les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vol d'armes à l'ESI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Merovingien



Nombre de messages : 262
Date d'inscription : 23/06/2011

MessageSujet: Re: Vol d'armes à l'ESI   Lun 14 Aoû 2017 - 11:02

Ci-dessous une question parlementaire posée par Bert Anciaux. Il s'agit des propos d'Arsène Pint, officier de la gendarmerie à la retraite.

Questions posées par les Sénateurs et réponses données par les Ministres - (Fr.): Question posée en français - (N.): Question posée en néerlandais

Ministre de la Justice

Question nº 766 de M. Anciaux du 9 janvier 1998 (N.): Déclarations d'un officier de la gendarmerie au sujet des « Tueurs du Brabant ».


Dans son édition du 25 novembre 1997, le magazine Humo a publié une interview d'un officier de la gendarmerie à la retraite. Dans le courant des années septante, celui-ci fut, avec d'autres, à l'origine de la création de la brigade anti-terrorisme de la gendarmerie, le groupe Diane, rebaptisé par la suite E.S.I. (escadron spécial d'intervention). Plus tard, en qualité de commandant de district de Gand, il fut également associé à l'enquête sur les « Tueurs du Brabant ». C'est la première fois qu'il est disposé à faire part de ses réflexions au sujet du dossier des tueurs, dans lequel l'affaire du vol d'armes très sophistiquées à l'E.S.I. du 3 janvier 1982 ­ dont tout porte à croire qu'il a été commis par des « initiés » ­ constitue un mystère qui n'a jamais été élucidé.

À ce sujet, cet officier à la retraite précise, aux pages 18 et 19, ce qui suit : « Mes soupçons ont commencé à se porter sur Bouhouche au moment où j'ai appris que celui-ci connaissait le maître d'armes de l'E.S.I. et qu'il cherchait à le rencontrer pour l'interroger sur le stock d'armes de l'escadron. (...) Et lorsqu'on apprend que Bouhouche et son copain Beijer se rendaient parfois deux fois par semaine chez le maître d'armes pour bavarder avec lui et voir où étaient entreposées les nouvelles acquisitions (...), la vérité n'est plus très loin ! C'est la conviction de la majorité des policiers ­ dont je fais partie ­ même si les intéressés n'ont pas été condamnés pour vol. C'est la raison pour laquelle j'ai déclaré devant la deuxième commission d'enquête sur les « Tueurs du Brabant » que l'enquête sur le vol fut un cafouillage à grande échelle. (...) D'autres éléments désignent également Bouhouche comme suspect. (...) Il apparaît clairement à toute personne familiarisée avec les enquêtes policières que les intéressés sont les auteurs de l'attentat contre un colonel de la gendarmerie, qu'ils sont responsables du meurtre d'un représentant de la F.N. et qu'ils ont volé les armes de la brigade Diane (...). »

L'honorable ministre pourrait-il donner une réponse aux questions suivantes :

1. Quelle est sa réaction aux propos tenus dans le magazine Humo par un ancien officier de la gendarmerie, selon lesquels Bouhouche et Beijer seraient responsables de l'attentat contre un colonel de la gendarmerie, du meurtre d'un représentant de la F.N. et du vol des armes du groupe Diane ?

2. Comment réagit-il aux déclarations faites par cet ancien officier de la gendarmerie dans le cadre de son témoignage devant la deuxième commission d'enquête parlementaire sur les « Tueurs du Brabant », qualifiant l'enquête sur le vol de cafouillage à grande échelle ? Quelles mesures envisage-t-il de prendre en vue de vérifier la véracité de ces propos ?

Réponse: Il n'appartient pas au ministre de la Justice de se prononcer sur des dossiers relatifs à des enquêtes en cours.
Revenir en haut Aller en bas
lesommetdumonde



Nombre de messages : 146
Localisation : brabant-wallon
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Vol d'armes à l'ESI   Lun 14 Aoû 2017 - 15:25

Vous pouvez comprendre par cette simple réponse, une des raisons de la prolongation de la prescription. Personne ne peut parler sur des dossiers toujours à l'instruction. Historien préparez-vous, vous n'allez pas manquer de besogne.


Enfin, n'oublions pas ce que disait RB, ils étaient en guerre et en guerre.............
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Vol d'armes à l'ESI   Lun 14 Aoû 2017 - 15:53

tiens je savais que si on trouve après jugement et non -condamnation , des preuves nouvelles

Citation :
un homme ne peut pas une deuxième fois etre placer devant le tribunal et jugé une deuxième fois
pour les mêmes faits .

seul possibilité c'est que d'eventuelle complices peuvent passer ds la casserole et pe le principal peut être condamné pour formation de bande.?
Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2052
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Vol d'armes à l'ESI   Lun 14 Aoû 2017 - 21:10

lesommetdumonde a écrit:
Vous pouvez comprendre par cette simple réponse, une des raisons de la prolongation de la prescription.

Je suis heureux, je ne suis plus tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vol d'armes à l'ESI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vol d'armes à l'ESI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Armes utilisées.
» [Papier] Siège de Péronne 1536 :armes des intervenants
» Mes armes: explications
» des médias controlés par les marchands d'armes?
» [Papier] Rôle d'armes de l'empire d'Autriche-Hongrie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Explorer les affaires connexes aux tueries du Brabant? :: vol d'armes à l'E.S.I.-
Sauter vers: