les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Acke, Willy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Hector



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Dim 8 Juil 2007 - 6:28

Oui je sais Eve, cela paraît invraissembable, et pourtant...

Le 5 mai 2000, on pouvait lire dans le Soir, sous la signature de René Haquin l’article suivant :
« L'éditeur, Charles de Trazegnies, et la SPRL Elvar, à Ixelles viennent d'être condamnés. A la requête de Bob Louvigny, ils avaient fait l'objet en décembre 1990 d'une citation en référé: la requête tendait à faire retirer le livre de la vente, ou à tout le moins à en faire supprimer certaines pages. Ce qui fut fait. L'éditeur et son conseil, Me Patricia Van Doorselaer, ont décidé de faire appel.
La société BDRI était présentée comme une milice privée illégale, affirmation fausse et par ailleurs déjà sanctionnée en appel. Bob Louvigny était notamment aussi cité parmi d'autres comme faisant partie d'un milieu de militants néonazis, de trafiquants d'armes et de commerçants peu honorables.
Publier ce livre sans supprimer les passages portant atteinte à l'honneur et au crédit professionnel est une faute qui cause un dommage qu'il y a lieu de réparer, dit aujourd'hui le tribunal, nonobstant le fait que certains passages litigieux ont entre-temps été effectivement supprimés. La 4e chambre civile vient en effet de condamner l'éditeur et Elvar à payer, outre le franc symbolique, une somme de trois cent mille francs à Bob Louvigny ainsi qu'à BDRI.
La condamnation qui vient d'être prononcée est exécutoire, nonobstant l'appel. Mais le temps qui s'est écoulé entre la première action en justice et son épilogue - presque dix ans - rend aussi ce jugement quasi dérisoire, raison pour laquelle le tribunal n'a pas ordonné sa publication dans la presse, parce qu'elle pourrait attirer à nouveau l'attention, avec toutes les ambiguïtés que cela pourrait entraîner. »
Revenir en haut Aller en bas
Hector



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Dim 8 Juil 2007 - 6:34

C'est bien ce que je dis Bill. La 2ème Commission d'enquête est en 1997 et le livre de Gijsels (comme d'ailleurs celui qu'il a écrit sur Gladio) fait partie des sources que cette Commission a utilisé pour travailler, c'est écrit dans le rapport même. Or, en 1997, le livre est interdit de publication depuis 1990 dans sa version francophone comme vous pouvez le voir dans mon post précédent.
Revenir en haut Aller en bas
Hector



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Dim 8 Juil 2007 - 6:56

Pardon, la réponse précédente s'adressait à Henri.

Réponse à Bill : je ne cherche aucunement à dévier le fil de Willy Acke, bien au contraire, mais dans mon premier post je faisais un lien entre Gijsels et Acke, ce qui explique cette dérive de sujet.

Je ne cherche pas non plus à dédouaner l'Etat ou le pouvoir de ses responsabilités, j'essaye simplement de dire que voir un énorme complot à tous les échelons du pouvoir pour expliquer ces affaires ne me semble pas être un axe de travail productif. Il est évident qu'au sein de ce pouvoir, des personnes ont gravement dérapé, cela ne veut pas dire pour autant que toutes les structures du pouvoir sont pourries. La gravité des faits des années 80 montre à mon sens combien le système était fragile et nombreux sont ceux qu à l'époque en utiliser les faiblesses à leur profit. Il faut croire que dans certains cas on a atteint le délire meurtrier.
VDB ne disait-il pas à l'époque : "Lorsque les dégoûtés seront partis, il ne restera que les dégoûtants".

Tout cela pour tenter de vous dire que j'ai lu avec énormément d'attention la quasi-totalité des messages publiés sur ce site, et que ce qui m'a frappé, au-delà de la volonté sincère de chacun d'apporter son écot à la vérité, c'est que les discussions finissent systématiquement par passer d'un sujet à l'autre en rebondissant sur la moindre connexion possible avec une autre affaire. Hors, le piège n'est-il pas là ? N'est-ce pas précisément ce qu'ont voulu ceux qui ont jeté les fameuses armes ?
Voilà qui nous ramène à Willy Acke, qui en tant que second de la cellule Delta était au coeur de cette découverte.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Acke, Willy   Dim 8 Juil 2007 - 12:43

Hector a écrit:
...Je ne cherche pas non plus à dédouaner l'Etat ou le pouvoir de ses responsabilités, j'essaye simplement de dire que voir un énorme complot à tous les échelons du pouvoir pour expliquer ces affaires ne me semble pas être un axe de travail productif...
Vous rejoignez là ce qu'en dit Mr Beijer. Mais d'après vos lectures et entretiens, avez-vous votre petite idée sur ce qui pourrait ( puisque nous restons dans le domaine des hypothèses ) ressortir du pur règlement de compte, d'une éventuelle première vague d'attaques où l'objectif aurait réellement été le racket de grandes surfaces, d'une seconde vague qui aurait copié la première - en plus sanglant - pour d'autres motifs, etc.

Je sais, il y a Ronquière ! Mais là aussi vous avez, comme Beijer, apparemment quelques doutes sur l'intentionnalité...
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Dim 8 Juil 2007 - 14:04

Avez vous des éléments pour étayer votre avis ?
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Dim 8 Juil 2007 - 14:15

Une nouvelle fois, on parle de complot.

Une définition a été apporté à ce mot.
Qu'est ce qu'un complot pour vous ?
Vous nous dites que l'on essaye de relier les affaires entre elles, mais on recherche des faits , et ces faits nous ramènent vers des liens entre des victimes , des négociations, des adresses, des potentiels suspects (durant de longues années), etc...
D'ailleurs n'est ce pas la théorie de monsieur BR de mettre la sureté comme intervenant, dans les affaires des bax (est ce un complot ?).

Ce n'est pas nous qui orientons, qui fabriquons, etc...quoi que se soit.
Des dizaines d'exemples vont en ce sens.
On peut évidemment parler de hasard, mais la loi du nombre balaye bien souvent le hasard.

Un exemple simple, celui, justement de la location des box. Mais cela nous éloigne du sujet.
Revenir en haut Aller en bas
EVE



Nombre de messages : 566
Age : 95
Localisation : BANDANEIRA
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Dim 8 Juil 2007 - 14:40

Les boxes et flats restent un GRAND mystère : est ce qu on enquete encore sur ce sujet ou le procès a clos le sujet ???
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Dim 8 Juil 2007 - 17:13

Sorry de faire une fixation. Mais les 'boxes' on peut en parler sur un autre fil. Pour une fois, je pense que ce forum tient 'un morceau' de choix avec Willy Acke. Merci donc à Hector de l'avoir initialement posté. Et je pense qu'il apporte un plus en pointant une 'maladie' de ce même forum. Le saut du coq à l'âne. L'expression est jolie en l'espèce.
Face à une pelote de laine, on connait la technique pour la dérouler, trouver un bout et tirer dessus, sans le lâcher, le bout...
Ici. Acke est l'un des meilleurs connaisseurs du dossier. Il a sans doute été jusqu'où personne d'entre nous ne pourra aller faute d'accès aux pièces du dossier et aux contacts...
Donc, récupérer le chemin qu'il a parcouru est le moyen de peut être comprendre un jour les limites objectives de cette enquête.
Si l'on est face à un mur. Et bien soit. Comme l'on suggérer certains, passons à autre chose...
Effectivement la sagesse et le bon sens est de s'arrêter sans doute alors définitivement. Raison d'Etat ou autre mobile du même acabit, peu importe. Mais peut être est-ce plus simple? qui sait...
Revenir en haut Aller en bas
Hector



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Dim 8 Juil 2007 - 17:19

Le Petit Robert nous dit de complot : "Projet concerté secrètement contre la vie, la sûreté de quelqu'un, contre une institution". J'adhère à cette définition et j'ajoute qu'elle ne précise pas le nombre de personnes que cela implique, on peut très bien comploter à deux. Si on parle de "grand complot" dans la presse, avec toute la notion péjorative qui y est attachée, c'est parce justement le simple terme "complot" ne semble pas suffire pour une telle affaire tant les ramifications et les connexions sont sans fin.

Qu'il y ait eu des complots dans les années 80 c'est évident, des complots de toutes natures, dans tous les milieux du pouvoir et avec toute une série de conséquences, mais de là à dire que tous ces complots avaient un objectif commun et surtout, une direction machiavélique commune, il y a un pas énorme qui me semble difficile à franchir.

C'est très vrai qu'"on (j'imagine que vous voulez dire tous ceux qui essayent de comprendre sans être des enquêteurs professionnels) recherche des faits, et ces faits nous ramènent vers des liens entre les victimes..." ; c'est très vrai, mais pour ce qui nous concerne, n'est-ce pas le principal problème ? En parcourant le site, ça m'a frappé, il y a toujours des petites infos qui apparaissent, souvent invérifiables, et qui relancent les supputations et rajoutent encore à la confusion. Les personnes qui donnent ces infos, le font à mon sens sans mauvaise intention, mais le résultat est qu'il est impossible de rester concentré précisément sur un sujet, parce que chaque info semble ouvrir de nouvelles pistes ou en confirmer d'autres.

Je me dis finalement que plutôt que de chercher obstinément tous les fils qui relient les affaires entre elles, il vaut peut-être mieux tenter de trouver un moyen de les séparer en tentant par exemple de trouver un mobile réaliste pour chacune d'entre elles sans chercher absolument un mobile commun à toutes, considérant que les mobiles sont un aspect essentiel de la vérité.

Je tiens à préciser que je ne suis le défenseur d'aucune théorie explicative, je tente simplement de proposer une méthodologie qui pourrait permettre d'aider à faire un pas vers un peu plus de lumière.

Mais peut-être faudrait-il déplacer cette discussion dans un autre fil consacré justement à la méthodologie.
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Dim 8 Juil 2007 - 17:42

Je suis d'accord. Que proposez vous ?
Citation :
"Projet concerté secrètement contre la vie, la sûreté de quelqu'un, contre une institution"
Cette définition correspond à quelques affaires connexes . Non ?
Voir même à bons nombres d'affaires.
Revenir en haut Aller en bas
Hector



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Dim 8 Juil 2007 - 18:25

Pour relancer le sujet Willy Acke, j'ai retrouvé un article qui me semble une bonne base de travail.

Le Soir, 14 novembre 1995, René Haquin

"Les « révélations » du magazine « Panorama », de la BRTN, réalisé à l'occasion du 10e anniversaire de la dernière tuerie au Delhaize d'Alost (« Le Soir » des 9 et 10 novembre), donnent l'envie à certains de rallumer des brûlots, et des idées à d'autres : le VLD veut une enquête sur l'enquête, et la VU, la création d'une cellule qui ferait rapport tous les deux mois.
Selon « Panorama », non seulement le « géant » de la bande des tueurs serait connu et protégé, mais la décision de regrouper tous les dossiers des tueries à Charleroi, fin 1990, aurait été irrégulière (parce prise que hors de la présence des parties civiles à l'audience) et sur pressions de l'ancien ministre de la Justice, Wathelet.
Faut-il rappeler que la décision de dessaisir le juge Troch (supérieur de Willy Acke dans la cellule Delta) à Termonde fut flamande : un arrêt longuement motivé de la chambre des mises en accusation de Gand statua en décembre 1990, sur appel du parquet (flamand) de Termonde. Pour Gand, il s'imposait de regrouper tous les dossiers des tueries, en raison de leur connexité et pour éviter des dysfonctionnements d'enquête tels que, notamment, la répétition d'interrogatoires ordonnés successivement par les deux juges.
Précisons aussi qu'à l'époque, les familles des victimes d'Alost ne s'étaient pas encore constituées et de ce fait ne furent pas « parties » à la cause.
Quant à l'ancien ministre de la Justice Melchior Wathelet, qui a toujours affirmé n'être d'aucune manière intervenu, il qualifie aujourd'hui ces attaques d'acharnement calomnieux et rappelle que c'est à son initiative qu'une copie du dossier a été délivrée gratuitement et mise à la disposition des parties civiles.
A en croire certains confrères flamands, si Termonde avait poursuivi l'enquête à la place de Charleroi, la vérité serait faite aujourd'hui sur les tueries. Le procureur général de Mons, Georges Demanet, parle de climat détestable et démotivant pour les enquêteurs (deux néerlandophones, deux francophones) occupés actuellement au réexamen des éléments du récent procès des anciens gendarmes Beijer et Bouhouche.
Quant à l'hypothèse formulée dimanche à la BRTN (« De Zevende Dag ») par le sénateur VLD Hugo Coveliers, un communiqué du commandement de la gendarmerie l'a démentie hier : le commandant du corps n'a jamais reçu de lettre du ministre de la Justice permettant l'identification du « géant », contrairement à ce qu'a laissé entendre Coveliers, qui supposait même que le commandement y aurait répondu par la négative. De son côté le procureur général Demanet répliquait hier aussi à semblable hypothèse : Qu'on me donne ce « géant » et je le fais incarcérer sur-le-champ !
Veut-on aujourd'hui, au nord du pays, insinuer que l'échec des enquêtes sur les tueries pèse sur une justice wallonne ? Et donc complice. Bien entendu ! "

Remarque
Lorsque j'ai rencontré Hugo Gijsels, il m'a raconté l'anecdote suivante. Fin 1990, il avait rendez-vous avec Willy Acke pour un déjeuner et il est arrivé furieux à celui-ci. Acke venait d'apprendre qu'il était dessaisi du dossier TBW et que par la même occasion, il était nommé Juge d'instruction à Gand. Gijsels raconte que Acke ne voulait ni de la nomination, ni du dessaisissement et qu'il voulait se battre contre ces décisions. En fait, juste avant le déjeuner, Acke venait d'avoir une discussion des plus animées avec le chef de cabinet du ministre de la Justice, Melchior Wathelet, Jacques De Lentdecker, qui d'après Acke, le poussait à laisser tomber.
Acke n'a pas complètement perdu puisqu'il a obtenu de continuer à avoir accès au dossier malgré sa nomination à Gand. Gijsels raconte qu'il faisait des allers-retours continuels entre Termonde et Gand, mais que c'est devenu beaucoup plus compliqué pour lui lorsque le dossier a été transféré à Charleroi. Gijsels se demandait comment Acke parvenait à trouver du temps pour les deux, mais il soulignait que le Substitut devenu Juge d'instruction avait la réputation d'être un travailleur acharné.
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Dim 8 Juil 2007 - 19:07

Citation :
En fait, juste avant le déjeuner, Acke venait d'avoir une discussion des plus animées avec le chef de cabinet du ministre de la Justice, Melchior Wathelet, Jacques De Lentdecker, qui d'après Acke, le poussait à laisser tomber.
Pourquoi lui aurait on demandé de laisser tomber ?
Le juge d'instruction a t il dénoncé la chose auprès de son doyen et supérieur?
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Dim 8 Juil 2007 - 20:24

Qu'est devenu Mr De Lentdecker? Une promotion je crois...?
Il y a des gens qui savent privilégier leur carrière. Toute la Belgique...résumée en une formule.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Acke, Willy   Dim 8 Juil 2007 - 20:40

Ou simplement la nature humaine résumée en une seule formule.
Revenir en haut Aller en bas
Hector



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Dim 8 Juil 2007 - 20:43

Ce qu'on dit le plus souvent de la cellule Delta, c'est que c'est celle qui a obtenu le plus de résultats. Elle a repêché les armes dans le canal de Ronquières, bien entendu, mais elle a aussi prouvé l'existence du groupe G à la gendarmerie, donnant à l'époque quelques noms.

Voici ce qui est dit dans le Soir du 9 octobre 1996 :

"Les professeurs Fijnaut et Verstraeten(*) reprennent aussi les grands thèmes dont certains furent déjà mis en évidence par la première commission d'enquête ou l'ont été par la suite : les dysfonctionnements judiciaires et policiers, la succession des magistrats en charge des dossiers, la centralisation de l'enquête, le dessaisissement de Termonde à l'époque où précisément le juge Troch voulait reprendre d'autres pistes... L'enquête de la Chambre réussira-t-elle à trouver les réponses ?
René Haquin"

(*) Ces deux professeurs d'université avaient été choisis par Stefaan De Clerck, ministre de la Justice, pour mener une autopsie de l'enquête, mais la Cour de Cassation s'y est opposé en vertu du principe de la séparation des pouvoirs. Suite à cela, la Chambre a institué la deuxième commission d'enquête et à chargé quatre professeurs de réaliser le travail préliminaire, Cyrille Finaut et Raf Verstraeten en font partie et on fait l'inventaire des griefs, tandis que Marc Uytendaele et Michel Franchimont ont fait la liste des dysfinctionnement à partir du premier travail.

Il existe un rapport de 186 pages fait par ces professeurs mais je ne le possède pas. Je peux juste fournir un résumé publié dans Le Soir le 8 octobre 1996. Le voici :

"Les experts désignés par la commission parlementaire ont fini leur énorme travail de synthèse : plus de cent pages de questions.
Tony Van Parys, président CVP de la commission chargée de « l'enquête sur l'enquête » sur les tueries du Brabant, a bien insisté : le rapport de Raf Verstraeten et Cyrille Fijnaut ne contient aucune réponse sur les tueries. Et si sa lecture fait froid dans le dos, c'est bien parce que toutes les questions, toutes les interrogations qui entourent le plus gros dossier criminel de l'histoire de la Belgique y sont recensées.
C'est sur cette base que la commission parlementaire effectuera son enquête proprement dite, en reprenant point par point toutes les accusations qu'ont soulevées acteurs et observateurs de dix ans de drame.
Pour réaliser cet éléphantesque travail de synthèse, les deux professeurs flamands de la KUL ont repris toute la littérature traitant du sujet : articles de presse, livres, reportages télé, rapports de commission.
Les griefs, pour reprendre les termes de la commission, ont d'abord été scindés en trois catégories principales, trois épisodes d'un drame complexe et bien trop nébuleux : les trois grandes pistes qui ont marqué dix ans d'enquête. La thèse du banditisme pur et simple (la filière boraine), d'une part, la thèse du terrorisme (mené par l'extrême droite), d'autre part, et la synthèse des deux précédentes mélangeant banditisme, terrorisme et politique (la théorie du contrat).
Le parquet de Nivelles a-t-il travaillé de manière trop unilatérale ? Le juge d'instruction a-t-il négligé la piste de l'extrême droite ? Si c'est le cas, s'agit-il de négligence ou de manipulation volontaire ?
La thèse selon laquelle l'extrême droite aurait voulu déstabiliser l'appareil de l'État avait pris forme à la BSR de Wavre. Mais, pendant dix ans, on privilégia la filière boraine. Pourquoi ? Comment ? Sur décision de qui ?
Si les tueries avaient comme finalité la mise en place d'un système autoritaire, des complicités sont à chercher dans les milieux judiciaires : Sûreté de l'État, armée, gendarmerie.
La piste Bultot, l'infiltration du WNP par la Surêté de l'État, les liens entre gendarmerie et extrême droite, le rôle du Front de la jeunesse, la piste Bouhouche, Beijer, Amaury, la bande à De Staercke, les clubs de tir, les ballets roses : toutes les interrogations ont été collectées.
Raf Verstraeten et Cyriel Fijnaut synthétisent ensuite toutes les critiques concernant le fonctionnement de l'appareil étatique.
Depuis le premier mort, les observateurs ont insisté sur le manque de moyens, à Nivelles et à Charleroi; le transfert des dossiers entre Termonde et Charleroi, entre les membres du parquet de Nivelles; le manque de coordination; le manque de direction de l'enquête; le manque de dynamique.
Viennent enfin une série de griefs plus généraux : répartition du territoire en 27 arrondissements judiciaires, surcharge de travail pour les juges d'instruction, manque d'informations aux victimes, fonctionnement non contrôlé de cellules de la gendarmerie, disparition de documents, manque de clarté dans des dossiers de moeurs, mauvais transfert de dossiers entre Termonde et Charleroi. Autant de questions, d'accusations, de griefs qui entourent les tueries du Brabant wallon.
C'est à partir de ce dossier que deux autres experts nommés par la commission parlementaire, Michel Franchimont et Marc Uytendaele, reconstitueront les faits et les procédures suivies. Avec les pouvoirs d'un juge d'instruction.
Le rapport de synthèse sera transmis à la presse dans son intégralité lorsque sa traduction aura été achevée, soit dès ce soir. Une certitude devrait illustrer sa lecture : trop de questions entourent les tueries du Brabant.
OLIVIER VAN VAERENBERGH"
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Acke, Willy   Dim 8 Juil 2007 - 20:48

Si après cela on ne peut plus parler de complot, faudra revoir les dictionnaires !
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Dim 8 Juil 2007 - 21:11

Phil a écrit:
Ou simplement la nature humaine résumée en une seule formule.

La nature a bon dos. J'en fais partie aussi de la nature humaine comme quantité de gens qui n'ont pas choisi de faire 'carrière'. La gloire, les médailles, les honneurs, le fric... pour finir par terminer là où l'on sait...il y a des gens qui n'ont décidemment rien compris à la vie. Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Acke, Willy   Dim 8 Juil 2007 - 21:24

Désolé mais c'était une réflexion fataliste à haute voix.

Moi aussi j'ai choisi une voie simple ,je paie mes impôts, je travaille, je vote et ai mê fait mon service militaire , la seule médaille que j'ai c'est ma famille.

Et sincèrement Bill, ce n'est pas à moi qu il faut dire que je n'ai rien compris à la vie , il n'y a pas d'échelle du malheur.


MAN
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Dim 8 Juil 2007 - 21:37

Ce n'est pas à vous que s'adressait le 'il y a des gens'...
Je parlais de ceux qui ne peuvent résister à une promotion opportune au moment où ils commencent à gratter là où certains commencent à s'inquiéter. La même 'offre' a été faite à Hennart, il l'a refusée ou du moins différée le temps de terminer son instruction Mendez. Après il s'est retrouvé conseiller à la Cour d'Appel de Bruxelles, aujourd'hui il préside le tribunal de 1ere instance de Bxl, si ma mémoire ne me fait pas défaut. Mais sans doute est-ce aussi un brillant magistrat, je ne le conteste pas.
Mais trop souvent personne ne veut prendre de risques. OK si c'est pour sa famille... mais pour les honneurs... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Hector



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Question   Lun 9 Juil 2007 - 13:26

J'ai isolé dans le Rapport de la deuxième Commission d'enquête le passage consacré au dessaissiment de la cellule Delta de Troch et de Acke.

Dans la mesure où c'est une source ouverte (document officiel), c'est une base indispensable pour comprendre ce qui s'est passé. Je voudrais le publier dans le site, mais comme c'est relativement long je pense qu'il faudrait le placer parmi les documents.

C'est trop long pour le publier d'un coup. Comment puis-je faire pour être efficace et partager ce document avec tous ?
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Lun 9 Juil 2007 - 15:58

Vous pouvez soit donner l'adresse exacte et les membres liront le texte ou l'imprimeront soit le présenter page par page.
Revenir en haut Aller en bas
Hector



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Documents relatifs à la cellule Delta (Freddy Troch, Willy)   Lun 9 Juil 2007 - 19:10

Voilà c'est fait, j'ai posté le texte dans les documents sous le titre "Documents relatifs à la cellule Delta (Freddy Troch, Willy)". C'est long, mais je trouve que c'est extrêmement instructif.
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Lun 9 Juil 2007 - 19:44

Merci Hector.
Revenir en haut Aller en bas
ludivine



Nombre de messages : 90
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Lun 9 Juil 2007 - 20:06

Hector a écrit:
Voilà c'est fait, j'ai posté le texte dans les documents sous le titre "Documents relatifs à la cellule Delta (Freddy Troch, Willy)". C'est long, mais je trouve que c'est extrêmement instructif.
Très instructif. Et vous faites un travail de qualité....vraiment.

_________________
http://www.justice-affairescriminelles.org
Revenir en haut Aller en bas
Hector



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Acke, Willy   Lun 9 Juil 2007 - 20:44

Il est remarquable de voir que dans le Rapport officiel de la commission, la violence des propos de certains acteurs est rendue, et qu'il s'appuie en permanence sur ce qui est dit dans la presse et dans les livres écrits sur l'affaire, donnant à mon sens à ceux-ci un surcroit de crédibilité. Je pense que plutôt que de poursuivre de multiples informations invérifiables, il faut s'appuyer au maximum sur ce genre de sources officielles qui me semblent sous exploitées. Les rapports des commissions, 1, 2, Gladio et d'autres contiennent des mines d'informations et faire référence à ce qui est dit dans ce genre de texte renforce assurément un propos.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Acke, Willy   Aujourd'hui à 12:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Acke, Willy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gary Coleman (Arnold et Willy) est mort
» Nous souhaitons un joyeux anniversaire à Willy Plaquet
» JOYEUX ANNIVERSAIRE WILLY!!!
» Têtes à claques (le willi waller)
» M6 BOUTIQUE : Le Willi Waller 2006 et Le LCD Shovel 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Magistrats et enquêteurs-
Sauter vers: