toutes les pages sur Anderlues je suis tomber sur un post de Chronos (page 5) ou il dit à la fin ceci:

"De plus, si les individus s’étaient directement rendus après le hold-up dans le bois d’Hourpes pour se débarrasser de la Golf et repartir avec un autre véhicule, cela ne leur aurait pris qu’au maximum 10 minutes. Or le véhicule a été retrouvé en feu quasiment une heure après les faits. Les automobilistes empruntant la route traversant le bois ne doivent être guère nombreux. Mais est-il vraiment possible que personne n’ait emprunté cette route pendant plus de 50 minutes (entre 18h50 et 19h40) ou n’ait aperçu de loin l’incendie pendant un laps de temps aussi long ?"

Donc apparemment ils ne se sont pas rendu directement au bois, ou alors ils y sont rester 50 min avant de mettre le feu... bizarre quand même.
Peut être une divergence de point de vue entre eux ? Suite à la blessure de l'un d'entre eux, on décide d'arrêter ou pas...et si après de nombreux palabres, la décision est prise d'arrêter pour une période indéterminé on brûle quand même la voiture...trop de risques de la garder.

C'est Gilbert Dupont dans son livre qui déclarait que le véhicule avait été retrouvé plus d'une heure après les faits. Mais en réalité, il semblerait qu'il fut découvert seulement 15 minutes après l'attaque.

Ce qui signifie clairement si cette dernière information est correcte que la bande avait l'intention dès le départ d'abandonner le véhicule à cet endroit-là.

Je suis maintenant plutôt d'avis que les tueurs avaient stationné un autre véhicule dans les bois et qu'ils ont pris la fuite à son bord vers Landelies via le chemin de halage longeant la Sambre. L'utilisation des voies navigables, y compris les chemins de hallage, est une piste que j'ai proposé il y à déjà quelques années et qui n'a pas convaincu grand monde. Et qu'aucun des tueurs n'habitait finalement, et contrairement aux apparences, la région. Je ne suis pas de votre avis, mais je le respecte. Une de leur relation y habite certainement.

Ce hold-up est en tout cas celui qui laisse le plus de questions en suspens.


Dernière édition par CQB241 le Dim 9 Déc 2018 - 4:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
CQB241



Nombre de messages : 292
Localisation : Brabant Wallon
Date d'inscription : 11/04/2014

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 9 Déc 2018 - 3:40

Chronos a écrit:
CQB241 a écrit:
C.P. a écrit:
Si le coeur vous en dit et si vous êtes de passage dans le coin, l'IGN a édité un carte au 1/25000 avec tous les itinéraires de randonnée balisés. Vous pourrez ainsi découvrir ou redécouvrir la magnifique vallée de la Sambre entre Thuin et Marchiennes, ainsi que plein de lieux chargés d'histoire ou de souvenirs.
Étape obligée à l'abbaye d'aulnes pour y déguster les produits du terroir.
Bien à vous,

Autant je connais le Brabant Wallon comme ma poche, j'ai particulièrement apprécié la visite "guidée" (au sens noble du terme) faite par C.P. ce samedi.
De par sa connaissance de la région, du bois de Hourpes et de ses alentours, j'étais très à l'écoute de ses explications.
Merci encore pour l'ADA blonde !

Cette visite m'a conforté dans l'idée qu'au moins un des types connaissait très bien la région.
A mettre en relation avec l'altercation à Landelies et le ct de Lobbes.
Fin de parenthèse.

Concernant l'incendie, les flammes ne devaient pas monter très haut.
Tout au plus, on apercevait une légère lueur depuis la rue devant le terrain de foot (et encore…).
Par contre, un dégagement important de fumée devait être nettement visible, sauf s'il faisait déjà noir.
Voir https://www.youtube.com/watch?v=jDEk9_smsbA#t=6m30 pour se faire une idée.
L'odeur devait aussi être fortement présente.

Ce qui me marque plus, c'est que la Golf était parfaitement visible depuis la route !
Donc, on y boute le feu et on cavale !

Se rendre sur place permet de voir à quel point le lieu de l'incendie est éloigné du château et du canal !
Ca ne nous dit toujours pas quelle fut la direction de fuite choisie ...

Avez-vous lors de cette visite regardé où un second véhicule aurait pu être stationné ? Oui, dans le même chemin que celui où la Golf se situait et qui débouche à la rue de la Fontaine Pépin. Il faut cependant un véhicule adapté, le sol étant fort glissant à cause des feuilles mortes et de l'humidité du sol.

Avez-vous prêté attention au chemin situé quelques mètres en amont du lieu où la Golf fut retrouvée, côté gauche de la route (en venant de la N59) ?
Oui nous l'avons remarqué. Ainsi que celui situé plus en aval et également sur la gauche. Mais tous 2 étant situés dans un domaine privé, nous avons eu la correction de ne pas nous y aventurer.
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 595
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Dim 9 Déc 2018 - 12:04

@Chronos
Pourquoi attirez-vous notre attention sur ce chemin en particulier ?
Il y'a pas mal d'endroits où le 2e véhicule aurait pu être parqué le long de la rue de Hourpes à proximité de l'endroit où ils ont brûlé la voiture, y compris à quelques centaines de mètres à travers bois, côté Avigroup.
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 595
Age : 61
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Lun 10 Déc 2018 - 10:50

Correction sur la chronologie des faits :
- 1840h, l'alerte est donnée par une voisine chez qui les deux filles Szymusik sont allées se réfugier. On peut raisonnablement en déduire que les faits ont eu lieu quelques minutes (5, 10???) plus tôt.
- 1850h, la gendarmerie est sur place.
- moins d'un quart d'heure plus tard (soit vers 1905h), la Golf est soit signalée, soit retrouvée en feu dans le Bois de Hourpes.
Revenir en haut Aller en bas
glen



Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Lun 10 Déc 2018 - 12:07

Chronos a écrit:
glen a écrit:
En relisant toutes les pages sur Anderlues je suis tomber sur un post de Chronos (page 5) ou il dit à la fin ceci:

"De plus, si les individus s’étaient directement rendus après le hold-up dans le bois d’Hourpes pour se débarrasser de la Golf et repartir avec un autre véhicule, cela ne leur aurait pris qu’au maximum 10 minutes. Or le véhicule a été retrouvé en feu quasiment une heure après les faits. Les automobilistes empruntant la route traversant le bois ne doivent être guère nombreux. Mais est-il vraiment possible que personne n’ait emprunté cette route pendant plus de 50 minutes (entre 18h50 et 19h40) ou n’ait aperçu de loin l’incendie pendant un laps de temps aussi long ?"

Donc apparemment ils ne se sont pas rendu directement au bois, ou alors ils y sont rester 50 min avant de mettre le feu... bizarre quand même.
Peut être une divergence de point de vue entre eux ? Suite à la blessure de l'un d'entre eux, on décide d'arrêter ou pas...et si après de nombreux palabres, la décision est prise d'arrêter pour une période indéterminé on brûle quand même la voiture...trop de risques de la garder.

C'est Gilbert Dupont dans son livre qui déclarait que le véhicule avait été retrouvé plus d'une heure après les faits. Mais en réalité, il semblerait qu'il fut découvert seulement 15 minutes après l'attaque.

Ce qui signifie clairement si cette dernière information est correcte que la bande avait l'intention dès le départ d'abandonner le véhicule à cet endroit-là.

Citation :
Je suis maintenant plutôt d'avis que les tueurs avaient stationné un autre véhicule dans les bois et qu'ils ont pris la fuite à son bord vers Landelies via le chemin de halage longeant la Sambre. Et qu'aucun des tueurs n'habitait finalement, et contrairement aux apparences, la région.
Alors que plein d'indices nous ramène, pour un des auteurs, vers Ixelles (et je vous suis sur ce point), nous avons ici 5 faits bien précis dans un périmètre restreint.
2x une voiture brûlée dans le bois d'Hourpes.
L'altercation avec le pêcheur a Landelies.
Le témoignage au contrôle technique de Lobbes.
L'attaque de la bijouterie à Anderlues.
Sans parler de l'obligation de très bien connaître la région pour disparaître dans la nature par de petites routes forestières.
Bizarre que dans le cas présent, contrairement à Ixelles, vous ne croyiez pas qu'un des auteurs puisse habiter la région.
Cela ne collerait pas avec votre "théorie du français" ?



Ce hold-up est en tout cas celui qui laisse le plus de questions en suspens.
Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 968
Age : 43
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Lun 10 Déc 2018 - 12:38

Il faut être du coin pour circuler aussi bien sur de petites routes, ou avoir fait des repérages poussés.
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1422
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Lun 10 Déc 2018 - 14:02

Des truands qui opèrent sans même une fausse moustache ne frappent pas dans la région ou ils habitent ni même dans celle ou ils travaillent si ils y sont en contact avec le public.

Connaitre les axes de fuite, cela fait juste partie de la préparation du plan.


Cordialement,
_________________________________________________________________________________

Qui a donné l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là ?
Revenir en haut Aller en bas
glen



Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Lun 10 Déc 2018 - 16:46

guy mayeu a écrit:
Des truands qui opèrent sans même une fausse moustache ne frappent pas dans la région ou ils habitent ni même dans celle ou ils travaillent si ils y sont en contact avec le public.

Connaitre les axes de fuite, cela fait juste partie de la préparation du plan.


Cordialement,
_________________________________________________________________________________

Qui a donné l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là ?
Sauf si ces mêmes truands éliminent sans ménagement les témoins qui les ont vu de trop près..
Même sans grimage ou fausse moustache, aucune description précise n'a été faite pour Anderlues.

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
falco



Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 25/11/2017

MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   Lun 10 Déc 2018 - 17:36

Bonjour à toutes et tous,

Bonjour Glen,

Même si elle est peu précises, il y a une description des auteurs à Anderlues. En outre, on remarque que bien qu'utilisant le véhicule de Catherine Van Camp ayant servi à l'attaque de Beersel, les auteurs ne sont pas les mêmes.

Signalement des auteurs Bijouterie Anderlues---- 01 décembre 1983
Auteur 1 : Agé d’environ 40 ans - 1m70 - Costaud sans être corpulent - Carrure large - Visage rond - Habillement correct.
Auteur 2 :Idem que le premier. Avait des favoris descendant jusqu’aux lobes des oreilles.
Auteur 3 :Un peu plus grand que les deux autres : +/- 1m80 - Paraissait être un peu plus jeune et moins costaud. Vêtu d’un manteau genre chasseur.
Tous à visage découvert.

Bien cordialement


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anderlues, 1 décembre 1983   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anderlues, 1 décembre 1983
Revenir en haut 
Page 21 sur 22Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22  Suivant
 Sujets similaires
-
» Affaire Poussin
» Messages spirituels - Décembre -
» 25 décembre : La Nativité de Notre Seigneur Jésus-Christ
» Semaine du 29 novembre au 5 décembre 2010
» Froid début décembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Anderlues, 1 décembre 1983-
Sauter vers: