les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dossogne, Francis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Dossogne, Francis   Sam 9 Juin 2007 - 10:45

L'ancien chef
du Front de la Jeunesse condamné

Francis Dossogne était poursuivi pour exercice illégale de la profession de détective privé. Dans les années 70-80 son nom a été associé à plusieurs dossiers politico-criminels. Il fut un intime de plusieurs notables jouant les agents de liaison entre l'ultradroite régimiste et l'extrême droite "subversive". Ami de flics ripoux, d’agents secrets et de gendarmes néofascistes, Dossogne n’est pas un zigoto. Rappel d’un parcours dans l’ombre de la politique belge.

Le 16 janvier 2001, la 55e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné Francis Dossogne à trois mois de prison avec sursis. Il est reconnu coupable d'avoir exercé la profession de détective privé sans être titulaire de la licence délivrée par le Ministère de l'Intérieur. Le parquet n'avait requis qu'une peine d'amende. L'avocat de Francis Dossogne avait invoqué le dépassement du délai raisonnable dans lequel toute personne a le droit d'être jugée. La défense estimait aussi que les poursuites étaient motivées par le passé politique extrémiste du prévenu, ancien indicateur de plusieurs services de police reconverti en détective privé et basé au Luxembourg.

Au cœur d'une plaque tournante subversive
Etudiant en journalisme à l'Université libre de Bruxelles, après la création du Front de la Jeunesse, à l'Université de Liège en 1973, Francis Dossogne reprit en mains ce groupuscule étudiant d'extrême droite pour en faire le "bras armé" de plusieurs notables de la droite conservatrice alors liés au Centre politique des indépendants et cadres chrétiens (CEPIC), l'aile d'ultradroite du Parti social-chrétien menée à l'époque par feu le Premier ministre Paul Vanden Boeynants.

Francis Dossogne fut encore l'un des piliers du journal d'extrême droite "Nouvel Europe magazine" (NEM), dont le responsable avait durant l'Occupation nazie collaboré avec l'institut culturel de la SS ! Ce périodique raciste proposait à la vente (par correspondance) du matériel de propagande nationale-socialiste et nationale-catholique intégriste. Le NEM allait aussi faire la promotion de tous les leaders de la droite musclée, aussi bien ceux présents dans les rangs du PSC ou du PRL (Paul Vanden Boeynants, Roger Nols, le général Close,...).

Les noms du "Nouvel Europe magazine" et de Francis Dossogne seront ensuite souvent cités dans divers dossiers politico-criminels (WNP, ballets roses du Brabant wallon, tueurs du Brabant, celui de l'ex-commissaire Frans Reyniers, etc.). Selon plusieurs organes de presse, Dossogne s'occupa personnellement encore de l'exfiltration vers l'étranger de plusieurs activistes d'extrême droite impliqués dans des "dossiers chauds" (Jean-Marie Paul et Jean Bultot). Selon "La Dernière Heure" du 6 juin 1997 - reprenant des informations publiées dans deux journaux flamands - le Front de la jeunesse lorsqu'il était dirigé par Francis Dossogne fut financé par feu le dictateur Mobutu pour mener des actions contre les opposants zaïrois exilés en Belgique.

Condamné (puis emprisonné) lors du procès intenté contre le "noyau dur" du Front de la jeunesse (1981-1982), Francis Dossogne participera ensuite à la création du Parti des forces nouvelles (PFN). Le PFN sera activement impliqué dans la diffusion des thèses niant l'existence des chambres à gaz homicides nazies jusqu'à son incorporation au Front national de Daniel Féret, en 1991.

Francis Dossogne fut au cœur d'une plaque tournante animée entre autres par des personnalités du CEPIC bien placés dans les organes politico-affairistes belges. Dans cette nébuleuse se trouvaient également de drôles de flics, des gendarmes d'extrême droite, des nostalgiques d'Adolf Hitler, des agents de services secrets belges et étrangers ainsi que des généraux qui, malgré leur allure, n'étaient pas d'opérette.


Source : http://www.resistances.be/dossogne.html

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Sam 9 Juin 2007 - 16:14

Tiens, on recopnnait les différents contacts, l'implication des forces de l'ordre et des officiers.
Certains vont fulminer... Very Happy

Bras armé du CEPIC et de certains personnages de hauts rangs. Tiens tiens. Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Dim 10 Juin 2007 - 0:35

undercover a écrit:
Tiens, on recopnnait les différents contacts, l'implication des forces de l'ordre et des officiers.
Certains vont fulminer... Very Happy

Bras armé du CEPIC et de certains personnages de hauts rangs. Tiens tiens. Very Happy Very Happy Very Happy

Personnage des plus ambigus. Faudrait aussi évoquer son rôle d'indic de l'ex PJ et de Reyniers en particulier. Le livre de Rogge y consacre un large extrait... Paraît que c'est aussi un 'détective' professionnel qui rend bien des services aux maris cocus et sans doute aux...enquêteurs 'cocus'? (professionnellement s'entend...)
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Lun 11 Juin 2007 - 21:23

undercover a écrit:
Cool Cool Cool

Peut-on en savoir un peu plus sur les activités 'détective' de Dossogne si ce n'était pas un bureau 'ARI' bis...?
N'étais-ce pas une officine parallèle de la PJ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Ven 17 Oct 2008 - 15:06

Je voudrais profiter de la présence de M. Bultot pour lui demander son avis sur une information fournie par Shadow dans un autre fil:

"Jean Bultot va fréquenter dès 1982 différents éléments du FJ, entre autre Francis Dossogne. Il apprendra à certains de ces militants (nous sommes en 1983) le maniement de certaines parades à mains nues. Ces maniements auront lieu dans l’enceinte de la prison de St Gilles, dans un petit jardin."

Est-ce que vous confirmez cette information ? Est-ce que vous pourriez nous informer sur les activités de Francis Dossogne après 1982 ?

Merci, d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Jean Bultot



Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Sam 18 Oct 2008 - 9:14

titu a écrit:
Je voudrais profiter de la présence de M. Bultot pour lui demander son avis sur une information fournie par Shadow dans un autre fil:

"Jean Bultot va fréquenter dès 1982 différents éléments du FJ, entre autre Francis Dossogne. Il apprendra à certains de ces militants (nous sommes en 1983) le maniement de certaines parades à mains nues. Ces maniements auront lieu dans l’enceinte de la prison de St Gilles, dans un petit jardin."

Est-ce que vous confirmez cette information ? Est-ce que vous pourriez nous informer sur les activités de Francis Dossogne après 1982 ?
Je ne sais pas où ce Shadow va chercher ses informations, mais celle-ci est aussi tout a fait fausse. je n ai jamais eu chez moi de reunions du parti du front de la jeunesse. Il est donc tout a fait faux de pretendre que j aurais y pu donner quelques cours. Si Dossogne venait chez moi, c est parce que c'est un ami et une reunion d'ami n est pas necessairement politique. Penser que Dossogne et moi meme etions seulement focalisés sur la politique est bien mal nous connaitre. Nous sommes de bons vivants qui aimons l humour autour d une bonne bouteille. En ce qui concerne les activités de Dossogne apres 1982, je pense que vous devriez poser cette question a l'intéressé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Sam 18 Oct 2008 - 9:46

L'intéressé est assez dificile à contacter. Londres, Luxembourg, Belgique ?
Revenir en haut Aller en bas
Shadow



Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Sam 18 Oct 2008 - 12:40

Jean Bultot a écrit:



Je ne sais pas où ce Shadow va chercher ses informations, mais celle-ci est aussi tout a fait fausse. je n ai jamais eu chez moi de reunions du parti du front de la jeunesse. Il est donc tout a fait faux de pretendre que j aurais y pu donner quelques cours. Si Dossogne venait chez moi, c est parce que c'est un ami et une reunion d'ami n est pas necessairement politique. Penser que Dossogne et moi meme etions seulement focalisés sur la politique est bien mal nous connaitre. Nous sommes de bons vivants qui aimons l humour autour d une bonne bouteille. En ce qui concerne les activités de Dossogne apres 1982, je pense que vous devriez poser cette question a l'intéressé

Bonjour,

Jean Bultot fait de la dialectique. Je n'ai jamais dit que des réunions du FJ se tenait à la prison de Saint Gilles, j'ai simplement dit que Jean Bultot enseignait certaines pratiques de combat à des militants dans l'enceinte de la prison de Saint Gilles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Sam 18 Oct 2008 - 13:36

Bonjour Shadow, je trouve surtout la date intéressante. Dans quel context ces militants du FJ continuaient à ce voir après 1982. Je pensais que Dossogne et ses amis se seraient mis à la retraite après 82 Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Shadow



Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Sam 18 Oct 2008 - 19:52

Bonjour Shadow, je trouve surtout la date intéressante. Dans quel context ces militants du FJ continuaient à ce voir après 1982. Je pensais que Dossogne et ses amis se seraient mis à la retraite après 82 Twisted Evil

A la retraite, mais pourquoi grand dieu! A l'époque, en dehors de l'affaire naissante des TBW, il y a des frémissements politiques...

Tout indique que l'extrême droite militante qui se mue en parti est en train de marquer des points. La possibilité d'avoir des élus (sur deux communes de Bxl) aux élections communales de 1982 renforce plus que jamais la détermination de nombreux militants et cadres.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Bultot



Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Sam 18 Oct 2008 - 20:28

Shadow a écrit:
Jean Bultot a écrit:



Je ne sais pas où ce Shadow va chercher ses informations, mais celle-ci est aussi tout a fait fausse. je n ai jamais eu chez moi de reunions du parti du front de la jeunesse. Il est donc tout a fait faux de pretendre que j aurais y pu donner quelques cours. Si Dossogne venait chez moi, c est parce que c'est un ami et une reunion d'ami n est pas necessairement politique. Penser que Dossogne et moi meme etions seulement focalisés sur la politique est bien mal nous connaitre. Nous sommes de bons vivants qui aimons l humour autour d une bonne bouteille. En ce qui concerne les activités de Dossogne apres 1982, je pense que vous devriez poser cette question a l'intéressé

Bonjour,

Jean Bultot fait de la dialectique. Je n'ai jamais dit que des réunions du FJ se tenait à la prison de Saint Gilles, j'ai simplement dit que Jean Bultot enseignait certaines pratiques de combat à des militants dans l'enceinte de la prison de Saint Gilles.
Je me demande si nous parlons le même français: pour donner des cours à des militants réunis chez moi, il devait donc forcément y avoir une réunion de militants, ou alors je dois retourner à l école pour savoir qu elle est la définition de "réunion" Je ne dispose que du Petit Robert Junior au vu de mon QI, celui-ci dit: Ensemble de personnes qui se rassemblent. De toute façon, encore une déclaration complètement fausse.
Vous en avez encore beaucoup d autres de ce même accabit qui ne sont même pas l ombre de la vérité, Shadow ??
Revenir en haut Aller en bas
wil



Nombre de messages : 1286
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Sam 18 Oct 2008 - 21:26

Lors de la perquisition chez les parents de monsieur Dossogne, il a été dit que des noms d'officiers avaient été trouvés sur des listes. Avez vous eu connaissance de ce genre d'information. Pensez vous que des officiers généraux puissent avoir aidé ou soutenu une association anti communiste ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dutroux.forumdediscussions.net
Jean Bultot



Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Sam 18 Oct 2008 - 21:48

wil a écrit:
Lors de la perquisition chez les parents de monsieur Dossogne, il a été dit que des noms d'officiers avaient été trouvés sur des listes. Avez vous eu connaissance de ce genre d'information. Pensez vous que des officiers généraux puissent avoir aidé ou soutenu une association anti communiste ?
Je ne connais rien de cette perquisition. Quand a ce que je pense sur cette association d officiers, je n en pense rien. J ai horreur de supputer ou de croire que peut etre que...je prefere m en tenir aux faits, rien qu aux faits.
Revenir en haut Aller en bas
wil



Nombre de messages : 1286
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Sam 18 Oct 2008 - 21:51

Jean Bultot a écrit:
wil a écrit:
Lors de la perquisition chez les parents de monsieur Dossogne, il a été dit que des noms d'officiers avaient été trouvés sur des listes. Avez vous eu connaissance de ce genre d'information. Pensez vous que des officiers généraux puissent avoir aidé ou soutenu une association anti communiste ?
Je ne connais rien de cette perquisition. Quand a ce que je pense sur cette association d officiers, je n en pense rien. J ai horreur de supputer ou de croire que peut etre que...je prefere m en tenir aux faits, rien qu aux faits.

Si tout le monde pouvait faire de même...
Revenir en haut Aller en bas
http://dutroux.forumdediscussions.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Lun 8 Déc 2008 - 15:33

Un proche de Francis Dossogne prétend qu'il serait décédé. Qn peut confirmer ou infirmer ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Ven 12 Déc 2008 - 11:38

titu a écrit:
Un proche de Francis Dossogne prétend qu'il serait décédé. Qn peut confirmer ou infirmer ?

On me dit que Dossogne serait bel et bien vivant et en bonne forme.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Sam 7 Nov 2009 - 13:59

Au sujet de Francis Dossogne et des tueries du Brabant, Martial Lekeu déclarait en 1990 à un hebdomadaire flamand : « Il est clair que Francis Dossogne, le leader du Front de la Jeunesse, se cache derrière tout ça. Des officiers de gendarmerie et de l’armée sont également impliqués. Et en premier lieu le baron de Bonvoisin et le CEPIC. (Avez-vous-des preuves ?) Je ne lâche pas mes atouts. Je dirai seulement que de Bonvoisin est un homme important dans les milieux d’extrême-droite en Europe. Il a beaucoup de contacts, et même énormément: dans l’entourage de ceux qui
enquêtent sur les tueurs, dans l’état-major de la gendarmerie, dans l’extrême-droite et dans le monde des banquiers européens. »

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Sam 7 Nov 2009 - 23:49

michel a écrit:
Au sujet de Francis Dossogne et des tueries du Brabant, Martial Lekeu déclarait en 1990 à un hebdomadaire flamand : « Il est clair que Francis Dossogne, le leader du Front de la Jeunesse, se cache derrière tout ça. Des officiers de gendarmerie et de l’armée sont également impliqués. Et en premier lieu le baron de Bonvoisin et le CEPIC. (Avez-vous-des preuves ?) Je ne lâche pas mes atouts. Je dirai seulement que de Bonvoisin est un homme important dans les milieux d’extrême-droite en Europe. Il a beaucoup de contacts, et même énormément: dans l’entourage de ceux qui
enquêtent sur les tueurs, dans l’état-major de la gendarmerie, dans l’extrême-droite et dans le monde des banquiers européens. »

Dossogne était l'indic de Reyniers (PJ) et il était 'agent' double. Très à droite dans sa jeunesse il a viré 'realpolitik' assez vite en profitant de ses contacts pour se remplir les poches avec son agence de détective.
Je crois qu'il était suffisamment 'malin' pour rester légaliste.
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1389
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Dim 8 Nov 2009 - 9:44

billbalantines a écrit:

Dossogne était l'indic de Reyniers (PJ) et il était 'agent' double. Très à droite dans sa jeunesse il a viré 'realpolitik' assez vite en profitant de ses contacts pour se remplir les poches avec son agence de détective.
Je crois qu'il était suffisamment 'malin' pour rester légaliste.

Possible. Mais l'intelligence et le fric amassé ne sont pas du tout des garanties d'honorabilité... A-t-on jamais entendu parler d'un parrain de la Mafia s'improviser "torpédo" après son accès au pouvoir ?

Ceci-dit, il parrait assez peu "vraissemblable" qu'un renard attache sa queue à celle d'un grand fauve, même lors d'une montée à la curée.
Revenir en haut Aller en bas
Marlair Jean-Claude



Nombre de messages : 478
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Dim 8 Nov 2009 - 10:45

Je confirme ce qui a été avancé sur le Forum en Déc 2008, Francis Dossogne est toujours en vie.
L'intéressé s'est retiré de toute attache "politico-activiste", il a changé de vie en qq sorte.
Il travaille et séjourne à l'étranger, et même s'il a beaucoup de choses à dire, il NE se livre QU'avec parcimonie. L'homme est méfiant car il veut sauvegarder sa nouvelle vie, c'est son droit! Le Front de la Jeunesse, Nouvel Europe Magasine, le panier de crabes où l'on ne sait plus très bien qui est qui, qui infiltre qui, qui manipule qui et pourquoi, le(s) Baron(s) de la magouille...cela semble lointain pour lui à l'heure actuelle.
Je pense qu'il est inutile de chercher à le joindre. Rien QU'un cercle très restreint de "privilégiés" peuvent avoir accès.
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1389
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Dim 8 Nov 2009 - 11:03

Espérons que les "privillégiés" sauront se montrer plus locaces... ou plus "citoyens" sur nombre d'affaires qui ont endeuillé, ou sérieusement perturbé le pays.
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Dim 8 Nov 2009 - 12:15

bah, suffit de continuer à chercher..l' étau se resserre non..???
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Dim 8 Nov 2009 - 15:49

Cusmenne Claude a écrit:
bah, suffit de continuer à chercher..l' étau se resserre non..???

Effectivement par simple disparition physique des protagonistes surtout...
car la mort, elle, ne s'en laisse pas conter. Quand l'heure est là...
Malheureusement pas certain que l'Histoire s'y retrouvera. Trop de secrets sont déjà emportés dans la tombe. Par 'devoir', respect du serment, ou peur, le résultat est hélas le même.
Revenir en haut Aller en bas
M.Vetusta_td



Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Mar 29 Déc 2009 - 15:17

billbalantines a écrit:
michel a écrit:
Au sujet de Francis Dossogne et des tueries du Brabant, Martial Lekeu déclarait en 1990 à un hebdomadaire flamand : « Il est clair que Francis Dossogne, le leader du Front de la Jeunesse, se cache derrière tout ça. Des officiers de gendarmerie et de l’armée sont également impliqués. Et en premier lieu le baron de Bonvoisin et le CEPIC. (Avez-vous-des preuves ?) Je ne lâche pas mes atouts. Je dirai seulement que de Bonvoisin est un homme important dans les milieux d’extrême-droite en Europe. Il a beaucoup de contacts, et même énormément: dans l’entourage de ceux qui
enquêtent sur les tueurs, dans l’état-major de la gendarmerie, dans l’extrême-droite et dans le monde des banquiers européens. »

Dossogne était l'indic de Reyniers (PJ) et il était 'agent' double. Très à droite dans sa jeunesse il a viré 'realpolitik' assez vite en profitant de ses contacts pour se remplir les poches avec son agence de détective.
Je crois qu'il était suffisamment 'malin' pour rester légaliste.


Je connais bien M. Dossogne et je peux vous garantir que vos propos contiennent deux erreurs :

1. M. Dossogne n'a jamais, jusqu'à ce jour, renié ses convictions politiques. S'il l'avait fait, il aurait eu une vie plus facile, vous pouvez me croire. Son travail avec la police en tant que détective privé ou indic n'avaient rien à voir avec une opinion politique mais avec une activité professionnelle (si vous êtres restaurateur et d'opinion communistes, allez-vous refuser de servir un cassoulet à Elio Di Rupo ?) et une réelle ambition de la recherche de la vérité en toutes circonstances.
2. M. Dossogne n'a jamais, au grand jamais, eu les poches bien remplies, c'est même tout le contraire.

M. Marlair, par contre, a tout à fait raison : M. Dossogne s'est fort éloigné de tout cela depuis bon nombre d'années, et il ne révélera donc jamais ce qu'il sait. Non par choix nin intérêt, mais par nécessité, voire par frustration. Ce sont, je pense, les mêmes raisons qui poussent les gens (honnêtes) qui savent des choses dans ces affaires, à ne pas/plus parler. Je comprends la frustration de chacun mais sachez que ces gens ne sont pas les vrais responsables de leur silence, et en souffrent beaucoup. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
le taupier



Nombre de messages : 23
Localisation : dans le sud
Date d'inscription : 03/12/2009

MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Mar 29 Déc 2009 - 15:35

M.Vetusta_td a écrit:
Ce sont, je pense, les mêmes raisons qui poussent les gens (honnêtes... Mmouais... ) qui savent des choses dans ces affaires, à ne pas/plus parler. Je comprends la frustration de chacun mais sachez que ces gens ne sont pas les vrais responsables de leur silence, et en souffrent beaucoup. Merci.

Y a du vrai là-dedans
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dossogne, Francis   Aujourd'hui à 21:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Dossogne, Francis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: