les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pint, Arseen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
AC30



Nombre de messages : 423
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Pint, Arseen   Dim 26 Avr 2009 - 8:34

Journalistes, enquêteurs, magistrats, on sait pour qui ils roulent.
mais vous ?
Vous dites avoir croisé les doigts. Donc quelque part ça montre que vous n'avez jamais eu l'intention d'être flic et que vous êtes entré à la police pour tout autre chose. Et si c'est pour le renseignement, peu importe pour qui, il y a déjà à la base le but de tromper, mentir, manipuler.

Je tiens de quelqu'un en qui j'ai toute confiance que vous avez des talents de manipulateurs très étendus. et cette personne vous connaît. Inutile de me demander son nom cependant, hein, faut pas pousser...
Revenir en haut Aller en bas
Kranz



Nombre de messages : 743
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: Pint, Arseen   Dim 26 Avr 2009 - 11:03

a h a écrit:

Kranz et Beijer, même combat?

Absolument pas, je ne roule pour personne, mais sans vouloir donner de leçon je me permets de rappeler que le premier but de ce forum est de chercher à réunir des indices qui pourraient mener à la vérité.
Si les dires que vous lisez vous semblent suspects ou peu fiables, de grâce contentez-vous d'exprimer votre avis sans attaquer la personne, car si les échanges se transforment en horions verbaux et en conflits de personnalités ce forum ne sera plus qu'un lieu de défoulement où la véritable information sera noyée dans les échanges de nom d'oiseau; en poussant plus loin on peut aussi critiquer l'orthographe et le style.
Bref, ces histoires se terminent toujours par des retraits du forum alors que notre intérêt se trouve dans le nombre de participants.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7024
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Pint, Arseen   Dim 26 Avr 2009 - 12:58

Effectivement Kranz. Le pire chose qui puisse arriver à un forum est de le transformer en ring. ce forum a connu déjà une époque comme celle-là et cela lui a fait énormément de tort. Mieux vaut pour tout le monde que le calme et le respect règnent sinon cet outil (qui est déjà limité) n'aura plus aucun intérêt.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
wil



Nombre de messages : 1286
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Pint, Arseen   Dim 26 Avr 2009 - 15:02

A titre personnel, j'accorde autant d'importance aux propos d'un quidam, d'un flic ou d'un officier.
Ne pas partager des valeurs avec une société, n'a rien à voir avec le terme Ripoux", me semble t il ...

De quelle tendance etait monsieur Pint ? Dans quel "club" se trouvait il lors de sa formation et par la suite ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dutroux.forumdediscussions.net
piotr



Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Pint, Arseen   Dim 26 Avr 2009 - 15:10

merci pour vos réponses, monsieur.
mes réactrions suivent en bleu.

[quote="B.R."]
Question de point de vue. Moi, je ferais plus confiance aux gens qui ont trempé dans les affaires

les structures étaient-elles, selon vous à ce point infiltrées / manipulées / en déshérence / pourries (biffer la mention inutile, compléter en cas d'évidente nécessité ; - ) Et de quelle manière. Ou est-ce d'un autre ordre ?

Je n'avance jamais ou je ne réagis jamais sur des suppositions. N'oubliez pas que j'étais dans le système à l'époque, que j'ai vécu les évènements et que pour certaines affaires dont on parle ici, j'y ai participté, soit en tant qu'auteur ou concepteur.
Alors oui! Je ferais mieux de me taire mais c'est tellement difficile quand on lit les trop nombreuses conneries exposées sur ce forum! Même si on lance des hypothèses, on peut quand même rester un peu sérieux. Cela aussi c'est rendre justice aux victimes!


je n'ai pas insinué que vous avanciez des suppositions, affirmer ceci serait une contre vérité, vous avez apporté des docs quant vous le jugiez nécessaire. je dis seulement que des réponses laconiques n'élèvent pas plus le débat que des suppositions mal fondées, les deux choses revenant dès lors au même, et produisant de la frustration pour le chercheur, sachant qu'il est évident que vous détenez des clefs et que vous refusez de les dévoiler. je suppose que sur ce point, toute personne lucide comprend que vos raisons vous appartiennent. Mais comprenez aussi que l'on veuille savoir. Ce dont je ne doute pas. Par ailleurs, que voulez-vous dire exactement lorsque vous affirmez que "Même si on lance des hypothèses, on peut quand même rester un peu sérieux." ?

"Quotidienne": Il va vous falloir réapprendre le sens de ce mot!

bon bon d'accord, je ne tiens pas de calendrier de vos interventions, veuillez me pardonner, je vous prie, j'y serai dorénavant attentif.

Je n'ai rien à défendre. Le procès est terminé, la peine purgée. Je suis un homme libre. Quand à l'honneur dont vous parlez, il s'agit là d'une notion un peu dépassée me semble-t-il!

il ne me semble pas à moi. Et notamment pas lorsqu'il s'agit de, osons les mots, d'individus, de peuples et de nations.

Allez y! Montrez nous donc ces détails cruciaux desquels je vous détournerais!
Il s'agit bien du contraire. Ceux qui enlissent le dossier, sont ceux qui le gonflent à outrance avec des hypothèses à n'en plus finir, aussi bêtes les unes que les autres.
Je suis pour le lifting du dossier, seul façon de revenir à l'essentiel!


j'exprime le fait évident que des réponses laconiques, des attaques un peu rudes parfois, et franchement méprisantes, disons exaspérées, semblent être le fruit d'une volonté de détournement des buts. Je ne dis enr ien que vous le faites. J'exprime l'idée que cela vous désert. Bon, vous allez peut-être me dire qu'au point où vous en êtes etc.

pour le reste je suis d'accord avec vous, la structurations et les frontières entre les différents dossiers tendent à n'être pas définies clairement, ce qui enlise le tout en un marigot, certes excitant pour certains, assez indéchiffrable pour tous. Comment y arriverait-on, à ce déchiffrement? L'on aurait bien le droit d'avoir la volonté de le voir aboutir, après tout ce temps, ne fut-ce que pour des raisons historiques.


A la belle dernière phrase, mais phrase seulement!
Ces journalistes, dont vous ne savez même pas pour qui ils "roulent"!
Ces enquêteurs si souvent décriés dont vous ne connaissez pas les motivations réelles!
Ces magistrats si souvent montrés du doigt, lesquels selon certains, feraient partie du grand complot!
"... s'étant mis en danger eux-mêmes ..." mais moins en danger toutefois que les clients du vendredi soir chez Delhaise!
Pour le reste, réponse en rouge dans votre texte!


Je dis seulement qu'il est naturel que le pékin (ce n'est pas péjoratif), de fait ignorant des dessous, fasse davantage confiance à ces gens mandatés qu'à ceux que l'on présente comme des co-auteurs d'attentats meurtriers. il est du reste d'autant moins compréhensible pour ces mêmes quidams que quiconque fut au cœur de ces dossiers et n'ayant pas été condamné pour ces faits précisément, bien que jugé et condamné pour d'autres, ne fasse pas ce qu'il peut (puisque cela semble être tjs de votre intérêt, et la question centrale repose sur ce point) pour tirer une ligne claire et définir, selon sa perception des faits, les contours. Au point où ces quidams se trouvent s'agit-il pour leur part de volonté de faire 'justice' ou bien, cette proposition parait plus sage, une curiosité, une volonté de perception exacte, bien que seulement historique, des enjeux diplomatiques, politicos-financiers, des enjeux de pouvoir entre corps institués et autres 'joyeusetés' plus ou mois occultes (ou pas) gravitant à l'entours des sphères dirigeantes ? C'est, de fait, une question de pouvoir, et l'on sait que le pouvoir reste du côté de celui qui détient l'info la plus complète, la plus récente, le plaçant ainsi en position de juger du reste. En démocratie cela devrait être entre les mains du etc.


Dernière édition par piotr le Dim 26 Avr 2009 - 15:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7024
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Pint, Arseen   Dim 26 Avr 2009 - 15:16

wil a écrit:
A titre personnel, j'accorde autant d'importance aux propos d'un quidam, d'un flic ou d'un officier.
Ne pas partager des valeurs avec une société, n'a rien à voir avec le terme Ripoux", me semble t il ...

De quelle tendance etait monsieur Pint ? Dans quel "club" se trouvait il lors de sa formation et par la suite ?

Il se dit de droite comme tous les gendarmes sans doute. Rien d'étonnant.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Pint, Arseen   Dim 26 Avr 2009 - 16:40

piotr a écrit:
merci pour vos réponses, monsieur.
mes réactrions suivent en bleu...
Je ne souhaite pas entrer dans un débat entre deux personnes, débat qui n'intéresse personne.
Du reste, ce n'est pas le but de ce forum.
Je vous remercie cependant du votre réponse qui me semble déjà plus nuancée.
Revenir en haut Aller en bas
piotr



Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Pint, Arseen   Dim 26 Avr 2009 - 17:05

B.R. a écrit:
piotr a écrit:
merci pour vos réponses, monsieur.
mes réactrions suivent en bleu...
Je ne souhaite pas entrer dans un débat entre deux personnes, débat qui n'intéresse personne.

Du reste, ce n'est pas le but de ce forum.
Je vous remercie cependant du votre réponse qui me semble déjà plus nuancée.

comme vous le remarquez justement, mes propositions n'étaient en rien dues à la volonté de dialoguer à l'exclusion de quiconque, mais de bien me faire comprendre. Mes propos étaient aussi nuancés dans le premier message que dans le second mais, à l'instar de la lecture erronée d'une de mes phrase de la part de kranz, il me semblait que vous aviez lu également, et c'est naturel vu la nature du média, un peu vite. La voie écrite n'est pas la plus adéquate au dialogue, je suppose que chacun, comme le souligne par la bande michel, s'en rend compte et en convient.


Dernière édition par piotr le Dim 26 Avr 2009 - 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7024
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Pint, Arseen   Dim 26 Avr 2009 - 17:14

D'accord avec vous piotr.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Kranz



Nombre de messages : 743
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: Pint, Arseen   Dim 26 Avr 2009 - 21:17

piotr a écrit:
[
à l'instar de la lecture erronée d'une de mes phrase de la part de kranz, il me semblait que vous aviez lu également, et c'est naturel vu la nature du média, un peu vite.

Je tiens à souligner qu'un texte n'est pas une conversation, et une phrase rendue anodine par les nuances de la voix peut paraître extrêmement agressive pour celui qui la lit, et tous les smileys du monde ne peuvent pas y changer grand chose.
Quand j'écris cette phrase par exemple, je la veux conciliante, mais celui qui la lit peut la ressentir comme venant d'un donneur de leçons.
Alors soyons prudents et clairs, nous avons tout à y gagner.
Revenir en haut Aller en bas
piotr



Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Pint, Arseen   Dim 26 Avr 2009 - 21:34

piotr a écrit:
La voie écrite n'est pas la plus adéquate au dialogue, je suppose que chacun, comme le souligne par la bande michel, s'en rend compte et en convient.

vous me paraphrasez ! Very Happy
désolé de me citer, mais dis-je autre chose ?
puisque l'on est d'accord... je suis d'avis de faire en sorte que toutes les parties en tiennent compte. parce qu'il n'y a pas de raison qu'il en soit autrement.

nous en étions aux 'sentiments' et déductions de monsieur pint.
je réitère donc: EIM / European Institute of Management, qu'est-ce au juste et quel sont les liens avec Sureté, ARI, PIO, bougerol, USA... ???
Revenir en haut Aller en bas
Marlair Jean-Claude



Nombre de messages : 478
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Pint, Arseen   Mer 30 Déc 2009 - 17:55

Une petite confusion

Sujet: Arsène Pint du Merc 8 Oct 2008

Dans la fin du texte, il y a confusion concernant le nom du gangster ayant appartenu à l'ERM comme candidat Officier pdt un an:
il s'agit de Eric Lammers et NON de Patrick Haemers

Bonnes fêtes
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Pint, Arseen   Mar 26 Juin 2012 - 15:35

.


Dernière édition par Et In Arcadia Ego le Mar 9 Sep 2014 - 3:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Pint, Arseen   Mar 26 Juin 2012 - 20:34

pour faire simple en lisant la fin de cet article: regarde les dates des auditions devant les com2

Audition:

23 juin 1997 :
— M. Aelbrecht, Colonel de gendarmerie (en
retraite) (Bruxelles);
— M. Pint, Colonel de gendarmerie (en retraite)
(Gand).


9 juillet 1997 :
— M. Michaux, Colonel de gendarmerie
(Bruxelles);
— M. Deridder, Lieutenant général, commandant
de la gendarmerie;
M. Lhost, Lieutenant-Colonel de la gendarmerie
(en retraite) (Bruxelles).




Tiens Lhost qui a travaillé
-à Liège et
-au légion mobile et
-au staf et
-qui est partie fin février 1986 chez ses copains au CEE .

s'inquiète et essaie de téléphoner avant l'audition à PINT qui avait travaillé à
l'ESI et à GAND .

Avait -t-il peur que Pint reponde aux questions des commissions sur les rumeurs de coup d'état fin 1985 , juste avant les mutations de plusieures officiers de la gendarmerie et par hasard aussi son départ vers le CEE? fin fevrier 1986.

addition:
doc parlar

Citation :

Il faut enfin observer que Lhost a déclaré devant la
commission qu'il n'avait, dans l'ensemble, pas été concerné
par la rédaction du rapport du 31 janvier 1986, destiné au
procureur général Van Honsté, bien qu'il travaillât encore
à l'état-major général à ce moment (568) :

«M. Lhost: En janvier '86,j'étais encore à la gendarmerie.
J'ai quitté fin février '86. Que je sache, quand j'étais à
Dope, on ne m'a plus rien demandé sur le vol d'armes
à l'ESI.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pint, Arseen   Aujourd'hui à 2:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Pint, Arseen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Gouet maculé / Troad-leue / Cuckoo-Pint / Arum maculatum
» POINT GAMMA
» Des chiens qui se suicident ?!
» Matin brun et la ferme des animaux?
» Mon premier Power Point pour l'HDA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Magistrats et enquêteurs-
Sauter vers: