les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Lien avec l'assassinat d'Olof Palme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Mer 30 Mar 2011 - 9:51

REPRISE DU PROCES DU MEURTRIER D'OLOF PALME
AFP
Page 8
Mercredi 13 septembre 1989
Reprise du procès
du «meurtrier» de Palme
Le procès en appel de Christer Pettersson, condamné à la prison à vie le 27 juillet dernier pour l'assassinat du Premier ministre suédois Olof Palme, le 28 février 1986, a débuté mardi au Palais de Justice de Stockholm.
Le jury est présidé par Mme Birgitta Blom, magistrat de grande expérience entourée de trois assesseurs également magistrats et de trois jurés désignés. Pettersson, qui s'est présenté en blouson bleu clair, apparemment détendu, continue à nier toute participation à ce crime.
Le procureur Anders Helin a répété l'acte d'accusation décrivant comment Pettersson avait suivi les époux Palme, à la sortie d'un cinéma, et tiré deux balles presque à bout portant, l'une tuant le Premier ministre, l'autre blessant légèrement Lisbet Palme. Le procureur n'a pas donné de motif au geste meurtrier de Pettersson mais a écarté toute idée de complot politique.
La cour et les journalistes qui remplissent la salle d'audience ont ensuite eu droit à la projection du film vidéo de la confrontation qui a permis à Lisbet Palme de reconnaître parmi une dizaine d'autres personnes le meurtrier de son mari.
La critique
de l'enquête
Ce fut ensuite au tour de Me Arne Liljeros de répéter les arguments présentés par la défense lors du procés. Il a critiqué la manière dont la police avait mené l'enquête et mis en cause le témoignage de Lisbet Palme.
Selon lui, Mme Palme, en état de choc après avoir vu mourir son mari sous ses yeux, ne pouvait pas reconnaître l'assassin avec une certitude aussi absolue qu'elle le prétend.
Encore du suspense
Le suspense du procès réside peut-être dans la bataille d'experts cités par les deux parties pour dire si vraiment le témoignage de l'épouse du Premier ministre est valable sur le plan scientifique.
Le verdict de culpabilité rendu par le premier jury - composé en majorité de jurés désignés - reposait essentiellement sur le témoignage de Lisbet Palme et non sur des preuves matérielles. Les deux magistrats professionnels avaient estimé que les affirmations de Mme Palme ne constituaient pas des preuves suffisantes.
La prochaine audience aura lieu le 14 septembre. Trente témoins seront appelés à la barre. Pour l'homme de la rue, comme pour la presse, Pettersson apparaît plus comme un bouc- émissaire que comme le véritable assassin d'Olof Palme. (J.M. Olsen et AFP.)

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Lun 4 Avr 2011 - 11:01

La veuve d'Olof Palme persiste
AFP
Page 7
Mardi 19 septembre 1989
La veuve d'Olof Palme persiste
au procès du meurtier de son mari
Mme Lisbet Palme, la veuve du Premier ministre suédois Olof Palme, assassiné le 28 février 1986, a réaffirmé lundi devant la cour du Palais de Justice de Stockholm que Christer Petters-son est, selon elle, l'assassin de son mari.
Mme Palme était entendue lors de la seconde journée du procès en appel de Christer Pettersson, condamné à vie le 27 juillet dernier pour l'assassinat de l'ancien Premier ministre suédois.
Mme Palme a d'abord refusé que Christer Pettersson assiste à sa déposition. Elle a ensuite affirmé, comme lors du premier procès, qu'elle avait bien reconnu en Christer Pettersson l'assassin de son mari sur un film vidéo que lui avaient montré les enquêteurs.
Aucun doute, même
après trois ans
«Il n'y a aucune doute à ce sujet», a-t-elle dit. «Même après une durée de trois ans?», a interrogé Me Liljeros. «Oui, car il est plus difficile d'oublier que de s'en souvenir», a répondu la veuve d'Olof Palme.
A la suite de cette audition, Christer Pettersson a été admis a pénétrer dans la salle d'audience et autorisé à poser quelques questions à Mme Palme. Celle-ci a refusé de répondre, se contentant d'opiner lorsque l'accusé lui a demandé si elle le reconnaissait comme l'homme qui avait tiré sur eux alors qu'ils sortaient d'une séance de cinéma avant de prendre la fuite.
Les prochaines journées du procès doivent être consacrées à l'audition de plusieurs témoins, au réquisitoire et à la plaidoirie de la défense. Le verdict n'est pas attendu avant la mi-octobre. (AFP.)

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Sam 9 Avr 2011 - 10:07

LE "MEURTRIER" DE PALME ACQUITTE EN APPEL A STOCKHOLM
AFP
Page 6
Jeudi 12 octobre 1989
Le «meurtrier»
d'Olof Palme
acquitté en appel
Christer Pettersson, condamné en première instance à la prison à vie pour le meurtre du premier ministre suédois Olof Palme, a été acquitté jeudi à l'unanimité du jury de la cour d'appel de Stockholm qui le jugeait depuis le début septembre, a-t-on appris ce jeudi midi de source officielle.
Un porte-parole de la cour a indiqué que Christer Pettersson allait être libéré incessamment et a précisé que la cour avait estimé que, dans l'état actuel de l'enquête, il n'y avait pas de preuves suffisantes pour conclure à la culpabilité de l'accusé pour le meurtre de M. Palme, le 28 février 1986.
On se souvient que l'enquête qui avait suivi cet assassinat avait fait l'objet de très vives critiques par la suite, la majorité des observateurs estimant que les autorités policières avaient failli à leur mission en négligeant les pistes les plus sérieuses et en «fabriquant» finalement une sorte de coupable «idéal».
Bon nombre de témoignages favorables à Pettersson furent encore ignorés ou écartés des débats, la fragilité de l'accusation apparaissant de plus en plus évidente au fil du procès. Il faut dire que cette accusation, en fin de compte, ne reposait que sur les affirmation de la veuve de l'ancien Premier ministre, qui soutenait reconnaître en l'accusé le meurtrier de son mari.
L'affaire vient donc de trouver une conclusion judiciaire... qui laisse la porte ouverte à toutes les hypothèses en ce qui concerne les véritables circonstances du drame. (D'après AFP.)

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Dim 10 Avr 2011 - 8:59

LE MEURTRIER PRESUME DE PALME EST BLANCHI
n.c.
Page 7
Vendredi 3 novembre 1989
Le «meurtrier» d'Olof
Palme est blanchi
CORRESPONDANCE
PARTICULIÈRE
Stockholm, 2 novembre.
L'acquittement de Christer Pettersson, qui avait été condamné à la prison à perpétuité pour le meurtre, en 1986, du Premier ministre suédois Olof Palme, était dans l'air depuis l'annonce, le mois dernier, de sa remise en liberté faute de preuves et d'alibi.
La cour d'appel de Stockholm a annoncé jeudi son acquittement pour cause de preuves insuffisantes, et casse ainsi le verdict prononcé, en juillet dernier, par le tribunal de la ville de Stockholm. Les deux juges professionnels de ce tribunal de première instance avaient dû se plier au verdict majoritaire des six jurés, qui avaient jugé Christer Pettersson, un criminel et toxicomane notoire, coupable suite au témoignage de la veuve du Premier ministre.
Mme Lisbert Palme, qui ne fut que légèrement blessée lors de l'attentat, avait formellement reconnu en Petterson l'homme qui tua son mari d'une balle de revolver alors que le couple revenait du cinéma, traversant la capitale suédoise à pied, le 28 février 1986.
En l'absence de motif et de preuves techniques, le témoignage de Mme Palme était devenu la pièce maîtresse de l'accusation. L'arme du crime, un revolver Smith et Wesson, calibre 357, n'a jamais été retrouvé.
La cour d'appel, qui, elle, est composée de quatre juges et de trois jurés, a, à l'unanimité, acquitté Pettersson (42 ans), qui depuis son arrestation en décembre 1988, clame son innocence. Dans son verdict, la Cour a jugé qu'il existe pas suffisamment de preuves pour le condamner. «Il y a trop d'incertitudes dans le témoignage de Mme Palme», a indiqué jeudi la cour d'appel. «L'expérience prouve que même des personnes respectables peuvent se tromper lors d'identification. On ne peut pas prouver que l'assassin soit Christer Pettersson.»
La cour d'appel n'exclut pas que Pettersson soit la personne, qui a été vue devant le cinéma «Grand» par plusieurs témoins, mais rien ne prouve que ce soit lui qui ait suivi le couple Palme, et qui ait tiré les deux balles, dont l'une fut mortelle pour Palme.
Qualifié de champion du pacifisme et de la diplomatie, Olof Palme, qui fut Premier ministre suédois pendant onze ans, était l'une des figures politiques scandinaves les plus connues à travers le monde.
JAN M. OLSEN

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Mar 12 Avr 2011 - 14:51

LA CIA A-T-ELLE FINANCE LA LOGE P2 ET COMMANDITE L'ASSASSINAT D'OLOF PALME:LE PRESIDENT ITALIEN VEUT LA VERITE
n.c.
Page 6
Mardi 24 juillet 1990
La CIA a-t-elle financé la loge P 2 et commandité l'assassinat d'Olof Palme?
Le président italien veut la vérité
Après les révélations d'un ex-agent se réclamant de la CIA, M. Cossiga demande des éclaircissements.
ROME
De notre correspondante
particulière
A la fin du mois de juin, Dick Brenneke, qui se présentait comme un ex-agent de la CIA, affirmait dans une interview à la RAI-Uno que l'agence américaine avait financé Licio Gelli et la loge pseudo-maçonnique dissoute P 2 pour créer un contexte favorable à l'explosion du terrorisme en Europe à des fins de déstabilisation. L'homme ajoutait que cette loge serait toujours active, sous le nom de loge P 7 et que Gelli ne serait pas étranger à l'assassinat du Premier ministre suédois Olaf Palme.
Le président de la république italienne, le démocrate-chrétien Francesco Cossiga, a amené l'affaire au grand jour en demandant - par le biais d'une lettre diffusée publiquement - au président du Conseil, Giulio Andreotti, de tout mettre en oeuvre afin que la vérité soit connue sur ces déclarations.
Si les allégations s'avèrent fondées - ce qu'a catégoriquement démenti lundi soir la CIA -, l'État italien se trouverait, selon M. Cossiga, face à un cas d'une extrême gravité, l'Italie ayant toujours été un des piliers de l'Otan et un des alliés les plus fidèles des États-Unis. Si, au contraire, il était démontré que les accusations n'étaient que du délire, des sanctions devraient être prises contre la RAI. M. Cossiga a d'ailleurs suggéré une enquête administrative.
Dans cette affaire, les accusations portées par Dick Brenneke sont assez vite tombées dans l'oubli, alors que le Président a réagi immédiatement. Et ce peu après l'arrêt en appel du procès de Bologne, où Licio Gelli, condamné en première instance à 10 ans de prison pour l'attentat de la gare de Bologne, fut cette fois acquitté.
Qui manipule qui? Cette question reste bien évidemment sans réponse. Elle indique seulement que l'Italie ne veut pas être condamnée à l'amnésie. Elle en a assez du jeu des enquêtes qui démontrent tout ou, au contraire, durent des dizaines d'années. Qu'était la loge P 2, quels pouvoirs avait Licio Gelli? Pas de réponse fiable. Qui est responsable des attentats meurtriers de Milan, Bologne, Brescia, du train «Italicus» ou de l'express 904? Depuis 1969, toujours pas de coupables.
On ne peut plus dire du président Cossiga qu'il se contente d'inaugurer les chrysanthèmes. Il est définitivement décidé à affirmer sa magistrature morale. Pour rappel, c'est lui, par exemple, qui avait convoqué le maire de Palerme, Leolucca Orlando, pour qu'il s'explique sur les accusations qu'il portait contre la magistrature. Selon ce dernier, certains dossiers démontrant les liens entre mafia et administration sur la gestion des appels d'offres publiques avaient été enfouis au fond des tiroirs.
Au moment où le personnel politique s'agite autour d'une éventuelle réforme de la Constitution, du rôle et du mode de nomination du président de la république, M. Cossiga semble s'exprimer en démontrant son point de vue.
GENEVIÈVE DE MONGOLFIE
R

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Dim 17 Avr 2011 - 21:34


SUEDE: PROCES DES ECOUTES SUITE A L'ENQUETE PALME
AFP
Page 18
Mardi 4 septembre 1990
Le grand procès des écoutes débute en Suède
L'avant-dernier épisode de l'affaire Olof Palme
Le «procès des écoutes», au cours duquel six hauts responsables de la police suédoise vont être jugés à huis clos, s'est ouvert lundi à Stockholm pour tenter de faire la lumière sur les écoutes téléphoniques illégales pratiquées par des enquêteurs dans le cadre des investigations consécutives à l'assassinat, le 28 février 1986, du Premier ministre suédois Olof Palme.
Les six responsables de la police sont accusés d'avoir ordonné, entre 1986 et 1987, l'installation de micros clandestins dans les domiciles suédois de membres du parti autonomiste kurde PKK, soupçonnés par le chef de l'enquête de l'époque, Hans Holmer, d'être les instigateurs du meurtre d'Olof Palme, qui n'a toujours pas été élucidé.
Les plaignants, pour la plupart proches du PKK, seront présents- dans la salle d'audience mais le public n'y aura pas accès. Le procès doit durer au moins trois mois.
Hans Holmer, ancien préfet de police de Stockholm, a tenté par tous les moyens d'éviter la tenue de ce procès en invoquant notamment la loi dite d'«abolition», qui permet d'empêcher la divulgation devant la justice d'éléments pouvant menacer la sécurité de l'État. Mais sa requête a été rejetée par le gouvernement social-démocrate du Premier ministre Ingvar Carlsson, qui a succédé à Olof Palme.
Hans Holmer a indiqué qu'il se tairait tout au long du procès et refuserait de répondre aux questions, soulignant qu'il ne comprenait pas pourquoi des «terroristes» seraient à même de prendre connaissance de secrets d'État cachés au reste des Suédois.
L'enquête sur les écoutes illégales avait débuté dans la vague de «l'affaire Ebbe Carlsson», laquelle avait abouti à la démission du ministre suédois de la Justice, Mme Anna Greta-Leijon, en juin 1988.
Ebbe Carlsson, journaliste et directeur d'une maison d'édition suédoise, avait mis sur pied une enquête parallèle sur le meurtre d'Olof Palme avec l'assentiment de Mme Leijon et de plusieurs chefs de la police.
Cette enquête avait été découverte lorsque qu'un ami d'Ebbe Carlsson, policier de son état, avait été arrêté alors qu'il tentait d'introduire illégalement en Suède du matériel sophistiqué d'écoutes clandestines. La filière avait été remontée et six hauts responsables de la police mis en cause.
Les six inculpés sont Holger Romander, ancien chef de la police du royaume, Sven-Aake Hjaelmroth, ancien chef de la police secrète (Saepo), Per Goeran Naess, ancien chef adjoint de la Saepo, Sture Hoeglund et Christer Ekberg, sous-directeurs de la Saepo, ainsi qu'Hans Holmer.
Si peu d'informations devraient filtrer des débats, les observateurs s'attendent cependant au moins à un résultat. La Saepo devrait obtenir satisfaction pour que les écoutes téléphoniques soient désormais autorisées en Suède dans des cas bien précis. Mais les avatars de l'affaire Palme ne s'arrêteront pas là car le procès d'Ebbe Carlsson doit avoir lieu après celui des six responsables de la police. (AFP.)

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
dentifrix



Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Lun 18 Avr 2011 - 10:48

Dans l'hypothèse 'Karachi belge' et lien Belgique-Olof Palme, remarquez que la Suède comme la Belgique (+ Espagne, France, Iran) était membre du consortium EURODIF ( nucléaire-Iran).
Fev 86: meurtre Palme
Nov 86: meurtre George Besse (+ attentats à la bombe, Paris)
Belgique?

http://en.wikipedia.org/wiki/Eurodif
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Mer 20 Avr 2011 - 10:30

ENCORE LA THEORIE DE LA GOLF ROUGE L'EXTREME DROITE BELGE LIEE AU MEURTRE D'OLOF PALME ?
OLSEN,JAN M.
Page 9
Samedi 20 avril 1991
Encore la théorie de la Golf rouge
L'extrême droite belge
liée au meurtre d'Olof Palme?
STOCKHOLM
De notre correspondant
particulier
Un quotidien suédois relance, une nouvelle fois, la théorie selon laquelle un groupe international d'extrême droite serait derrière le meurtre énigmatique, en 1986, du Premier ministre suédois Olof Palme. Le détail troublant de cette théorie, présenté jeudi par le quotidien «Dagens Nyheter»: l'organisation a utilisé une voiture du type VW Golf et s'en est débarassée de la même manière que les tueurs fous du Brabant se sont débarassés de leurs Golf.
Selon une source anonyme, un ancien légionnaire, «Louis Bernard», était chargé du meurtre du chef du gouvernement. Le meurtre a été mis au point au cours de réunions, tenues, à partir de novembre 1985, à Stockholm, par une douzaine de personnes appartenant à des groupes d'extrême droite de plusieurs pays.
Bernard, selon la source citée par le journal, fut lui-même tué par ses compères. Son véhicule, une Golf rouge, volée un mois avant le meurtre, fut retrouvé dans l'est de Stockholm, peu après le 28 février, date du meurtre. Elle était carbonisée et le numéro de châssis était illisible. La Golf avait été aperçue par un témoin, qui avait remarqué une Mercedes blanche roulant à toute vitesse près du lieu du crime, le 28 février au soir. Une femme en est sortie et est montée dans un immeuble tandis que le conducteur de la Mercedes prit place au volant de la Golf rouge (...), qui pris la direction du sud, où habitait Bernard. Selon le journaliste, ce dernier ne serait cependant pas décédé. Sa source indique que Bernard, probablement francophone, naturalisé suédois en 1978, possédait trois identités, dont une en Belgique. La police suédoise se refuse à commenter ces informations.
JAN OLSEN

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Mer 20 Avr 2011 - 11:08

ceçi ne manque pas d'intérêt......... Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Ven 22 Avr 2011 - 22:08

Cusmenne Claude a écrit:
ceçi ne manque pas d'intérêt......... Exclamation

Je viens de relire les fils sur Nardella et Dramaix.
Il est question d'une VW rouge repeinte en noir. Et de se demander les raisons pour lesquelles on avait changé la couleur?
J'ai sursauté en lisant l'épisode 'golf rouge' dans l'assassinat d'Olof Palme et surtout du légionnaire qui aurait 3 identités dont une en Belgique. Et qui serait francophone. J'ai de suite pensé à JC DARVILLE/.
Et je reviens en hypothèse Un pour l'équipe des tueurs sur les gens du BUKHA... la salle de sport des proches de Latinus...
Palme tué par l'extrême-droite sans doute elle même manipulée par des agents...
Car Pälme dérangeait beaucoup de monde par ses positions anti-atlantistes au moment d'implanter des missiles en europe et du conflit au moyen orient (liban)
Hors je lis que Michael Towley est aussi cité. Là, c'est un agent recruté par la DINA, la police politique chilienne dirigée par Contreras (opération CONDOR), et ce type mobilise en Europe aussi des 'terroristes' italiens de la droite extrême comme Della Chiaie !!! Mêlé à la P2 de Gelli et ses dérives.
Hors si on lit le fil 'Nardella', on voit qu'il serait proche de la droite ultra italienne !!! D'où vient cette info? Qui a des éléments? Car cela n'est pas sans intérêt. Je pense à CIOLINI et à ses liens avec Thierry Smars. Son arrivée en Europe et ses liens en Belgique.
Autour de JC Darville, un noyau d'activistes prêts à tout semble se dessiner. Avaient-ils un ordre de mission? Se sont-ils appuyés sur des seconds couteaux chez nous? Là on peut s'interroger sur la crédibilité des 'révélations' de Baugniet... dit Jean-Luc le Katangais.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Jeu 12 Mai 2011 - 12:25

Mercredi 27 décembre 1995
SUÈDE
Enquête Palme :
nouvel indice
La police suédoise enquêtant sur l'assassinat, en février 1986, du Premier ministre suédois Olof Palme a recueilli un nouvel indice. Elle a examiné un revolver ayant peut-être servi à assassiner Olof Palme. Dans le sac, qui leur avait été confié dimanche par le quotidien «Atfonbladet», les enquêteurs ont trouvé un morceau de papier sur lequel on pouvait lire : «Pardonne-moi, Lisbet». Lisbet est le prénom de l'épouse d'Olof Palme qui se trouvait avec son époux lorsque ce dernier fut abattu. Elle fut légèrement blessée dans la fusillade. Le journal a remis l'arme à la police après l'avoir reçu d'une source affirmant qu'il s'agissait de l'arme du crime. Le crime n'a toujours pas été élucidé. Un petit délinquant, Christer Petterson, condamné en première instance après avoir été reconnu par la veuve de Palme, a été acquitté en appel, l'arme du crime n'ayant pas été retrouvée. (Rtr.)

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7250
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Jeu 11 Aoû 2011 - 21:44

suite a une émission sur France 2 sur le lien des meurtre de Besse et le general par action directe

je comprends mieux

Dentifrix a raison : il faut étudier EURODIF

on va voir une étrange coincidence de dates des dernières attentats CCC en Belgique et une en france
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Jeu 11 Aoû 2011 - 22:12

Action Direct et les CCC étaient en contact, si je ne me trome pas les armes de vieslam on également atterri dans les main d'action direct, non?
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Ven 20 Juil 2012 - 14:41

In 1990, a report on RAI Television alleged that the CIA had paid Licio Gelli to foment terrorist activities in Italy.[11] Following this report, which also claimed that the CIA had been involved in the assassination of the Swedish Prime minister Olof Palme, then President Francesco Cossiga requested the opening of investigations while the CIA itself officially denied these allegations.[12] Critics have claimed the RAI report to be a fraud because of the inclusion of testimony from Richard Brenneke, who claimed to be a former CIA agent and made several declarations concerning the October surprise conspiracy. Brenneke's background was also investigated by a U.S. Senate subcommittee, which dismissed Brenneke's claims of CIA employment.[13] On November 23, 1995, the Court of Cassation (Corte di Cassazione) convicted Licio Gelli (grand master of P2), Francesco Pazienza and SISMI officers Pietro Musumeci and Giuseppe Belmonte of diverting investigations in relation to the Bologna Massacre.
Wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
gilbertmuda



Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 02/01/2011

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Ven 20 Juil 2012 - 23:28

Hors je lis que Michael Towley est aussi cité.

à ne pas confondre avec le belge Michael Tolley !
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Dim 16 Sep 2012 - 20:40

Une ultime piste ?

http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/08/29/la-toxicomane-milliardaire-connaissait-elle-le-meurtrier-du-premier-ministre-suedois_1752680_3214.html

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Dim 16 Sep 2012 - 21:18

Eva Rausing contacted police over 1986 assassination of Swedish PM
Eva Rausing, the late wife of the Tetra Pak billionaire Hans Kristian Rausing, handed information on the unsolved assassination of the Swedish Prime Minister to the country’s prosecutors before she died, officials said last night.



By Andrew Hough
6:30AM BST 29 Aug 2012

Mrs Rausing, 48, contacted investigators earlier this year about the murder of Olof Palme, 59, who was shot dead in a street ambush in central Stockholm nearly three decades ago.

The contact was made before her decomposing body was found hidden in the £70 million home in Chelsea, west London, she shared with her husband, an heir to the Tetra Pak fortune.


Last night Swedish authorities confirmed they had received the unspecified information from Mrs Rausing, who died on May 7 as a result of heart failure, coupled with drug use.

Scotland Yard also confirmed last night that it had sent information to the Swedish authorities earlier this month but a spokesman declined to elaborate further.

Reports in Sweden suggested Mrs Rausing had contacted a leading investigative journalist, claiming she had recently discovered who killed Mr Palme.

She was said to have suggested it was an entrepreneur, who has not been identified, who was behind the killing because they feared that the Prime Minister was a threat to his business.

She had emailed Gunnar Wall in June last year under a subject heading "I know who killed Olof Palme".

She wrote: "My name is Eva Rausing and I am married to Hans K Rausing and I recently found out from my husband, whom I have been married to for 20 years, that XX was behind the murder of Olof Palme.

"My husband had found out by coincidence many years ago and it affected him very, very badly. I think I know where the murder weapon is hidden.

"I am afraid of XX. He is not a good man but I would never tell any of this if it wasn’t true."

The e-mails were also found by British police on her computer, according to Sweden's National Criminal Police.

Unconfirmed reports in the Swedish newspaper Expressen last week claimed the Palme investigative team wanted to question Mr Rausing, about information his wife said he had given her about the Palme murder.

The newspaper said she contacted Palme investigators in 2010 but that they did not consider her information credible. It did not provide any details on what she claimed to know

Despite being reportedly afraid of the alleged killer, she also claimed she knew where the murder weapon was hidden.

Last night Kerstin Skarp, the deputy prosecutor general, confirmed the developments.

"I can confirm that Eva Rausing contacted the Palme investigators and that we have received information from British authorities," she said in a statement.

"I cannot disclose any other information about the status of the investigation," she said.

She declined to say why investigators considered the information pertinent.

A Scotland Yard spokesman said: "Yes, we are in the possession of some information and that has been passed on to the Swedish authorities."

He directed further questioning to the Swedish authorities.

Blood on a street in downtown Stockholm, Sweden, after the assasination of Swedish Prime Minister Olof Palme in 1986 (Picture: AP)

Mr Palme was shot dead by a lone gunman on the evening of February 28, 1986, shortly after leaving a cinema to walk home with his wife Lisbet, who was also wounded.

The murder, which sent shock waves through Sweden, has never been solved despite hundreds of thousands of leads over two and a half decades.

Sweden scrapped its 25-year statute of limitations on murder in 2010 and the investigation continues.

Over the years, Turkish Kurd rebel group PKK, the Swedish military and police as well as the South African secret service have been suspected of the killing.

Mr Palme's family remains convinced they know who did it.

Christer Pettersson, a petty criminal and an alcoholic and drug addict, was identified by Palme's widow in a widely-criticised line-up nearly three years after the murder.

He was convicted of the crime in July 1989 but was set free months later by an appeals court due to lack of evidence. He died in 2004.


Earlier this month Mr Rausing, 49, whose Swedish grandfather founded the Tetra Pak packaging empire, was sentenced to 10 months in prison, suspended for two years, after pleading guilty to preventing her lawful burial.

Mr Rausing admitted hiding her dead body for two months because he "did not want her to leave". Her decomposing remains were discovered under a pile of clothes.
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Dim 16 Sep 2012 - 21:26

Au sujet du journaliste contacté par Eva Rausing:


GUNNAR WALL – writer, journalist, debater

--------------------------------------------------------------------------------
To English Speaking Readers
I am the author of a number of books, among them "Mörkläggning - statsmakten och Palmemordet" ("Blackout - the Government and the Palme Murder"). It is one of the most well known works on the 1986 assassination of Swedish Prime Minister Olof Palme.

Recently, in September 2010, I have published a second book on the same subject, "Mordgåtan Olof Palme" ("Olof Palme - a Murder Mystery").

The case is still unsolved. The main theme of my books is the serious errors committed by Swedish political and legal authorities regarding the investigation of the murder.

The victim was a controversial politician who had powerful opponents both in Sweden and internationally. But from the the very beginning of the investigation the police steered clear of all potentially embarrasing and sensitive leads. Thus, the story of the investigation is to a large extent a story of a non-investigation and not the real thing.

The first years the police concentrated on pinning the murder on Kurds belonging to a left-wing political party, the PKK. Nowadays, however, there is general agreement that these suspicions were completely unfounded. In the summer of 1989 a drug addict with a criminal record, Christer Pettersson, was tried for the murder. The local court of Stockholm declared Pettersson guilty by majority vote, but a higher court unanimously reversed the decision. Still, Pettersson has been the favorite suspect of the police since then. He died in 2004.

Other theories receiving media attention have been that the murder was organized by right-wing members of the Swedish Police, that it was connected to illegal Swedish arms deals or that it was ordered by the South African apartheid regime, the Chilean government, different forces in the Middle East or the CIA.

My first book on the case book was published in February, 1997. It was well treated by the reviewers, and the following year it was awarded "Guldspaden" (The Golden Shovel), a prize for investigative journalism.

In my second book I thoroughly explain why Christer Pettersson is improbable as the killer of Olof Palme. Not only was the murder totally out of Pettersson's style as a criminal. More importantly, pure logistics doesn't rhyme with the police scenario that places him in the role as the culprit.

Feel free to e-mail me if you have any questions regarding my book or if you wish to contact me in relation to the Palme investigation in general. Please click here.

I have also written a number of non-fiction books on subjects as espionage, fraud, political scandals and famous escapes. As yet none of my books are available in English.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Jeu 15 Nov 2012 - 9:47


A écouter :

http://www.franceinter.fr/emission-rendez-vous-avec-x-l-affaire-olof-palme

Un mystère d’un quart de siècle ! Une énigme, régulièrement relancée par des révélations le plus souvent douteuses… Mais surtout une affaire qui demeure comme une épine plantée dans la chair d’un pays trop longtemps réputé vertueux, la Suède !…

Tel est en effet le sentiment des citoyens suédois qui ne comprennent toujours pas pourquoi leur Premier ministre, Olof Palme, a été assassiné un soir de février 1986… Des citoyens qui n’hésitent pas non plus à mettre en cause l’efficacité de leur police et même à soupçonner que l’élimination de cet éminent homme politique qui avait acquis une stature internationale dissimulait la part d’ombre du royaume et des secrets qui remontaient peut-être à la Seconde Guerre mondiale…

Monsieur X, qui a déjà évoqué cette affaire il y a une dizaine d’années, ouvre donc à nouveau ce dossier. Et en l’écoutant, j’ai eu l’impression de plonger dans l’atmosphère des romans de Henning Mankell ou dans celle, encore plus trouble, de l’œuvre de Stieg Larsson, l’auteur de Millenium. Autant de livres de fiction qui, à leur manière, ont brossé un portrait décapant de leur pays et dévoilé la face sombre d’une Suède dont on pensait pourtant qu’elle était un modèle de nation démocratique…

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Jeu 15 Nov 2012 - 10:54


A la fin de l'émission de France Inter, il est question des commanditaires.

L'assassinat aurait eu quelque chose à voir avec le commerce des armes, notamment dans le cadre de la guerre Iran - Irak.

On peut penser à Nobel industrial et à la vente de missiles et de canons à l'Iran.

Olof Palme était le négociateur de l'ONU entre l'Iran et l'Irak.

Il avait soutenu la législation suédoise interdisant la vente d'armes à des pays en conflit.

Il aurait pu y avoir une complicité de policiers.

En outre, on a pensé aux réseaux Gladio de l'OTAN.

Olof Palme soutenait l'idée d'une zone dénucléarisée en Europe du Nord.

_ _


Secret Warfare: Gladio

by Daniele Ganser

from the book: Secret Warfare: Operation Gladio and NATO's Stay-Behind Armies


(...) The other two sources, "both with secret services background", wished to remain unnamed but confirmed that a top-secret NATO office was behind the Palme murder. One of the sources was going as far as to claim "that he had been able to see and photograph the document according to which NATO was behind the assassination."

" The NATO organ allegedly linked to the assassination is SOPS, a part of ACC" journalist Beckerus reported in his article." ACC is an organization within which the secret services of the NATO countries meet. ACC/SOPS, among other things, is the coordination organ for the stay-behind organizations in Europe. Such a secret Swedish resistance network under the command of Alvar Lindencrona has been discovered by Dagens Nyheter in 1990. SOPS is the operative branch of ACC. Its tasks are to plan and to hide secret operations. A third organ, called ITAC, is supporting SOPS with information and intelligence means. The delegates of ACC and SOPS met regularly every month in different European capitals.

_ _ _


Les réunions avaient souvent lieu à Bruxelles ou au Shape à Mons.


Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Ven 16 Nov 2012 - 23:31

"Track" 2 dont il est question dans cet article de newsweek ne relève pas forcément de l'magination d'Oliver Stone (métastases en Belgique quelques années plus tard ?):



Whose Obsession Is It, Anyway?
Dec 10, 1995 7:00 PM EST

Docu-dramas by and large make a hash of history. Ambiguity and nuance are routinely sacrificed for dramatic pacing. But like it or not, movies and TV are the only way many Americans learn about the past. So, though purists may squirm, traditional notions of historical accuracy may have to be replaced by a cruder standard: does the film get the basic truth right, even if some (or most) of the facts are wrong?

Oliver Stone's 1991 movie, "JFK," flunked even this test. Stone's apparent thesis, that LBJ, the Pentagon and the CIA somehow conspired to kill President Kennedy, would be laughable if so many people didn't believe it (polls show that half of the country believes that the CIA played a role in killing Kennedy). "Nixon," on the other hand, is a much more credible effort. Richard Nixon was a Shakespearean tragedy. Stone had no need to embellish the drama. For the most part, he sticks to the known record, making good use of the White House tapes of Watergate fame for the dialogue. Made defensive by historians and journalists who derided the inaccuracy of "JFK," Stone has published an annotated script of his historical sources, most of them mainstream biographies and histories of the period, even before the movie arrives on the screen.

Still, Stone can't escape his favorite conspiracy theory. His Nixon is haunted by his supposed role in plots against Fidel Castro in the early 1960s--plots that somehow got out of control and killed John E Kennedy. This ghost is not the only one spooking NIXon; he suffers in the movie, as he did in real life, from hubris, inner rage and profound insecurity. But his involvement in the assassination plots is made out to be Nixon's darkest secret. It is what Alfred Hitchcock called a "macguffin," a central plot-moving device. "It might as well have been 'Rosebud'," Stone told NEWSWEEK, referring to the psychological clue that drove Orson Welles's "Citizen Kane."

In one of the opening scenes of "Nixon," the president is talking to his aides H. R. Haldeman and John Ehrlichman, trying to figure out how to cover up White House involvement in the Watergate break-in. Nixon is visibly shaken to learn that one of the White House "plumbers" arrested at the Watergate is E. Howard Hunt. "On the list of horribles, I know what he is," Nixon mutters. In a later scene he explains that Hunt is a former CIA man who worked on the plot to assassinate Fidel Castro. The plot, Nixon says, originated in the Eisenhower White House when Nixon was vice president. The CIA hired the Mafia to kill Castro, but as Haldeman later explains to Ehrlichman, "in some crazy way it got turned on Kennedy." Nixon doesn't know exactly why or how Kennedy was killed, but he is obsessed with his own role in creating the original assassination machinery to get Castro--"Track 2," he calls it ("Track 1" was the CIA's failed invasion of Cuba at the Bay of Pigs). Nixon refers to Track 2 as a "beast" that got, out of control. (It is also the name of Stone s production company.) In an early version of Stone's script, Nixon hallucinates about "The Beast," "an image of evil that will recur throughout the film," according to the staging instructions. Mercifully, this operatic touch was dropped from the final film.

The theory that Nixon was obsessed with Track 2 is a provocative one, but there is no strong evidence to support his early knowledge of the CIA's assassination plots. It is possible, as historian Fawn Brodie suggests, that Nixon suffered from some kind of "survivor's guilt" over the deaths of the two Kennedys, whom he envied and resented. But Stone is really reaching to suggest that Nixon had anything at all--even indirectly--to do with Kennedy's death.

Legitimate historians have wondered about Nixon's role in the assassination plots against Castro, but no one has offered evidence directly linking Nixon. Stone cites two sources. One is H. R. Haldeman, who wrote in his 1978 memoir, "The Ends of Power," that during Watergate he suspected that Nixon was obsessed with a CIA plot that somehow led to the assassination of JFK. But Haldeman later disavowed this version, telling journalist Chris Matthews that his ghostwriter, Joseph DiMona, had simply invented it. (The book was drafted by DiMona while Haldeman was in prison for his Watergate crimes.) Stone's other source is E. Howard Hunt, who wrote in his memoirs that Nixon played some kind of supervisory role in CIA operations aimed at overthrowing Castro. But even Hunt, a fabulist who has written some 50 spy novels, does not suggest that Nixon played any role in the assassination plots. Stone makes Hunt out to be involved in the plots: in fact he was not, although he probably knew about their existence.









Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Lun 7 Oct 2013 - 22:48

Un livre que je me propose de lire bientôt :

http://www.lightonconspiracies.com/coup.html


Foreword from the book 'COUP D'ETAT IN SLOWMOTION' / 'STATSKUPP I SLOWMOTION'

'DEDICATED TO ALL SEEKERS OF THE TRUTH'

'On the night of February 28, 1986, I headed the police patrol first at the site of the murder of our prime minister and thereby found myself in the middle of one of the largest political and legal scandals of the 20th century in Sweden.'

'Ever since then I have gradually come to the conclusion that the responsible authorities have primarily tried to cover up the event.'

'I have read many books, official documents, newspaper articles, etc, and have also spent thousands of hours both alone and together with serious private persons trying to find the truth about this murder.'

'Among the more interesting books I would like to mention”Coup d’etat in Slowmotion”. What has been most interesting to me is the fascinating story, the extensive research and also the information concerning global Free Masonic networks.'

'Therefore I give this book my very best recommendations to all those who are interested in the murder of Olof Palme and the reasons behind it.'

Police Chief Gösta Söderström

_ _ _


http://www.youtube.com/watch?v=W0myeeA9s4A

Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Mar 25 Fév 2014 - 20:15

http://www.lalibre.be/culture/livres/suede-l-auteur-de-millenium-avait-enquete-sur-l-assassinat-d-un-ancien-premier-ministre-530ce3bc35709867e40682ef

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Mer 16 Avr 2014 - 4:21



Tim Chevalier [b]~[/b] Congo Story avec Bertil Wedin

Nous nous réunissons en 1963 à Élisabethville (Lubumbashi maintenant), capitale de la province séparatiste congolaise du Katanga. Il porte un uniforme militaire de la Suède et le béret bleu des Nations Unies qui est chargé de mettre fin à la sécession du Katanga du Congo.

http://www.thecanadiandaily.ca/tim-knight-congo-story-bertl-wedin/
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Mer 16 Avr 2014 - 6:55

je ne fait aucun lien avec mon message precedant!(pour info)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Bofors
L'affaire Bofors est une importante affaire de corruption qui eut lieu en Inde en 1986.

Soupçonné de corruption, le groupe suédois d'armement Bofors aurait versé pour plus de 40 millions de dollars en pots-de-vin à

Le marché portait sur l'achat de 410 obusiers de campagne de 155 mm d'une valeur totale de 1,4 milliard de dollars.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bofors

Bofors était une compagnie industrielle suédoise de fabrication d'armes. Situé à Karlskoga, en Suède, elle est issue de la forge "Boofors" fondée en 1646. L'entreprise moderne a été créée en 1873 avec la fondation de Aktiebolaget (AB) Bofors-Gullspang.


Le plus célèbre des propriétaires de cette firme est Alfred Nobel, de 1894 jusqu'à sa mort en 1896. Il a eu un rôle clé dans sa conversion d'une entreprise d'acier, en une entreprise d'armement (canons) et une entreprise chimique.

Cette compagnie est aujourd'hui divisée en :
BAE Systems Bofors ;
Saab Bofors Dynamics ;
Bofors Carl Gustav, fabricant d'armes à feu.

http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/02/59/02/PDF/bret_dynamite.pdf

Nobel se fixe à Paris en 1873 pour mieux réorganiser la production continentale de la dynamite, brevetée en 1867.
Son hôtel particulier de l'avenue Malakoff est doublé à partir de 1880 par sa propriété de Sevran

. La Maison Barbe, qui fournit le capital(200000 F), se chargera de la production s

- un ancien serrurier mécanicien
devenu négociant et maître de forge -, le contact passe surtout par le fils, François Barbe ...

Les principaux auteurs du redressement seront Paul Barbe et l'Anglais Henry de Mosenthal. La
solution doublement innovante finalement adoptée est la création de deux vraies multinationales sans patrie (

1886, le puissant trust anglo-allemand, la Nobel Dynamite Trust Co Ltd.,
1887, Barbe forme à son tour le trust des pays latins, la Société Centrale de Dynamite

Elle détient 66 % des actions de laSociété Générale de Dynamite (Paris) et de la S.A. Española de Dinamita (Bilbao) - mais 25 % seulement
de l'Unión Española de Explosivos de 1896 -, 81 % de la Société Continentale de Glycérine et Dynamite
Italienne (Cengio) et 88 % de la S.A. Dynamite Nobel Italo-suisse (Istelen), et jusqu'en 1892, 95 %
filiales du Venezuela et du Transvaal.
=====
Histoire de la Compagnie des Machines Bull
http://www.feb-patrimoine.com/projet/histoire_informatique/machines_bull_1933-1940.htm

Le 24 janvier 1933, un comité de direction est créé avec Georges Vieillard, administrateur délégué, Émile Genon, représentant BULL AG, Jacques Callies, Monsieur Schrimpf.

Le 22 juin 1933, Robert Jourdain (président des Freins Jourdain-Monneret.) est nommé administrateur en remplacement de Vital Vindevoghel, ancien directeur d'ATEIC. Le comité de direction comporte le colonel Rimailho, Marcel Bassot, Jacques Callies et Robert Jourdain. Georges Vieillard et Emile Genon y ont voix consultative.

Le 12 septembre 1934 Pierre Callies directeur des papeteries Aussedat écrit à Marcel Bassot. Il souligne la nécessité de consolider l'affaire et de sauvegarder son indépendance. Il déplore le voyage d'Émile Genon aux USA et sa rencontre avec Watson (IBM).

On notera la première livraison à Olivetti Milan.

C'est en 1934 que sera lancée la tabulatrice à impression alphanumérique AN7 à 120 lignes/minute.

La CMB est soutenue par 80 actionnaires. Les actions sont nominatives, non cotées en bourse et leur cession est soumise à l'approbation du conseil. Par rapport à 1932, les principaux nouveaux actionnaires sont : Compagnie Assurances Générales sur la vie, Compagnie des mines d'Aniche, Freins Jourdain - Monneret, Worms et Cie (armateurs et banquiers), Société centrale de dynamite

Le 15 décembre 1939 est créée la Société Belge des Machines BULL par rachat, par la CMB, du capital de la SOMECA.

Le 11 juin 1940, sur l'ordre du ministère de l'armement, le personnel de Bull évacue l'usine de Paris Gambetta. L'armée allemande occupe paris à partir du 14 juin.


De Canon de 155 C modèle 1904 TR Rimailho in het Brusselse Koninklijk Museum van het Leger en de Krijgsgeschiedenis.

George Westinghouse


En 1868, Westinghouse emménage à Pittsburgh et y fonde en 1869 la Westinghouse Air Brake Company (WABCO).

Le nom WABCO, désormais réservé aux applications routières, existe toujours au xxie siècle. Les opérations européennes sont dirigées depuis Bruxelles (Belgique).
========

Westinghouse Electric Company LLC a annoncé le 15 juillet qu’il fournira du combustible à l’électricien allemand E.ON Kernkraft GmbH jusqu’en 2017
========
Entre 1 et 20 pmSv par an, aucune étude épidémiologique n’a montré d’augmentation du risque de cancer », déclare Jean-René Jourdain, de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire.
========
Equipée de frein type Westinghouse. Bébert est équipée d'une pompe à air comprimé:
freins Jourdain-Monneret de Paris
http://pierre-lemoine-parcourshydro.blogspot.be/2012_05_01_archive.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lien avec l'assassinat d'Olof Palme   Aujourd'hui à 1:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Lien avec l'assassinat d'Olof Palme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quelle lecture personnelle en lien avec la poésie, 2nde ?
» Un tableau en lien avec le Dernier jour d'un condamné?
» Des textes ou tableaux en lien avec la Prohibition?
» site en lien avec la diététique , l'alimentation , la nutrition ....
» Créer, cultiver et garder le lien avec les parents !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Les axes exploités :: Autres pistes-
Sauter vers: