les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 jean bultot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
MUCHA



Nombre de messages : 18
Localisation : BRABANT WALLON
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: jean bultot   Dim 17 Fév 2008 - 22:10

Pour info, 2 filles présentes sur la vidéo sont reconnaisables.
Une des 2 possédait une boutique de lingerie à Bxl à cette époque, qui existe toujours d'ailleurs, mais plus les mêmes propriétaires.
Revenir en haut Aller en bas
st@rik



Nombre de messages : 61
Localisation : brabant wallon
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: jean bultot   Lun 18 Fév 2008 - 11:40

voir à ce sujet la retranscription que j'avais faite en son temps sur ce forum du témoignange de bernard scholl l'un des instigateurs de parties fines à bruxelles.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: jean bultot   Mar 4 Mar 2008 - 8:53

Jean Bultot se défend des accusations portées contre lui sur youtube :

http://fr.youtube.com/watch?v=lMukRFA943A

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: jean bultot   Mar 4 Mar 2008 - 10:03

Virulent, Jean Bultot, c'est vrai après tout que cette cassette ne cassait rien, on se demande même pourquoi la presse en à fait état de cette manière.
Et aussi pourquoi la cellule débarque chez le posteur de cette vidéo sur You yube alors qu'il n'y a pas de quoi fouetter un chat.
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: jean bultot   Mar 4 Mar 2008 - 10:41

Un seul mot :
"BRAVO"

Dommage qu'il ne lit pas ce forum, sa réaction me fait plaisir, on ne peut pas savoir à quel point.

Bon toujours le vocabulaire à la "bubu" mais franchement, il a raison sur tous les points.
Personne qui gagne à être connue, me semble t il? Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: jean bultot   Mar 4 Mar 2008 - 16:32

michel a écrit:
Jean Bultot se défend des accusations portées contre lui sur youtube :

http://fr.youtube.com/watch?v=lMukRFA943A

Virulent mais ne manquant pas d'humour dans tous les cas.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: jean bultot   Mar 4 Mar 2008 - 16:35

Les partouzes de Bultot : l'intéressé réagit à la vidéo de YouTube

(04/03/2008)

© DEMOULIN

Jean Bultot se dit déçu de voir ainsi exhumées des images tournées il y a 20 ans. Il demande à celui qui détient la vidéo de diffuser le film entièrement

BRUXELLES L'ancien directeur adjoint de la prison de Saint-Gilles Jean Bultot a réagi à la diffusion sur YouTube d'extraits de vieilles vidéos de partouzes dans la confiture de groseille, en mettant lui-même sur le site un message de mise au point. Une information donnée mardi par le site online du quotidien flamand De Standaard.

Jean Bultot se dit déçu de voir ainsi exhumées des images tournées il y a 20 ans. Il demande à celui qui détient la vidéo dont il est question de diffuser le film entièrement. Ce qui montrerait clairement, selon lui, qu'il ne s'agit pas des images d'une orgie mais d'une simple partie de catch.

Les références aux ballets roses lui restent également au travers de la gorge. Jean Bultot rejette la thèse selon laquelle les auteurs des tueries du Brabant auraient agi pour faire taire les personnes qui le faisaient chanter.


Source : http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/200513/les-partouzes-de-bultot-l-interesse-reagit-a-la-video-de-youtube.html

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
ludoke



Nombre de messages : 24
Age : 66
Localisation : Vlaams Brabant
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: La sureté a créé la pste "Bulthot"   Mar 4 Mar 2008 - 21:45

Il y a le PV d 'un couple Bruxelois contre Bulthot :

Il était militaire.
Elle travaillait pour la sureté.

C' est claire qu' ils amenaient dans leur PV la munition pour mettre "Bulthot" dans la cirque des diverses pistes falsifiés .. des tueries de Brabant.

Bulthot connait aussi le mécanisme....
Qu' il se fâche sur les perverts payés dans "notre" Etat Belge.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: jean bultot   Mer 5 Mar 2008 - 9:23

Bultot ne parlera plus

(05/03/2008)

"Je suis dans un coin où personne ne m'emm..."

BRUXELLES Hier, Jean Bultot, l'ancien directeur adjoint de la prison de Saint-Gilles, a réagi à la diffusion par You Tube de vieilles vidéos d'ébats dans la confiture de groseille. Il "réfute la thèse d'un instrument de chantage" et dément qu'il s'agissait de partouzes.

Bultot demande d'ailleurs à celui qui a diffusé ce court extrait de diffuser la totalité de la vidéo, ce qui prouverait, dit Jean Bultot, qu'il s'agit en fait plutôt d'un match de catch (dénudé, NdlR).

Contacté par nos soins, Jean Bultot conclut : "C'est la dernière fois que j'apparais et que je m'explique en public. Qu'on me laisse tranquille" .

À la question : "Où est-il ?" , Jean répond : "Dans un endroit où personne ne m'emm... plus" .



Gil.


Source : www.dhnet.be

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
ludoke



Nombre de messages : 24
Age : 66
Localisation : Vlaams Brabant
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Bulthot veut une mitraillette ?   Dim 9 Mar 2008 - 10:39

8 mars 2008
De Morgen
DDC, journaliste de confiture X) :... écrit une pagina sur le PV , faite par le couple ( agents de la sécurité) Delsaut- Bové.
Selon eux (!) Bulthot voulait une mitraillette avant "Aolst.

et Sassoye (CCC) dormait chez Madame Delsaut -Bové...

Allez y....Douglas De Koning.. édtiteur irresponsable.... continuons le combat !
(pas jeter sur la rue)

et Abellaj ????
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: jean bultot   Lun 10 Mar 2008 - 10:03

Dans son manuscrit, Jean Bultot, écrit que Delsaut et son épouse informent la Sureté.
Dans ce cas, est-il logique d'aller demander une mitraillette alors que l'on sait que la Sureté sera au courant ?
Bultot est-il si bête ?
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: jean bultot   Lun 10 Mar 2008 - 21:34

Henry a écrit:
Dans son manuscrit, Jean Bultot, écrit que Delsaut et son épouse informent la Sureté.
Dans ce cas, est-il logique d'aller demander une mitraillette alors que l'on sait que la Sureté sera au courant ?
Bultot est-il si bête ?

A supposer qu'il ait réellement demandé cette 'mitraillette', ce qui n'est pour l'instant pas prouvé..., peut-être savait-il exactement ce qu'il faisait sachant ce que vous évoquez..., un 'signal' lancé à la Sûreté la veille d'Alost?
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: jean bultot   Lun 10 Mar 2008 - 22:54

billbalantines a écrit:
Henry a écrit:
Dans son manuscrit, Jean Bultot, écrit que Delsaut et son épouse informent la Sureté.
Dans ce cas, est-il logique d'aller demander une mitraillette alors que l'on sait que la Sureté sera au courant ?
Bultot est-il si bête ?

A supposer qu'il ait réellement demandé cette 'mitraillette', ce qui n'est pour l'instant pas prouvé..., peut-être savait-il exactement ce qu'il faisait sachant ce que vous évoquez..., un 'signal' lancé à la Sûreté la veille d'Alost?
Je ne pensais pas nécessairement à Alost mais si j'avais besoin d'une arme , je n'irais pas le demander à quelqu'un qui le signalera de suite à une autorité compétente.
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: jean bultot   Lun 10 Mar 2008 - 23:05

Henry a écrit:
billbalantines a écrit:
Henry a écrit:
Dans son manuscrit, Jean Bultot, écrit que Delsaut et son épouse informent la Sureté.
Dans ce cas, est-il logique d'aller demander une mitraillette alors que l'on sait que la Sureté sera au courant ?
Bultot est-il si bête ?

A supposer qu'il ait réellement demandé cette 'mitraillette', ce qui n'est pour l'instant pas prouvé..., peut-être savait-il exactement ce qu'il faisait sachant ce que vous évoquez..., un 'signal' lancé à la Sûreté la veille d'Alost?
Je ne pensais pas nécessairement à Alost mais si j'avais besoin d'une arme , je n'irais pas le demander à quelqu'un qui le signalera de suite à une autorité compétente.

OK mais au moment de la demande, Bultot était-il déjà au courant du rôle d'informateur de Delsaut-Bové? Il a pu l'avoir appris par après...
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: jean bultot   Lun 10 Mar 2008 - 23:23

Juste, d'après son bouquin, il le savait mais ou est la vérité ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: jean bultot   Sam 17 Mai 2008 - 9:29

Dans le UBU de cette semaine (16/5/08), un long article basé notamment sur le manuscrit de Bultot où il est question des tortures subies par celui-ci au Paraguay en prison.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
sandra



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: bultot   Jeu 14 Aoû 2008 - 15:30

bonjour vous ne me connaissez peut etre pas mais je voudrai néanmoin vous demander monsieur pk ne repondez vous jamais aux questions que l'ont vous poses et surtout je voudrai savoir pour qui vous prenez vous pour parler de certaine personne comme vous le faite je n'aurais peut etre jamais de reponse mais en tout cas moi mon opinion sur vous es tt faite et moi aussi comme vous le dite je vous emme.........
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: jean bultot   Lun 27 Oct 2008 - 16:35



Source : la Libre Belgique

Monsieur Bultot,

Tiendrez-vous le même discours aujourd'hui?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1387
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: jean bultot   Sam 31 Jan 2009 - 23:22

Avec un léger aditif, peut-être ; Deprêtre, ami, féal et mandarin de VDB héritant d'un dossier se devant d'être enterré pour le + grand bien être d'une certaine engence... Hasard ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: jean bultot   Ven 24 Avr 2009 - 9:13

Tribunal correctionnel de Bruxelles

VAN DAMME,GUIDO
Jeudi 20 octobre 1988
Tribunal correctionnel de Bruxelles

Monsieur le directeur Bultot

vu par un de ses anciens

Jean Bultot, l'ancien directeur-truand de la prison de Saint-Gilles, réside toujours à Asuncion (Paraguay) et faisait donc défaut à l'audience que la 44e chambre correctionnelle, présidée par M. Goldberg, consacrait mercredi matin aux deux bandes de truands responsables de l'écoulement des bons de caisses et valeurs bancaires volées chez le curé de Wieze (10 millions) fin janvier 1985 et à peu près à la même époque à la Générale de banque (10 millions). Dix-huit prévenus, mais quatorze seulement au banc des accusés.

Qu'à cela ne tienne, on aura donc un portrait différent de Jean Bultot, un portrait dessiné par un de ses anciens détenus dont il lui plaisait de faire ses complices. Et le récit qu'il fera éclaire singulièrement le personnage qui se dore au soleil paraguayen.

Les policiers l'appellent Dikke Léopold. Dans le milieu, c'est Léo, et pour l'état civil Léopold Van Esbroeck. Ce cheval de retour de la criminalité, dont les liens avec Dominique Salesse font croire à certains enquêteurs qu'il pourrait en connaître un brin sur les tueries du Brabant wallon, a raconté par le menu comment il avait été recruté par Bultot:

- Etant en liberté conditionnelle, je me trouvais sous la surveillance d'une assistante sociale de la prison de Saint-Gilles. Un jour, elle me téléphone, visiblement heureuse. «J'ai de bonnes nouvelles. Monsieur le directeur Bultot a trouvé du travail pour vous. Venez dans son bureau.» Je m'y rends, et à ma stupéfaction, le directeur me dit: «Je sais par des agents de la police judiciaire que vous êtes performant sur le marché des magnétoscopes. Essayez de m'en trouver de 4 à 500 du type tombé du camion» (sic). J'ai hésité, craignant un piège. Mais il m'a relancé...

C'est Dikke Léopold qui donnera Bultot, au moment de son arrestation à la place Saint-Denis à Forest, le 12 mars 1985, au moment où il tentait de vendre des bons de caisse volés chez pastoorke Paelinck à Wieze.

La bonne piste...

Une fois de plus, les enquêteurs avaient été mis sur la bonne piste par ce qu'il est convenu d'appeler un contrôle de routine. On avait intercepté, pour vérification des documents de bord, la voiture pilotée par un certain Bernard Grobet (26 ans). L'homme conduisait sous l'influence de la boisson. On trouve dans son véhicule une fausse carte d'identité, puis aussi des bons de caisse volés. C'est sans doute par l'intempérance de ce malfrat que l'enquête a pu prendre un tour décisif.

Bernard Grobet venait de quitter une curieuse entreprise textile dirigée par deux autres prévenus, José Ciudad Hidalgo et Henri Oltuski. Un différend relatif au niveau de ses appointements,... dit-il. Il retourne quelques jours plus tard dans cette firme, et déclare y trouver un paquet de bons de caisse représentant un million de francs dans la boîte aux lettres. Moyen comme un autre, et fort éculé sans doute, pour n'avoir pas à indiquer le nom de la personne qui vous a remis ces bons.

Du côté de la gendarmerie, on est assez satisfait de l'explication. Car pour l'adjudant Goffinon, qui conduit l'enquête, les Ciudad Hidalgo brothers (José et Serge) sont fichés comme des spécialistes en matière d'effets bancaires douteux. Ce qui fera dire aux intéressés, pendant l'instruction d'audience de ce mercredi, que le scénario est trop facile, qu'on ne prête qu'aux riches, et qu'en tout état de cause ils n'ont, cette fois, rien à voir avec ce vol. Le président Gold-berg est expert en budgets personnels, et il demande tout simplement à José Hidalgo comment il a pu financer deux voyages au Mexique, la location d'une somptueuse villa à Uccle et un séjour à Courchevel... Les affaires, voyons!

Démon de l'argent

Tout penaud, tout repentant, ce Sanz Perez (27 ans) qui est à l'origine du deuxième dossier relatif au vol d'effets bancaires à la Générale de banque. Perez était de la maison et il a succombé au démon de l'argent:

- Je voyais d'énormes paquets de valeurs, Monsieur le président. Des dizaines de millions de titres me passaient par les mains. Ils m'ont brûlé les doigts. Un jour, j'ai craqué. J'ai d'abord gardé dix millions de titres chez moi. Puis, j'ai voulu les négocier...

Aujourd'hui, bien entendu, les voleurs se cachent, et les receleurs ou revendeurs se relancent la balle, en veillant d'ailleurs à ce que cette balle retombe soigneusement dans le panier de gens qui font défaut à l'audience: Henri Oltuski et le Yougoslave Muzafer Prekopuka. Parfois, ils se refilent le paquet entre prévenus: «Jules Bastin (le comptable...) raconte tellement d'histoires», dit Petar Kuzmanovic. Et quand le président les prend la main dans le sac, ils racontent n'importe quoi.

- Vous aviez surchargé les dates d'expiration de votre passeport? demande M. Golberg à l'Albanais Brahim Sinanaj.

- Il fallait bien, Monsieur le président. Mon passeport était tombé dans la machine à laver, et j'ai dû repasser à l'encre...

Une chatte n'y retrouverait pas ses chatons. Sauf le président Golberg, qui connaît son dossier par coeur et avance, en jetant parfois un coup d'oeil sur les organigrammes de ces bandes qu'il a fabriqués pour mieux maîtriser ces gros cartons. Demain, nouvelle synthèse au cours du réquisitoire du procureur Bernard Dauchot. Puis on passera aux plaidoiries. Avec les meilleurs ténors du barreau pour ces truands qui jouent gros.

GUIDO VAN DAMME.


Source : Le Soir

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: jean bultot   Lun 27 Avr 2009 - 10:14

De lourdes peines requises

METDEPENNINGEN,MARC
Vendredi 21 octobre 1988
De lourdes peines requises

contre le fugitif Bultot

Jean Bultot, l'ex-directeur adjoint de la prison de Saint-Gilles aujourd'hui réfugié au Paraguay, ne s'est pas présenté jeudi à la deuxième audience consacrée à l'examen de l'affaire dite «des bons du curé de Wieze», du nom de cet ecclésiastique victime, en janvier 1985, du vol de bons de caisse et de valeurs bancaires d'une valeur de dix millions de francs. Outre cet inculpé vedette (mais absent), quatorze personnes comparaissent devant le président Goldeberg pour leur participation à des degrés divers (vol, recel, falsification, écoulement) à cette affaire. Les prévenus répondent en outre de faits similaires, un vol de dix millions en bons de caisses et valeurs diverses, commis à la même époque au préjudice de la Générale de Banque.

En quittant sa retraite sud-américaine pour venir assister à «son» procès, Jean Bultot aurait eu l'occasion de retrouver à ses côtés celui qui le dénonça en mars 1985. Léopold Van Esbroeck, dit Dikke Léopold, dévoila en effet le nom de l'ancien directeur-adjoint de la prison lorsqu'il fut arrêté, en mars 1985, sur la place Saint-Denis à Forest alors qu'il tentait de négocier dans une agence de la BBL des bons de caisse dérobés au curé de Wieze.

L'audience de jeudi a été consacrée au long réquisitoire prononcé par le procureur du Roi Bernard Dauchot. «Bultot est un bon tireur, mais ce qu'il fait plus vite que son ombre, c'est mentir», a-t-il lancé après avoir retracé toutes les péripéties de l'affaire. Van Esbroeck et Bultot ont tous deux été désignés comme les instigateurs du vol et de l'escroquerie. «Leur technique d'écoulement était invariable. Ils se présentaient quelques minutes avant la fermeture de l'agence bancaire afin que l'employé n'ait pas le temps d'effectuer de trop longues vérifications».

Selon M. Dauchot, les faits commis à l'instigation de Bultot sont d'autant plus graves que ce dernier, en tant que directeur-adjoint de la prison de Forest, était investi d'une «parcelle de pouvoir». L'accusateur public n'a pas manqué d'évoquer les liens troubles existants entre Jean Bultot et les milieux d'extrême droite. Il a rappelé qu'étant en fonction à la prison, l'ex-directeur-adjoint, avait entreposé dans son appartement de la prison de la poudre explosive et quantité d'armes prohibées. Ces détentions illégales, a estimé le procureur du Roi, doivent faire l'objet de peines séparées.

«Bultot et Van Esbroeck ont commis des faits d'une gravité rarement atteinte et ne doivent bénéficier d'aucune circonstance atténuante», a conclu M. Dauchot avant de demander au tribunal de condamner chacun des prévenus cités dans le cadre de cette affaire à des peines proportionnées au rôle joué par chacun.

M. M
.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: jean bultot   Mer 2 Sep 2009 - 10:38



Source : Le Soir, 28 novembre 1986

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Kranz



Nombre de messages : 741
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: jean bultot   Mer 2 Sep 2009 - 17:28

"D'abord il connaissait les Van Elsbroeck, De Staerke et autres Moussa arrêtés à Termonde et qui ont mené les enquêteurs jusqu'au fond du canal aux armes, aux débris des gilets pare-balles de Tamise, au baby coffre du Delhaize d'Alost".

Le début de cet article nous dit que la piste de ces truands a mené les enquêteurs aux armes de Ronquières, rien de plus faux, non ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7245
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: pas de penurie en cadavres.   Jeu 3 Sep 2009 - 11:57

La bande et la recherche s'active de nouveau:


29 mai 1985 Drame du Heysel

juin ministre de l'interieur Nothomb refuse de démissioner comme Gol voulait,donc Martens le fait;
,refusé par le roi mais elections anticipé : Comment se faire reelire?

11 aout 1985 mort de Montel

15 aout 1985 WALIBI

23 aout 1985 Smars donne 1.700.000 à Ciolini
et Philippe Lacroix (leader de la bande) plus tard dans l'année encore 2.300.000 Bfr!!

30 août 1985 on libére un pigeon près avoir été mis 7 avril, détention préventive de Jean Bultot,

22 -23 septembre 1985 (dimanche) Vol d’une Golf GTI à Kortenberg (Erps-Kwerps).

27 septembre 1985 Braine-Overijse supermarché Delhaize etc

28 september 1985 les découvertes dans les boxes commencent :Renault 18 trouvé

1 octobre 1985 Casteau Haemers essais d' attaque d'un fourgeon ?

3 octobre 1985 Mise en place d’une cellule d’information, d’analyse et de coordination « enquête Brabant ». Elle est composée de gendarmes et de membres de la PJ de Nivelles. On met également sur pied une « task force GD-PJ » (gendarmerie-Police judiciaire).

et puis dns la même periode on prepare une costume trop grande pour Bultot ou notre Oswald:
qqpart lu:
......
Citation :
Or, Jean Bultot se souvient d'un détail troublant: il avait perdu - ou on lui avait volé - son portefeuille et tous ses papiers au début octobre 1985 dans un snack, le «Non Stop», à Ixelles, géré par une ancienne hôtesse du club «Le Jonathan». Ce détail est confirmé à Saint-Gilles, où Bultot obtint un duplicata de carte d'identité, délivré le 11 octobre 1985. Les documents découverts un mois plus tard au bois de la Houssière pouvaient donc avoir été pris dans ce portefeuille.
(plus tard Claudine parle d'un exposé datant de février 1984)

8 octobre 1985 Volvo Bou retrouvée...

13 octobre 1985 Elections nationales Tiens Tiens par hasard
30.000 policiers gardent les bureaux de votes democratiques.
Resultats: vous cherchez qui a gagné .....oef.

25 octobre Mendez sait ou ses armes sont (Pol. J.P.P) par ex. le Stechkine de Fidel ?

xx novembre 1985 collègue de Mendez à FN dit plus tard d'avoir appris que Mendez savait qui a volé ses armes et qu'il pensaient de les recuperer.

4 november 1985 Verviers-ENSIVAL Haemers attaque cam. postal 2morts
depuis Smars est terrorisé et s'enferme.

7 novembre 1985 découverte de pièces volées en feu le 27 septembre 1985 (Overijse ou Braine?
Claudine parle d'un exposé datant de février 1984

8 november 1985 Bultot cherche mitrailette

9 novembre 1985 ALOST

fin 1985 : mort de Cas. à Braine

7 janvier 1986 Mendez

21 mai 1986 Smars tué avec une balle dans la tete;pas de trace de poudre sur ses mains.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: jean bultot   Ven 4 Sep 2009 - 9:22

Kranz a écrit:
"D'abord il connaissait les Van Elsbroeck, De Staerke et autres Moussa arrêtés à Termonde et qui ont mené les enquêteurs jusqu'au fond du canal aux armes, aux débris des gilets pare-balles de Tamise, au baby coffre du Delhaize d'Alost".

Le début de cet article nous dit que la piste de ces truands a mené les enquêteurs aux armes de Ronquières, rien de plus faux, non ?

Exact. Les armes de Ronquières ont été officiellement retrouvées grâce à une relecture du dossier. Officieusement, grâce à un informateur.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: jean bultot   Aujourd'hui à 12:34

Revenir en haut Aller en bas
 
jean bultot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» St-jean - L'évangile du porteur et du verseur d'eau
» La géographie culturelle selon Dominique Crozat et Jean-Paul Volle (Montpellier III)
» Pastiche de fables de Jean de La Fontaine.
» L`Apocalypse de Jean est un texte difficile a décoder!
» L'apocalypse de st jean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: les suspects-
Sauter vers: