les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La piste libanaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: La piste libanaise   Jeu 1 Mar 2007 - 6:25

minimouse a écrit:
Waarom denkt mijnheer C. dat het moordwapen van Van Camp het wapen geweest is van kolonel Lhost en niet dat van rijkswachter Marcel Morue of van Jean-Marie Lacroix?
Est-ce une mauvaise compréhension de ma part? Ou avez-vous une autre source? Car C. ne pas dit cela dans les e-mails que je viens d'échanger avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
minimouse



Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: La piste libanaise   Jeu 1 Mar 2007 - 10:22

Mijnheer Beijer,

bedankt voor de grote hoeveelheden informatie die u ons bezorgt.

Ik weet niet of we elkaar slecht begrijpen. Ik probeer alleen maar zo concreet mogelijk te zijn. (Wat niet de gewoonte is van iedereen hier op dit forum...)

Neen, ik heb geen andere bron over dit wapen van kolonel Lhost of over C.

Hieronder uw bericht op dit forum waarop mijn redenering gebaseerd is:





Bij mijn weten -en misschien ben ik fout- was het wapen in Libanon mogelijks het moordwapen van Jacques Van Camp.

Dit 7.65mm moordwapen zou door de Bende van Nijvel gestolen zijn op de parking van de Colruyt van Nijvel. (Van rijkswachter Morue of Lacroix). Het zou na de moord op Jacques Van Camp via Vincent Louvaert en Hage Maroun in Libanon geraakt zijn.

Het gaat hier dus om een 7.65mm pistool.

Ik vraag mij dus af waarom mijnheer C. het over een 9mm GP heeft, van een officier van de rijkswacht (kolonel Lhost) dat door de Bende van Nijvel zou zijn gebruikt?

Het is trouwens vreemd dat een dienstwapen van een officier -in die periode- een 9mm GP zou zijn en geen 7.65mm wat toen het standaard dienstwapen was. Zeker voor officieren.

Als dit (9mm GP pistool) niet het moordwapen is van Van Camp, over welk pistool/vuurwapen heeft Lhost het dan wel? Bij welke andere feiten van de Bende van Nijvel zou deze 9mm GP dan gebruikt zijn en via welke weg zou dit wapen dan ook in Libanon gekomen zijn?

PS 1: Nog een kleine opmerking voor de lezers van dit forum: Het is belangrijk om weten dat kolonel Lhost toen hoofd was van de directie operaties, een belangrijke functie, en dat hij het onderzoek (?) moest voeren naar de beruchte diefstal bij de groupe Diane (SIE/ESI).

PS 2: Volgens mijn inlichtingen zou ex-kolonel Lhost verantwoordelijk geworden zijn voor de veiligheid van de gebouwen van de Bank Brussel Lambert (BBL). Klopt dat?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: La piste libanaise   Jeu 1 Mar 2007 - 11:05

benji87fr a écrit:
Bien entendu, cela ne veut pas dire que l'épisode cité ( en ce qui concerne le vol d'une arme à un officier de gendarmerie ) est inexact, mais il me semble que l'identité de cet officier est loin d'être établi, en tous cas pas avec les éléments actuels
Désolé. Je ne suis pas en mesure de vous aider plus au sujet de cette affaire car tout ce que j'en sais, c'est ce que m'en dit C., qui comme vous le voyez vous-même, passe encore par d'autres copains.
Alors, qualité de l’info? Je dirais, à consommer avec prudence!
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: La piste libanaise   Jeu 1 Mar 2007 - 11:07

nobody a écrit:
Lhost auditioné le meme jour que M Smile
Auditionné dans le cadre de quoi?
Qui est ce M?
Que voulez-vous dire?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: La piste libanaise   Ven 2 Mar 2007 - 3:39

minimouse a écrit:
Het is trouwens vreemd dat een dienstwapen van een officier -in die periode- een 9mm GP zou zijn en geen 7.65mm wat toen het standaard dienstwapen was. Zeker voor officieren.
Pour être complet, je voudrais préciser qu'il y avait des modèles FN 7,65mm à canon long (celui avec bouchon) qui pouvait être transformé en 9mm court.
Je me demande si C. ne confond pas avec cela. Il parle des rainures à gauche et à droite de la culasse du GP (pour une meilleure prise de la culasse entre les doigts), mais on retrouve aussi ces rainures sur le FN 7,65 mm.
Regardez bien l'avatar de PDB (il va enfin nous servir à quelque chose!). Le pistolet déposé sur "sa bible" comporte de telles rainures et ce n'est pas un GP. Il s'agit bien d'un FN 7,65 mm canon long avec bouchon. Mais il peut tirer des 9 mm court après changement interne du canon et cela ne se voit pas de l’extérieur!


Dernière édition par le Ven 2 Mar 2007 - 7:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: La piste libanaise   Ven 2 Mar 2007 - 3:51

minimouse a écrit:
PS 1: Nog een kleine opmerking voor de lezers van dit forum: Het is belangrijk om weten dat kolonel Lhost toen hoofd was van de directie operaties, een belangrijke functie, en dat hij het onderzoek (?) moest voeren naar de beruchte diefstal bij de groupe Diane (SIE/ESI).
Pourquoi trouvez-vous cela si important?
Comme officier, il devait sans doute superviser l'enquête. Mais ce n'est pas pour autant que c'est lui qui faisait l'enquête. Si l'enquête avait été un succès, on aurait cité son nom. Mais en cas d’échecs, on évite. C'est ainsi que cela marchait chez les officiers à l'époque.
Le fait que l'enquête n'ait pas abouti ne veut pas nécessairement dire qu'il y avait complicité de l'intérieur.
Si toutes les enquêtes de police qui n'aboutissaient pas, impliquerait automatiquement des complots, alors je vous renverrais vers PDB(M. jesaistout)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: La piste libanaise   Ven 2 Mar 2007 - 3:53

minimouse a écrit:
PS 2: Volgens mijn inlichtingen zou ex-kolonel Lhost verantwoordelijk geworden zijn voor de veiligheid van de gebouwen van de Bank Brussel Lambert (BBL). Klopt dat?
Je ne crois pas. Il doit s'agir du colonel Marchoul. Un cas intéressant, lui aussi!
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: La piste libanaise   Ven 2 Mar 2007 - 9:28

Effectivement, c'est Marchoul pour la bbl. Contrairement à Lhost, vous semblez moins l'apprécier. Il y a des motifs particulier? Je ne crois pas que l'on puisse le cataloguer dans l'extreme droite, contrairement à d'autres officiers BEM? C'est lui aussi qui lacha le morceau sur la volonté de l'état major de cacher les microfiches aux parlementaires (surement de la jalousie, venant de l'état major?). Mais la gendarmerie n'a que faire de l'état de droit, on a déjà cité quelques exemples sur le sujet.

Derrière chaque enquête qui n'aboutit pas, il n'y a pas une volonté de l'officier, mais des cas existent bien. Il n'est donc pas stupide de poser la question, ou du moins d'y penser.

Car à cette époque, il se passait pas mal de chose à l'ESI (membre de la scientologie, membre de l'extreme droite active, etc...). Sans oublier des instructeurs gladio???


Dernière édition par le Ven 2 Mar 2007 - 9:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
benji87fr



Nombre de messages : 26
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: La piste libanaise   Ven 2 Mar 2007 - 9:29

B.R a écrit:
Le fait que l'enquête n'ait pas abouti ne veut pas nécessairement dire qu'il y avait complicité de l'intérieur.

Si le nom du lieutenant du colonel Lhost est effectivement cité dans le rapport d'un député européen en ce qui concerne ses accointances avec des gens proches de l'extrême droite, je rappellerais ici les déclarations du juge Bellemans, chargé du dossier du vol d'armes à l'ESI, devant la CE bis à propos de l'enquête menée par la gendarmerie
"(...) La confier à la police judiciaire, ce n'est ni plus ni moins qu'une déclaration de guerre. C'est l'un ou c'est l'autre. Je pouvais la confier à la gendarmerie et risquer qu'ils aillent protéger leur propre corps, ce qui n'a certainement pas été le cas dans cette enquête. On peut placer des points d'interrogation sur toutes sortes d'aspects, mais il ne ressort certainement pas de cette enquête qu'ils aient voulu protéger la gendarmerie."
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: La piste libanaise   Ven 2 Mar 2007 - 9:32

benji87fr a écrit:
B.R a écrit:
Le fait que l'enquête n'ait pas abouti ne veut pas nécessairement dire qu'il y avait complicité de l'intérieur.

Si le nom du lieutenant du colonel Lhost est effectivement cité dans le rapport d'un député européen en ce qui concerne ses accointances avec des gens proches de l'extrême droite, je rappellerais ici les déclarations du juge Bellemans, chargé du dossier du vol d'armes à l'ESI, devant la CE bis à propos de l'enquête menée par la gendarmerie
"(...) La confier à la police judiciaire, ce n'est ni plus ni moins qu'une déclaration de guerre. C'est l'un ou c'est l'autre. Je pouvais la confier à la gendarmerie et risquer qu'ils aillent protéger leur propre corps, ce qui n'a certainement pas été le cas dans cette enquête. On peut placer des points d'interrogation sur toutes sortes d'aspects, mais il ne ressort certainement pas de cette enquête qu'ils aient voulu protéger la gendarmerie."

Ce n'est qu'un avis qui ne se base pas sur d'éléments concrets.
Le sheriff aimait bien la gendarmerie.
A la page 56 du Rapport, il est également stipulé que Lhost a refusé d'effectuer certains devoirs du juge d'instruction. Encore un cas où l'on ne respecte pas les ordres d'un magistrat. Encore un cas de jalousie? Où faut il chercher autre chose?

Selon les propos de RH, on peut meme penser que l'affaire des armes de l'ESI n'a pas été résolu plus vite (à l'époque) car on n'osa pas enqueter à l'intérieur de la Gendarmerie. Mais qui empécha cela? Celui qui dirigea l'enquète était Lhost. On peut parler de diriger, puisqu'il refusait les directive du JI , pour certain devoir.

Aucune sanction du STAF concernant cela. Pourquoi? Un gendarme, censé aider le juge d'instruction, censé lui obéir,...refuse certains actes légaux demandé par le magistrat. Et cela ne choque en rien le STAF. Pourquoi?

Peut etre simplement qu'il était couvert pour cette décision?

Extrait du rapport

Au cours de l’émission Au nom de la
loi diffusée le 27 janvier 1988 par la RTBF, le journaliste Haquin a
du reste déclaré que le vol des armes au groupe Diane n’a pas été
élucidé parce que l’on a cherché les auteurs à l’extérieur et non à
l’intérieur du corps; le colonel Lhost qui dirigeait l’enquête sur le
vol d’armes aurait d’ailleurs refusé d’exécuter certains devoirs
dont l’avait chargé le juge d’instruction. C’est également parce que
ce vol n’a pas été élucidé qu’il est devenu difficile de préciser s’il
existe un lien entre ce vol et les attaques des « tueurs du Brabant
». Voir aussi à ce sujet : F. Raes, Rijkswachter als Don
Guichot; een BOB’er op speurtocht bij het Nationaal Bureau voor
Drugs, Berchem, Epo, 1983, 50-52.
(149) Co1, 40-41. Cf. en outre Kn., 25 janvier 1987.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: La piste libanaise   Ven 2 Mar 2007 - 10:38

nobody a écrit:
Aucune sanction du STAF concernant cela. Pourquoi? Un gendarme, censé aider le juge d'instruction, censé lui obéir,...refuse certains actes légaux demandé par le magistrat. Et cela ne choque en rien le STAF. Pourquoi?
C’est aussi tout le problème du gendarme de l’époque!
Quand il est dans le cadre de sa mission judiciaire, il est logique qu’il reçoive les ordres de sa hierachie judiciaire.
Pourtant, certains ordres militaires venaient contredire ces ordres judiciaires.
Or, à ma connaissance, rien n’était prévu légalement pour résoudre ce problème.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: La piste libanaise   Ven 2 Mar 2007 - 10:44

nobody a écrit:
Ce n'est qu'un avis qui ne se base pas sur d'éléments concrets.
Mais c'est l'avis du JI qui a mené l'enquête avec devant lui les éléments de cette enquête.
Et jusqu’à preuve du contraire, il est plus croyable que celui d'un journaliste d'investigation, qui suppute et émet des hypothèses diverses, même s'il s'appelle R. Haquin.
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: La piste libanaise   Ven 2 Mar 2007 - 10:54

B.R. a écrit:
nobody a écrit:
Aucune sanction du STAF concernant cela. Pourquoi? Un gendarme, censé aider le juge d'instruction, censé lui obéir,...refuse certains actes légaux demandé par le magistrat. Et cela ne choque en rien le STAF. Pourquoi?
C’est aussi tout le problème du gendarme de l’époque!
Quand il est dans le cadre de sa mission judiciaire, il est logique qu’il reçoive les ordres de sa hierachie judiciaire.
Pourtant, certains ordres militaires venaient contredire ces ordres judiciaires.
Or, à ma connaissance, rien n’était prévu légalement pour résoudre ce problème.

Cela ne nous donne pas le motif du non respect des ordres donnés.
Ni meme le motif pour lesquel le STAF ne réagit pas.
Dans le domaine judiciaire, l'agent est tenu de suivre les directives du magistrat. Mais le problème que vous soulevait est exact et ne s'est pas arrété à lépoque du gendarme à papa (pour reprendre votre citation).

Concernant Bellemans, votre réponse suffira pour les quidams, car pertinente. Mais en grattant plus en avant, l'argument ne me convaint pas.
Bellemans n'a pas été chargé d'enquéter sur la gd. Il repond à une question. Il n'a rien constaté, cela ne veut pas dire qu'il n'y a rien eu.
Un exemple, la juge doutrewe. Elle n'avait rien constaté non plus car elle avait confiance.
A l'époque, comme plus tard d'ailleurs, les magistrat faisait confiance à la gendarmerie, les yeux fermé. Ce ne sera que plus tard qu'ils constateront que la confiance n'etait pas toujours bien placée.
Revenir en haut Aller en bas
benji87fr



Nombre de messages : 26
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: La piste libanaise   Ven 2 Mar 2007 - 11:02

nobody a écrit:
Ce n'est qu'un avis qui ne se base pas sur d'éléments concrets.
Le sheriff aimait bien la gendarmerie.

Je suis d'accord avec vous, comme toutes auditions où l'on demande son avis à une personne.
Cependant, Lhost lui-même, devant la CE Bis a admis que des gendarmes avait été soit auteurs, soit indicateurs du vol d'armes à L'ESI car le vol demandait une connaissance précise des lieux.

Que pensez-vous des déclarations suivantes de Lhost et de Bellemans devant la CE bis ?

Bellemans : "(...) On m'a utilisé et on m'a caché de nombreux éléments. Beaucoup de choses ont été faites à l'insu du juge d'instruction"

Lhost : "(...) Je vous ai dit d'emblée que le JI Bellemans et nous-même, le groupe de coordination, avions été menée en bateau par le fait qu'au départ Beijer et Bouhouche étaient encore à la BSR de Bruxelles"
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: La piste libanaise   Ven 2 Mar 2007 - 11:14

benji87fr a écrit:


Que pensez-vous des déclarations suivantes de Lhost et de Bellemans devant la CE bis ?

Bellemans : "(...) On m'a utilisé et on m'a caché de nombreux éléments. Beaucoup de choses ont été faites à l'insu du juge d'instruction"

Je ne pense pas que le juge parle de Bouhouche ou Bejer. lol. Mais en cas de doute, il suffit de lui poser la question. Je reste persuadé que l'enquête a été orienté à l'insu du juge, par moment. Comme d'autre , Bellemans n'avait pas le temps de vérifier les actes des gendarmes, et donc leur faisait confiance. C'est comme cela que sa marche. Maintenant si certains en "profitent" et dans le futur on s'en apercoit. Cella mérite enquete et sanctions. Ici, aucune sanction. D'ou l'hypothèse simple, c'est que les actes étaient "couverts".

Lhost : "(...) Je vous ai dit d'emblée que le JI Bellemans et nous-même, le groupe de coordination, avions été menée en bateau par le fait qu'au départ Beijer et Bouhouche étaient encore à la BSR de Bruxelles"

Il ne parle pas de la meme chose que le juge. Du brouillard.
Mais question d'ou vient Lhost? Wink

Mais cela nous écarte de la piste libanaise
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: La piste libanaise   Ven 2 Mar 2007 - 11:49

Mais cela semble vous perturber.
Vous ne seriez donc pas homme au sang froid? Very Happy Very Happy Very Happy

Comme je l'ai dit et répété; je ne sais rien, je cherche et je pose des questions. Elles paraissent surement stupide aux yeux de personnages comme vous, qui détenait les clefs de ces affaires.
J'en suis donc désolé.

Je ne flatte pas , disons que je ne me laisse pas raconter des histoires. Cela ne plait pas, c'est sur.
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: La piste libanaise   Ven 2 Mar 2007 - 12:02

waarcertain
Pourtois (avec qui il faisait, au demeurant, du commerce par une autre voie). Ces trafiquants étaient fort intéressés par les silencieux que Dekaise produisait en régie pour une certaine marque de mitraillette et une certaine marque de pistolet. Le fait que c’est précisément le prototype d’un tel silencieux et deux mitraillettes de cette marque qui ont été volés lors de l’attaque chez Dekaise a amené les gendarmes de la BSR à supposer que cette attaque pouvait être l’oeuvre desdits libanais. Ce soupçon a été renforcé par les faits de l’attaque survenue une année
plus tard (septembre 1983) à l’usine textile Wittock-Van Landeghem. Peu auparavant, Pourtois, dont question ciavant, y avait également introduit des commerçants libanais (et syriens) en vue de l’achat d’un nouveau type de gilets pare-balles. Sept vestes de ce type ont disparu lors du
vol commis à Tamise (196) !
L’adjudant Dussart de la BSR de Wavre a déclaré devant la première commission parlementaire d’enquête qu’il avait rencontré d’« énormes difficultés » lorsqu’il a enquêté sur cette piste. Il a constaté qu’aussi bien la BSR que la PJ étaient très réticentes à s’engager sur cette piste. Et la
sûreté de l’Etat, dont Pourtois était un informateur, a prétendu n’avoir aucun dossier sur ses faits et gestes (197) :
« L’enquête a été menée à Bruxelles, où l’on accordait peu de crédit aux dires de « flics de province ». ».
Le procureur du Roi Deprêtre a toutefois déclaré (198) :
« Il existait en effet un rapport confidentiel sur des « connexions libanaises », mais une évaluation approfondie a fait apparaître le manque de sérieux de cette piste. ».
Quoi qu’il en soit, la commission d’enquête est ellemême arrivée à la conclusion que la piste relative au trafic d’armes international a été abandonnée trop rapidement et qu’en particulier, la piste relative au trafic d’armes vers le Liban a été insuffisamment exploitée (199). Barrez cite à ce propos Bultot, qui estime que ce ne sont pas des trafiquants libanais, mais israéliens — qui, certes, livreraient des armes aux phalanges libanaises — qui seraient derrière les crimes des « tueurs du Brabant » (200) :
Beaucoup plus important encore est le fait que plusieurs enquêteurs et juges d’instruction, des deux côtés de la frontière linguistique, confirment qu’il ont voulu eux-mêmes suivre la piste du trafic d’armes. Un juge d’instruction estime qu’il faut encore suivre cette piste en priorité, un
autre déclare tout net qu’il est sûr à 80 % que le trafic


Dernière édition par le Ven 2 Mar 2007 - 12:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: La piste libanaise   Ven 2 Mar 2007 - 12:04

d’armes peut expliquer les « tueries du Brabant ». En outre, et cela doit nous rendre extrêmement vigilants voire méfiants, ces mêmes enquêteurs déclarent sans ambages que leurs supérieurs hiérarchiques leur ont interdit d’enquêter dans cette direction. La question continue dès lors de revêtir une importance capitale : pourquoi n’a-t-on pas pu et ne
peut-on pas suivre cette piste ? »
Par ailleurs, il convient d’ajouter à ce qui précède que la commission parlementaire qui a enquêté en 1988-1989 « sur les livraisons d’armes et de munitions faites par la Belgique aux pays impliqués dans un conflit armé ou frappés d’embargo sur les armes » ne s’est en fait pas penchée
sur les trafics d’armes et de drogue internationaux (libanais), et elle ne l’a donc pas fait non plus à la lumière des attaques commises par les « tueurs du Brabant ». Il est néanmoins important de citer à ce stade quelques unes de ses conclusions, car elles démontrent que l’existence d’un trafic d’armes international sur le territoire belge n’est
certainement pas à exclure (201).
Ce trafic n’est tout simplement pas combattu activement, quels que soient les organes concernés :
« Les services de la douane sont pratiquement les seuls à exercer un contrôle sur le terrain en matière de trafic d’armes. La mission principale de ces services est toutefois d’ordre fiscal. En outre, ils ne disposent pas d’effectifs suffisants ni de moyens techniques efficaces pour effectuer un contrôle physique effectif des chargements. Seulement 2 % des marchandises peuvent être soumises à ces contrôles physiques. Contrairement à ce qui est le cas en matière de trafic de drogue, les services de la douane n’ont par ailleurs aucune mission particulière en ce qui concerne le trafic des armes. ».
Et encore :
« On peut en effet déduire de ce qui précède que seule une partie des transactions illégales a été mise à jour. ».
Enfin :
« La commission propose que l’on s’attaque au commerce illégal des armes de la même manière qu’au trafic des stupéfiants et au terrorisme, qui ont fait l’objet, ces dernières années, de mesures spécifiques. La commission constate l’absence de toute coordination, hormis quelques initiatives locales. ».
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: La piste libanaise   Ven 2 Mar 2007 - 16:57

[quote="Patrice De Bruyne"]
nobody a écrit:
Certains choisissent de faire un casse à Zaventem et tuent un homme pour faciliter leur vol
Vous mettez en cause la mort de M. Madani Bouhouche!
Quelle preuve apportez-vous de la mort de M. Francis Zwarts?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: La piste libanaise   Ven 2 Mar 2007 - 16:58

[quote="B.R."]
Patrice De Bruyne a écrit:
nobody a écrit:
Certains choisissent de faire un casse à Zaventem et tuent un homme pour faciliter leur vol
Vous mettez en cause la mort de M. Madani Bouhouche!
Quelle preuve apportez-vous de la mort de M. Francis Zwarts?
Sorry Nobody, je crois que ceci s'adresse a M. JESAISTOUTPDB!
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7231
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: La piste libanaise   Sam 3 Mar 2007 - 11:14

B.R. a écrit:
Quelle preuve apportez-vous de la mort de M. Francis Zwarts?

J'avoue BR ne pas très comprendre le sens de cette question même si elle ne m'était pas destinée.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
minimouse



Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: La piste libanaise   Sam 3 Mar 2007 - 11:51

michel a écrit:
B.R. a écrit:
Quelle preuve apportez-vous de la mort de M. Francis Zwarts?

J'avoue BR ne pas très comprendre le sens de cette question même si elle ne m'était pas destinée.

Moeten we hiervoor niet afwachten tot er in een ander Millenium (eindelijk) eens graafwerken gebeuren in de Rue du Moulin in Bonlez?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7231
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: La piste libanaise   Sam 3 Mar 2007 - 11:55

Wat vindt in Rue du Moulin in Bonlez?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
minimouse



Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: La piste libanaise   Sam 3 Mar 2007 - 12:00

Het lichaam van Francis Zwarts.

De familie vraagt al jaren aan het gerecht om daar opgravingen te doen maar... er is geen budget, zegt Justitie!

PS: Hierover misschien ook eens informeren bij mijnheer Beijer...?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7231
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: La piste libanaise   Sam 3 Mar 2007 - 12:06

Ik geloofde dat niemand de plaats kende?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La piste libanaise   

Revenir en haut Aller en bas
 
La piste libanaise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Suivez la piste
» Une piste sérieuse pour inferer la couleur des dinosaures
» séparer les différentes couches d'une piste audio
» La guerre au Liban vue par une Libanaise maronite
» Cuisine du Monde : caviar d'aubergine à la libanaise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Les axes exploités :: Autres pistes-
Sauter vers: