les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 l'affaire Dutroux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 19  Suivant
AuteurMessage
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Mar 8 Jan 2008 - 13:16

B.R. a écrit:
michel a écrit:
.... Certains liens peuvent attirer l'attention. On peut certes y réfléchir. N'était-ce pas ce que disait Godbille au procès d'Arlon? Mais peu d'éléments concrets. A discuter donc.
Vous avez tant de temps à perdre! C'est bien ce que je disais. Alors, parlons concret et sur base d'éléments concrets et matériels. Mais c'est le serpent qui se mord la queue puisque nous n'avons pas le dossier!

Donc un des plus hauts magistrats de ce pays qui dirait tout et n'importe quoi...Dingue. scratch scratch scratch

Pas d'élément concret ? Sans chercher on ne risque pas de trouver... Very Happy Very Happy Very Happy

Monsieur BR, vos qualités de manipulateur diminuent ? Soit vous veillissez mal, soit vous n'etes qu'un enieme couteau ?
On vous lit beaucoup et on vous entends beaucoup depuis la disparition de monsieur Bouhouche. Une raison à cela ?

Je comprend que cela vous fache puisque vous etes une énième personne citée dans les deux dossiers.

Au lieu de douter de monsieur Godbille, il suffit de l'interpeller, les choses seraient plus claires...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Mar 8 Jan 2008 - 13:34

Mais il y a de quoi douter de Monsieur Godbille !!

Lors de la commission parlementaire sur les tueurs il parle d'Organisation, lors de son passage au procès Dutroux, il évoque le bazar du crime ?!?!?!

Je sais, je me répète ( c'est ce qui fait peut-être aussi la cohérence. On l'aimerait aussi chez certains magistrats )


Dernière édition par le Mer 9 Jan 2008 - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Mar 8 Jan 2008 - 18:04

undercover a écrit:
B.R. a écrit:
michel a écrit:
.... Certains liens peuvent attirer l'attention. On peut certes y réfléchir. N'était-ce pas ce que disait Godbille au procès d'Arlon? Mais peu d'éléments concrets. A discuter donc.
Vous avez tant de temps à perdre! C'est bien ce que je disais. Alors, parlons concret et sur base d'éléments concrets et matériels. Mais c'est le serpent qui se mord la queue puisque nous n'avons pas le dossier!

Donc un des plus hauts magistrats de ce pays qui dirait tout et n'importe quoi...Dingue. scratch scratch scratch
Par ce que sa vision vous convient!
Mais quand cela ne vous convient pas, vous critiquez sans vergogne haut magistrat, haute autorité et tutti quanti, en ajoutant que ce qu'ils disent n'est pas parole d'évangile! Relisez-vous!

Pas d'élément concret ? Sans chercher on ne risque pas de trouver... Very Happy Very Happy Very Happy
Et vous allez les trouver où vos éléments concrets, assis derrière votre PC?

Monsieur BR, vos qualités de manipulateur diminuent ? Soit vous veillissez mal, soit vous n'etes qu'un enieme couteau ?
Eh oui, on ne peut pas être et avoir été!
On vous lit beaucoup et on vous entends beaucoup depuis la disparition de monsieur Bouhouche. Une raison à cela ?
Je sais que cela vous dérange, vous qui avez un avis sur TOUT mais qui n'apportez RIEN!
Mais non, ce n'est qu'un hasard de la vie et des circonstances même si votre question tente d'insinuer une fois de plus un complot quelconque...


Je comprend que cela vous fache puisque vous etes une énième personne citée dans les deux dossiers.
Je ne suis nullement fâché! Bien au contraire, je suis relaxe, au soleil, et j'achève mon livre. J'ai une bonne vodka devant moi. Pas de la m.. de Smirnoff américaine! Je ne suis pas aigri comme vous. J'aime la vie et elle me le rend bien! A côté de cela, je travaille et m'occupe de ma famille.
Pour ce qui est de la énième personne citée, j'aurais même voulu être la dernière, voir pas cité du tout. Alors le succès eut été complet. Vous vous méprenez totalement, Monsieur "Je sais Tout"


Au lieu de douter de monsieur Godbille, il suffit de l'interpeller, les choses seraient plus claires...
Réponses en bleu dans le texte...
Et dire qu'à d'autres moments, vous dites que douter est une preuve de progrès et d'intelligence.
Ah, girouette, quand tu nous tiens !
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Mer 9 Jan 2008 - 11:13

Voici le document portant sur Godbille lors du procès Dutroux.


_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Mer 9 Jan 2008 - 13:07

Eu égard aux des derniers développements du dossier « bis » de l’affaire Dutroux & Csts - ( face aux gesticulations de certains qui sous prétexte de statuts d’associations prétendent représenter la parole citoyenne alors qu’ils ne représentent qu’eux mêmes et nuisent au combat pour la vérité ) - , nous avons décidé d’examiner la possibilité de revendiquer une commission d’enquête parlementaire publique portant sur l’instruction du juge Jacques Langlois menée dans le dossier Dutroux & Csts ( 86/96 dans sa globalité et implications dans 87/96), sur les importantes zones d’ombre que comporte le dossier, les pistes délibérément non investiguées et les nombreux devoirs d’enquête refusés par le juge d’instruction.

Pour les associations et personnes ressources : A ce stade, il ne s’agit que de définir les modalités qui permettraient l’introduction de pareille revendication.

Toute association – personne - intéressées : charly.nyst@libertzone.be
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Jeu 10 Jan 2008 - 8:33

Et maintenant un livre consacré à Michèle Martin.

Le livre où Michelle Martin parle

Roland Planchar

Mis en ligne le 10/01/2008
Elle a refusé la publication de ses entretiens, mais le livre sortira le 1er février. L'ex-épouse de Dutroux raconte sa vision des choses, avant et après le procès.

Vous vous appelez Michelle Martin", voilà le titre du récit de Nicole Malinconi, à paraître le 1er février 2008 (1). Un ouvrage étonnant à plusieurs titres.

D'abord parce qu'il n'est pas fréquent qu'une personne placée dans la catégorie des "monstres" par le grand public s'exprime ainsi. Ensuite parce que la forme du livre est inhabituelle. L'auteur, réputé, a en effet rencontré l'ex-épouse de Marc Dutroux à de nombreuses reprises, à partir de février 2006, dans sa prison de Namur. C'était à la demande de Martin qui pensait à écrire. Mais qui n'a pas aimé le texte de Mme Malinconi parce qu'elle le trouve trop subjectif et a donc refusé qu'il soit publié. Alors qu'il le sera quand même.

Enfin, l'ouvrage, qui frise l'étude psychologique, éclaire celle qui a laissé mourir Julie et Mélissa, et qui était pourtant elle-même trois fois mère sous une lumière crue. Avec quels effets du côté des parties civiles, que Martin prend à peine en compte dans ses réflexions, c'est à voir.

"Dissoudre le passé"

On assiste donc au compte rendu de discussions à bâtons rompus, dix fois reprises, dix fois soupesées, sans avancées sur le plan judiciaire. Tout n'est pas dit exactement comme au procès, mais rien ne diverge : "Ils mentent quand ils parlent de la thèse du réseau", dit-elle par exemple en se replaçant à l'époque, car "il n'y a jamais eu personne".

Alors que la question d'origine proposée par l'auteur était : "Comment est-ce possible (de laisser mourir des enfants) ?" Martin veut surtout expliquer comment il est possible de suivre un homme jusqu'à l'abjection.

Elle mélange raisonnements alambiqués, positions égoïstes et témoignages sans doute très vrais sur la vie avant Dutroux et celle avec lui, dans un bouquet vite écoeurant - intéressant, mais écoeurant. "Quand j'ai entendu 30 ans (de prison) , je me suis effondrée", déclare ainsi celle dont on se demande si elle a de vrais regrets. S'interrogeant sur ce qu'elle pouvait vraiment écrire, l'auteur s'adresse ainsi à Martin : "Pour écrire l'autre livre, il aurait fallu dans vos mots non seulement le constat, mais aussi le regret". Ailleurs, Michelle Martin "croit" que Dutroux procédait comme ci ou comme ça, lors des viols des années 80, dont elle était complice. "Croit", relève Mme Malinconi, comme si c'était un détail anodin dans la mémoire de celle qui semble vouloir "dissoudre le passé". Et qui s'offusque encore que la gendarmerie soit intervenue armée, lors de son arrestation en 1996, car ce jour-là, ils venaient "juste" pour libérer une fillette ! On apprend encore, au-delà d'un ouvrage stylé sur lequel "La Libre" reviendra, des éléments de la vie de la prisonnière, qui voudrait par exemple faire des études (psycho ou philo), mais s'est vu refuser les cours par les profs.

"Vous vous appelez Michelle Martin", Nicole Malinconi, Ed. Denoël, Paris, app. 18 €, 111 p.


Source : www.lalibre.be

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Jeu 10 Jan 2008 - 11:39

CharlyN a écrit:
Mais il y a de quoi douter de Monsieur Godbille !!

Lors de la commission parlementaire sur les tueurs il parle d'Organisation, lors de son passage au procès Dutroux, il évoque le bazar du crime ?!?!?!

Je sais, je me répète ( c'est ce qui fait peut-être aussi la cohérence. On l'aimerait aussi chez certains magistrats )

Combien de temps entre les deux témoignages ?
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Jeu 10 Jan 2008 - 11:42

B.R. a écrit:
undercover a écrit:
B.R. a écrit:
michel a écrit:
.... Certains liens peuvent attirer l'attention. On peut certes y réfléchir. N'était-ce pas ce que disait Godbille au procès d'Arlon? Mais peu d'éléments concrets. A discuter donc.
Vous avez tant de temps à perdre! C'est bien ce que je disais. Alors, parlons concret et sur base d'éléments concrets et matériels. Mais c'est le serpent qui se mord la queue puisque nous n'avons pas le dossier!

Donc un des plus hauts magistrats de ce pays qui dirait tout et n'importe quoi...Dingue. scratch scratch scratch
Par ce que sa vision vous convient!
Mais quand cela ne vous convient pas, vous critiquez sans vergogne haut magistrat, haute autorité et tutti quanti, en ajoutant que ce qu'ils disent n'est pas parole d'évangile! Relisez-vous!

Pas d'élément concret ? Sans chercher on ne risque pas de trouver... Very Happy Very Happy Very Happy
Et vous allez les trouver où vos éléments concrets, assis derrière votre PC?

Monsieur BR, vos qualités de manipulateur diminuent ? Soit vous veillissez mal, soit vous n'etes qu'un enieme couteau ?
Eh oui, on ne peut pas être et avoir été!
On vous lit beaucoup et on vous entends beaucoup depuis la disparition de monsieur Bouhouche. Une raison à cela ?
Je sais que cela vous dérange, vous qui avez un avis sur TOUT mais qui n'apportez RIEN!
Mais non, ce n'est qu'un hasard de la vie et des circonstances même si votre question tente d'insinuer une fois de plus un complot quelconque...


Je comprend que cela vous fache puisque vous etes une énième personne citée dans les deux dossiers.
Je ne suis nullement fâché! Bien au contraire, je suis relaxe, au soleil, et j'achève mon livre. J'ai une bonne vodka devant moi. Pas de la m.. de Smirnoff américaine! Je ne suis pas aigri comme vous. J'aime la vie et elle me le rend bien! A côté de cela, je travaille et m'occupe de ma famille.
Pour ce qui est de la énième personne citée, j'aurais même voulu être la dernière, voir pas cité du tout. Alors le succès eut été complet. Vous vous méprenez totalement, Monsieur "Je sais Tout"


Au lieu de douter de monsieur Godbille, il suffit de l'interpeller, les choses seraient plus claires...
Réponses en bleu dans le texte...
Et dire qu'à d'autres moments, vous dites que douter est une preuve de progrès et d'intelligence.
Ah, girouette, quand tu nous tiens !

Je pose des questions, j'essaye de réfléchir.
Vous etiez un "agent secret soviétique" donc cela amene la méfiance sur vos propos... Very Happy Very Happy Very Happy
Personnellement, je ne suis qu'un simple charpentier.
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Jeu 10 Jan 2008 - 12:00

CharlyN a écrit:
Eu égard aux des derniers développements du dossier « bis » de l’affaire Dutroux & Csts - ( face aux gesticulations de certains qui sous prétexte de statuts d’associations prétendent représenter la parole citoyenne alors qu’ils ne représentent qu’eux mêmes et nuisent au combat pour la vérité ) - , nous avons décidé d’examiner la possibilité de revendiquer une commission d’enquête parlementaire publique portant sur l’instruction du juge Jacques Langlois menée dans le dossier Dutroux & Csts ( 86/96 dans sa globalité et implications dans 87/96), sur les importantes zones d’ombre que comporte le dossier, les pistes délibérément non investiguées et les nombreux devoirs d’enquête refusés par le juge d’instruction.

Pour les associations et personnes ressources : A ce stade, il ne s’agit que de définir les modalités qui permettraient l’introduction de pareille revendication.

Toute association – personne - intéressées : charly.nyst@libertzone.be

Vous pourriez appeler cela ...
Observatoire citoyen ? Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Jeu 10 Jan 2008 - 12:33

J'appelle surtout cela une initiative - peut-être vouée à l'échec - mais plus intéressante que les jeux de piste.
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Jeu 10 Jan 2008 - 13:06

undercover a écrit:
... Je pose des questions, j'essaye de réfléchir.
Vous etiez un "agent secret soviétique" donc cela amene la méfiance sur vos propos... Very Happy Very Happy Very Happy
Personnellement, je ne suis qu'un simple charpentier.
Comment n'y ai-je pas pensé plutôt? C'est vrai que je me fais vieux...

Le père adoptif de Jésus donc... Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Jeu 10 Jan 2008 - 16:06

CharlyN a écrit:
J'appelle surtout cela une initiative - peut-être vouée à l'échec - mais plus intéressante que les jeux de piste.

Vous paraissez si formel...

"Le père adoptif de Jésus donc... Very Happy"

Vous m'avez , enfin, reconnu. Il vous en aura fallu du temps.
Maintenant que les présentations sont faites, on peut aller boire un pot à la cantine ? Je vous laisserai choisir la musique...
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Ven 11 Jan 2008 - 9:15

Le livre sur Michelle Martin interdit ?

MARC METDEPENNINGEN

jeudi 10 janvier 2008, 19:48
La complice de Dutroux ne veut pas que soient publiées ses confidences.
*

Belga

L’avocate de Michelle Martin, Me Sarah Pollet, envisage de lancer une action en justice visant à interdire la diffusion du livre Vous vous appelez Michelle Martin (Editions Denoël), dû à la plume de l’écrivaine namuroise Nicole Malinconi (prix Rossel en 1993), et dont La Libre dévoilait hier l’existence.

Ce livre, qui sera publié le 1er février, résulte pourtant, à l’origine, du désir de l’épouse de Marc Dutroux d’écrire un livre sur elle-même et ses conditions de détention. Nicole Malinconi, c’est heureux, ne s’est pas laissé happer par ce piège grossier, excluant du personnage de Martin les faits qui lui valent son incarcération. L’ouvrage se décline comme une longue lettre à cette femme, qualifiée de monstre, expliquant son errance sur les chemins du pire, guidée « comme dans une secte » par ce « gourou » de Dutroux.

Malinconi a rencontré plusieurs fois Michelle Martin à la prison de Namur. L’auteure revient inlassablement avec cette question : « Comment tout cela fut-il possible ? » Et Martin, dans ses réponses, apparaît, au filtre de ce que l’on sait du dossier judiciaire, comme une manipulatrice et une menteuse impénitente que dix ans de détention n’ont pas ramené à la réalité.

Face à une auteure qui ne connaît pas les arcanes du dossier judiciaire, elle ajuste son passé et détourne la réalité de son implication aux côtés de son « maître ». De Julie et Melissa, elle dit scandaleusement qu’elles « auraient pu sortir de la cache » si elles l’avaient voulu. Martin se lamente sur l’effroi que lui procure la mort en solitaire d’un être cher : « Même mon chien, je l’ai bercé… », avoue-t-elle, suscitant l’incompréhension de Malinconi qui apparaît face à elle comme la femme « de bien », aux interrogations de bon sens, qui tente de comprendre « la femme du diable ».

Martin, face à l’ingénue, a beau jeu de tenter de réécrire l’histoire à son profit. Elle parle de la jouissance qu’elle eut à affronter Dutroux lors du procès d’Arlon, mais les chroniqueurs ne s’en souviennent pas. Elle se défile à toutes les lignes, transformant sa vie en roman.

Martin a refusé que soit publié le livre de Malinconi « parce qu’il me dessert ». Parce que, surtout, la plume de l’auteure ne fut point serve.


Source : http://www.lesoir.be/actualite/belgique/justice-la-complice-de-2008-01-10-570775.shtml

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Mar 15 Jan 2008 - 14:33

Les parents d'An et Eefje contre l'Etat belge
Belga

Mis en ligne le 15/01/2008

Selon les parents, l'Etat a commis plusieurs fautes qui ont abouti à la remise en liberté de Marc Dutroux avant les assassinats pour lesquels il a été condamné à la réclusion à perpétuité par la cour d'assises d'Arlon, en 2004.
Les parents d'An Marchal et d'Eefje Lambrecks, assassinées par Marc Dutroux en 1995, ont exigé mardi, devant le tribunal de première instance de Bruxelles, des dommages et intérêts à l'Etat belge dont les fautes auraient abouti à la perte de leur fille.

Selon les parents, l'Etat a commis plusieurs fautes qui ont abouti à la remise en liberté de Marc Dutroux avant les assassinats pour lesquels il a été condamné à la réclusion à perpétuité par la cour d'assises d'Arlon, en 2004. Les avocats des ministres de la Justice et de l'Intérieur ont rejeté toute forme de responsabilité. Aucune faute n'a été démontrée et les familles se fondent uniquement sur des hypothèses, ont-ils souligné.

Les familles Lambrecks et Marchal appuient leur demande essentiellement sur le rapport de la Commission d'enquête parlementaire présidée par l'ex-ministre de la Justice Marc Verwilghen (Open Vld) en 1997. Ce rapport mettait en lumière des dysfonctionnements lors de la remise en liberté de Marc Dutroux et, plus tard, lors de l'enquête sur la disparition des jeunes filles et des petites Julie et Melissa.

Ainsi, Marc Dutroux a bénéficié d'une libération conditionnelle en 1992 malgré deux rapports négatifs à son propos. "Cette libération s'est faite à la légère et le suivi (de Marc Dutroux) fut extrêmement laxiste", a souligné Me Joris Vercraeye, conseil des familles. "Les suivis médical et social étaient insuffisants", a-t-il ajouté.

En outre, après sa libération, Marc Dutroux a commis plusieurs petites infractions, qui auraient toutes dû mener à sa réincarcération. Son nom était également cité dans plusieurs affaires de disparition, mais il ne fut jamais inquiété. Autant de fautes desquelles l'Etat belge est responsable, selon l'avocat. Les avocats des ministres de la Justice et de l'Intérieur voient les choses autrement. "La responsabilité de l'Etat n'est engagée que s'il est certain que le dommage n'est pas attribuable à un gouvernement fonctionnement correctement", a plaidé le représentant du ministère de la Justice.

"Le rapport de la Commission Verwilghen ne constitue pas une preuve suffisante pour en avoir la certitude. Le rapport d'une telle commission d'enquête ne peut d'ailleurs pas établir de responsabilités individuelles", a-t-il ajouté. En outre, la libération de Marc Dutroux s'est déroulée d'une façon similaire à celle de tous les autres détenus en cette période, et il en va de même de son suivi, a poursuivi le conseil du gouvernement.

"En ce qui concerne l'enquête de la police, je peux seulement constater que des efforts ont été faits. L'Etat n'est pas soumis à une obligation de résultat. Les demandeurs ne peuvent que spéculer sur ce qui se serait passé si les choses avaient été traitées différemment. Il n'y a donc aucune certitude", a-t-il conclu.


Source : www.lalibre.be

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Mar 15 Jan 2008 - 21:17

Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Lun 28 Jan 2008 - 14:58

Monsieur CharlyN,

Des gendarmes auraient été appelés aupres du commandement pour refaire des proces verbaux, dans cette affaire.

Des officiers auraient fréquenté le Dolo, l'un d'entre eux aurait possédé une chevalière avec les initiales KH ou KB, cela vous dit il quelque chose?

Des intérrogatoires des gendarmes ayant fréquenté le dolo aurait été fait, les originaux ont ils été déposés dans le dossier Bis ?

A cette époque et de manière disons, surprenante, un officier aurait quitté subitement son poste afin de se rendre en Thailande pour y ouvrir une "boite". Des info sur le sujet ?

Des surveillances très étroites auraient été ordonnées sur monsieur Bourlet, Connerotte, ainsi que les parents des victimes. En savez vous plus ?

etc...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Lun 28 Jan 2008 - 18:46

Désolé, non seulement, je n'en sais pas plus mais je ne sais rien non plus des éléments que vous évoquez.

Pour info, le dossier bis n'est pas qu'une affaire d'analyse de cheveux, il reprend le dossier 96/86 ( soit celui instruit par Langlois ) dans sa globalité et tout élément démontré nouveau ou " foireux " devrait pouvoir y être introduit et examiné. Mais, je ne suis pas juriste.
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Lun 28 Jan 2008 - 21:26

CharlyN a écrit:
Désolé, non seulement, je n'en sais pas plus mais je ne sais rien non plus des éléments que vous évoquez.

Pour info, le dossier bis n'est pas qu'une affaire d'analyse de cheveux, il reprend le dossier 96/86 ( soit celui instruit par Langlois ) dans sa globalité et tout élément démontré nouveau ou " foireux " devrait pouvoir y être introduit et examiné. Mais, je ne suis pas juriste.

Posez les questions à dame Lejeune ?
Sinon, nous en resterons la, et dans quelques années , nous en discuterons aupres d'un feu de bois.
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Lun 28 Jan 2008 - 21:27

CharlyN a écrit:
Désolé, non seulement, je n'en sais pas plus mais je ne sais rien non plus des éléments que vous évoquez.

Pour info, le dossier bis n'est pas qu'une affaire d'analyse de cheveux, il reprend le dossier 96/86 ( soit celui instruit par Langlois ) dans sa globalité et tout élément démontré nouveau ou " foireux " devrait pouvoir y être introduit et examiné. Mais, je ne suis pas juriste.

Pensez vous que ces éléments soient "foireux" ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Lun 18 Fév 2008 - 11:36



lundi 18 février 2008, 08:41

L'avocat liégeois Me Victor Hissel, qui avait défendu les familles Russo et Lejeune, a été inculpé de détention de matériel photo et vidéo à caractère pédo-pornographique.
Archives Marton - Le Soir
Me Victor Hissel avait défendu les familles Russo et Lejeune ainsi que les Comités blancs lors de l'éclatement de l'affaire Dutroux en 1996. Son inculpation intervient dans la foulée de l'opération internationale Koala qui prend sa source en Australie et qui a conduit chez nous à l'arrestation d'un père de famille brugeois. Ce dernier mettait sur la toile la mise en scène des relations sexuelles qu'il imposait à ses propres filles de 6, 8 et 10 ans.

L'opération a permis d'identifier une liste d'adresses informatiques qui ont été passées au crible. L'avocat liégeois se trouvait derrière l'une d'elles.

La division de la police fédérale chargée en criminalité informatique va maintenant éplucher le disque dur de son ordinateur pour tenter de voir si Me Hissel s'est simplement connecté sur certains sites ou s'il a échangé des fichiers avec d'autres internautes.


Source : http://www.lesoir.be/actualite/belgique/l-avocat-de-julie-et-melissa-2008-02-18-578181.shtml

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
EVE



Nombre de messages : 566
Age : 95
Localisation : BANDANEIRA
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Lun 18 Fév 2008 - 18:14

a priori , ca me semble normal que l avocat des petites victimes de Dutroux ait visité des sites pédos ??????
Revenir en haut Aller en bas
Dimitri



Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Lun 18 Fév 2008 - 18:58

EVE a écrit:
a priori , ca me semble normal que l avocat des petites victimes de Dutroux ait visité des sites pédos ??????

C’est un peu plus compliqué que ça, il ne suffit pas de biessement aller sur un site internet. si vous avez vu l'émission française sur la traque des pédophiles par la police française, il faut pouvoir amorcer les pédophiles en leur envoyant du matériel pédophile afin d'en recevoir de retour et ce par des *******j'efface ce que j'avais écris pour ne pas donner la marche a suivre*****. Ce qui est intéressant justement c'est de pouvoir analyser les fichiers reçu, essayer de déterminer si il s’agit d'enfants belge, et ensuite essayer de les identifier ou identifier le pédophile. Mais ça c'est le boulot de la CCU, et je ne vois pas pour qu’elle raisons Me Hissel utiliserait cette technique.

Mais il y a une odeur de coup fourré dans tout ça vous ne trouvez pas?
Revenir en haut Aller en bas
EVE



Nombre de messages : 566
Age : 95
Localisation : BANDANEIRA
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Lun 18 Fév 2008 - 19:51

oui , c est aussi mon impression , jusqu a preuve du contraire
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Lun 18 Fév 2008 - 21:13

EVE a écrit:
oui , c est aussi mon impression , jusqu a preuve du contraire

Heureusement Me Hissel n'est pas du genre à se laisser intimider.
A moins d'une réelle surprise, j'imagine que ces photos ont été collectées dans un but précis...
En tout les cas, cela illustre tous les risques qu'il y a à se lancer dans des recherches privées à des fins d'enquête... car aux States et ailleurs, les vendeurs sur ces sites sont généralement des policiers ou des 'indics' payés pour piéger les pédos. Donc, terrain miné. On sait que ces ordures existent (les pédos-pornographe) , à quoi bon chercher à le démontrer... Moi j'aurais plutôt envie d'envoyer une dose létale dans le cable de leur ordi...
Non, c'était juste pour rire!
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Mar 19 Fév 2008 - 13:09

Victor Hissel a bien dû reconnaître posséder des photos à caractère pédo-pornographiques

LIÈGE Il a beau affirmer qu'il n'est au courant de rien, qu'il ne sait pas ce qu'on lui reproche et clamer son innocence, Victor Hissel a été inculpé, le 14 février, de possession d'images pédo-pornographiques.

Apparemment, l'homme n'en menait d'ailleurs pas large lors de son audition qui s'est soldée par son inculpation en vertu du code 383 bis, paragraphe 2. Ainsi, après de longs moments d'interrogatoires, il a fini par reconnaître les faits.

Ainsi, depuis des mois, voire plusieurs années, l'homme, avocat des petites Julie et Mélissa, a sciemment détenu quelques images mettant en scène des enfants. Il faut dire que, devant les enquêteurs (devant les médias, c'est autre chose...) il n'a pas pu faire autrement, son ordinateur, saisi lors d'une perquisition la semaine dernière, ayant, en partie, livré ses secrets.

Ainsi donc plusieurs photos ont été découvertes et si on est arrivé jusqu'à lui, c'est parce que son adresse Internet personnelle a été relevée sur un site spécialisé diffusant ces images immondes.

Comme on le lira ci-dessous, tout commence en effet en Australie où les policiers ont réussi à identifier des milliers de personnes se connectant sur un site pédophile.

Toutes ces adresses ont été communiquées aux forces de police. Le parquet fédéral belge a donc été averti et a envoyé dans chaque parquet du pays, les identités des personnes concernées. Ainsi, à Liège, quatre personnes dont Me Hissel ont été interrogées et inculpées.

L'enquête n'est pas terminée pour autant. Car, s'il est établi que Me Hissel possédait des images pédophiles, il faut déterminer s'il les a diffusées, même si les éléments actuels de l'enquête tentent à démontrer qu'il gardait ces images pour son usage exclusif.


Source : http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/198985/l-avocat-des-petites-inculpe-et-en-aveux.html

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'affaire Dutroux   Aujourd'hui à 12:35

Revenir en haut Aller en bas
 
l'affaire Dutroux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» L’affaire des CD de Zandvoort et l'affaire Dutroux
» Déni de démocratie en Belgique... rebondissement affaire Dutroux...
» Ovni l'affaire du docteur X (Imposture)
» Grippe A : les suites de l'affaire...
» Une crèche risque la fermeture pour une affaire de voile!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AUTRES AFFAIRES CRIMINELLES :: Autres grandes affaires criminelles-
Sauter vers: