les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pourtois, Willy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Pourtois, Willy   Jeu 6 Déc 2012 - 16:16

il y a problème dans les données aussi mais pour cela il faut avoir lu déjà qqs chose:

-Bihay déclare devant le comm ,portes fermées que la recherche sur Wavre était presque à l'arrêt au début printemps 1983.
Tout était dans une armoire et ils avaient constaté que certaines pistes n'étaient pas suivis jusqu'au bout .

Avec l'authoisation de leur chef Dussart/capitaine Sstockman ils pouvaient s'y consacrer en temps plein jusqu'à la retraite si nécessaire .....leurs a t'on dit !

Après divers recherches et voyages ils n'avançaient plus , puis tout à coup dans le cadre d'une autre recherche du BSR de BRUXELLES une perquisition est faite dans la rue d'automne -nutribel ? et par là ils retombent sur les histoires des INGRAMs et le Nutribel et le KINTEX.


On les a toujours reproché d'aller dans cette direction farfelue mais c'est pas du à eux mais du au BSR de BRUXELLES.
Maintenant on ne sait rien sur cette perquisition de la BSR de BRUXELLES , ni d'ailleurs dans quel cadre mais il y a qqs chose qui cloche:

Dans le doc qu'on peut lire sur les années de plomb on trouve surtout des télex datant de 1979 et 1980 et puis cette fameuse procuration de Pourtois à van Baelen , datant de 10 mai 1982.

c'est quand même bizarre qu'on a rien sur 1980 ,1981,1982 ;p.e. ces documents étaient trop chaudes pour certains milieux , on n'en sait rien.

Deuxièmement : Bihay parle aussi de plusieurs gens ,membres des servives secrets Brittaniques dont on ne connait que Monty.
dans NUTRIBEL

MI5,MI6 ,aucune idee comment cela marche mais ces gens achètent et vendent des armes bulgares etn tjeches, mais aussi des chars , canons anti aerien , helicoptères et avion de chasse et cela en plein cadre de la guerre froide car en cette periode là il y avait l'histoire du jumbo coréen abbatu, les missiles , et Solidarnosc avec risque d'invasion de la pologne.

membres des cartels d'armement à l'oeuvre en Belgique puis en son propre pays "the stiff upper lip" ?

>>>>ou cette perquisition et le docs étaient pipo pour les égarer ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Pourtois, Willy   Jeu 6 Déc 2012 - 20:11

livre de CHARLES TOUMPSIN

Citation :
j'ai constaté que d'autres enquêtes également ont été sabotées.
Une de ces enquêtes était connexe avec l'affaire Dekaise ;
du nom de larmurier de Wavre qui a été agressé
le 30 septembre 1982. En enquêtant dans cette affaire, nous
avons découvert un trafic d'armes et nous avions saisi
plusieurs centaines d'armes et plusieurs dizaines de caisses
de munitions dans une agence en douane anversoise.
Nous avions pu établir que plusieurs personnes étaient
impliquées dans ce trafic; nous avions identifié deux belges,
un américain et un anglais.
Normalement nous devions nous rendre en
commission rogatoire aux Etats-Unis et en Grande
Bretagne pour suite d'enquête. Quelques temps plus tard, le
juge d'instruction nous a dit que l'enquête était terminée
sans nous fournir la moindre explication. Que sont devenues
les armes et munitions saisies ? Qui est intervenu pour
bloquer cette enquête ?
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Pourtois, Willy   Lun 16 Déc 2013 - 18:23


Dans le livre de Charles Toumpsin, on peut lire (pages 30 et 31) que dans le cadre de l'enquête Dekaize (30 septembre 1982), il s'est rendu avec son collègue Bihay (BSR de Wavre) en commission rogatoire en France et plus précisément dans la région de Nice.


Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Pourtois, Willy   Lun 16 Déc 2013 - 19:17

Toumpsin parle des armes saisis aux STINWEG(9 juin 1983)

Pourtois est mis en tôle juin 1983 puis sort très vite car il est déjà situé au Tamise peu après(9sept 1983)


je pense que Dinant , Wavre et STINWEG ,(Tamise): but commun:on sabote Pourtois en le mettant ses affaires ds une mauvaise lumière pour l'écarter des marchés juteux ;
je pense à Nutribel qui se déclare en faillitte (25:10:84) quand on commence a les rechercher les phalanges +Kintex et 1 octobre 1984 Boubou sort de ARI au même moment ! pur hasard ?

(att;:premier tentative de vol chez Mendez novembre 1984)

Bou avait reçu sa carte d'armurier 1 mois (5 mai 1983) après que ARI est fondé.( 1avril 83)

pe il a travaillé pour Nutribel contre Pourtois et Bou a du partir pour protéger  ARI pour ces activités parallèles de armurier.
(à peine ARI et le licence arrivé et déjà il a besoin d'une boite aux lettres:

Citation :
Debut 07/06/1983: Boite postal 211 loueé par BREMER-Castalodo –Bouhouche
Ala poste chaussée Boondael 55 IXELLES .jusqu'au 15 fevr 1988

je pense que Monty MI6 faisait au rue d'automne ce qu'il ne pouvait pas faire en UK
comme la France faisait plus tard (2000+ )  derrière le Delhaize à Braine ce qu'il ne pouvait pas faire  officielement en France.


question :

F22b2 : Suicide AERTS Bruno Ie 11.10.1984   c’est qui ?????
Ch.65 ??????????????
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Pourtois, Willy   Lun 16 Déc 2013 - 21:37


Sauf erreur de ma part, c'est dans l'affaire Dekaize qu'il a été question de la carte "parcage alternatif" dont nous savons maintenant qu'il s'agit d'un support pour un calendrier.

Il n'empêche que le mot "parcage" était utilisé à Nice à cette époque et que la coïncidence avec la commission rogatoire Toumpsin / Bihay dans cette région me laisse songeur.

Dans le livre de Toumpsin, à la page 92, il est question d'un véritable trafic d'armes avec deux Belges, un Américain et un Anglais ... et tout semble avoir été bloqué !

Au bas de la même page, il est question de faux dollars. Un lien avec le schéma de Libert ?





Toumpsin soupçonne Leroy d'être à l'origine des blocages ...

Autre élément qu'il faudrait analyser : dans l'affaire du l'établissement "Le Pullman" (Vanden Borre) intervient Jef Jurion (pages 51 et 52) ... je ne vois pas vraiment ce qu'il fait là ... Tenait-il à cette époque l'Auberge du Chevalier, au pied du vieux château de Beersel?
On a raconté que le concierge avait eu des sympathies pour le régime de Franco et qu'il avait fréquenté Léon Degrelle. Ce dernier ne me laisse pas indifférent quand on sait qu'il était proche de Stefano delle Chiaie et de Wellens (voir Elio Ciolini) ... mais j'ai du mal à mettre tout cela ensemble, même si c'est peut-être à la fin 1983 que Stefano delle Chiaie a rencontré Guillaume Vogeleer et Richard J Slott à Bangkok (Richard J Slott pouvait aussi connaître Degrelle ...). On peut émettre l'hypothèse que le concierge ait été au courant de l'implication "des Italiens" dans une version belge des années de plomb et de la stratégie de la tension ... mais ce n'est qu'une hypothèse et cela n'aurait pas nécessairement dû conduire à son assassinat ...

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Pourtois, Willy   Lun 16 Déc 2013 - 22:43

ds le nouveau bouqin de hilde geens il est clairement écrit que Vanden Eynde n'était pas proche de Degrelle et qu'il a été ds la resistance même;

on nous a bassiné avec 30 ans de conneries ds les bouqins jusqu' aujourdhui!
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Pourtois, Willy   Mar 17 Déc 2013 - 5:07


Si c'est le cas, cela change la vue générale de cette affaire ... qui reste ténébreuse quand même.

L'information venait de

http://www.dhnet.be/actu/faits/tueries-nos-revelations-51b7ce47e4b0de6db98f44c4

Tueries: nos révélations

Gilbert Dupont Publié le mercredi 18 juin 2003 à 06h00 - Mis à jour le mercredi 18 juin 2003 à 06h00

José Vanden Eynde, concierge de l'Auberge du Chevalier, avait bien connu Léon Degrelle

BEERSEL Marco Vanden Eynde pense que son père avait connu Léon Degrelle à l'unif à Louvain. Son père lui racontait qu'ils avaient même kotté trois ans ensemble. Son père l'avait suivi en Espagne. Barcelone. La Légion Condor. José Vanden Eynde était resté franquiste, mussolinien et raciste mais pas hitlérien et encore moins nazi.

Lieutenant d'infanterie, il avait combattu les Allemands en mai 40.

La quasi-totalité des 28 victimes des tueries du Brabant doivent d'être mortes - entre mi-1982 et fin 1985 - au hasard. Au simple fait de s'être trouvées au mauvais moment dans un supermarché.

L'ancien compagnon du parti d'extrême droite Rex, devenu taximan à Bruxelles puis concierge à Beersel, est peut-être l'exception. Dans l'affaire des tueries, que n'a-t-il été question de ces liens bizarres. Son fils Marco Vanden Eynde est plus que jamais persuadé que son père n'a pas été tué par hasard. Il parle!

Avant-veille de Noël 82. Au pied du vieux château de Beersel, l 'Auberge du Chevalier est tenue par Jef Jurion, l'ex-international de foot. Tout le show-biz sportif fréquente l'auberge. Le Sporting d'Anderlecht, Merckx, Van Looy, Ocana (qui y vend de l'armagnac), les De Vlaeminck. On y a même vu Carl Lewis et Iglesias. L'établissement n'a jamais été cambriolé, sauf 15 jours plus tôt - on était déjà entré par l'arrière pour voler la caisse enregistreuse. Pas d'alarme mais un concierge à demeure, José Vanden Eynde, dort à l'étage.

Depuis le vol, José, qui n'avait rien entendu, ne prend plus de somnifères. Son fils le lui avait demandé: 20 ans qu'il se le reproche. C'est comme cela, pense-t-il, que son père a été réveillé et a voulu appeler les secours depuis sa chambre. Les tueurs ont arraché le téléphone, sont montés à l'étage et ont défoncé sa porte où il s'était barricadé. Son père s'est battu (meubles renversés). Les tueurs l'ont tué de six balles de calibre .22 toutes tirées dans la tempe gauche.

Marco, à l'époque, est le chef cuistot. Il n'oubliera jamais. Mon père, fait-il, était en chien sur le lit, tourné vers le mur, les poignets maintenus par l'arrière aux chevilles par du câble de téléphone, une écharpe bleu noir du Club de Bruges - qu'il supportait - serrée autour cou. Ajoutez des brûlures à la cigarette sur les cuisses.

Au passage, les tueurs ont débouché du champagne, ouvert le frigo et touché à de la gigue de chevreuil et de la tarte aux fraises. Mais rien n'a été volé, sinon chez Vanden Eynde. Sa petite pension et... le contenu d'une mallette noire, une Samsonite, dont le concierge ne se séparait jamais, même au football. Ça, disait-il à son fils, c'est ton avenir!

Vanden Eynde n'avait pas partagé les sympathies de Degrelle pour Hitler, mais les souvenirs de Louvain avaient prévalu: les deux hommes s'écrivaient régulièrement. De l'ordre de deux courriers par mois que le concierge brûlait en général après lecture. Son fils ne sait pas ce que son père conservait d'autre, mais il garde le souvenir précis d'une photo de Léon Degrelle en uniforme blanc, d'une invitation de Degrelle à assister au mariage de sa fille et de quelques bons de caisse. Et c'est ce que les tueurs ont pris.

Trois semaines plus tard, le 12 janvier 83, un chauffeur bruxellois est trouvé mort à Mons dans le coffre de son taxi. Le taximan et Vanden Eynde avaient travaillé pour le même patron de taxi à Saint-Gilles et la même arme a servi.

Le même calibre 22 est celui qui, le 8 juin 83, tue de 11 balles le berger allemand du patron du garage Saab de Braine-l'Alleud (éditions de vendredi passé), le concierge Jef Broeders de la firme de gilets pare-balles Wittock-Van Landeghem le 10 septembre 83 à Tamise puis, le week-end suivant, un gendarme et un couple bruxellois sur le parking du Colruyt de Nivelles.

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Pourtois, Willy   Mar 17 Déc 2013 - 7:24

je pense que depuis des lustres une reconnaissance par photo robot,déclarations de témoins occulaires et aussi la ballistique ne sont que des preuves secondaires.


avec les critiques des  œuvres de Dery je ne suis pas sur que le calibre de .22 ne vaut pas grand chose car les tetes en plombs ne sont pas intacts donc pas facilement vérifiables .

(pour le herdersliedstraat les balles étaient fabriquées en plomb aussi à la main et Dery declare qu'il n' a vu cela que deux fois dans sa carrière dans deux affaires non fermées donc il ne pouvait en parler;
suivant un ballisticien Hollandais ds le bouqin de hilde , il faut absolument peser les restes des balles et fragments pour pouvoir dire quel calibre a été utilisé . Cela na pas été fait donc on ne peut rien conclure !)

oublions Vanden Eynde pour le moment ;Hilde déclare que le parking était souvent utilisé pour échanger des voitures volées.

pour moi il y a des cluster de attaques comme déclarait déjà Postal mais j'arrive pas a le placer vu la torture .

pour dekaize elle se base sur les déclarations à elle de l'advocat Delh.d'époque qui des années après quand elle a pu lire le dossier ont été plus vraie qu'elle avait pensé avant .

il s'agit de l'alibi de Vandeuren(jamais controlé à l'époque)  et
-un garage ds le parking Beau site appartenant, loué? à "Ku**fje !" qui n'était qu' utilisé q'une fois par semaine et les autres jours recuperée par van Deuren !!!! là il fait se poser des questions ....non posés >>.(Dehau. etc ) ,et en plus K* est décédé par maladie 6 mois plus tard, celui là avait bien connu Degr. !quel histoire rocambolesque!

le vietnamien qui connaissait B après ou déjà ?joue une petite rôle là dedans aussi >c'est cela qu'on trouve ds le doc des commissions)

et aussi

-cafe de pomp son gerant et sa bande

pour moi le cluster WNP ne commence que avec le vol du pigot et ce groupe WNP est recherché plus tard apres le cinema du 16 aout 1983 par Marnette qui semble avoir jouer une rôle très néfaste ds l'ensablage de la recherche WNP (dixit hilde.)

et Marnette était très copain avec l'advocat Dum.

Lyna a a un moment fait des auditions elle même mais elle est parti en emirat vers 1988, à verifier

je n'ai pas encore etudié le bouqin , que parcouru qqs centaines de pages .
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Pourtois, Willy   Mar 17 Déc 2013 - 13:31

.


Dernière édition par Et In Arcadia Ego le Sam 16 Aoû 2014 - 5:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Pourtois, Willy   Mar 17 Déc 2013 - 14:00

je parle pas des anciens données mais de ce que Hilde Geens a ecrit.
pag 67+ 68:

Citation :
...Samen hadden ze Barcelone ingenomen.Marc had het van een kroegbaas uit de beenhouwerstraat , en de kroegbaas zei dat hij het van Marc had.

Het dossier vertelt een ander verhaal:

In mei 1989 had dezelfde Marc tijdens een verhoor de inhoud van de aktentas opgesomd: een kaarspel, pornoblaadjes, zijn lijfkrant het laatste nieuws , enkele belastings-en verzekeringsdocumenten, en zijn pensioencheque.Niks videocassette, niks extreemrechts, niks Degrelle.

(etc>>een schoonbroer van Vanden Eynde studeerde met Degr aan de univ Leuven en de zussen van vandeen Eynde zeiden dat hij zeker niet voor FRANCO had gevochten maar hij was wel bevriend met een veteraan uit die oorlog (maar aan welke zijde ?)

wie zelf een computer heeft en wat zoekt zal snel weten dat Degrelle nooit gevochten heeft in Spanje , wel is hij gecrash-landt op het strand in san Sebastian zonder brandstof, na gevlucht te zijn met piloot met een van de laatste bommerwerpers uit Noorwegen op het "heinde vanden oorlog".

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Vingti%C3%A8me_Si%C3%A8cle
puis
http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9on_Degrelle


est très detaillé et montre un lien bizarre avec le locataire du box que Van Deuren avait recuperé au Beau site .(cfr lhistoire du vietnamien proche de )

comme le monde est petit :il y des liens sous toutes les pavés , ....la plage ? ...pour samuser à relire!

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t1546-l-auberge-du-chevalier-beersel

--NOTE
note aussi que le prêtre W patron du XX ,où ils ont tous les deux débutés , a passé qqs temps en tôle après WOII pour collaboration et c'est possible que celui ci a été hébérgé apres sa liberation ,un temps chez .... oui !

note aussi que D semble avoir déclaré ,le héros (dessiné) était à son image !!! cela compte comme récuperation.  > proces ? je ne le pense pas. >>que des histoires abracadabresques.

---------


Marc vertelt  dus vele verhaaltjes .Hij had waarschijnlijk grote schrik en schijnt na Zuid Afrika vertrokken te zijn naar GB.
lui même était au légion vers 1970 7 mois + désertion(tiens et destae?) et était connu au "Van Dijck" Beenhouwerstraat (p70)
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Pourtois, Willy   Mer 18 Déc 2013 - 0:26

.


Dernière édition par Et In Arcadia Ego le Sam 16 Aoû 2014 - 5:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Pourtois, Willy   Mer 18 Déc 2013 - 7:20

inderdaad
in haar boek -pag 67 2013 -verwijst zij naar haar interview in 1990:

Citation :
toen ik eind de jaren 90 marc van den Eynde interviewde
.....10 lijnen van zijn diverse verklaringen aan journalisten maar later heeft hilde blijkbaar toegang gekregen tot het dossier via familie van de slachtoffers en daar in het dossier staan andere zaken.

>>moi ,j'ai déjà constaté qu'il faut toujours trouver les trois versions journalistiques pour enfin avoir une
idee .
Maintenant on sait par le bouqin de Hilde recent que dans le dossier c'est souvent encore different aussi et en plus certains "inspecteur BELMONDO"
ont largement contribué à négliger de controler les elements basiques .

L'ensablage de presques toutes les enquetes est la suite.
si en plus il y mauvaise volonté des hierarchies de la justice, police et gendarmeries divers qui contre carrient en plus leurs qqs bons enquêteurs il ne reste pas beaucoup d'éspoir de trouver toute la vérité .
un peu de lumière suffit.

-un jour , j'avais reçu un info ,"pas mal" sur le nombres de balles qui ont tué le chien mais j'ai rien trouvé d"autre que les 11 balles de Dupont comme info .

-avec beaucoup de persévérence j'ai essayé de trouver une date d'un procès d'un bande d'époque mais j'ai rien pu trouver ds la presse car c'était plein de article sur le CCC. Par contre en cherchant ailleurs dans les articles de presse d'époque j'ai trouvé plein de choses dont on ne parle plus ds " les œuvres " suivantes

- avec constance j'ai toujours gardé un œil sur l'endroit ou on a retrouvé la voiture pigot: mais je ne suis pas arrivé ala situer plus près que de 200 mètres de 3CC

donc conclusion : RIEN est connu pour VRAI et il faut toujours savoir TOUT remettre en question et perpective.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Pourtois, Willy   Sam 12 Déc 2015 - 21:14


Willy Pourtois avait le numéro de téléphone de Faez al Ajjaz...

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Pourtois, Willy   Dim 13 Déc 2015 - 13:31

et faez connaissait Dehaut mais Dehaut etait mis en tole qqs mois avant dekaise pour le trafic d'ampules

question est si en tole il a renseigné BVD que certaines boxes ds beau site étaient inutilisées

autrement qui l'aurait informé ? le viet con ou le fiston d'un juge ?


-----------

2013:

Citation :
- avec constance j'ai toujours gardé un œil sur l'endroit ou on a retrouvé la voiture pigot: mais je ne suis pas arrivé ala situer plus près que de 200 mètres de 3CC

reponse est donné en 2015 par le membre Sommet du.. :

la ruelle qui même au club de ponys papelotte ou en sens opposé


la question est si des données existent sur des statistiques via  des études de criminalistique & profilage geomatique qui indiquent quelle est la moyenne des distances entre

-entre le lieu d'un attaque (A)
- l'abandon (B) et

lieu de 'habitation  (H)

et aussi
combien de Cons roulent en ligne direct à leur domicille ?

par exemple ds une casse chez un jouallier  connu:

la voiture de l'attaque est abandonnée derrière le bloc à 250 mètres
AB<250 mètres et AH est <2km !!!


pour le vol de la voiture van lidth le pigot et la voiture sont partis ds deux directions differentes;

le pigot est partiellement mis a feu a 1km donc si son partenaire l'a récuperé ou pas il est possible que

le chauffeur du pigot habite ds les environs AH <5km (LASNE)

car l'état des routes (et les habitations par là) en sable comme le "chemin de Plancenoit" doit avoir été connu par ceux qui y ont mis le feu

exemple des routes:

https://www.google.be/maps/place/Maloney+Business+Consulting/@50.6768036,4.438069,3a,75y,85.94h,51.93t/data=!3m6!1e1!3m4!1sZfiqPHdq_fMimhjPaETubA!2e0!7i13312!8i6656!4m2!3m1!1s0x0:0x8b07e5147c345cb5!6m1!1e1
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Pourtois, Willy   Lun 14 Déc 2015 - 9:13







Note : voir aussi le fil de discussion sur David Montgomery Kee...
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Pourtois, Willy   Lun 14 Déc 2015 - 17:30

30/1/76 Pourtois armurier inscription brux armurier
..........


16 :6 :81 licence armurier pour MV(14 :10 :83 PV512/83 Bih&Balf saissisent silencieux et interrog M.V. de court st etienne mec de DEKAISE  pag 195 masset)
Debut fabrications moderateurs pour dekaise mi 81 pag 196


- Dekaise s'inscrit aux régistres des armuriers dans la ville de Wavre en qualité de fabricant d'armes et de munitions et artisan d'armurier (autorisation du 22.07.82)'.
(tiens et avant ? )

-depuis xx aout 1982 Van Baelen ne va plus chez Dekaise
mais aussi

cessation de association avec Pourtois avec van Baelen en aout 1982

Pourtois a trouvé un autre chauffeur ?

Maubeuge, 14 août 1982 l'attaque pour le champagne

Gray est 14 /08 jusq. mi septembre = 1 mois à Bruxelles pour ?

aider à vider les bouteilles de champagne ?



on vole le SANTANA avant que DEKAISE avait son permis d 'armurier !!

mais c'est possible que son magasin etait ouvert déjà  car il peut en avoir une ds son ancienne domicile.....
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Pourtois, Willy   Lun 14 Déc 2015 - 18:09



Robert Gray doit en effet retenir l'attention.

Quelqu'un de son envergure ne vient pas en Belgique pendant un mois pour l'achat de 250 silencieux.

La concordance des dates de son séjour en Belgique est troublante ...

Il est question de Robert Gray dans le fil de discussion relatif à David Montgomery Kee.

Voir aussi ce qui concerne Willy Pourtois et Willy Van Baelen.

Walter Baeyens en parle également dans "Crapule de luxe".

Notamment :




(...)











(...)




_ _ _


http://spartacus-educational.com/JFKwilsonE2.htm

(...)  Wilson spied on labor unions. He monitored cargo shipments leaving Antwerp for Cuba. He paid off Corsican mobsters to lean on communist dockworkers. He returned to the United States, and the Seafarers appointed him a lobbyist in Washington. Then he moved to the International Department of the AFL-CIO in 1963.   (...)

_

Ed Wilson connaissait-il Irving Brown, Robert Solborg ... André Moyen ? ... David Dubinski ? ... Félix Przedborski ?

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Pourtois, Willy   Lun 14 Déc 2015 - 21:15

j'y retiens qu' une chose :

Gray faisait du lobbying pour BERETTA !

et Dekaise avait fait d'abord une silencieux pour beretta non ?

finalement c'est des ingrams que pourtois achète chez PRB

ces 5 ingrams sont inscrites le jour de l'attaque ds le registre

dekaise à l'hospital et Pourtois panique et veut tout de suite recuperer ces Ingrams

mais Dekaise en avait 3 de de lui mêmedeja avant et avait même en donner une à GRAY , non ?avant de recevoir celles de POURTOIS


c'est celles de dekaise avec filetage qui sont volées non pas celles de POURTOIS ?

si GRAY faisait miroiter une large commande qui il ne voulait pas honorer pour gagner du temps ????

et filer la commander a son accolyte en USA entre temps ?

Dekaise pourrait être encore un bleu en matière de commerce  internationale!

en plus il n'a pas filer cette piste aux 3 mousqetaires de Wavre : cela a prix six mois avant qu'ils sont tombés dessus?

avant les recherches étaient à l'arrêt

un des autres  adjudants lacroix à repris laffaire mais a vite abandonné .

ce n'est que après que dussart , balfroid et bihay se sont mis dessus

crreant boucoup de jalousies et en plus c'est leurs collègues qui devait faire tous les autres boulots de merde

cela créait des frictions et même Campinne n' était pas content de ces collègues

plus tard ce Lacroix a remplacé DUSSART qui avait demandé sa retraite anticipée
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourtois, Willy   Aujourd'hui à 19:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourtois, Willy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Gary Coleman (Arnold et Willy) est mort
» Nous souhaitons un joyeux anniversaire à Willy Plaquet
» JOYEUX ANNIVERSAIRE WILLY!!!
» Têtes à claques (le willi waller)
» M6 BOUTIQUE : Le Willi Waller 2006 et Le LCD Shovel 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: